Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 135

Discussion: [ACTU] La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

  1. #1
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    [ACTU] La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Et oui, je crée un petit sujet pour obtenir l'avis des Couronniens sur la grippe H1N1.
    A l'heure de la rentrée, de la fin de l'été et du début de l'automne (enfin... selon les régions ), les spécialistes craignent une épidémie (voir une pandémie) de grippe.
    Au vu des mesures prises pour l'insant (déjà 6 écoles (ou classes) fermées, mesure de sécurité dans les entreprises), on peut se poser la question: en fait-on trop ?
    Au vu du rapport entre les mesures prises et la réalité, la question se pose (un spécialiste déclarait hier que si le virus mutait et devenait vraiment agressif, de telles mesures de sécurité ne suffiraient pas).
    Bref, Couronniens, à vos claviers !

  2. #2
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages
    596

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    La grippe H1N1 est pas plus dangereuse que celle qui nous arrive tout les ans pendant l'hiver. D'habitude les gens ne se prennent pas la tête
    Le virus de la grippe est un virus qui mute très facilement, c'est plutôt très chiant pour l'élaboration des vaccins.
    Les précautions du gouvernement sont nécessaires pour limiter la propagation de l'épidémie au vu du nombre de cas dans le monde, ça veut pas forcement dire que c'est une grippe plus dangereuse que les autres. (la grippe est un virus qui tue tout les ans)

    Hygiène des mains (ça c'est valable toute l'année ) , port de masque quand on est contaminé et pas la peine de flipper

    Pour les personnes ayant des problèmes pulmonaires ou cardiaques ou autres pathologies fragilisant l'organisme port de masque dans les lieux publiques éventuellement (surtout si le nombres de cas augmente) et vaccination fortement conseillée (demander conseil à son médecin c'est le mieux).

    C'est l'avis de votre pharmacienne de service
    Dernière modification par Elanor ; 08/09/2009 à 11h46.
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2006
    Localisation
    37
    Messages
    32

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    La principale différence entre cette grippe et les grippes habituelles, c'est qu'il n'y a aucune immunité installée dans la population française. Donc elle risque de se propager d'une manière bien plus intense et beaucoup plus vite que la grippe classique.
    On risque de se retrouver avec un pays partiellement paralysée durant 10-15 jours, le temps que le gros de la maladie soit passé sur le France.
    Et les mesures de sécurités n'ont pas de réels liens avec la gravité de la pathologie déclenchée par le virus grippal. Qu'il soit aggressif ou non, elles sont les mêmes :
    - Prophylaxie sanitaire (se laver les mains, ne pas eternuer dans la face de son voisin, port de masque pour les personnes contaminées ...
    - Prophylaxie médicale (vaccination)
    - Traitements non spécifiques (anti-inflammatoires, repos, et éventuellement anti-viraux)

    Bref la France plutôt opté pour la solution de la vaccination, en se constituant un gros stock (pour l'instant virtuel). Ca permettrait d'étaler la propagation de l'épidémie dans le temps et de protéger les personnes à risque, le temps que la grippe fasse son passage.
    La létalité est d'environ 1 pour 10 000 à ce que j'ai compris. Ce n'est pas énorme, mais pris sur une population de 5-6 millions de personnes contaminées, ça commencerait à faire un peu de casse.

    Je pense qu'il ne faut pas s'inquiéter outre mesure au sujet de cette maladie, ou des mesures prises pour la contrer. La france est un pays qui a toujours été efficace dans la lutte contre les maladies contagieuses, et même si on a parfois l'impression qu'il y'a un beau bordel du coté politique, il y'a un travail de fond qui sera probablement très efficace du coté des epidémiologistes.

  4. #4
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 126
    Pour rajouter mon grain de sel de celui qui joue le paranoïaque mais dans l'autre sens, est-ce que cette grippe n'est pas un bon moyen pour faire oublier la crise et ses dérivés ? Alors que le chômage continue de progresser et que les entreprises peinent à relancer leurs activités, les bonus des banquiers et des traders sont d'ores et déjà à l'identique par rapport à avant la crise (s'ils ont seulement été amoindris un seul instant...).

