Page 1 sur 10 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 271

Discussion: [Bâtiment] La Mélandienne d'Argent : Dar Bella

  1. #1
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    La Mélandienne d’Argent


    Au cœur du district bourgeois de la cité du Chaos, se niche un hôtel extrêmement raffiné et très prisé par la haute société Melandienne.

    Ici on ne sert pas de bière ou de simple viande cuite. La cuisine ne cherche pas à remplir la panse du barbare. Elle nourrit l’esprit et les sens et c’est là tout l’art de combiner les mets et saveurs de maintes régions de Féerune.

    Celui qui demandera une bière se fera jeter dehors par l’ogre qui garde l’entrée.

    L’hôtel est géré par un couple d'humains ayant longuement voyagé. D'Est en Ouest, du Nord au Sud, ils se sont finalement arrêtés ici pour ouvrir quelque chose leur permettant de montrer aux peuples sédentaires les merveilles culinaires qu'ils avaient pu déguster.

    L’homme se nomme Belaern et sa femme Abie. Leur fils s’appelle Dalorb, il brigue la prêtrise de Talos.

    L’homme est chef cuisinier. Fort heureusement il a l’esprit assez ouvert et cuisine des plats de tous Féerûne. Sous ses ordres dans les cuisines, s’affairent des elfes pour la plupart, qui sont aussi chargés du service.

    Sa femme quant à elle gère la partie hôtel, et régit les femmes de chambres.

    Dans le grand hall de l’hôtel, se trouve la réception gérée par le fils des propriétaires. Dans le grand escalier est accroché un tableau représentant l’Impératrice Venuma.

    Les spacieuses écuries sont idéales pour vos montures de toutes sortes.
    L’arrière cour sert au stockage des animaux et autres créatures qui ne seront abattus que pour la préparation de votre repas.

    L’ambiance sombre et feutrée de la salle de restaurant entièrement décorée dans le pur style Melandien vous ravira pendant votre repas, en couple ou entre amis.
    Les tables sont assez basses et vous serez assis sur des confortables coussins afin de vous détendre complètement.
    Ils existent plusieurs salles qui peuvent être louées si vous souhaitez rester entre intimes.

    Aperçu des plats proposés :

    - Entrecôte de "Pégase" sur sa poêlée de champignons des cavernes. (la spécialité de la maison)
    - Salade d’Everska.
    - Spécialités de toutes sortes, Naines, etc
    - Boissons de tous horizons.

    L’hôtel est dirigé d’une main de fer par Abie, véritable maniaque de la propreté. L’atmosphère y est à la fois inquiétante et relaxante. Les jolies serveuses elfes sont au service de ces messieurs, et d’ailleurs des ces dames aussi, après tout il y a en Fearune un nombre incalculable de culture et cette « ouverture » d’esprit en la matière n'en est qu'un faible aperçu.
    Dernière modification par Mornagest ; 16/08/2007 à 15h46.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  2. #2
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok avait marché dans Melandis depuis le temple d'Umberlie. Il aimait se promener dans le Havre Bourgeois qui était une sorte de pays étranger au sein même de la cité du Chaos. Tout y était plus beau, plus agréable et plus calme... ce quartier méritait son nom de Havre.

    Il arriva finalement à la Melandienne d'Argent, le restaurant de Melandis. Il ne s'y rendait que rarement, c'était son petit plaisir d'aller manger un bon repas après s'être nourrit l'esprit au temple de la reine garce.

    Approchant de la porte, il ne fut même pas arrêté par l'ogre de garde qui le reconnut aussitôt. Il entra dans le bâtiment et arriva dans le hall de Dar Bel'la, "la surface bénie". Immédiatement Dalorb l'interpella.


    - Je pense que vous vous êtes trompés d'établissement monsieur, la taverne de la Gorgée d'Ogre est un peu plus loin.

    Duorok fixa l'humain et lui foudroya du regard. Effectivement, il ne venait pas souvent, enfin pas assez pour que les tenanciers se rappellent de lui. Il s'approcha de la réception et répondit au jeune humain.

    - Je suis Duorok Gutràsh, j'ai un compte ici et je voudrais manger quelque chose. Je vous prierais de me conduire à une table disponible.

    Dalorb consulta le registre, et s'apercevant que Duorok avait réellement un compte il le conduisit dans la salle de restaurant.

