Affichage des résultats du sondage: Etes vous pour ou contre la mixité filles/garcons à l'école?

Votants
21. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Contre, on devrait suivre l'exemple de certains pays

    1 4,76%
  • Contre si il en ressort quelque chose de positif

    0 0%
  • Pour, notre systeme en general est très bien tel qu'il est

    16 76,19%
  • Pour, même si ce système a aussi des inconvénients

    4 19,05%
  • Autre avis

    0 0%
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Discussion: [Débat] Mixité filles/garcons à l'école

  1. #1
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 368

    [Débat] Mixité filles/garcons à l'école

    En france, les filles et les garcons sont ensemble à l'école dans les classes. Auparavant et dans certaines écoles, on les séparait. Dans certains pays comme l'afghanistan, les filles et les garcons sont séparés dans les classes. En Angleterre, on a séparé dans certaines écoles les filles et les garcons car les garcons passaient leur temps à regarder les filles et leurs notes baissaient (elles ont remonté une fois après la séparation). Et vous? Qu'en pensez vous? Doit on préserver la mixité scolaire ou doit on séparer les filles et les garcons comme aupravant? Pourquoi?

    EDIT de Smidge : je me suis permis d'ajouter une option au sondage, il me semblait que ça manquait
    Dernière modification par Smidge ; 09/07/2010 à 21h46.
    Ma bio rp est ici

  2. #2
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 139

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    *A voté Pour, notre systeme en general est très bien tel qu'il est* La mixité à l' école est une des plus belles conquêtes sociales des années '60 ,'70. A mon avis plutôt que de séparer filles et garçons, il vaut mieux éduquer tous les enfants au respect. Et au besoin punir (par l'exclusion de l' établissement scolaire par ex) tout garçon perturbant la scolarité des filles.

    A la base, le monde est fait d' hommes et de femmes et donc séparer les sexes comme tant de sociétés humaines le font me paraît vraiment une drôle d' idée. Au contraire ça peut être mignon les amitiés filles-garçons qui naissent à l' école. Donc pour moi, lutte contre et répression immédiate des comportements sexistes et maintien du statut quo .
    Dernière modification par Bat ; 10/07/2010 à 17h04.
    Bat la chauve-souris de Gotham !
    Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forums Elindore http://foxglove.tonsite.biz/elindore/ sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et ma bio JdR http://www.baldursgateworld.fr/lacou...4-com-bat.html

  3. #3
    Smidge Invités

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    La différenciation garçon/fille est déjà bien assez présente dans notre monde pour ne pas en ajouter une couche à l'école.
    Revenir à ça, ça serait faire en grand bond en arrière dans les droits de la femme. Il suffit justement de se rappeler "comment c'était avant" : les femmes au foyer, au fourneau, et au ménage.

    Je pense par contre qu'il serait bien plus utile de faire entrer dans les esprit l'idée d'égalité des sexes, histoire justement de lutter contre certaines idées qui ont encore la vie dure (sur la répartition des tâches ménagères, la vision de la parentalité, de la carrière, du couple...)

    Et de séparer garçons et filles, ça me semble pas la meilleure idée, si ce n'est pour conserver lesdites idées reçues véhiculées par le reste de notre société (dont l'élite est, rappelons-le, quasi exclusivement masculine).

    Voilà donc, moi, c'est clair et net :

    C'est un grand POUR.

  4. #4
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 398

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    J'ai voté Pour, même si le système a ses inconvénients

    J'ai un peu bossé sur la question, dans le temps, et pas mal d'études montrent que malgré tous ses beaux avantages (symboliques, aussi), la mixité n'est pas à l'abri de certains écueils, et notamment d'un renforcement des stéréotypes au contact de "l'autre". Ben oui, c'est logique, quand il n'y a pas de garçons, les filles ont moins besoin de se comporter comme des filles, et inversement. Il y a, paradoxalement, une plus grande liberté d'être "qui on est", quand on est "entre nous". Les rôles se redistribuent, les leaders changent de sexe, et les choses qui étaient typiquement masculines ou féminines deviennent accessibles à tous et toutes.

    Les Anglo-saxons ont effectivement réintroduit la non-mixité de manière ciblée face à un double constat : les filles continuaient à considérer certaines branches comme "typiquement masculines" (sciences et maths, notamment) et les garçons se désintéressaient globalement de l'école (un truc de fille, il suffit de voir le ratio des genres parmi les profs). Il n'y a pas beaucoup d'études, et c'est toujours difficile de faire de la vraie science avec ce type de problématiques, mais grosso modo, on a observé que les filles entre elles parvenaient vraiment à s'approprier les domaines masculins, qu'elles osaient poser davantage de questions, mettre la main à la pâte, s'imposer, quitter le rôle de petite secrétaire qu'elles occupaient souvent dans les groupes de TP. Chez les mecs, par contre, ça a donné le boxon intégral, une sorte de... vestiaire de club de sport

