Affichage des résultats du sondage: Etes vous pour ou contre l'avortement?

Votants
35. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Totalement contre

    1 2,86%
  • Contre hormis pour les cas de viol

    2 5,71%
  • Pour à condition que la personne aie conscience des conséquences de sa decision

    7 20,00%
  • Cela ne relève que du choix de la personne concernée

    19 54,29%
  • Pour ou contre n'est pas le problème, la prévention doit être plus efficace

    5 14,29%
  • Autre avis

    1 2,86%
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 78 sur 78

Discussion: [Débat] Votre position face à l'avortement

  1. #61
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est connecté maintenant Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 870

    Nain Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    C'est bien beau de dire que l'homme est tout autant responsable parce que on ne fait pas un enfant seul.
    Une chose indéniable c'est que une femme a tout intérêt à connaître son propre corps et son système de reproduction, pourquoi n'ont elles pas ne serais-ce que la curiosité de tout savoir à ce sujet ? On peut crier sur tous les toits que c'est la faute au manque de communication mais pas des informations puisqu'elles sont là et disponibles !
    Je t'arrête tout de suite là : scuse moi, dans un acte sexuel, que ce soit à visée d'avoir un enfant ou pas, on est DEUX ou plus, généralement deux, m'enfin toujours est-il qu'on est rarement seul, sinon ça ne s'appelle plus pareil.

    Deuxième chose : leur naïveté ??? Nan mais c'est quoi ça ? C'est pas évident de comprendre comment marche son propre corps, en tous cas pas aussi évident que tu as l'air de le penser. Les cycles féminins répondent à des processus complexes qui doivent être expliqués et même une fois expliqués, il n'est pas évident de faire la part des choses lorsqu'on prend en compte le fonctionnement d'une contraception, peut importe son type. (CF toi à ce que j'ai dit à propos des trois versions de discours différentes qu'on peut avoir lorsqu'on pose une question, juste un post au dessus du tien).

    Ce n'est pas la naïvité, je suis désolée, et je trouve que c'est à la limite du machisme de dire que c'est juste les femmes qui sont naïves, excuse moi du peu.
    Et bien sûr que si, messieurs vous pouvez, devez même vous renseignez là dessus, parce que comme je le disais, en général, on est bien au moins DEUX dans cette affaire là, donc je ne vois pas pourquoi seule la personne de sexe féminin devrait s'en soucier.
    Dernière modification par Ailyn ; 04/02/2010 à 17h56.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  2. #62
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    On est deux mais c'est bien connu que la préoccupation de l'homme est bien différente.
    Pour ce qui est de la naïveté, elle vient de deux choses: croire que un seul moyen contraceptif est suffisant alors que les nombreux chiffres montrés ici même prouveraient le contraire; croire que la sexualité n'est pas à la base reproductive et qu'il serait intelligent de mieux choisir ses partenaires. En effet la plupart des hommes ne sont pas prêts à avoir des enfants et si on est au courant on devrait être doublement plus prudents (Associer pillule + préservatif ou stérilet + préservatif) et soit s'abstenir (et si le mec s'en va frustré de sexe tant mieux) soit mieux choisir son partenaire au cas où justement une grossesse indésirée surviendrait et que le type sache assumer.
    (et donc ne pas coucher à 14/16 ans)
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  3. #63
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est connecté maintenant Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 870

    Nain Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    On est deux mais c'est bien connu que la préoccupation de l'homme est bien différente.
    Pardon ???
    Je vais faire comme si j'avais rien vu, parce que là... Là je suis désolée, c'est pire que du machisme, c'est dénigrer même les hommes intelligents, purement et simplement. Beaucoup d'hommes se préoccupent de la contraception de leur partenaire, je suis désolée, et là tu les fais tous passer pour des ignares, mais passons...

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Pour ce qui est de la naïveté, elle vient de deux choses: croire que un seul moyen contraceptif est suffisant alors que les nombreux chiffres montrés ici même prouveraient le contraire; croire que la sexualité n'est pas à la base reproductive et qu'il serait intelligent de mieux choisir ses partenaires. En effet la plupart des hommes ne sont pas prêts à avoir des enfants et si on est au courant on devrait être doublement plus prudents (Associer pillule + préservatif ou stérilet + préservatif) et soit s'abstenir (et si le mec s'en va frustré de sexe tant mieux) soit mieux choisir son partenaire au cas où justement une grossesse indésirée surviendrait et que le type sache assumer.
    (et donc ne pas coucher à 14/16 ans)
    Mais arrête de faire comme si ces choses étaient parfaitement évidentes ! Ce sont des choses qu'on apprend progressivement, comme le reste.
    D'ailleurs, la plupart des hommes... Mais qu'est ce que tu crois ? La plupart des femmes aussi !
    Oui il faut bien choisir dans la vie, ça toi et moi, on est bien d'accord. Des fois on se plante, et c'est tout. C'est comme ça. On est à côté de la plaque quand on choisit son mec, sa copine, sa femme, son mari, ses potes... Bref, ce qu'on choisit pas... Ben des fois ça plante, comme Windows . Ben ouai.
    Faut redescendre sur terre.