    Ne remerciant le fils des propriétaires, Duorok s'installa à sa table habituelle dans un coin près d'une fenêtre par laquelle il aimait observer la calme vie du Havre Bourgeois.

    Une jolie elfe blonde s'approcha de sa table alors qu'il était en train de se défaire de ses armes.


    - Bonsoir et bienvenue à la Melandienne d'Argent, messire. Savez-vous ce que vous voulez manger ?

    - Euh, oui. Je pense que je vais prendre la spécialité de la Maison avec une brochette de Gobelin Rôti et vous me metterez une bouteille d'Hydromel ma p'tite demoiselle.

    - Ce sera tout Messire ?

    Duorok acquieça et la jeune elfe retourna en cuisine pour annoncer la commande. Habituellement il commandait une elfe pour l'accompagner durant son repas :notme2: mais aujourd'hui il avait l'esprit ailleurs.

    Il resta à admirer la vue quelques minutes puis la serveuse revint avec la bouteille. Il se servit une coupe et il la but tranquillement.

    Puis après une courte attente, la serveuse lui apporta son entrecôte de Pégase sur sa poêlée de champignons d’Ombre Terre, accompagnée d'une brochette de Gobelin rôti. Il dégusta son plat doucement, observant les gens qui se trouvaient dans le restaurant. Ils étaient tout de même assez différent de lui. Le demi-orc qui était parti de rien et qui par la force des choses s'était retrouvé à la tête d'une guilde de mercenaires. Alors qu'ils étaient pour la plupart des nobles, riches par défaut... mais le jour viendrait où ils le respecteraient.

    Ayant fini son repas, Duorok se leva et traversa le Hall. Il dit à Dalorb de mettre la note sur son compte et repartit pour Zaefal.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  3. #3
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    Depuis plusieurs jours, personne n'avait vu le seigneur Drake se promener aux alentours de l'auberge. Il était assez distingué, cet homme. Propre sur lui, comme on dit dans la rue, poli, et assez riche. De quoi attirer de mauvais partis. Mais, en l'occurrence, nul ne savait ce qu'il était devenu. Sa porte était fermée, mais de l'extérieur, semblait-il : la clef était sur le tableau de la réception.

    Intrigué, le patron de l'auberge alla, par acquis de conscience, frapper à sa porte. Arrivé dans le couloir, il nota qu'en réalité, nul ne pouvait voir les allées et venues du seigneur, puisque cet étage était occupé par lui seul, en cette période creuse.

    Marchant rapidement le long du tapis brodé, le patron sentit son coeur battre plus vite. Toute cette histoire l'inquiétait un peu. Ce n'était certes pas dans les habitudes de ce bon client, que de disparaître durant une semaine presque complète, surtout sans prévenir. Mais cela était ridicule. Il allait tomber sur Drake, et damnerait son imagination trop fertile. Quoique...

    Face à la porte, il frappa enfin, la gorge nouée. Pas de réponse. Il s'y attendait un peu, aussi avait-il pris la clef de la chambre avec lui. Il surmonta ses craintes de paraître ridicule et grossièrement curieux, et enfonça la clef dans la serrure. Un tour plus tard, il ouvrit précautionneusement la porte.

    Une odeur épouvantable de mort lui agressa immédiatement les narines. Pour le peu qu'il entrevit dans la chambre, tout était sens dessus-dessous. Le secrétaire était fracassé, le miroir, en mille morceaux... Mais le pire était sans conteste cette bouillie écoeurante qui tapissait le mur opposé à la porte d'entrée. Un mélange de sang, et de viscères moulues, jugea le patron, un instant pétrifié d'effroi.

    Mû par une curiosité plus forte que son envie pourtant presque irrépressible de vidanger son estomac, l'homme poussa la porte sur son battant. Le tableau était dantesque, irréel.... mais pourtant, c'était bel et bien la tête du seigneur Drake, qui ornait le mur, tel un trophée de chasse macabre. Ses paupières entrouvertes laissaient deviner des yeux brûlés au fer rouge, tandis que ses oreilles, soigneusement découpées, avaient désormais pris place dans la bouche ensanglantée du malheureux.

    Sur le lit, un immonde ramassis de tripaille garnissait les draps, disposés cyniquement de manière à former un coeur des plus repoussants...

