Page 3 sur 5 PremièrePremière 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 135

Discussion: [Lieu-dit] Les ruines du temple de Talos

  1. #61
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [Quête : viscères à l'air]

    Drake n'osait pas imaginer ce que le drow avait en tête pour la femme qui l'accompagnait, mais au vu de son air mauvais, cela dépassait peut-être même ce qu'il avait lui-même enduré.

    "Un détail ? Je... je... la maison donne sur le coude que forme la Houleuse... elle est face à l'eau, à quelques mètres d'un bateau abandonné... C'est le seul dans ce coin-là, je crois..."

    Il déglutit avec peine.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  2. #62
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    [Quête : viscères à l'air]

    Beorn lui sourit alors d'un façon que l'homme n'avait encore jamais vue... Toute la folie du drow semblait s'être imprimée sur son facié, creusant ses traits jusque là durs mais fins. Un léger rire vint appuyer l'éclat de terreur qui assombrissait l'esprit de Drake. Il avait devant lui quelqu'un de peut-être aussi barge si ce n'était plus que celui qui l'avait découper en pièce.

    "Comme tu nous servit convenablement je vais tenir la promesse que j'ai faite. Je ne te ferai pas revivre tes derniers instants... "

    Se retournant il resta de dos un moment qui parut très long. D'un geste fluide et parfaitement executé, Beorn Devir, premier fils de la maison, dégaina son cimeterre latéralement en pivotant sur lui même, décrivant un arabesque mortel, allant du foureau à la gorge de Drake qui ne résista pas à la lame courbe. Puis d'un geste sec, il enleva le sang et remit au foureau de façon singulière.

    "En revanche je ne tolère pas les contrebandiers qui pensent pouvior agir comme bon leur semble."
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  3. #63
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    [Quête : viscères à l'air]

    Quand Beorn se retourna, il put voir Mederis, occupée à ramasser ses affaires. Elle s'était arrêtée un instant pour noter les renseignements fournis par la victime du double meurtre, puis avait repris, tentant de remettre dans son sac sans fond le contenu qui n'aurait jamais du le quitter. Au vu de ce qui jonchait le sol, cela risquait de lui prendre encore un moment.


    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  4. #64
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Cela faisait bien longtemps que Dreiyan n'avait pas pénétré dans ce temple. Trop longtemps pour un prêtre, pour sûr. En temps normal, il aurait eu droit à de sévères réprimandes de la part des hauts dirigeants de l'église Talosienne. Mais bon, si il y a quelque chose qui caractérise bien les temps actuels, je veux dire, au moment où l'on y pense, c'est qu'ils ne sont pas normaux. Et puis, surtout, il connaissait bien ces hauts dirigeants. Ils s'étaient arrangés, ce qui ne fût pas bien dur, les motifs de son absence ne l'ayant pas fait perdre de vue ses devoirs de prêtre. C'est en tout cas ce qu'ils croyaient, en haut, et il ne voyait pas en quoi ils ne l'auraient pas cru, vu qu'il était connaisseur en objets magiques en tout genre. Cet anneau de charisme n'était donc pas l'une des nombreuses babioles inutiles que l'on vendait ici et là et qui perdait son éclatante dorure dès que le colporteur disparaissait à l'angle de la rue.

    Tous ces rites, ces prières, avaient été astreignants. Il avait dû, des jours durant, supporter ce que l'on appelle officiellement des "étapes de pèlerinage". Il avait souffert, comme il avait souffert lors de son intronisation au culte. Sauf que dans ce cas là, il en avait tiré une fierté qui lui faisait oublier les douleurs.
    Cette fois, nulle fierté. Un peu de honte, même. Plutôt beaucoup qu'un peu, tout compte fait. Avait-il trahi son dieu? Il se refusait à le croire.

    Une fois les croyants au fond de leur sommeil, rêvant de gloire et de pouvoir, lui s'était éclipsé, à la faveur de la nuit. Se rappelant ses antécédents, il joua avec l'ombre des bâtisses et la lueur de l'astre nocturne, et c'est un roublard qui atteignit la chambre est du manoir aux fenêtres si accueillants.

    Le lendemain, la routine lui parut affligeante, presque autant que la naïveté de ses compères. Lui qui avait été alourdi d'une chaînette lui pendant désormais au cou, il se sentait léger au milieu de ce monastère rigoureux. Non, il n'avait pas volé. Il avait même donné, et reçu. C'était il y a dix jours. Et dix jours, c'était le temps du retour jusqu’à Melandis.


    En entrant dans le temple, il retrouva bien vite ses marques. Comme à son habitude, il n'adressa qu'un bref regard aux prêtres officiant dans le temple et aux croyants venu rassasier leur conscience. Il fila dans les arrière-salles, où il trouva Sernien, un jeune prêtre mis sous sa tutelle. L'air un peu surpris, le Sernien. A l’arrivée de Dreiyan, il eut un petit sursaut nerveux, et s’empressa de le saluer d’une voix un peu hésitante.

