Page 2 sur 13 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 375

Discussion: [Guilde] La Vierge d'Argent

  1. #31
    Banshee Sangdelune Invités
    *De retour de son étrange entrevue avec la Mélandienne, Banshee regagna sa guilde à la faveur de la nuit. Elle posa sa cape sur un meuble et alluma un candélabre, créant une lumière douce et agréable.
    Elle s'assit à son bureau et prit de quoi écrire. Elle rédigea un court message adressé à son dernier contact à Mélandis. Il devait être tenu au courant de ce qui allait arriver. Après tout il avait son mot à dire sur cette alliance...

    Elle plia le parchemin et le cacheta rapidement. Puis elle appela Delcia.*


    Fais en sorte que ce message parvienne dans les plus brefs délais à qui tu sais.

    *La Tieffelin prit le message sans un mot et ressortit du bureau. L'elfe de lune s'étira de nouveau, bailla et se leva. Après avoir soufflé les chandelles elle quitta le bureau pour regagner sa chambre et prendre un repos bien mérité...*

  2. #32
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Dis, t'es au courant du meurtre ?

    Qwah ? J'crois ben qu'non. Qcé qu'est mort ?

    Epsilone, tu sais, c'lui qui sculpte, i' peint même parfois, ben, il a été assassiné sur la place du Temple. Un meurtre étrange, pour sûr... Il est tombé raide comme un piquet devant les yeux médusés d'la foule, foudroyé par je'n' sé quel tintouin. Les bouseux ont même pô vu l'assassin !

    Didiou ! On né même plus en sécurité dans la cité du Vigilant maint'nant ! J'va resté cloîtré encore chez moi c'te soir ! C'pas possible, kcé ti qu'...

    Les voix s'éteignirent petit à petit jusqu'à plus ne former qu'un vague murmure, vite balayé par l'arrivée d'un chariot sur la route pavée près de laquelle se trouvait le bâtiment de la Vierge d'Argent, la guilde de mercenaires de Manost.

    Cyric, occupé à vérifier si son matériel de roublard était en ordre en vue d'un prochain cambriolage, se trouvait dans sa chambre, non loin de sa fenêtre où s'étaient entretenues deux personnes. Intrigué par la conversation, le voleur s'était quelque peu approché, et sans se faire remarquer, avait écouté le dialogue des deux paysans.

    Un meurtre plutôt intriguant qui ne manquait pas d'attiser sa curiosité.
    Il aimerait en savoir un peu plus sur cette affaire, il ne se fit donc pas prier en empochant ses effets personnels et en boutonnant rapidement sa cape. Sitôt fait, il sortit de son appartement et pris l'escalier qui le mènerait alors à la sortie.

    Passant prêt du comptoir, Delcia le salua d'un hochement de tête. Il fit de même et prit la porte pour se diriger ensuite vers La Place du Temple.

  3. #33
    Erszebeth Invités
    Un grattement frénétique à la fenêtre prévint Cyric que quelque chose voulait rentrer. Méfiant, il regarda quoi... Et reconnut l'étrange bestiole de la vampire que Banban avait accueilli dans la guilde. Maugréant, il ouvrit la fenêtre et le félin ailé vint lui planter les griffes dans le bras pour s'y installer tranquillement.

    C'est alors que l'homme vit le petit parchemin attaché à l'une de ses pattes. Déroulant le parchemin, voici ce qu'il lu :

    "Dame Banshee est morte dans d'étranges circonstances à Mélandis. Un barde nommé Seina à rapporté son corps aux portes où nous vous attendons avec une personne de confiance nommée Lothringen qui pourrait faire une excellente recrue pour la guilde. Seina a la ferme intention de faire justice, mais nous devons nous aussi venger la mort de Dame Banshee, il en va de l'honneur de la guilde."

  4. #34
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Manquant chanceler, Cyric se rattrapa de justesse à la commode présente à ses côtés. La nouvelle lui avait fait l’effet d’une lame aiguë plantée en pleine poitrine, et qui s’enfonçait inexorablement vers son propre cœur.
    Bon sang, ce n’est pas possible…
    A ces mots, le zigouigui d’Erszebeth gigota et s’envola pour, sans doute, rejoindre sa maîtresse.

    Relisant le parchemin, Cyric dût se rendre à l’évidence. La maîtresse de la Guilde de la Vierge d’Argent n’était plus. Les yeux embués de larmes, il s’assit non sans mal sur sa couche et se prit à penser à Banshee. Lui vint en mémoire sa première entrevue avec l’elfe de lune qui l’avait acceptée au sein de sa guilde de voleurs, anciennement présente à Mélandis, après tout un tas d’épreuves qu’ils se remémorait plus ou moins.

    Mais ce qu’il le marqua profondément, c’était le tendre visage de l’elfe, sa peau blanche exquise, son sourire éclantant et ses yeux perçants qui semblaient lire instantanément vos pensées quand vous la regardiez… Oh Banshee… Qu’as tu fais pour partir si vite ?

    L’elfe de lune et le voleur se voyaient certes moins souvent qu’autrefois à Mélandis, mais ils avaient tout de même gardés des liens privilégiés, en travaillant ensemble à Manost, à la Vierge d’Argent. Et c’était une perte qui bouleversait Cyric car ce fut elle qui lui proposa un poste dans la guilde, à Mélandis, et qui lui avait changé le cours de sa vie.
    Souvenirs, souvenirs… Il suffisait.
    « …nous devons nous aussi venger la mort de Dame Banshee, il en va de l'honneur de la guilde. »

    Oui… Les pensées du roublard se bousculèrent quant à savoir qui avait osé commetre ce crime, et quel supplice il endurerait. Il n’était plus question d’argent, Cyric agissait par amour, il devait bien quelque chose à Banshee, bien que celle-ci eut rejoint le royaume des morts.

