Page 5 sur 13 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 375

Discussion: [Guilde] La Vierge d'Argent

  1. #121
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Ah, elle avait encore ri. Ce qui l'avait de nouveau fait paraître plus effrayante. Un peu plus et Delcia se serait sentie impressionnée. Menacée même. Elle toucha sans y penser l'amulette qu'elle portait au cou.

    Puis, parce qu'il fallait bien bouger, même devant la folie, elle alla chercher l'onguent, sans tourner le dos à Eliaëdel. Cela, même Elissa ne s'y risquait jamais. Elle tendit le pot à la jeune femme sans mot dire, mais n'en pensant pas moins.

    Elissa serait contente de la voir regrossir de nouveau les effectifs. Elle, elle l'avait crue évaporée dans la nature et cela l'avait soulagée. Maintenant, il faudrait faire avec.


    "Tiens, assieds-toi là
    , lui dit elle en lui tendant une chaise, veux-tu que j'aille chercher Elissa ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  2. #122
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Oui. Si elle a le temps de me recevoir."

    Elle se retourna, dans un rare accès de pudeur, et appliqua l'onguent sur sa plaie. Elle dut s'y reprendre à plusieurs fois du fait des tremblements incontrôlés dans son bras, ce qui parut la contrarier, voire même l'agacer. Mais elle s'occuperait du reste plus tard. Il y avait plus urgent.
    Rencontrer Elissa, par exemple.
    Dernière modification par Eliaëdel ; 03/03/2009 à 23h33.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  3. #123
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Ne pas lui tourner le dos même si elle a l’air inoffensive. Non, ce n’était pas de la peur, simplement un peu d’angoisse. Oh, mais n’avait elle pas bougé ? Etait elle entrée armée ? Et Elissa qui était partie se perdre à l’étage. Un peu plus et elle l’appelait pour qu’elle aille plus vite. Elle se força à sourire, pour ne pas montrer sa peur.

    Des pas dans l’escalier, la voix d’Elissa. Ouf, sauvée. La moinesse était la seule capable de calmer la dérangée. Et encore … Tiens, et elle était avec quelqu’un d’autre. Toujours ça de pris en cas de crise. Elle laissa échapper un soupir de soulagement.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  4. #124
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Elle reposa l'onguent, semblant ignorer tout ce qui pouvait l'entourer, comme bercée par ses propres pensées. Le silence dans la pièce était étrange. Pesant. Et Delcia ne paraissait guère presser d'y changer quoi que ce soit; la barde n'était pas d'humeur à s'en soucier.

    Les voix qui se reprochèrent parurent la faire sortir peu à peu de son indifférence; au moins pour un temps. Une voix lui était familière; l'autre non.
    Cela parut réveiller à grand peine sa curiosité inconstante, assez pour qu'elle tourne le visage vers l'embrasure de l'escalier. Les deux femmes venaient d'arriver dans la pièce, et la moinesse ne perdit pas son temps.

    « Tiens, une revenante,
    souffla Elissa imperturbable, dis-moi, j’espère que tu ne t’es pas fait tout ça en essayant de revenir parmi nous … »

    Puis, lui désignant l'inconnue, elle poursuivit:

    « Oriane, je te présente Eliaëdel, Eliaëdel je te présente Oriane. »


    L'elfe hocha la tête.

    " Salutations."fit elle d'une voix ferme, qu'on sentait aux limtes avec la quinte de toux.

    Elle dévisagea la nouvelle venue. Avec sérieux; de ce genre de regard qui aimeraient percer l'âme de part en part s'ils en avaient le pouvoir. La mettre à nu. Elle avait devant ses yeux une jeune humaine; d'aspect pour le moins étrange. Cheveux d'argent. Des yeux sombres, aux limites du violet. Assez jolie. Elle se souviendrait de ce visage aisément; sauf si la nouvelle venue se montrait particulièrement douée pour changer d'apparence. Et une telle perspective ne lui déplaisait pas. Eliaëdel lui sourit, sans rien ajouter à son simple mot d'accueil, et il semblait sincère.

    La barde détourna son attention vers Elissa, et répondit avec calme, ignorant tout du reproche voilé qui lui avait été formulé:

    "Je ne me permettrais pas d'être inconsciente pour le travail."

