Page 14 sur 22 PremièrePremière ... 41213141516 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 391 à 420 sur 654

Discussion: [Bâtiment] Le Palais Présidentiel

  1. #391
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Gap
    Messages
    450

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Précédé de KAsumi et Astrée, Damant était entré dans la pièce d'un pas léger, le sourire aux lèvres. Tout en s'asseyant non loin du couple, en compagnie de Joon, il prmena son regard sur les personnes présentes, les aluant d'un hochement de tête lorsqu'il croisait leur regard.
    Il y avait un petit regroupement de mages, le chevalier rencontré sur les quais, Streen, qu'il salua également d'un sourire et d'un signe discret de la main, des forestiers et quelques prêtres lui semblait-il.
    Il se cala confortablement dans son siège, souriant affablement, en écoutant les conversations autour de lui pour essayer d'avoir une quelconque information sur l'affaire.
    Un pas de plus l'ami et nous pourrons tous deux admirer les tripes que vous vous vantez d'avoir!

  2. #392
    Date d'inscription
    June 2009
    Localisation
    Paris
    Messages
    183

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : tel est pris qui croyait prendre.


    Joon s'assit avec Damant. Il n'avait pas vraiment eu le temps de réfléchir à ce qu'il lui avait expliqué, interrompu par le mouvement d'entrée. Il ne connaissait évidemment personne. Il mena son louveteau à la voix, faisant preuve d'une certaine fermeté dans le ton. Il ne tenait pas à déclencher un scandale dès sa première apparition en public.

    Assis aux côté de Damant, son louveteau sagement allongé sur une autre chaise, il observa les autres invités. Beaucoup avaient l'air tendus, inquiets... Joon ne se rendait probablement pas compte de ce qui l'attendait. Plongé dans ses prospectives, il aperçut une jeune femme particulièrement belle, et ne put détacher son regard, jusqu'à ce qu'un raclement de chaise le fasse sursauter. Étrange cicatrice... Il se tourna vers Astrée pour demander quelques renseignements sur les organisateurs de la réunion qui semblaient se tenir au bout de la table.
    Dernière modification par Joon ; 21/06/2009 à 20h09.
    "Evey night and every morn some to misery are born.
    Every morn and every night, some are born to sweet delight.
    Some are born to sweet delight, some are born to endless night.
    "
    William Blake, Auguries of innocence.

  3. #393
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Dès que chacun eut trouvé une place, les dignitaires luméniens s'assirent et se mirent, selon les cas, à compulser leurs notes ou a parcourir la salle d'un regard scrutateur.
    Une fois encore, ce fut le vieil homme qui joua le rôle de porte-parole pour ses collègues.

    -Tout d'abord, je tiens à vous remercier de bien avoir voulu vous déplacer malgré le peu d'informations dont vous disposiez... fit-il, toujours souriant. Et je vous prie de croire que, si nous en avions eu la latitude, nous aurions agi autrement.
    De la main, il désigna les trois personnes qui le voisinaient.
    -Pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore, je vous présente dame Lathiriel, conseillère aux affaires magiques et à la culture ; le général Maelwadd, conseiller à la défense et à l'armée. Ainsi que le comte d'Aiglepierre, qui aura une part active aux affaires dont nous traiteront aujourd'hui.
    Le jeune officier sourit.
    -Bon, et moi, je suis Théobald Longuehune. J'ai en charge la marine, le commerce et la diplomatie... termina le vieux marin.
    Il observa la salle, un instant, puis reprit.

    -Pour conclure ce préambule, je tiens à préciser à nouveau que cette réunion ne vous engage à rien. Vous serez tout à fait libres, une fois celle-ci terminée, de décliner notre proposition. Cependant, comme il s'agit là d'une affaire d'Etat, le plus grand secret est de rigueur : ainsi, pour ceux qui préféreraient ne pas participer à la mission, des mages se chargeront de leur ôter tout souvenir de ce qui se sera dit ici. Je sais qu'il s'agit là d'une mesure quelque peu extrême mais, croyez-m'en, nous n'avons pas le choix.
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  4. #394
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Gap
    Messages
    450

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Damant tiqua intérieurement. Cette dernière information équivalait pour chaque personne censée à ne pas pouvoir décliner l'offre qui allait être faite, un mage vous effacant la mémoire pouvait très bien en effacer plus que nécessaire, ou jeter un regard au passage dans vos petites affaires... et en jetant un coup d'oeil rapide autour de la table, Damant savait très bien que les personnes rassemblées, de celles ayant l'air le plus aimable au visages les plus strict, avaient mieux à faire que risquer de faire remonter en surface des choses dont ils n'étaient sûrement pas fiers, chacun à sa façon...

    Il jeta un regard à Joon qui écoutait bouche bée le vieux marin, un peu plus pâle qu'à son entrée dans la salle et une goutte de sueur coulant le long de sa tempe. Le jeune elfe se retrouvait confronté à l'un des aspect les plus désagréable de la civilisation citadine : l'affaire dite d'état, charriant son lot de cachotteries et de solutions radicales.
    Il se renfonça dans son siège, s'accoudant au bras du fauteuil et posant son menton au creux de sa main en fixant les conseiller, reprenant une contenance désinvolte après s'être rendu compte qu'il s'était départi de son sourire et avait froncé les sourcils le temps de sa réflexion.
    Un pas de plus l'ami et nous pourrons tous deux admirer les tripes que vous vous vantez d'avoir!

  5. #395
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Dans l'antichambre que les gardes lui avaient indiquée, Eomer se retrouva bientôt avec près d'une quinzaine de personnes visiblement ici pour la même raison que lui.
    Sa prudence de rôdeur en des lieux inconnus le poussa à étudier discrètement les personnes présentes , sans pour autant sembler insistant ni déplacé il chercha à se faire une vague idée de toutes les personnes dans la pièce. Son regard fut rapidement capturé par deux visages connus dans l'assemblée: Dorian, le forgeron, avec qui il avait déjà eu affaire dans le passé (il lui adressa un sourire et le salua en inclinant légèrement la tête) et une jeune femme accompagnée d'un demi-elfe qu'il avait croisée dans son magasin quelques semaines plus tôt.
    Les autres étaient assez hétéroclites, il ne les avait jamais vus mais eux n'avaient pas l'air d'être tous inconnus les uns envers les autres.
    Cette étude sommaire faite, le rôdeur arrêta ses investigations pour ne pas sembler impoli.