    Plusieurs parties du corps était manquantes, mais le patron ne put poursuivre plus loin ses morbides investigations : il chut au sol, les jambes en coton et l'estomac noué.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #4
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Sortant de l'antichambre du conseil avec la prêtresse de Lathandre, Garfield parcourut le havre bourgeois. Les gens ici étaient tout aussi apprêtés et maniérés que l'étaient les bourgeois luménien. Et Garfield n'en doutait pas: ils pratiquaient les mêmes orgies par de là les enceintes protégées de leur villa, à la diférence que les mélandiens les assumaient.

    Puis il passa devant ce grand bâtiment à colombage, qui semblait être un hôtel: La Mélandienne d'Argent.

    Garfield demanda son avis à la prêtresse, puis résolut d'y passer la nuit avant de retourner à Avarelis le lendemain. Il fut assez surpris par l'intérieur même de l'hôtel. Un grand escalier trônait dans le hall d'entrée, puis se divisait en deux pour monter aux étages. Au pied de cet escalier se trouvait la réception, tenue par un drow.


    Bonsoir, j'aurais aimé savoir s'il vous restait des chambres pour la nuit. Et nous aimerions aussi diner ici...

    La prêtresse de Lathandre observait le hall de long en large et même en travers. Nul doute que son voyage à Mélandis lamarquerait pour un bon bout de temps. Elle prierait maintenant Lathandre avec encore plus de conviction.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  5. #5
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Le maître de Zaefal arrivait de sa guilde pour aller dîner à la Melandienne d'Argent comme bien souvent après des journées éprouvantes.

    Comme à l'accoutumée, l'ogre gardant l'entrée le laissa passer mais pour changer il y avait des clients qui attendaient près de la réception. Parmi ces deux clients, une femme portait le symbole de Lathandre, après quelques instants Duorok comprit que ceux là étaient la délégation Lumenienne dont il avait entendu parler. Le deuxième devait donc être... Garfield, président de Lumenis. Duorok s'approcha des deux Lumeniens, il entendit Garfield dire qu'ils souhaitaient dîner ici et il prit la parole.


    "Salutations, vous êtes bien les deux Lumeniens dont on parle tant en ville ? Puis-je me permettre de vous inviter à dîner à ma table ?"

    Il s'adressa au drow à la réception.

    "Dalorb, pouvez vous faire préparer ma table ?"

    Puis revenant à Garfield.

    "Quelle impolitesse, je ne me suis pas présenté. Je suis Duorok Gutràsh, maître de la guilde de Zaefal.."
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Un demi-orque qui tentait de se montrer courtois. Garfield avait franchement envie d'un moment seul a seul avec la jeune femme maios il tenait aux relations diplomatiques au moins autant qu'a sa propre santé et a celle de sa compagne. Il accepta donc l'invitation.

    Merci a vous messire Gutràsh. Je suis garfield, et voici Silana.

    Il fit une pause, ne sachant pas vraiment quoi dire d'autre...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  7. #7
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Pas très bavard le Lumenien, pensa Duorok. Mais pensant tout de même que d'entretenir de bons liens diplomatiques avec Lumenis, il préféra faire comme si de rien n'était.

    Il entraîna Garfield et Silana dans la salle de restaurant vers sa table habituelle près d'une fenêtre. La serveuse s'approcha de la table et il commanda la spécialité de la maison (Entrecôte de Pégase sur sa poêlée de champignons d’Ombre Terre) avec une bouteille d'Hydromel puis il resta silencieux, invitant les Lumeniens à choisir.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Silana n'était pas vraiment netrouvait visiblement pas la carte ragoutante, et opta donc pour une "salade d'Evereska", espérant sincèrement ne pas avoir la désagréable surprise de trouver une oreille pointue dans son assiette.

    Garfield commanda la même chose que Duorok, et les deux lumeniens se firent servir une bouteille de vin des cépages de Dorrandin (partie manostienne bien entendue, leur renommé de viticulteur-consomateurs n'étant plus a faire :notme: ).

    Il fallait engager la conversation, et ce n'était surement pas Silana qui allait le faire, trop mal à l'aise pour cela.


    Alors dites moi, maitre Gutràsh, de quelles affaires s'occupe votre guilde en ville? Je suppose que les intrigues doivent aller bon train ici comme ailleurs, mais Mélandis meparait prospère à la floraison de toute sorte d'affaire économiques...

