Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 70

Discussion: [Attraction] L'estrade des Arcanes

  1. #31
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Assis en tailleur sur le bois de l’estrade, Lothringen achevait d’avaler une croûte de pain qu’il émiettait depuis que Ravestha avait commencé son récit. Il lui semblait n’avoir jamais trouvé autant de saveur à un quignon de pain que depuis qu’il avait entendu le Grand Emissaire lui parler de son passé d’âme en peine… Lui ne regardait Ravestha que de temps à autres, mais, sans y laisser vraiment paraître, il écoutait avec une très grande attention ce qui lui était dit, à la fois effaré du contenu de ces confidences et soucieux de ne pas les laisser se perdre dans le vent d'Helonna.

    Certes, le semi-drow avait voulu quoique bien maladroitement inciter Ravestha à parler davantage, mais il ne s’était pas attendu à en apprendre autant, ni à ce que son interlocuteur dévie si volontiers de l’histoire du conseil à son propre passé. Il y avait là beaucoup d’informations à mémoriser, à méditer ; peut-être plus qu’il ne pouvait le faire en une seule fois, d’ailleurs. Il aurait eu encore bien des questions à poser, mais les dernières paroles de Ravestha étaient très claires : ce dernier était pressé de changer de sujet. Lothringen n’en était pas vraiment surpris, puisqu’il venait d’avoir exactement la même réaction, après avoir évoqué son passé d'outre-terre.

    Le guerrier-mage supposa que Ravestha n'avait pas dû vouloir trop approfondir la question de sa restauration avec des paladins et des prêtres toujours très sensibles à tout ce qui touchait la non-vie, ce qui lui donna l'idée de tenter quelque chose. Sans mouvement brusque, le conseiller tira de son étui l’une des haches de mithril qui pendaient à sa taille, puis la posa à plat sur son genou. Le tranchant de la lame, au repos, avait comme toujours un faible éclat d’un bleu pâle et serein.


    - En présence d’un mort-vivant, quelle que soit sa nature et quelle que soit son apparence, l’éclat prend une intensité presque insoutenable au regard,
    expliqua-t-il. Le calice qui vous a régénéré devait être effectivement d’une exceptionnelle puissance pour qu’il n’y ait pas seulement de mémoire de l’événement... car l’enchantement de ces armes n’est pas mineur. En tout cas, c’est le signe que la page peut être tournée pour de bon, conclut-il en se préparant à ranger son arme à nouveau.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #32
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Oui ce calice était puissant. Il l'était assez pour vaincre l'avatar d'un dieu et rendre la vie à un mort-vivant. Et pourtant si ce pouvoir incroyable était gardé caché par l'autorité de Lunargent, ce ne devait pas être pour rien. Les deux dernières personnes à avoir posséder le calice, dont lui, avaient étrangement dévié lors de leur voyage vers le désert de l'Anauroch. Helm seul savait ce qui s'y trouvait. De toute façon, le Grand Emissaire ne tenait pas à le savoir, il voulait tourner cette triste page de sa vie. Mais l’acte de Lothringen avait piqué au vif la curiosité de Ravestha.
    Le Grand Emissaire connaissait à présent les origines de Lothringen. Nul doute que ces armes n’appartenaient pas aux drows, ni n’en était l’œuvre : l’éclat puissant que devait dégager cette hache n’était pas vraiment du goût des Elfes noirs d’Ombre-Terre. Cepandant, vu le milieu modeste dans lequel il avait grandi, elles ne pouvaient non plus être un héritage de sa jeunesse passée à la surface…



    - Oui, mais je crois ne pas vous avoir attendu pour tourner cette page, fit Ravestha dans un sourire.
    C'est là une période de ma... vie, si l'on peut dire, que je n'aime pas me rappeler. Une période de non-sens et de vide dans une existence...

    Ravestha s'interrompit, avant de reprendre en regardant Lothringen...

    -Excusez-moi, mais… je sais que vous n’avez guère eu de chance dans votre passé, votre récit l’a assez démontré. Et la curiosité me pousse à vous poser la question : comment avez-vous pu obtenir des armes avec un tel pouvoir ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  3. #33
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    - Hé bien ! Par Chance, pour changer.

    La boutade avait fusé avec la spontanéité d’une évidence, avant même que le semi-drow n’ait eu le temps de remarquer que Ravestha risquait assez de ne pas saisir de sitôt le sens véritable de sa réponse. Qu'importe. Joie de ce souvenir… Des souvenirs heureux, il n’en avait pas tant que cela : et celui-là surpassait tous les autres. Il fit néanmoins l’effort de reprendre un peu plus posément :

    - Ces haches, je ne les ai pas achetées, je ne les ai pas volées, elles ne m’ont pas été ni données ni transmises… Il promenait son doigt avec distraction sur les différentes parties de l’arme. Le bois provient d’une paire de haches quelconque que j’ai achetées l’an passé chez un marchand calimshite tout aussi quelconque parce que je les trouvais bien équilibrées. C’est le forgeron de Manost – Saladrex, le semi-ogre - qui m’a reforgé de nouvelles lames en mithril et y a introduit des enchantements mineurs. Ces derniers ont ensuite été considérablement augmentés lors de mon voyage à Melandis.

    Ravestha haussa un sourcil plus intrigué encore.

    - Ce n’est quand même pas à Melandis que le forgeron vous a ajouté un enchantement contre les morts-vivants…

    L’idée était plutôt incongrue, en effet. Surtout quand on connaissait l’identité du forgeron mélandien. Lothringen rit doucement.

    - Vous avez raison. Mais j’ai triché : ce n’était pas à Melandis, mais quelque part près de Valombre, après une téléportation. Et ce n’est pas non plus l’œuvre d’un forgeron ni d’un mage, mais le présent de ma déesse au jour de ma conversion.