    Difficile à cerner si les derniers mots étaient prononcés avec ironie ou non. Ton neutre, impersonnel. Elle même ne le savait sans doute probablement pas.
    Dernière modification par Eliaëdel ; 29/08/2008 à 18h58.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  5. #125
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Salutations.", lui dit l’elfe. Comment Elissa l’avait-elle appelée déjà ? Alia…Eliaëdel ? Et selon toute logique, l’autre devait être la dénommée Delcia. Que de noms à retenir...La jeune femme eut une pensée amusée. Voilà qui aurait au moins l’avantage de faire travailler sa mémoire. Esquissant un sourire, elle inclina brièvement la tête à l’adresse de l’elfe. Puis elle croisa son regard. Un regard d’une intensité qui la mit vaguement mal à l’aise, sans qu’elle puisse s’expliquer pourquoi. Elle lui retourna néanmoins son sourire, avant de détourner la tête, semblant trouver un soudain intérêt à un examen minutieux du reste de la pièce.

    "Je ne me permettrais pas d'être inconsciente pour le travail."

    La jeune femme entendit plus qu’elle n’écouta ces paroles, tandis que ses yeux croisaient ceux de l’autre inconnue. Elle était aussi blonde que l'autre était brune. Plutôt élancée, des yeux verts. Une humaine ? Hmm...Enfin peu importait finalement. Oriane lui adressa un sourire, puis demanda :


    "Et vous devez être…Delcia ?"
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  6. #126
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Elissa avait eu un petit rire. Que pouvait elle faire d'autre ? Tant que les deux ne se sautaient pas à la gorge, on pourrait aller loin. Du moins, si on ne les laissait pas trop longtemps seules dans la même pièce.

    Delcia, quant à elle avait eu un grand sourire diplomatique et avait levé le pouce.


    "Tout juste auguste"

    Un petit silence était tombé sur la guilde. Delcia s'était lancée dans l'observation détaillée de ses chaussures. Un peu de calme, mais de ceux qui ne sentaient pas bon. Du genre un calme d'avant la tempête.


    "Bon, c'est pas tout ça les filles, mais Oriane part en mission demain, repartit Elissa en faisant sembler de ne rien avoir remarqué, il faudrait peut être qu'on s'active. Eliaëdel, je crois que tu vas avoir besoin d'un petit peu de repos. Ta chambre est toujours ouverte. Quant à toi Oriane, de quel genre de potions aurais-tu besoin ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #127
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Bien"

    Eliaëdel hocha la tête, et ramassa dans son sac, l'air absent. Du travail. Elle salua vaguement l'assemblée, et grimpa lentement à l'étage; ce qui allait sans nul doute causer un certain soulagement dans la pièce.

    La chambre n'avait pas changé. Les objets qu'elle y avait laissés étaient restés à la même place, même si les lieux avaient été entretenus en son absence. Dans la lumière faiblissante de la soirée qui s'amorçait, elle déposa ses affaires au pied du bureau.
    Elle posa le manteau sur la chaise et délaça la chemise, puis la retira avec précaution; elle avait été blanche, mais cela semblait un souvenir lointain du fait de la poussière de la route et des taches de sang séchées qui la constellaient
    Elle inspecta ses blessures, les considéra avec dégoût. Et d'une inquiétude inhabituelle. Le spectacle n'était vraiment pas beau à voir. Des coupures, des ecchymoses sombres, et brulûres marbraient son corps, à travers des bandages salis et distendus qui commençaient à faire triste mine. Elle n'avait pas eu le temps de faire mieux, et la route n'avait rien arrangé véritablement. Rien n'avait été épargné. Non. Vraiment rien. Ses machoires se crispèrent. La mort avait été très proche. Quelques heures de plus à ce traitement auraient suffit. Des mois seraient nécessaires avant que les outrages ne finissent par s'estomper. Sans certitude.
    Elle alluma le petit poêle dans la chambre, pour faire tiédir de l'eau. Elle en aurait besoin pour laver ses plaies. Et la chaleur naissante dans la pièce ne serait pas de refus contre le froid et la fatigue qui montaient en elle.

    Elle s'allongea sur le lit, le regard fiévreux, proche du délire, la main posée distraitement contre l'épée. Elle sourit, avec un mélange d'affection et de tristesse. Oui. C'était bien sa seule amie. Ne lui lui devait elle pas la vie et sa vengeance? Une ombre de regret pointa dans son regard. Elles étaient seules, et le resteraient sans doute jusqu'au bout; et le plus périlleux restait à accomplir.
    Et le dos découvert face à la porte, sur le flanc, elle laissa sa conscience vagabonder, dans un état proche du sommeil. Au mépris de toute prudence. Elle se savait en surêté.

