Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 85

Discussion: [Bâtiment] La Bibliothèque Magique

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Rites Magiques, Melandis
    Messages
    149

    [Bâtiment] La Bibliothèque Magique



    Un visiteur nous raconte...

    Le bâtiment est différent des autres... En effet, son architecture est plus dans le ton gothique que le théâtre ou l'imprimerie du Lutin Cafteur...

    Bien qu'antérieure aux premières fondations de Melandis et n'ayant pas trop souffert du cataclysme, la bibliothèque impériale s'élève majestueusement telle une cathédrâle... Par quel mystère peut-elle encore s'élever après tant d'années ?

    Richement décorée de sculptures, de statues de personnages mythiques de Melandis ou bien de gargouilles, elle possède bon nombre de vitraux retraçant l'histoire de sa création ce qui est surprenant de la part des architectes de l'époque qui avaient pour habitude de représenter les grandes épopéesdu royaume...

    La façade semble en marbre à vue d'oeil... Il est certain que les architectes de l'époque firent preuve de génie et d'astuces pour sa réalisation...
    Deux lourdes portes à battant dans le pur style médiéval en marque l'entrée, entrée désignée par un petit écriteau gravé à même le marbre :

    - Entre si tu souhaites t'instruire -

    L'invitation est trop belle pour être vraie... Entrée "libre" ?
    Pourtant à en juger par les dimensions des portes, il semble impossible de les ouvrir avec une force humaine...
    Et ce symbole gravé sur les portes et le seuil ?

    Etrange...

    Tout devient étrange à l'approche des portes de la bibliothèque...
    C'est comme si une force tentait de me repousser... Sûrement un sort de protection contre les intrus malveillants...

    La tête me tourne... Non, on dirait plutôt que le monde tourne à une vitesse folle... J'ai des vertiges... Je lutte, je veux entrer !!!
    Les gargouilles semblent me fixer de leurs yeux rouges flamboyants... Non, elles me regardent, on m'épie...



    Que faire ? Reculer ? Toutes ces images de recul qui se bousculent dans ma tête...

    Non, j'avance toujours je le sens... Une tornade me glace les os...
    Mes yeux sont fermés par ce vent impitoyable... Je porte ma main à mon visage pour me protéger...

    Plus qu'un pas et je suis sur le symbole... Oui !!! J'y suis...
    Tout s'évanouit promptement... Tout ceci n'était qu'illusion donc...

    Je suis soulagé mais comment pénétrer dans la place...

    Finalement de près, le bâtiment est moins vaste qu'il n'y paraît depuis la rue...
    Mais alors ? Où sont entreposés les multitues d'ouvrages ? Bonne question...

    Il me faut entrer... J'avance ma main vers les deux grandes poignées... je m'en saisis d'une... Je me sens léger... Ma seconde main agrippe l'autre poignée et d'un geste, je tire sans espoir d'ouverture...

    Comme par enchantement, les deux battants immenses s'ouvrent tout simplement...
    Ô surprise, on ne distingue à peine l'intérieur... Un miroir d'eau est présent devant moi...

    J'entre... Un halot de lumière m'aveugle mais quelques secondes après, mes yeux de nouveau habitués à la lumière naturelle, je découvre le hall d'un immense bâtiment incomensurable... De nombreuses personnes s'agitent à l'intérieur... des sribes, des mages, des comptable apparemment, et d'autres également consultant moults ouvrages...

    Oui, la bibliothèque même est dans un plan supérieur à Melandis, c'est donc pour cela qu'elle a survécue au cataclysme... Que d'ouvrages... Oui, je comprends beaucoup mieux désormais... Tant d'ouvrages à sauver...

    Allons-y, montons les marches de l'entrée du hall...


    Pour toute recherche rp dans la bibliothèque, postez dans ce topic.
    L'intelligence a été inventée il y a très longtemps par un type vachement malin. La connerie, c'est autre chose, c'est une création collective.
    Dessinateur de BD belge [ Philippe Geluck ]

  2. #2
    Raven Al'Qazimir Invités
    Rajko et Méran entrèrent dans l'immense salle en effervescence. Le vieil homme partit en quête des plans des sous sols de Mélandis tandis que Méran chercha les documents relatifs aux évènements qui avaient pu conduire à l'enfermement et aux banissements de créatures à Mélandis, ainsi que des lieux qui la précédèrent. Chacun examina avec soin les documents qu'ils finirent pas trouver après moult demandes de renseignements auprès des habitués de la bibliothèque qui parlent la même langue.
    Ils se retrouvèrent tous deux à une table pour confronter leur documentation et examiner en détail le contenu de cette dernière


    HJ: Walar, à toi de me dire s'ils ont trouvé beaucoup de choses, rien du tout et ce dont ça peut parler si tu veux bien. Rajko parle le logique, donc il peut comprendre un plan même s'il ne sait pas en lire les annotations, sa compréhension se limite à définir la fonction et la position de chaque zone. Sinon il parle le langage runique nain, le tieffling et le commun athasien. Il ne parle aucune autre langue de Féérune (donc pas le commun de Toril).
    Méran comprend le drow, l'elfique et le haut elfique, le commun athasien, le langage des dragons neutres et mauvais, celui des géants du feu, le tieffling, il commence à bien parler le commun de Toril et la langue commune de Sigil. Ils savent tous deux lire et écrire (mage pour l'un et prêtre pour l'autre )

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Les recherches de Rajko n’avaient guère été fructueuses, il avait bien trouvé quelques vagues cartes de prétendus souterrains et galeries cryptiques. Mais aucun des ouvrages ne les contenant ne semblait véritablement digne de confiance. Il retrouva ainsi son compagnon les mains quasiment vides, légèrement frustré de ne pouvoir fouiller de fond en comble la gargantuesque bibliothèque, car même les responsables du lieu ne savent déchiffrer les mystiques symboles de certains écrits et parfois d’antiques manuscrits que l’on croyait perdus sont retrouvés sous des tonnes de poussière.