    Il se fit la réflexion que Ravestha ignorait tout des circonstances de cette dernière.

    - Ce n’est pas une image. souffla-t-il. Je ne parle pas du clergé de Tymora, mais bien de l’avatar de la déesse...

    Lothringen s’avisa soudain de ce que son regard avait dû prendre une fixité presque extatique et dut se passer la main sur le visage pour se forcer à le baisser. Il crut bon de s’arrêter là. Il n’avait jamais parlé à quiconque de cette rencontre, il l’aurait fait volontiers ; mais il devait y avoir des limites à ce que le chef du clergé helmite pouvait accepter d’entendre de la part de quelqu’un qui s’était volontairement détourné de son culte.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #34
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Le Grand Emissaire ouvrit des yeux ronds. Il faillit s'écrier que Tymora ne manquait pas d'air en se chargeant elle-même de détourner un fidèle du Vigilant vers son culte... mais il s'abstint, bien que la moutarde lui était montée au nez à grande vitesse. La colère froide qui le gagnait n’était pas dirigée vers son compagnon mais plutôt contre sa déesse. Il ne connaissait pas jusqu’alors les circonstances de la conversion de Lothringen et sans lui avoir demandé – en fait aurait-il sans doute mieux valu qu’il ne le sache pas -, il lui avait dit la principale information. La déesse en personne était intervenue, qu'est-ce que cela signifiait ? En tout cas, Helm n'avait pas dû apprécier la chose. Convertir un athée est une chose, s’approprier l’âme d’un fidèle d’un autre dieu en était une autre… Ravestha trouva même cela déplacé et particulièrement sournois de la part de la Dame de la Chance.
    Depuis le Temps des Troubles, le clergé helmite connaissait suffisamment de difficultés pour que les Dieux viennent eux-mêmes détourner les fidèles du Vigilant. Le visage de Ravestha s’était fermé et ses traits étaient devenus plus tendus, témoin de la contrariété qui l’habitait.


    - Je vois, fit Ravestha avec un ton plus froid qu’il ne l’aurait voulu. Je ne connais pas la divine motivation de Tymora pour agirde la sorte, mais j’espère qu’elle avait de bonnes raisons pour venir en personne tenter l’âme d’un fidèle du Vigilant…
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  5. #35
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Après avoir parlé tantôt de ses « aveux », voilà que le Grand Emissaire parlait de « tentation »… Lothringen fronça les sourcils, choqué, se fermant à son tour. Inutile de préciser qu'il n’appréciait pas du tout ce vocabulaire. Par les neuf enfers ! Ravestha n’allait-il pas bientôt l’accuser d’avoir commis un crime, et confondre en passant Tymora avec une succube? A la dernière remarque, il haussa les épaules.

    - Qui sommes-nous pour juger des intentions divines ! rétorqua-t-il enfin. Il faudrait déjà être en mesure de les comprendre. Plus le temps passe et moins j'ai de réponses à ce sujet. Il se souvenait encore de Seina le mettant en garde contre la vanité de ce genre d’interrogations. Tout ce que je peux vous dire, c’est que c’est beaucoup moins évident que vous ne semblez le croire. Je n’étais pas seul, ce jour-là. Et Elle n’était pas venue pour moi.

    Pour autant qu’il savait, elle était venue pour Seina, son champion déchu ; mais c’était le secret d’un autre. A l’époque, il n’était pour sa part qu’un petit mercenaire qu’une enquête improbable accrochait à ses basques…

    « Le destin suit des routes sinueuses qui parfois mènent à des événements imprévus... Il n'était pas écrit que tu serais là en cet endroit à cet instant... Mais la roue de la destinée a tourné, la Chance s'est penchée sur toi et te voilà ainsi devant MOI. A toi de choisir désormais... Vivras-tu cette rencontre en spectateur ou en acteur ?"

    Telles avaient été les paroles de la déesse… énigmatiques, à double entente, sans aucun doute : il était probable qu’elle avait trouvé son propre intérêt à l’attirer à elle, évidemment… Il n’en était pas moins certain qu’elle l’avait toujours renvoyé à lui-même. A sa liberté. A ses choix.

    - C’est moi qui suis venu vers Elle. Et je ne suis plus assez enfant pour ne pas assumer seul la responsabilité de mes choix, ajouta-t-il d’une voix dure : vous me manquez de respect si vous pensez autrement.

    Tout en prononçant ces paroles, il hésitait encore dans un recoin de son esprit. Dans quelle mesure peut-on prétendre avoir agi en tout liberté lorsque la seule aura divine suffit à vous broyer l’âme ? En toute logique…
    Mais la rationalité avait très peu à voir avec cela. Il savait en son cœur qu’il ne s’était pas trompé, que la déesse ne l’avait pas uniquement manipulé, qu’il avait raison de lui faire confiance et que c’était mieux ainsi. En tout cas, pour lui.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #36
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    De toute évidence, Lothringen n’avait pas apprécié ses paroles. Pour autant, il ne les regrettait pas. Soit il avait heurté sa susceptibilité en laissant entendre que ce choix n’était pas réellement le sien mais induis par la déesse et son aura divinement charismatique, soit ce choix était vraiment le sien, et parler de la sorte de Tymora ne lui avait que peu plu. Qu’importe, à présent cela ne comptait plus.
    Les dernières paroles de Lothringen lui firent lever un sourcil. Manquer de respect en émettant l’hypothèse que ce choix était peut-être conditionné par la présence de la déesse elle-même ? Ravestha n’y voyait pas un manque de respect envers la personne : il est évident que l’influence de la présence d’un dieu peut inspirer un choix à un mortel si telles sont les intentions de la divinité. C’aurait plutôt été un manque de respect envers Tymora et ses bonnes intentions… du moins si telles elles étaient. Ce fut au tour de Ravestha de hausser les épaules, faisant fi du ton sévère avec lequel le semi drow avait parlé :