    Dreiyan pénétra dans l’alcôve qui lui était réservée, et déposa son paquetage sur la couchette. Puis il reprit sa routine de prêtre, empoigna ce lourd manuscrit renfermant tant de prières et enseignements sacrés, manuscrit qui aurait été bien poussiéreux sans les soins consciencieux et appliqués des néophytes. Et il se dirigea vers l’autel, au milieu de la pièce centrale. Celui au pied duquel il avait tant prié, tant médité auparavant, et qu’il n’était pas près d’abandonner..


    Et il a dit: "Kapoué!"

  5. #65
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    [Quête: le suaire d'éternité]

    Un jeune homme entra en courant dans le temple du Seigneur des Tempêtes. Une telle irruption devait sans doute être de la plus haute importance pour que l'homme oublie la préséance qui regnait dans le lieu.

    Il alla directement vers le grand prêtre, tout essoufflé, et lui dit tant bien que mal:


    Messire! Les aurilites ont investi le temple d'Umberlie! Ils accusent les suivant de la Reine Garce d'avoir capturé leur grande prêtresse. Il faut intervenir avant qu'ils n'en viennent aux armes!

    Le haut prêtre n'en crut pas ses oreilles. Talos reignait en maitre, et voila que deux déesses commençaient à remettre en cause leur union. Il fallait intervenir. Il observat les alentours, et vit le jeune prêtre au pied de l'autel. Il attentdit que Dreiyan ait fini sa priêre puis lui adressa la parole.

    Je vous charge d'aller au temple d'Umberlie. Tâchez de savoir ce qui si passe, et si possible de désenvenimer le conflit. Talos ne supporte pas les dissenssion dans ses rangs, rappellez le aux aurilites!
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  6. #66
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862
    Toujours un peu perdu dans ses songes, Dreiyan tenta de se remémorer les paroles de son supérieur. Umberlie et Aurile... voila qu'on le chargeait à présent des conflits de ces dieux mineurs. Voila qui n'allait pas améliorer son humeur maussade... Malgré tout, il n'oubliait pas ses devoirs, et répondit au haut prêtre aussi conformément qu'il le put.

    "Bien, Sir. Je ferai ce que Talos désire. Je pose ceci et je m'en charge."

    Il posa le regard sur le lourd livre de prières qu'il tenait à la main, puis s'en alla vers les arrières salles où il déposa le livre et empoigna son baton de prêtre. Puis il s'éclaircit la gorge avant de traverser la salle principale en sens inverse, et, essayant d'avoir l'air aussi décidé que possible, quitta le bâtiment en direction du temple d'Umberlie. Une fois dehors, il essaya de profiter de la fraîcheur de l'air pour se redonner un peu d'entrain.

    "Alors... Aurile... bon, on va rêgler ça vite fait hein! Pas envie de m'éterniser dans ces temples inférieurs moi."
    Et il a dit: "Kapoué!"

  7. #67
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [Quête : miasmes et moisissures]

    Un soldat impérial arriva au temple de Talos, en fin de matinée. La journée s'annonçait chaude, malgré la fin de l'hiver habituellement rude dans l'Empire Mélandien. Les fidèles du dieu des Tempêtes étaient nombreux à chercher la fraîcheur du bâtiment, peut-être plus encore que la force morale que leur accordait leur divinité.

    Le garde passa les lourdes portes en bois, et se retrouva dans l'obscurité relative du lieu de culte. Il avisa un acolyte du coin de l'oeil, et alla lui parler aussitôt.


    "Je dois parler à l'un des prêtres de Talos, ordre du Conseil
    - Je... bien. Je pense que le prêtre Dreiyan est dans les parages.
    - Fort bien. Menez-moi à lui."

    Ils marchèrent rapidement en direction du coin ouest du temple, là où Dreiyan aimait à méditer. Heureusement, il venait de terminer une séance de prières particulièrement longues ; le soldat n'aurait pas eu à l'interrompre.

    "Vous êtes bien Dreiyan ? Le Conseil recquiert vos services pour une mission de la plus haute importance. Veuillez me suivre séance tenante."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  8. #68
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862
    "Ah oui, vraiment? Que veulent-ils, que j'aille préparer de la tisane pour leur noblesse décadante? Oui bon ça va, me regardez pas comme ça. J'arrive."

    Le talosien ramassa une petite sacoche qui trainait sur une table basse. Puis, faisant signe au garde de venir avec lui, il se dirigea vers la sortie du temple.

    "Onz eurod a ghên!"

    "Pardon?"

    "Non, rien. C'est une incantation, sensée bénir notre trajet."

    [Ir oui gô]
    Et il a dit: "Kapoué!"

  9. #69
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862
    [Se passe avant les posts précédent, est en lien avec la quête "le prophète gris"]

    Il est des actes particulièrement irrefléchis, dont les motivations sont oubliées et déclenchées par des excès de confiance... Ainsi, un petit groupement de cinq esclaves, rebellés et sur motivés par le succès de leur rébellion, ne resta pas de marbre en passant devant le temple de Talos, un bâtiment magnifique et érigé dans l'idée d'être plus somptueux que tous les autres bâtiments de la ville, temple dont les marches menant au porche étaient elles bel et bien de marbre.