    Peu de temps après on les invita dans la pièce attenante, visiblement une pièce de réunion, où quatre personnes se trouvaient au bout d'une longue table. Eomer n'en connaissait aucun, il se demanda si l'un d'eux était l'auteur de la lettre qu'il avait reçu puis rejeta cette idée: les éclaircissement allaient sûrement venir.
    En effet, le vieil homme attablé les présenta. Le commerçant comprit alors l'importance cachée de cette réunion en apprenant qui ils étaient; et sa curiosité n'en fut que plus vive, surtout après la poussée d'adrénaline qu'il eut , à l'évocation d'une "affaire d'Etat" et de la "mesure extrème" encourue en cas de refus de participer à la mission évoquée. Toute son attention se focalisa alors sur les quatre dignitaires.
    En effet, inconsciemment Eomer ne voulait pas trop admettre que la vie plus aventureuse de la campagne lui manquait alors l'occasion de peut être renouer avec le danger le séduisait un peu. D'autant que à la limite de sa conscience il avait déjà projetté de renouer de temps en temps avec un peu plus de liberté vis à vis de son travail de commerçant et c'était d'ailleurs pour cette raison, innavouée, qu'il avait cherché une personne à former pour le remplacer dans son magasin durant ses absences...
    Dernière modification par Eomer ; 22/06/2009 à 23h07.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  6. #396
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    14 050

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : tel est pris qui croyait prendre

    Astrée avait un peu pâli en entendant la déclaration du conseiller. Laisser un mage effacer une partie de sa mémoire ? Jamais de la vie ! Elle n’avait aucune confiance en la magie, comment pouvaient-ils imaginer qu’elle accepterait un tel traitement ? Elle avait bien trop peur des effets que cela pourrait avoir sur le reste de sa mémoire…
    Et donc… Cela signifiait qu’après avoir entendu en quoi consistait la mission, elle n’aurait d’autre choix que d’accepter. Peut-être ferait-elle mieux de quitter la salle tout de suite, finalement… Mieux valait ne rien savoir que d’entendre et prendre le risque de servir de cobaye à un mage…

    Elle jeta un coup d’œil à son compagnon, et se souvint que lui n’en était certainement pas à sa première mission, que tout s’était toujours bien passé, qu’il était en quelque sorte au service de la ville.… Il n’avait sans doute aucune appréhension, et aucune intention de quitter la pièce, et donc… elle restait avec lui !
    Elle glissa sa main dans la sienne pour y puiser un peu de réconfort et inspira profondément, un peu rassérénée.
    Les choses étaient claires : une fois au courant, elle n’aurait pas d’autre choix que d’accomplir la mission qu’on leur confierait. Et alors ? Aurait-elle réellement fait un autre choix même sans la menace des mages ? Où irait son compagnon, elle le suivrait… Et puis, c’était certainement un problème important pour qu’on ait pris tant de précaution. Elle ne pouvait pas refuser d’apporter son aide…
    Discrètement, elle jeta un coup d'oeil aux autres personnes présentes, se demandant si elles ressentaient la même inquiétude. Apparemment, certains avaient l'habitude de ce genre de mission et l'excitation se lisait sur leur visage, plutôt que l'appréhension. Par exemple le propriétaire du magasin où elle avait acheté un jour une sacoche... Et le jeune elfe qu'ils avaient amené ? Savait-il seulement à quoi il s'engageait en les suivant ?
    Dernière modification par Voyageuse ; 22/06/2009 à 16h48.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  7. #397
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 351

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Intéressant… l’affaire était d’importance et les précautions prisent, extrêmes. Les risques ne pouvaient être que proportionnels. Voilà qui n’était pas pour déplaire au devin. De toute manière, jamais il n’aurait refusé l’offre qui allait être faite. Il y avait trop en jeu…
    Le mage resta impassible et se contenta d’attendre. Son visage demeurait mi-sérieux, mi-jovial. Il continuait d’observer. Son attention s’était évidemment attardée sur les conseillés mais elle finit par revenir sur les autres personnes présentes. Les premières impressions n’étaient pas toujours bonnes mais c’était un petit plus non négligeable.
    Le familier, lui, était revenu sur l’épaule de son maitre. Faire le pitre en une telle situation n’était hélas pas envisageable. Le corbeau s’autorisa tout de même une remarque à voix basse.

    -Une affaire d’état ? Effacer la mémoire ? Ça ne rigole pas. Dans quoi on s’embarque, là ?
    -Ecoute et tu le seras.
    -C’est une manière de me dire de me taire ?
    -En effet.
    -Pfff…
    Dernière modification par Manfred ; 22/06/2009 à 16h45.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  8. #398
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 429

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Streen avait blêmi en captant les propos du marin. Enlever une partie de sa mémoire ? Et puis quoi encore ? Déjà qu’il n’en possédait pas beaucoup…
    Bien entendu, il n’aurait pas d’autre choix que d’accepter la mission. Oter une partie de la mémoire c’était comme une sorte de chantage. Hé bien tant pis, il devrait faire avec mais les quatre dirigeants attablés devront comprendre la méfiance qu’il manifestait à présent envers eux. Pendant un moment, il se demanda si le professeur de l’université ne lui avait pas menti en prétendant que cela le concernait alors qu’il ne s’agissait que d’un prétexte pour l’utiliser à leurs fins. Peut être qu’il n’était qu’un pion sur un plateau. Seul la présence du pendentif lui fit douter de ces pensées. Il devait donc accepter n’ayant pas d’autre choix mais il trépignait d’impatience concernant la suite de la situation.
    Ma bio rp est ici

  9. #399
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages
    1 189

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre.