    - Au final, cela ne regarde que vous. De toute façon, quelque soit les circonstances, si vous avez pu changer d’obédiance de façon si radicale, c’est que vous n’étiez pas en harmonie avec la voie proposée par Helm. Cela seul a une signification à mes yeux. Le reste ne concerne que vous : si en votre âme et conscience vous êtes capable de dire que c’est votre choix, ou si des doutes vous font vous demander s’il a été induit par la déesse, après tout ce n’est que secondaire. Aux yeux du dirigeant de l’Eglise helmite du moins…

    Ravestha avait senti la tension monter dans l’échange. Il ne voulait pas que ces minutes de discussion qui les avaient amenés à établir une confiance mutuelle soient gâchées par ce retour sur les circonstances de la conversion de Lothringen.

    - Car autrement je souhaite que vous trouviez dans cette foi nouvelle la plénitude que vous cherchez. Si vous voyez en Tymora le reflet de votre âme, c’est certain que vous avez fait le bon choix.

    Il ne s’agissait pas de paroles en l’air pour apaiser les tensions, Ravestha espérait sincèrement que si le semi drow s’était détourné de Helm pour Tymora, c’était pour trouver dans cette relation l’épanouissement que ne lui procurait pas sa dévotion au Vigilant.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  7. #37
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Lothringen s’était déjà tendu pour encaisser une nouvelle réponse cinglante et préparer sa réplique quand il fut rattrapé par les dernières paroles de Ravestha. D’un coup, il se sentit aussi stupide que le voleur qui vient de crocheter la serrure d’une porte ouverte. Il avait cru défendre sa déesse injustement soupçonnée en réaffirmant qu’Elle n’était pas venue dans l’intention de détourner un helmite, que ce n’était pas dans cette idée qu’Elle lui était apparue, qu’Elle lui avait laissé l’initiative… Et en définitive il n’avait réussi qu’à étaler au grand jour ses propres incertitudes, et le grand Emissaire l’avait vu. Et des incertitudes il en avait un peu plus chaque jour : changeante est la fortune, insaisissable et capricieuse… Il fallait tout lâcher pour s’abandonner à son flux - ou bien demeurer sur le bord.

    Ce n’était pas très confortable pour lui que de devoir reconnaître qu’il ne savait pas quelles avaient été les intentions de Tymora, alors même que cette conversion l’avait placé en porte-à-faux vis-à-vis de tout le monde à Manost, et qu’il n’avait pas fini d’en payer les conséquences. On a plus tôt fait de changer d’obédience que de tout en assimiler. Il avait ses hypothèses mais ce n’étaient que des hypothèses ; il savait qu’il ne pouvait pas La comprendre, pas encore, du moins. Il l’avait voulu et Elle l’avait voulu, peut-être pour lui et peut-être pas seulement. Il ne pouvait pas encore comprendre, mais il pouvait L’aimer, et ce que Ravestha avait dit d’Elle lui restait dans la gorge… Il ne suffisait pas de quelques mots d’apaisement ne concernant que lui-même pour le lui faire oublier.


    - Bien sûr, et c’est le cas, répondit-il un ton plus bas, avec un sourire las empreint cependant d’une certaine gratitude. Mais, comme vous l’avez si obligeamment rappelé tout à l’heure et comme je veux bien l’admettre, ce n’est pas de moi qu’il s’agit. C’est seulement que vous entendre suggérer que Tymora pourrait s’abaisser à venir en personne détourner un fidèle du vigilant dans le simple objectif de lui « voler » une âme de plus, ça me met hors de moi… Misère, le culte de Tymora se porte bien, non ? Et il reste beaucoup d’athées de par le monde ? !

    Durant le Temps des Troubles, Tymora s’était acquis une grande popularité pour être demeurée au milieu de ses fidèles, à Arabel, permettant ainsi à ses prêtres de continuer d’user de leurs pouvoirs cléricaux pour soulager les populations. A l’inverse du culte helmite, le sien s’était depuis lors grandement accru… Ce que Ravestha ne pouvait ignorer.


    - Croyez-vous vraiment qu’il en soit réduit à recourir à de tels procédés simplement pour une âme de plus ? Si c’était bien cela que vous pensiez, c’est un soupçon à courte vue en plus d’être outrageant… Mais je me suis trompé, peut-être.


    Il l’espérait sincèrement, car il n’avait aucune envie de poursuivre plus longtemps cette querelle inutile. Si querelle il devait y avoir, il devinait que ce n’était pas à leur niveau qu’elle pourrait se vider. Mais il ne pouvait pas non plus faire comme s’il n’avait pas entendu, et il voulait savoir ce que le Grand Emissaire avait voulu dire ou supposer, et ce qu'il appelait "de bonnes raisons", une fois pour toutes, plutôt que de ruminer indéfiniment des sous-entendus.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #38
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha soupira.

    - Je vais être clair, puisque vous y tenez. Comme vous le rappelez si bien, ce n’est peut être pas le cas de Tymora, mais notre culte, lui, va mal même si sur Dorrandin, la situation reste stable grâce à l’influence de Manost. Car si la tendance actuelle continue de la sorte, Torm prendra bientôt la place de Helm. Alors si Tymora juge qu’un fidèle de plus ou de moins n’est rien à ses yeux, vous me permettrez d’avoir une conception différente. Mais s’il y a des comptes à régler, ils se feront entre Helm et Tymora.

    Le Grand Emissaire se détourna, le regard tourné vers le lointain.

