Affichage des résultats du sondage: Etes vous pour ou contre l'avortement?

Votants
35. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Totalement contre

    1 2,86%
  • Contre hormis pour les cas de viol

    2 5,71%
  • Pour à condition que la personne aie conscience des conséquences de sa decision

    7 20,00%
  • Cela ne relève que du choix de la personne concernée

    19 54,29%
  • Pour ou contre n'est pas le problème, la prévention doit être plus efficace

    5 14,29%
  • Autre avis

    1 2,86%
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 78

Discussion: [Débat] Votre position face à l'avortement

  1. #31
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003

    Re : Votre position face à l'avortement

    Je trouve cet argument bien facile... "Briser leur avenir". Les mères ici présentes ont elles l'impression d'avoir raté leur vie en ayant enfanté ? Ne considèrent elles pas que avoir un enfant peut être gratifiant pour son développement personnel ? Est-ce totalement inconciliable avec un travail ? N'est-ce pas justement une bonne leçon de responsabiliser une jeune femme et au contraire lui assurer un meilleur avenir en n'autorisant l'avortement que dans des cas strictement encadrés ? Apprendre que le sexe n'est pas que quelque chose de mécanique quoi...
    Eomer, "briser leur avenir". Ben je ne sais pas, ça dépend je pense de pas mal de choses. De la personnalité de la femme, du fait ou non de l'irresponsabilité du co producteur (parce que bon à 15 ans, on assume pas tellement plus qu'à 30..), ça dépend aussi des parents. Tu sais, il y a des parents qui jettent leurs enfants dehors si ils apprennent qu'ils sont homo, donc je peux imaginer sans crainte qu'il y a des blaireaux qui puissent jetter dehors leur fille si ils apprennent qu'elle est enceinte à 13, 14 ou 15?

    Quoi d'autre ? Regarde un peu la vie que les filles de 14 ans en Angleterre mènent. Faire un enfant ça prend 1 minute, mais ça reste toute la vie. Et OUI, à moins d'être TRES bien entouré (famille notamment) c'est très difficile. Malheureusement, c'est souvent aussi les plus pauvres et/ou les moins éduqués qui ont ce genre de problème. D'où le fait que j'insiste sur le besoin d'éducation.

    Par ailleurs sur le fait de "Les mères ici présentes ont elles l'impression d'avoir raté leur vie en ayant enfanté ? Ne considèrent elles pas que avoir un enfant peut être gratifiant pour son développement personnel ?" Tu détournes complètement ce que j'ai dit. J'ai dit qu'une femme (une fille en l'occurence) qui avait un enfant très très tôt dans sa vie ça ruinait son avenir. Je n'ai jamais dis que ça brisait la vie d'une femme. Alors, OK, si ton appel se faisait sur les mères ici présentes qui ont eu leur enfant à 14 ans...mais sinon hors sujet. Et la question réthorique (ne considèrent elles pas) pour sous entendre une réponse "oui", c'est de la réthorique de bac à sable. Mais comme de toute façon, je pense que "les femmes" ici présentent ont eu plus de 14 ans quand elles ont eu leur enfant...

    Est-ce totalement inconciliable avec un travail ? N'est-ce pas justement une bonne leçon de responsabiliser une jeune femme et au contraire lui assurer un meilleur avenir en n'autorisant l'avortement que dans des cas strictement encadrés ?
    Le fait de faire des enfants n'est pas inconciliable avec un travail. Là encore tu déformes mon propos. Par contre, si tu dois l'élever toi même, oui dans la plupart des cas c'est inconciliable avec le fait de mener des études dans de bonnes conditions. C'est moins point de vue. Et le fait de restreindre la liberté n'a jamais été un moyen de responsabiliser les gens. Dans ce cas, pourquoi n'interdirait on pas aux femmes de travailler, comme ça on leur permettrait de se consacrer pleinement à leurs tâches, et ça les responsabiliserait ? La responsabilité on l'obtient avec la liberté.
    Et puis.....au fait..."ça serait une bonne leçon"..ça signifie qu'implicitement tu te places "au dessus" des femmes concernées puisque tu décides de faire la leçon. Je crois que les femmes sont largement assez intelligentes, adultes pour décider par elles mêmes, ou tout au moins dans un cadre démocratique.

    Enfin plus généralement sur ton propos, je te rappelles qu'un enfant se fabrique à deux, et que l'homme est autant responsable que la femme de l'enfantement. Donc, la vraie leçon ça serait que ce soit les mecs de 15 ans qui après avoir fait leur petite affaire soit obligé de s'occuper du gosse à 50% autant que la femme. Peut être que plus tard dans la vie ils auraient des opinions moins rétrogrades et qu'ils comprendraient qu'élever un enfant ça prend plus qu'une minute et trente seconde (rabillage compris)
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  2. #32
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Magicien Re : Votre position face à l'avortement

    Insister sur la prévention et l'éducation est une bonne chose, et je pense que c'est l'une des meilleures solutions pour décider de la naissance ou non d'un enfant.

    Cela dit, m'opposant à certains posts précédents, je dis et j'affirme qu'on est JAMAIS, j'ai bien dit JAMAIS à l'abri d'une boulette !!!
    Un oubli, un craquage, un problème de calcul sur des courbes, etc... Le risque 0 est totalement absent en matière de fécondation, MEME (c'est déjà arrivé) dans le cas d'une vasectomie ou ce genre d'opération... Il me semble que ça c'est déjà vu...

    Donc on ne peut pas imputer toute la responsabilité à la femme en question (parce qu'elle peut avoir n'importe quel âge et des enfants, ou pas) et même au futur père en question... Parce que tout ne se contrôle pas forcément dans la vie, et comme on dit errarum humanum est...

    L'avortement est bien le dernier recours dans une situation idéale, mais on ne vit pas au pays des bisounours et il n'y a pas de situation idéale. Il y a toujours un "hic" quelque part et dans le cas de la reproduction, il est indéniable...
    C'est pourquoi j'ai du mal à saisir les propos d'Eomer en particulier...

