Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: [Club fermé] La démonologie

  1. #1
    Seina Invités
    Une tente de velours noir se trouve au milieu des autres... les allées et venues vers cette tente se font rare..pourtant il n'est pas incongru de voir quelques mages pénétrer à l'intérieur de ce lieu.


    SI vous osez pénétrer ici vous pénétrerez dansun pieu sombre, empli d'une fum"e épaisse et étouffant. LA chaleur trop élevée est désageréable et il n'y a pas un souffle d'air pour rafraichir l'ambiance pesante de ce lieu.


    Une dizaine de mages sont assis en rond autour des teintures noires et rouges qui décorent la pièce. Ils entonnent tous le même chant morner aux accents guturaux et saccadés. Au centre de la pièce un mage est extatique invoquant une créature abyssale.




    VOus venez enfin de deviner là ou vous êtes.... dans le club fermé des Démonologues.


    VOus patientez afin de ne pas déranger l'incantation qui se termine par l'ouverture d'un portail donnant directement sur les abysses. Resterez vous pour découvrir ce qui sortira du portail ?? ou fuirez vous ????

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages
    348
    Wotan avait cherché pendant une bonne heure, une attraction plus... "exotique". Il aurait pu passer à côté de cette tente, aux relents d'encans concentrés et de vapeurs de fumées noires, car bon nombre d'entre elles fumaient et empestaient des parfums bon marché... Mais pas celle-ci. Son parfum était tout autre.

    "Il" était celui du Mal, démoniaque et envoûtant, puissant et incontrôlable, "il" était celui des Démonologues ! Une Caste bien à part sur toutes les terres de Toril, par son pouvoir destructeur et apocalyptique !

    En franchissant la porte de toile, Wotan vacilla par le manque d'air. La cérémonie était en cour et la dizaine de mages assis, psalmodiant leur rituel, ne lui accordèrent pas un regard...

    Wotan se dirigea vers le fond de toile, caché dans l'ombre des tentures couleur sang et noire, se concentrant sur le personnage central qui dansait dans l'étrange musique vocale de ses disciples.

    Il remarqua soudain le pentacle étoilé sur le sol... Ces yeux s'écarquillèrent ! Il regarda brusquement le mage invocateur, et compris qu'il tentait d'invoquer une puissante créature des enfers... mais le pentacle protecteur n'était que pour lui …
    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages
    348
    Soudain le bruit roque de la voix du mage invocateur se tue, laissant la place à une douce plainte faisant vibrer l'aire de relent maléfique. Le chant était triste, beau, envoûtant, léger et féminin. Un parfum enivrant envahissait la tente comme si aucun encan ne brûlait...

    Les doigts de Wotan se lancèrent dans une étrange danse, et une chaleur forte et intense saisit son corps, lui assurant que son sort de protection contre le mal agissait, quel qu'il soit...

    Une vibration plus forte survint au milieu des mages agenouillés, qui regardaient à droite et à gauche à la recherche de la voix lyrique et magique. Une lumière instance éclaira l'intérieur de la tente, projetant des ombres géantes sur les murs de toile. Puis une fumée épaisse et blanche se matérialisa et le calme retomba... laissant Wotan et les Démonologues attentifs et fébriles.

    Une silhouette se détacha du brouillard de vapeur. Le corps nu et splendide d'une femme se tenait là, au milieu des hommes qui l'avait invoqué... La peau blanche et laiteuse semblait d'une grande douceur, ses longues jambes d'albâtre attiraient le regard plein de convoitise des mâles de l'assemblée, sa taille si mince la rendait presque fragile tel une femme de porcelaine, les courbes et les rondeurs de ses seins, fermes et opulent, ne demandaient que des mains avides pour les caresser, son coup long et étroit était le piédestal au plus beau des visages, finement relever par un sourire ingénu aux lèvres roses et charnues d'où ne pouvait sortire que le plus beau des langages, celui de l'amour. Les yeux étaient d'une profondeur ultime, d'une couleur encore jamais vue dans les yeux d'une femme, brûlant de perversité et de désire, ces cheveux ondulaient d'une manière gracieuse comme liquide, révélant avec élégance les deux petites cornes d'un rouge sombre qui donnait un charm…