    La salade de Silana arriva en premier, et dès qu'elle la reçu, la prêtresse, commenca nerveusement à parcourir son assiette avec sa fourchette. Une sourire de soulagement intense se dessina sur son visage après un examen appronfondi de la composition du met: point de viande douteuse...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  9. #9
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Le demi-orc s'amusa de voir la prêtresse retourner sa salade dans tous les sens. C'était à croire que tout les étrangers pensaient trouver à Melandis le mal et l'horreur à chaque coin de rue, heureusement certains endroits comme Dar Bel'la permettaient de prouver que les Melandiens savaient être raffinés, parfois.

    "Je vous en prie, appeller moi Duorok. Et bien Zaefal s'occupe de toutes sortes d'affaires. Nous ne nous revendiquons pas mercenaires, nous sommes des Melandiens, nous oeuvrons dans notre cité que nous chérissons. Nous exécutons toutes sortes de contraits, parfois des missions de protection, parfois nous enquêtons à titre privé ou nous servons de renforts au gouvernement."

    Il marqua une pause et entama son entrecôte de Pégase.

    "Mais et vous ? Que viennent faire 2 Lumeniens dans la "prétendue" cité du chaos ?"
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Garfield essayait de trouver du gout a son entrecote tout en continuant la conversation avec Duorok. Voila la question fatidique qui arrivait.

    Silana et moi sommes des marchands luméniens. Nous désirions acquérir des tissus rares, et nous sommes venus d'Hélonna pour trouver un marché ici. Nous comptons importer en Hélonna des soieries mélandiennes.

    En fait, Garfield et Silana faisait plutot bien le couple de marchands aisés, ce qui rendait le mensaonge plus crédible.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  11. #11
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok s'arrêta de manger, tellement il était étonné. Il avait entendu dire que Garfield était Président de Lumenis, mais après tout les rumeurs n'étaient que rarement vraies, surtout à Melandis. Il garda un air bienveillant et calme.

    "Des marchands hum ? Si vous comptez faire passer des marchandises entre Dorradin et Hélonna, vous aurez besoin de protection pour vos convois, si vous le souhaitez Zaefal peut vous la procurer."
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  12. #12
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Garfield ne se démonta aucunement et continua sur sa lancée.

    L'affaire n'est pas encore conclue, mais je ne manquerais pas de faire appel à vos services le cas échéant.

    Silana ne pipait mot, nettement moins doué pour bluffer que Garfield. Elle savait que d'annoncer a tous qu'elle était prêtresse de Lathandre à Mélandis signerait son arrêt de mort. Même le demi-orque civilisé ne lui inspirait pas confiance. Garfieldlui semblait pourtant très à l'aise.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  13. #13
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    La discussion ne semblait pas sur le point de décoller et Duorok sentait bien que la femme n'était pas à l'aise, c'est tout naturellement qu'il se tourna vers elle, un grand sourire aux lèvres qui révela ses dents pointues et jaunies par le temps, même si l'hygiène restait importante pour lui depuis son arrivée à Melandis.

    "Et vous belle dame ? Que pensez vous donc de Melandis ?"
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  14. #14
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Silana se forçat a répondre, un peu gênée.

    C'est fort...différent de Lumenis... Je... je ne saurais que dire d'autre sur cette cité aussi étonnante qu'effrayante...

    Elle espérait sérieusement ne pas avoir fait tomber leur couverture. Elle avait une totale confiance en Lathandre, mais jouer la bourgeoise effarouchée conviendraitsurement mieux que la prêtresse convaincue en cette situation.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  15. #15
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Duorok sentit quelque chose dans les paroles de la jeune femme. Peut être était elle seulement effrayée. Il s'efforça de répondre sur un ton bienveillant.

    "Je conviens belle Dame, que pour des étrangers venant de la cité de l'Aube, Melandis peut être effrayante, mais on y vit bien si on sait se débrouiller. Je suis arrivé ici briguant la prêtrise de Talos, j'y ai rencontré une drow qui m'a enrôlé dans sa guilde. Je me suis convertis au culte d'Umberlie dont je suis un disciple et je suis désormais maître d'une guilde. Belle ascension pour un bâtard comme moi vous ne trouvez pas ?"

    Il se pencha en direction de Silana.