    Empoignant son équipement, Cyric prit tous ce dont il aurait besoin pour la bataille. Il y aura du sang, de je ne sais quel(s) adversaire(s), mais il y aura du sang, de n’importe quelle couleur, qu’importe. Un sentiment de vengeance et de haine le submergeait et il savait qu’aucun mot ou quelque personne lui ferait changer d’avis.

    Fermant à la volée la porte de son appartement, le voleur effleura une dalle sur le mur d’à côté, qui eut pour effet d’ouvrir un passage souterrain, dans le seul but de quitter la guilde incognito.
    Une entrevue avec Erszebeth et un certain Seina s'imposait.

  5. #35
    Delcia Invités
    Delcia pénétra dans le bureau vide de l'elfe de lune alors qu'une faible lueur l'éclairait venant d'une chandelle oubliée par on ne sait qui. Un silence lourd de sens y régnait. Rien n'avait bougé : les papiers posés sur le bureau, la carafe au vin de rubis, le coffre renfermant ses armes et souvenirs... Une odeur douce flottait encore dans l'air, mais déjà elle s'atténuait. Un jour encore ou peut-être deux et elle ne serait plus, elle aussi, qu'un souvenir...

    La Tieffeline savait de quoi il retournait maintenant. Elle avait trouvé une lettre de sa prudente maîtresse. La guilde serait désormais dirigée par Cyric, son second, qui avait fait montre de ses talents depuis son entrée au sein de la Vierge d'Argent. Ainsi la guilde ne mourrait pas et un peu de celle qui l'avait créé resterait dans Manost. Quant à la boutique c'est elle, Delcia, qui en héritait en cadeau pour sa fidélité et son amitié.

    Avec un long soupir la Tieffeline s'approcha du bureau. Angus, le nain, avait fait état de son désir de partir rapidement pour rapporter à Lunargent la triste nouvelle. Il désirait aussi emporter avec lui les effets personnels de sa fille, si, bien sûr, son époux était d'accord. Delcia n'en doutait pas. Elle avait senti un froid profond en lui quand elle avait été aux Caves plus tôt. Il ne tarderait pas à rejoindre sa chère épouse...
    Dans un silence sépulcral elle commença à ranger les papiers sur le bureau. Lorsque Cyric serait de retour de Mélandis, il fallait que tout soit prêt pour accueillir le nouveau maître de la guilde....

  6. #36
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    Episode précédent: Au palais de justice.

    En cette fin d’après midi, la silhouette un peu gracile d’un voyageur de haute taille, enveloppé dans son manteau, se hâtait avec discrétion le long des venelles étroites du quartier du port. L’inconnu s’arrêta quelques secondes devant une enseigne de boutique représentant une tête de jeune femme aux cheveux argentés, puis repartit d’un bon pas, paraissant faire le tour du bâtiment. Sur la porte de la boutique, en-dessous de l’enseigne, était pendu un écriteau:
    « pas de chance, la boutique est fermée – à la prochaiiine… »

    Lothringen entra donc à la Vierge d’argent par la petite porte, c’est-à-dire par l’entrée des mercenaires, au fond de la cour. Il en était à se découvrir dans le vestibule quand il tomba nez à nez avec une petite chose qui grouillait dans ses jambes, en grand hâte de disparaître. Le semi-drow sourit :

    - Ce cher Basile…Pas trop traumatisé par notre dernière excursion ?

    Basile quant à lui paraissait pressé d’être ailleurs, comme s’il craignait d’être à nouveau enrôlé de force dans quelque expédition aussi périlleuse que la précédente chasse au vampire.

    - Hum… Mnon… Moui ?

    - Tu me remets ? Je cherche ta nouvelle patronne.

    - Elle est .. là, dans le bureau, répliqua-t-il en désignant du doigt une porte entrebâillée.

    Sur ces mots, le voleur s’évanouit dans la nature. Néanmoins, par prudence, Lothringen n’oublia pas de vérifier qu’il s’éloignait et de bien refermer la porte derrière lui. Il se trouvait désormais en tête à tête avec la moinesse qui, un peu surprise de sa visite, se levait lentement de son bureau.


    - Salutations. Elissa, avez-vous le temps de m’accorder un entretien de raisonnable longueur ? Je ne pense pas pouvoir repasser de sitôt.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #37
    Elissa Keens Invités
    Quete:Vol d'une relique

    Elissa releva la tête de son bureau pour voir l'elfe noir qui rentrais. Au vu des rumeurs qui avaient circulés, elle ne se faisait pas trop d'illusions sur la personne en face d'elle , ni sur les raisons de sa visite.. visite qui n'etais pas que de la courtoisie.

    Conseiller Lothringen ... Bienvenue , asseyez vous donc. J'imagine que votre récente nomination a affaire avec votre visite. Que puis je faire pour vous ?

    En son fort interieur , la demie elfe pensa qu'il ne vallait mieux pas que son interlocuteur lui en demande trop , vu les effectifs encore réduits de la guilde ... sauf que si la guilde existait , c'etait bien parce que les conseillers le voulaient. Elle ajouta toutefois en souriant.

    Au vu des effectifs actuels de la guilde , tant que vous ne me demandez pas de faire sortir quelqu'un d'un blocus par la force ça devrait aller... ( )

    Sur cette note d'humour , elle attendait toutefois des précisions de la part du conseiller.