    DEUX PETITES CORNES ???!!!… Les yeux de Wotan s'arrachèrent à la contemplation de la créature, et comme pour ce réveiller, secoua énergiquement la tête. Au Nom de Herne !!! Quelle était donc cette créature qui cache aussi bien son aura maléfique ?! Jamais il n'en avait rencontré de semblable. Cherchant dans sa mémoire les antiques ouvrages qu'il avait pu consulter, une seule image s'afficha nettement dans son esprit…

    UNE SUCCUBE !!!

    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

  4. #4
    Seina Invités
    la magnifique succube eut un sourire démoniaque en observant le lieu où elle se trouvait, ce sourire disparu aussitôt pour être remplacé par un sourire aguicheur. Elle s'étira langoureusement mettant en valeur ses formes voluptueuses. A la dérobée elle observa tous les mages afin de jauger leur puissance. Visiblement tous des faibles, excepté son invocateur et l'étrange personne qui se tenait à l'écart et qui avait visiblement percé la nature démoniaque, perverse et puissante de sa personne.

    D'une voix enjoleuse, évocatrice de milles plaisirs elle s'adressa à son "maître".

    " Ô toi puissant parmi les puissants, ta magie m'a sorti des lymbes dans lesquelles je vivait. Ordonne et j'obéirai, je suis à toi, tes désirs seront des ordres, ta main sera dominatrice et ta voix impériale."

    Disant ces quelques mots ensorceleurs, elle fit délicatement glisser sa main le long de ses formes parfaites.

    Encore sous le choc d'avoir réussi à invoquer une créature supérieure des enfers, le mage se rengorgea, il avait désormais une splendide esclave. Il s'avança convaincu de sa toute puissante vers la créature. Ses yeux ne pouvaient quitter la splendide poitrine de la succube, mise en valeur par la position de la démoniauqe entité.





    Les autres mages, fébriles, ensorcelés part ant de puissance et de beauté ne savait que faire, certains avaient dans le regard une lueur folle de désir et de convoitise.

  5. #5
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    Personne ne semblait prêter attention à la bête sournoise et cruelle qui avait pénétré dans la tente quelques minutes plus tôt. Malgré sa couleur bleu vif, la bête était passée complètement inaperçue, toute l'attention se portant sur la succube et l'aura de puissance qui émanait de son invocateur.
    Insensible aux charmes de la succube, ça était maintenant occupé à dévorer silencieusement le livre de sorts de l'invocateur, lequel livre contenait notamment la formule de banissement ainsi que quelques autres qui auraient pu être utiles en ce lieu et à cette heure. Guettant une réaction de la part des mages, ça machait lentement et silencieusement chaque page du livre avec un sourire cruel et satisfait.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages
    348
    Une lueur malsaine et jubilatoire brillait dans les yeux du Démonologue. Avoir une Succube sous ses ordres lui montait tout doucement au cerveau... s'adressant à son invocation, il lui dit :

    - "Démone, tu es à moi ! Enfin ! Tu comble mes désires... mais avant tout il faut t'accorder une offrande avant d'ordonner et après je t'honorerais... alors, nourrit toi" clama-t-il en montrant d'un geste ample les mages encore à genoux et la silhouette de Wotan

    -"Tu es prévenant mage, puissant et prévenant... je serai te prouver la reconnaissance de mon corps... mais une chose avant, quelle est ce mage tapi dans l'ombre ? Il me fait peur... dit-elle, sans conviction et avec une fausse expression de terreur.

    - Hum, le mage ? Quel mage ?... lui ? Mais... mais qui est vous ?! Cette tente est une tente privée, réservé aux membres d'un club très fermé ! Vous n'avez rien à faire ici ! Succube, s'il vous effraie, je m'en vais vous le tuer sur-le-champ !!!

