Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: [Concours] La scène de Milil

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Dans un coin de la clairière se trouve une scène de bois nu. Un tabouret est placé dans le milieu de cette scène.

    Des tissus pourpres sont tendus à l'arrière de la scène, et une harpe est représentée, symbole de Milil, dieu des bardes.


    Ici chaque chanteur pourra donner de la voix. Chaque musicien pourra jouer de son instrument et chaque poète pourra versifier.

    Les règles du concours sont écrites sur un pannonceau sur le devant de la scène:
    Chaque artiste aura le droit a une prestation dans chacun des domaines. Il devra donc annoncer dans quel discipline il concourt. Il ne pourra pas concourir dans une autre catégorie avant le jour suivant.
    Les résultats seront dévoilés à la fin du festival.

    Poésie: composer un poème
    Musique: desription du morceaux, de l'instrument et de l'effet sur le public.
    Chant: Un poème, mais le rythme devra ête "chantant" et musical
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  2. #2
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Taliesin se promenait depuis un moment parmi les diverses tentes lorsque, par un heureux hasard, ses pas le menèrent devant la scène de Milil. Il lut attentivement le règlement et sourit sous son capuchon : intéressant… Et s’il en profitait pour présenter ce morceau auquel il travaillait depuis si longtemps déjà ? C’était à vrai dire quelque chose d’assez éloigné des œuvres exécutées habituellement par les bardes et, jusqu’alors, il n’avait jamais eu l’opportunité de le jouer en public. Or, le festival semblait être l’occasion inespérée… Et bien soit, il le jouerait ! Et tant pis pour l’anonymat !

    Le barde alla donc s’inscrire pour le concours de musique et choisit de passer l’épreuve du feu le soir même, juste après le coucher du soleil. Cela lui laisserait le temps de se préparer convenablement, d’apporter éventuellement une ou deux retouches à sa partition, mais aussi de profiter un peu de la fête.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #3
    Avatar de Lathiriel
    Lathiriel est déconnecté Conseillère Luménienne
    Date d'inscription
    October 2005
    Messages
    201
    Lathiriel vint s'inscrire au concours de poésie, et remarqua avec tristesse que seul quelques individus semblaient prêts a declamer quelques vers en public. elle inscrit donc son nom et signa. Elle avait déja composé quelques poèmes, et elle avait une grande expérience des discours. Cela ne devrait pas lui poser de réel problème.

    Elle monta sur l'estrade, levant légèrement sa robe pour monter les marches de bois. Elle vint ensuite se palcer au centre de la scène. Elle semit a réciter un poème qu'elle avait composé il y a longtemps, dans sa jeunesse elfique passé en Mulhorande, pays de désert. Ce qui contrastait fort avec l'objet de son poème...


    La belle muse et rigole,
    Dans l’eau clapotante,
    La nymphe, seule, batifole,
    D’un secret seule tenante.

    C’est le secret du bonheur.
    Mais qui sait, si vous demandiez,
    En le révélant elle vous ferait honneur,
    Et jamais vous ne la quitteriez.

    Mais en attendant, elle le garde
    Elle reste seule dans l’eau claire
    Jouant, inspirant les bardes,
    Aux bords de la rivière.

    Heureuses soient-elles,
    Esprit des eaux bruissantes,
    Loin du monde matériel,
    Les nymphes toujours chantantes.


    Elle était assez satisfaite d'avoir commencer a déclamersans avertir le public, car ceux ci s'étaient immédiatement tus pour boire les paroles de l'efle...

    Ma bio RP ~ MediumOrchid, soit #BA55D3
    ~~
    Rejoignez Luménis, cité de lumière et d'érudition.

  4. #4
    Boddah Invités
    Une ombre encapuchonnée dans une veste d'ébène souhaita participer au concours pour la composition d'une poésie. Cependant, au moment de l'inscription, elle marqua sur la feuille d'une main délicate mais tremblante "Anonymous". Elle ne savait quoi mettre d'autre encore.