    Arthur eut du mal à masquer une expression de franche incrédulité. Qu’Armand et Iluvatar aient songé envoyer un bleu de son espèce pour solutionner une affaire d’état lui semblait absolument ridicule. Il devait y avoir une erreur, c’était la seule explication. Une autre réunion avait certainement lieu dans la salle voisine, à propos du service de sécurité à prévoir pour la visite d’un ambassadeur au hasard ou une manifestation culturelle.
    Il faillit se lever pour présenter ses excuses et s’esquiver, mais à ses côtés, Lothor était stoïque, bras croisés, regard attentif fixé sur les conseillers. Il avait l’air déterminé. Un instant, le jeune paladin imagina tirer sur sa manche pour lui faire part de ses doutes, mais en se déportant vers l’avant, il croisa une seconde le regard du général Maelwedd et cela le renvoya dans le fond de son siège. C’était exactement ce qu’attendait le vieux lion, qu’il se débine. Il sentit ses joues rougir d’humiliation juste à la pensée de la scène. Et bien puisque le destin l’avait poussé à cette place, dans cette salle, il ne bougerait pas d’un pouce. Si ensuite, on le renvoyait sous prétexte de sa jeunesse et de son manque d’expérience, il partirait la tête haute : au moins, on ne pourrait pas dire qu’Arthur Maelwedd avait fui devant l’adversité.

  10. #400
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    464

    Re : Quête : Tel est pris qui croyait prendre.

    Lui ôter la mémoire? En entendant ces mots, elle vit la plupart des personnes présentes blêmir légèrement. Myrhela n'avait jamais vraiment eu affaire à la magie, elle ne savait pas si effacer la mémoire de quelqu'un pouvait avoir des répercussions. Cependant vu la réaction qui se peignait sur le visage des gens, elle se douta fortement que ce n'était pas un tour de magie courant. Le fait que cette réunion soit autant protégée de toute fuite possible l'effraya un peu, que pouvait-il se passer de si grave pour que les dirigeants évitent que la population en soit au courant?
    Elle tenta d'empêcher son esprit d'élaborer toutes sortes d'hypothèses, et attendit la suite, prête à saisir et à retenir toutes les paroles des dirigeants.
    *
    Mode [OFF]

    . *..CANDY PREND SON FUSIL..* .

  11. #401
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Dame Lathiriel étant sa directrice et ayant déjà rencontré le conseiller Longuehune, l’elfe porta un regard rapide sur le général Maelwadd dont elle avait vu à plusieurs reprises le portrait depuis qu’il avait été nommé conseiller, pour s’attarder plus longuement, d’un regard toutefois discret, sur le comte. Ses sourcils se froncèrent d’étonnement alors que mille questions surgissaient, que pouvait bien cacher la présence d’un noble dans cette réunion ? Le mystère paraissait encore plus épais puisque celui-ci semblait être engagé pour une bonne part dans ce qui les attendaient. Surtout le peu qui fut dit laissait présager de nombreux dangers au vu du choix laisser à chacun de décliner l’offre sous contre-partie de l’effacement de ce qui allait être dit. <o>

    </o>
    Les mots entendus à la fin du dernier automne déjà sombre et glacial ressemblaient à ceux de ce printemps hormis que cette saison riante et parfumée avait laissé présager d’autres activités plus égayantes en compagnie de son petit protéger.<o>

    </o>
    La curiosité d’Arya était malgré tout aiguisée et elle attendait avec impatience de découvrir les raisons de cette invitation.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  12. #402
    Date d'inscription
    June 2009
    Localisation
    Paris
    Messages
    183

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : tel est pris qui croyait prendre.

    Joon ne perçut pas tout de suite la force du dilemne qui se présentait à l'assemblée. Non pas qu'il fut indifférent à une perte de mémoire, mais il avait percuté sur la présentation de l'homme d'État et n'avait pas tout à fait écouté la suite. Un diplomate ! Il devait posséder de nombreuses connaissances, et une expérience de rencontre avec d'autres peuples... Oui, c'était le moment de se faire bien voir, de faire preuve d'un peu de zèle au cours de la mission, de revenir vivant, et ensuite... ensuite il pourrait sûrement avancer dans sa propre mission.

    Il perçut quelques frémissements dans l'assemblée, et remarqua la mine confuse de plusieurs personnes. Il se tourna vers Astrée et Kasumi, à son côté, cherchant dans leur regard un indice sur ce qui avait été dit. Les voyant se rapprocher l'un de l'autre, il en conclut que l'annonce était résolumment sérieuse. Il remit ses prospectives à plus tard, et se concentra sur la suite de la réunion, ignorant même autant que possible la jeune elfe un peu plus loin.
    "Evey night and every morn some to misery are born.
    Every morn and every night, some are born to sweet delight.
    Some are born to sweet delight, some are born to endless night.
    "
    William Blake, Auguries of innocence.

  13. #403
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 916

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Kasumi était resté figé en entendant l’alternative que leur proposait le conseiller Longuehune en guise d’avertissement. Cherchait-on à les effrayer ? A dissuader les indécis ? Non, la présence d’une telle assemblée disait en elle-même l’importance de l’affaire qui les réunissait ce soir. Kasumi sentit la main qui serrait la sienne, si fort… Il tourna son regard vers sa compagne, y lisant des doutes qui laissèrent place à une résolution qu’il n’aurait pas cru y trouver. Il craignait cependant que la jeune femme ait décidé de rester pour lier son destin au sien. Lui faisait-elle confiance ou avait-elle tout simplement peur de s’éloigner de lui ? Lui-même souhaitait rester, se sentant encore une allégeance envers la cité mais il n’aimait pas l’idée même de mettre Astrée en danger par ses choix. Il avait bien trop à perdre pour prendre cette décision le cœur léger. Pourtant elle était déjà prise, il resterait, advienne que pourrait.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  14. #404
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 253

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Dorian fut étonné en entendant les propos de messire Longueshunes. Il fallait que l'affaire fût bien grave pour que les autorités luméniennes prennent la décision de leur effacer la mémoire. Même quand on l'avait enrôlé lui Dorian dans la Résistance contre Morféa le tyran, on ne lui avait pas imposé une mesure de sécurité aussi sévère. Mais Dorian était venu de spn plein gré et il n'allait pas se dédire. Il haussa ses-vastes- épaules d'un air de dire "puisque il le faut" et acquiéça de la tête en regardant son ami messire Longueshunes. Puis il se tourna vers Kasumi et Astrée et leur murmura rapidement en gloussant :



    "même pour régler son,compte à Morféa ils ne se sont pas donné autant de mal. Là ils doivent sûrement nous lancer sur la piste d'un dracoliche associé à une tarasque pour en arriver là..."
    Dernière modification par Bat ; 23/06/2009 à 22h06.
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  15. #405
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    31 255

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre.