    Tout ça pour dire que... même si la mixité est sans doute un plus, globalement, ce n'est pas forcément la panacée. Elle ne suffit pas à elle seule pour rétablir l'égalité. Il me semble qu'il faut aborder explicitement ces questions de genre avec les élèves, les aider décortiquer leurs stéréotypes, à les dépasser, pour obtenir quelque chose de vraiment positif... et pour ça, il est indispensable de former AUSSI (et surtout) les professeurs à la question. Avec tout le respect que je dois aux personnes éclairées qui fréquentent ce forum... c'est encore là que le bas blesse bien souvent.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  5. #5
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Citation Envoyé par Bat Voir le message
    *A voté Pour, notre systeme en general est très bien tel qu'il est* La mixité à l' école est une des plus belles conquêtes sociales des années '60 ,'70. A mon avis plutôt que de séparer filles et garçons, il vaut mieux éduquer tous les enfants au respect. Et au besoin punir (par l'exclusion de l' établissement scolaire par ex) tout garçon perturbant la scolarité des filles.
    Perso je suis contre la mixité, pas pour des raisons sexistes mais plutôt pour préserver une différenciation dans le shéma mental. L'école, le collège, le lycée, ce n'est pas fait pour encourager des petites amourettes ("Amourettes ?! noooon c'est l'homme/la femme de ma vie !" ahahahah !). Certains garçons feraient mieux de se concentrer un peu plus sur leurs études que leur succès auprès des filles (en considérant que les filles sont reconnues comme plus concentrées sur leurs études comme le montrent les stats).

    Pour ce qui est de ton argument du respect Bat, je pense que l'on respecte d'autant plus les personnes que l'on ne cerne pas totalement.
    En fréquentant autant les filles je me demande si une part de ce respect ne s'en va pas. Personnellement j'ai perdu une partie de mes illusions envers une partie de la population féminine en l'observant. Et je suis pas sûr que ça ait été une bonne chose.
    Dans la même logique, je comprends pas trop ces filles qui cherchent à avoir un "comportement" masculin. A mon avis les femmes ont perdu de leur mystère et de leur subtilité du fait qu'elles connaissent trop bien les garçons qui eux même se désinhibent peut être un peu trop en leur présence (au détriment de leur respect justement).

    A la base, le monde est fait d' hommes et de femmes et donc séparer les sexes comme tant de sociétés humaines le font me paraît vraiment une drôle d' idée. Au contraire ça peut être mignon les amitiés filles-garçons qui naissent à l' école. Donc pour moi, lutte contre et répression immédiate des comportements sexistes et maintien du statut quo .
    Il ne faut pas faire d'amalgame, même si certaines écoles n'étaient plus mixtes ça n'enlève rien des rapports garçons/filles, ça les place juste dans un contexte différent et ferait de l'école un lieu peut être un peu plus serein.
    Et il n'y a pas de lien entre le fait que la femme était plus volontier une "mère au foyer" et celui de l'école unisexe. Ce n'est plus du tout un argument de nos jours, on n'y reviendra pas.

    Le principal problème viendrait plutôt de ce qu'on apprendrait aux jeunes dans ces écoles. Celà tient plus au programme scolaire qui devrait être adapté à cet environnement particulier.

    Donc, contre et allons voir comment certains pays valorisent cette séparation des sexes dans leurs écoles.
    Dernière modification par Eomer ; 10/07/2010 à 22h39.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  6. #6
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 870

    Lecture Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Je suis absolument pour la mixité, qu'est ce que ça voudrait dire de séparer les garçons et les filles ?
    Si on veut que les hommes et les femmes soient égaux en droits comme en devoirs, il est absolument contre productif de les séparer parce qu'on leur donne d'emblée un statut différent. Or, je fais partie des gens qui veulent une société égalitaire pour hommes et femmes.

    Je me permets quand même de signaler la stupidité du raisonnement appliqué dans les écoles anglaises : un peu de maîtrise de soi et une éducation dans les respects des filles et des femmes seraient bien plus efficaces pour faire remonter les notes.
    Les femmes (et par conséquent les filles) sont souvent présentées comme des objets uniquement à regarder, à dévorer, etc. C’est surtout cette image qu’il faut arrêter de répandre. Et pas empêcher le dialogue entre les deux sexes.

    D'ailleurs, je rejoins parfaitement Galathée dans la matière : c'est l'éducation de A à Z qu'il faudrait revoir, et donc forcément le comportement des professeurs qui peut encourager certaines choses chez les enfants et adolescents et donc préserver certains clichés.
    Mais après, ce genre de stéréotypes influe sur tout : dire qu'une fille doit plus faire du secrétariat par rapport aux garçons, c'est la même chose que dire que les Bacheliers Littéraires sont des flemmards génétiques quoi (par rapport aux Scientifiques). Enfin, là je grossis, mais finalement, c'est ça le soucis : faut arrêter avec les clichés.