    Par ailleurs, je ne retrouve plus les chiffres, mais il me semble que lors d'une réunion au Planning Familal, on nous avait dit que les Pays Bas avaient le temps d'autorisation d'IVG le plus important au monde (en terme de semaines de grossesse), et que c'était pourtant le pays qui comptabilisait le nombre d'IVG légaux le plus faible du monde... Avec, il me semble aussi, une éducation sexuelle et à la contraception très soutenue...
    Voilà qui viendrait étayer les propos d'Inarius...
    Mais comme je l'ai dit précédemment, on est jamais l'abri de rien, alors même si la pilule c'est très efficace, et même si la pilule du lendemain a un taux d'échec relativement bas, on ne sait jamais...
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  3. #33
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : Votre position face à l'avortement

    Oui donc on en revient au problème principal: le manque de prévention et d'éducation (pour les jeunes de moins de 16/18 ans j'entends (et leurs parents aussi des fois...)).
    A la fois pour les responsabiliser à ne pas coucher à un âge où ils ne connaissent rien aux protections et pour permettre de réfléchir avant de faire une erreur sous l'effet de l'urgence (Cf Pays Bas tu dis Ailyn ? "Pas de délai mentionné. Dans le code pénal : viabilité du foetus" d'après le site du planning familial... je sais pas trop quoi en conclure.).

    Enfin bon en tout cas ça me confirme ce que je disais dans mon tout premier post, j'aurais du voter: "Pour ou contre n'est pas le problème, la prévention doit être plus efficace"
    C'est la seule réponse réaliste que j'aurais du donner (d'ailleurs si quelqu'un peut changer mon vote...).
    Mais je reste contre l'avortement car soit on a l'âge de prendre en charge l'enfant et c'est de l'égoïsme qui pousse à ne pas assumer son enfant, son "erreur" ou "ratage" d'un soir ?
    Soit on est trop jeune et dans ce cas c'est à la fois la faute des parents/ de l'éducation/de la prévention et du jeune (de la jeune) qui n'envisage pas de mener à terme l'enfant pour l'adoption. Après tout c'est en partie de leur faute et assumer les ferait grandir. Pour ce qui est de l'argument du regard des autres... Si une fille de 15 ans me dit: "j'aurais pu avorter mais je préfère le garder (ou le faire adopter)" bah perso je la félicite, je ne pense pas être un cas hors du commun pour une telle opinion dans cet exemple.

    Et le délai de réflexion de 2 jours minimum en France est abhérent pour une telle décision.
    (Belgique 6 jours, Italie 7j)
    Dernière modification par Eomer ; 23/12/2009 à 12h12.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  4. #34
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Lecture Re : Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Soit on est trop jeune et dans ce cas c'est à la fois la faute des parents/ de l'éducation/de la prévention et du jeune (de la jeune)
    Oui, oui, il faut bien insister sur la prévention, oki, d'accord, pas de problème, mais je ne vois pas en quoi, comme je l'ai dit dans mon dernier post, il ne pourrait pas y avoir erreur de parcours... La contraception, c'est bien, mais c'est jamais parfait...

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Après tout c'est en partie de leur faute et assumer les ferait grandir.
    C'est d'ailleurs pour ça que je ne vois absolument pas de quoi tu parles... Parfois, avoir et élever un enfant qu'on a eut alors qu'on était sous contraception, c'est pas possible, c'est tout, les autres ont évoqués tout un tas de raison qui sont valables...
    Ben oui, si on utilise la contraception, c'est pas pour rien quand même...

    Donc pour moi, je le regrette cet argument est irrecevable. Prendre ses responsabilités quand on ne veut pas avoir d'enfant tout de suite, c'est s'occuper de sa contraception dans un premier temps et peser le pour et le contre ensuite en cas d'accident.

    En effet, sur ce site, tu verras que, je cite "Pour la très grande majorité des femmes le recours à l'avortement est accidentel." donc bon, je pense qu'il inutile est très moralisateur d'accuser les gens de ne pas prendre leurs responsabilités.

    Bon, autre chose, j'ai retrouvé dans mes notes le délai légal au Pays Bas pour l'IVG et il s'avère qu'il est fixé à 22 semaines. Après dans beaucoup d'autres pays d'Europe, il peut être décidé par des commissions spéciales de procéder à l'IVG au déla du délai légal dans les cas où la femme concernée serait dans une situation de détresse déterminée par cette commission.

    D'autre part, le délai de réflexion en France est fixé à une semaine et non pas à 2 jours. Vérifiable ici dans un document plus que fiable.
    Une semaine, c'est peu, mais quand on sait que notre délai légal en France est fixé à 12 semaines, il n'y a pas non plus beaucoup de temps pour tergiverser. Malgré tout, on peut être aidé dans sa réflexion puisque des entretiens avec le médecin qui pratique l'IVG sont obligatoires...
    Et pour te donner un ordre d'idée, lorsque tu as raté "une pilule", le délai pour essayer de commencer à savoir si tu es enceinte est de trois semaines après le rapport à risque... Donc, en général, quand on se retrouve face à un évènement d'une telle ampleur, il faut très vite réfléchir... 12 semaines, c'est vite passé...

    Donc non, une IVG n'est jamais anodine comme tu as l'air de le supposer Eomer, et c'est une décision aussi difficile à prendre que celle d'accoucher sous X, ou de garder l'enfant.
    Je connais des personnes qui ont cédé à deux de ces choix. Il en a résulté de bonnes et mauvaises conséquences pour chacune d'entre elles, mais une chose est sûre : cette expérience les a marquées comme rien ne le fera dans leur vie.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  5. #35
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : Votre position face à l'avortement