    Elle s'avança à travers la pénombre pour masquer son visage d'un voile de tristesse. Quelques pas hésitant, des mains ne sachant où se mettre et qui se collerent instinctivement contre ses cuisses. La tete baissée n'osant se relever pour faire face aux quelques personnes presentes ici bas. Quelques secondes de solitude sur la scene qui lui parurent une éternité. Un supplice. Une torture. Mais une envie de partager ses emotions. Ses mots qui voguent sur les sentiments. Une envie de transmettre. Une envie de rayonner. Une simple envie, plus qu'un desir feroce; un besoin.

    Et dans un moment de redressement, un moment où l'esprit reprend le dessus sur les peurs nefastes de la psychologie, l'ombre avança de quelques pas peu assurés mais stables; et d'une voix douce et criarde s'élança:


    Je vais vous presenter mon humble composition qui s'intitule Un Voile L'ombre prit une grande bouffée d'air, puis se mit à bouger la tete de droite à gauche en des mouvements souples et langoureux, et d'une voix plaintive reprit

    Un voile s'est emparé de ton visage
    Se prolongeant sur ta peau impie
    Caressant la brume et les nuages
    De tes cheveux d'orges et noircis

    Céciiiité, céciiiité, Ô céciiiité
    Tes yeux asséchés...

    Un voile s'est emparé de ton sourire
    Cassant la virulence de ta transe
    Emoustillant l'air ambiant que tu respires
    Dansant autour des notes du silence

    Céciiiité, céciiiité, Ô céciiiité
    Tes yeux asséchés...

    Un voile s'est emparé de ton courage
    Brisant l'adage qui traverse les âges
    Soufflant la misère de cette vie de carnage
    Quintessence empoisonnée Ô Simple mirage...

    Céciiiité, céciiiité, Ô céciiiité
    Tes yeux asséchés...

    Un voile a libéré l'abcès de tes pensées
    Vidant l'erreur humaine gravée sur la peur
    Sur la stèle intemporelle du muet
    Enfin libre de vivre sans crainte ton heure

    Céciiiité, céciiiité, Ô céciiiité
    Tu n'es plus ligotée....


    Sur les dernieres notes, la confusion se lova contre son esprit, et dans un vertige, l'ombre s'effondra sur scène comme épuisé ou éprouvé par un instant intense... Elle peina à se remettre debout pour laisser place...


  5. #5
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    [pour une raison rp la chanson qui suit ne pouvait pas être chantée par Beorn, voilà pourquoi j'utilise un Melandien très connu à qui ça réussira mieux ]

    Une troupe de nain arrive, habillés d'habits de fête et chariant un tonneau bien lourd. Ils avaient tous, dans leur dos, une chopine accrochée, brillantes ou mate selon le matériaux utilisé, mais chopine de grande beauté en tous les cas. Certain portaient des instruments très simpatique, lutte, flutio et ainsi de suite. Le seul n'ayant pas d'instrument -le chanteur soit- était certes un peu plus connu. Tenancier de la Grogée d'Ogre de Melandis, Werit semblait déjà sous l'effet de cette bière qu'il servait tous les jours de la sainte année.

    Une fois pret, ils attendirent le feu vert et débutèrent leur chant avec des notes festive et joyeuse. Werit commença alors son chant d'une voix que nombre de ses clients ne lui auraient jamais attribué.
    *Le dernier nain innactif versa alors des chopines grace au tonneau*


    "Les bonnes-gens me parle de leur vin
    Qu'il boivent "meme" de bon matin
    Mais c'liquide rouge dans leurs topettes
    C'est unE boisson de lopette

    *petit rytme acoustique-festif sur les notes de la dernère strophe*


    Prend ta chopine et monte le bras
    Chez nous la bière ça s'boit comme ça
    car de la brune à l'hydromel
    c'est un cadeau venu du ciel

    Prend ta chopine et monte le bras
    Chez nous la bière sa s'boit comme ça
    Pour n'en laisser pas unE goute
    D'la bière j'en ai même dans mon outre