    Mais comme il est plus commode de rassurer les gens en leur disant qu'on a investi pour 1 milliard de vaccins (environ) que d'agir réellement pour modérer le capitalisme...

    La question de communication se pose donc légitimement, surtout quand on connaît les grandes affinités entre la presse et le pouvoir, en France.

    Edit : j'oubliais de préciser que le GROG (Groupes régionaux d'observation de la grippe) compte parmi de grands copains des industries pharmaceutiques qui, oh, quel hasard, développent des vaccins (Baxter, GlaxoSmithKline, etc). Tout ceci n'a évidemment rien à voir avec ce rapport alarmiste qu'ils viennent de produire, bien entendu.
    Dernière modification par Mornagest ; 08/09/2009 à 12h41.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  5. #5
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages
    596

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    "aucune immunité installée dans la population française" --------> la grippe "classique mute tout les ans" donc l'immunité de l'année d'avant n'est pas plus utile contre la nouvelle grippe donc la propagation de la grippe H1N1 sera la même.

    "un pays partiellement paralysée durant 10-15 jours, le temps que le gros de la maladie soit passé sur le France" ---------------> ce risque est présent tout les ans pas plus cet année qu'une autre.

    Le seul soucis c'est qu'on est deux vagues de grippe à suivre ou qui se chevauchent, là il aura beaucoup plus de malades à prendre en charge .
    Dernière modification par Elanor ; 08/09/2009 à 16h17.
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  6. #6
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 874

    Lecture Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Je rejoins l'avis d'Elanor et de Fossy :

    Déjà, voilà, il faut se rendre à l'évidence : une grippe reste une grippe et dans le cas de celle-ci, les symptômes sont les mêmes que pour une grippe normale... C'est donc une grippe, même si son passage reste très marqué dans le mon,de entier !
    Comme déjà précisé auparavant, la grippe que nous connaissons habituellement fait déjà quelques victimes alors il me paraît inutile de préciser que cela peut être le cas ici.
    Bref, je pense surtout qu'il faut suivre les recommandations (lavage des mains, port du masque, etc) et être un peu plus vigilant qu'à l'ordinaire si on commence à avoir mal à la gorge accompagné de courbatures...

    Après, regardez bien : les journaux n'ont rien à raconter : ils sont trop "potes" avec les grands et le pouvoir pour avoir quelque chose d'intéressant à rapporter donc, on peut en conclure qu'ils font bien leur blés avec la grippe A, comme le feront les industries pharmaceutiques (qui se font déjà du fric avec des produits homéopathiques censés vous aider à résister à l'infection, si si), les fabricants de matériel médical (c'est qu'il faut bien les produire les masques et autres produits anti-bactériens qui ne font rien contre les virus)...

    Bref, j'ai du mal à me placer entre mythe et réalité, mais je pense que je respecterai les mesures de prophylaxies et j'adopterai des réflexes concernant les visites chez le médecin.

    Mais dans le fond, je crois surtout que ce que craint le gouvernement c'est plus ou moins un arrêt du système pendant une certaine période (qu'elle dure 15 jours ou plus) : et oui, ça les embête qu'on soit pas au garde à vous pour aller bosser... et faire du blé pour les grands patrons.
    Y a qu'à voir l'absence notable de mesures aménagées pour les parents dont les classes seraient fermées à cause de la grippe A : les enfants doivent rester à la maison et les parents prendre des jours de congés...
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  7. #7
    Smidge Invités

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Je ne peux qu'appuyer les avis précédents.
    On est en plein foutage de gueule. Et si on creuse un tantinet les motifs possibles, il n'y en a que peu :

    - cacher autre chose, comme par exemple une petite crise financière, ou des réformes impopulaires
    - "faire le plein" quand on sait que le forfait de la chambre d'hôpital est en passe d'augmenter de 25% (un beau record quand même hein ?), ça serait cool de faire un peu raquer ces sales malades qui ne veulent pas aller bosser dès qu'ils toussent avec 38 de fièvre.