    Nous pouvons, pour les besoins de l'analyse, schématiquement classer les femmes qui avortent en deux catégories tout en sachant que de nombreuses attitudes intermédiaires sont possibles.
    Ou bien les femmes pratiquent une contraception rigoureuse et ne voient dans l'avortement, comme la loi française les y invite, qu'un recours ultime qui leur permet de refuser éventuellement les aléas d'un échec de contraception ou d'un changement de situation après une conception volontaire, ou bien les femmes considèrent l'avortement comme un moyen, parmi d'autres, de prévention des naissances et pratiquent une contraception assez relâchée.
    Les femmes du second groupe sont évidemment plus jeunes en moyenne au premier avortement que celles du premier groupe et courent un risque plus grand d'avortements répétés.
    (Sur ton site)
    Donc non, une IVG n'est jamais anodine comme tu as l'air de le supposer Eomer, et c'est une décision aussi difficile à prendre que celle d'accoucher sous X, ou de garder l'enfant.
    Bah j'espère que tu as raison et que c'est une minorité. Ce que je n'aime pas dans cette loi Veil IVG c'est que ça passe plus (pas que pour les féministes) comme un "Droit" une "liberté de la femme" que comme une "possibilité" de dernier recours. L'apologie de l'IVG je ne supporte pas.
    L’autorisation parentale disparaît pour la délivrance de contraceptifs hormonaux.
    15% des premiers rapports sexuels se font sans aucun mode de contraception. Chaque année, 10 000 mineures se retrouvent enceintes et 7 000 d’entre elles subissent une IVG. La pilule du lendemain – le NorLevo – (à prendre dans les 12 heures à 72 heures après le rapport non protégé) est désormais librement disponible auprès des infirmières scolaires ou dans les pharmacies sans prescription médicale.
    Enfin je suppose que le développement de l'IVG sur une certaine tranche de la population coïncide peut être avec la perte de sens dans l'acte sexuel (pour certains et certaines). Et que ce comportement est en partie conservé en prenant de l'âge.

    Peut être qu'il faudrait autoriser l'avortement jusqu'à 22 semaines (semaine pivot pour sa viabilité d'après ce que j'ai compris sur internet) mais n'autoriser l'intervention que entre la 18 ème à la 22 ème semaine. Ca laisserait largement le temps de se rendre compte de la grossesse et de réfléchir après les consultations avec le médecin.
    Le taux d’avortements en France reste un des plus élevés des pays européens. Quelques chiffres restent à méditer. Selon un enquête de l’Inserm de 1997, les Pays-Bas, où le délai légal d’intervention est de 22 semaines de grossesse, possède l’un des taux les plus bas d’IVG (6,5 pour 1000 femmes, alors qu’en France il s’élève à 15 pour 1000). Le rapport précise que “la sexualité des jeunes filles n’est pas réprouvée” dans ce pays.

    Oui tu avais raison le site du Planning familial est merdique, je comprends mieux la prévention minable.

    PS:
    Cette deuxième consultation a lieu, au moins une semaine après la première consultation, généralement auprès dun médecin pratiquant des IVG. Cependant, si les démarches entreprises pour accéder à une IVG ont été débutées tardivement, et sil y a risque de dépassement du délai légal, le médecin peut accepter de réduire ce délai de réflexion.
    Y a une brèche dans la loi. Ca reste sujet à interprétation.

    HS: Par ailleurs, pourquoi rembourse t'on l'IVG ? Qu'est ce qui justifie que l'"assurance maladie" rembourse ça grâce aux deniers de tous ?
    Dernière modification par Eomer ; 23/12/2009 à 16h39.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  6. #36
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Lecture Re : Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Bah j'espère que tu as raison et que c'est une minorité. Ce que je n'aime pas dans cette loi Veil IVG c'est que ça passe plus (pas que pour les féministes) comme un "Droit" une "liberté de la femme" que comme une "possibilité" de dernier recours. L'apologie de l'IVG je ne supporte pas.
    Pourquoi c'est considéré comme un droit ? Parce que jusqu'à récemment, avoir ou ne pas avoir d'enfant n'était pas sujet à débat pour les femmes. Elles se mariaient et avaient des enfants et POINT FINAL. Voilà pourquoi c'est présenté comme tel. Parce qu'aujourd'hui, le fait d'avoir ou de ne pas avoir des enfants est devenu, en particulier par le biais de la contraception, un vrai choix pour les femmes.

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Enfin je suppose que le développement de l'IVG sur une certaine tranche de la population coïncide peut être avec la perte de sens dans l'acte sexuel (pour certains et certaines). Et que ce comportement est en partie conservé en prenant de l'âge.
    Euh, franchement, je ne sais pas si c'est vraiment dû à ça dans la mesure ou l'interruption de grossesse a toujours existé (on donnait aux femmes des plantes toxiques destinées à empoisonner le foetus dans l'antiquité je crois, et il y a quelques années, c'était la faiseuse d'ange qui remplaçait ce genre de technique. Non, je crois que ça a toujours plus ou moins existé ces méthodes, et qu'on s'en servait, contrairement à ce qu'on peut en dire. D'où le fait qu'il soit légal ou pas, l'IVG continuera d'exister, mais il risque d'être très dangereux pour les femmes. Pour ce point, je me range de l'avis d'Umbre.

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Oui tu avais raison le site du Planning familial est merdique, je comprends mieux la prévention minable.
    Je ne suis jamais allée sur le site du Planning Familial, en revanche, je me suis rendue dans celui qui est près de chez moi pour y assister à des réunions, des débats, etc car les professionnels y sont très actifs, bien renseignés et plus humains que n'importe quel site Internet.

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Y a une brèche dans la loi. Ca reste sujet à interprétation.
    Cette fameuse brèche dont tu parles n'en est pas une. C'est juste que quand tu atteins les 10 semaines de grossesse, le médecin prend sur lui de réduire le temps de réflexion... Parce que si on le dépasse... L'IVG devient illégale.
    Donc non, c'est pas une brèche, mais un aménagement.

    On dit 12 semaines... Donc on va pas laisser sur le carreau une femme qui a appris et confirmé (oui parce qu'il faut la confirmer) sa grossesse un peu tard...
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  7. #37
    Date d'inscription
    December 2009
    Messages
    251

    Re : Votre position face à l'avortement

    L'IVG c'est maaaal !
    Ah c'est beau les idées régressives. Pendant qu'on y est, on interdit aux femmes de travailler. Et tiens, le droit de cuissage c'était chouette, ça, pourquoi ça existe plus ?

    C'est un droit, oui, et pas une faveur qu'on donne aux femmes.
    De toute façon ça a toujours existé, comme l'ont souligné d'autres avant moi, ça permet juste aujourd'hui d'être encadré médicalement et de ne pas être mortel pour la femme.

    Eomer, je trouve que certaines de tes allusions ou de tes jugements hâtifs sont très limite. Je te conseille de te renseigner auprès des femmes de ton entourage qui ont déjà commis cet acte aussi ignoble.

  8. #38
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Lecture Re : Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    HS: Par ailleurs, pourquoi rembourse t'on l'IVG ? Qu'est ce qui justifie que l'"assurance maladie" rembourse ça grâce aux deniers de tous ?
    Non non, c'est une excellente question : pourquoi rembourse-t-on l'IVG ?