  8. #38
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    - Manque d'effectifs ou pas, répliqua le semi-drow en souriant, vous êtes toujours aussi bien informée. Fichtre! Ma nomination n'a pas deux heures, et je mettrais ma main à couper que les gardes du palais de justice l'ignorent encore... Voilà ce qui s'appelle du renseignement efficace.

    Lothringen prit place dans un fauteuil comme on l'y invitait, mais il était visible qu'il était relativement pressé par d'autres affaires qui le préoccupaient; et il ne s'assit guère que sur le bord, prêt au départ.

    - Vous avez vu juste sur mes motivations, sauf que je ne m'adresserais certainement pas à la guilde pour forcer un blocus... Avant d'aller plus loin, dites-m'en un peu plus sur l'état des lieux. Comment ont été les affaires depuis notre dernière rencontre?

    Evidemment, Lothringen n'attendait pas un rapport détaillé sur les activités de la guilde, mais il avait besoin de savoir jusqu'à quel point il pouvait compter sur ses services.

    Quand Elissa eut terminé son bref exposé, qui concluait en gros à une lente reprise d'activité, il reprit.


    - Je pense que Basile vous aura raconté ce qu'il s'est passé au cimetière... La disparition du conseiller Folken... A ce qu'on prétend, personne ne l'a vu ni refaire surface, ni quitter le cimetière, ni quitter la ville... Vous avouerez que pour quelqu'un de manifestement dérangé c'est faire preuve de beaucoup d'adresse.

    Lothringen se mordit les lèvres.

    - Evidemment la section d'enquête est sur le coup, mais curieusement rien ne m'incite à faire grand fond sur ses compétences... Je vous recommande donc d'ouvrir l'oeil. En ceci... comme en toute chose, du reste.

    Un rapide coup d'oeil à la semi-elfe qui souriait d'un air entendu lui confirma qu'il n'avait pas besoin d'appuyer davantage.
    Ce n'était certes pas la première fois qu'un conseiller confiait les missions d'espionnage et de renseignement à la Vierge d'Argent en même temps qu'à ses propres services. Principe de précaution.

    Lothringen se leva.


    - Oh, avant que je ne m'éclipse, un dernier détail... Je suis certain que vous observez de très près les divers groupes d'assassins qui rôdent en ville ces derniers temps... Je cherche un groupe dans le genre organisé, très efficace en cambriolage et en discrétion, installé il y a quelques temps déjà et donnant très vraisemblablement dans le fanatisme - ça ne vous dirait rien par hasard?

    Elissa Keens demanda des précisions de dates, et, constatant que c'était à l'époque dame Banshee qui tenait les affaires, répliqua qu'il lui faudrait chercher dans les archives. Vu le hochement de tête résigné de Lothringen à cette annonce, la démarche devait valoir le coup d'être entreprise.




    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #39
    Elissa Keens Invités
    Quête : vol d'une relique



    Partie fouiller dans les archives de la guilde , la demie elfe laissa le nouveau conseiller seul durant 5 petites minutes. Les archives avaient été reclassées avec le nouveau départ de la guilde , et elle avait dépoussiéré la plupart.... retrouver l'époque ciblée ne prit guère de temps

    Je crois que nous n'avons rien trouvé ... soit ils operent depuis en dehors de manost , soit ils sont vraiment bien camouflés ... en tout cas , je mettrais quelques hommes sur ce coup ... J'ai essuyé suffisament d'assassins dans les dernieres periodes pour ne pas vouloir revoir ça. Autant regler ce probleme rapidement.

    Revenant vers le conseiller , elle lui tendit un carton de feuille , d'une vingtaine de cm d'épaisseur.

    Tenez , je vous laisse une copie des archives , si jamais vous veniez a y trouver des renseignements , on ne sait jamais ... Inutile de préciser que les archives pretées avaient été ... nettoyées , des actes comme ceux de basile ou autres. Chacun des deux semi-elfes le savait, et savait que l'autre le savait aussi.

    Quant au conseiller Folken ... si vous comptez effectivement sur la section d'enquete manostienne , on aura jamais fini de le retrouver ... ou alors on ne retrouvera que son cadavre désseché par le temps. J'irais voir si certaines connaissances n'ont pas de nouvelles ... donnez moi quelque jours. Pour ceci , comme pour les assassins ...


    Apres un hochement de tete satisfait du nouveau conseiller , un leger silence s'installa dans la pièce.

    Autre chose ? j'ai cru comprendre que vous étiez préssé

  10. #40
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    Les archives sous le bras, Lothringen commençait déjà de s'envelopper à nouveau dans son manteau, rabattant sa capuche sur son visage. Inutile d'avertir le monde entier de ses liens déjà vieux avec la Vierge d'Argent.

    - Rien de bien urgent en tout cas. Au pire, je ne doute pas que vous ne soyez en mesure de me retrouver.

    Il jeta un dernier coup d'oeil un peu rêveur sur les lieux. Dire que sa plus grande ambition, il y avait encore peu de temps de cela, avait été d'adhérer à cette guilde...
    Il allait devoir apprendre à ne plus songer à lui-même comme à un mercenaire.

    Sur un dernier salut à l'attention de la semi-elfe, il prit congé.


    Direction > La Forge.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  11. #41
    Elissa Keens Invités
    Quete : La lutte pour le trone du soleil : épilogue


    La nuit se finissait quand les nouvelles sur le cas de Merillym arrivèrent aux oreilles d'Elissa. Ca n'avait pas mis longtemps à se répendre dans les bas-fonds de la ville , si on pouvait l'appeller ainsi , que trois nouveaux oiseaux avait fait une apparition éclair dans Manost. Des oiseaux de malheur , à ce qu'il se disait ... Enfin surtout pour le zigue qu'ils avaient attrapé. Un certain Martial ...