    @Eomer :

    Je ne saisis pas tout ce que tu dis. Tu fais un clivage entre comportement masculin et un comportement féminin : je n'arrive pas à cerner ce qu'est un comportement féminin et un comportement masculin pour ma part.
    Je vois des filles belliqueuses et des hommes qui s'intéressent à la déco, et vice versa, bref, j'ai du mal à voir là des vrais comportements établis scientifiquement comme masculins et féminins.
    D'ailleurs, contrairement à toi, j'estime tout comme Bat qu'une meilleure connaissance de l'autre peut favoriser leur respect qu'on en éprouve puisqu'on comprend mieux ses motivations, ses envies et ses buts.

    C'est justement le fait d'aller vers l'autre et d'entamer le dialogue qui peut changer tout ça, ces comportements stéréotypés, et là dessus je rejoins Galathée : il faut en parler avec les élèves, c'est un vrai apprentissage, tout aussi vital, voire plus que les matières enseignées traditionnellement.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  7. #7
    Smidge Invités

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Perso je suis contre la mixité, pas pour des raisons sexistes mais plutôt pour préserver une différenciation dans le shéma mental.
    ah ? hé bé, ça serait quoi pour des raisons sexistes alors...

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    L'école, le collège, le lycée, ce n'est pas fait pour encourager des petites amourettes ("Amourettes ?! noooon c'est l'homme/la femme de ma vie !" ahahahah !). Certains garçons feraient mieux de se concentrer un peu plus sur leurs études que leur succès auprès des filles (en considérant que les filles sont reconnues comme plus concentrées sur leurs études comme le montrent les stats).
    Juste pour info, je connais des gens qui ont connu leur "grand amour" justement au lycée.
    Et c'est aussi un apprentissage de la vie, de la vie en société quoi, que de côtoyer le sexe opposé. Et pas simplement pour sortir avec.

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Pour ce qui est de ton argument du respect Bat, je pense que l'on respecte d'autant plus les personnes que l'on ne cerne pas totalement.
    En fréquentant autant les filles je me demande si une part de ce respect ne s'en va pas. Personnellement j'ai perdu une partie de mes illusions envers une partie de la population féminine en l'observant. Et je suis pas sûr que ça ait été une bonne chose.
    Ben tu vois, mais c'est la population masculine que j'ai perdu une bonne partie de mes illusions en l'observant. Et à vrai dire, c'est plus ils étaient entre eux, plus je les trouvais cons. Un peu comme les filles quand elles ne sont qu'entre elles en fait.
    S'ouvrir aux autres, c'est pas mal comme concept aussi. Et je dirais que c'est quand même la base d'un véritable respect, et pas d'une sorte de crainte mystique comme tu sembles sous entendre que chacun doit éprouver pour l'autre.

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Dans la même logique, je comprends pas trop ces filles qui cherchent à avoir un "comportement" masculin. A mon avis les femmes ont perdu de leur mystère et de leur subtilité du fait qu'elles connaissent trop bien les garçons qui eux même se désinhibent peut être un peu trop en leur présence (au détriment de leur respect justement).
    Heu... C'est quoi un "comportement masculin" ? Non parce que là, je sens que d'un coup, je vais me retrouver à l'école pour filles avec ce genre de critères. Avoir un comportement masculin, c'est faire des trucs réservés aux hommes par les hommes ?
    Là, je commence à me demander si justement ça devient pas légèrement sexiste, contrairement à ta première annonce...


    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Il ne faut pas faire d'amalgme, même si certaines écoles n'étaient plus mixtes ça n'enlève en rien des rapport garçons/filles, ça les place juste dans un contexte différent et ferait de l'école un lieu peut être un peu plus serein.
    Et il n'y a pas de lien entre le fait que la femme était plus volontier une "mère au foyer" et celui de l'école unisexe. Ce n'est plus du tout un argument de nos jours, on n'y reviendra pas.
    L'école est quand même *LE* lieu de rencontre quand on est adolescent. C'est le lieu qui est au centre de notre vie à nous. Boulot, amis, amours. Tout s'y forge, y compris une bonne partie de notre personnalité. Et c'est donc là qu'on apprend à "découvrir" les personnes du sexe opposé. Donc ça serait carrément un énorme changement dans les rapports garçons/filles que de supprimer ça.

    Et quant à dire qu'il n'y a aucun rapport avec la condition de la femme de l'époque où les écoles n'étaient pas mixtes... Ca n'est pas un argument ? Alors, quels sont les arguments de ce changement ? Il y en a certainement plusieurs, mais celui là en est un de taille.

    Ah, oui, dernière chose. "On y reviendra pas ?".... Pas si sûr... du moins si on y fait pas attention.