    Parce que subir un IVG est un droit pour une femme en France. C'est son droit à choisir ce qu'elle veut pour sa vie future, comme il est question depuis le début de ce topic. Pour garantir ce droit à toutes les femmes... On l'a rendu remboursable pour toutes par la Sécurité Sociale.

    Au delà de la notion de fric, c'est une manière de garantir leur possibilité de choisir.

    Voilà ce que c'est. Un vrai choix pour les femmes. Le droit de ne pas subir les grossesses à répétition comme elle le faisait autrefois. C'est aussi la raison pour laquelle la Sécurité Sociale rembourse certaines pilules, et c'est aussi la raison pour laquelle la contraception d'urgence peut être délivrée sans ordonnance...

    Pourquoi l'IVG est remboursée ? Pour garantir notre liberté de choix.
    Dernière modification par Ailyn ; 25/12/2009 à 01h30.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  9. #39
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Soraes Voir le message
    Ah c'est beau les idées régressives. Pendant qu'on y est, on interdit aux femmes de travailler. Et tiens, le droit de cuissage c'était chouette, ça, pourquoi ça existe plus ?

    Raaaaaaaaah enfin une femme comme je les aimes. Mais tu oublis les harems, c'est sympa aussi.

    Même plus loin, je m'imagine en roi avec un harem de femmes travailleuses qui m'obeissent au doigts et à l'oeil, qui rapportent l'argent, qui font le ménage, la vaisselle, la cuisine...
    My dream...
    Continus comme ça et je vais croire que tu es la femme de mes rêves...

    Bon je vais cacher ça avant que la mienne ne sortent le rouleau à patisserie pour me rappeler que les femmes ne sont pas soumisent...
    Cruelle réalité

    http://a6.idata.over-blog.com/300x29...avortement.jpg

     Cliquer ici pour révéler le texte
    Dernière modification par Umbre ; 11/01/2010 à 21h39.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  10. #40
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 887

    Re : Votre position face à l'avortement

    Bon, ben vous avez posté à fond pendant mes vacances !

    Moi je peux vous apporter deux témoignages, deux cas concrets, de deux jeunes femmes ayant eu des grossesses non désirées, l'une ayant fini par avorter, l'autre non. Ca ne fera pas avancer les choses, mais ça donne un peu de vécu.

    Premier cas : elle a 28 ans, un boulot, s'installe en couple avant un mec qu'elle fréquente depuis quelque mois... et se rend compte au fil des jours qu'elle s'est complètement plantée sur le mec en question (au bout de quelques semaines il tentait de l'entraîner dans des réunions de couples échangistes...), elle le quitte au bout de quelques mois... et s'aperçoit un peu plus tard qu'elle est enceinte de lui. Elle a envie d'un enfant, est capable de l'assumer... Mais ne veut plus jamais avoir à faire avec son géniteur, or celui-ci pourrait apprendre qu'elle est enceinte, ou plus tard qu'elle a eu un enfant, faire prouver sa paternité. Elle a peur de lui, elle le trouve dangereux, pour elle comme pour un éventuel bébé. Bref, elle a choisi d'avorter (et me l'a raconté très longtemps après, vu que j'étais en pleine démarche d'adoption elle avait peur que ça me choque qu'elle l'ait pas gardé -choix impossible pour elle car risque de voir débarquer le géniteur). Je sais que ça a été dur pour elle, même si elle m'en a peu dit et n'en a parlé qu'à très peu de monde. Mais elle sait que c'était le meilleur choix compte tenu de sa situation.
    Edit : elle a rencontré moins d'un an après son futur mari, et ils ont maintenant 2 enfants. Mais je ne pense pas qu'elle lui avoue un jour avoir avorté.... Elle se demande comment il le prendrait, il est très croyant...

    Autre cas, une jeune fille de première année de fac de psycho (rêve de devenir psy pour enfants, et a largement les capacités intellectuelle pour y arriver), elle sort d'anorexie, reprend goût à la vie, rencontre un jeune homme de son âge.... accident de préservatif, mais vu la date par rapport à son cycle, elle ne s'en soucie pas. Elle se retrouve enceinte. le père (et la famille du père) veut qu'elle avorte, sa famille à elle lui laisse le libre choix et l'assure de la soutenir quelle que soit sa décision. Elle va à la consultation avortement... et au bout du délai de réflexion, elle finit par décider de le garder, car elle l'aime déjà ce petit bout qui va grandir en elle. Résultat : elle se met en couple avec le jeune homme en question (qui aurait dû être une simple amourette au départ, ils étaient vraiment trop différents), est obligée d'arrêter ses études. Elle vit depuis de petits boulots, assistante maternelle, pionne.... Elle adore son gosse. Mais elle a fini par replonger dans l'anorexie, prisonnière d'une vie qui ne lui correspond pas. Elle a fini, au bout de quelques années, par quitter le père de son enfant et reprend enfin un peu d'appétit. Ses parents l'aident de leur mieux. Mais son avenir est bien flou.

    Les deux pensent avoir fait le bon choix et ne le regrettent pas. On prend la décision, et ensuite, on vit avec, les regrets ne servent à rien....

    Et à part ça, pour mon opinion personnelle.... Je pense que c'est une décision très difficile à prendre, et qui concerne le couple - lorsqu'il y en a un, et sinon la femme. Et que cette solution doit exister, parce qu'un enfant non désiré ça peut briser une vie. Et c'est bien beau de dire qu'on peut le faire adopter, mais je pense que porter un enfant 9 mois et choisir de l'abandonner, c'est traumatisant pour la mère qui a peut-être commencé à tisser des liens avec lui, qui se sentira sans doute coupable toute sa vie. Elle a peut-être peur de s'attacher, de ne pas oser l'abandonner ensuite, mais surtout à mon avis, peur de l'image, que va dire l'entourage en la voyant enceinte et en sachant qu'elle choisit d'abandonner le bébé ? Ce n'est vraiment pas une décision facile... Choisir entre la culpabilité de ne pas avoir autorisé un nouvel être vivant à exister, et la culpabilité de l'avoir abandonné...