    (En tous cas ce que j'essaie de dire depuis tout à l'heure, c'est que je ne vois pas pourquoi on devrait tout rejeter sur la gent féminine. Pour avoir des enfants, il faut des cellules masculines et féminines. Tant que vous messieurs n'aurez pas de contraception, il faudra bien, en définitive, vous penchez sur celle des femmes, en particulier si vous ne voulez pas d'enfant, à un moment où un autre. C'est là essentiellement mon propos, même si il est entaché par l'émotion)
    Dernière modification par Ailyn ; 04/02/2010 à 18h54.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  4. #64
    Smidge Invités

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    On est deux mais c'est bien connu que la préoccupation de l'homme est bien différente.
    waou !
    Bon, alors, là, je vais le prendre comme une insulte personnelle là !
    Et en quoi ça ne serait que le problème d'une femme de se soucier de la contraception ??
    Pas de bol, la nature est mal faite ?
    Enfin, je sais pas, là, ça fait on se préoccupe de rien, on est des gros neuneus qui pensent qu'avec ce qu'il y a sous la ceinture ?
    N'importe quoi... Là, en tant qu'homme, je m'insurge. C'est pas parce qu'il existe des gros blaireaux qui ne pensent qu'avec ce qu'ils ont entre les jambes que c'est le cas de tous.

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Pour ce qui est de la naïveté, elle vient de deux choses: croire que un seul moyen contraceptif est suffisant alors que les nombreux chiffres montrés ici même prouveraient le contraire; croire que la sexualité n'est pas à la base reproductive et qu'il serait intelligent de mieux choisir ses partenaires. En effet la plupart des hommes ne sont pas prêts à avoir des enfants et si on est au courant on devrait être doublement plus prudents (Associer pillule + préservatif ou stérilet + préservatif) et soit s'abstenir (et si le mec s'en va frustré de sexe tant mieux) soit mieux choisir son partenaire au cas où justement une grossesse indésirée surviendrait et que le type sache assumer.
    (et donc ne pas coucher à 14/16 ans)
    "qu'il serait intelligent de mieux choisir ses partenaires" ???

    Mais qui décide de ça là ? Qui décide que c'est "bien" ou "mal" ? La religion ? Merci bien !

    Quant au fait que la plupart des hommes ne sont pas prêts à avoir des enfants... que dire... la pression de la société et les carcans dans lesquels on nous enferme poussent souvent les filles à plus vouloir "un bébé" que les mecs, mais ce n'est pas pour autant généralisé.
    Je connais moult filles qui ne sont paaaaas du tout pressées d'avoir des enfants, voire de ne pas en avoir du tout ! Et si accident il devait y avoir.... l'accident, il a été fait à 2 hein, jusqu'à preuve du contraire.

    Je trouve ça lâche et vraiment petit d'utiliser les conséquences de la nature pour rejeter la faute sur l'une des deux parties.

    Et enfin, savoir si c'est bien ou pas bien de "coucher à 16 ans" (et à vrai dire à 14...), les "interdits" religieux me font plus ch... qu'autre chose, et tant qu'il n'y a pas d'abus, je ne vois pas où est le problème.
    Il serait plus intelligent de donner toutes les clés aux ados sur comment ça marche, et comment faire tout ça sans que ça pose de problèmes, plutôt que les stigmatiser en "écervelé", et de les laisser en plan sur un domaine qu'au final, il connaisse mal.

  5. #65
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    La sexualité de plus en plus jeune? C'est nouveau, enfin je crois... Depuis toujours le sexe commence vers les 13/14 ans pour beaucoup, même si ce n'est pas la majorité de jeunes (qui elle se situe vers 16/17 ans). Les histoires du genre "les filles vierges le jour des noces" ou autre on été souvent que des illusions que notre société a développé avec une moralité basé sur des idéaux d'origine souvent religieuses. Dans la réalité, c'est différent...
    Avec l'évolution des moeurs les choses sont devenus plus "visibles", rien de plus. Il a toujours exister des "bâtards" et des "fille-mères", avant c'était mal vu, une insulte, maintenant c'est classique, habituel etc.
    Sinon pour le fait que l'acte se passe à deux et que de ce fait la contraception se passe à deux, je suis d'accord, même si nous les mecs ont est souvent un peu à la masse sur le sujet et que des fois certains on une bi** à la place du cerveau.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  6. #66
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    Besançon
    Messages
    42

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Juste pour participer...

    - L'avortement est un acte lourd de sens, c'est jamais anodin et à ce titre doit être règlementé et "aidé". Ensuite, on touche à l'humain, ou l'humain "en devenir", et donc une démarche scientifique et rigoureuse doit être appliquée dans un but informatif aux personnes concernées par l'acte (femme ou couple...) et ce dans le but de minimiser l'impact des idées religieuses souvent impliquées dans ce débat. La décision finale devrait revenir à la femme ou au couple, sauf dans le cas ou le geste mettrai en danger physique l' "avorteuse" (?).