    Méran, quant à lui, trouva quelques grimoires traitant par ci par la de mystérieuses créatures emprisonnées dans de terribles prisons magiques, mais lorsqu’il ne s’agissait pas d’affabulations ou d’histoires douteuses au sujet de dracosires, cela ne correspondaient pas vraiment à la situation le préoccupant…

    Alors que les deux hommes discutaient de leurs maigres résultats, un bibliothécaire les aborda. Il était petit et trapu, de longues rides cisaillent maladroitement son front recouvert d’une fine pellicule de sueur moite.


    « Messieurs, est-ce vous qui recherchez des informations au sujet d’enprisonnements de créatures dans Melandis, ainsi que de plans détaillés de ce type de zones ? »

    Les deux Almochéens acquiescèrent en silence.

    « Je vois que vos recherches n’ont pas porté fruit… »

    Il darda un regard attristé sur les maigres parchemins reposant sur la table de bois.

    « Nous possédions un livre traitant de ce sujet très en détail, il a malheureusement disparu dans d’étranges circonstances il y a une quinzaine d’années. Mais je peux vous dire où trouver un autre exemplaire de ce précieux recueil diabolique. »

    Les deux compères se firent soudain bien plus attentifs, buvant chacune des paroles du petit homme.

    « Je vous recommande, si la consultation de cet ouvrage vous est primordiale, d’aller le chercher dans la bibliothèque de Gherphan… Je suis sûr que ce manuscrit s’y trouve, on peut tout y trouver... »

    Un rictus d’inquiétude tourmenta une brève seconde son visage.

    « Mais, je ne suis pas sûr que le maître de cet endroit vous laisse consulter ses volumes en toute impunité… Dans tout les cas, le lieu se trouve dans le sud-est du Bois du Gobelin Pouilleux… Questionnez un autochtone si jamais, il devrait savoir sans problème plus de précisions géographiques. »

    Une lueur d’angoisse passa dans ses yeux au moment où il prononçait se dernier mot.

    « Sur ce je vous laisse, j’espère avoir pu vous aider… Je suis fortement contrarié que des visiteurs cherchant un ouvrage dans notre bibliothèque puissent partir sans avoir trouvé leur bonheur. »

    Le singulier personnage se retourna, faisant virevolter sa cape anthracite. Il se fondit dans la masse des scribes et autres intellectuels en quête de savoir.

    HRP : si tu désires aller suivre cette piste, je créerai un topic dans le forum de "L'Empire Melandien".

  4. #4
    Raven Al'Qazimir Invités
    L'oreille du complot de Méran avait ourdis les paroles de l'homme, ce don naturel de la détection des mensonges n'était guère une chose puissante mais elle pouvait s'avérer utile dans pareille situation...


    Méran > Oreille du complot

    Rajko prit le premier la parole

    {Traduit de l'Almochéen en exclusivité}Alors, qu'a dit cet homme?Il a des renseignements pour nous?

    HJ:J'aimerais savoir si le bibliothécaire a menti.

    Réponse : Non, il n'a pas menti.

  5. #5
    Raven Al'Qazimir Invités
    Méran expliqua la situation au seigneur athasien, lequel prit un instant pour réfléchir

    C'est un peu périlleux je pense, tu ne devrais pas y aller seul.

    Alors je vais prévenir les autres de cette piste, nous aviserons tous ensemble. Il serait idiot de se jeter tête baissée dans un casse tête dont on ignore tout à priori.

    Et il faut que je me repose un peu. Je dois réapprendre mes sorts.

    Je ferais bien d'en faire autant ... histoire de ne pas être pris au dépourvu

    Les deux hommes quittèrent la bibliothèque pour retourner sur les lieux des combats.

  6. #6
    Kalannar Invités
    *Le Cambion approcha des immenses portes. La magie n'ayant que peu d'effets sur lui, il dut utiliser toute sa force pour les ouvrires. Il avança dans le hall. Un petit homme chauve approcha de lui et lui demanda:

    -Que puis-je pour vous?

    -J'aurais besoins de quelques livres: Grimoire de Zichi(plusieurs sortilèges), Grimoire des Maçons et le Grimoire de Bigby.

    -Mum, dit le petit homme, nous devons avoir tous sa à quelque part, attendez-moi ici.

    *Environs une demi-heure plus tard il revint avec les trois volumes.

    -Les voilà. Veuillez les rapporter avant la semaine prochaine...

    -D'accord, je viendrai les porter.

    *Kalannar sortie, les livres sous le bras.

  7. #7
    Raven Al'Qazimir Invités
    Méran entra dans la bibliothèque par le même truchement que lors de sa venue précédente. Il se sentait plus impliqué à présent et aussi plus expérimenté. La chronique qu'il avait rédigé avait été écrite avec une redoutable objectivité et rien n'était épargné des évènements. L'arkhonte espérait qu'en lisant celà l'inactivité de nombre de dirigeants Mélandiens serait apparente à un lecteur attentif malgré les trésors de rectitude qu'il avait déployé, et l'art qu'il avait eu de conserver un style purement descriptif.

