Bonjour les gens !

Comme vous êtes en vacances, peut être êtes vous passés à côté de l'étude de l'IFOP sur les musulmans et la pratique musulmane en France, basé sur une série de sondage (70) représentant en tout donc presque 70 000 personnes sondées.

Je vous invite bien entendu à la lire mais comme les journaux sont apparemment très partiaux et aveugles, je vais vous faire ma propre analyse...et si vous n'êtes pas d'accord, je vous invite bien entendu à la commenter, faire la vôtre, et l'écrire ici !

1- : Pour comparaison (et ce n'est pas inutile) je vous invite également à lire ce document sur les catholiques en France
On voit par exemple que les musulmans sont beaucoup plus nombreux que les catholiques à se rendre à l'office (messe ou mosquée) le vendredi/dimanche. Alors que le taux est de 25% chez les musulmans (contre 16% il y a 20 ans), chez les catholiques il faut remonter à 1960 pour retrouver de tels taux, aujourd'hui seulement 5% des catholiques vont à la messe.

2- : A noter que la carte de répartition des musulmans se colle relativement bien avec la carte du vote FN , en dehors de la seine st denis et du val de marne qui sont deux exceptions à la règle, deux exceptions qui sont déjà tellement surmédiatisés que je ne vais pas en parler plus.
On peut en déduire que soit les musulmans votent FN (ah ah ah, bon je sais c'est pas drôle), soit que les gens qui vivent avec les musulmans votent FN, soit que ces régions sont des zones de fortes immigration par histoire (est de la france = france industrielle = france désindustrialisée = chômage/ouvrier/précarisation/pauvreté), et que ce sont ces éléments qui conduisent à voter FN soit c'est à dire que c'est la même cause qui a entraîné l'immigration de religion musulmane et le vote FN.
Toujours au sujet de cette carte, on voit bien que le taux de français musulman est faible (5.8%, et vu la carte il doit s'agir d'une moyenne pondérée). On est donc très loin des "5 ou 6 Millions" dont parle Guéant, ou même des 10 Millions dont parle les Le Pen. En effet, en France il est interdit de faire des recensement sur la base des religions ou couleur de peau. Ainsi, deux moyens d'estimer le nombre de musulmans en France. Soit par sondage sur les pratiques religieuses, soit en prenant la nationalité d'origine. Ainsi, et comme le calcule les USA pour la France, Guéant ne fait qu'additionner les personnes ayant pour origine le Maghreb ou les pays "musulmans". Ceci constitue un double contre sens : déjà il est fort possible que ces personnes aient quitté ces pays pour fuir la religiosité dans lesquels ils règnent, de plus il est fort possible qu'une fois en France ces personnes perdent leur religion.
Quant au chiffre du FN, il considère que toute famille dont les parents ou grand parents sont musulmans est musulmane, dans son intégralité.

3- : Le principal chiffre dont les media n'ont pas parlé, ou alors que de manière négative. Bien qu'en augmentation, le taux de personne pratiquante parmi les français "de culture musulmane" n'est que de 40%. Ce qui signifie que 60% n'en sont pas, et le taux de personne non croyante est lui de 25%.
En faisant un rapide calcul, on peut trouver que 65 Millions de Français * 5.8 % de personne de culture musulmane * 40 % de pratiquants = 1.5 Millions. Si l'on ajoute les croyants non pratiquant, on arrive à 2.8 Millions, qui est le chiffre habituellement retenu par les experts sérieux sur ce sujet (mais qui est comme vous pouvez le voir, faux, puisqu'il intègre les croyants non pratiquants, ce qui correspond pour les chrétiens aux gens qui font le baptême, le mariage Noël et sa messe !).

4- : Au sujet du voile, on découvre (sans le découvrir) qu'il s'agit d'une pratique vraiment minoritaire. Seulement 26% des femmes croyantes pratiquantes le porte "très souvent" ou "régulièrement". Or, il s'agit donc de 25% à 30% de 750 000 personnes...soit moins de 250 000 personnes. Et encore cette pratique concerne essentiellement les personnes de plus de 50 ans (35%) et beaucoup moins les jeunes (10/15%).

Le malaise de certains provient (selon moi) du fait que les français musulmans sont beaucoup plus visibles (comme le sujet du ramadan qui est devenu un marronnier) et donc par exemple, qu'on voit des magasins qui font du halal alors qu'avant c'était des boucheries spécialisées, dans des quartiers spécifiques où vivaient les musulmans. Le fait qu'on en voit partout signifie avant tout que les musulmans sont sortis de leur quartiers et s'intègrent globalement à la vie de la cité (et non que leur nombre est en explosion, puisqu'il n'est qu'en légère augmentation), même si les exemples les plus médiatisés (Niqab, banlieues, extrêmistes, terroristes) brouillent les cartes et nous empêchent parfois de le voir.


voilà !