    Le conseiller Longuehune garda le silence un moment, afin de laisser à chacun le temps de mesurer les implications de ses paroles et, le cas échéant, de quitter la pièce sans en entendre davantage. Mais, malgré la forte impression faite sur l'auditoire, personne ne bougea. Il finit donc par reprendre la parole.
    -Très bien. Je crois qu'il est temps, à présent, d'entrer dans le vif du sujet... Vous le savez, la magie a toujours été quelque chose d'important, à Luménis. Notre université est connue bien au-delà de nos frontières. De grands noms y ont travaillé, y travaillent encore, œuvrant pour le plus grand bien de notre cité. Cependant, les mages sont des êtres comme les autres : ils peuvent succomber à l'appât du gain, à la corruption, à la folie. Et quand c'est le cas, ils deviennent extrêmement dangereux.
    Il marqua une pause, jeta un regard à ses collègues.
    -Luménis n'a jamais été friande d'exécutions capitales. Nos prédécesseurs et nous-mêmes avons toujours voulu laisser sa chance à la rédemption. Malheureusement, parfois, elle semble impossible... Et même dans ces cas-là, la mort ne nous paraît pas la meilleure solution. Cependant, il faut protéger nos concitoyens, empêcher les criminels de nuire. Or, les mages ne sont pas des criminels ordinaire : il faut plus qu'une simple prison, plus que quelques protections magiques pour les restreindre.
    Il fit, des yeux, le tour de l'assistance.

    -C'est un secret bien gardé, mais Luménis dispose d'une prison spéciale pour ces gens. Dans notre jargon, nous l'appelons "l'Hospice". Il se situe en pleine mer, sur une île impossible à repérer pour qui n'en connaît pas l'emplacement, ne dispose pas des bons sortilèges. Et pour cause : cette île est à cheval sur deux plans. Nous avons toujours pensé l'endroit à la fois inexpugnable et imperméable à toute tentative d'évasion. Les sorts qui le protègent sont nombreux et complexe. La garnison locale fournie et compétente. Jamais, jusqu'ici, ses protections n'avaient été mise à mal. Nous y avons d'ailleurs envoyé certains des mages qui soutenaient Morféa Nwalk.
    Il secoua la tête, sourit tristement.
    -Mais voilà : en ce bas monde, rien n'est infaillible. L'une des personnes présentes ici, messire Streen, a été... contactée par une volonté extérieure à son esprit, qui a tenté de le faire agir contre son gré. On lui a conseillé de demander l'aide de notre université pour éclaircir ce mystère, et il s'y est présenté avant hier. Il a été procédé à des tests, à des examens. Ceux-ci ont été mille fois répétés. A chaque fois, le verdict est le même : cette volonté provient de la prison arcanique. De plus, dame Lathiriel n'est pas parvenue à entrer en contact avec la garnison. Une conclusion s'impose donc : les défenses ont été percées. Les prisonniers peuvent désormais communiquer... et peut-être interagir avec le monde extérieur. Vous imaginer sans mal quels peuvent être leurs desseins.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #406
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre.

    En entendant parler de mages, Eomer ne pût résister plus longtemps à l'envie d'intervenir dans le déroulement de la réunion:

    " Comme quoi ce que me répète souvent un de mes amis n'est pas forcément dénué de sens commun: "un mage criminel n'a de place que six pieds sous terre !". Enfin, il n'est pas très objectif..."
    Dit Eomer, les yeux un peu dans le vague, autant pour exprimer sa pensée à voix haute pour lui même que pour partager un point de vue différent de celui exprimé.

    "Je vous prie de bien vouloir m'excuser d'intervenir à un tel moment, tout d'abord je me présente: je m'appelle Eomer, je suis un rôdeur aventurier ainsi que commerçant dans cette ville.
    Je souhaiterai des éclaircissements, je connais relativement peu les mages et leurs pouvoirs, ou du moins je connais ceux des nécromanciens mais je n'ai pas de connaissances très poussées dans les autres domaines: si les criminels de votre "Hospice" en ont pris le contrôle pourquoi ne se sont ils pas manifestés d'eux même plutôt que d'agir par l'intermédiaire de ce jeune homme ? Avez vous appris quels sont leurs buts ?
    Je suis tout à fait disposé à calmer une rébellion mais pas sans en connaître les risques ou du moins ce à quoi je devrai m'attendre de leur part. J'imagine que personne ici n'est suicidaire. D'ailleurs combien de "pensionnaires" avez vous sur cette île ? "
    Demanda le rôdeur, son esprit pratique implacable en action.
    Dernière modification par Eomer ; 24/06/2009 à 18h10.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  17. #407
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Loin de s'offusquer de l'intervention du rôdeur, le conseiller entreprit au contraire de lui répondre aussitôt :
    -Tout d'abord, messire, rien ne nous permet de dire que les prisonniers aient pris le contrôle de l'île. Ils ont très bien pu trouver ou provoquer une faille dans les protections magiques, à l'insu de leur geôliers, afin de simplement communiquer avec le monde extérieur. Quant à l'impossibilité présente de contacter la garnison, elle peut être leur fait, mais aussi provenir de simples perturbations dans la Toile, de simples fluctuations liées aux frontières des plans... Enfin, je ne suis pas expert en la matière, loin s'en faut, et dame Lathiriel serait mieux à même de vous répondre à ce niveau. En revanche, même dans le cas où ils auraient pris le pouvoir dans leur prison, je peux vous dire que la raison pour laquelle ils ne se sont pas manifestés personnellement est fort simple : en l'état actuel des choses, il n'y a aucun moyen de quitter l'île. Pour des raisons évidentes de sécurité, aucun navire n'y demeure en permanence, et celui qui assure le ravitaillement n'y accoste que le temps de décharger provisions et matériels. Nul doute que si nous leur en laissons l'opportunité, les prisonniers pourraient s'organiser, fabriquer un bateau, mettre en place des sortilèges pour s'évader... Mais cela leur prendrait beaucoup de temps. C'est néanmoins la raison pour laquelle nous estimons que l'envoi d'une expédition s'impose. Enfin, concernant les effectifs, l'Hospice compte seize pensionnaires. La garnison, elle, est forte de vingt-cinq hommes.
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  18. #408
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 351