    Pour quelques minutes au moins, inconsciemment, les murmures qui chuchotaient inlassablement dans son esprit s'étaient tus.
    Dernière modification par Eliaëdel ; 31/08/2008 à 17h43.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  8. #128
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Oriane resta pensive quelques secondes après que l'elfe soit sortie de la pièce. Quel étrange personnage...Si distante...Etait-elle coutumière de ce genre d'attitude ? Ou était-ce simplement lié à la fatigue, à ce qu'elle venait de vivre. Car à n'en pas douter, elle avait dû vivre des moments difficiles, comme pouvaient en témoigner ses récentes cicatrices. La jeune femme secoua brièvement la tête. Cela ne la regardait pas. Et elle avait pour l'heure des choses plus urgentes à penser. Comme...le choix de ses potions par exemple. Se tournant vers Elissa, elle repris la parole :

    "Et bien…tout dépend de ce que vous pourrez me proposer. Quoique j’imagine que le choix ici doit être assez important…

    Peut-être une petite potion de soin ou deux pourraient-elles m’être utiles ?"

    Evidemment, elle préférait ne pas avoir à s'en servir, mais on ne savait jamais...

    "Oh, et vous m’avez aussi parlé de produits censés m’éviter les désagréments du genre...rougeole, oreillons...et autres joyeusetés qu'il vaudrait mieux que j'évite d'attraper dans les prochains jours..."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  9. #129
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Hé bien ..."

    Elissa prit le temps pour réfléchir. Mine de rien, le retour d'Eliaëdel l'avait plus que troublée. A partir de maintenant, il allait falloir la surveiller, veiller à ce qu'elle n'agresse personne, même pas un membre de la guilde.

    "Cette fille là, lança-t-elle, toute à ses réflexions, ne t'en approches pas. Si tu lui parles, évites de la faire réagir, et même de la faire rire, on ne sait jamais. Et ne lui tournes surtout pas le dos. Ah oui, et si elle te propose un duel, refuse tout de suite. Bon, où j'en étais moi ? Ah oui"

    Elle posa sur la table plusieurs fioles.

    "Voila un onguent assez utile qui te permettra de faire face aux petits bobos, plaies, ou bosses et autres petits désagréments. Pour le plus gros, voici une potion de soin. Bon, on l'a eue sous le manteau alors mieux vaut ne pas le crier sur les toits ou l'on va avoir l'église manostienne aux trousses. Et honnêtement, mis à part quelques paladins très sexy, il ne vaut mieux pas. Un autre onguent contre toutes les maladies infantiles, y compris les enfants. En général, ils ne s'en approchent pas. Sinon, Sire de la Canne, une sorte d'artificier nous a gracieusement offert des potions explosives. A manipuler avec précaution et surtout à laisser hors de la portée des enfants. Surtout de la petite pyromane, cela va de soi. Et sinon, une petite potion qui te créera un mur de feu. Bon, l'inconvénient, c'est que ça ne dure pas très longtemps et qu'il vaut mieux ne pas avoir de moustaches ni trop tenir à ses sourcils. Sinon, voici une corde, des couvertures, quelques rations de nourriture. Voila, as-tu besoin d'autres choses ?"

    Tout en parlant, elle surveillait l'escalier pour être sûre qu'Eliaëdel ne traînait pas dans le coin.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  10. #130
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Oriane avait froncé les sourcils en entendant Elissa parler d’Eliaëdel. Elle avait bien cru noter que l’elfe avait quelque chose de bizarre. Mais à ce point…Sans doute était-ce de ce genre de personnes qu’Edric parlait quand il la mettait en garde contre certaines personnes étranges faisant parti de la guilde. Enfin, elle aurait tout le temps de s’en soucier lorsqu’elle serait rentrée de mission. Après tout, il y avait tout de même de fortes chances pour qu’elle ne recroise pas l’elfe d’ici là.
    Bizarrement réconfortée par cette idée, la jeune femme concentra son attention sur les fioles que l’herboriste avait posées sur la table et en écouta leur description.
    Lorsqu’Elissa eut terminé, Oriane réfléchit un instant, repassant rapidement en revue ce dont elle disposait, puis elle finit par répondre :

    "Et bien...je crois qu'il ne me manque plus qu'un sac pour faire rentrer tout ça, et ce sera parfait."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  11. #131
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Et voila, ce qu'il te faut"

    Elissa sortit d'une étagère un havresac, nanti de deux ficelles.