    - Depuis le Temps des Troubles, notre culte survit plus qu’il ne prospère… Je ne cherche pas à excuser les paroles que j’ai prononcées tout à l’heure, j’en exprime seulement les causes. Je ne crois pas que cette rencontre avec un avatar est le fruit du hasard. Les dieux ne laissent pas ce genre de choses au hasard. Et pour moi cette confrontation c’est elle qui l’a voulue. Comme vous l’avez dit, les voies divines sont impénétrables et je ne prétends pas connaître les raisons de la Dame pour cette rencontre. Peut-être êtes vous une âme particulière à ses yeux et nons pas une "âme de plus" comme vous dites ? Peut-être n’a-t-elle fait cela que pour accélérer l’inéluctable finalement ? Qu’en sais-je ? Bref, vous avez fait le choix de la suivre, il est donc normal que vous réagissiez comme ça. Je me rassure seulement en me disant que c’est Tymora et non pas Cyric ou Talos, et qu’elle n’a pu vous imposer ce choix dans l'optique de faire du tort au Vigilant.

    Le Grand Emissaire était quasiment en train de penser à voix haute plus qu’il ne parlait à Lothringen. Peut-être se rappela-t-il à ce moment qu’il avait un interlocuteur, courroucé qui plus est.

    - La sagesse n’a jamais été ma vertu première. Préjudiciable, pour le chef de l’Eglise, pourrez-vous me dire. J’ai prononcé ces paroles, soit. Pour ma part, ce ne sont là que les mots spontanés d’un dirigeant désabusé qui voit son univers s’émietter inexorablement avec le temps. Je vous ai offert ma vision des choses, et si vous ne la partagez pas, peut-être pouvez-vous au moins la comprendre.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  9. #39
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Toutes ces explications avaient réussi à calmer Lothringen, ce qui, quelques instants plus tôt, semblait très improbable. La tête plongée dans ses mains, il passait lentement ses doigts sur ses sourcils, comme pour être certain de se réveiller tout à fait de sa colère. Si Ravestha manquait peut-être de sagesse, lui manquait certainement de patience, et ce n’était pas le mieux qu’on aurait pu attendre d’un diplomate. Néanmoins, il était si bon de se laisser porter par le flux de son sentiment, de se sentir enfin vivre et désirer comme un autre... Et cette fois ce n’était pas sans cause - le Grand Emissaire avait tout simplement oublié, durant leurs précédents échanges, que Tymora était une divinité bonne ! Lothringen trouverait rarement meilleure raison de s’emporter. Il songea enfin au tableau peu optimiste que Ravestha venait de lui faire de l’état du culte helmite. Force lui était de constater qu’il n’avait pas tant que cela noirci les choses. Son cas était sans doute une goutte de trop dans une mer déjà bien salée...

    - Vous voyez les choses bien sombrement, et j’ai peine à relier un cas aussi marginal que le mien à un tel ensemble… Je n’ai pas songé à cela au pied de la déesse. Je n’ai même pas songé à cela il y a quelques minutes, quand je vous ai révélé quelques unes des circonstances de ma conversion. Ce n’était pas prémédité. J’avais cru ne rien faire d’autre que répondre à une question, ne vous parler que de moi-même, mais il était sans doute inévitable que le nom de Tymora vienne sur mes lèvres à un moment ou à un autre... Quoi que vous puissiez penser de ma versatilité, je ne le vis pas à la légère. J’aurais évité de vous entraîner sur ce terrain-là, pourtant, si j’y avais réfléchi. Ce n’est pas la première fois que cela tourne au vinaigre ; pas la dernière, c’est à prévoir. Je me demande parfois pourquoi je suis rentré à Manost, le seul endroit où ce ne serait pas indifférent. « Parce que j’aime cette cité », est-ce une réponse suffisante ?

    Il soupira. Il n’attendait pas de réponse.


    - S’il doit en être du culte helmite ainsi que vous le redoutez, ce ne sera pas avant plusieurs siècles, à ce que je crois – bien que je doive reconnaître que les effets s’en font sentir à Manost même, où les premiers pèlerins helmites se noient peu à peu dans le flux des nouveaux arrivants. Sans doute cela n’est-il pas étranger à la tentation de vos prêtres de se radicaliser dans les extrêmes… Vous voyez tellement plus loin que votre temps. Mais, à plus brève échéance, comment concevez-vous l’avenir de la cité ?


    Il sourit à demi.

    - J’espère que vous y voyez quelque chose de plus positif que le simple accompagnement d’un déclin…Tout ce sang neuf qui afflue encore chaque année, je me demande quelle sera sa place, et s’il ne vaut pas mieux lui en faire une que le réduire à se la faire lui-même. Etant bien entendu que Manost est et restera une théocratie… et que je n’ouvre aucune brèche… Aujourd’hui, ils arrivent et se taisent, trop contents de se voir accueillir. Mais après-demain, à la troisième génération humaine ?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #40
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha avait accueilli les paroles de Lothringen avec soulagement. Il ne tenait pas particulièrement à ce que des paroles prononcées seulement par amertume ne soient le début d'une dispute. Ils n'avaient pas fait tout ce chemin pour laisser son aigreur tout gâcher. Maintenant, la question pertinente du futur de Manost venait d'être posée.
    Sans être pessimiste dans l'âme, Ravestha savait qu'il fallait être aveugle pour ne pas se rendre compte du déclin du culte depuis un certain temps déjà et que la situation n’allait pas en s’arrangeant. Ravestha se tourna vers Lothringen, le visage déterminé :


    - L'avenir... Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Bien sûr qu'il ne s'agira pas simplement de l'accompagnement d'un déclin, je ferai tout mon possible pour que le culte se sauve de cette tendance inquiétante et je me battrai pour que Helm retrouve une certaine reconnaissance. Pour Manost, il devenait nécessaire de ne pas rester enfermés sur nous même. La situation évolue aussi : la cité s'est ouverte, et nous voyons arriver des personnes d’horizons très différents... Même des semi drows, qui l'aurait cru ?