    L'assaut des morts rejoindrait peut être les volumes de la bibliothèque Mélandienne, noyé dans les gravats de savoir que les dilettantes viennent consulter du bout des yeux, mais c'était là l'oeuvre d'un Almochéen, et il entendait que ce soit la première amarre de sa culture dans le bouillon de vie de Mélandis

  8. #8
    Eldora Invités
    [QUETE : TEMPLE DES RICHESSES]

    Eldora n'avait quitté Alundra que depuis quelues heures, alors qu'elles s'étaient quittées au Temple d'Umberlie, quand elle parvint à la Bibliothèque MAgique de Melandis et y entra entra.

    Elle semblait n'avoir guère eu de visiteur depuis des lustres. Eldora s'intéressait peu à tout ce qui touchait de près la "culture" et la vue de tant de livre la laissa de glace. Malgrè tout, elle fut fort impresionnée par l'ambiance qui règnait en ces lieu: silence et obscurité en semblait être les seules maîtres... Tout à fait le genre d'endroit ou elle se sentait à l'aise.

    Personne ne vint à sa rencontre et elle ne vit personne. Elle se décida donc à débuter seule ses recherhes. C'est alors qu'elle commencea à entrevoir la difficulté que représentait cette tâche, quand elle jeta un coup d'oeil au étagère surchargé de livres, de manuscrits et de parchemins.
    Elle se demanda par ou elle pourrait commencer, n'entrevoyant dans les rayonnages aucun semblant de classements, du moin à première vu.

    Elle resta quelque déconcertée pendant un moment, puis elle décida qu'il ne servait à rien de rester plantée là et elle se mit à chercher.

    LA jeune femme ne savait exactement que chercher, mais elle pensée qu'il lui faudrait commencer par en savoir un peu plus sur ce Istishia qui se disait roi des eaux. Ensuite elle verrait si elle pouvait découvrir ou s'était trouvée sa dernière "demeure" connue, et s'il y avait quelques chances pour que ce soit toujours la même.

  9. #9
    Seina Invités
    [QUETE : TEMPLE DES RICHESSES]

    Eldora se mit à farfouiller dans les rayonnements, néanmoins c’était un véritable chaos. Parfois les étagères étaient classées par dates, d’autres par thèmes et parfois sans classement explicite. Après plus de trois heures de vaines recherches sans avoir réussi à ne serais-ce que trouver le rayon traitant des divinités elle commença à entrevoir la vérité. Il n’existait rien de tel dans cette bibliothèque. Apparemment, l’Administration veillait à ne conserver aucun document qui pourrais nuire au culte prédominant de Talos. Si des rayons entiers étaient consacrés au Dieu et à ses suivants telle Umberlie, rien sur les autres Dieux du panthéon ou d’ailleurs d’un autre panthéon si ce n’est un étrange ouvrage intitulé « Les Perversions de Helm », un vulgaire ouvrage plein d’inepties sur les servants de Helm les accusant des pires perversités et des pires traîtrises. Elle trouva aussi une aile de la Bibliothèque consacrée à l’histoire de Melandis ainsi qu’à Venuma et ses premiers conseillers, Dragum et Sylvain entre autre, curieuse elle s’aperçut que quelques ouvrages de bonne qualité avaient été rédigés de la main même du Conseiller Sylvain. Elle reprit ses recherches dans l’espoir de tout de même trouver un ouvrage sur Istishia.. Alors qu’elle commençait à désespérer elle remarqua un très ancien grimoire dont la couverture en cuir usé reflétait 4 symboles… Elle identifia aussitôt lez symbole que portait sur son plastron Alundra. Les trois autres lui étaient inconnus. Prise d’un faible espoir elle consulta les pages abîmées et jaunies par le temps du livre. Peine perdue… La langue était incompréhensible pour elle.

  10. #10
    Eldora Invités
    [QUETE : TEMPLE DES RICHESSES]

    Eldora regarda longement le livre en le retournant inlassablement entre ses doigts. Elle regarda sur toutes les pages, mais aucune n'était compréhensible... et dire qu'elle avait déjà du mal à déchiffrer le commun.

    Finalement elle decida de prendre le livre et de partir, elle ne trouverait rien de plus ici. Mais peut être qu'Alundra saurait en apprendre plus grâce à lui bien qu'elle ne sache pas lire. Après tout, l'un des symboles qui se trouvait sur le plastron d'Alundra était aussi sur le livre.

    Elle glissa le livre dans l'une de ses nombreuses poches et se dirigea vers la sortie. Elle ne vit personne de plus qu'à son arrivée.

  11. #11
    Seina Invités
    [QUETE : TEMPLE DES RICHESSES]

    Un jeune scribe surprit Eldora voler le livre. Il l'a surveillait discrètement de loin, curieux de connaitre la raison de sa présence en ce lieu de culture. il fut tenter de l'arréter mais vit son visage. Il prit peur et ne put bouger. néanmoins il ferait son rapport à ses supérieurs... Avec un tel visage, la femme serait aisée à retrouver.

  12. #12
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [RP: la Naissance du Maudit]

    En provenance de la grotte d'Elfwood.

    La nuit de Mekren avait été courte. Il était retourné dormir là où Paulin avait élu domicile, à savoir un box vide dans une écurie désaffectée des bas-quartiers. Le manque de confort l'avait réveillé à plusieurs reprises. Il s'était à peine reposé et se sentait encore rompu de l'épuisante journée qu'il venait de passer. Il était cinq heures du matin lorsqu'il décida de mettre le cap sur la première de ses pistes. La nuit fastidieuse qu'il avait passée avait néanmoins eu un effet positif sur Mekren: Paulin avait relâché le contrôle inconscient qu'il exerçait sur le corps qu'ils occupaient tous deux et, pour le moment, le Maudit était libre de ses déplacements.