    Bref.... que du bonheur.

    Vous en avez rêvé ? La grippe A l'a fait !

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2006
    Localisation
    37
    Messages
    32

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Elanor de Manost : Sauf qu'il existe une immunité croisée entre les différentes souches humaines circulant en France depuis quelques années. Les antigènes de surfaces HA / NA restent les mêmes, et il existe assez peu de variation entre les différentes souches si on regarde les dernières années.
    Surtout que la plupart des mutations correspondent à des échanges entre segments d'ARN viral, donc on reste avec les mêmes antigènes de surface. Même si les vaccins ne reprennent que deux-trois serotypes majeurs, l'immunité naturelle de la population est beaucoup plus étendue. Parce que les vagues grippales successives auront stimulés l'immunité individuelle par des épidémies cliniques ou subcliniques, l'infection par le virus grippal ne signifiant pas systématiquement le déclanchement de la maladie. C'est à dire qu'il n'existe pas de vaccins efficaces à 100 % contre toutes les souches circulantes, mais qu'en pratique, la protection naturelle suffit à protéger une partie de la population non vaccinée chaque année, contre le virus de la grippe.
    A l'inverse, je n'ai pas beaucoup entendu parler de l'emmergence de nouveaux antigènes de surface, occasionnés par des mutations ponctuelles de l'ARN des virus grippaux (et non pas par des simples échanges d'ARN donc). Ce qui est d'ailleurs très rare chez l'homme quand on y réflechi, sachant que le reservoir grippal est surtout constitué des oiseaux sauvages asiatiques, bien souvent porteurs innaparents. Et que les 15 sous-types de HA et les 9 sous-types de NA sont retrouvés dans cette population. Donc c'est surtout là qu'il faut surveiller l'emmergence de nouveaux antigènes de surface. Les virus grippaux humains sont d'ailleurs dans leur quasi globalité issus de ces reservoirs (oiseaux sauvages, voir chevaux), passent souvent par le porc (la seule espèce possedant des recepteurs à la fois aux virus grippaux aviaires et aux virus grippaux humains, d'ailleurs surnommé le chaudron dans le contexte epidemiologique de la grippe), et finissent leur course en épidémies humaines, avec finalement assez peu de changements hors échanges d'ARN.

    Et là on est vraiment dans le contexte d'un virus probablement recombinant porcin / humain, donc totalement nouveau, dont le système immunitaire est en bonne partie vierge. C'est dire que le virus va se propager bien plus vite que la grippe classique, surtout quand on voit le premiers "temoins" que sont les iles de l'ocean indien. La propagation sera surement bien plus étendue, plus intense, mais également bien plus courte que les autres souches virales de grippes humaines (et probablement avec pas mal de formes subcliniques). On est clairement dans le shéma bien défini d'un dévelopement épidémique au sein d'une population non immunisé, donc une cinétique différentes des vagues annuelles de grippe humaines classiques. Là, je parle évidemment en l'absence d'une protection vaccinale, qui modifierait largement le profil épidémique si c'est réalisé correctement.

    Surtout qu'il y'a un autre détail important, en faveur de la vaccination. Si le virus se propage de manière épidémique, sans aucune intérence. Il a alors beaucoup plus de chance d'entretenir un co-infection avec un virus grippal inféodé à l'homme depuis une plus longue durée. Et par echange de segment d'ARN, on pourrait ainsi retrouver plus facilement des mutants virus A / virus grippaux classiques, c'est à dire avec un pouvoir pathogène plus intense, et un profil assez épidémique sachant qu'il faudra quelques années pour qu'un immunité naturelle s'installe au sein des populations.