    "Le secret ici est de ne pas montrer sa peur et de contenter les dirigeants. Si vous souhaitez découvrir la ville, je me ferais un plaisir de vous faire visiter."
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  16. #16
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Silana réprima une envie de vomir. Un demi-orque, disciple d'Umberlee... Quelle horreur.

    Je...heu...non merci. Nous n'allons de toute façon pas tarder à repartir. Demain, je pense, n'est ce pas?

    Oui, c'est cela, demain même.

    Garfield sentait que la prêtresse avait besoin d'aide dans cette douloureuse conversation. De toute façon, le repas touchait à sa fin, et Garfield comptait bien profiter de sa dernière nuit à l'ambassade...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  17. #17
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Le demi-orc ne put cacher sa déception, pour une fois que des gens intéressants étaient en ville. Il se contenta de murmurer un "Ha très bien..." et de commander une coupe de fruits pour le dessert.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  18. #18
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Silana estima qu'elle avait deja pris assez de risque gastronomique pour la soirée, et refusa poliment la carte des desserts. Garfield ne put résister a une simple mais délicieuse tarte aux fruits rouges et à la canelle, épice rare mais tellement bonne...

    En tout cas maitre Duorok, merci de votre invitation et de votre hospitalité. Nous aurions aimé accepter votre proposition de visiter la ville si nous n'étions pas pris par le temps. Demain matin à l'aube nous repartirons pour Amrelis. Et si notre affaire commercaile voit le jour, soyez assuré que nous ferons appel à vos services.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  19. #19
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    "Ce fut un réel plaisir, il y a si peu de voyageurs sympathiques qui passent par ici que c'est une véritable aventure pour moi."

    Puis, le repas arrivant à son terme, Duorok se leva aussitôt imité par ses convives Lumeniens, ils passèrent dans le Hall où Duorok insista pour régler la note des 2 voyageurs. Puis il fit des adieux.

    "J'ai été enchanté de vous renconter et j'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir."

    Il se tourna vers Silana, s'inclina puis lui fit un baise main.

    "Promettez moi de venir me voir si vous revenez en ville."
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  20. #20
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Silana répondit, mi-gênée, mi-dégoutée:

    Bien, maitre Guntràsh, je le ferais.

    Puis les deux luméniens quittèrent l'auberge, et repartirent en direction de l'ambassade. Le chemin ne paraissait pas très sur, mais il furent épargnés par les coupes-jarrets, grâce à un sort de sanctuaire lancé fort à propos pas Silana, une fois hors de vue du demi orque. Etrangement, depuis son arrivée dans la ville, la prêtresse sentait sa foi grandir, et sentait de taille a déclarer la guerre contre Melandis pour la convertir. Heureusement que Garfield réfrénaitr ses ardeurs paladisnesques...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  21. #21
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Assez partagé sur ce dîner plutôt douteux, Duorok repartit tranquillement en direction de Zaefal, se demandant si il reverrait ces deux individus...
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  22. #22
    Suirei Invités
    Alors que le jour pointait à l'horizon, la jeune femme pénétra dans l'auberge. Elle en observa le décor avec un soupir. L'endroit était chic, peut-être trop pour le contenu actuel de sa bourse. Mais c'était la seule auberge à proximité.

    Retirant son capuchon, elle se dirigea vers la réception et fit son plus joli sourire à l'homme qui somnolait derrière le grand comptoir de bois
    .

    Excusez-moi? Auriez-vous une chambre de libre pour quelqu'un qui vient d'arriver en ville et que les salles communes répugnent?

    Le jeune homme la regarda un peu ébahis puis se reprit. Avec un sourire obséquieux - l'inconnue portait une robe de soie, il reconnu le tissu au premier coup d’œil - il lui répondit :

    Bien le bonjour madame. Soyez la bienvenue à Mélandis. Nous avons une chambre parfaite pour vous, si vous voulez bien me suivre.

    Suirei haussa les épaules. Evidement on ne lui donnait pas le prix... elle trouverait bien un moyen de s'en sortir le moment venu. Pour l'instant elle devait se reposer à tout prix. Le jeune homme la conduisit à une chambre spacieuse occupée par un grand lit confortable. Il salua ma jeune femme avant de refermer la porte avec un air ravi.