    Ceux qui s'opposent à l'avortement le font car ils considèrent cela comme un meurtre. mais ce n'en est pas un. Au bout de ces quelques semaines, c'est encore juste un amas de cellules sans système nerveux, sans circulation sanguine, on ne peut pas appeler ça un être vivant. C'est un être vivant "potentiel", qui le deviendra s'il arrive à terme. Mais il n'en est pas encore un. Et toutes les femmes qui avortent ont bien consciences qu'elles mettent fin à quelque chose qui aurait pu déboucher sur un être humain. Et en plus, elles savent que ça peut avoir des conséquences sur leur corps, sur leur fécondité. Si elles le font, c'est qu'elles n'ont pas d'autres choix, parce qu'elles savent qu'elles ne peuvent pas mettre au monde un enfant, pas maintenant, qu'elles ne peuvent pas le prendre en charge. Mais bien sûr, il faut avant tout mettre l'accent sur la contraception, pour éviter d'en arriver là.

    Bon, désolée pour ce long post... Mais je m'étais promis en partant de poster à mon retour, donc c'est fait !
    Dernière modification par Voyageuse ; 24/12/2009 à 19h30.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  11. #41
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 371

    Re : Votre position face à l'avortement

    A mon tour.
    J'ai hésité entre "cela relève du choix de la persone concernée" et "pour ou contre n'est pas le problème,la prevention doit etre plus efficace". Cependant c'est "cela relève du choix de la persone concernée" qui a pris le dessus. Et pour cause:
    -une grossesse non désirée peut etre dramatique. J'ai vu à la télé un reportage sur des dénis de grossesses, où des femmes refusent de croire qu'elles sont enceintes. Parfois elles adoptent des positions qui cachent leur grossesse et l'enfant prend dans le ventre de la mère une forme différente que celle des autres. Lorsque l'enfant nait, s'il n'est pas aimé, il sera malheureux et sa vie sera brisée. N'aurait il pas été mieux d'avoir avorté? J'ai vu dans ce même reprotage, un bébé qui a été mis dans un congélateur après sa naissance suite à) un déni de grossesse de la mère. C'est aussi pour cela que j'aimerais aussi que les moyens de prévention soient plus efficaces. L'avortement doit être également mieux connu et moins tabou.
    -Je m'attends à de vives critiques que j'ai subies, celles ci prétendant qu'il est inadmissible de détruire la vie, que la pratique se fait tout le temps, que détruire la vie est un crime et que l'avortement devrait être supprimée. Je répondrai à cela qu'en plus des raisons évoquées en haut, il est très facile de culpabiliser quelqu'un. Je ne pense pas que l'avortement se pratique aussi facilement. Cela peut même estre traumatisant pour la mère ou le couple. Et puis montrer du doigt la mère en disant qu'elle devrait prendre ses responsabilités, comment fait on lorsque le père l'a quitté avant la grosesse, lorsqu'elle est sans soutien ni revenu? Certes en pratiquant l'avortement on détruit la vie mais en ne la pratiquant pas pour aboutir à un enfant mal aimé, on détruit la vie là aussi. Et si on supprime l'avortement en france, rien n'empeche une femme d'avorter à l'étranger ou de contourner avec des risques de mort pour la mère. Et puis rien n'immunise contre les accidents des contraceptifs. Nous sommes des humains,pas des êtres parfaits.
    Ma bio rp est ici

  12. #42
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : Votre position face à l'avortement

    Il reste un gros travail à faire sur la prévention, contraception. Surtout avec la remonté des religions...

    http://blog.emceebeulogue.fr/public/...humour-www.jpg
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  13. #43
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    D'ailleurs, si je puis me permettre ce trait d'humour, je dirais que la prévention, ça marche pas à tous les coups.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  14. #44
    Date d'inscription
    March 2007
    Localisation
    La Réunion
    Messages
    169

    Re : Votre position face à l'avortement

    Excellent trait d'humour, celui-là!!! Merci!

  15. #45
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Un lien vers le journal de M6, il parle de la contraception et de l'IVG
    M6 REPLAY le journal 19/45 du 2 février
    Dernière modification par Umbre ; 03/02/2010 à 00h15.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  16. #46
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Lecture Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Umbre Voir le message
    Un lien vers le journal de M6, il parle de la contraception et de l'IVG
    M6 REPLAY
    Je n'ai pas trouvé : tu pourrais préciser la date du bulletin d'information ?
    Je suppose que c'est à cause de la réforme voulue par Madame Bachelot... Il faut bien fait oublier les doses de vaccins...

    EDIT : merci ! Mais je n'ai pas trouvé il ne doit pas être encore en ligne !

    EDIT 2 : et hop ! V'là madame Bachelot !
    En même temps, je voudrais pas dire... Non seulement y a des inégalités saisissantes, mais dans le cadre de la restructuration hospitalière, ça devient de pire en pire... Mais bon, vous comprenez c'est pour notre bien .
    Dernière modification par Ailyn ; 03/02/2010 à 09h14.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  17. #47
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    A l'"autel"
    Messages
    31

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Moi je suis pour "Pour ou contre n'est pas le problème, la prévention doit être plus efficace" car je trouve que c'est encore un problème de notre société, on tente de résoudre les problèmes une fois qu'ils ont été posées, plutôt que de tenter de l'enrailler correctement à la source. Et cela vaut autant pour moi, qui doit mettre un préservatif (ou la pillule pour ma compagne) avant de coucher, comme les parents de faire cette éducation à leur enfant, tout comme le gouvernement d'ajouter encore plus d'informations à ce sujet, de faciliter l'accès aux préservatifs / pillules (mais pas celle du lendemain qui est un petit avortement).

    Maintenant, je ne demande pas à ce que l'avortement soit définitivement banni, il arrive que des personnes victimes de violes veulent se séparer d'un bébé venant de cet acte. Que des parents décident de se séparer d'un fœtus qui risque d'avoir de gros problème de santé à la naissance. Je ne dirais pas non plus bien fait pour toi, à la gamine de 14ans qui tombe enceinte parce qu'elle a bêtement oubliée de demander à son partenaire de s'"habiller". Je ne suis pas contre l'avortement, mais je suis contre que l'on prenne se système comme la solution utilme à un mal qui doit être pris plutôt.
    Borakûl u moradin
    Sa bio
    Couleur : #FF8A00

  18. #48
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Les gamines idiotes de 14 ans existent, c'est un fait, mais il n'est pas rare que les accident de capotes arrivent... Nombreuses sont les filles qui ont oubliées leurs pilules une fois pendant le cycle, et que ça entraine une grossesse est très fréquent. Parfois, elles n'ont même pas oubliées de la prendre...