    La bibliothèque magique... Bouliiar l'avait prévenu qu'il ne serait pas aisé d'y entrer. Mekren se demandait ce qui pouvait bien protéger l'entrée du lieu, et appréhendait un possible échec. Il avait traversé Melandis par les ruelles que Paulin savait moins dangereuses que les autres et était parvenu à bon port sans rencontrer âme qui vive. Soudads et pillards devaient encore cuver le vin que leurs rapines de la nuit passée leur avait offert.

    Enfin, il vit se dresser devant lui l'immense porte massive qui fermait la bibliothèque. Il eut une sueur froide à l'idée de devoir écarter ces battants titanesques que même un géant du feu aurait du mal à manier. Mais le bâtiment était tant empreint de magie et de légendes qu'il supposa qu'il n'avait pas à s'en inquiéter. Il fit un premier pas en direction du portail.

    Un fourmillement s'empara de ses jambes. Elles semblaient vouloir faire demi-tour, et fuir loin de la bibliothèque. Immédiatement, l'esprit du Réincarné sentit une peur panique monter dans l'esprit de Paulin et l'envahir totalement. Ainsi, c'était donc cela qui protégeait la porte. Un sortilège qui évoquait à l'esprit de celui qui voulait y prénétrer des images qui devaient le faire reculer. Pour une fois, Mekren vit l'avantage indéniable que sa condition lui conférait. Le sortilège agissait uniquement sur la conscience de Paulin ,véritable détenteur du corps qu'il occupait, et l'épargnait, lui qui en avait le contrôle.

    Paulin tentait de reprendre possession de son corps pour fuir à toutes jambes, mais pour cela il devait affronter la volonté de Mekren. Et l'état de panique dans lequel la protection de la porte le mettait l'empêchait de se concentrer. Il ne parvenait qu'à provoquer les fourmillements que Mekren ressentait. Il fit un deuxième pas. Puis un troisième. Le sort n'ayant toujours aucun effet sur lui, le Maudit s'enhardit et franchit au pas de course les quelques mètres qui le séparaient encore du monstrueux portail.

    Il posa la main sur l'anneau titanesque serti dans l'immense panneau de bois. Il sentit l'esprit de son hôte forcé se calmer, le sortilège prenant fin. Il tira le solide anneau de métal brut pour le cogner contre le battant, ne sachant trop comment pénetrer à l'intérieur. Alors que sa main amenait le lourd cercle de fer à l'horizontale, la porte s'écarta lentement, glissant sans un bruit sur le sol dallé de marbre, manquant de renverser Mekren. Il esquiva prestement et se retrouva dans le hall du batîment.

    La lumière crue l'aveugla un instant. Alors qu'il s'habituait, ses yeux furetèrent sur l'architecture de la salle ou il se trouvait. Le batîment était une pure merveille de style gothique, et il se perditrapidement devant la contemplation émerveillée d'un tel ouvrage. Alors qu'il restait ainsi, planté au milieu du hall, une silhouette pressée chargée d'un énoirme tome déboucha d'un couloir transversal et manqua de le heurter de le plein fouet. C'était apparement une manie de Melandis de vouloir renverser les gens au détour d'un couloir!

    La femme fit un arc de cercle autour de lui pour l'éviter, sans s'excuser. Mekren voulut l'attraper par le bras pour lui apprendre par la politesse, mais son regard tomba sur le visage ravagé d'Eldora et il hésita une seconde. La femme ne l'attendit pas, et elle était déjà partie lorsqu'il reprit possession de tous ses moyens. Le Maudit haussa ses épaules et décida de se mettre à la recherche d'ouvrages qui pourraient l'éclairer sur son cas.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  13. #13
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    Mekren releva le nez du tome qu'il parcourait distraitement. Il était minuit passé, et il n'avait trouvé aucune information précise dans le puits de science qu'était cette bibliothèque. Aucun des illustres ouvrages qui étaient écrits dans une langue qu'il pouvait lire n'évoquait de malédiction comme la sienne. Et pourtant, il n'avait pas chômé.

    Cela faisait plus de dix-huit heures qu'il menait des recherches fiévreuses dans les rayonnages gigantesques de la section magie et enchantements, pourtant utilement secondé par Paulin: chaqun d'eux pouvait se concentrer su une page d'un livre tandis que l'autre parcourait la seconde. C'était donc l'équivalent de trente-six heures de recherches fastidieuses que les deux camarades forcés avaient mené. Et rien de précis n'avait pu les éclairer. La malédiction dont il était victime semblait être unique en son genre.

    Mekren avait finalement décidé de relever tous les éléments possibles sur le cas le plus proche du sien. Un homme du nom de Jarmac avait subi un sort assez similaire, mais sa conscience n'avait pas à subir la présence de son hôte forcé. Effrayé par l'immortalité, le sujet s'était défait de sa malédiction en tuant celui qui lui avait lancé la malédiction qui lui pesait, en immolant les restes du mage et en ingérant ses cendres. Cette pratique peu ragoûtante lui avait permis de retrouver un état mortel. De plus, un autre sujet assez similaire s'était libéré d'une manière identique.