    - Pour la prévention : personnellement je pense à une vasectomie.

  7. #67
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    Mais arrête de faire comme si ces choses étaient parfaitement évidentes ! Ce sont des choses qu'on apprend progressivement, comme le reste.
    Il est vrai. Je nuance: la plupart des hommes qui font l'amour avec une fille qui le fait pour la première fois. C'est à dire de plus en plus jeunes maintenant.
    D'ailleurs, la plupart des hommes... Mais qu'est ce que tu crois ? La plupart des femmes aussi !
    Oui mais comme tu l'as fait bien remarquer à plusieurs occasions il semblerait qu'une femme ne puisse pas avoir la pleine capacité à maîtriser sa capacité reproductive (que ce soit par les moyens actuels de contraception ou leur intelligence/curiosité qui les pousserait à se renseigner (cf plus haut: "ah on peut tomber enceinte au premier rapport ?").

    Oui il faut bien choisir dans la vie, ça toi et moi, on est bien d'accord. Des fois on se plante, et c'est tout. C'est comme ça. On est à côté de la plaque quand on choisit son mec, sa copine, sa femme, son mari, ses potes... Bref, ce qu'on choisit pas... Ben des fois ça plante, comme Windows . Ben ouai.
    Faut redescendre sur terre
    L'erreur est humaine mais des fois il ne faudrait pas perdre de vue que le dialogue avec un partenaire avant de s'engager plus avant, par le sexe, serait pas superflu. Pas besoin d'être psy pour percer à jour quelqu'un en général.

    (En tous cas ce que j'essaie de dire depuis tout à l'heure, c'est que je ne vois pourquoi on devrait tout rejeter sur la gent féminine. Pour avoir des enfants, il faut des cellules masculines et féminines. Tant que vous messieurs n'aurez pas de contraception, il faudra bien, en définitive, vous penchez sur celle des femmes, en particulier si vous ne voulez pas d'enfant, à un moment où un autre. C'est là essentiellement mon propos, même si il est entaché par l'émotion)

    Bah je comprends tout à fait mais il y a un fait: sans utérus l'homme ne peut pas engendrer avec ses simples "cellules masculines". De fait l'incubateur reste et restera la femme, d'où une responsabilité plus grande quoi qu'elle en dise.

    Les histoires du genre "les filles vierges le jour des noces" ou autre on été souvent que des illusions que notre société a développé avec une moralité basé sur des idéaux d'origine souvent religieuses. Dans la réalité, c'est différent...
    Avec l'évolution des moeurs les choses sont devenus plus "visibles", rien de plus. Il a toujours exister des "bâtards" et des "fille-mères", avant c'était mal vu, une insulte, maintenant c'est classique, habituel etc.
    Sinon pour le fait que l'acte se passe à deux et que de ce fait la contraception se passe à deux, je suis d'accord, même si nous les mecs ont est souvent un peu à la masse sur le sujet et que des fois certains on une bi** à la place du cerveau.
    Bah là on croise un autre sujet du comptoir peut être...
    Enfin la religion et ses rêgles sont souvent basées sur: soit de la logique, soit des superstitions voir même des anciens cultes paiens. Donc le fait de se réserver sexuellement pour le mariage ou au moins les fiançailles ça ne veut pas forcément dire qu'on est religieux. C'est de l'intelligence vis à vis d'un partenaire dont on est pas forcément tout à fait sûr de sa réaction face à une grossesse (im)prévue. [En général on se marie dans la perspective d'enfants]

    @Ailyn et Umbre: un homme qui est "paré" et devant une femme consentante, j'imagine qu'en général (enfin pas pour tous quoi) sa première pensée n'est pas de lui demander si elle se protège bien (dans le cas où il ne met pas le préservatif de lui même). A la fois parce que, comme le dit Umbre, il ne pense plus trop sous le feu de l'action et aussi qu'une telle pensée reproductive n'est pas aussi évidente que chez la femme qui est la gestatrice.
    L'homme se repose consciemment ou non sur la femme.
    Est-ce juste ? Non puisque on est deux mais ça devrait faire partie de l'éducation sexuelle d'une femme (par ses parents) de savoir qu'un homme n'a pas cette pensée prioritaire. Ou alors il faudrait mieux éduquer les garçons pour être plus responsables mais là ça couperait peut être tout élan sexuel (ce qui serait pas forcément mauvais des fois d'ailleurs).
    Si le concept de juste ou justice devait gouverner ce monde le mot "utopie" n'existerait peut être pas. Et les religions aussi d'ailleurs. Il faut faire avec les cartes qu'on a et savoir quels combats sont perdus d'avance ou du moins trop long à mener pour un résultat rapide.