    - OH ! OUI ! Noble mage, ton courage et ton impatience à me protéger me font... frissonné de plaisir. TUE LE POUR MOI !

    Le mage sorti de son cercle magique, l'œil noir. Il tendit la main et dans un souffle récita…

    Wotan, fasciné non pas par le spectacle du corps de la succube mais par son habilité à la manipulation, se prépara en hâte... levant la main à son tour... Le mage envoûté avait de l'expérience, serte, mais ces facultés était bien amoindrit par son manque de concentration. Il s'était embringué dans un sortilège trop long et ne put que regarder avec étonnement les projectiles magiques lui foncé dessus, le projetant à terre.

    Pendant ce temps les disciples du mage se querellaient pour savoir qui d'entre eux, auraient le prestige de s'avachire au coté de la succube allongé sur les tapis de la tente, regardant le spectacle avec une joie non feinte.

    Le mage démonologue se releva prestement, le regard belliqueux, plus vexé que blessé. Sa hargne lui permit de lancer un sort d'immobilisation sur Wotan qui fut pris de court, et se jeta alors sur son petit sac de cuire où était rangé son livre de mage.
    Wotan avait les yeux écarquiller par le choc de la paralysie. Plus rien ne répondait… Son corps était à la merci du mage fou.
    Celui-ci exulta :


    -"tu es fait comme un rat, petit mage… Vois, Ô ! ma belle succube ce que je m'apprête à faire pour toi…"

    Il sortit d'un geste théâtral un livre de cuire particulièrement fin de sa besace.

    -"Aaaaaaaahhhhhhhhh ! Mon… mon… mon … livre ! Où… où sont les pages ! Bégaya t-il.

    Retournant dans tous les sens son livre, une page à demi déchiré voltigea à ses pieds. Il se précipita pour la ramasser, mais s'arrêta brusquement à la vue d'un autre bout de page jauni à quelque centimètre d'un autre bout, qui était lui aussi à quelque centimètre d'un autre morceau et ainsi de suite jusque derrière l'une des tentures de la tente. Et c'est à quatre pattes qu'il ramassa les pièces éparpillées de son livre. Il contourna alors le dais rouge et stoppa net !

    Une petite créature bleutée, nonchalamment assise sur son postérieur, mâchouillait avec délicatesse et délectation une des pages du livre de sort. La page intitulé
    "bannissement des invocations démoniaque", disparaissait lentement dans la bouche "aux mille dents" sous l'œil effaré du mage… Et c'est dans un cri rauque et inhumain qu'il se lança sur la bestiole... !

    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

  7. #7
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310

    La différence subtile qui sépare la proie du prédateur dans le monde animal n'échappe pas à l'observateur attentif. La proie est souvent fine, paranoïaque et rapide, atouts utiles pour échapper au prédateur. Elle est par ailleurs souvent appétissante, ce qui explique l'attrait du prédateur. En revanche, elle est totalement démunie d'armes telles que griffes, crocs, serres ou autres, ce qui se comprend aisément.
    La prédateur, en revanche, est souvent puissament fournis de ce type d'attributs, dans le but évident de réduire à l'impuissance ou à la mort sa cible, la proie, pour s'en repaître et ainsi prospérer.
    Le jeu de la proie et du prédateur est vieux comme le monde, et concerne tous les êtres vivants. La proie fuit et le prédateur traque. Toutefois, il arrive qu'en de rares circonstances, le prédateur doive fuir, généralement devant un autre prédateur, ou qu'une proie attaque son prédateur. Ce genre de cas reste toutefois suffisement exceptionnel pour qu'on puisse aisément les ignorer sans s'en porter plus mal.