    "Tcheu! Vise moi un peu ç'te masure! tout ce qu'on ne saccagera pas là dedans, on pourra le mettre dans nos poches! héhé!"

    "He... humf.. he, tenta le membre le plus frêle du groupe, dont les cordes vocales avaient apparemment bien souffert, hre hui tout à fait d'a.. d'a... d'arhhord!"

    Le troisième homme se montra plus réticent:"A mon avis le temple est surveillé... un bâtiment comme celui-là..." Son ton rêveur trahissait le tiraillement à l'oeuvre dans son esprit, entre les richesses du temple et le courroux des talosiens...

    "T'en fais pas mon gars, reprit le premier, caressant son bouc grossièrement taillé , tout le monde est occupé à combattre dans les hauts quartiers dans c'te maudite ville... y’a personne ici, et si il en reste un ou deux ils pourront toujours nous mener jusqu'au magot.. héhé!"

    Des deux autres compères, l'histoire ne dit pas si ils sont originaires de terres lointaines et ne comprennent mot à la langue indigène, ou si leurs cordes vocales ont été sectionnées alors qu'ils étaient enfants, pratique habituelle destinée à épargner aux esclavagistes les cris des nouveaux nés. Toujours est-il que leur sourire en disait assez sur leur volonté d’aller dépouiller le dit temple.

    Sûr de lui, l’esclave à la barbichette, le meneur du groupe, enjamba les marches et, une fois sur le pas de porte, attendit l’arrivée des quatre autre, qui ne tardèrent pas. L’homme n’ayant nullement l’ambition de faire le maximum de profit en prenant le minimum de risques, l’idée de laisser un de ses compères passer devant ne lui vint pas à l’esprit.
    Il poussa donc la lourde porte faite de bois et de fer forgé, pour entrer dans un vestibule tout de même assez vaste. Entre le vestibule et la grande salle du temple, nulle porte. Ainsi, les cinq esclaves furent saisis par l’ambiance de cette salle, aux lumières discrètes, mettant en valeur l’autel principal, au centre de la pièce, et les nombreuses statues et autels secondaires situés de part et d’autre de la salle. Et, bonne nouvelle, cette salle semblait déserte. D’un élan commun, sentant presque l’odeur des richesses du temple, ils pressèrent le pas et dévalèrent dans la grande salle. C’est alors que…

    « Crriii… »

    L’esclave barbu eut le temps de dresser l’oreille, mais pas le sourcil. Aussitôt, la dalle qui était sous ses pieds n’y fut plus, laissant place à… du vide. Fatalement, il chut, et la chute lui fut fatale. Serait bien benêt qui laisserait un tel bâtiment sans protection aucune.

    Les carences alimentaires des quatre autres esclaves n’eurent sur le coup aucun effet sur leur temps de réaction ni sur leur vivacité, et en quelques secondes, ceux-ci avaient déserté les lieux, laissant la lourde porte d'entrée se refermer en claquant. Et ils courraient, courraient le plus loin possible du temple, convaincus que c’était Talos lui-même qui courrait à leurs trousses…
    A quelques mètres et une épaisseur de mur - meurtrière exceptée - de la dalle qui venait de se dérober sous les pieds de l’esclave, Dreiyan tapotait le levier qu’il venait d’abaisser. Il avait avec un certain air de dépit, mais non dénué de satisfaction, à nouveau appuyé son bâton de clerc au mur.


    « Humf, même pas drôle… ils deviennent de plus en plus craintifs. Même pas le temps de s’amuser un peu avec. »
    Et il a dit: "Kapoué!"

  10. #70
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579

    [Quête : La Fin de la Suprématie]

    Quête : La Fin de la Suprématie
    ([Lieu-dit] Le Squale Ecarlate)En provenance du Squale Écarlate.

    Les deux chaloupes glissèrent silencieusement sur les eaux sombres de la Houleuse, laissant derrière elles le Squale Écarlate qui restait là tel un monstre endormi. La haute et inquiétante silhouette du temple de Talos trônait fièrement devant eux. Les chaloupes s'arrêtèrent au pied d'un quai de pierre et les rameurs invitèrent les aventuriers à monter l'échelle pour se retrouver dans le jardin du temple. Ils entendirent deux carreaux d'arbalètes siffler au dessus d'eux suivis de deux bruits sourds. Les gardes en faction dans le parc étaient morts.

    Le parc, invisible pour l'instant aux yeux des aventuriers qui se trouvait au dessous du niveau du quai, était peu verdoyant. On y trouvait quelques arbres, un bassin, une statue de Talos et au bout de l'allée, la porte menant à l'intérieur du temple.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  11. #71
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 667
    Quête : la fin de la suprématie

    Chandara avait prit place dans l’un des deux canaux sur l’ordre de Duorok. Elle le partageait avec ses deux acolytes désignés si les mercenaires décidaient de suivre le plan recommandé. La paladine avait quelque réticence à s’imaginer dans la peau d’une mercenaire pourtant c’est bien ce qu’elle était. Les ordres leur intimant le silence avant que les canaux ne glissent sur l’eau vers les quais étaient superflus : les trois compères n’avaient nulle intention de s’adresser la parole avant que ce ne soit nécessaire.