    Martial ... répeta la demie-elfe , renvoyant son informateur apres lui avoir donné une petite bourse. Tout ça pour rien ... Enfin , apparement , il avait plus que de gros ennuis .. bien plus qu'il ne le laissait supposer. Je doute que nous tous réunis, nous aurions pu faire quelque chose.

    Elle haussa les épaules. Ce qui était fait était fait , se lamenter sur ce qu'on aurait pu faire ne changerais rien. Par contre ce qu'il l'intriguait était le signe qu'ils avaient laissé ... un Soleil Sombre. Ceci résonnait dans sa mémoire ... Qu'est ce qui avait pu déranger les pontes de Cyric , dieu des assassins , pour qu'ils envoient leur meilleurs hommes .... meme un empereur en devenir ne méritait pas un tel traitement. Et où étaient-ils maintenant ... ces maîtres des conflits ...

  12. #42
    Ilario Vend'Orage Invités
    Ilario avait emboîté le pas de la jeune femme et songeait à sa rencontre imminente avec la Maîtresse de la Guilde. Perdu dans ses conjectures concernant le déroulements de la futur rencontre, il mit quelques secondes, avant de répondre à sa guide.

    " Oh, hum...Eh bien, mon nom est Ilario, et...et vous même ?"

    Reprenant le fil de ses pensées en essayant tout de même d'entendre la réponse de sa guide ( ), Le jeune Génasi réfréna son excitation montante et se composa un visage froid et calme, de circonstance.

  13. #43
    Elissa Keens Invités
    En provenance de la boutique

    Jeune impudent répondit elle avec un sourire On ne demande pas comme ça son nom à une jeune femme. Je me nomme Delcia.

    Ouvrant la porte et introduisant le jeune homme dans le bureau , elle poursuivit sa phrase Et je vous présente Elissa , la dirigeante de la Vierge d'Argent. Je vous laisse maintenant. dit elle, avec un regard entendu à Elissa. Delcia ne serait pas loin , surtout après lui avoir dit que l'homme etait une créature planaire , tout comme il aurait senti , malgré l'illusion , qu'elle avait du sang de démon en elle.

    Bienvenue , jeune homme ... vous vous appellez Ilario , à ce que je viens d'entendre. Que pouvons nous pour vous , qui apparement connaissez l'existence de la guilde.

    Laissant le jeune homme répondre , Elissa l'observait , essayant de savoir ce qu'il cachait.

  14. #44
    Ilario Vend'Orage Invités
    Affectant une attitude calme et froide, Ilario observa un instant la Dame Semi Elfe et finit par lui exposer le but de sa venue

    " Je vous remercie de votre accueil Dame, comme vous l’avez entendue je me nomme Ilario et je suit récemment arriver en ville. Je pense restez un certain temps à Manost et je ne compte pas rester inactif, j’ai pu glaner quelques informations sur votre guilde et je pense que les services d’un Roublard tel que moi, vous serait peut être utile…

    Achevant sa tirade, Ilario attendit calmement la réponse de la Maîtresse de la Vierge d’Argent.

  15. #45
    Elissa Keens Invités
    C'est un peu mince , tout de même ... vous arrivez en ville , et l'on vous parle de cette guilde. Il dois bien y avoir quelque chose qui vous a mis sur la piste, non ?

    Elissa se repensa à sa propre rentrée dans la guilde ... le charmant Basile avait voulu lui faire les poches , et voila maintenant qu'elle était sa patronne. Bah ... le sort réserve parfois de drôles de surprises.

    Vous avez dit , un roublard tel que vous ... ce qui sous-entends que vous pensez avoir un peu de talent. Autant mettre les choses au point tout de suite. La guilde travaille discrètement , et évite les gros coups d'esclandre. Nous avons suffisamment de révolutions comme ça à Manost sans que nous nous en mêlions.

    De plus ,
    dit elle avec un sourire je ne tiens pas a mouiller la réputation de celle ci dans des coups louches. Les limites de la légalité sont floues , je veux bien l'admettre , mais ne poussons pas le bouchon trop loin. Le conseil aurait vite fait de nous faire tous embarqués si il le décidait. J'espère que je me suis bien fait comprendre. Les frasques telles que celles de Basile , passons. Le vol d'une relique de Helm, pour reprendre des événements existants , beaucoup moins.

    Est ce que cela vous convient ?


    Plus qu'a attendre la réponse. Si le jeune homme était malin , il comprendrais vite que si il voulait causer des troubles a Manost , il serait vite entravé, d'une manière officielle ou non. On ne dirige pas une guilde comme celle ci sans avoir quelques recours plus ou moins discrets.

    D'où venez vous par ailleurs ? Je ne crois pas vous avoir entendu en parler avec Delcia ...

  16. #46
    Ilario Vend'Orage Invités
    Ilario resta un instant pensif, se demandant si les limites imposées par la Maîtresse de Guilde n'étaient pas excessives. Il vint à la conclusion que d’une manière ou d’une autre, il arriverait bien à outrepasser les limitations par trop gênante, se disant qu’après tout les règles étaient faites pour êtres transgressés. Bien sur il ne pensait à rien d’aussi stupides que le vol d’une véritable relique - vol dont il aurait bien voulu connaître les circonstances exactes d’ailleurs- mais certaines "entorses" aux règlements ne feraient pas de mal. Sa décision prise il répondit à Maîtresse de Guilde, d’un ton légèrement caustique.

    " Vos conditions me semblent tout à faits correctes…Je m’emploierais à les respectés avec la plus extrême rigueur." " Concernant l’endroit d’où je proviens…Je doute qu’il vous soit connu. Je puis tout de même vous donnez son nom, Sigil, la Cité des Portes. "

    Ilario se tut, en attente d’une quelconque réaction.