    (alors avec une célérité inouie les bons nains vidèrent leur chopine tout en continuant à jouer)

    Chez les humains y a d'la p'tite eau
    Parait qu'elle fermente en tonneau
    Ouai mais cest bien joli tout ça
    Boire de la flotte j'y arrive pas


    *petit rytme acoustique-festif sur les notes de la dernère strophe*


    Prend ta chopine et monte le bras
    Chez nous la bière ça s'boit comme ça
    car de la brune à l'hydromel
    c'est un cadeau venu du ciel

    Prend ta chopine et monte le bras
    Chez nous la bière sa s'boit comme ça
    Pour n'en laisser pas unE goute
    D'la bière j'en ai même dans mon outre


    (alors à nouveau avec une célérité inouie les bons nains vidèrent leur chopine tout en continuant à jouer)

    Alors mon gars as tu compris
    La bière ça se boit entre amis
    Prend donc une chope et rejoins nous
    Avant qu'il n'y en ai plus dutout

    Alons mon gars viens faire la fête
    C'est plus marrant d'te voir pompette
    Prend donc une chope et rejoins nous
    Avant qu'il n'y en ai plus dutout!!"


    Les nains alèrent encore une fois vider leur chopine en riant tout leur soule.


    © Beorn Devir de la couronne de cuivre
    (bah quoi? je met en application mes cours!)</span>

    <span style=\'color:gray\'> J'espère que ça vous a plus je vais bien m'amuser à mettre la musique dessus et qui sais, la jouer avec mon groupe :rigoler:
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #6
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Il était temps pour Agrippa de faire pénitence, car ses excès de boisson à la Voûte étoilée n'étaient probablement pas du goût de son dieu tutélaire.

    -Un spectacle dédié aux arts du verbe ne peut qu'aider à supprimer ce mal de tête qui ne me quitte pas, tenta de se convaincre le prêtre en grimaçant.

    D'ailleurs, son camarade de boisson n'avait-il pas mentionné quelque chose en rapport avec la scène de Milil? Si ce n'était le cas, il s'agissait de quelque chose qui en approchait. Et puis, les estrades étaient plutôt confortables.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  7. #7
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Les divers artistes qui défilèrent devant les yeux las d'Agrippa ne firent que lui rendre plus amer son choix d'être venu à la scène de Millil, et il en vint presque à regretter la bonne et solide table sous laquelle il avait passé, tranquille, quelques heures à l'auberge en plein air.

    Le clerc en vint presque à se demander si l'alcool ne continuait pas à lui jouer des villains tours lorsqu'il vit une farandole de nains ivres vider sous ses yeux quantité de choppes, tandis qu'une musique qui semblait tout droit venue des enfers s'acharnait à briser sa pauvre tête déjà bien fatiguée.


    Dénéir, si tu fais cesser ce bruit, je ferai pénitence huit jours et huit nuits. Mais ne m'impose pas cette épreuve au-delà de mes forces!

    Agrippa avait la foi solidement chevillée au corps, mais celle-ci faillit bien quitter le malheureux prêtre lorsqu'un des nains descendit de la scène et s'approcha de lui à courtes enjambées, l'air décidé à lui faire partager une choppe de saine bière naine. Hurlant à la mort, Agrippa se cacha du mieux qu'il pu sous le banc où il avait trouvé refuge quelques minutes auparavant.

    *Il faut vraiment que j'arrête l'alcool...* pensa le prêtre en rampant vers la sortie de la clairière.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

Discussions similaires

  1. [BUG] Scène en boucle avec Jarlaxle
    Par lerikske dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 13
    Dernier message: 19/06/2007, 14h00
  2. Concours de screenshots
    Par ProsD dans le forum ScreenShots Zone
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/12/2005, 15h43
  3. [Concours]Les gradins
    Par Garfield dans le forum Le Festival des Arts
    Réponses: 21
    Dernier message: 22/11/2005, 15h05
  4. Les Disciples de Milil et de Deneïr
    Par Vanguard de Castelnéguer dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/08/2004, 21h57

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236