    Bientôt, l’imposante silhouette du bâtiment se détacha sur la nuit peu avancée. Chandara fut impressionnée malgré elle devant la finesse de l'architecture e l'oppulanence des décors. Mais elle n’éprouva aucun sentiment proche de l’admiration qui l’avait envahit à la vue du grand temple de Helm à Manost. Un peu de crainte dût-elle s’avouer mais surtout une froide détermination à combattre son ennemi sur ses propres terres. Elle ne broncha pas devant la méthode expéditive employée contre les gardes de faction. La froide efficacité des tirs manquait certes d’honneur mais elle s’efforça d’en faire abstraction : pour réussir ce soir, il ne faudrait pas hésiter à faire ce qui devait être fait. Elle se leva la première pour suivre les deux arbalétriers revenus sur leurs pas après leur rapide inspection des lieux. Elle grimpa souplement à l’échelle et demeura courbée derrière un buisson en attendant que les autres la rejoignent.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  12. #72
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960

    Quête: La Fin de la Suprématie

    Le Temple du Seigneur des Tempêtes.
    Quel que soit le Plan dans lequel ils se trouvaient, ce genre de bâtiment ne changeaient pas. Un frisson d'enthousiasme la parcourut.
    Ses pensées s'envolèrent vers son Plan. Vers ceux qu'elle aimait, et vers ceux qu'elle aimait moins. Dans cette ville, qui ressemblait à celle où elle était née, elle marquerait un grand coup contre un vieil ennemi. Si ce fait arrivait aux oreilles du Pharaon, même Elle, sa plus acharnée adversaire, devrait pronnoncer son nom avec respect.
    Elle ramena ses pensées vers ce lieux et vers le présent. Pas de rêve de gloire. Toujours rester l'esprit fixé sur l'objectif. L'on était désormais en terrain ennemi, et sa survie dépendrait de sa rapidité à percevoir et à décider.
    Elle jeta un oeil à ses compagnons d'armes. Elle était prête.

    Elle murmura, ou plus exactement ses lèvres articulèrent sans produire aucun son
    "Par moi, le malheur fond sur nos ennemis avec la férocité du vautour et la rapidité de la gazelle." Une vieille formule de guerrier. Puis elle ajouta. "Pour toi, Bryan. Pour nous tous."
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  13. #73
    Date d'inscription
    December 2005
    Messages
    210

    [Quête] La Fin De La Suprématie

    Eredef poussa un long soupir heureux. Il se sentait bien: l'action commençait enfin. Il sauta en haut du mur et se glissa derrière Chandara qui n'avait apparement pas vu le tieffelin. Et lui tapota la tête. Il avait retiré ses lunettes noires qui génaient son infravision.

    -Je suis là, murmura-t-il à la paladine. Il ne manque plus que la drow... Etes vous prête?

    La Lune se reflétait dans ses yeux dorés de chat...
    -Au centre du cercle étroit, dans la braise encore brûlante-

    Ma couleur RP:#EEAD0E

  14. #74
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 667
    Quête : la fin de la suprématie

    Chandara ne s’attendait pas à l’arrivée discrète de l’autre mercenaire et elle faillit pousser un cri de surprise quand elle sentit sa main sur sa tête. Il s’était fait présenté sous le nom d’Eredef si elle ne se trompait pas. De ses deux coéquipiers désignés, il paraissait le moins ouvertement mauvais mais la paladine sentait son malaise grandir de le voir si proche d’elle. Elle se retourna en colère, principalement contre elle-même :

    - Evitez de me toucher à nouveau et je tâcherai d’éviter de vous assommer. Je me sens aussi prête qu’il est possible vu les circonstances mais mieux vaut savoir ce que l’autre groupe compte faire avant de nous précipiter la tête la première.

    Elle sembla alors s’intéresser à l’étrangeté du regard fixe que lui jetait le tieffelin. Il n’était pas sans lui rappeler celui de son mentor mais il y avait quelque chose de différent. Ce n’était pas le meilleur moment pour assouvir sa curiosité vis-à-vis de ses compagnons mais elle ajouta tout de même sur un ton un brin embarrassé :

    - Vos yeux ont une couleur peu commune, Messire Eredef, même par ses contrées qui sont tout aussi étranges aux miens. Veuillez me pardonner de vous avoir dévisagé ainsi, je n'avais pas l'intention de vous offenser.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  15. #75
    Date d'inscription
    June 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages
    3 553

    Re : [Bâtiment] Temple de Talos

    Quête : la fin de la suprématie

    Chalindra observa encore quelques instants ses deux "compagnons" et désactiva son globe d'obscurité. Elle mit une petite claque sur les fesses d'Eredef et dit en rigolant:

    "Je suis la toujours partante pour de l'action."