    Ravestha sourit.

    - Vous avez raison. Nous ne pouvons nous permettre d’ouvrir nos portes de la sorte à une nouvelle population et continuer à agir comme si rien n’avait changé. Je dis ça aujourd’hui, parce que j’ai le recul nécessaire. Je n’aurais jamais pu tenir de tels propos au moment de votre nomination. Peut être serez vous l’instigateur d’une nouvelle façon de diriger à Manost.

    Ravestha soupira :

    - Il est clair que la ville est et restera helmite, mais il faut aussi savoir vivre avec son temps. Nous ne pouvons ignorer les changements qui s’opèrent, et si nous ne nous adaptons pas, nous allons droit dans le mur. Il m’a fallu du temps avant de le comprendre, et encore plus avant de l’accepter. Mais le culte n’a vraiment pas besoin d’un nouvel incident de parcours. En cela, votre nomination fera sans doute avancer les choses, puisque vous n’êtes pas helmite et que vous apporterez l’œil extérieur qu’il manquait sans doute au conseil, même si ce n’était pas vraiment l’objectif. J’espère seulement que l’hétérogénéité de cette nouvelle population ne sera pas source de problèmes plus tard. En quelque sorte, vous faites partie de ce sang neuf qui… alimente la cité, disons, depuis un certain temps. Dites-moi, vous, quel regard portez-vous à présent sur Manost, Lothringen ? Quelles sont vos craintes pour l’avenir ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  11. #41
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Lothringen ne s’était guère attendu à se voir retourner la question. S’il lui semblait légitime de s’enquérir de la vision des choses de son supérieur, il n’était pas habitué à ce que l’on se soucie beaucoup de la sienne. C’était… déroutant… En tout cas, il était heureux de voir que Ravestha était conscient de l’évolution récente de la ville et souhaitait la prendre en compte.

    Le semi-drow réfléchit quelques temps avant de répondre.


    - Non seulement je ne suis plus helmite, ce qui me donne un contact sans doute plus facile avec ces nouvelles populations, mais ma fonction m’amène à voyager et à observer d’assez près ce qu’il se passe ailleurs. Comme vous le savez, les lathandrites ont désormais perdu le contrôle d’Helonna, et, bien que l’empire mélandien demeure sans conteste voué au mal, il semble que la dévotion à Talos n’y soit plus tout à fait aussi prédominante qu’autrefois ; il s’y livre ces derniers temps une guerre des cultes féroce entre cyriciens et talosiens qui a au total considérablement affaibli l’influence des uns et des autres. Tout cela fait de la théocratie manostienne une exception de plus en plus mal comprise par nos voisins…

    Cela dit, en dépit des fréquents malentendus et du temps que je dois passer à tout réexpliquer, je n’en suis pas inquiet. Au moins, les choses sont claires ; ceux qui veulent reformer une communauté autonome en toute liberté – ou bien ouvrir un nouveau temple et développer leur culte - se rendent d’eux-mêmes sur Helonna, jugée plus tolérante. Ce qui fait que les nouveaux arrivants qui viennent à Manost en dépit de sa réputation et sans être helmites eux-mêmes partagent tous les mêmes caractéristiques ; ils sont isolés, la politique leur est provisoirement indifférente, et ils cherchent un refuge. Ils sont tellement dispersés et dissemblables qu’ils ne se regroupent pas encore par communautés de race, d’origine ou de culte. Cela viendra peut-être, lorsqu’ils seront plus nombreux, plus anciennement implantés, mais pour l’heure, nous avons affaire à des gens qui ne demandent pas mieux que de se fondre dans la masse de leur profession et de s’identifier avec le destin de leur cité d’accueil.

    Non, pour être franc, ce qui m’inquiète, à ce jour, ce sont les prêtres. Omniprésents dans la hiérarchie, comme on pouvait s’y attendre, mais aussi dans la vie quotidienne des habitants, ce qui la rend particulièrement étouffante pour un non-helmite. Tentés par le pouvoir, par l’intégrisme et par l’Inquisition sur les consciences. Lors de l’enquête sur la relique mais aussi bien avant cela, j’ai pu voir à quelles extrémités les franges les plus radicales d’entre eux pouvaient en venir pour sauvegarder leurs petites parcelles de pouvoir. La loi du silence, des loges secrètes, des meurtres. Et jusqu’à ces accusations qu’on a osé porter en place publique contre le Conseil et contre vous. Il était temps que vous rentriez. J’aimerais penser que les purges aient en une fois tout résolu, tout effacé, mais j’en doute…
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #42
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 128
    Mornagest entra à l'opposé de la scène, aussi eut-il le loisir de contempler les deux manostiens discuter âprement sur l'estrade. De quoi, Mornagest s'en fichait éperdument, à vrai dire. De toute façon, il n'avait pas la tête à penser à bien.

    Il se rapprocha vivement des deux manostiens, et tenta de se souvenir de ce qu'il savait sur eux : rien, excepté leurs noms, désormais. Il savait que Lothringen était drow, précieuse information. Quant aux objectifs récents de Manost... eh bien, c'était à lui de les découvrir, désormais.

    Il était suffisament proche de la scène que pour entendre disctinctement Lothringen parler, mais celui-ci s'arrêta aussitôt, interrompu par la venue impromptue de Mornagest.

    Ce dernier lança :


    "Bien le bonjour, messieurs. Excusez-moi de vous déranger, mais je cherche des interlocuteurs valables pour exposer les derniers points de vue de Melandis. Les luméniens sont.... absents aux négociations jusqu'à présent", ajouta-t-il, une lueur rageuse dans les yeux.