  8. #8
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 368

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Personellement je suis pour la mixité mais je me dois de réagir face à certains avis.

    Bat: Qu'est ce qui prouve que ce sont toujours les garcons qui perturbent la scolarité des filles? En géneral, c'est l'effet de groupe qui permet de définir une classe réputée "facile" ou "turbulente" ainsi que l'autorité dont dispose le professeur. S'l y a un ou deux perturbateurs dans la classe, il ne garde pas sont comportement bien longtemps car il risque l'exclusion de sa classe, surtout à l'école primaire où les enfants sont très conformistes.

    Galathée: "Ben oui, c'est logique, quand il n'y a pas de garçons, les filles ont moins besoin de se comporter comme des filles, et inversement."
    Ca je n'en suis pas certain. Pour moi, tout dépend de l'éducation que les parents donnent aux enfants. Mais pour arriver à s'integrer dans une classe, il faut une norme. Si la norme pour cinq filles de la classe est celle qui relève du stéréotype "typiquement feminine", les autres filles pour s'integrer risquent de s'enfoncer dans celle-ci sous peine d'être considéré comme déviante et cela serait pareil pour les garcons. S'ils sont ensembles et que les deux normes sont conservées, les filles et les garcons peuvent apprendre des choses nouvelles et modifier leur comportement.

    Eomer: "Dans la même logique, je comprends pas trop ces filles qui cherchent à avoir un "comportement" masculin. A mon avis les femmes ont perdu de leur mystère et de leur subtilité du fait qu'elles connaissent trop bien les garçons qui eux même se désinhibent peut être un peu trop en leur présence (au détriment de leur respect justement)."
    Pour moi ce "style" que se donnent les garcons et les filles n'est pas du à la mixité des sexes à l'école. Ils adoptent ce type de comportement car c'est celui qui est le plus simple. C'est surtout un moyen de se dire que l'on existe lorsque l'on est fragile par rapport aux autres. Si on séparait les filles et les garcons, il y aurait un autre type de deshnibition qui pourrait aussi aboutir au non-respect entre les filles et entre les garcons.
    Ma bio rp est ici

  9. #9
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Paname
    Messages
    1 859

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Moi ce que j'aime bien avec Eomer, c'est que quelque soit le sujet de société, tu sais qu'il aura toujours l'opinion contradictoire en réaction aux autres

    Sinon, moi la mixité je suis pour. Sinon comment aurait-ont pu voir le kiki des filles dans les toilettes de l'école maternelle...

    Citation Envoyé par Streen
    Qu'est ce qui prouve que ce sont toujours les garcons qui perturbent la scolarité des filles?
    En 1ère et en Terminale, j'étais dans des classes majoritairement composées de filles et je n'ai jamais vu des classes aussi dissipées !! Une fille, c'est trèèèèèèèès bavard...
    Dernière modification par Ben-jXX ; 10/07/2010 à 19h52.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  10. #10
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 870

    Lecture Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Citation Envoyé par Ben-jXX Voir le message
    En 1ère et en Terminale, j'étais dans des classes majoritairement composées de filles et je n'ai jamais vu des classes aussi dissipées !! Une fille, c'est trèèèèèèèès bavard...
    En troisième, j'étais dans une classe à grosse majorité masculine (classe avec élèves en option sport, ici des judokas) et j'ai rarement vu une classe aussi dissipée, ça riait, piaillait et chantait à longueur de temps...

    Donc je confirme pour Streen : les filles pourrissent la scolarité des garçons, et les garçons pourrissent la scolarité des filles... En fait, les élèves se pourrissent leur scolarité, garçons et filles confondus .
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  11. #11
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 398

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Je pense qu'il ne faut pas trop en vouloir aux acteurs de terrain qui décident d'opter pour la non-mixité pour les raisons que j'exposais plus haut... C'est très joli de vouloir un peu de maîtrise de soi ou la mort des clichés, mais c'est tout sauf facile. Et quand on est sur le terrain, on a tendance à devoir/vouloir agir directement avec les gamins qu'on a sous la main (ou les adultes, d'ailleurs) plutôt que d'attendre un hypothétique monde idéal où tout le monde se respecte et les stéréotypes ont disparu (chose d'ailleurs impossible, la catégorisation étant une nécessité de notre fonctionnement mental).