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    De plus en plus intéressant… Manfred avait prit un air songeur, l’une de ses mains s’étaient perdue dans sa barbe argentée. Une prison de mage installée sur la frontière de deux plant… rien que l’édifice et l’agencement magique qui allait avec avaient de quoi exciter la curiosité. Ensuite, et surtout, c’était bien en un tel lieu que le sorcier pourrait enfin obtenir la réponse à l’énigme qui régentait son existence depuis des décennies. Plus de mystère, tout devenait limpide… Le regard de Manfred tomba sur Streen. Il le dévisagea, remarqua la présence de l’amulette qui témoignait d’un caractère mystique, et il repensa encore une fois au rêve de cette nuit. La suite des événements risquait d’être des plus plaisantes, des plus excitantes ! Mais il ne fallait pas relâcher sa vigilance, à tout vouloir, on pouvait tout perdre…

    Eomer s’exprima pour poser des questions que lui dictait son bon sens. Le devin écouta les réponses, toujours pensif. Bataki, lui, avait de quoi être heureux. L’aventure, la vraie, depuis le temps qu’il attendait ça ! Bien sûr, il ne s’agissait pas d’une chasse au trésor, il n’y avait pas d’objet légendaire à découvrir mais bon, cette île avait tout de même de l’attrait !

    Une fois le silence retombé, ce fut au tour du vieillard de prendre la parole.

    -La situation est en effet préoccupante. Je comprends à présent pourquoi de telles précautions ont été prises. J’ai plusieurs questions à formuer. Peut-être est-il utile que je me présente avant de le faire. Peu de monde ici me connaît. Le mage balaya la table du regard. Je me nome Manfred von Rabenhaus. Depuis peu, je suis professeur en divination à l’université de la magie. Je gère également un commerce en ville : l’Etoile Bavarde. Le mage reporta son attention sur les conseillés. Savez-vous pourquoi messire Streen a été contacté ? Est-ce le fait du hard ou y-a-t-il eu un élément déterminant ? Ensuite, vous dites que cette volonté a essayé de le faire agir contre son gré. Sait-on quel était le but de cette manipulation ? Manfred jeta un coup d’œil à Streen. Peut-être que celui-ci allait lui-même répondre.
    Dernière modification par Manfred ; 23/06/2009 à 11h36.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  19. #409
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Gap
    Messages
    450

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Damant avait écouté les échanges verbaux entre les participants avec attention, une autre idée s'insinuant dans son esprit peu à peu...
    Lorsque le mage à la barbe argentée pris la parole, il ne put refrener un claquement de langue agacé.

    Plusieurs têtes s'étant tournées vers lui, il décida de se lancer, posa son avant bras sur la table pour se tourner vers les conseillers et Manfred à qui il s'adressa tout d'abord.

    Sauf votre respect messire Manfred, il me semble que ces questions sont à l'heure actuelle totalement obsolètes! Ce qui est fait est fait ; et tout en me réjouissant pour lui du fait que messire Streen ai pu retrouver l'intégrité de son être, les investigations quant au pourquoi du comment ne sont plus au goût du jour! Si la situation est telle que viens de nous la décrire maître Longuehune, il va falloir agir vite et par là même éviter de palabrer sur les intentions éventuelles de personnes ayant été enfermées contre leur gré en un lieu perdu, ces intentions me semblent évidentes! la fuite et/où la vengeance! et c'est parce que ces messieurs dames Designe le banc des conseillers ne souhaitent ni l'une ni l'autre de ces options que nous sommes ici!
    Se tourne enfin vers les conseillers, le regard percant.
    Ma question en revanche, risque de présenter un interêt pour chacune des personnes présentes à cette table ; si vous teniez jusque là au plus grand secret l'existence de cette "prison planaire", ce qui est justifié, c'est qu'il est primordial pour vous que son existence ne soit connue que d'une poignée de personnes, d'où la menace d'amnésie arrangée pour qui se retirerais de l'affaire...

    Cependant...
    D'un geste large de la main et d'un regard, désigne et prend à parti en même temps l'ensemble de la tablée.
    ...Qui nous garantira qu'une fois l'affaire reglée vous ne vous arrangiez pas pour que toute cette histoire disparaisse tout de même de nos mémoires afin de protéger vos intérêts et ceux de la ville?
    Un pas de plus l'ami et nous pourrons tous deux admirer les tripes que vous vous vantez d'avoir!

  20. #410
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 351

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Manfred, loin d’être offusqué par les propos de l’homme qui venait de s’exprimer, tint néanmoins à répondre sur l’instant. Vieux réflexe universitaire, sans doute. Dans sa jeunesse, il tenait toujours à avoir raison et surtout à ce que les autres le sache. Il n’avait guère changé en fin de compte. Il reprit donc la parole avait amabilité en s’adressant directement à Dament.
    -Vous faites preuve d’un indéniable esprit pratique, monsieur, je ne peux que m’en réjouir car ce sera fort utile une fois sur place. Néanmoins, de mon point de vu professionnel, plus nous aurons d’informations, mieux ce sera. Je ne sais si les détails auquel je m’intéresse auront un quelconque intérêt mais sait-on jamais… Il est plus simple de se renseigner ici, plutôt qu’au milieu d’une prison.
    Dernière modification par Manfred ; 23/06/2009 à 15h25.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  21. #411
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 429

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Streen était perdu dans ses pensées. Son cas avançait un peu maintenant. A présent on avait une certaine idée sur le marionnettiste qui tirait les ficelles. Un mage dont le cœur était trop noir pour pouvoir vivre en liberté. Et bien entendu, avec sa chance légendaire, il a fallu que cela tombe sur lui. Voyant que Manfred avait jeté un coup d’œil dans sa direction il imagina que ce dernier espérait qu’il détiendrait lui-même les réponses à ses question, ce qui n’était pas le cas. Il décida de prendre la parole.
    -J’ignore totalement pourquoi la volonté m’a désigné. Ce que je sais, c’est que parfois lors de la manifestation de celle-ci, je me suis retrouvé à un autre endroit. J’imagine donc qu’elle a essayé de m’amener vers un itinéraire qu’elle avait établi. Quand à la raison…
    Il s’interrompit. Un frisson venait de lui traverser. Il décida de révéler aux autres ce qui s’était produit lors de son voyage à destination de Luménis.
    -J’ai un mauvais pressentiment. Sachez que la présence ne s’était plus manifestée lorsque j’ai choisi de m’orienter vers Luménis. Pourtant, elle est toujours présente. J’ai l’impression que son but était justement de m’amener dans cette cité et peut être parce qu’elle s’imaginait que nous nous rendrions à l’hospice. A mon avis, il s’est vraiment passé quelque chose là bas ce qui confirme vos dire et nous devons agir. Mais je crois que ceux qui ont tenté d’agir sur moi s’attendent à notre arrivée.
    Dernière modification par Streen ; 23/06/2009 à 20h55.
    Ma bio rp est ici