    "Je me nomme Mornagest", termina-t-il enfin.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  13. #43
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn Devir, l'air toujours aussi antipatique arriva dans l'estrade ensoleillée, pas un nuage, pas une possibilité de vent rappelant la douce humeur automnale de Talos... L'humeur du drow se décongela quelque peu, voyant non loin de lui une rare figure connue, son homologue humain Mornagest. Ne désirant pas vraiment débatre à propos de sujet trop peu intressant, il se dirigea donc vers lui.

    "Bonsoir Mornagest."

    Réalisant avec qui il s'entretenait, il se r'avisa.

    "Eum, bonsoir Messieur Ravestha et Ussta Babil Lothringen vous ici tien donc" *non mais c'est pas vrai après ce temps voilà que je me dois de supporter ceci* pensa le drow quoi qu'en fait cette humeur lui venait plus de son ruhm qu'autre chose.

    Il resta ainsi, attendant de pouvoir s'immicer dans la conversation, l'air un peu idiot.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  14. #44
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha échangea un regard plein de regrets avec Lothringen avant de se lever sans hâte pour faire face à l'ambassadeur et au conseiller de Melandis. Ravestha connaissait pertinemment l'identité de ses deux nouveaux interlocuteurs malgré le fait qu'il ne les avait jamais rencontré mais il ne manquait jamais une occasion d'irriter un Melandien. Ravestha leur répondit donc sur un ton naturel :

    - Bonjour à vous, messieurs. Mornagest, dites-vous ? Je vois... Et donc de quel sujet important l'ambassadeur melandien et son serviteur veulent discuter ?

    Ravestha sourit intérieurement. Oh non il n'en manquerait pas une...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  15. #45
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    La pique ne manqua pas dirriter Beorn au plus au point. Cet importin ne méritait que trop bien qu'ils se lançates dans une joutte verbale, puisqu'il était visiblement désireux de faire ceci. En même temps, relevé ceci aurait été accepter et prendre cette pique...

    *Mornagest mon pauvre, tu as intéret à refaire mouche en contre attaque, sinon c'est au file dentaire que tu nétoiras les statues du palais!*

    Coupant aprement la parole au deuxième conceiller de Melandis, Beorn entama un sujet de conversation.

    " Beorn DeVir, très haut conceiller de Melandis. Eh bien eh bien cher imminence de l'égalité, les pauvres sont-ils toujours en famines dans vos ruelles? cela faisait comme bizare d'apprendre ceci, moi qui croyait Manost capitale de l'entraide et des sentiments humain, je fus ma fois fort étonné d'assister à si triste spectacle."

    L'oeil brillant, le drow était presque satisfait de sa tirade
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  16. #46
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    - Oh je vous rassure, la cité se porte à merveille, la guerre de Shar n'est plus qu'un souvenir à Manost. Mais c'est gentil de votre part de vous soucier de la situation de notre cité.

    Ravestha s'inclina légèrement pour saluer Beorn.

    - Pardonnez-moi pour ma méprise à l'instant, je ne connaissais Beorn DeVir que de nom. Je ne vous avais pas reconnu et c'est que les apparences sont parfois trompeuses.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  17. #47
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 128
    L'ambassadeur eut un sourire mauvais envers le manostien. Ce dernier devait pertinemment savoir à qui il s'adressait, à moins qu'il ne soit totalement irresponsable à sa place... chose qui ne semblait pas tout à fait impossible, à juger par le ton acide qu'il employait pour discourir.

    "Je vous en prie, c'est la moindre des choses que de se préoccuper de ses homologues. Beorn et moi-même aimerions discuter de vos ambitions en matière de relations extérieures.. si pour autant vous en avez ?", ajouta-t-il d'un ton sarcastique.

    Les deux manostiens n'étaient pas tombé sur les plus tendres mélandiens... et c'était peu de le dire.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  18. #48
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Ça commençait... très fort. Lothringen, qui s’était levé, salua à son tour les deux mélandiens... avec une infinie lenteur… puis, s’adressant à Mornagest :

    - Je suis responsable des affaires étrangères et sire Ravestha préside le Conseil, vous ne sauriez trouver d’interlocuteurs plus « valables » à Manost, cette rencontre est donc une véritable... bénédiction de Tymora.
    Pour ce qui est des ambitions de notre cité...
    Il eut un sourire d'excuse qui ne respirait pas tout à fait la candeur ... toutes n’éprouvent pas le besoin de faire le coq sur les gazons d’Helonna, alors je vous demanderais de bien vouloir mobiliser patience et subtilité pour préciser le sujet qui vous préoccupe. Si toutefois vous en avez, bien sûr…

    Après tout, si on le prenait sur ce ton, autant s’amuser…
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #49
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 128
    Bien que d'un naturel intraverti, Mornagest éclata de rire, pour la première fois depuis des années, peut-être. Le sens de la répartie du semi-drow était intéressant, et il était satifsait de voir qu'il avait sans doute plus d'esprit que son supérieur.

    "Nous voilà parti sur de bonnes bases. Après ce petit échange de politesses, venons-en aux faits. Nos problèmes inhérents à Melandis vous intéressent peu, je pense, aussi, nous aimerions parler... de commerce avec Manost."

    Devant l'air passablement surpris des deux manostiens, qui s'attendaient probablement à tout sauf à cela, Mornagest s'interrompit et sourit derechef. Il était satisfait de surprendre de la sorte.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  20. #50
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    La surprise était effectivement de taille. Ravestha se retint de justesse de sourire devant la proposition de l'ambassadeur melandien. Tellement inattendue, si invraisemblable, Ravestha se demanda même un instant s'il ne s'agissait pas d'une tentative ratée d'humour de la part de Mornagest. Melandis, la cité du Chaos... faire du commerce avec Manost, la cité de l'Ordre par définition : il fallait être stupide, ou au contraire génial pour le concevoir. Or le Grand Emissaire doutait que le dernier épithète ne s'applique vraiment à l'ambassadeur qui se tenait devant lui...