    Edit @smidge: pour moi il n'y a rien de religieux d'interdire à un gosse de 14/16 voir plus dans certains cas (adulescence) de se livrer à des actes sexuels. C'est même de la responsabilité des parents.
    Dernière modification par Eomer ; 04/02/2010 à 19h22.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  8. #68
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 002

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Est-ce juste ? Non puisque on est deux mais ça devrait faire partie de l'éducation sexuelle d'une femme (par ses parents) de savoir qu'un homme n'a pas cette pensée prioritaire. Ou alors il faudrait mieux éduquer les garçons pour être plus responsables mais là ça couperait peut être tout élan sexuel .
    Bah je vois pas en quoi éduquer les garçons pour être plus responsables couperait tout élan.
    Je connais pas mal d'hommes (et notamment dans les plus coureurs de jupon) qui se préoccupent beaucoup d'être couvert, de bien savoir si la fille prend la pilule (ça c'est si la relation dure plus d'un soir).
    Parce que justement ces gens là ont peur des conséquences (Allo ? ah salut Sandra ça faisait longtemps ! Hein, quoi 9 mois ? Comment ça je suis le père ?!!!), du coup font plus attention que les autres.
    Pour moi les vrais problèmes c'est les très jeunes, par manque d'information, et ceux qui ont des rapports sexuels à droite à gauche de façon très occasionnelle et qui pensent que ça arrive qu'aux autres.
    Si tu vas un peu en boite, ou ce genre de chose, tu verras qu'il y a des préservatifs distribués partout, gratuitement parfois, justement parce que c'est l'ENDROIT où les gens se rencontrent pour avoir des rapports sexuels "comme ça", et comme pour le reste c'est ceux qui pratiquent le plus qui font le plus attention. "Elan sexuel" ne signifie pas "stupide" !

    Au sujet de l'âge, j'avais lu une étude qui commençait dans les années 40 (avant, peu d'étude sur les rapports sexuels, ça paraît normal), et qui montrait que l'âge moyen avait très peu évolué (16-17 ans) entre les années 40, 60 80 et 2004.

    Et encore avant, je pense que c'était la même chose.
    Au XIXème et plus encore au XVIIIème ce devait être la même chose. La vie des femmes se terminant à 40 ans 30 ou même 25 ans, ce genre de chose commençait tôt. Il y avait toutefois une sorte d"'interdit moral" pour les jeunes filles de 13 ans quand l'homme avait 30 ans (on réservait la fille quelques années jusqu'à 15 ou 16 ans).

    Pour quelques minorités TRES visible et TRES médiatique, on cache le fait que l'immense majorité des gens sont toujours vierges en arrivant en seconde-première (c'est à dire à 16 ans...) et que c'est au lycée que ça se passe (soit...entre 16 et 18 ans pour la majorité des gens).

    Après y'a toujours des inégalités dans un sens , ou dans l'autre. Une moyenne n'est qu'une moyenne.
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  9. #69
    Smidge Invités

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Mais pourquoi les hommes doivent-ils tous passer pour des couilles à pattes sans 2 ronds de jugeotte ?
    Et pire que tout..... que cela devrait être normal ??

    Quand tu dis :
    Citation Envoyé par Eomer
    L'erreur est humaine mais des fois il ne faudrait pas perdre de vue que le dialogue avec un partenaire avant de s'engager plus avant, par le sexe, serait pas superflu. Pas besoin d'être psy pour percer à jour quelqu'un en général.
    Le dialogue doit être dans les DEUX sens non ?
    Donc pourquoi en mettre l'un plus en avant que l'autre ? Pourquoi l'un des deux devrait porter la responsabilité, et l'autre juste être là pour tirer son coup et se faire plaiz' ?


    Citation Envoyé par Eomer
    Bah je comprends tout à fait mais il y a un fait: sans utérus l'homme ne peut pas engendrer avec ses simples "cellules masculines". De fait l'incubateur reste et restera la femme, d'où une responsabilité plus grande quoi qu'elle en dise.
    Ca... c'est petit. Vraiment petit. Profiter du fait que la nature a fait que la femme porte effectivement l'enfant pour se dédouaner et lui rejeter ce poids dessus... c'est... petit, et je reste soft.
    Et si les rôles étaient inversés ? Et si les hommes portaient les enfants ? Il seraient normal qu'ils en assument seuls les conséquences ? Ca me semble enfreindre un principe d'égalité fondamental, mais bon...

    Citation Envoyé par Eomer
    Donc le fait de se réserver sexuellement pour le mariage ou au moins les fiançailles ça ne veut pas forcément dire qu'on est religieux. C'est de l'intelligence vis à vis d'un partenaire dont on est pas forcément tout à fait sûr de sa réaction face à une grossesse (im)prévue. [En général on se marie dans la perspective d'enfants]

    Et donc... si on ne se réserve pas sexuellement pour les fiançailles, ça veut dire qu'on est pas intelligent ????
    Et puis franchement, lol quoi. Et si on ne se fiance pas alors ? C'est qu'on restera con toute sa vie ?
    Et le mariage n'a pas que comme seule fin la procréation hein. On vit à quelle époque là ? Au moyen age, je dis pas. Mais au 21ème siècle, espérons que ce soit fini...