    Ce que ces écoles avaient proposé, notamment, c'est de dé-mixiser certains cours critiques, notamment les cours de sciences. On le fait bien pour la gym ! (peut-être pas en France ?) Résultat des courses : ils ont obtenu un nombre de filles intéressées par ces disciplines "masculines" bien plus élevé qu'ailleurs. Les résultats sont là, quoi qu'on en pense par ailleurs. C'est peut-être dommage... Mais ça marche. Ce serait comme de dire : faut pas faire des CVs aveugles, faut qu'il y ait plus de racisme ! Ben oui, mais... c'est bien beau, les beaux sentiments, mais reste qu'en attendant...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  12. #12
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 870

    Lecture Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Citation Envoyé par Galathée Voir le message
    Je pense qu'il ne faut pas trop en vouloir aux acteurs de terrain qui décident d'opter pour la non-mixité pour les raisons que j'exposais plus haut... C'est très joli de vouloir un peu de maîtrise de soi ou la mort des clichés, mais c'est tout sauf facile. Et quand on est sur le terrain, on a tendance à devoir/vouloir agir directement avec les gamins qu'on a sous la main (ou les adultes, d'ailleurs) plutôt que d'attendre un hypothétique monde idéal où tout le monde se respecte et les stéréotypes ont disparu (chose d'ailleurs impossible, la catégorisation étant une nécessité de notre fonctionnement mental).

    Ce que ces écoles avaient proposé, notamment, c'est de dé-mixiser certains cours critiques, notamment les cours de sciences. On le fait bien pour la gym ! (peut-être pas en France ?) Résultat des courses : ils ont obtenu un nombre de filles intéressées par ces disciplines "masculines" bien plus élevé qu'ailleurs. Les résultats sont là, quoi qu'on en pense par ailleurs. C'est peut-être dommage... Mais ça marche. Ce serait comme de dire : faut pas faire des CVs aveugles, faut qu'il y ait plus de racisme ! Ben oui, mais... c'est bien beau, les beaux sentiments, mais reste qu'en attendant...
    Justement, moi je ne parle plus de sentiment, mais d'enseignement !!!
    Il faut que les professeurs soient sensibilisés à ces problématiques, je dirai même plus que les parents y soient sensibilisés aussi !
    Non parce que oui, les sentiments c'est joli, c'est beau, c'est tout ce qu'on veut... Mais le respect et je dirai que le dialogue de manière générale, ça ne vient pas naturellement et tranquillement à tout le monde ! (La preuve, il y a bien un âge où les enfants ont du mal à ne pas couper la parole !) donc ces éléments devraient faire l'objet d'une découverte et d'un enseignement à l'école.

    Je suis d'accord Gal : le sentiment, ça suffit pas, par contre le concret, ça peut changer les choses.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  13. #13
    Date d'inscription
    June 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages
    3 553

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    S'ouvrir aux autres, c'est pas mal comme concept aussi. Et je dirais que c'est quand même la base d'un véritable respect, et pas d'une sorte de crainte mystique comme tu sembles sous entendre que chacun doit éprouver pour l'autre.
    En toute logique, on ne peut qu'abonder dans ce sens. Le respect ne peut naître que d'une connaissance mutuelle. Comment respecter ce qu'on ne connait pas ? Comment pouvoir apprécier ce qu'on ne connait pas ?

    La crainte ce n'est pas du respect.

    Donc je confirme pour Streen : les filles pourrissent la scolarité des garçons, et les garçons pourrissent la scolarité des filles... En fait, les élèves se pourrissent leur scolarité, garçons et filles confondus .
    C'est joliment dit. Les classes dissipées n'ont pas attendues la mixité pour apparaitre. Avoir des élèves calmes et studieux, ça ne commence pas à l'école mais à la maison. Quand on éduque au mieux ses enfants, il y a de grandes chance pour qu'ils soient plus réceptif à l'autorité du maître (ou de la maîtresse). Maintenant c'est aussi une question de caractère, certaines personnes refuseront de toute façon d'étudier.

    Si on veut que les hommes et les femmes soient égaux en droits comme en devoirs, il est absolument contre productif de les séparer parce qu'on leur donne d'emblée un statut différent. Or, je fais partie des gens qui veulent une société égalitaire pour hommes et femmes.
    Il est si rare de voir une féministe qui ne clame pas la domination de la femme sur l'homme mais la vraie égalité en droit et en devoir. Ca fait du bien de lire ça de temps en temps.

    A part ça c'est quand même bizarre, j'ai été dans des classes à parité égale puis une année dans une classe où j'étais le seul garçon (en science en plus) et je n'ai jamais ressenti se désintéressement des filles pour les sciences. Elles étaient ni meilleures ni pires. Ni même dans les projets de groupes. Elles en faisaient autant que nous. Si généralement une fille écrivait le rapport c'est tout simplement parce qu'elle devait avoir la plus belle écriture. Et c'est pas pour ça que nous ne l'aidions pas en faisant nous (nous = filles et garçons restant) même les collages ou les graphiques. Il n'y avait pas non plus cette vision de la femme objet que vous pouvez décrire dans vos posts. On s'est toujours respecté mutuellement. On plaisantait bien niveau cul entre fille et garçon mais ça n'a jamais dérapé.