    Le Réincarné n'appréciait pas ses découvertes. Outre le fait que la réussite de son entreprise était loin d'être assurée par les quelques pages qu'il avait pu déchiffrer, le projet qui se formait dans son esprit ne lui plaisait guère. Il savait qu'il n'avait rien à perdre, mais ne pouvait pas encore se résoudre à sacrifier ainsi la vie de celui qui avait été son idole. Corsad restait dans son esprit un personnage mythique et révéré malgré les révélations que le fiélon avait faites à son sujet. Il se voyait mal tuer de sang froid son ancien mentor puis l'ingurgiter sous forme de cendres.

    Néanmoins, de quelque manière que ce soit, il semblait que Corsad était sa piste la plus tangible. Il devait retrouver le mage rouge de Thay par tous les moyens possibles. Ainsi, il pourrait juger de ses motivations réelles. Peut-être l'avait-il maudit par erreur? Peut-être savait-il comment rompre l'enchantement, et pourrait-il l'aider à se libérer? Et si le fiélon avait raison, il devrait le tuer quoi qu'il arrive pour éviter qu'un mage puissant au service de Cyric puisse faire trop de dégâts.

    Il évita de penser trop à ce qu'il ferait une fois face à son ancien mentor, préférant se jeter de nouveau dans ses recherches malgré la fatigue psychique qui l'occupait tout entier. Il se leva et suivit un couloir sortant de la salle de lecture. Il enfila le long tunnel jusqu'à la section réservée aux archives de Melandis. S'il parvenait à retrouver la moindre trace de Corsad, sa quête ne serait peut-être pas aussi vaine qu'elle en avait l'air.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  14. #14
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    Il l'avait trouvé. Enfin ses recherches portaient leurs fruits. Un vieux registre poussiéreux relatant les passages par le poste du loup hurlant. Le nom de Corsad y était griffonné, accompagné de quelques notes:

    "Cardun Corsad
    âge: 43 ans
    profession: mage rouge de Thay
    lieu de réisdence: lisière du bois du gobelin pouilleux
    Divinité: Cyric
    But de la visite à Melandis: Pèlerinage au temple de Cyric."

    La note avait été rédigée cinq années plus tôt. Un an avant que Mekren rencontre Corsad. Peut-être était-il déjà trop tard. Peut-être Corsad n'habitait plus près du bois du gobelin pouilleux. Mais le Réincarné tenait ici sa seule piste tangible, et il n'avait rien à perdre. Il devait se rendre sur place. Il resterait sûrement quelques indices ou quelques personnes qui se souviendraient de lui. un mage rouge de la puissance de Corsad ne pouvait pas passer inaperçu. Mekren fit jouer les doigts de Paulin et jeta un regard à gauche puis à droite. Il ne vit personne, alors sa main déchira vivement le morceau de parchemin sur lequel étaient inscrites les quelques notes qui l'intéressaient. Puis il prit le chemin de la sortie. Il n'avait plus rien à faire ici.

    Il ne pourrait sûrement pas aller affronter Corsad seul. Il lui faudrait de l'aide, il le savait. Touty en longeant les longs couloirs de la bibliothèque, il plongea dans les souvenirs de Paulin à la recherche de quelqu'un qui pourrait l'aider. Et il trouva. D'un pas énergique malgré sa journée éreintante, il sortit dans la nuit froide de Melandis. Il ralentit quelque peu le rythme de sa marche et se fit discret, furetant d'ombres en ombres. Les nuits Melandiennes n'étaient pas sûres pour qui ne savait pas se déplacer silencieusement. Il parvint à rejoindre le taudis de Paulin sans rencontrer de difficultés. Se jetant sur la paillasse, le Maudit s'endormit immédiatement.


    En direction de Zaefal
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  15. #15
    Nithep Invités
    Ni'Thep avait longuement déambulé dans les rues de ce quartier étrange de la cité... ici tout transpirait la magie et la conspiration comme si l'intrigue était une nouvelle école de sorcellerie.

    Finalement cette vieille bibliothèque s'était imposée d'elle-même, ... après un certain tour de volonté pour entrer, elle avait réussi à s'introduire dans ce lieu où dormaient des rayonnages entiers de livres tous plus couverts de poussière les uns que les autres.


    Bienvenue à la maison ma vieille ...

    Elle chercha trace de vie du regard mais nul être vivant en ces murs ni en ces lieux. Personne ne consultait donc jamais régulièrement cette bibliothèque? Le conservateur était il seulement vivant? Dans une cité comme Mélandis, il pourrait très bien être un vampire ou une vieille liche toute sèche et raccornie ...
    C'est avec un certain amusement pour cette pensée que la jeune fille parcourut les travées, un doigt posé sur l'étagère pour en accumuler la poussière ... personne ne faisait non plus le ménage?

    La jeune fille trouva enfin le bibliothécaire, et c'est là qu'elle se rendit compte qu'elle n'était plus dans le même plan ... pourquoi pas au fond? La bibliothèque demeurerait ainsi un lieu salvateur et reposant ...


    Pardonnez-moi monsieur, ... je cherche du travail et je pense que c'est à vous que je dois m'adresser.

  16. #16
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    Le bibliothécaire, un vieil homme courbé, se tenait devant la belle jeune fille. Impressionné par une telle vigueur, il était ému de voir que la jeunesse s'intéressait encore à la culture et aux ouvrages anciens. Une chance inespérée de pouvoir passer le flambeau à une personne qui pourrait le tenir de longues années durant.

    Il répondit, d'une voix chevrottante :


    "Je serais ravi de vous engager. Voyez-vous, mon grand âge ne me permet plus assez de liberté de mouvement. Or, marcher entre les rayons de la bibliothèque, pour le simple plaisir de contempler ce petit royaume, est un passe-temps inlassable.