  17. #47
    Elissa Keens Invités
    Le ton caustique d'Ilario avait amusé Elissa. Il se croyait peut être plus fin qu'elle de part sa nature de planaire , mais elle avait suffisamment bourlingué dans les royaumes pour entendre parler de l'existence des plans ( ne serais ce que des abysses ) , et Sigil était plus que connu. Enfin , quand on savait a quoi s'intéresser.

    Tant que vous n'en venez pas avec la Dame des Douleurs sur vos talons , vous êtes bienvenu ici. Je serais curieuse de savoir ce que vous venais faire sur le plan primaire ... mais si vous ne voulez pas en parler, chacun a ses secrets.

    Moi la première ... pensa-t-elle amèrement.
    Bien ... je pense qu'il n'y aura pas de problème. Est ce que vous avez un endroit ou dormir , en ville ? Nous pouvons toujours vous accueillir a la guilde temporairement , il y a quelques chambres vacantes pour le moment.

    La demie-elfe se demandais ce que lui réservais le nouveau ... un voyageurs des plans. Sûrement pas un humain , mais qu'en savoir de plus ? Un tieffelin déguisé comme Delcia ? Un autre demi-planaire ? ou juste un fou qui se donne un passé pour impressionner les gens.. Bah , elle le saurait bien assez tôt.

  18. #48
    Delcia Invités
    Au nom de Sigil, Delcia sursauta et fixa le nouveau venu bizarrement. Un regard échangé avec Elissa lui apprit qu'elle aussi se demandait quelle était la véritable nature de leur nouvel employé. La Tieffelin réfléchit... seulement quelques secondes.
    D'un geste vif elle reira son amulette. Ses traits se modifièrent légèrement, prenant un aspect plus félin, et les deux petites cornes qui ornaient son front aparurent. Elle sourit à Ilario et lança d'une voix douce.


    Toi qui vient de Sigil, comme moi, qu'est-ce qui a bien pu te pousser à partir? A moins que toi aussi tu ne sois de la race de ceux que l'on chasse...

    Delcia se souvenait qu'en son temps elle avait du fuir la Cité des Portes, chassées comme un vulgaire animal, uniquement parce qu'elle était une Tieffelin.

  19. #49
    Ilario Vend'Orage Invités
    Ecoutant distraitement la réponse de la maîtresse de Guilde, Ilario sursauta imperceptiblement à la mention de la Dame des Douleurs et son habituel sourire goguenard se figea une fraction de seconde, si la demi elfe l’avait remarqué elle ne fit aucun commentaire. Il mit quelques instants avant de répondre à son interlocutrice, puis finis par répondre, un air à nouveau désinvolte plaqué sur le visage. Il ne parla pas des raisons de sa venue dans les Plans Primaires.

    "Eh bien je ne possède pas encore de pied à terre dans la Citée et malgré la générosité du tenancier, le Loyal Paladin ne pourra me faire éternellement crédit…Il serait appréciable en effet de pouvoir loger ici…temporairement."

    Alors qu’il arrêtait de parler Delcia, la jeune non humaine de l’entrée, intervint.
    Elle lui adressa quelques mots d’une voix douce, vibrante de tristesse, en retirant l’amulette qui semblait à l’origine de l’illusion qui lui conférait une forme totalement humaine.
    Il ne fut pas surpris par son apparence véritable, il avait senti sa nature profonde dès son entrée dans l’Herboristerie.

    Si les Génasis, son peuple, n’étaient que méprisé et non persécutés par les autres races contrairement aux Tieffelins, ne pouvait que compatir à la détresse de ce peuple qui d’une certaine manière était semblable au sien.
    Alors il relâcha sa prise sur ses défenses, libérant un flux électrique qui le parcourut et qui resta présent, crépitant sur sa peau qui prenait une teinte de plus en plus bleutée. Ses cheveux blanc se dressèrent sur sa tête, en bataille et secoué par une brise invisible. Il parla à Delcia d’une voix profonde qui résonnait doucement dans toute la pièce comme…le vent… un vent qui s’engouffre partout et qui emplit les lieux clos.


    "Je n’appartiens pas à ton peuple jeune Tieffeline mais je connais tes frères et je peux comprendre ta peine, tes yeux me disent que toi aussi tu fus traquée comme la plupart de ceux de ta race…"

    "Tu veux entendre mon histoire ? Elle est banale sais-tu, je ne la conterai pas pour ne point t’ennuyer…Ilario sourit doucement, plutôt que l’histoire de mon départ, ne veux tu pas entendre des nouvelles de La Cités des Portes ? Plus tard si tu le veux je te parlerai des changements qui sont advenus dans les plans, petite sœur… "

    Bien que n’étant pas un Tieffelin, Ilario considérait les autres Planaires issus des Plans Extérieurs comme des frères et des sœurs, ne partageaient-ils pas le même destin ?

    Soudain le Génasi se souvint de la présence de sa future employeuse et se figea se demandant finalement si venir ici était une bonne idée, d’abord une sœur des Plans et maintenant il dévoilait sa nature à une Primaire sans faire attention…



  20. #50
    Delcia Invités
    Delcia sourit et lança un regard à Elissa. La Dame la cotoyait depuis quelques temps déjà sans montrer de réticence, tout comme la Dame avant lui avait donné une chance de s'intégrer dans ce monde. Elle doutait qu'un Genasi la dérange outre mesure, du moment qu'il se montrait de confiance.