    Donc oui, encore beaucoup de travail sur la prévention, mais ça ne fera jamais tout...
    Dernière modification par Umbre ; 03/02/2010 à 12h53.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  19. #49
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    A l'"autel"
    Messages
    31

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Umbre Voir le message
    Les gamines idiotes de 14 ans existent, c'est un fait, mais il n'est pas rare que les accident de capotes arrivent... Nombreuses sont les filles qui ont oubliées leurs pilules une fois pendant le cycle, et que entraine une grossesse est très fréquent. Parfois, elles n'ont même pas oubliées de la prendre...

    Donc oui, encore beaucoup de travail sur la prévention, mais ça ne fera jamais tout...
    Ce sont aussi des exemples que je n'ai pas cité dans le cas d'avortement qui me paraît normal. Encore une fois, je suis contre l'avortement pour palier facilement à la "débilité" des gens. Ceux là on besoin d'une éducation.
    Borakûl u moradin
    Sa bio
    Couleur : #FF8A00

  20. #50
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Nain Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Belonar Voir le message
    mais pas celle du lendemain qui est un petit avortement
    Pas du tout.
    Elle retarde ou perturbe l'ovulation pour éviter qu'il n'y ait fécondation. Par ailleurs la contraception d'urgence est sans danger même si elle perturbe le cycle.

    Tu peux vérifier ça ici.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  21. #51
    Smidge Invités

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Belonar Voir le message
    Ce sont aussi des exemples que je n'ai pas cité dans le cas d'avortement qui me paraît normal. Encore une fois, je suis contre l'avortement pour palier facilement à la "débilité" des gens. Ceux là on besoin d'une éducation.
    Ca me semble juger, et surtout condamner, un peu rapidement. Chaque cas est une situation particulière. Et *même* s'il y a quelques "écervelées" comme tu dis à qui il faudrait mettre un peu de plomb dans la cervelle, on ne peut pas généraliser aussi facilement.

    Alors, oui, il faut aussi accentuer le volet éducatif, je ne dis pas le contraire, mais je ne suis si sûr que tout soit aussi machinéen que tu le présentes.

    Et en plus de ça... comme indiqué dans l'article posté au dessus par Ailyn, 72% des IVG sont tout de même réalisées sur des femmes sous contraceptions...

  22. #52
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Nain Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    En fait, le volet éducatif pose problème dans la mesure où tous les professionnels ne sont pas logés à la même enseigne...
    Il y a beaucoup, et ce même chez les professionnels de santé, de croyances qui embrouillent tout le monde : médecins, patients, etc et qui sont extrêmement contradictoires !!!!

    Exemple tout à fait parlant :
    Si une femme est sous contraception orale et qu'elle a un oubli, elle prend la contraception d'urgence. Mais doit elle arrêter la contraception orale ou non ?
    Certains professionnels de santé dirons oui, d'autres dirons non. (Il me semble d'ailleurs que la réponse est plutôt non... mais je ne suis pas professionnelle du domaine concernée ).

    Ce simple constat m'a amené à m'interroger sur la manière qu'on a d' "éduquer" nos jeunes à la contraception... Face à deux réponses contradictoires, qu'est ce qu'on fait ? Ben, on est dans la m**de. C'est tout.

    Le problème à mon sens surtout, c'est ce manque d'harmonisation à ce niveau là : je sais bien que dans ce domaine tout n'est pas exact ou poil de fesse près, mais évidemment, si ils pouvaient se mettre d'accord sur l'attitude à adopter... En suivant des formations sur la question pourquoi pas .
    Dernière modification par Ailyn ; 03/02/2010 à 13h50. Motif: a échangé le oui et le non
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  23. #53
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    A l'"autel"
    Messages
    31

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Umbre Voir le message
    Les gamines idiotes de 14 ans existent, c'est un fait, mais il n'est pas rare que les accident de capotes arrivent... Nombreuses sont les filles qui ont oubliées leurs pilules une fois pendant le cycle, et que ça entraine une grossesse est très fréquent. Parfois, elles n'ont même pas oubliées de la prendre...

    Donc oui, encore beaucoup de travail sur la prévention, mais ça ne fera jamais tout...
    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    Pas du tout.
    Elle retarde ou perturbe l'ovulation pour éviter qu'il n'y ait fécondation. Par ailleurs la contraception d'urgence est sans danger même si elle perturbe le cycle.

    Tu peux vérifier ça ici.
    Je te crois sans même lire lien (que je vais lire quand même pour ma culture ), j'avoue avoir prit un raccourci mais c'était pour bien imager ce que je voulais dire. C'est utile voir primordial d'avoir ce genre de pillule, mais il faudrait faire en sorte que ça reste que dans certains cas.

    Ca me semble juger, et surtout condamner, un peu rapidement. Chaque cas est une situation particulière. Et *même* s'il y a quelques "écervelées" comme tu dis à qui il faudrait mettre un peu de plomb dans la cervelle, on ne peut pas généraliser aussi facilement.
    Ben écoute, si je généralise, c'est peut-être parce qu'une grande majorité de ces "débiles" le font simplement parce qu'elles ne savent pas dire non au mec avec qui elle couche quand il dit ne pas vouloir mettre de préservatif, et à ceux qui ne veulent pas en mettre sous prétexte qu'on ressente moins les choses ainsi et sans réfléchir aux risques encourus (possibilité de mettre enceinte et de chopper des MST). J'avoue avoir moi même dans ma jeunesse prit ce risque inconsidéré, mais j'ai eu la chance d'être tombé sur une fille qui m'a stoppé net et n'en a pas démordu. Donc quand je parle de ces débiles je m'inclue dans le lot Si j'avais eu plus d'information à ce propos, je pense que j'aurai réagis différement.


    Alors, oui, il faut aussi accentuer le volet éducatif, je ne dis pas le contraire, mais je ne suis si sûr que tout soit aussi machinéen que tu le présentes.
    Bah j'ai essayé de nuancer les choses, mais apparement pas assez , je m'en excuse. Dans beaucoup de cas, cela reste logique d'en arriver là, mais avec la généralisation du sex chez les ados de maintenant, ce manque d'information me fait peur.