    Aussi, je vous cèderai volontiers ce poste. A condition que...". Il hésita, comme embarassé. "... vous m'en disiez un peu sur votre personne. Je ne puis hélas faire confiance à tout le monde, surtout en Melandis, comprenez-vous ?".

    Rougissant légèrement, le vieillard détourna le regard de Ni'Thep, et se perdit dans la contemplation d'un ouvrage traitant d'astronomie.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  17. #17
    Nithep Invités
    La voyageuse écouta les regrets du bibliothécaire en se gardant bien de faire le moindre commentaire. Ainsi il voulait en savoir d'avantage? Elle lui donnerait pleine et entière satisfaction ...
    Tout en fouinant dans les étagères, Ni'Thep commenta son existance


    Mmm disons alors que je suis née dans l'Aunoroch, mon père était un homme de science et ma mère un prodige, j'ai commencé à voyager assez jeune et j'ai visité la surface de Toril, de l'épine dorsale du monde à Kara-Tur en passant par les Vaux, Thay ou la Sembie et le Cormyr, la terre des dragons, Maztica, Zakhara et j'ai aussi passé plusieurs années en Ombreterre. Plus récemment, j'ai voyagé à travers Féérune avant de prendre un navire pour Dorrandin.
    En dehors de cela j'ai pu perfectionner quelques compétences d'ensorceleuse et un certain talent pour les langues ... autrement dit me retrouver dans une bibliothèque et classer des ouvrages ne me fait pas peur, si ce n'est que peut être au début j'aurais besoin de plusieurs paires de bras pour m'aider, ça n'a pas l'air léger tout cela.
    Ah ... je ne suis Mélandienne que depuis très peu de temps, je n'ai même pas encore cherché de logement donc je ne peux pas vous donner de recommandation.

    J'ai vu aussi qu'il y avait beaucoup de poussière, si vous m'indiquez où trouver un seau, un balais et des chiffons nous pourrions déjà donner un coup de neuf aux rayonnage?


    Les gestes de la voyageuse étaient vifs, ses yeux rieurs et enthousiastes. De toute évidence même si elle ne devait pas travailler ici elle avait l'intention de ranger et laver les lieux.

  18. #18
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    Le vieil homme était ravi. Une voyageuse de cette trempe ne pouvait en effet qu'être emplie de connaissances qui ne demandaient qu'à être exploitées. Cette fille transpirait la bonne volonté, et le bibliothécaire savit qu'il pouvait compter sur elle.

    "Je vois que vous êtes armée de courage. Tant d'exubérance fait plaisir à voir." Il sourit.

    "En ce qui concerne le logement, j'en dispose moi-même d'un. En revanche, je ne puis vous proposer de le partager avec moi. Mais, vous disposerez ici d'un peu de place, en attendant mieux, si vous l'acceptez, bien entendu.".

    Il toussota. "Pour le nettoyage... et pour tout, d'ailleurs, il y a certes fort à faire. Mais, comme je vous l'ai dit, je ne puis vous être d'un grand secours. Je suis faible... De plus, ma vue a baissé, mes binocles sont insuffisants.

    Vous m'en voyez navré, mais je vais devoir vous laisser endosser une grande partie du poids de cette responsabilité. En réalité, je n'exerçais plus à proprement parler mon métier depuis plusieurs mois, d'où l'état de délabrement de la bibliothèque.

    Voyez-vous un inconvénient à ce que je me retire maintenant ? Mon heure est bientôt venue de quitter ce monde...".

    Il acheva sa phrase en baissant les yeux, d'un air triste, mais plein d'espoir envers sa future successeur.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  19. #19
    Nithep Invités
    Ni'Thep ota ses gants après en avoir desséré les lanières, révélant de longs doigts fins et dépourvus de cal comme on en trouverait chez les roublardes et les guerrières ... un véritable contraste avec la nature de la vie qu'elle avait révélée et qui ne pouvait s'expliquer que par le port systématique de ces étranges gants en cuir. Elle empoigna l'ouvrage d'astronomie que semblait mesurer le bibliothécaire quelques minutes plus tôt et souffla sur la couverture avant de l'ouvrir.

    Les pages craquèrent faiblement ...

    Elle sourit doucement avant de le refermer avec ménagement.


    Bon hé bien il y a ici pas mal de choses à apprendre, et n'ayant pas de toit pour la nuit, je crois que je vais m'installer ici dès à présent alors. Dès demain, je m'attaquerais à remettre tous ces lieux d'aplomb.
    De qui dépend la bibliothèque? A qui appartiennent tous les ouvrages et quelles sont les personnes qui peuvent disposer des lieux?

  20. #20
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    Le vieil homme soupira. De contentement : il venait de trouver une remplaçante pratiquement parfaite.

    Il lui sourit, avant de répondre :


    "La bibliothèque dépend du Conseil, ma fille. Ils ont la mainmise sur beaucoup de choses, mais, en l'occurrence, on peut dire que c'est grâce à eux que le bâtiment fut sauvé. Sans leur soutien financier...

    Et les livres sont également leur propriété. Je vous donne un conseil : ne vous attirez jamais les foudres de nos dirigeants. Question de survie, si vous me comprenez.".

    Il hésita.

    "Hum... Je puis vous laisser à votre tâche ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  21. #21
    Nithep Invités
    Ni'Thep reposa l'ouvrage et embrassa la bibliothèque du regard, posant les poings sur ses hanches et hocha la tête en signe d'approbation.

    Je n'ai que trop abusé de votre, temps consciencieux veilleur, je suis à présent au service du conseil de façon tacite et je vais me faire un plaisir de ranger et arranger tout ceci.