    Le mieux là dedans, c'est de faire en sorte qu'il n'y ait pas de grossesse imprévue. Et si c'est le cas, les *deux* responsabilités sont engagées. Et c'est là que l'avortement peut intervenir. C'est tellement simple de se dire qu'il ne s'agit que de ces femmes écervelées qui n'ont qu'à mieux penser à se protéger...

  10. #70
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Ouais bah à moins d'enfermer les ados, y'aura de la sexualité chez ceux-ci. Même avec la meilleur éducation du monde, les jeunes les hormones...
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  11. #71
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est connecté maintenant Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 870

    Lecture Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Je vais être simple et concise.

    J'ai poussé un grand cri quand j'ai lu ton message. Je suis assez choquée pour être honnête.

    Non non, là, je dois reconnaître que nous n'avons absolument pas la même façon de voir les choses, mais alors pas du tout. Je n'impute cela à rien en particulier, mais très sincèrement, je suis assez étourdie par ta façon de voir les choses.

    Je ne vois pas pourquoi la femme en tant qu'incubateur aurait plus de responsabilité qu'un homme, comme je ne vois pas pourquoi il faudrait interdire les jeunes d'avoir des rapports sexuels, et tout un tas d'autres choses qui me paraissent au delà de mes compétences.

    Je vais me contenter de m'attacher à tes arguments que je trouve à limite du supportable.
    Oui mais comme tu l'as fait bien remarquer à plusieurs occasions il semblerait qu'une femme ne puisse pas avoir la pleine capacité à maîtriser sa capacité reproductive (que ce soit par les moyens actuels de contraception ou leur intelligence/curiosité qui les pousserait à se renseigner (cf plus haut: "ah on peut tomber enceinte au premier rapport ?").
    Je ne vois pas où tu vas chercher le facteur intelligence, il n'y a pas à parler d'intelligence dans le domaine. Tu as les outils ou tu ne les as pas. Parfois tu ne les as pas, et c'est bien dommage. Ce serait mieux de les avoir... Grâce à l'éducation sexuelle par exemple ?

    L'erreur est humaine mais des fois il ne faudrait pas perdre de vue que le dialogue avec un partenaire avant de s'engager plus avant, par le sexe, serait pas superflu. Pas besoin d'être psy pour percer à jour quelqu'un en général.
    Le dialogue est beaucoup plus présent que tu n'as l'air de le croire, et perso, que deux personnes consentantes couchent ensemble ne me pose pas plus de problème moral que ça. Le mot "consentant" a du sens, il ne faudrait pas l'oublier.

    Bah je comprends tout à fait mais il y a un fait: sans utérus l'homme ne peut pas engendrer avec ses simples "cellules masculines". De fait l'incubateur reste et restera la femme, d'où une responsabilité plus grande quoi qu'elle en dise.
    Encore une fois, je suis perplexe. Je ne vois pas du tout ce que tu entends par là... Ca me paraît tellement archaïque... C'est un peu comme dire à une personne en fauteuil roulant et qui n'a jamais pu marcher : "C'est bien fait pour ta gueule, t'es fait comme ça". Bref, c'est assez déroutant... Et peu logique à mon sens.

    C'est de l'intelligence vis à vis d'un partenaire dont on est pas forcément tout à fait sûr de sa réaction face à une grossesse (im)prévue.
    De l'intelligence ? N'as-tu pas déjà précisé en quoi l'être humain n'était pas intelligent ? Bref, ça encore une fois, intelligence ou pas, les constructions sociales changent avec le temps, faudrait voir à ne pas l'oublier. Je n'y vois pas forcément de mal. Et pourquoi les hommes et les femmes seraient obligé de se marier pour avoir des enfants ? Je ne vois pas. Je suis désolée, mais je ne vois pas du tout. C'est sûr, c'est plus facile à deux, mais parfois... Et bien, on préfère être séparé, c'est comme ça. Chaque être humain a des envies différentes, c'est tout

    @Ailyn et Umbre: un homme qui est "paré" et devant une femme consentante, en général sa première pensée n'est pas de lui demander si elle se protège bien (dans le cas où il ne met pas le préservatif de lui même).
    Et bien figure toi que ça existe malgré tout, des hommes qui réfléchissent avant d'agir, et que c'est bien agréable de voir des hommes intelligents.

    Est-ce juste ? Non puisque on est deux mais ça devrait faire partie de l'éducation sexuelle d'une femme (par ses parents) de savoir qu'un homme n'a pas cette pensée prioritaire. Ou alors il faudrait mieux éduquer les garçons pour être plus responsables mais là ça couperait peut être tout élan sexuel.
    Ca n'a jamais coupé l'élan sexuel de personne . Et surtout, les hommes stupides, puisqu'il y en a des intelligents, devraient être éduqués pour essayer de réfléchir deux secondes.