    - Hum... Du commerce donc... Et pouvons nous connaître ce à quoi vous pensez ? Car commerce est un grand mot...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  21. #51
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn assistait, amusé à ce qui se déroulait. Les relations entre les dirigeants -ou plus largement entre les deux populations- n'avait jamais été source de chant qu'un barde eut pu se venter d'en avoir écrit les strophes. Chansons qui certes n'aurait eut pour thème principale des querelles ancestrales dont plus grand monde avait véritablement encore la connaissance exacte. Mais -et n'ayant pas réellement été informé de cette tentative quelque peu inscencée quoi que très lyrique- Beorn tenta d'éclaircir le pourquoi du comment de la chose... pour ce qu'il en savait tout du moins.

    Je ne sais exactement les idées précises de mon val.. confrère, je suis plutot orienté en ce qui est du domaine de la science occulte que m'instruit la nature et, à travers elle, notre Bon Talos le miséricordieux, mais laisser moi apporter ma science à cette discussion.

    On entend par commerce l'échange de biens, matériels ou maraux, d'une valeur par vente et achat. Le commerce est donc l'entreprise qui pourvoie ces opérations.

    Je crain guère de ne pouvoir vous aider plus Messir Ravespa...



    A son tour, le drow avait un air assez singulier sur le visage. Mais nul ne savait vraiment pourquoi ces quatres belles-gens... ou trois tout du moins, se faisaient des tirade si... théatrales.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  22. #52
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha ne releva pas l'erreur faite sur son nom. Si le conseiller melandien en était réduit à agir avec tant de bassesse pour essayer d'irriter le Grand Emissaire ou s'il était maladroit dans son élocution au point d'écorcher le nom de ses interlocuteurs, cela le regardait.

    - Votre science sera effectivement d'une grande aide dans notre discussion et nous devrions donc progresser rapidement. Et il est fort aimable de votre part de me rappeler la définition du terme "commerce", mais au risque de rendre votre intervention inutile, ce n'était pas vraiment l'objet de ma question. Pour la reformuler et la rendre peut-être plus... accessible et plus explicite, je dirais ceci : Envisagez-vous déjà quelque chose ? Ou encore, avez-vous un projet en tête concernant ce commerce ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  23. #53
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 128
    Interloqué par l'échanges de paroles des plus oiseuses et inutiles qui se déroulait devant lui, Mornagest tombait des nues. Il n'aurait jamais imaginé discuter de la sorte avec ceux qui étaient censés être les représentants d'une nation entière. Or, les répliques ne volaient certes pas bien haut...

    Il toussota avant de répondre :


    "Nous comptions développer les échanges commerciaux entre nos villes respectives, et ce en implantant des boutiques proposant les mêmes services, mais dans l'autre cité. En d'autre termes...", ajouta-t-il perfidement afin de rentrer dans le jeu des deux autres, "... avoir un homologue commercial à Manost, et vice versa."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  24. #54
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Aussi curieux que cela pouvait paraître, en dépit de sa carrure de barbare nordique et de cet air bougon propre à l'homme qui s'est trompé de métier, l'ambassadeur Mornagest se montrait de ses trois interlocuteurs celui qui semblait le plus désireux de faire progresser la conversation...
    Le semi-drow était quelque peu sidéré des provocations directes et réitérées des deux autres; ils auraient voulu en venir aux mains dans un coin de taverne qu'ils ne s'y seraient pas pris autrement. Lothringen venait d'avoir pourtant une longue discussion "raisonnable" avec le Grand Emissaire; on comprendra dès lors sa surprise...


    - En somme, vous désirez rendre possible l'ouverture de comptoirs commerciaux dans nos deux villes... Hum, l'idée est intéressante, mais vous vous doutez de ma réponse: si nous nous ouvrons mutuellement à la concurrence, ce ne sera qu'avec l'assurance de jouer au même jeu, et avec les mêmes règles. En d'autres termes la question reste inséparable de celle de la contrebande, ainsi que de celle de la sécurité des routes commerciales. Sujets sur lesquels il y aurait beaucoup à dire, n'est-ce pas...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  25. #55
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 128
    La question du drow impliquait certes beaucoup plus qu'il n'y paraissait. La contrebande était pour ainsi dire inévitable, et le Conseil en tirait par ailleurs une certaine part de bénéfices, choses que les manostiens soupçonnaient, sinon savaient très probablement. Dès lors, quel accord tenter d'obtenir ? Les assurances les plus "honnêtes" de sécurités financière et sanitaire pour les marchands ne pouvaient parer toutes les attaques des convois qui transiteraient d'un côté à l'autre de Dorrandin.

    "Excellente question. Vous devez savoir que les contrebandiers et les voleurs ne manquent pas en nos contrées, aussi faudra-t-il sans doute procéder à un assainissement des routes commerciales habituellement empruntées. Pour ce faire, nous devrons estimer les dépenses nécessaires à cela, et également aux escortes prévues lors des voyages des marchands."