    La Tieffeline s'inclina devant lui brièvement :

    J'ai quitté Sigil sans regrets, ou presque. Ceux que j'ai laissé derrière moi doivent être morts... ou pire. Mais si la Cité et les portes ont changé, cela m'intéresse de le savoir... Les tiens sont rarement enclins à parcourrir les terres de ce royaume. Et tu connais la curiosité de mon peuple, elle nous coûte si cher! Pourquoi venir ici?

    Delcia posa délicatement l'amulette sur la table près d'Elissa et la regarda de nouveau avec un sourire. Elle posait ces questions autant pour satisfaire sa curiosité naturelle que pour, comme toujours, aider la maîtresse des lieux. Sans la Vierge d'Argent et sans Elissa aujourd'hui, elle serait de nouveau sur les routes depuis longtemps.

  21. #51
    Ilario Vend'Orage Invités
    Rassurée par le manque de réaction de La Maîtresse de Guilde et par les regards complices qu'elle et Delcia échangeaient, Ilario envisagea sérieusement de donner les véritables raisons de sa venue en Féerune. Mais sa nature méfiante prit le déçus, il ne dévoila que ce qu'il jugeait nécessaire.

    " Devant tant d'insistance de la part d'une jeune et belle dame je ne peux que m'incliner. J'ai quittée Sigil plus ou moins de mon plein gré, voyez-vous j'ai un peu trop attirée SON attention et je me suit retrouvée enfermé dans un Dédale."

    "Je ne doit ma survie qu'a l'intervention d'un...ami...particulièrement puissant. Celui-ci réussit à m'extirper du Dédale au prix d'une dangereuse opération magique, grâce à ma nature de Planaire il put utiliser une variante du sort de Bannissement et je fus catapulté hors de la citée des Portes. Le sort ainsi modifié devait me lancer dans mon plan d’origine et il semble que ce soit mon parent elfe de Toril qui ait prévalu, en conséquence j’atterris en féerune."

    Ilario utilisait tous ces talents d’orateur pour captiver l’attention de Delcia et d’Elissa, décrivant avec forces détail son évasion magique tout en omettant délibérément de mentionner la raison qui avait poussé la Dame à l’enfermée. Il espérait ainsi satisfaire la Jeune Tieffeline et éviter toutes autres questions embarrassantes de la part des deux femmes.

    Hrp: Lol, pour mes débuts en rp vous me menez la vie dure

  22. #52
    Elissa Keens Invités
    Elissa écoutait la discussion entre Delcia et Ilario très passivement. Le peu qu'elle connaissait des plans , c'était a quelques lectures et a ce que Delcia lui avait raconté. Sigil , elle en avait entendu parler , plus que du reste. Mais les histoires s'effacent avec le temps, et cet échange lui remémorait quelques détails. Comme le fait que d'extraire quelqu'un d'un plan ne devait pas être si simple , surtout si il y avait été mit par une entité telle que la Dame des douleurs. Il devait avoir des amis très doués , cet Ilario ...
    Avec un sourire , elle reprit la parole.


    Tant que la Dame ne vient pas nous rendre visite, vous serez le bienvenu ici. Et je doute qu'elle prête si attention a vous que ça non ?

    Sans attendre de réponse , elle poursuivit

    Je vais quant a moi vous laisser pour le moment , j'ai quelques affaires a régler en ville. Delcia vous montrera où vous loger. Si vous avez besoin de quoi que ce soit , demandez lui , ou à moi , nous nous arrangerons. Et , euh , si je peux me permettre, remettez en place votre illusion. Un génasi aérien ferait sensation dans les rues de Manost , et je pense que , vous comme moi, désirons éviter d'attirer l'attention ...

    Sortant de la pièce , la demie-elfe se dirigea dans sa chambre personnelle ...

  23. #53
    Ilario Vend'Orage Invités
    Ilario sourit à Elissa et s'inclina alors quelle quittait la pièce.
    D'un souple mouvement du poignet accompagné d'une brève incantation, il remis en place l'illusion qui lui conférait une forme plus humaine. Alors il se tourna vers Delcia et lui dit quelques mots, une lueur malicieuse dans le regard.


    "Eh bien, nous voila seuls à présent Belle Dame… "

    Il eut un petit sourire, enserra la taille de la jeune femme et avec une rapidité étonnante, lui vola un baiser. Avisant l’air choqué de Delcia il se retint à peine d’éclater de rire et s’écartant promptement, lui dit d’un air tout a fait naturel.

    "Hum, je vois que vous ne pensiez pas à la même chose que moi…et bien soit, d’après Elissa je doit m’en remettre a vous pour mon logis et mes besoin éventuels, et si vous me faisiez visiter ?"

    Sans attendre de réponse il se mit en marche, d’un pas sautillant, alors que la jeune tieffeline se demandait si elle n’avait pas à faire avec un Dément.


    Hrp : En tant que Chaotique neutre, Ilario est un peu…Fantasque…faut s’attendre a tout

  24. #54
    Delcia Invités
    [HRP : pas de problème Delcia est CN aussi... :notme2: ]

    La Tieffeline remit de l'ordre dans ses vêtements avec un air outré et replaca son amulette sur son coup, redevenant une frêle jeune femme blonde à la démarche féline.

    Suivez-moi, fit-elle en montrant la porte du fond et en la franchissant. Voilà, c'est par ici désormais que vous passerez, elle indiqua une porte donnant sur la cours et l'étroit vestibule où ils se trouvaient. Il y a une porte qui donne accès au passage des Vents dans le mur de la cour, c'est l'entrée de ce lieu. La boutique ne doit pas être un lieu de vas et vients continuels, et puis passer systématiquement par le bureau de la dame est contraignant. Là-bas il y a la cuisine et la salle où ceux qui habitent ici peuvent manger et se rencontrer. Venez.