    C'est même de la responsabilité des parents.
    La responsabilité des parents, c'est de donner des clefs à leurs enfants pour vivre le mieux possible. Donc pas forcément de leur interdire tout passage à l'acte. Les inciter à la réflexion et les aider à avoir les outils : contraception, préservatif, ça me paraît plutôt bien.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  12. #72
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Smidge Voir le message
    Ca... c'est petit. Vraiment petit. Profiter du fait que la nature a fait que la femme porte effectivement l'enfant pour se dédouaner et lui rejeter ce poids dessus... c'est... petit, et je reste soft.
    Et si les rôles étaient inversés ? Et si les hommes portaient les enfants ? Il seraient normal qu'ils en assument seuls les conséquences ? Ca me semble enfreindre un principe d'égalité fondamental, mais bon...
    Dédouaner non. Remettre les choses à leur place oui. Et je n'ai pas parlé des conséquences à assumer mais plutôt de la prévention de ses conséquences (grossesse) qu'il est logique (je parle de logique pure, pas de "bien" ou de "mal") que la femme ait de façon plus systématique à l'esprit.
    Après ne doute pas que je ne sois pas tout aussi impitoyable envers un homme qui ne reconnaîtrait pas son propre enfant et sa responsabilité certaine. (d'autant plus si lui comme la femme avaient bien pris en charge la contraception mais que ça a raté)


    Et donc... si on ne se réserve pas sexuellement pour les fiançailles, ça veut dire qu'on est pas intelligent ????
    Et puis franchement, lol quoi. Et si on ne se fiance pas alors ? C'est qu'on restera con toute sa vie ?
    Et le mariage n'a pas que comme seule fin la procréation hein. On vit à quelle époque là ? Au moyen age, je dis pas. Mais au 21ème siècle, espérons que ce soit fini...
    Le mariage n'existe pas que en religion... le civil ça marche pareil hein...

    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    Je vais être simple et concise.
    J'ai poussé un grand cri quand j'ai lu ton message. Je suis assez choquée pour être honnête.
    Non non, là, je dois reconnaître que nous n'avons absolument pas la même façon de voir les choses, mais alors pas du tout. Je n'impute cela à rien en particulier, mais très sincèrement, je suis assez étourdie par ta façon de voir les choses.
    Je ne vois pas pourquoi la femme en tant qu'incubateur aurait plus de responsabilité qu'un homme, comme je ne vois pas pourquoi il faudrait interdire les jeunes d'avoir des rapports sexuels, et tout un tas d'autres choses qui me paraissent au delà de mes compétences.
    Parce que la femme est justement celle qui ne pourra jamais nier une grossesse effective. Elle devra dans tous les cas assumer l'APRES fécondation. L'homme ce n'est pas forcément le cas (et je dis pas que tous les hommes fuient les responsabilités, c'est plutôt qu'une femme peut largement se passer de l'homme pour gérer sa grossesse et elle le fait des fois d'ailleurs de façon volontaire).
    Je rejette pas toute responsabilité de l'homme dans l'acte sexuel mais si je devais la mesurer en % je dirais arbitrairement que la femme à 51% (ou plus) de responsabilités dans le développement d'une grossesse par le simple fait que c'est de son corps à la base le réceptacle.

    Je ne vois pas où tu vas chercher le facteur intelligence, il n'y a pas à parler d'intelligence dans le domaine. Tu as les outils ou tu ne les as pas. Parfois tu ne les as pas, et c'est bien dommage. Ce serait mieux de les avoir... Grâce à l'éducation sexuelle par exemple ?
    Oui mais les outils ils existent et sont accessibles. L'éducation sexuelle a une grande part oui c'est vrai aussi.
    (Petite anecdote amusante: à 15 ou 16 ans je trouve le ticket de courses de mes parents, je vois "Préservatifs", je demande à mon père ce que c'est (eh oui j'étais jeune et naïf !), il s'énerve et ne me répond pas...)

    De l'intelligence ? N'as-tu pas déjà précisé en quoi l'être humain n'était pas intelligent ? Bref, ça encore une fois, intelligence ou pas, les constructions sociales changent avec le temps, faudrait voir à ne pas l'oublier. Je n'y vois pas forcément de mal. Et pourquoi les hommes et les femmes seraient obligé de se marier pour avoir des enfants ? Je ne vois pas. Je suis désolée, mais je ne vois pas du tout. C'est sûr, c'est plus facile à deux, mais parfois... Et bien, on préfère être séparé, c'est comme ça. Chaque être humain a des envies différentes, c'est tout
    Parce que vivre d'amour et d'eau fraîche c'est beau mais consolider son couple par des engagements vis à vis de la société c'est nécessaire et pas forcément par manque de confiance envers le conjoint.

    La responsabilité des parents, c'est de donner des clefs à leurs enfants pour vivre le mieux possible. Donc pas forcément de leur interdire tout passage à l'acte. Les inciter à la réflexion et les aider à avoir les outils : contraception, préservatif, ça me paraît plutôt bien.
    La responsabilité du parent est surtout de se rendre compte si son enfant est assez mature ou responsable justement pour comprendre tout ce qu'on lui a expliqué en éducation sexuelle. Visiblement certains devraient penser que se dédouaner en donnant un bouquin ou en faisant un court magistral et moralisateur c'est pas suffisant. Un enfant/ado n'a pas un mental assez stable pour tout comprendre.
    Dernière modification par Eomer ; 04/02/2010 à 19h57.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  13. #73
    Smidge Invités

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    et l'avortement dans tout ça ?