    Mais dans les circonstances présentes, on ne pourrait pas considérer ça comme une proie sans l'offenser grandement (si toutefois ça était en mesure de comprendre), et pourtant, tous les observateurs qui ne contemplaient pas la succube furent obligés de se rendre à l'évidence, la bête prit la fuite à une vitesse stupéfiante. Certes, la vue d'un démonologiste fou furieux à de quoi faire peur au plus aguerri des guerriers.
    La bête prit donc la fuite, passant derrière les tentures, grimpant aux murs ou aux meubles, se servant du mileu à son avantage tandis que le mage tentait de le poursuivre maladroitement, se heurtant aux obstacles sus-mentionnés.
    Au bout des quelques secondes qu'il fallut à la bête pour atteindre la sortie, le mage était bouillant de rage, et visiblement dans une humeur homicide, si toutefois ce terme s'appliquait au specimen concerné. Mais il ne put mettre son forfait à exécution quand la bête s'enfuit dans la foule se trouvant sur la place, passant entre les jambes des passants là ou son poursuivant les heurtait, ce qui mit un terme rapide à la chasse.
    Un peu de gymnastique après un repas est une bonne politique diététique parait-il.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages
    348
    Le corps paralysé de Wotan reprenait doucement vie. Le mage fou n'était pas encore revenu de sa poursuite infernale et c'était là, la seule chance pour notre mage de s'en sortir. Le combat serait en sa défaveur, vu la puissance de son adversaire. Il avait invoqué un Démon, tout de même !

    Et ce fameux Démon, la Succube à l'esprit volage, s'étant lassé du spectacle qu'offrait le corps inerte de Wotan, s'amusait de la rivalité des mages assistants. Par jeu, elle accordait un baisé sulfureux à un mage, qui pris de folie se jetait sur son collègue le plus proche sous les gloussements amusés de la Démone, qui recommençait aussitôt avec un autre disciple du Démonologue. Le spectacle était navrant.

    Quand soudain, Wotan fut libéré ! Il s'écroula sous le poids de son corps, que ses muscles légèrement atrophiés ne supportaient plus... mais ne s'accordant que quelque seconde de repos, il se releva d'un pas chancellent et se dirigea vers la sortie...

    La Succube poussa un cri déchirant ! Comment ?! Un mâle qui la fuyait ?! Jamais encore elle n'avait souffert d'un tel affront ! Certes, ce mage avait quelque chose de... différant (bien qu'elle ne sache pas vraiment quoi) mais de là à ne pas succomber sous le charme magique de son corps était impensable !

    Elle rejeta violemment la parodie de mage qui tentait vainement d'obtenir un baisé et se releva. Ses yeux couleurs de braise regardaient, interloqués, la sortie de Wotan de sous la tente. Sans même accorder un regard aux pathétiques hommes prostrés à ses pieds, elle lui engagea le pas. Les mages se mirent alors à pleurer, la suppliant de rester en lui saisissant les pieds et les chevilles. Malheureusement pour eux, les baisés qu'elle leurs avait octroyé, les avaient doucement vidés de leurs énergies vitales, faisant d'eux des loques humaines aux protestations molles et aux étreintes inutiles...

    Wotan sentie enfin l'air léger de l'extérieure, mais les plaintes qu'il entendait et la silhouette du démonologue fou revenant à sa tente l'incita à accélérer le pas au plus vite pour ce perdre dans la foule...


    Vers les ruelles du festival
    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

Discussions similaires

  1. Pour le Fan Club de Minsc
    Par Jenrathy dans le forum ScreenShots Zone
    Réponses: 55
    Dernier message: 05/05/2007, 23h54
  2. [SOS] Les bandits et la ferme
    Par emrys dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2006, 11h40
  3. [ADSL] Abonnement Club Internet ..
    Par Mambba dans le forum Informatik'
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/10/2006, 11h58
  4. [MORRO] Membres du club du conseil
    Par Korbo dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 23
    Dernier message: 03/03/2005, 13h22
  5. [Club fermé] La magie bleue
    Par Erszebeth dans le forum Le Festival unique de Magie
    Réponses: 18
    Dernier message: 15/10/2004, 23h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231