    "Et voila le havresac dernier cri. On peut le porter sur son dos ... Si, si, je ne plaisante pas, c'est très pratique. Bon, c'est pas tout ça mais avec toutes ces émotions, c'est pas tout ça, mais je crois que j'ai sommeil. Oriane, si tu veux, tu peux prendre tes quartiers ou aller te promener. Il y aura toujours quelqu'un pour t'ouvrir de toute façon. Mais à ta place, je ne me coucherai pas trop tard ce soir. Tu vas avoir une longue journée demain"

    Sur ces mots, la petite troupe se dispersa pour aller dormir. Cette nuit là, Oriane fit un rêve étrange. Elle se trouvait sur une place, entourée d'enfant. Les enfants l'entouraient, l'encerclaient peut être en une ronde étrange. Et aucun de ces êtres n'avait un regard humain.


    hrp : Oriane, tu peux poster à la place du temple maintenant. Bon courage (f)
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #132
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    L'elfe s'était extirpée finalement de sa rêverie, puis avait détaché ses bandages, avec détermination. Elle se lava avec précaution; l'eau perdit très rapidement de sa transparence pour prendre une teinte rouge sale. avant de prendre le temps d'ajuster des bandages propres de manière à ce qu'ils n'handicapent qu'au minimum ses mouvements. Elle sortit des vêtements propres de son sac, et s'habilla. Puis observa dans le miroir le résultat. L'oeil critique.

    Le résultat parut toutefois la satisfaire. Mis à part cette coupure au visage, personne n'aurait pu deviner son état, une fois lavée et avec de nouveaux atours; tant qu'elle ne tenterait pas de mouvements trop brusques, l'illusion se maintiendrait.
    Il était temps d'aller voir Elissa; le repos viendrait plus tard. Aux Enfers peut être...
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  13. #133
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Elissa se tenait dans la salle de réunion de la guilde. Devant elle était posée une immense psyché. Chose assez inhabituelle vu qu'Elissa ne faisait aucunement attention à son apparence. A vrai dire, elle avait l'air perplexe, comme si elle voyait un miroir pour la première fois. Un regard plus approfondi permit à Eliaëdel de se rendre compte que c'était une ficelle, pendant du sommet de l'objet qui retenait toute son attention.

    Delcia, assise sur une chaise toussa dès qu'elle la vit entrer dans la pièce. Elissa, sans se retourner prit la parole, d'une voix distraite.


    "Tiens, Eliaëdel. Regarde un peu ce qu'on nous a livré. Étrange non ? Il aurait fait sensation dans un magasin de vêtements mais apparemment, il s'est trompé d'adresse. Tu as une idée de ce que ça pourrait être ? A part un miroir, bien entendu"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  14. #134
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Aucune idée. Peut être une sorte de portail. Mais il faudrait que le dispositif soit magnifiquement bien dissimulé. Et les personnes capables de réaliser ceci risquent de se compter sur les doigts de la main d'un menuisier expérimenté.
    Cela pourrait être effectivement un miroir aussi. Mais n'y croyez pas vous même. Et je ne vois pas pourquoi j'y croirais davantage."


    Sans doute un des plus long discours qu'Elissa ait eu l'occasion d'entendre d'une seule traite de la part de l'elfe. Toujours bordé d'une ironie latente. Elle considéra l'objet d'un oeil vaguement intéressé, haussant le sourcil.


    "Une idée sur l'expéditeur? Un admirateur secret?"


    Elle s'approcha de l'objet. Regarda le fil. Haussa les épaules. Elle attendait les explicaions de la moinesse. Et pour le moment, il fallait bien le dire, avec une patience inusitée.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  15. #135
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Oui, ça doit être un beau paladin. Ils font très attention à leur image"

    Elissa essayait de plaisanter, mais elle sentait ses nerfs à vif. Tout ce chambardement la mettait mal à l'aise, tout comme se regarder comme un miroir justement. Qu'est ce que ce machin venait donc faire ici ? Et cette ficelle là ?

    Elle s'approcha encore de l'objet. Et, curiosité pour curiosité, elle tira sur la ficelle. Une lumière étrange sembla venir du miroir et ... Elissa disparut.