    Morganest : Ce que tu dis n'est pas vrai que pour les épidémies. Les crises, les guerres, le football, le beau temps, le politique fait feu de tout bois, parce qu'il est élu. Ce qui n'est pas le cas des scientifiques (enfin en bonne partie). Donc je pense qu'il faut dissocier les propos politique "On fait ce qu'il faut pour vous" des propos scientifiques "lavez-vous les mains, vaccinez vos grand-pères grabataires ...". Et oui, montrer que l'on fait quelque chose contre la grippe permet de faire oublier ce que l'on ne fait pas pour autre chose. Mais comme je l'ai dit avant, une vaccination de grande ampleur me parrait une bonne chose (en théorie, il faut 70% des individus pour enrayer une épidémie dans une population). Après ça coute cher, et ça pourrait peut-être passer sans. Mais sur les épidémie - épizooties, la france a souvent eu du flair (rage, ESB, fievre aphteuse ....) à l'inverse des anglo-saxons.
    Et je rejoins ce que dit Ailyn, concernant le fait que le blocage partiel du pays pour cause de grippe pourrait être la plus grande crainte de l'état. Effectivement, faut voir ce que donnera le bilan entre :
    Pertes financières dues à la grippe (mortalité, arrets-maladie, traitements de la grippe, hospitalisation, blocage des entreprises ... )
    Pertes financières dues aux mesures contre la grippe (vaccination, mesures préventives de blocage dans les écoles - administrations, stock de médicament inutile ... )

    De toute façon, on va voir ce que ça donner dans quelques mois.

    Au final c'est chiant qu'un nouveau profil grippal apparaisse, mais c'est un peu l'histoire de la grippe de toute façon. A l'inverse, les porcs ont "hérités" du virus H3N2 humain ces dernières années. Il est normal de rendre la pareille, non ? Ca ne va pas boulverser les cimetierres, parce qu'aujourd'hui, on maitrise bien mieux ce genre d'épidémie, au contraire de la grippe espagnole qui a emmergé à la sortie de la seconde guerre mondiale par exemple (aujourd'hui plutôt pas mal inféodée à l'homme, vacciné ou non). C'est pourquoi il faut prendre les propos liés à la grippes comme des conseils, et pas comme l'annonciation de l'apocalypse. Et ce n'est pas parce que 90% de la population est bien portante, qu'il faut négliger les 10 % qui vont probablement encaisser plus difficilement le choc (immunodéprimés, enfants en bas-age, vieillards, maladies intercurrentes). Sans s'alarmer, il faut tout de même prendre l'épidémie avec un minimum de sérieux (sauf en cas de viager ou d'héritage qui attends, si vous voulez postillonner sur grand-papa). Après je conçois que la façon dont c'est traité dans les médias peut parfois être un peu excessive ou maladroite. Mais bon, le traitement de l'info scientifique est souvent bien déficiante de manière générale.

    Après, pour la partie conspiratrice des francs-maçons, homme lézards et autres grand décideurs de ce monde, je pense que c'est un peu naïf de tout centraliser sur la grippe. Là on a une mesure d'urgence pour une occasion. Alors oui, il y'a probablement du copinage, et les grands labo français savent manier le lobying. Mais je me pencherais plutôt du coté des anxiolytiques, ou du coté de l'homéopathie (grosse spécialité française en tant que production, et en tant que consommation comme par hasard), si je cherchais des histoires de gros sous à long terme.

    Pour ma part, je trouve ça plus logique d'entendre parler de la grippe pendant deux mois, plutôt que deux mois sur la mort de michael jackson, la coupe du monde de foot, la dernière saison de loft-story ....
    J'ai un peu de mal à comprendre l'opposition, très relayés par les médias, que suscite ces tentatives de vulgarisation scientifiques. Je mettrais bien ça sur le compte de la peur de l'inconnu, les gens ne maitrisant que très peu de chose concernant le monde viral et les maladie qu'il engendre. Ils s'abreuvent d'info à l'aide d'émissions / sites internet qui sont immédiatement contredites par l'émission / site suivant. Et finalement ils s'enferment dans un mélange de crainte de la maladie, et de conspiration mondiale des grand lobbys de ce monde. La grippe ne m'empêchera pas de dormir tranquillement ce soir.