    Suirei posa un regard circulaire sur la pièce confortable et luxueuse. Pouvait-elle ici aussi se faire une place comme à Dojyu? Pourquoi pas? Les lieux s'y prêtaient après tout. Elle pouvait parfaitement faire de cette hôtel une de ses résidence en payant la chambre rubis sur l'ongle. Il allait falloir y réfléchir sérieusement.

    Nue comme au jour de sa naissance, la Karaturienne se glissa dans les draps et se mit en devoir de réfléchir à tout cela. Elle avait tout le jour pour ça.

  23. #23
    Suirei Invités
    Alors que le crépuscule envahissait lentement la cité, Suirei, sorti de sa torpeur. Elle mourrait de faim. Ses pensées, qui l'avaient tenue éveillée une bonne partie de la journée, l'avaient aussi affamée. Qu'à cela ne tienne, ce soir encore elle trouverait bien un peu à manger. La ville était grande, et dans certains quartiers il était aisé de se servir sans que cela ne trouble trop l'ordre publique.

    Maintenant que sa décision était prise, il allait lui falloir être prudente. D'abord elle devrait recommencer à composer avec la lumière du jour, cesser d'être une créature de la nuit, ou du moins se montrer le jour sous un versant favorable et attirant. Ensuite elle devrait aussi prélever avec parcimonie sa nourriture. S'il se trouverait toujours des gens prêts à lui donner ce qu'elle cherchait, il lui faudrait se montrer prudente. Mélandis avait beau être une cité décadente, elle ne doutait pas qu'on n'hésiterait pas à sacrifier une créature comme elle si cela pouvait éviter des crises dans la cité.

    Avec des gestes délicats la jeune femme enfila son costume de soie. Il lui faudrait aussi veiller à trouver des vêtements plus conformes à ces contrées. Un bon tailleur ferait l'affaire, encore faillit-il pouvoir le payer. POur l'auberge, elle allait s'arranger. Nul doute que le si policé jeune homme de la réception lui garderait sa chambre et n'évoquerait pas le paiement tant qu'elle ne ferait pas mine de partir. Laisser négligemment sur un siège son manteau serait, par exemple, un signe de bonne volonté de sa part.

    Alors qu'elle descendait l'escalier, elle réfléchit au options qui s'offraient à elle. Cette ville avait-elle une place pour elle, et quelle place? Elle pouvait se servir de sa magie pour gagner de l'argent, mais cela l'ennuyait. Cette cité avait-elle besoin, comme Dojyu, d'une femme habile, rompue dans l'art de l'intrigue, de l'amour et de la magie? Il ne semblait pas y avoir de personne aussi charismatique que l'Empereur, mais un noble influent, cela devait exister. Une fois la première posée...

    Et qui mieux qu'un jeune homme guindé et dévolu à tenir une auberge de luxe pouvait la renseigner? Elle s'avança vers le comptoir. Le jeune homme sursauta.


    Oh, bonsoir ma Dame. Vous êtes-vous bien reposée?
    Oh oui, susurra la jeune femme, c'était parfait. Dites-moi, pourriez-vous me rendre un service et me donner un renseignement?
    Heu, oui, oui...
    Voilà, pouvez-vous gardez ma chambre. Je souhaite m'installer ici le temps de me trouver un logement fixe...
    Avec plaisir! Si elle était assez riche pour prévoir une demeure ici, elle l'était pour payer la chambre, une bonne cliente! Qu'elle reste aussi longtemps qu'elle le voulait. Oh mais que faisait-elle?
    Suirei extirpa de sa bourse une pièce d'or (l'ante pénultième de toute sa fortune), et la posa sur le comptoir.

    Parfait, chuchota-t-elle, obligeant le jeune homme à se pencher pour l'entendre et à humer le délicat parfum de fleur qu'elle dégageait. Maintenant ma question. Où se réunissent généralement les gens influents de cette belle cité? J'ai un rendez-vous, mais étant étrangère en ses lieux...

    Elle laissa sa phrase en suspend, et son charme agir.

  24. #24
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    L'homme parut se réfracter quelque peu face à la question sensible que venait de poser la jeune femme. Certes, elle semblait nantie, mais cela n'assurait nullement son honnêteté.

    "Au contraire", pensa le réceptionniste. Mais il n'était pas là pour juger les moeurs des clients, encore moins s'ils comptaient avoir des contacts avec les Conseillers, ou leurs proches.