    Je commence à croire que j'ai été dans une école parfaite

  14. #14
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Moi je suis contre la mixité à l'école. Séparer les genres permettra de recentrer la population féminine, en grande perte de valeurs, vers des enseignments fondamentaux et trop négligés comme la couture ou la cuisine. Comment veut-on avoir de bonnes épouses pour nos garçons dans la situation actuelle ?

    ...
    ...
    ...

    Bon d'accord, je suis pour la mixité pour des raisons de simplicité, d'apprentissage de la vie en société et d'argent également (oui, je pense que ça coûté moins cher...).

  15. #15
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Citation Envoyé par Ben-jXX Voir le message
    Moi ce que j'aime bien avec Eomer, c'est que quelque soit le sujet de société, tu sais qu'il aura toujours l'opinion contradictoire en réaction aux autres
    Personnellement je vois ça comme ma principale qualité et ma valeur ajoutée . Mais souvent ça me cause plus de problèmes que d'être passif. En même temps je regrette pas, la vie serait chia*** si tout le monde était tout le temps du même avis.

    Je suis absolument pour la mixité, qu'est ce que ça voudrait dire de séparer les garçons et les filles ?
    Si on veut que les hommes et les femmes soient égaux en droits comme en devoirs, il est absolument contre productif de les séparer parce qu'on leur donne d'emblée un statut différent. Or, je fais partie des gens qui veulent une société égalitaire pour hommes et femmes.
    Justement, ça n'a aucun rapport.
    L'éducation et le Droit, ou plutôt la reconnaissance sociale liée au sexe, ne relèvent pas de l'enseignement scolaire. Il s'agit plutôt de ce que le mélange des opinions crée comme "philosophie" au niveau de la société. Les grands courants de pensée quoi.

    La seule chose qui ne serait pas égalitaire dans un système d'éducation non mixte ce serait que les cours dispensés ne soient pas les mêmes selon le sexe. Ce qui ne risque pas vraiment d'arriver. D'autant que la plupart des profs sont des femmes.

    Pour ce qui est de ce qu'on peut qualifier de "féminin" ou de "masculin", Bat, je doute de pouvoir expliquer ça par des mots, j'imagine quand même qu'à priori on a tous une certaine définition de ces termes qui s'entrecoupe entre nous sans qu'on ait à l'exprimer verbalement. Que la différence homme/femme soit due à l'éducation (Cf débats poupée/camion de pompier qu'on a déjà vu ici) ou à un caractère en partie influencé par les hormones ou d'autres traits physiologiques n'a aucune importance ici.
    La chose que je voulais soulever c'est que je n'ai pas l'impression qu'une relation prolongée dans un univers scolaire entre filles et garçons soit réellement un bienfait. Cultiver la différence c'est pas mal aussi. Sociologiquement ça serait intéressant de voir comment évoluent deux groupes d'élèves non mixtes qui auraient exactement le même enseignement. Peut être qu'on aurait des surprises ?

    En effet, le principal problème dans ce débat, c'est que un tel environnement social n'a jamais existé !

    [Je rappelle que ce débat est "Mixité filles/garcons à l'école" et pas séparation des relations en toutes circonstances. des filles on peut en croiser partout ailleurs sans pour autant en avoir dans sa classe. Il s'agit pas de faire une ségrégation. Je le vois pas comme ça du tout]

    Moi je suis contre la mixité à l'école. Séparer les genres permettra de recentrer la population féminine, en grande perte de valeurs, vers des enseignments fondamentaux et trop négligés comme la couture ou la cuisine. Comment veut-on avoir de bonnes épouses pour nos garçons dans la situation actuelle ?
    Blague à part, il y a probablement plus de filles qui aiment cuisiner (ça relève du conditionnement lié à la dînette ?) que des hommes, pourtant on ne leur permet plus d'apprendre... parce que la majorité pensante masculine n'y voit pas son intérêt. Ca serait pourtant bien un cours de cuisine qui soit à la fois pour les garçons et les filles. Egalitairement.
    Dernière modification par Eomer ; 10/07/2010 à 23h17.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  16. #16
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 870

    Lecture Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    @ Eomer

    Là où il y a un rapport entre l'éducation et le droit Eomer, c'est les phénomènes sociologiques qui découlent de l'éducation : si on arrêtait de considérer que l'homme et la femme sont fondamentalement différents (mis à part physiquement, entendons nous bien) ?
    C'est les considérations qui règnent dans l'inconscient collectif qui sont nocives et pour les désamorcer, quoi de mieux que l'école ?

    L'école comme le disait Smidge , c'est le lieu de vie hors de la famille où passent les enfants d''environ 4 à 17 ans (j'ai dit environ, là je fais à la louche).
    C'est quand même un endroit où on apprend beaucoup d'éléments fondamentaux, même en dehors des matières traditionnelles (orthographe, grammaire, mathématiques, sciences, histoire, géo, etc) comme le respect, la connaissance des droits de l'homme, la vie en communauté...
    L'école c'est l'entrée dans la vie collective et même dans la culture : ça fait partie des éléments qui nous aide à structurer notre personnalité j'imagine et à acquérir nos convictions.