    "Elissa, mais où est-ce que tu es, ce n'est pas drôle"

    Delcia était affolée. Elissa eut un petit rire.

    "Mais je suis là, idiote, devant toi. Attends"

    Quelques secondes durant lequel seuls des pas sur le plancher indiquaient la présence de la chef de guilde.


    "Ah oui, en effet, je ne me vois pas dans le miroir. Heu ... Attendez"

    Quelques secondes plus tard, Elissa réapparut, la main sur la ficelle.

    "Bon, on reprend calmement. L'une de vous a-t-elle une idée de ce qui s'est passé ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  16. #136
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Mais voyons, c'est évident."

    Un drôle de rictus étira ses lèvres. Elle aggripa le fil du bout des doigts et tira. Au mépris des conséquences. Le hasard n'était il pas un jeu?

    "Ca"
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  17. #137
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Delcia et Elissa se regardèrent effrayées. La cinglée venait de disparaître. Elle pouvait être n'importe où. Et rien n'indiquait qu'elle ne se cachait pas derrière elles pour leur chatouiller le dos avec un poignard.

    Une idée lumineuse vient à l'esprit d'Elissa. Ou plutôt, une ficelle. Eliaëdel, quant à elle se tenait dans la pièce. Les deux jeunes femmes s'étaient mises dos à dos, à coté du miroir. Elle les frôlait presque, sentant le parfum suave de leur peur. Mais soudain, elle ressentit une sorte de vertige. Elissa eut un réflexe, ou plutôt pensa à une ficelle.

    "Bon, ça suffit les gamineries. J'aime pas jouer à cache-cache"

    Et elle tira sur la ficelle. Eliaëdel réapparut.

    "Bon, à mon avis, nous ferions mieux de ne pas trop faire joujou avec ça"

    Et surtout, il faudra veiller à ce que la cinglée ne trouve plus moyen de s'approcher de ce machin. Trop risqué.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  18. #138
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Pratique."

    Son premier commentaire.
    D'un ton rêveur. Et d'un air pensif. Elle observa le miroir avec attention, en effleura la surface du bout des ongles.


    "Il faut savoir d'où ça vient."
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  19. #139
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Les trois femmes se mirent à regarder le miroir d'un œil méfiant, comme s'il allait leur sauter à la gorge.

    "Inquiétant" rectifia Elissa.

    Les trois femmes tournèrent autour du miroir sans y voir la moindre inscription ni aucune mention de l'expéditeur.

    "Bon, en attendant, plus personne ne s'en approche, d'accord ?"

    Delcia hocha la tête, en enserrant son médaillon de sa main gauche, un geste habituel chez elle qui signifiait qu'elle n'était pas tranquille ou qu'elle avait une idée en tête.

    "Quelqu'un a une petite suggestion quant à ce que nous pourrions en faire ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  20. #140
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Elle renifla, agacée. Contrariée même. Les mots ont fusé, à la limite de la colère.

    "Le stocker en sûreté. Hors de vue. Et le montrer à un mage digne de ce nom. Demain. Pour ce que je suggererais"
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  21. #141
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Tiens, Eliaëdel était en colère. L'atmosphère devenait orageuse tout d'un coup. Presque irrespirable. Vite, trouver un palliatif, du moins, un dérivatif, un catalyseur. Quelque chose qui pourrait la calmer.

    "Bon, les filles, j'ai besoin de vos bras pour le porter en lieu sûr. Dans une chambre, je crois que c'est le mieux"

    C'est comme cela que le miroir se retrouva derrière une porte fermée dont seule Delcia avait la clef. Un peu plus rassurées, les jeunes femmes vaquèrent à leurs occupations.

    Vers la fin de l'après midi, alors qu'Elissa était à la boutique, sentit quelque chose lui ébouriffer les cheveux et vit un bocal voler devant elle. Puis, Eliaëdel, restée dans sa chambre entendit rire. Quelqu'un sauta sur son lit. Quelqu'un qu'elle ne voyait pas.


    "Oh non, grinça Elissa, ça recommence"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  22. #142
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Ses yeux s'étrécirent, et la femme ne perdit pas de temps.

    "Toi, mon joli, qui que tu sois, tu es entré dans la mauvaise chambre."

    Un éclair d'acier scintilla dans la pièce lorsqu'elle dégaina. Le mouvement fut quasiment invisible à l'oeil nu, et réalisé avec un rictus carnassier. La lame a sifflé en un arc de cercle meurtrier à hauteur de la supposée hanche de la... chose.