    "Généralement, vous pourrez en rencontrer quelques-uns à l'Antichambre du Conseil. Ils n'y sont pas tous en même temps, bien sûr, car chacun a ses occupations, comme vous vous en doutez, mais il demeure en permanence l'un des Conseillers, à moins d'une affaire exceptionnelle en cours. Le chemin en est simple : à gauche, en sortant de l'auberge, et vous continuez tout droit jusqu'à la place, avec une fontaine. L'Antichambre est au centre d'une cour, visible depuis la place, vers le levant. Vous ne pourrez pas le rater, le nom est gravé dans la pierre."

    L'homme fixa alors la jeune fille, attendant son départ, ou une autre question de sa part.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  25. #25
    Suirei Invités
    Voilà qui était parfait! On lui indiquait le coeur même du pouvoir. Sans doute que cette cité fonctionnait comme le royaume dont elle était originaire.... s'y forger une place n'en serait que plus facile.

    Suirei mourait de fin. La proximité du jeune homme était une vraie torture. Bon, il ne cassait pas trois pattes à un canard, mais quand on a faim on ne peut pas être trop regardante. Le seul problème était qu'elle risquait d'attirer l'attention sur elle inutilement. Elle regardait fixement le jeune homme qui se demandait à quoi elle pensait. Il avait la désagréable impression que la femme le regardait comme on regarde un steack... le beau visage doux et séduisant semblait faire place à celui d'un prédateur peu engageant... il commença à avoir sérieusement peur, et surtout peur d'avoir fait une bêtise en lui indiquant où se trouvait le conseil. Mais ce ne fut qu'une impression fugitive.

    Se reprenant, Suirei sourit au jeune homme avec douceur :

    Merci pour tout mon ami, et à plus tard.

    Elle s'éloigna rapidement, laissant le réceptionniste mal à l'aise et confus. Il se demandait ce qu'il lui avait fait peur quelques secondes auparavant.

    Maîtrisant sa faim, la jeune femme se dirigea vers la salle du conseil. Elle allait devoir attendre pour apaiser sa faim, des choses urgentes l'attendaient... comme entrer dans un endroit qui ne devait pas être ouvert à toutes les visites!

  26. #26
    Nithep Invités
    [quete : Vicères à l'air]
    Depuis le bâtiment où ils avaient été briefé sur la situation, le petit groupe nommé par Ithrand avait déambulé jusqu'à la tombée de la nuit. Ni'Thep s'était d'ailleurs demandée comment un drow pouvait supporter le soleil de la surface, fut-il si faible, sans être ébloui, même après plusieurs années.

    Elle avait, au cours de la marche, pris ses distance afin de laisser ses deux "compagnons" temporaires prendre les devants. Ses yeux étaient à la recherche d'éléments qu'elle aurait certainement à se remémorer plus tard. Mémoire eidétique ou pas, il fallait de la matière première pour s'atteler à une telle affaire.

    Ils entrèrent dans l'hôtel sous le couvert de la nuit, et s'approchèrent du responsable à la réception. Peut être valait-il mieux introduire ses compagnons et leur laisser l'honneur d'ouvrir les festivités?


    Bonsoir, je suis Ni'Thep Amoûn et voici Dame Mederis la très valeureuse lame , fournisseuse privilégiée des strates infinies des abysses, et le Général Beorn de la grande armée Mélandienne. Nous sommes désignés par l'officier Ithrand pour enquête sur un meurtre qui aurait eu lieu sous votre toit.
    Nous espérons de votre part une coopération sans faille, si vous souhaitez que tout ceci ne ... s'ébruite pas.


    Elle recula d'un pas, derrière le drow et la guerrière, sans avoir un instant laissé entrevoir plus que ses yeux.

  27. #27
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    [quete : Vicères à l'air]

    Le réceptionniste considéra un instant le trio qui lui faisait face. Il était heureux d'avoir quelqu'un pour régler cette affaire affreuse, mais il n'était pas certain que ces gens-là puissent obtenir de bons résultats.

    En bon mélandien, il ne connaissait pas Beorn de vue, ce dernier agissant toujours sans être vu de la population.

    Il accepta cependant d'aider les enquêteurs :


    "Ah oui, c'est moi-même qui ai découvert le.. corps. Veuillez me suivre, je vous prie."