    Et en plus de ça... comme indiqué dans l'article posté au dessus par Ailyn, 72% des IVG sont tout de même réalisées sur des femmes sous contraceptions...
    Je n'ai pas vu ça dans l'article, j'ai du le sauter, m'enfin je remets pas en question et tant mieux si ce sont les chiffres.

    Citation Envoyé par Ailyn
    Ce simple constat m'a amené à m'interroger sur la manière qu'on a d' "éduquer" nos jeunes à la contraception... Face à deux réponses contradictoires, qu'est ce qu'on fait ? Ben, on est dans la m**de. C'est tout.

    Le problème à mon sens surtout, c'est ce manque d'harmonisation à ce niveau là : je sais bien que dans ce domaine tout n'est pas exact ou poil de fesse près, mais évidemment, si ils pouvaient se mettre d'accord sur l'attitude à adopter... En suivant des formations sur la question pourquoi pas .
    Je suis tout à faire d'accord. Mais je voulais souligner aussi que les parents ont un rôle vraiment important la dedans aussi, pas que les professionnels. Sans rentrer dans les détails ils peuvent très bien insister sur l'importance de la pillule (quoique ce ne soit pas les filles qui m'inquiète le plus) et sur le port du préservatif pour les mecs.
    Borakûl u moradin
    Sa bio
    Couleur : #FF8A00

  24. #54
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Belonar Voir le message
    Je suis tout à faire d'accord. Mais je voulais souligner aussi que les parents ont un rôle vraiment important la dedans aussi, pas que les professionnels. Sans rentrer dans les détails ils peuvent très bien insister sur l'importance de la pillule (quoique ce ne soit pas les filles qui m'inquiète le plus) et sur le port du préservatif pour les mecs.
    Oui les parents ont un rôle majeur à jouer, mais un grand nombre d'entre eux préfèrent laisser ça à l'école, aux soignants etc.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  25. #55
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Nain Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Le problème qui se pose c'est que le sexe chez les ados a toujours existé, quoi qu'on en dise. On se mariait plus jeune avant, c'est tout. C'est ça la différence.

    Maintenant, le problème qui se pose c'est que nous vivons dans une société à moitié hypocrite qui veut donner ce qu'on réclame mais pas faire les choses correctement. Beaucoup de jeunes ne savent pas ce qu'ils risquent vis à vis des MST, font le test de dépistage du VIH tous les ans, etc... Des choses qui pourraient être évité je pense si ils en mesuraient correctement le risque.
    La prise de conscience se fait doucement... Mais elle n'est pas encore là. De même, c'est aussi aux familles d'aider à la prise de conscience, etc, mais ce n'est pas commun pour le moment, il faut progressivement faire entrer ces nouvelles aides dans les mentalités. Je pense que ma génération le fera puisqu'elle a été sensibilisée très tôt au problème du VIH et au port du préservatif... masculin ou féminin d'ailleurs .
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  26. #56
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages
    596

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    72% des IVG sont tout de même réalisées sur des femmes sous contraceptions...
    Beaucoup de personne ne savent pas suivre correctement leur contraception d'une part par manque de connaissance de leur cycle pour certaines mais là encore l'éducation et l'information pourrait aider. Et d'autre part un oubli de pilule c'est tellement vite arrivé et ça n'arrive pas qu'au autre malheureusement. Quand on se rend compte tout de suite de l'oubli, on peut faire face, Norlevo et préservatif jusqu'à la plaquette suivante. Sinon si on l'a pas vu tout de suite (et si si ça arrive), heureusement pour celle qui ne sont pas en mesure de garder l'enfant, qu'il reste l'IVG.

    la contraception d'urgence est sans danger
    oui tout à fait à condition qu'elle soit prise de façon brève et occasionnel et ne doit en aucun cas se substituer à une contraception régulière.

    Des fois je suis effarée quand je suis en face d'une personne qui me sort lorsque je vend un Norlevo: "pas la peine de m'expliquer je l'ai déjà prise plusieurs fois". Là encore l'information sur les différents système de contraception pourrait y remédier

    On a même eu des cas d'ado qui en achetait d'avance et qui avez des rapports non protégés volontairement et la prenait systématiquement après. Là encore seule l'information et l'éducation des jeunes en matière de contraception pourraient pallier ce genre de problèmes.
    Dernière modification par Elanor ; 03/02/2010 à 17h39.
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  27. #57
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    A l'"autel"
    Messages
    31

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    Le problème qui se pose c'est que le sexe chez les ados a toujours existé, quoi qu'on en dise. On se mariait plus jeune avant, c'est tout. C'est ça la différence.
    Effectivement le sexe chez les ados a toujours existé, mais je crois qu'il est plus répandue qu'avant. Que les enfants en parlent plutôt donc se croît plus apte à passer le cap qu'avant. C'est selon ma logique, je n'ai pas fait ni lu d'étude la dessus

    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    Je pense que ma génération le fera puisqu'elle a été sensibilisée très tôt au problème du VIH et au port du préservatif... masculin ou féminin d'ailleurs .
    Je l'espère, mais si je pense qu'il faudra encore une ou deux générations pour que ça rentre vraiment dans les moeurs.

    Citation Envoyé par Elanor
    On a même eu des cas d'ado qui en achetait d'avance et qui avez des rapports non protégés volontairement et la prenait systématiquement après.
    Voilà c'est exactement cette attitude qui me fait réagir. Merci de l'avoir écrit noir sur blanc
    Borakûl u moradin
    Sa bio
    Couleur : #FF8A00