    Elle croisa les bras et regarda le bibliothécaire un peu triste.

    Essayez de profiter du temps qu'il vous reste ...

    La voyageuse commença sans mot dire à ramasser les livres qui trainaient sur les tables et à les rassembler pour les trier.

  22. #22
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    A nouveau, le vieillard sourit à la demoiselle. Tant de détermination le laissait rêveur. Il allait parler, lorsque son sourire se transforma en un rictus de douleur. Il se tordit sous la souffrance, puis, sans mot dire, chut brutalement au sol, avec un bruit mat, aux pieds de la jeune femme.

    Cette dernière se précipita sur le corps, tâta la jugulaire afin de percevoir un pouls... inexistant.

    Le vieil homme venait de succomber.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  23. #23
    Nithep Invités
    Ni'Thep frappa le sol de son poing et fronça les sourcils.

    Ah oui là il lui restait vraiment peu de temps ... bon ...

    Elle se mit à l'ouvrage, plaçant déjà tant bien que mal le corps du vieil homme sur une table libre, se promettant d'aller le signaler aux fosses une fois son travail accompli.
    Elle commença donc par entasser les livres mal rangés ou pas rangés du tout, à retirer ceux qui se trouvaient sur des étagères vermoulues, et elle renfila ses gants pour commencer le nettoyage.
    Ni'Thep épousseta, lava, rangea durant deux bonnes heures afin que l'entrée et les premiers rayonnages soient présentables puis elle passa un instant à regarder le cadavre du vieux bibliothécaire.


    Bon, j'espère que l'on va m'aider ... parce que là ... c'est trop lourd pour moi.

    Elle chercha donc un moyen de verrouiller la bibliothèque en son absence, et partit dans la direction du cimetière.

  24. #24
    Nithep Invités
    Ni'Thep venait d'être titularisée par l'un des membres du conseil en personne, voilà qui avait de quoi faire sentir un couperet au dessus de la tête des plus braves.
    Néanmoins la jeune fille avait bien d'autres choses en tête qui l'empêchaient de penser à cela.

    Le cadavre était toujours là, posé sur la table. Elle espérait que les fossoyeurs viendraient le chercher dans les plus brefs délais car elle avait encore beaucoup à faire. Armée d'un balais, d'une serpillère, d'un seau et d'eau en abondance, elle dépoussièra, astiqua, chassa crasse et poussière, redonnant au sol son éclat d'antan.

    De longues heures durant elle rangea les volumineux ouvrages, replaça les étiquetage et retira certains livres qui lui paraissaient intéressants des rayons. Un peu compulsive, elle avait tendance à vouloir toujours en savoir plus ... et donc après un temps qui lui parut un fragment d'éternité, elle s'arrêta pour lire les tomes qu'elle avait exclus des rayonnages.

  25. #25
    Avatar de Ghuldrir
    Ghuldrir est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    23
    Fatigué par ses récentes nuits blanches passées à fouiller les alentours des meurtres perpétués en ville, Ghuldrir était d'une humeur qu'on pouvait qualifier de discutable.

    C'est donc violemment qu'il ouvrit la porte de la bibliothèque, et agressivement qu'il appela la nouvelle responsable du bâtiment.


    "Nith'ep ? Nith'ep Amoûn ? Vous êtes convoquée par Ithrand pour une mission de la plus haute importance", hurla-t-il presque à l'attention de la jeune femme, qui rangeait paisiblement un ouvrage d'astronomie. Son air ne dénotait aucune émotion, mais ses yeux étonnés laissaient penser que la curiosité la piquait au vif.

    "Pas le temps de vous donner les détails, c'est le chef qui s'en chargera. Vous v'nez ?", dit-il sans plus de manières.
    Me cherchez pas, ou je vais m'occuper de vous...

    Ma couleur RP : #CC9933

  26. #26
    Nithep Invités
    Ni'Thep fut surprise que la porte fut ainsi sans ménagement ouverte. Elle tourna un instant le dos au préposé qui gisait se tenait campé dans l'entrée pour terminer de ranger ses derniers volumes puis fit face à son interlocuteur après avoir contourné une table de belle taille. Elle haussa les sourcils sans sourire :

    Ai-je le choix?

    La jeune fille joignit les mains puis passa sa cape sur ses épaules avant d'en rabattre le capuchon.

    J'espère sincèrement que l'on ne me targuera pas d'avoir délaissé mon travail ... je vous suis, fonctionnaire.

  27. #27
    Avatar de Ghuldrir
    Ghuldrir est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    23
    Malgré sa mauvaise humeur, Ghuldrir ne prit pas la peine de répondre à cette insolente. Il avait d'autres chats bien plus importants à fouetter, et, après tout, c'était à Ithrand de s'occuper d'elle.

    Il la mena sans mot dire vers les Remparts de la Cité, dans le Bureau des Nouveaux Venus...
    Me cherchez pas, ou je vais m'occuper de vous...

    Ma couleur RP : #CC9933

  28. #28
    Nithep Invités
    Autres temps, autres lieux

    Un bruit crispé, grattant une sorte de surface rugueuse avec un poinçon, une chose qu'on avait l'habitude d'entendre dans un cabinet d'écriture mais pas forcément une bibliothèque.
    Pourtant Ni'Thep avait déplié une sorte d'épais recueil de feuillets devant elle et sa plume s'agitait compulsivement dans une succession de gestes vifs et convulsifs, à la lumière d'une bougie. L'encre se déposait, unie et régulière, à mesure que sa main, fine et — pour une fois — nue guidait la pointe fendue de l'instrument d'écriture.
    Son regard était concentré sur son travail, ne se relâchant que lorsqu'elle replongeait la longue plume d'oie dans une sorte de fiole dont le dépôt au niveau du goulot trahissait une préparation récente et artisanale de l'encre qu'elle contenait. Au fur et à mesure, la voix calme et chantonnante psalmodiait le texte comme s'il s'était agi d'une formule d'essence divine.