    Il me semble que la conclusion s'impose d'elle avec tout ça : l'avortement est une possibilité de plus, parce que la contraception n'est pas toujours soit fiable, soit assumée. Alors, oui, il existe peut être quelques écervelées qui font ça n'importe comment, sans oublier quelques écervelé au masculin, qui pensent avec leurs testicules, mais ce n'est pas une raison pour "diaboliser" l'acte sexuel et brandissant le "bien fait pour toi !".

    Nous sommes au moins d'accord sur une chose : l'éducation est quelque chose d'important.
    Sur la protection. Comme sur l'avortement. Et pour les femmes, comme les hommes.

  14. #74
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages
    596

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    « La responsabilité du parent est surtout de se rendre compte si son enfant est assez mature ou responsable justement pour comprendre tout ce qu'on lui a expliqué en éducation sexuelle »
    Dans tout les cas, on ne pourra pas empêcher son enfant de passer à l’acte. Le mieux c’est d’accepter qu’il puisse avoir une vie sexuelle et en discuter le plus possible, l’informer, pour qu’il soit en moyen de se forger sa propre opinion. Pour ça, il faut que les parents soient capables d’en parler et ne voit pas ça comme un sujet tabou (genre engueuler son enfants parce qu’il demande ce que c’est des préservatif). Et non lui faire la moral, en lui disant : « tu es trop jeune c’est mal ». Là tu peux être sur qui va le faire à la première occasion.

    « Je rejette pas toute responsabilité de l'homme dans l'acte sexuel mais si je devais la mesurer en % je dirais arbitrairement que la femme à 51% (ou plus) de responsabilités dans le développement d'une grossesse par le simple fait que c'est de son corps à la base le réceptacle. »
    Alors parce que la nature nous a voulue autre, on devrait avoir plus de responsabilité. Là vraiment, j’ai pas de mots pour exprimé poliment ce que ces propos de ….. de macho de base m’inspirent.

    Heureusement que les femmes ont accès à l’IVG. Quand elles font ce choix seul parce que l’homme décline sa responsabilité, elles doivent encore tout prendre sur leur épaules. Donc encore une raison de maintenir l’IVG plus que jamais facile d’accès pour les mineurs (sans l’aval des parents) et les adultes. Et il faut aussi arrêté de traiter les femmes ou les jeunes femmes qui font ce choix, d’écervelée. On a pas à être rabaissé et critiquer de la sorte parce que la nature nous a faite autrement. C'est un peu facile surtout quand on a aucune chance d'être enceint, Messieurs et pour cause,la nature ne vous a pas doté des même organes.
    Dernière modification par Elanor ; 04/02/2010 à 20h18.
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  15. #75
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Elanor Voir le message
    Alors parce que la nature nous a voulue autre, on devrait avoir plus de responsabilité. Là vraiment, j’ai pas de mots pour exprimé poliment ce que ces propos de ….. de macho de base m’inspirent.
    Bah c'est à la fois la nature et la culture qui font ça. La nature parce que la femme est la gestatrice et sans parler de contraception c'est bien à elle de choisir d'accepter l'acte sexuel avec l'homme ou non. La culture parce que on considère souvent que les filles sont plus vites "matures" que les garçons pour commencer une relation amoureuse (les garçons s'en désintéressent lorsqu'ils sont jeunes).
    De toute façon, est-ce mal de dire qu'une femme a plus de responsabilités ? Pourquoi voir ça d'un côté négatif ? Il y a des gens qui recherchent des responsabilités pour se faire valoriser toute leur vie !
    C'est moderne que de vouloir fuir ses responsabilités, même celles qu'induisent la nature même ?
    Celle de la femme est très grande, celle de l'homme grande, voilà tout.
    Dans tout les cas, on ne pourra pas empêcher son enfant de passer à l’acte. Le mieux c’est d’accepter qu’il puisse avoir une vie sexuelle et en discuter le plus possible, l’informer, pour qu’il soit en moyen de se forger sa propre opinion
    Et par ailleurs, non, je ne pense pas que un "enfant" de 14/17 ans puisse comprendre toute la signification du sexe (en tout cas pas en occident libertaire où l'exemple de parents laissant leurs enfants faire ce qu'ils veulent jusqu'à pas d'heure n'est pas bien rare).
    Et "on ne peut pas empècher son enfant de passer à l'acte" ? Si on est un parent absent oui je suppose. Sans être un tyran, régir la vie de son enfant et son éducation, il n'y a rien de plus normal.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  16. #76
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 884

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Moi, ça me fait un peu sourire d'entendre prôner qu'on doit attendre d'être capable d'assumer un enfant pour avoir une vie amoureuse et sexuelle. Parce qu'actuellement, ben pour être capable d'assumer un enfant (disons avoir un boulot stable et un couple stable), on attend d'avoir près de 30 ans... Non mais sérieusement, vous vous imaginez attendre cet âge-là ? Pas besoin d'être un grand psychiatre pour deviner la frustration emmagasinée durant toutes ces années (c'est physique, on maîtrise pas ça, et psychiquement ça peut faire des dégâts plus tard....).