    Puis devenant plus sérieuse, elle continua

    "Disposez-vous de sort d'invisibilité? Sinon je peux vous entourez de ténèbre à volonté. Et je supose qu'aucun de vous ne comprends le langage des signes drow?"

  16. #76
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 667
    Quête : la fin de la suprématie

    Chandara sourit malgré elle : le tieffelin venait d’être attrapé à son propre piège. Ses deux complices étaient capables d’une discrétion qu’elle n’arriverait même pas à égaler en forêt… Cela aurait posé un problème mais la drow avait déjà pensé à tout visiblement. La jeune femme lui répondit, un brin agacée :

    - Je n’ai jamais eu à agir dans l’ombre comme vous y êtes visiblement coutumièr. Aussi, je dois admettre que si nous devons faire preuve de discrétion, je devrai compter sur vos talents.

    La paladine ne ferait pour autant pas confiance à son alliée, consciente du caractère versatile des drows. Comme il serait simple pour la dite Chalindra de trahir la paladine en retirant cette protection au plus mauvais moment pour elle. Quant au langage secret des elfes noirs, il était gardé jalousement par ceux capables de l’enseigner et peu d’écrits permettaient de s’y initier, même à la bibliothèque de Cojum où elle avait passé de longues heures à étudier pendant son adolescence. Elle du également le reconnaître, sur la défensive :

    - Je ne connais que quelques bribes de votre langage et pas assez pour songer à l’utiliser surtout dans la pénombre. Nous allons devoir trouver un autre moyen de communiquer si toutefois nous y sommes amenés.

    Désireuse de prouver que malgré ces failles, elle avait tout de même son utilité, elle ajouta d’un ton plus assuré :

    - Helm m’offre le don de détecter toute présence mauvaise à quelques pieds, cela nous permettra de surprendre d’éventuels adversaires cachés derrière une porte s’ils ne sont pas protégés contre la détection.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  17. #77
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Quête : la fin de la suprématie

    Leur barque avait glissé sur l'eau lentement dans un silence à peine troublé par les bruits lointains. Aucun mot n'avait été échangé pendant le trajet et Ravestha n'avait pas quitté le temple des yeux. Dans la nuit, sa sombre silhouette découpait le ciel éclairé par la lune. Le Manostien n'était pas très à l'aise, ce genre de mission n'était pas sa tasse de thé. Mais à chaque fois qu'il se posait la question de faire marche arrière, quelque chose le retenait. La résurgence de son passé, une opportunité trop belle d'enfin toucher au coeur celui qu'il détestait le plus ?

    Leur barque toucha les quais. Lestement, les trois compagnons quittèrent leur embarcation pour grimper dans le parc. La longue allée menait tout droit à l'une des portes du temple, les cadavres des deux gardes abattus à ses côtés. Le semi-elfe contempla encore le futur théâtre du massacre qui s'annonçait. Si proche du temple de Talos, une petite partie de lui souriait de jouer un vilain tour au Seigneur des tempêtes. Trop petite cependant pour le libérer de la tension qui l'habitait. L'aura mauvaise qui entourait le lieu était forte, si forte que l'on pouvait difficilement se sentir en sécurité.


    "Avant de songer à faire le ménage à l'intérieur, le mieux serait sans doute de commencer par éviter de se faire réduire en cendre par quelque piège. Cet endroit sent la magie et je gage que les deux gardes qu'il y avait ne sont pas les seules défenses pour nous empêcher de pénétrer dans le temple..."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  18. #78
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête: Fin de la suprématie

    Le semi-drow ne pipait mot : l’aura maléfique du temple venait de le percuter de plein fouet, comme une gifle. Il avait toujours été particulièrement sensible à ces présences dans la Toile, leur origine fût-elle arcanique ou divine, et celle d’un dieu majeur dans le temple d’une cité autrefois tout entière consacrée à son culte était plus intense encore, et surtout plus pénible, que tout ce qu’il avait connu jusque là. Désormais la menace latente allait accompagner chacun de leurs gestes, il le sentait, aussi longtemps qu’ils demeureraient dans l’ombre de cet édifice. Pour la première fois peut-être, il prit conscience du dieu derrière les sbires, du risque non négligeable qu’ils prenaient de s’exposer à sa vengeance.

    Quelque part au cœur de ce temple, la Fureur du dieu tourbillonnait en vain, toujours en quête de nouvelles cibles à détruire… Des images mentales d’éclairs et de déflagrations dévastatrices se dessinaient fugitivement dans son esprit, avant d’être chassées par un bref effort de sa volonté. Et après tout, quelle ironie ! Ne venaient-ils pas, eux aussi, pour massacrer, pour terroriser et pour détruire ? En quoi étaient-ils différents ?

    Ne s’était-il pas déjà abandonné avec volupté à la rage de détruire, au chaos… au point de sombrer dans l’entropie, de massacrer comme une bête fauve ?


    Et cette petite voix qu’il n’avait plus entendue depuis si longtemps se remit à murmurer dans son esprit.