    Un peu en manque de souffle après son discours inhabituellement long, Mornagest se laissa un moment de répis, afin de laisser à Lothringen le soin d'évaluer la portée de ses projets.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  26. #56
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha tâcha d'évaluer la situation concernant les transits commerciaux dans les contrées helmites de Dorrandin. Il recevait régulièrement des rapports sur les activités commerciales des zones sous autorité helmite, mais souvent rébarbatifs, il ne les lisait qu'en diagonale. Le Grand Emissaire essaya de mettre à profit ce dont il se souvenait :

    - Si je puis me permettre... En ce qui concerne l'assainissement des axes commerciaux, pour les contrées manostiennes, je ne pense pas me tromper en disant que les routes ralliant les grandes cités helmites sont relativement fiables au niveau de la sécurité. Dans l'hypothèse d'un échange commercial direct entre Melandis et Manost, l'axe Aghoralis-Graëlon-Manost me paraîtrait le plus adapté pour deux raisons : d'abord les routes reliant ces cités sont parmi les plus sûres de nos contrées, ensuite elles sont suffisament aménagées pour offrir une voie facilement empruntable par les caravanes melandiennes. Certes, nous avons comme toute nation notre lot d'attaques de convois par les bandits mais elles tendent à diminuer, la répression étant assez virulente. Pas suffisament de toute manière pour que les caravanes de marchands puissent se passer d'une escorte. Et c'est là que risquent de se situer les coûts les plus importants pour nous.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  27. #57
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn savait bien la fiabilité des routes Manostiennes, bien plus réputées que celle qui traversaient les plaines Melandiennes. Mais si le domaine au dela des noirs murs de la ville de Talos étaient sujet à de telles présences vandale, c'étaient aussi par leur géographie quelque peu plus espacé. Malgrès tout, la répression Melandienne allait de paire avec les exactions. Beorn repris la parole.

    Nous avons également un systeme de répression particulièrement efficace... pour les truants ayant le malheure de se faire prendre en tout cas, ils ne sont rarement capable de continuer leur méfaits, car ces terre sont celles de Talos et quiconque brave sa loi - que mon compère et moi même faisont respecter et dont nous sommes les régents- se doit de connaitre sa colère.

    Un sourire éloquent se traça sur le facié d'ébaine du drow.


    Quoi qu'il en soit je suis entièrement de votre avis, le tracé proposé est effectivement un choix judicieux. Je propose cela dit que pour d'éventuels accompagnements -comme pour des convoies plus importants - un détachement de chacune des deux cités soient dépèché, nous éviterons ainsi toutes possibilité de confusion. Bien sur cela dépendera autant de la raisonnabilité de vos hommes, comme des notres. Soyez sûr qu'aucun des notres, tout sain d'esprit soit-il, n'aurais la facheuse idée d'aller au devant des indications données par moi-même, ou de Sir Mornagest. Vous me répondrez peut-être que mes hommes ne sont pas moultement reconnu pour leur présence d'esprit, mais la peur des représailles devrait suffire à les en dissuader.

    Je propose en outre que si problème il y a, nous établission un contact entre les hautes instances des deux villes, évitant ainsi les quiprocos.


    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  28. #58
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quand on voyait comment ça se passait au niveau des dirigeants, on était en droit de supposer qu'il faudrait un léger temps d'adaptation avant que des soldats manostiens et mélandiens puissent envisager d'escorter ensemble des convois sans qu'il n'y ait de fâcheux dérapages.

    - Le projet est ambitieux, et me semble difficile à mettre en place du jour au lendemain entre les deux capitales. Peut-être serait-il judicieux de faire un essai grandeur nature entre Melandis et Aghoralis, la cité la plus proche de la frontière pour nous: les deux tiers du trajet entre Manost et Melandis se situent en effet en territoire manostien. Une telle période d'essai laisserait le temps aux soldats de s'habituer les uns aux autres sur des durées plus brèves, aussi bien...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  29. #59
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 128
    L'ambassadeur regarda son homologue avec un air satisfait. Les manostiens semblaient moins bornés que leur réputation ne le laissait penser. Mornagest lui-même était étonné de la rapidité avec laquelle l'accord, ou du moins, le début d'accord, s'était mis en place. Un signe de renouveau prometteur pour les relations tendues entre les deux villes...

    "Je pense qu'une période d'essai serait bienvenue. De plus, il faudra prévoir le temps nécessaire afin que les gardes des frontières cessent de harceler les marchands de votre ville. Sans quoi cela ralentirait considérablement les échanges. Soit ! Je crois que nous sommes sur un terrain d'entente. Le mieux serait de fixer les détails par écrit, pour prévoir tout... malentendu des deux côtés. Qu'en dites-vous ?"

    Peu habitué à cet exercice de conciliation, Mornagest s'estimait assez doué, pour un premier essai. Il était presque convaincu que les manostiens ne pourraient pas déceler que, encore quelques mois auparavant, il était une brute épaisse qui égorgeait par simple réflexe...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  30. #60
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha fronça les sourcils devant l'empressement de Mornagest à écourter les débats. Plusieurs points restaient à éclaircir avant de se lancer dans une version écrite d'un éventuel contrat.

    - N'allons pas trop vite en besogne, voulez-vous. Nous avons certes abordé le sujet de l'assainissement des routes commerciales et de la sécurité des convois de marchands, mais je tiens à rappeler que la contrebande reste un problème. Nous ne souhaitons pas encourager, par cette ouverture au commerce melandien, le marché noir sur notre territoire. Et de notre côté, nous n'avons pas les moyens de renforcer la surveillance aux frontières. Comme la contrebande dans nos contrées n'a rien à voir avec celle de Melandis, nous espérons donc que vous saurez prendre les mesures nécessaires pour enrayer l'exportation de produits illégaux.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Sanctuaire des Arcanes
    Par Sous Nain dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 34
    Dernier message: 02/08/2005, 12h20
  2. [SA] Sanctuaire des arcanes
    Par gogorafido dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/06/2005, 23h12
  3. [Commerce] La Constellation des Arcanes
    Par Folken dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 291
    Dernier message: 10/01/2005, 23h23
  4. [Archive] Sanctuaire des Arcanes
    Par Sous Nain dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 24
    Dernier message: 08/11/2004, 12h51
  5. [NWN] Tour des arcanes
    Par sirob dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/10/2003, 16h00

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231