    Delcia s'engagea dans l'escalier.
    Au premier étage sont les appartements de la dame et les miens, c'est privé, fit-elle avec un sourire malicieux. Les deux autres étages comportent des chambres. Il y en a une de libre sous les toits.

    Elle mena Ilario sous les toits et poussa la première porte en arrivant.
    Voilà, ce n'est peut-être pas spacieux, mais c'est chez vous maintenant. Il y a le confort de base. Vous pouvez rester ici le temps de trouver mieux, ou alors définitivement si vous penser être adapté à des missions éloignées. Autre chose?

    Delcia faisait rouler dans sa main droite, derrière son dos, un petit objet subtilisé dans la poche du Genasi quand ce dernier l'avait serré de près...

    [HRP : argent ou autre, à toi de me le dire ]

  25. #55
    Ilario Vend'Orage Invités
    Ilario suivit calmement la jeune Tieffeline, qui avait elle aussi rétablit l'illusion d'une forme humaine. Il l'écoutait attentivement, mémorisant les pièces et lieux qu'elle lui montrait, tout en jetant parfois un coup d'oeil appréciateur à la voluptueuse silhouette de sa Guide.
    Delcia et lui arrivèrent finalement à destination, c'est-à-dire sous les toits de la propriété.
    Là la jeune Tieffeline s’arrêta près de la première porte rencontrée et l’ouvrit, dévoilant ainsi une modeste chambre à l’allure confortable malgré l’exiguïté des lieux. Ilario inspecta un moment la pièce, puis son éternel et exaspérant sourire aux lèvres, se retourna vers Delcia.


    "Je ne vois pas qu’exiger de plus, belle dame…à moins que…Posséderiez vous une réserves d’arme ici ?"

    Sans attendre la réponse, il enchaîna.

    "Au fait, vous pouvez gardez la lame qui se trouvait dans ma poche, je vous en fait cadeau."

    En effet Ilario savait que la Jeune Tieffeline lui avait dérobée ce stylet, il était tout de même Roublard ! Enfin il devait bien avouer que seul l’absence du poids familier de l’arme dans sa poche lui avait mis la puce à l’oreille, le vol quand à lui était parfait. Mais ça il ne l’avouerai jamais...Enfin sous la torture…surtout sous celle d’une telle beauté…

    Sans être décontenancée, Delcia joua un moment avec l’arme, la faisant habilement tournoyée dans ses mains.

    Devant tant de calme l’estime qu’avait le Génasi pour la jeune femme grimpa encore, il sentait qu’il avait trouvé la une merveilleuse compagne de jeu…


    Hrp : Hum…pas de pensée mal placés concernant le "jeu"…quoique si tu as des idées :eye:

  26. #56
    Delcia Invités
    Delcia fit tourner négligement le stylet dans ses doigts, après avoir remis ses mains devant elle, avec un léger sourire amusé. Puis elle rangea prestement l'arme dans un replis de son vêtement. Le Genasi était doué, elle devait le reconnaître. Même si elle était sûre qu'il n'avait pas senti quand elle avait subtilisé le petit objet, il avait fini par voir qu'elle le tenait. Il serait d'une aide précieuse pour la guilde, à n'en pas douter.

    Nous avons une armurerie au sous-sol, à côté du laboratoire. La porte qui est en bas des trois marches, dans le vestibule, y conduit. Par contre pour l'entretient des armes, vous me les confiez et je les porte à la forge de la cité. Autre chose?

    En disant cela, Delcia continuait de sourire à demi.

    Delcia est avant tout dévouée à la guilde. Et c'est une Tieffelin ... :notme2:

  27. #57
    Ilario Vend'Orage Invités
    Ilario répondit d'une voix quelque peu troublée, le Génasi luttait apparemment contre son envie irrépressible d'éclater de rire.

    " Eh bien tout ça me semble parfait, vous avez été une guide merveilleuse Delcia. Je pense pouvoir me débrouiller seul à présent, d'ailleurs je vais sans doute visitez notre armurie dans la journée, sur ce... "

    A peine achevait-il sa phrase qu'Ilario descendait les escaliers à la recherche d'une voie menant au Sous-sol, sans oublier au passage d'accorder une courbette ridicule à Delcia, sourire aux lèvres.

    Ilario finit pas dénicher un passage, qui le mena directement à l'Armurie.
    Celle-ci, situé dans une pièce de grande taille se composait de plusieurs râteliers d'armes, soigneusement rangés. Au centre une grande forge trônait, pour l'instant éteinte elle, n'en était pas moins impressionnante.
    Ilario s’approcha d’un des râteliers, à celui-ci pendaient plusieurs armes légères aux tranchants affûtés. Il y avait des épées courtes, des dagues, des cimeterres, et même une ou deux rapières, le tout sous diverses tailles et épaisseur. Le Génasi saisit l’une des rapières, sa garde était haute, et épousait parfaitement la main d’Ilario, la lame plus longue que la normale, était en acier poli.
    Ilario la tint un instant en main et effectua quelques passes, testant le poids de l’arme et son équilibre. Satisfait, il retira sa vieille épée courte et l’accrocha au râtelier, conservant le fourreau de cuir - ça peut se revendre -, puis il passa la rapière à sa ceinture et quitta la pièce. Après avoir dénicher un parchemin dans sa chambre sous les toits et laisser un message indiquant qu’il se trouverait certainement au Loyal Paladin en cas de besoin, il quitta la Vierge D’argent, puis parcourant tranquillement les rues du ports il se dirigea vers l’Auberge.