  9. #9
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Plaisir
    Messages
    6 247

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Il faudrait vraiment arrêter de voir le mal, les complots et la main mise du gouvernement partout...

    La maladie est apparue au mois d'avril ou mai. En l'espace de deux ou trois semaines, l'OMS (organisation internationale) a fait monter son niveau d'alerte au niveau 5 puis au niveau 6 (maximum). Vous allez peut-être me rétorquer que l'OMS est un repère de représentants ou d'alliés des firmes pharmaceutiques ? En tout cas, il n'y a aucune raison d'accuser le gouvernement (français ou autre) de vouloir détourner les gens de la situation de crise économique.

    La surdose de communication n'est pas un phénomène récent ni entretenu par le gouvernement. Les médias sautent sur tous les sujets susceptibles de faire de l'audience. Cet été, il suffisait qu'il y a deux malades quelque part pour que les télévisions envoient leurs caméras dans les quelques centres de vacances qui ont connu le cas.
    La préparation des services de l'état est nécessaire. Il suffit de voir comment on les a pourris lors de la canicule de 2003. Le fait que des procédures soient définies permet d'organiser la gestion de la situation, c'est ce qu'on peut attendre d'une organisation responsable.
    Ce qui est plus contestable, mais n'est pas le fait de l'état, est la surmédiatisation de la situation. L'information est nécessaire, de façon à prévenir le public de la conduite à tenir (rappelée par Elanor). Mais aujourd'hui cette information est complètement noyée (pauvres "publicités" !) par le sensationnalisme des médias. Il suffirait de faire un sondage pour se rendre compte que les messages sont très mal reçues et que les gens se comportent de façon irraisonnée, comme demander que chaque élève dispose de son flacon de solution alcoolisée, comme je l'ai entendu ce matin, là où un bon vieux lavage au savon fait aussi bien.

    Je ne conteste pas que le gouvernement bénéficie de la situation dans la mesure où les gens ont la tête bourrée de ça et que les médias ne parlent plus de la crise et peu des autres sujets qui fâchent déjà avant même qu'on n'en sache grand chose (financement de la sécu, notamment). Mais, de grâce, arrêtez de croire que le gouvernement a tant de contrôle. De ce que j'ai lu personnellement, la presse d'opposition ne publie pas des textes bien différents des autres sur le sujet de la grippe.

    Par ailleurs, le chiffre de 20 000 paraît tout de même un peu dérisoire face aux 100 000 qu'évoquaient les britanniques cet été. A croire que nos alarmistes font piètre figure par rapport aux britanniques...
    Une épidémie saisonnière touche en France quelques millions de personnes en l'espace de 4 ou 5 mois (16 à 20 semaines). Ce qui représente, en moyenne, plus de 100 000 par semaine, bien davantage pendant le pic.
    Par ailleurs, les malades d'aujourd'hui sont des malades victimes de symptômes de grippe, dans la plupart des cas. Sans un test, qui n'est pas simple car on n'identifie pas immédiatement un virus et donc est rarement effectué, il est impossible de savoir si un patient souffre de la grippe A ou d'autre chose (rappelez-vous tout le temps qu'il fallait au début pour confirmer qu'un malade hospitalisé était bien victime de la grippe A). Il me semble donc que les évaluations actuelles sont donc purement statistiques (sur échantillons). J'imagine que les cas de grippe saisonnière étant très rares à cette période de l'année, on attribue la plupart des cas à la grippe A.

    Cela dit, le fait est que 20 000 cas de grippe début septembre, dans un climat chaud un peu exceptionnel comme on le connaît actuellement, n'est pas un phénomène à prendre à la légère. L'OMS était montée au niveau 5 d'alerte quasi immédiatement. Il n'est pas déraisonnable de surveiller

    Doit-on aujourd'hui se comporter vis à vis des politiques, des chefs d'entreprise, des banquiers, comme on le fit jadis des juifs ou de n'importe quel bouc-émissaire, en lui rejetant la responsabilité de tout ce qui ne va pas ?
    Va-t'on accuser les entreprises pharmaceutiques, Barak Ohama et les autres gouvernants de vouloir provoquer la mort de 5 milliards de personnes sur 10 ans par la vaccination forcée contre la grippe A ? Ça, c'est déjà fait, et vous trouverez sans aucun doute des références en cherchant un peu sur Internet. Pour ma part, un collègue m'a transmis un PDF de 28 pages, traduit en français, qui en parle. A ce niveau-là, c'est vraiment pathétique...