  22. #412
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 916

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Kasumi regarda tour à tour les interlocuteurs après l’intervention de Streen. L’hypothèse qu’il avait formulée était certainement le pire des scénarios dans la perspective de leur mission. Pourtant, malgré le peu qu’il savait de leur future mission, il était parvenu à la même conclusion. Il se leva et se racla la gorge avant de prendre la parole à son tour, non sans s’être assuré qu’aucun des conseillers ne souhaitait auparavant répondre aux premières questions :

    - Maître Streen a raison à mon avis. Si nous n’en apprenons pas plus sur les motivations des mages déviants qui sont enfermés sur cette île, il me paraît plus prudent de partir du postulat qu’ils souhaitent que la ville envoie une expédition pour enquêter. A partir de là, il faut s’attendre à ce que nos ennemis nous tendent un piège. Peut être souhaitent-ils s’emparer de notre bateau ou de tout moyen nécessaire à quitter l’île. Nous devons aussi partir du principe que la prison n’est plus sous le contrôle de ses gardiens et bâtir nos plans sur cette hypothèse. Conseillers, pouvez-vous nous apprendre qui sont ces mages, ce dont ils sont capables. Nous aurons besoin de connaître notre ennemi et le terrain pour rétablir la balance en notre faveur.

    Le rôdeur fit une pause, rougissant du silence qui avait gagné les participants à la réunion. Au fond de lui, il avait pris sa décision, il ne reculerait pas malgré les risques incommensurables de leur mission. Il ajouta la dernière chose qui le tracassait :

    - Affronter seize mages qui nous attendraient de pied ferme n’est pas à la portée d’un groupe aussi réduit. Pas sans pertes importantes en tous cas. Quels seront nos objectifs pour cette mission ?

    Le demi-elfe reprit sa place aux côtés d’Astrée, cherchant à deviner à quoi cette dernière pensait.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  23. #413
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    14 050

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : tel est pris qui croyait prendre

    Astrée écoutait le débat sans intervenir, soucieuse.
    Des mages…. Et des mages puissants et dangereux, qui plus est. Astrée se demandait ce qui avait bien pu pousser les autorités luméniennes à faire appel à elle pour une telle mission. Comme si elle était capable de combattre des mages…
    Elle soupira intérieurement. Guider le groupe à travers la nature, organiser l’expédition, le campement, c’était dans ses cordes. Mais combattre des mages puissants et décidés…. Elle espéra que les quelques mages qui les accompagnaient seraient de taille à affronter de si redoutables adversaires.

    Elle jeta un coup d’œil apitoyé au dénommé Streen. Le pauvre… avoir une volonté qui vous impose des choses, cela devait être une expérience horrible. Comme Manfred, elle se demandait s’il avait été choisit par hasard, ou s’il présentait certaines caractéristiques le prédisposant à cela, ou peut-être un lien avec l’un des magiciens sans même le savoir… Mais ce qu’il révéla l’inquiéta davantage… « Ils » l’auraient envoyé sciemment à Luménis ? Dans quel but ? Pour qu’on envoie un bateau dont ils se serviraient pour s’échapper, comme le supposait Kasumi ? Ou pour une autre raison ? Si Kasumi avait raison, c’était mauvais signe, leur expédition aurait peu de chances de réussite…

    Une dernière chose la tracassait… La dernière phrase de Damant restait en suspens dans son esprit : oseraient-ils vraiment leur effacer la mémoire après la mission, pour garder le secret ? Elle blêmit légèrement et se tourna vers les représentants de l’autorité, espérant qu’ils démentiraient vite… Parce que s’ils semblaient hésiter à répondre, cela serait peut-être signe que Damant avait vu juste…
    Elle s’efforça de ne pas trop y penser. Se concentrer sur la mission, et rien d’autre. Ressembler le maximum d’informations pour avoir une chance de réussir.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  24. #414
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages
    1 641

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Le regard d’Arya avait fait le tour de l’assemblée, s'appuyant sur ceux qui prenaient la parole pour finalement se poser sur dame Lathiriel alors que dans le peu de souvenirs qu’elle avait, celle de la faille d’Eternelle Rencontre était des plus vivante à cet instant et l’horreur planait dans ses yeux. <o>

    </o>
    Pourtant, elle ne prit pas part à la discussion, inutile d’apeurer ceux qui se lanceraient dans l’aventure, un mage pouvait manipuler ceux qui n’avaient pas les moyens de contrer ses pouvoirs, alors un groupe de mages ne faisaient qu'accroître cette puissance. D'autant que Lumenis soit le but qui avait été insufflé à Stern était évident, la cité des Arcanes ne pouvait que pulluler de mages qui dans leur noir dessein devaient représenter des pouvoirs supplémentaires dont ils devaient rêver de s’approprier. Nul doute qu’ils espéraient qu’ils seraient entourer par des êtres capables de le servir que ceux-ci fussent des rôdeurs ou des guerriers pour devenir la main de leur vengeance, ils savaient que le gouvernement enrôlerait les meilleurs quels qu’ils soient et n’attendaient que de pouvoir, ici ou ailleurs se propulser dans leurs esprits pour qu’ils engendrent les pires vilenies qu’ils ne pouvaient commettre de leur prison.<o> Rien ne laissait entendre qu'ils cherchaient à retrouver leur liberté ou qu'ils ne voulaient qu'avoir la main mise sur des êtres qui seraient leur relai

    </o>
    Finalement, la magicienne posa son regard sur le conseiller Longuehume cherchant sur son visage une trace d’espoir qu’en à l’issue bien incertaine de cette mission.<o></o>
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  25. #415
    Date d'inscription
    June 2009
    Localisation
    Paris
    Messages
    183

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Joon se leva de sa chaise, imité par son louveteau qui mimait dorénavant chaque mouvement de son maître. Il se tourna vers Kasumi.