    L'école en gros, elle aide à déterminer la société de demain puisque c'est elle qui produit nos futurs citoyens. Ne croyant pas à la différence de statut et de considération entre homme et femme, je pense que l'école se doit d'apprendre à ses élèves à se connaître et à se respecter mutuellement, peu importe le sexe, la couleur de peau et la religion...

    Non parce que sincèrement, je vais le dire tout net : pour moi, séparer les filles et les garçons c'est comme vouloir séparer les gens en fonction de leur religion, de leur ethnie, etc... Ce qui, dans une société qui se veut égalitaire est une hérésie complète.

    Après, si garçons et filles ne se rencontrent pas à l'école, où le pourraient-ils ? C'est un lieu privilégié de rencontre et d'échanges qu'est l'école... Il n'existe pas d'autre lieu de rencontre aussi simple.

    Pour ma part, j'aime que l'école soit mixte non seulement par principe mais aussi parce que sans cela je n'aurai jamais rencontré ma moitié .

    Enfin pour l'histoire de cuisine, pourquoi les femmes cuisinent-elles plus que les hommes ? Tout simplement parce que jusqu'à récemment, c'était les femmes qui restaient au foyer pour cuisiner... D'ailleurs c'est une idée forte dans l'inconscient collectif car les femmes passent en moyenne plus de temps à accomplir des tâches ménagères de toutes sortes que les hommes.

    Les clichés sont tenaces, et l'école se doit de les combattre, comme elle combat actuellement les idées racistes notamment en mettant côte à côte des enfants de toutes les ethnies et de toutes les couleurs, et même d'origines différentes.
    Je sais pas pour vous, mais je trouve ça beau .
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  17. #17
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Ce que j'ai à dire sur le sujet se résume en quelques extraits de texte :
    Article premier
    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

    Article 2
    1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. (...)

    Article 26
    (...) 2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. (...)
    Déclaration Universelle des Droits de l'Humme, 10 décembre 1948.

    Le petit bout de phrase que j'ai mis en gras est particulièrement explicite : puisque la DUDH elle-même place ces critères sur un pied d'égalité, remplacez garçons et filles par noirs et blancs et reposez la même question.
    Dernière modification par Elzen ; 11/07/2010 à 02h25.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  18. #18
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Je vais citer une phrase de Smidge avec laquelle je suis d'accord

    Ben tu vois, mais c'est la population masculine que j'ai perdu une bonne partie de mes illusions en l'observant. Et à vrai dire, c'est plus ils étaient entre eux, plus je les trouvais cons. Un peu comme les filles quand elles ne sont qu'entre elles en fait.
    Pour la suite, je ne crois pas que revenir en arrière sur la mixité apportera quoique ce soit. C'est un peu comme si on disait qu'il valait mieux séparer les noirs et les blancs pour éviter les clichés et les mauvaises visions, ou séparer les juifs et les chrétiens pour éviter l'antisémitisme. Cela a déjà été le cas à différentes époques....et cela a toujours conduit à un échec.
    Toujours
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  19. #19
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 398

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Le paradoxe est peut-être que si garçon/fille, on s'en fout, la composition en termes de genre d'un groupe (scolaire ou autre) devrait n'avoir aucune importance... Donc mixité ou pas mixité, ma foi...
    Et généralement, quand on commence à bien connaître un ensemble de personnes (je pense notamment aux collègues de travail, ou à une classe, effectivement...), le sexe des gens qu'on côtoie devient rapidement secondaire pour déterminer qui est con et qui ne l'est pas
    Reste le domaine des relations sentimentales, après ça.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  20. #20
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Tiens, oui, un petit point à ajouter au sujet des relations sentimentales : même en acceptant l'idée (pourtant plus que douteuse, mais passons) qu'il faudrait qu'elles n'aient aucune chance de se produire dans le milieu scolaire... la non-mixité ne serait en aucun cas la solution, tout simplement parce que ça ne supprimerait qu'une partie des possibles relations.

    En plus d'être particulièrement sexiste, le fait de séparer les garçons et les filles pour des motifs sentimentaux est également très homophobe (puisque ça revient à affirmer que les relations sentimentales ne peuvent se produire qu'entre garçon et fille, et donc à refuser aux homosexuels (qu'ils soient hommes ou femmes) le droit d'exister).
    Dernière modification par Elzen ; 12/07/2010 à 12h34.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  21. #21
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Refuser la mixité homme/femme à l'école en proposant de les éduquer de manière séparée ça revient à la doctrine du "separate but equal" (séparés mais égaux) qui à donné naissance au système de ségrégation raciale dans les écoles aux Etats-Unis dès 1896, avec les conséquence que l'on connait. Et même si la non mixité n'interdirais pas les garçons et filles se se fréquenter en dehors des classes, je me demande comment ils s'aborderaient s'il n'ont jamais vécu en communauté ensemble. Les amitiés les plus fortes chez les enfants sont nouées à l'école où l'enfant passe la majeure partie de son temps.