    S'il était possible de blesser l'intrus, il serait bien assez temps de l'interroger par la suite. S'il en restait quelque chose.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  23. #143
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Elle avait entendu un rire étouffé pendant que la lame rencontrait un oreiller. Quelques secondes plus tard, le matelas d'Eliaëdel se mettait à danser.


    "Pas assez de réflexes, pas assez de réflexes" chantonna la voix de Delcia à son oreille.

    Puis, la porte s'ouvrit à toute volée, laissant entrer une Elissa plus décoiffée que d'habitude, l'air visiblement contrariée. Sans prendre le temps d'admirer le désordre de la pièce, elle s'écria :

    "Delcia, on avait dit qu'on ne toucherait pas au miroir. Mais qu'est-ce que tu fiches !"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  24. #144
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Elle danse sur mon matelas comme une hystérique. A première vue."

    L'arme est rentrée dans le fourreau, sans un bruit; la barde a considéré le comportement de la jeune femme, à défaut de pouvoir la contempler directement, le regard fixe. Avec un mélange de dégoût et de consternation. Dommage que le coup n'ait pas porté; cela aurait douché cette euphorie qui commençait à lui paraître proprement insupportable. Elle referma la porte avant de s'appuyer dessus nonchalamment, tant que la petite explication n'avait pas eu lieu.

    "Je ne crains qu'il ne faille réexaminer le miroir de plus près dans un délai bref. A moins que vous ne préfériez supporter "ça". "

    Pas d'angoisse dans le ton, bien au contraire. Mais un intérêt certain. Et une patience qui s'émoussait nettement.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  25. #145
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Delcia riait, et le matelas oscillait de haut en bas, comme pris de folie frénétique puis s'interrompit soudain.

    "Houla, je me sens bizarre, moi"

    Le matelas retomba, comme si plus rien ne l'animait. Elissa regarda Eliaëdel paniquée, avant de se rappeler à qui elle avait affaire et détourna la tête.


    "Delcia, ça va ?
    - Oui, ça va. Est-ce que vous pouvez pouvez retourner tirer la ficelle s'il vous plait ? "

    Sans plus attendre, les deux jeunes femmes retournèrent dans la pièce au miroir et tirèrent la ficelle. Delcia apparut devant eux, l'air sonné.
    Dernière modification par Althéa ; 15/09/2008 à 19h57.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  26. #146
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Bras croisés, la tête légèrement penchée sur le côté, l'elfe observait Delcia. Attentive. Masquées, les traces d'irritation. Elle considéra le miroir à nouveau par dessus l'épaule de l'herboriste, en attendant qu'elle reprenne ses esprits entièrement.
    La question de ce qu'il adviendrait si elle parvenait à détacher le fil interrompit le cours tortueux de ses pensées; mais elle préférait entendre ce que Delcia avait à dire. Et lui offrit encore quelques secondes de répit avant de lancer:


    " Que s'est il passé exactement?"


    La demande était calme. Une requête polie. C'était inusité. Mais cela ne signifiait pas que la réponse qu'elle attendait se devait d'être vague ou parcellaire.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  27. #147
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Delcia avait caressé machinalement son médaillon. Eliaëdel, les yeux fixés sur elle ne put s'empêcher de remarquer que quelque chose clochait. Mais quoi ? Elissa, les sourcils froncés semblait partager ce sentiment.

    "Hé bien ... Je ne sais pas trop. J'ai l'impression qu'on ne peut pas rester trop longtemps invisible parce que cela fatigue, voila tout. Pas de quoi fouetter un chat hein ?
    - Mais il me semble que l'on avait dit qu'on ne toucherait plus au miroir, répartit Elissa, non, sans rire. Tu m'as flaqué une de ces frousses"

    Elle se tourna vers Eliaëdel. La cinglée était étrangement calme.

    "Vous devriez essayer,
    reprit Delcia, c'est assez ... amusant ..."
    Dernière modification par Althéa ; 15/09/2008 à 19h56.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  28. #148
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Je ne crois pas."

    Repousser l'hameçon. Méfiance. Son esprit lui hurlait d'en savoir plus.
    Delcia avait outrepassé les ordres d'Elissa. Avait été capable d'aller jusqu'au miroir seule. Mais s'était montrée incapable de se tirer de la situation sans aide, chose dont avait été capable la moinesse. Sans compter la crise de démence qui de leur était arrivée à aucune des deux.