    « Beau travail. Tu parais doué pour détruire. Ne veux-tu pas recommencer ? »*

    Lothringen se ressaisit enfin. Ils n’étaient pas venus pour le pillage ni pour le plaisir du massacre - pas lui du moins. Il cherchait à protéger ceux que la puissance de Talos menaçait à plus ou moins long terme : Ravestha d’un côté, Mornagest de l’autre… Qu’il n’oublie pas cela, et tout irait bien.

    Revenant laborieusement au présent, il se remémora les paroles du Grand Emissaire. Détecter les pièges n’était pas de son ressort, en revanche…


    « Je suis aussi d’avis de vérifier s’il n’existe pas de seconde issue ; il serait vraiment surprenant que les prêtres n’aient pas moyen de circuler autrement que par la grande porte… connaître son existence pourrait s’avérer décisif par la suite. Quand nous nous serons assurés des pièges, je pourrai détecter d’éventuels passages secrets. »

    HRP : *toutes les allusions de ce post renvoient à
    ce moment-ci de mon rp :
    Dernière modification par Lothringen ; 03/12/2007 à 13h01.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #79
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960

    Quête: la Fin de la Suprématie.

    Comme prévu, les tensions semblaient commencer à naître dans l'autre équipe. Si ceux-là parvennaient à rester unis jusqu'à la fin, ce serait un véritable exploit.
    Cette pensée n'avait pourtant occupé qu'une petite partie de l'esprit d'Elza, sans que son attention ne se soit détourné de détails plus importants, comme la remarque fort justifiée de celui qui se faisait appeler Kemsher. Elle ne remarquait à première vue aucun piège, mais cela méritait sans conteste un examen plus détaillé. Cependant, il y avait un point majeur à ne pas oublier, et elle le souffla à ses coéquipiers.


    "Votre remarque est judicieuse, mais j'ai apprit que surestimer l'adversaire peut être aussi nuisible que de le sous-estimer. À raison ou -j'espère pour nous- à tord, les prêtres doivent penser que leur Foi suffit à les protéger. Ils sont en position dominante et ne s'attendent à aucune attaque. Pourquoi piègeraient-ils à outrance les jardins et couloirs qu'ils empruntent tous les jours ?"

    Elle décida cependant de redoubler d'attention, non plus vers les mouvements d'hypothétiques adversaires, mais vers ce qui ne bougeait pas. {Ce qui signifie qu'elle tente une détection des pièges.}
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  20. #80
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 667
    Quête : la fin de la suprématie

    La seconde barque avait amené le reste de leur groupe sur la terre ferme du jardin du temple de Talos. La paladine aussi avait senti le mal qui exsudait de cette bâtisse maudite. Il s’infiltrait dans chaque pore de sa peau, cherchant à se forcer un parcours vers son âme. La gorge nouée par cette sensation, elle accueillit les sages initiatives de ses aînés d'un hochement de tête approbateur. Kemsher et le drow qui s’était lui aussi réclamé de Manost avaient manifestement plus d’une aventure derrière eux et le fait qu’ils en étaient ressortis vivants témoignait en leur faveur. Une fois encore, Elza sembla contester la pertinence de leur proposition de rechercher des pièges ce qui provoca un brin d’agacement chez Chandara. Toutefois, elle nota que la jeune femme ne se concentrait pas moins que les autres sur la recherche de dangers cachés.

    Le groupe avait maintenant rejoint l'endroit où gisait les deux sentinelles mais rien dans leur tenue ne semblait devoir leur fournir de quoi se faire passer pour des occupants légitimes du temple.

    EDIT HRP : j'ai supprimé la référence à la bure. Je tâcherai de faire attention à mon rôle de joueur dorénavant.
    Dernière modification par Kasumi ; 04/12/2007 à 13h38.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  21. #81
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579

    Quête : La Fin de la Suprématie

    Le terrifiant temple de Talos se dressait devant les conjurateurs. Le bâtiment, qui jadis avait été fait pour être le plus imposant après le palais impérial, n'avait rien perdu de sa grandeur. Partout des bas-reliefs, des ornements de pierre et des statues. Au pied du temple, on entendait rien que le vent qui soufflait fort ce soir là et la Houleuse qui remuait sous sa surface sombre.

    L'incantation d'Elza ne révéla rien à proximité. Pas un piège. C'était logique après tout. Qui serait assez stupide pour piéger sa propre porte ? Il faudrait désamorcer le piège à chaque passage. D'où l'intérêt des gardes, bel et bien morts maintenant. Dans le jardin silencieux, les aventuriers devaient choisir la suite de leur action. Rentrer par cette issue ? En chercher une autre ? le temps leur manquait.