    Citation Envoyé par Galathée
    Ce que ces écoles avaient proposé, notamment, c'est de dé-mixiser certains cours critiques, notamment les cours de sciences. On le fait bien pour la gym ! (peut-être pas en France ?) Résultat des courses : ils ont obtenu un nombre de filles intéressées par ces disciplines "masculines" bien plus élevé qu'ailleurs.
    Quand au disciplines étudiées, je trouve ça assez hallucinant: après avoir fait un bac L et des études d'anglais, je n'ai jamais vu une classe avec plus de 25% de garçons de tout mon lycée et de ma licence. Par contre, en étudiant en Ecosse et aux Etats-Unis, la répartition est bien plus égale. On trouve sans mal un gang de fashionista dans un cours de biochimie et un groupe de footballeurs américains en cours de théorie littéraire.

    En ce qui concerne les cours de cuisine, mon frère a fait un lycée hôtelier: faut bien cherche sur les photos de classe pour trouver une fille. Comme quoi...

    Pour finir (et j'agite mon petit drapeau arc-en-ciel), j'ai un ami transsexuel qui aurait eut bien du mal à vivre une école non mixe. Fille ou garçon? Identité sexuelle biologique ou psychologique, sur quoi on se base pour déterminer où placer un enfant dans un système séparé? (d'ailleurs, je conseille au passage la lecture de Middlesex de Jeffrey Eugenides).

    En résumé, pour moi la mixité, même si elle peut avoir des désavantages (renforcement des stéréotypes au contact de l'autre, etc...) est surtout la seule manière vraiment égale d'éduquer les enfants/jeunes adultes. A partir du moment ou il existe séparation, il est impossible de dire que l'éducation sera offerte de manière égale. Eduquer filles et garçons ensemble pousse les deux 'groupes' a se suivre mutuellement, et dans l'idéal, ça tire les deux vers le haut (en gros, forcer les mecs à s'intéresser à "des trucs de filles" et les filles à "des trucs de mecs").
    Dernière modification par Garfield ; 13/07/2010 à 12h51.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  22. #22
    Date d'inscription
    June 2009
    Localisation
    Huy
    Messages
    2 631

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Pour, dans mon cas le fait de cotoyer des filles à l'école ne m'a jamais rien apporté de négatif au contraire, je préférais les fréquenter que les autres débiles de ma classe, sans compter qu'en cas de maladie il était plus facile de se remettre à niveau avec leur aide.
    Et puis personnellement à partir de 15-16 ans il n'y avait pas mieux que de bon matin la vue du décolleté de Christelle ou Cécile ou des mini-jupes d'Isabelle ou de Françoise pour avoir le moral au beau fixe pour le reste de la journée et être motivé à suivre les cours.
    Même en sport je ne suis devenu bon que quand les cours de gym sont devenus mixtes, surtout en atléthisme, mais ça c'était avant.
    Auteur des Chroniques des Soeurs du Premier Sang
    Quand tu montes un groupe de rock pour te taper des filles, tu te dois de faire au moins deux ou trois bonnes chansons. Je crois que les mecs de Happy Mondays n'ont jamais beaucoup baisé dans leur vie - Liam Gallagher.

  23. #23
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : [Debat] Mixité filles/garcons à l'école

    Les choses sont très bien comme elles sont... Comme c'est quand même à l'école que se fait l'essentiel de la sociabilité à cet âge-là, c'est là que la mixité me semble la plus nécessaire : pour que les genres se connaissent mieux, et donc se respectent mieux. Peut-être que l'éveil des sens nuit un peu au travail, mais je vois beaucoup d'autres effets pervers possibles à la séparation filles /garçons : chez les uns, volonté transgressive, chez les autres, idéalisation/appréhension à outrance, chez tous, retard de l'arrivée à l'âge (mental) adulte...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Discussions similaires

  1. [Débat] L'école : à quoi ça sert ?
    Par Voyageuse dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 40
    Dernier message: 28/11/2015, 13h10
  2. [Débat] Bleu pour les garçons, Rose pour les filles...
    Par Ailyn dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 222
    Dernier message: 08/03/2015, 09h34
  3. [Débat] De la pertinence des notes à l'école
    Par Smidge dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 23
    Dernier message: 03/05/2011, 17h08
  4. [Débat] L'école et vous
    Par Ailyn dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 18
    Dernier message: 31/10/2009, 17h35
  5. [Débat] L'uniforme à l'école ?
    Par Smidge dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 28
    Dernier message: 19/06/2009, 20h46

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231