    Il sortit du bureau et prit le chemin du second étage, celui occupé par le seigneur Drake.

    Arrivés en haut, l'homme déclara alors :


    "C'est la porte qui est entre'ouverte. Je... Je vous laisse aller seuls, je n'ai pas... tellement envie de revoir cela. Faites ce que bon vous semble, je vous en prie."

    Il resta là, le teint livide, probablement en train de se remémorer le spectacle qu'il avait pu contempler le matin même...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  28. #28
    Nithep Invités
    [Quête : viscères à l'air]


    La documentaliste s'avança la première vers la porte entr'ouverte. Ses mains gantées commencèrent simplement par se poser sur l'huisserie de la porte afin d'examiner si elle avait été endommagée.
    Ses yeux, curieux, se posaient sur le sol, aux endroits où des empreintes avaient pu être laissées : elle sonda le vide derrière la porte et jeta un coup d'oeil d'ensemble pour explorer du regard la scène du crime.

  29. #29
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123
    [Quête : viscères à l'air]

    Peu de choses avaient bougé depuis la découverte du cadavre, à peine quelques heures auparavant, si ce n'était une prolifération affolante de mouches et autres insectes nécrophages, qui se repaissaient déjà des entrailles de Drake restées sur place.

    La tête du seigneur trônait toujours, affichée au mur, tel un trophée de chasse. Elle fixait Nithep d'un regard creux, et semblait prêt à éclater d'un rire démoniaque, sans doute à cause de son effrayante apparence de défunt torturé des heures durant.

    Restait à examiner en détail la scène du crime. Les affaires de la victime n'étaient pas apparentes, mais la garde-robe, entr'ouverte, laissait présager une belle collection de vêtements richement décorés.

    Ce pompeux seigneur Drake possédait divers objets de luxes, éparpillés au sol, pour la plupart.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  30. #30
    Nithep Invités
    [Quête : Viscères à l'air]

    Ni'Thep joignit les mains pour étudier la scène, la parcourir du regard, noter tous les détails pour elle même.

    Quelque chose cloche ... ces insectes ne devraient pas être là si tôt, dans un lieu clos. Il faut du temps pour pondre les oeufs, arriver à éclosion et pulluler dans le cadavre normalement.

    Une légère contrition parcourut le visage toujours à demi-masqué de la documentaliste.
    Elle sembla tout à coup chercher quelque chose du regard, puis semblant comprendre elle se dressa dans la direction de Mederis et du général Beorn.


    A priori on a bien pris quelque chose sur lui, mais pourquoi les oreilles entre les dents? ...
    Ca pourrait laisser subodorer un règlement de compte ... comme si l'assassin avait voulu se débarasser d'un associé gênant.


    Elle approcha encore, n'effleurant la pièce que de ses gants et en évitant de toucher les parties organiques.

    Je veux savoir ce qu'il manquait aux autres cadavres, pour celui-ci ...

    Elle retourna dans le couloir à grandes enjambées.

    Vous l'aubergiste, faites moi monter des draps propres, une bassine d'eau, un couteau de cuisine bien affûté, et une table assez longue pour pouvoir poser ce qu'il reste du cadavre dessus. Une fois fait vous allez revenir ici et vous me ferez l'inventaire des choses dont vous pensez qu'elles ont disparu.

    Son regard revint sur Mederis et le général qui n'avaient pu arrêter son débit de voix en plaçant une parole.

    On va devoir aussi interroger sa famille, c'est peut être une piste pour nous égarer mais il vaut mieux en avoir le coeur net.

    Les oreilles entre les dents, c'est une référence au film avec Fabrice Luccini?

Page 1 sur 10 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Guilde] La Vierge d'Argent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Le Port
    Réponses: 374
    Dernier message: 13/10/2014, 12h58
  2. [GREY] Où est la maison d'Ecu d'Argent ?
    Par Bilbon dans le forum Le Festival de Nashkel : les modules BG1
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/09/2004, 21h30
  3. [AIDE] La hiérarchie mélandienne
    Par Walar dans le forum Les Archives de la vie mélandienne
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2004, 22h11
  4. Le sifflet d'argent
    Par ravny dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2003, 15h19
  5. Promenade romantique d'une mélandienne
    Par Radamentis dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 43
    Dernier message: 17/08/2003, 00h07

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231