    HRP: Kasumi, je n'ai jamais dit que les gardes portaient une bure. C'est d'ailleurs un peu bête de la part de gardes en faction à l'extérieur. Ils porteraient plutôt des armures. Donc merci de ne pas déborder de ton rôle de joueur.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  22. #82
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête: Fin de la suprématie

    Par acquis de conscience, Lothringen entreprit d’aller jusqu’au bout de son idée : il fallait être certains que personne n’entrerait ni ne sortirait par une autre issue que ce grand portail qu’ils avaient sous les yeux. Il incanta donc rapidement le sort divinatoire qui lui permettrait de détecter une éventuelle issue cachée, et, concentré sur les parois du temple, commença de faire le tour de l’édifice. Peut-être espérait-il secrètement que le premier groupe, visiblement plus pressé de foncer sur l’obstacle, prendrait le large avant qu’il n’ait fini. Sa proximité le rendait nerveux, et il n’avait pas besoin de cela.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  23. #83
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579

    Re : [Bâtiment] Temple de Talos

    Lorsqu'il eut fini de tourner autour du temple, Lothringen fut forcé d'admettre qu'en dehors de la porte de derrière, devant laquelle il se trouvait, et la grand'porte sur le parvis, il n'y avait pas d'autres issues, même cachées. Du moins à ce niveau car il sentit grâce à son sort de détection, la présence d'un tunnel qui courrait sous le temple.

    A bord du Squale Ecarlate la tension montait. Duorok se demanda un instant si il n'aurait pas mieux fait d'y aller lui même. Puis il chassa cette stupide pensée de son esprit. Il serait trop dangereux pour un mélandien un peu trop connu de se montrer dans cette attaque.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  24. #84
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 667
    Quête : la fin de la suprématie]

    Après le long voyage depuis Manost pendant lequel le Temple de Talos paraissait appartenir à un futur bien lointain, le moment d’agir approchait à toute vitesse. Chez la paladine, la tension était désormais palpable : hâte d’en découdre, proximité oppressante de ce lieu consacré au mal, volonté d’en avoir fini au plus vite avec cette mission périlleuse se mêlaient pour presser un peu plus la jeune femme inexpérimentée. La recherche de pièges cachés n’avait rien donné et Elza avait eu raison pour cette fois. Toutefois, il ne fallait pas se laisser endormir, tout ceci apparaissait comme trop facile, comme une sinistre tromperie destinée à s’abattre sur les mercenaires sans signe avant coureur. Le demi drow avait tenté de découvrir un passage caché mais sans plus de succès que l’elfe. La paladine se tourna vers ses partenaires, la voix toujours réduite à un murmure :

    - Nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre trop longtemps ici. Nous ne savons pas de combien de temps nous disposons avant que la garde soit changée et que l’on découvre la mort de ces deux-là. Elle désigna les deux cadavres avant d’ajouter :

    - Allons-nous entrer maintenant ? Autant profiter de l'effet de surprise tant qu'il est de notre côté, non ?

    Attendant la réponse de Chalindra et d’Eredef ainsi que les suggestions avisées des autres participants, Chandara darda ses regards inquiets vers la porte latérale du Temple comme si l’avatar de Talos en personne menaçait de la franchir d’un instant à l’autre. Elle serrait avec détermination le manche de son marteau toujours pendu à sa ceinture.

    EDIT : HRP : j'ai modifié ma question pour ne pas prêter à confusion quant à notre postion à l'arrière du Temple.
    Dernière modification par Kasumi ; 05/12/2007 à 19h49.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  25. #85
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête: Fin de la suprématie

    En faisant son inspection, Lothringen avait dû éviter les gardes de l’entrée, plus nombreux, et les savoir si proches d’eux ne l’incitait guère à vouloir piétiner trop longtemps dans les jardins. Un peu surpris de voir que tout ce petit monde n’avait pas bougé pendant ce temps-là, le semi-drow, avec la prolixité habituelle, résuma à ses équipiers le résultat de sa tournée.

    - Pas d’autre issue à ce niveau du temple que le grand porche de façade et cette porte de derrière. Un passage souterrain sous nos pieds, en revanche. Ne nous attardons pas ici.

    Et comme il lui semblait que cela ne méritait pas débat (avaient-ils le choix? attaquer par la façade donnerait l'alerte), il se prépara - ce qui, chez un guerrier-mage, ressemble toujours peu ou prou à un grand gaspillage d’énergies magiques.


    Lothringen = => armure de mage + invisibilité suprême = = > Lothringen

    Une fois prêt, il alla entrouvrir la grande porte, en s'abritant derrière le battant et en prenant soin de ne pas faire grincer ses gonds...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #86
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Elza avait attendu le retour du Drow (elle et lui étaient censés faire équipe, après tout), mais elle commençait à trouver que les choses trainaient en longueur. Lorsqu'il lança son sort, elle usa de ses talents de voleuse pour se fondre elle aussi dans les ombres, et vint également se poster près de la porte, espérant que le reste du "groupe" suivrait.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  27. #87
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 667
    Quête : la fin de la suprématie

    Chandara s’avança elle aussi vers la porte désormais ouverte. Elle était ravie que les autres décident enfin de prendre l’initiative. Elle resta cependant légèrement en retrait, soucieuse de ne pas se faire repérer par un éventuel prêtre caché dans les ombres. La paladine ne bénéficiait pas de la même discrétion que les autres mercenaires déjà prêts à s’engouffrer dans le bâtiment. Elle se concentra sur sa foi en Helm pour sonder les ténèbres de celui-ci afin de détecter d’éventuelles mauvaises surprises dans la première salle.