    Hrp: Hum, dsl, ce post n'est pas très fourni mais je ferais mieux la prochaine fois promi

  28. #58
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 609
    Quête : entre ombres et lumière

    Althéa inspira profondément et passa la porte. Elle savait qu’à partir de cette limite, elle ne pourrait plus reculer. Engagée quel que soit l’enjeu. Et désormais, elle était seule. Maîtresse de sa propre galère … Une sorte de funambule sans filet. En même temps, il allait lui falloir apprendre à faire confiance. Accepter de s’en remettre à autrui. A commencer par Elissa et la Vierge d’Argent. Où allait elle l’emmener ? Vers d’autres combats ? Elle cacha derrière son dos sa main tremblante et fit face à la demi elfe.

    « [color=#8470FF ]Me revoila [/color]» dit elle avec une ombre de sourire.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  29. #59
    Ilario Vend'Orage Invités
    Quête: Entre ombres et lumière.

    Les rues du port étaient à cette heure, bondées.
    Le long des ruelles, face aux devantures de plusieurs échoppes, des dizaines de badauds oisifs s’agglutinaient. Les uns regardaient d’un œil expert marchandises exotiques, antiquités et bibelots anciens, d’autres ne faisaient que leurs emplettes, piochant de ci de la dans divers étals d’épicier. Personne ne faisait attention à lui, ce qui dans la situation présente était plutôt une bonne chose.

    Ilario marchant lentement dans une ruelle déserte, observait attentivement le mur d’un bâtiment de grande taille. Non loin de lui un panneau défraîchie, affichait : Rue des Soupirs.
    Concentré, Ilario tâtonnait le mur, cherchant une fissure, une lézarde révélatrice.
    Aussi fut-il passablement surpris quand il bascula en avant et s’écrasa fort peu gracieusement sur le sol d’une cour. La cour qui se trouvait derrière l’herboristerie de la Vierge d’Argent.
    Le Génasi quelque peu vexé, se releva rapidement et jeta un coup d’œil alentours…Bon, personne c’est déjà ça. Reprenant rapidement ses moyens, Ilario se dirigea vers la porte qui à l’autre bout de la cours, donnait à ce qu’il savait, accès à la cuisine de la boutique.
    Il ne se trompait pas et débarqua donc dans une petite cuisine soigneusement aménagé, sous le regard désapprobateur d’un rongeur occupé à engloutir ce qui devait avoir été…enfin un aliment quoi…Sans plus s’attarder, il quitta rapidement la pièce et se dirigea vers le bureau d’Elissa.

    Il y arriva rapidement et toqua à la porte. Pas de réponse.
    Indécis, il pensait aux conséquences possibles si Elissa le retrouvait confortablement installé dans SON bureau. Ilario décida vite que ces conséquences pouvaient être terrible, alors il s’abstint. Adossé au mur jouxtant la porte du bureau en question, il attendit patiemment la venue de la maîtresse de guilde. Si il ne se trompait pas, elle devrait bientôt arriver et peut être ne serrait-elle pas seule.



    Hrp : Dsl je n’ai pas été très présent mais je manquais d’inspiration. Donc petit post pour dire que je suit là.

  30. #60
    Elissa Keens Invités
    Quête: Entre ombres et lumière.

    Elissa se dirigea vers la porte , et trouva un Ilario appuyé non loin de celle ci.

    Vous pouvez rentrer , vous savez ? Je ne mords pas ...

    Faisant entrer le jeune homme, elle se retourna vers Althéa.

    Je crois que vous vous êtes déjà rencontré au Loyal Paladin , je vous ferais donc grâce des présentations. Ce qui m'as amenée à demander votre présence ici est une affaire qui concerne toute la guilde , et je pense sa survie , tout autant que la mienne. Mais asseyez vous , avant que je vous détaille les divers problèmes.

    Se calant dans son fauteuil , la demie-elfe soupira, les yeux fermés avant de reprendre la conversation.

    Comme vous le savez peut être , je ne suis pas la fondatrice de cette guilde. Je ne l'ai reprise que depuis peu , et vous voyez par vous même que notre effectif est assez ... limité. La personne qui occupait ma place auparavant suivait le dogme d'Eilistraee ... une divinité drow.

    Voyant leur regards surpris, elle eut un sourire

    Je vois que les drows vous inspirent quelques souvenirs , mais Eilistraee est une divinité bonne. N'ayez donc aucune crainte de ce coté la. Le problème est que la référence a la Déesse dans le nom de la boutique n'est sans doute pas étrangère à ceci.

    Elle leur tendit le parchemin , ou était annoté la traduction.

    Au cas ou vous ne vous en douteriez pas , cette langue est du Drow. J'ai pris la peine de le faire traduire, je pense que vous devinerez par qui. ajouta-t-elle avec un sourire entendu. Les drows n'étaient pas ce qu'il coure les rues a Manost. Enfin pas encore.

    Cela vous inspire-t-il quelque chose ? Je sais que au moins cinq drows se cachent dans la ville, et ils ne nous veulent pas du bien. A aucun d'entre nous.

Page 2 sur 13 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Boutique] La Vierge d'Argent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Le Port
    Réponses: 551
    Dernier message: 05/06/2016, 14h31
  2. Adalon, la Dragon d'argent
    Par Le grand Sephiroth dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/07/2004, 19h48
  3. [Guilde] La Vierge d'Argent
    Par Grenouillebleue dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 38
    Dernier message: 26/02/2004, 14h47
  4. Le sifflet d'argent
    Par ravny dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2003, 15h19
  5. [Guilde] La Guilde des Voleurs
    Par Folken dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/10/2003, 22h37

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231