    "Très juste ! Pour ce que j'ai pu remarquer ici, il y a beaucoup de rôdeurs. J'ai rencontré un mage une fois, et, pardon à ceux présents ici, mais si puissant qu'il fût, intérieurement, l'air de montagne l'avait éreinté... Ce que je veux dire, c'est que ces mages sont sûrement terribles, mais pour peu que nous soyons suffisamment nombreux, sur un terrain à notre avantage... Je pense qu'avant tout nous avons besoin de précisions sur l'endroit où nous allons évoluer !
    "Evey night and every morn some to misery are born.
    Every morn and every night, some are born to sweet delight.
    Some are born to sweet delight, some are born to endless night.
    "
    William Blake, Auguries of innocence.

  26. #416
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages
    1 189

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre.

    Des mages déments sur une île déserte. C’était un cauchemar. Par réflexe, Arthur chercha le pommeau de son épée, mais il se souvint qu’il l’avait laissée dans l’entrée, sous la garde d’un soldat en faction. Le jeune paladin frémit des pieds à la tête et espéra que personne ne s’en rendrait compte. C’était probablement le cas : toutes les personnes présentes étaient captivées, peut-être effrayées, par le discours de Longuehune.
    Un des rôdeurs s’était ensuite fendu de questions précises, comme si l’affaire était déjà entendue. Arthur, lui, avait peine à organiser ses pensées. Une prison entre deux plans et des magiciens dérangés en liberté. Seize. Dans la broussaille d’une île. Qui les attendaient avec des boules de feu, des crânes explosifs et des rayons colorés qui vous transforment en écureuil. C’était une méprise, une affreuse méprise. Avait-il été si mauvais avec les apprentis qu’Iluvatar avait décidé de se débarrasser de lui ?
    Il prit une profonde inspiration. Il ne fallait pas qu’il se laisse dépasser par les événements. Il était paladin, il pouvait faire face. La situation ne lui apparaissait guère sous un jour favorable, mais défendre Luménis était son devoir. Il avait juré de le faire. Il avait survécu à Morféa Nwalk, il pourrait certainement affronter seize mages fous et dangereux avec des pouvoirs inimaginables. Bien sûr.
    Il reporta son attention sur la suite des débats, l’air le plus dégagé possible.

  27. #417
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 253

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Dorian fut aussi surpris que les autres en entendant les paroles de messire Longueshunes et devint feranchement dubitatif en entendant les questions de messire Damant. En effet, si la mission s'achevait par un succès, qu'est ce qui prouvait aux aventuriers ici présents quon ne leur nettoierait pas la mémoire quand même ? quand à leur objectif, il était surprenant : un groupe d'ennemis constitué apparement uniquement de mages et situé entre 2 plans d'existence. Vraiment étonnant tout cela.

    Lui-même Dorian Cheveux-de-Jais craignait peu la magie de leurs futurs adversaires : étant un vampire il était relatuivement immunisé contre les sortilèges de l'esprit. Mais Eomer avait vu juste :avec des mages on n'est jamais sûr de rien et mieux valait connaître le terrain à l'avance. aussi Dorian opina t il du chef en entendant Damant et Eomer exprimer leurs interrogations.....

    "Bizarre cette misison" dit il à Astrée et Kasumi "C'est sans doute la 1ère fois que je vais me retrouver entre 2 plans d'existance"...
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  28. #418
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Les conseillers avaient laissé le temps à tous ceux qui le désiraient de s’exprimer. Ils gardèrent le silence pendant chaque intervention, mais certaines firent manifestement tiquer dame Lathiriel… et d’autres courroucèrent indéniablement le général Maelwedd. Il fut même à deux doigts de prendre la parole ; cependant, les regards que lui jetèrent aussitôt ses collègues le poussèrent à s’abstenir, bon gré, mal gré.
    Enfin, lorsqu’il parut évident que tout ce qui devait être dit l’avait été, Théobald Longuehune, grave, reprit la parole.