    Le coeur des hommes n'a pas d'amour
    Il n'a qu'envie, passion, dégoût et attirances
    Le coeur des hommes est un être sourd
    Il n'a d'égards que pour les enfants de la flagrance
    Le coeur des hommes est un enfant
    Il s'envole et gazouille dans la simplicité
    Oui ce coeur a vraiment dix ans
    Que s'écorche son ego, il se met à pleurer
    Le coeur des hommes n'a nulle crainte
    Que celle de le voir un jour nu et découvert
    Le coeur des hommes aime les absinthes
    L'orgueil est la drogue de ces oiseaux solitaires
    Le coeur des hommes est un jouet
    Pour qui sait comment s'en emparer
    Le coeur des hommes est à mes pieds
    Je n'ai plus qu'à m'en emparer...


    La main gauche de la bibliothécaire passa au dessus de l'encre, et une clarté vint caresser la page avant de s'évanouir comme elle était apparue. Son visage se fit soudain plus carnassier et un sourire éclaira le masque de la jeune femme. Elle referma le recueil en réfléchissant ... c'était acceptable, mais le niveau était réellement médiocre, peut être qu'un véritable écrivain pourrait faire ce travail à sa place?

  29. #29
    Nithep Invités
    Les yeux morts du jeune poète regardaient fixement le mur du fond de la bibliothèque, là où la documentaliste rangeait à présent l'ouvrage concernant l'artisanat des lames sacrificielles.

    Les lèvres de Ni'Thep laissèrent échapper une forme d'incantation à voix à peine audible, et un fin voile de poussière vint recouvrir l'étagère toute entière.


    Personne n'est venu ici depuis si longtemps, n'est-ce pas Riten?

    Le cadavre ne répondit pas.

    Allons, il y a pire comme mort, j'ai beaucoup aimé tes vers je t'assure ... mais je n'ai guère apprécié ce que tu as dit de mon visage.

    Le corps de l'écrivain était squelettique, au teint de craie et les articulations de ce corps présentaient des noeuds où saillaient des nerfs tendus comme des cordes d'arc. Visiblement une tension extrême avait été la cause de son décès, mais quelque chose d'encore plus terrible l'avait affecté, quelque chose qui l'avait rendu ainsi pareil à une momie sans bandelettes et sans atours, imprimant à jamais sur son visage ce sourire de terreur et ce regard trahi.

    Allez, débarassons-nous de ça ...

  30. #30
    Date d'inscription
    December 2005
    Messages
    210
    [Quête]: Fils de l'enfer

    Eredef avait entendu de nombreuses rumeurs au sujet de la grande bibliothèque de Mélandis. Selon les dires de nombreux et puissants traités magiques s'y trouveraient ainsi que des grimoires occultes extrêmement maléfique. Néammoins, étant tieffelin, il ne craignait pas les puissances démoniaques et les malédictions contenues dans ces tomes.
    Eredef n'avait jamais su comment il était venu au monde et qui était son géniteur. Sa mère, prêtresse de Sélune, avait toujours nié avoir eu des rapports avec un quelconque démon:
    "Je suis à Sélune, elle ne l'aurait pas permis!" , disait-elle.
    Eredef s'étant toujours interrogé sur son ascendance poussa les portes de la bibliothèque et entra.
    Alors qu'il parcourait les rayons, un ouvrage attira son regard. C'était un petit livre poussièreux que personne n'avait ouvert depuis des décennies au moins. Sa couverture était en cuir d'un vert passé. De vieilles ferrures en cuivre rouillé maintenaient les pages. Le tieffelin ouvrit l'ouvrage...
    Il était proche de minuit. Il n'y avait aucune lumière dans le bâtiment mais Eredef s'en souciait peu, ses pupilles de chat en dispensant la nécessité. Il était sur qu'un indice se trouvait dans le texte mais où? Il avait déjà parcouru le livre une dizaine de fois.
    Les cloches sonnèrent, douze coups... Soudain les lettres du grimoire se mirent à briller d'une faible lueur.Le texte se brouilla, devenant totalemment illisibles. Une voix inhumaine s'éleva du livre
    : "PART, Ô TOI QUI CHERCHE TON PERE, PART ENFANT DE LA LUNE, RETOURNE A TES ORIGINES! DANS LES CIMES DE TA TERRE NATALE TU TROUVERAS TON DESTIN, PART POUR L'EPINE DORSALE DU MONDE FILS DE L'ENFER!"
    -Au centre du cercle étroit, dans la braise encore brûlante-

    Ma couleur RP:#EEAD0E

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La Grande Bibliothèque
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 375
    Dernier message: 17/01/2015, 18h30
  2. Inventaire de la bibliothèque
    Par Galathée dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2007, 13h28
  3. [HRP] Bibliothèque du Mélandien
    Par Nithep dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/09/2006, 00h26
  4. [Quête] La bibliothèque de Gerphan
    Par Walar dans le forum Les archives des quêtes de Melandis
    Réponses: 91
    Dernier message: 15/01/2004, 19h41
  5. [Bâtiment] La Grande Bibliothèque
    Par Sigurd Drek'kon dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 27
    Dernier message: 07/12/2003, 19h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231