    "Le seul moment qui aurait pu être "amusant" dans ma journée, vous n'avez pas voulu y prendre part."


    Sur le ton d'une petite fille boudeuse. Passablement ennuyée. L'ambiance est devenue glaciale.
    Puis se mit à réfléchir à voix haute, pour elle même, pour Elissa. En considérant l'herboriste comme quantité négligeable. Comme un parasite inévitable.


    "C'est surprenant; un esprit vide ne devrait pas risquer grand chose du côté de l'épuisement mental. Voire même de la démence. Que nous caches tu, petite Delcia? A moins que ce ne soit "Où te caches tu?" "


    Toujours cette même douceur de ton; et qui sonnait de plus en plus inquiétante; elle voulait savoir. Le prix de cette connaissance lui paraissait clairement comme un détail, et le sourire reptilien qu'elle envoya à Delcia présageait des augures sombres.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  29. #149
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    Delcia avait reculé instinctivement et Elissa avait serré les poings. Eliaëdel était trop calme, trop glaciale. En même temps, elle ne pouvait nier que quelque chose n'allait pas chez son amie. Un je ne sais quoi d'étrange ... La façon de la regarder peut être, d'arranger ses cheveux. Non, peut être pas. Peut être avait elle tout simplement la berlue à cause du manque de sommeil. Enfin, il flottait dans l'air comme une odeur de poudre qu'un rien pouvait embraser. Et elle se trouvait accessoirement au milieu.

    "Bon, c'est pas tout ça mais il vaudrait mieux que ce soit moi qui prenne la clé. Si aucune n'a d'objections à ça bien entendu. Bon, trop tard, c'est moi qui l'empoche et je ne veux rien entendre. C'est vrai, ça fait un peu dictature, mais c'est comme ça"

    *Parce que moi, je suis la seule à avoir encore ma tête dans cette maison*


    Des pas résonnèrent dans le couloir et Basile entra dans la pièce. Sans remarquer Eliaëdel, il fit quelques pas dans la pièce et se planta devant le miroir.


    "Mais qu'est-ce que c'est que ce machin là ?"

    Un grand silence s'installa dans la pièce.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  30. #150
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Guilde] La Vierge d'Argent

    "Quelque chose que vous n'aimeriez pas connaître de très près."

    Elle avait grondé aux paroles du nouveau venu, posé par réflexe la main sur la ceinture; les doigts se promenèrent dangereusement près de l'arme. Son manège s'arrêta avant que la main ne s'en empare. Elle ferma le poing jusqu'à en blanchir les phalanges. Se maîtrisa à grand peine, avant d'articuler intelligiblement:

    "Taisez vous."

    La dureté de l'intonation. Comme des pointes de silex. Aussi implacable, glacial et acéré. D'un ton qui ne souffrait la contradiction. Presque celui d'un commandant. A un abysse de déraison près.

    Elle se planta dedans le miroir, les poings sur les hanches. Renifla avec contrariété. Exaspération. S'approcha de la surface sans la toucher, avant de s'accroupir avec lenteur. Elle embrassa du regard le reflet de Delcia. Ne perdait rien pour attendre. Elle saurait. Tôt ou tard. Ses yeux délavés se posèrent alors sur ses propres traits. Le miroir se contentait de lui renvoyer le masque de sa fureur. Une haine sourde. Et la balafre vermillon en travers du visage. Un couteau est apparu dans sa main, sorti de la botte.

    Le coup est parti sans prévenir, avant que quiconque ait pu réagir, avec un hurlement de rage à peine maitrisé en direction du reflet. Dans le visage grimaçant. Et avec une brutalité inimaginable pour sa carrure. Pour effacer cette image d'elle? Pour effacer ce qu'il était advenu?
    Dernière modification par Eliaëdel ; 16/09/2008 à 18h22.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

Page 5 sur 13 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Boutique] La Vierge d'Argent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Le Port
    Réponses: 551
    Dernier message: 05/06/2016, 14h31
  2. Adalon, la Dragon d'argent
    Par Le grand Sephiroth dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/07/2004, 19h48
  3. [Guilde] La Vierge d'Argent
    Par Grenouillebleue dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 38
    Dernier message: 26/02/2004, 14h47
  4. Le sifflet d'argent
    Par ravny dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2003, 15h19
  5. [Guilde] La Guilde des Voleurs
    Par Folken dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/10/2003, 22h37

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230