    Chandara --- > détection du mal --- > intérieur du temple

    HRP : je ne serai pas là demain, n’hésitez pas à faire agir Chandara si elle vous bloque ! Dans la mesure où vous ne la faites pas charger dans le tas en vociférant des chansons paillardes Manostiennes bien sûr.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  28. #88
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    Quête: Fin de la suprématie

    Le temps que Lothringen fasse le tour du temple, Ravestha n'avait perdu son temps. Profitant du répit avant qu'ils ne pénètrent dans le temple, le Manostien fit appel à la Toile.

    Ravestha --> Armure de Mage + Protection contre le Mal + Flou --> Ravestha

    La fine barrière de lumière qui se forma autour de lui ne suffit pas à tranquiliser le conseiller. Ils allaient entrer dans l'antre d'une divinité majeur mauvaise et chaotique. Tout bon Helmite qui soit, quelque soit la force de sa foi, ne pouvait qu'être mal à l'aise devant la puissance de l'aura maléfique qui harcelait son esprit.

    La silouhette du Grand Emissaire était difficile à cerner désormais, vague et imprécise. Les mains sur la garde de ses épée, il était prêt à rentrer dans le temple, attendant seulement un signe de la paladine qui cherchait visiblement à savoir si un comité d'accueil les attendait...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  29. #89
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579

    [Quête : La Fin de la Suprématie]

    Chandara sentit, sans grande surprise, des puissances mauvaises un peu partout dans le temple mais bien sûr autour d'elle. Il était évident que son sort était troublé par la présence de la Drow.

    L'imposante porte de derrière du temple révela en ouvrant une salle carrée avec une cheminée, 4 lits superposés et une table en son centre avec divers dés et cartes. C'était sans aucun doute la salle de repos des gardes. Et heureusement pour nos aventuriers, elle était vide. Cependant, sa porte était entrouverte et on entendait des bruits de pas très proches. Dans le silence de mort du temple, on entendait deux voix lointaines.


    "Ha je te jure. Ils en ont de bonnes des fois ! Nous faire garder à six la grand'porte d'un temple presque vide. Et puis qui voudrait attaquer le temple ? En pleine nuit qui plus est ?"

    "Bah que veux-tu, c'est depuis la rébellion ça. Tout le monde est devenu parano. Même les grands prêtres. Et puis, nous on s'en fout. On est payé quand même. Tu crois que c'est une bonne idée de déserter notre poste maintenant ?"

    "Te fait pas de bile, on a pas laissé la porte sans surveillance. En plus, Tomfren et Yourg ont normalement fait passer quelques bouteilles par la porte de derrière. Ils sont sensé quitter leur poste maintenant pour venir les boire avec nous et..."

    Alors qu'une main commençait à tirer la poignée de la porte, déjà entrouverte, de la salle de repos, on entendit une voix forte et résonnante.

    "Hé vous là-bas ! Qui vous a permis de quitter votre poste ? Regagnez-le immédiatement !

    "A vos ordres mon capitaine !"

    Puis, alors que les trois hommes regagnaient le parvis, on entendit l'un d'eux qui ajouta à voix basse.

    "M'est avis que le capitaine est vexé de ne pas avoir été invité à la petite sauterie chez le Chancelier.

    On entendit plus rien pendant plusieurs minutes. Visiblement, les gardes avaient rejoint leur poste et aucun bruit ne provenait de la salle suivante.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  30. #90
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960

    Quête: la Fin de la Suprématie.

    Lothringen et Chandara, les deux seuls parmi les infiltrés à être suffisamment proches d'Elza et de la lumière pour parvenir à la distinguer en partie, virent peut-être un sourire éclairer le visage d'Elza, et l'entendirent peut-être murmurer "Si ce capitaine savait... Un garde qui reste à son poste est un garde qui ne surveille rien." Citer les vieux dictons de son peuple commençait décidément à devenir une fâcheuse habitude. La voie était libre. Il n'y avait qu'à avancer. "Eh bien, qu'attendons-nous ? Les grands prêtres semblent avoir besoin que l'on justifie leur paranoïa." Laissant à ses comparses le soin d'entrer, et s'ils le souhaitaient de fouiller plus en détail la pièce, elle s'élança silencieusement jusqu'à la porte suivante, et jeta un coup d'œil discret à travers elle. Plus que quatre hommes, hein ? Mieux valait tout de même être prudent.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

Discussions similaires

  1. [Lieu] La place du temple
    Par Folken dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 221
    Dernier message: 16/05/2011, 17h45
  2. [BG2][SOLUCE] Umar, incompréhension dans le temple en ruines
    Par Bhall dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 10
    Dernier message: 19/02/2009, 21h48
  3. [BUG] La lumière ne revient pas sur les ruines du temple
    Par Non inscrit oruseth dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/03/2008, 13h44
  4. [TS] Plantage aux ruines du temple
    Par Makunouchi dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/05/2006, 16h37
  5. Amulette du temple de Talos
    Par Thorfine dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/08/2005, 12h45

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236