    C'est sûr que 13-14 ans, moi je trouve ça beaucoup trop tôt, mais on l'a déjà dit, ça concerne une toute petite minorité; pour l'immense majorité l'âge moyen n'a pas bougé... celui qui a bougé c'est l'âge de la stabilité, et donc y'a plus d'écart entre les deux, d'où plus de risque de se trouver enceinte alors qu'on n'y est pas prêt.
    Et pour en revenir aux "écervelées"... qui parfois ont eu une éducation tout à fait stricte, faut quand même pas éxagérer les rares cas de parents démissionnaires dont on nous rebat les oreilles, la plupart font de leur mieux ! Et ben pour ces quelques cas de filles ET GARCONS écervelés (ou malchanceux dans un cas d'accident de contraception) , il est justement ibndispensable que l'avortement soit possible : vous imaginez l'avenir du gamin, sans ça ? Probablement sans père, et avec une mère qui aura bousillé peut-être ses études? Il n'a pas demandé ça, et il le paierait toute sa vie parce qu'on aurait refusé à ses parents le droit de ne pas le mettre au monde ?

    Et puis, Eomer, tu parles d'éducation des enfants... Tu crois vraiment que ton enfant va respecter les interdits que tu lui mettras ? Tôt ou tard, il les transgressera, ou du moins les remettra en cause pour se faire sa propre opinion (je dirais même que s'il ne le fait pas ce n'est pas sain). Et je connais deux filles dont les parents avaient bien insisté sur le "pas avant le mariage"... qui ont commencé au lycée ou juste après, comme les autres... Franchement, porter le poids de cette "anormalité" imposée par les parents (anormalité par rapport aux camarades), c'est très lourd, et si l'enfant n'a pas une raison forte (religieuse en général) de s'abstenir, il ne le fera pas.

    Bon, sachant que dans les deux cas de "décision" que je connais personnellement et que j'ai cités plus haut (une amie et une cousine)... Ben l'écervelée (de 18 ans) qui ne s'est pas méfiée et était dans une relation qui n'aurait pas dû être stable, c'est elle qui a décidé de garder l'enfant, suivant son coeur plus que sa sagesse, sacrifiant ses études, et se trouvant 5 ans après dans une situation guère reluisante. Et la femme "mûre" de 28 ans, qui était en couple mais venait de rompre, et qui se sentait parfaitement prête à assumer l'enfant, ben c'est elle qui a décidé d'avorter, pour ne pas que l'enfant se retrouve à vivre une situation difficile. Alors c'est bien beau de taper sur les "écervelés"... Mais c'est pas forcément eux qui avortent...
    Dernière modification par Voyageuse ; 04/02/2010 à 23h24.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  17. #77
    Smidge Invités

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    On va recentrer le débat sur l'avortement, merci.

    Bien sûr, l'ouverture d'un autre topic sur la sexualité des ados peut tout à fait être de mise.

  18. #78
    Avatar de Eleglin
    Eleglin est déconnecté Samouraï immortel
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    In Arcadia
    Messages
    979

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    D'autant plus que la sexualité des ados n'est pas au coeur du problème. Les ados ne sont pas les seules à connaitre l'avortement. Il ne faut pas oublier qu'il y a aussi des femmes et pas que des jeunes filles qui sont concernées : envie pressante et inattendue, oubli de préservatif/pilule, préservatif qui craque (bien qu'un peu trop fréquemment allégué à mon gout) ou exceptionnellement inefficacité du procédé de contraception (qui n'est JAMAIS infaillible), etc.
    L'éducation sexuelle ou la morale ne suffisent pas toujours à régler la question. Tant que l'acte sexuel (et l'Homme) existera, il est plus que probable qu'il y aura des grossesses, souhaitées ou accidentelles. L'avortement remonte à bien longtemps en arrière (rappelez vous les "faiseuses d'ange") et répond à un problème concret. Autant qu'il soit légal et encadré convenablement, plutôt qu'il soit pratiqué de façon "peu catholique" dans les greniers et avec des aiguilles à tricoter.
    La religion, la "tradition" et la sexualité ne sont pas à mettre dans le même panier, si vous le permettez, parce qu'on voit bien ce que cela donne comme conséquence avec le VIH en Afrique.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. [Débat] Votre position face à l'euthanasie
    Par Streen dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/03/2012, 20h58
  2. [Commentaires] Une armée face à l'ennemi.
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/05/2009, 21h42
  3. [ASC/RED/TLR] Problème face au boss final
    Par Sith dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/10/2005, 20h44
  4. [NWN] Rapport d'erreur en pleine face
    Par Ajax dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/04/2004, 07h32
  5. [Info] La Position Helmite
    Par Ravestha dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/06/2003, 20h00

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230