  28. #58
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages
    596

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    @belonar: sauf que les ado elles avaient peur de demander la pilule à leur parents et qu'elles pensaient que Norlevo était une contraception tout cour. Donc il faut les éduquer et les informer sur les contraceptions possibles et surtout leur dire qu'elles peuvent consulter au planning familiale de façon anonyme et gratuite. Je ne les condamne pas et je ne les trouve pas écervelées pour autant. Souvent dans ce cas le problème est un manque de dialogue et de compréhension au sein de la cellule familiale. C'est à nous en tant que parents d'admettre que nos enfants peuvent avoir une sexualité même si ça nous parait jeune. Alors si on a pas réussi à les convaincre d'attendre, autant faire en sorte que ça se passe le mieux pour eux en ouvrant le dialogue.
    Pour ma part, je trouve aussi que c'est un peu facile de condamner les filles et les femmes: aux garçons et aux hommes de se prendre en main et de sortir couvert. Il y a pas de raison que se soit uniquement les filles les "écervelées" de service. Un mec qui fiat l'amour à sa copine qui n'est pas sous contraception, en ne mettant pas de préservatif, est aussi irresponsable. Chacun doit prendre ces responsabilités. Et donc l'IVG doit être maintenu, gratuit et facile d'accès. Toute les femmes ou les couples doivent pourvoir choisir de ne pas subir une grossesse non désirée sinon quel avenir affectif pour l'enfant en devenir (cf les enfants battus à mort ou victime de mauvais traitement par exemple).
    Dernière modification par Elanor ; 03/02/2010 à 17h37.
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  29. #59
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Magicien Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    Citation Envoyé par Elanor Voir le message
    oui tout à fait à condition qu'elle soit prise de façon brève et occasionnel et ne doit en aucun cas se substituer à une contraception régulière.
    En même temps, contraception d'urgence, ça veut bien dire ce que ça veut dire : l'urgence, ça peut arriver... Mais pas tous les jours !!!! Ca reste exceptionnel ! A moins de travailler aux urgences, mais c'est un autre débat...

    Citation Envoyé par Elanor Voir le message
    Des fois je suis effarée quand je suis en face d'une personne qui me sort lorsque je vend un Norlevo: "pas la peine de m'expliquer je l'ai déjà prise plusieurs fois". Là encore l'information sur les différents système de contraception pourrait y remédier
    Il ne faut pas forcément s'en étonner dans la mesure ou parfois, c'est que la communication fonctionne bien : tu peux très bien avoir le cas d'une personne qui s'en est déjà servie l'année précédente... Comme on dit, un oubli est vite arrivé.
    Après, d'après ce que j'ai compris... Il n'y a pas de test sur ce qu'il se passe si tu en prends trois fois dans le même cycle... Donc c'est normal que ce soit fortement déconseillé j'imagine.
    Mais j'en reviens toujours au même problème : l'éducation à ce niveau est spécialement mal faite !

    D'une part parce qu'elle est partielle : croire que la contraception d'urgence peut remplacer une contraception régulière relève quand même d'un manque considérable d’information sur les moyens de contraception de façon générale.

    D'autre part, parce qu'on entend pas le même son de cloche partout :
    Quand j'ai une question, j'ai parfois trois versions différentes :
    Celle de mon médecin,
    Celle des médecins et gynécos du planning familial
    Et même celle du pharmacien !!!
    Je trouve que c'est quand même assez désagréable dans la mesure ou finalement, je ne sais pas qui a raison ou tort, et quelle attitude je suis supposée adopter... En général, c'est les bouquins spécialisés qui tranchent, à mon grand désarroi, mais aussi parce qu’ils m’expliquent pourquoi il faut procéder de cette façon, contrairement à pas mal de professionnels de santé "censés nous renseigner" qui se contentent souvent d'affirmer les choses de manière péremptoire.

    C'est pour ça que le bât blesse aussi au niveau de l'éducation actuellement, à mon sens. Il manque une certaine "harmonie" de l'information.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  30. #60
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185

    Re : [Débat] Votre position face à l'avortement

    C'est bien beau de dire que l'homme est tout autant responsable parce que on ne fait pas un enfant seul.
    Une chose indéniable c'est que une femme a tout intérêt à connaître son propre corps et son système de reproduction, pourquoi n'ont elles pas ne serais-ce que la curiosité de tout savoir à ce sujet ? On peut crier sur tous les toits que c'est la faute au manque de communication mais pas des informations puisqu'elles sont là et disponibles !

    Le vrai problème chez les jeunes filles/femmes, c'est leur stupidité, leur naïveté (Ah on peut tomber enceinte au premier rapport sexuel ?). Donc à la base, qu'elles ont dévalorisé l'acte sexuel (surtout pour les femmes, je suis pas sûr que les hommes du passé aient eu une appréciation très élevée de leur virginité) au point d'avancer leur premier à un âge où elles sont totalement irresponsables. Où sont les parents ? où est la fierté féministe (nine ?) ?
    Trois façons de voir: heureusement qu'il y a l'IVG pour qu'elles puissent continuer à fuir leurs responsabilités / Sans l'IVG de vraies irresponsables pourraient devoir élever un enfant et le résultat serait désolant / Sans l'IVG ces mères devraient rattraper leur retard culturel sur leur propre corps, moral et mental ce qui n'est pas possible pour toutes.

    A priori la prévention est louable et à encourager à fond, d'un autre côté quand la fille est enceinte parce que elle a été naîve au point de ne pas se renseigner de son propre chef il faudrait alors qu'il y ait quelqu'un à qui parler de ses choix futurs et je suis pas sûr que les moyens existent de façon suffisante pour promouvoir autre chose que la fuite via l'IVG. Il vaudrait peut être mieux financer des orphelinats de qualité... (des fois ne pas avoir de parents mais de bons éducateurs serait bien plus souhaitable, j'en suis convaincu).

    Pour moi, à notre époque, la diminution de l'âge au premier acte sexuel est le signe: (du début ?) d'une décadence morale et sociétale, de parents irresponsables ou absents et de la faiblesse des liens sociaux.

    PS: Tout ça n'est pas pour dire que je souhaite l'interdiction de l'IVG. Au contraire on m'a fait bien évoluer depuis le début de ce sujet et j'ai vu de façon plus claire son intérêt dans certains cas. Bien que je ne louerai jamais cette solution qui reste moralement et intellectuellement discutable pour moi.
    Dernière modification par Eomer ; 04/02/2010 à 17h13.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Débat] Votre position face à l'euthanasie
    Par Streen dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/03/2012, 20h58
  2. [Commentaires] Une armée face à l'ennemi.
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/05/2009, 21h42
  3. [ASC/RED/TLR] Problème face au boss final
    Par Sith dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/10/2005, 20h44
  4. [NWN] Rapport d'erreur en pleine face
    Par Ajax dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/04/2004, 07h32
  5. [Info] La Position Helmite
    Par Ravestha dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/06/2003, 20h00

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231