    -En premier lieu, concernant la mémoire… Vous n’avez rien à craindre. Je ne vais pas vous faire un laïus sur les valeurs qui sont celles de Luménis, certains d’entre vous sont arrivés en ville depuis peu et devraient donc nous croire sur parole, faute d’avoir réellement vu la manière dont nous gouvernons. Je préciserai cependant que, dès le début de cette rencontre, nous vous avons prévenus sans détour des mesures qui seraient prises pour ceux qui, après avoir entendu de quoi il retournait, décideraient de ne pas s’engager. Nous leur avons même laissé le temps de quitter, d’emblée, cette pièce, afin d’éviter cet infime effacement de mémoire. Mais bref : vous n’avez rien à craindre pour la bonne et simple raison qu’il n’y aura plus d’Hospice, après cette expédition. Votre objectif sera d’éradiquer ses pensionnaires – ceux, du moins, qui ne se rendraient pas. La prison sera ensuite abandonnée et nous recourront à d’autres solutions, plus pratiques, pour les mages déviants. Le secret sur cette île n’aura donc plus vraiment d’importance.
    Il se tourna vers dame Lathiriel. La directrice de l’Université de la Magie acquiesça.
    -Concernant vos craintes, à présent, messire Streen. Vous imaginez bien que la possibilité que vous évoquez ne nous a pas échappé. Oui, il n’est pas impossible que les mages rebelles aient voulu vous conduire à Luménis afin que nous leur fournissions nous-mêmes les moyens de leur évasion. Cependant, je vois plusieurs objections à cette taille à cette idée. D’abord, lorsqu’on vous a orienté vers Luménis, on vous a remis un charme visant à vous protéger de cette volonté extérieure. C’est peut-être tout simplement ledit charme qui l’a empêchée d’agir. Ensuite, si les prisonniers pouvaient vouloir vous conduire jusqu’à notre ville, il n’était certainement pas dans leurs intentions que vous alliez à l’Université. Que vous voliez une carte, un navire, d’accord. Mais l’Université… Ils ne pouvaient manquer de savoir que, dès que vous y mettriez le pied, leurs manigances nous seraient révélées. Que nous trouverions un moyen de briser l’influence qu’ils avaient sur vous. Que nous mettrions tout en place pour les détruire. Non, il aurait été beaucoup plus raisonnable pour eux d’agir en secret, par votre entremise. S’ils l’avaient pu, ils auraient tenté de vous éloigner de l’Université. Aujourd’hui… Vous avez échappé à leur contrôle. Ils ne peuvent rien savoir de nos plans. Ils se doutent que nous allons venir… Mais ils ne savent pas quand. Pas combien d’adversaires ils devront affirmés. Ils ont perdu la main : l’initiative est passée de notre côté.
    Longuehune hocha la tête.
    -Quant à l’équilibre des forces entre vous et nos ennemis… Je comprends que la perspective d’affronter une cohorte de mages déments vous inquiète. Mais j’ose espérer que vous ne nous pensez pas capables de vous envoyer sciemment à la mort, de vous enrôler dans une mission pour laquelle nous n’avons aucun espoir de réussite. De confondre vitesse et précipitation et de ne pas faire tout notre possible pour obtenir ladite réussite. Certes, le danger sera grand. D’autant plus grand que nous ne savons pas exactement à qui nous aurons affaire, et dans quel contexte. Les archives concernant les prisonniers ont été brûlées juste avant que l’Université ne soit prise d’assaut par les sbires de Nwalk, justement pour éviter qu’ils ne mettent la main dessus et ne s’en servent pour grossir leurs rangs. Le professeur qui a veillé à les détruire a d’ailleurs payé son courage de sa vie… Sur les mages fidèles au Tyran que nous avons envoyé à l’Hospice, en revanche, nous disposons de quelques éléments, bien qu’ils n’aient pas été très… coopératifs, vous l’imaginez. Ils vous seront communiqués pendant le voyage. Enfin, pour le terrain des opérations… Là encore, il y a peu à dire. La configuration des lieux, le fait qu’ils soient à cheval entre deux plans entraîne des modifications constantes, ce qui empêche d’en dresser une carte précise. Beaucoup de documents ont également été détruits pendant le coup d’Etat. Ceux qui restent, messire d’Aiglepierre les a en sa possession.
    Il observa ses interlocuteurs, un instant, mais repris avant qu’aucun ne puisse intervenir.
    -Oui, il y aura du danger. Inutile de se voiler la face. Néanmoins, si Luménis manque encore de moyens, elle n’est pas totalement dépourvue, et nous avons essayé de puiser autant que faire se peut dans ses forces vives pour monter une expédition susceptible de venir à bout de ce péril. Pour l’exploration de l’île, messire Eomer, messire Kasumi, dame Astrée semblent tout indiqués, en tant que rôdeurs émérites. Messire Damant également, comme cartographe. Et si j’en juge d’après votre compagnon – il sourit à Joon –, vous êtes aussi un familier des terres sauvages. Pour les combattants, Dorian, ici présent, à nombre de fois fait montre de ses talents. L’Ordre de l’Aster nous a envoyé deux paladins, sire Lothor et sire Arthur, dont les sorts divins seront de plus d’un grand secours. L’armée vous adjoindra dix hommes aguerris, et le commandement de l’expédition sera assuré par messire d’Aiglepierre qu’honorent nombre de victoires sur le champ de bataille. Concernant l’aspect arcanique, les professeurs Du Varden, von Rabenhaus, et les mages de guerre Salazar, Porteflamme et Ridculle, ici présents, sont des gens d’expérience. Enfin… Vous pourrez compter sur l’équipage de la Nébuleuse, le navire ravitailleur. Il restera à bord durant l’opération mais, croyez-m’en, il devrait être à même de repousser toute tentative d’abordage.
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  29. #419
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 351

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Manfred écouta avec attention les explications de Théobald Longuehune, puis il chercha un instant s’il lui restait une question à poser. Il n’en trouva pas. L’expédition avait été préparé avec soin et ce n’avait rien d’étonnant compte tenu de son importance. L’objectif était clair, les moyens mis à disposition, ainsi que les risques et difficultés, avaient été mentionnés… que demander de plus ? Il ne restait que des détails pratiques tels que la date du départ, mais tout ceci allait inévitablement être abordé sous peu.
    -Et bien, ma foi, tout me semble limpide. Je n’ai rien à ajouter, mis à part que je confirme ma participation à cette expédition, déclara le vieillard.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  30. #420
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    464

    Re : LE PALAIS PRESIDENTIEL

    Myrhela qui avait écouté attentivement le discours de Longuehune, pu placer un nom sur le reste des personnes qui lui était inconnu. Cependant, elle remarqua avec effarement qu'on avait oublié de la citer dans l'équipage de la mission. Elle n'aimait pas se faire remarquer, mais pas non plus être ainsi oubliée! Une idée s'immisça dans sa tête, peut-être juste dû au fait qu'elle cherchait une excuse au conseiller : peut-être valait-il mieux en effet que son identité ne soit pas révélée puisqu'elle pouvait travailler pour Luménis généralement justement parce qu'elle était inconnue en ville.
    Elle hésita un instant à élever la voix pour se présenter, puis finalement elle se dit que tout comme le vieillard elle devrait confirmer son engagement de participer à cette mission.
    "Bonjour à tous, on a oublié de me présenter je crois bien, fit-elle en lançant un regard légèrement irrité à Longuehune, vous pouvez m'appeler Myrhela. Et je tiens aussi à confirmer ma participation à cette quête. Vous aurez bien besoin de quelqu'un pour crocheter quelques serrures ou autre j'imagine.."
    Elle termina sa phrase avec un sourire amical, puis attendit que quelqu'un d'autre prenne la parole afin que les regards des gens présents convergent rapidement ailleurs que sur elle.
    *
    Mode [OFF]

    . *..CANDY PREND SON FUSIL..* .

Page 14 sur 22 PremièrePremière ... 41213141516 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Palais de Justice
    Par Folken dans le forum Quartier du Gouvernement
    Réponses: 114
    Dernier message: 15/12/2014, 21h00
  2. [Bâtiment] Palais de Melandis
    Par dragum dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 19
    Dernier message: 21/11/2013, 20h57
  3. [Bâtiment] Le Palais de Justice
    Par Duo dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/02/2009, 01h35
  4. [BG1] Coffre du palais
    Par K-mel dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/10/2007, 15h12
  5. Palais de Suldanessalar
    Par Teslie dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/10/2004, 20h37

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233