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2006
    Localisation
    37
    Messages
    32

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Ils semblent que les chiffres donnés, concernant les individus touchés par la grippe A, sont assez largement sous-estimés. Justement parce que rapporter l'information est quelque chose de laborieux et incertain. Et c'est à la fois une mauvaise et une bonne nouvelle. La maladie semble se répandre assez vite, mais la létalité est probablement encore en deça de ce que l'on annonce aujourd'hui.

    Après, toutes les thèses conspirationistes me font bien rire, même si comme pour toute intervention iatrogène, une vaccination n'est jamais anodine. Mais je pense que dans un pays qui se gave de tout et n'importe lequel médicament (somnifères et anxiolytiques en tête), qui fume et qui picole ...
    Bref parfois il faut hierarchiser les dangers, et rester censés lorsqu'il s'agit de suivre une certaine hygiène de vie.

  11. #11
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages
    596

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    à YAD, étant diplômé depuis déjà depuis 8 ans, je me tiens pas trop à jour en imuno (encore assez de souvenir pour comprendre ton pavé toute fois) je voulais pas te vexer. Et j'ai préféré simplifier pour rendre mes posts plus lisibles à tous.

    Je voulais juste profiter de cette section pour dédramatiser un peu cette grippe (non banaliser bien sur, je suis professionnel de santé et je pèse bien les conséquences que pourrait avoir une épidémie) . Il faut être attentif c'est vrai mais on pourrait l'être autant pour la grippe tout les ans ça serait pas mal aussi. Et aussi tant qu'on y est pour les gastros (l'hygiène des mains pour éviter les épidémies qu'on se tappe tout les ans) qui peuvent conduire à des hospitalisation chez les enfants en bas âge.

    j'aime pas la façon qu'on les médiat de relayer l'information. et ça me fait autant chier (escuser moi le mot) d'entendre parler en boucle de la mort de MIkaeil Jackson que de la grippe A (bien que je vous l'accorde la grippe A est un VRAI sujet d'information). Ce qui n'ennerve c'est cette façon de centrer l'actualité sur certains évènement et passer sous silence des informations tout aussi importantes sinon plus. Et surtout ce besoin maladif de faire peur aux gens !!!!!!!

    Quand au labo pharmaceutique, ils se font de l'argent sur notre dos et ça date pas d'aujourd'hui. Le plus écœurant c'est "les cadeaux" offerts aux médecins pour qu'ils prescrivent leur médocs alors que malheureusement certains n'apportent rien de nouveau et ont des effets secondaires pas top mais là je m'égare sur un autre sujet.
    Dernière modification par Elanor ; 08/09/2009 à 21h30.
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  12. #12
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Je dois avouer n'avoir rien compris (ou presque) aux réponses scientifiques de YAD (j'ai pas dû faire encore assez de biologie ).
    Sinon, sans pouvoir émettre de jugement sur le nombre réel de cas, cette théorie du complot me fait bien rire aussi (mais bon, c'est pas la première, et pas la dernière non plus ).

  13. #13
    Smidge Invités

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    c'est touchant de naïveté...

    Qui choisit le président de france télévision, déjà ? Et à qui appartient TF1 ? aaah oui, au témoin de mariage de notre président... Mais non, il n'y a aucun risque de débordement. (il suffit de se remémorer ce qu'il advient à un directeur de journal qui publie un article déplaisant pour le président...)

    Je ne dis pas que la grippe a été inventée *pour* ça. Bien sûr que non. Mais le surf sur la vague est tel que ça me semble difficile de ne pas voir la manipulation à l'oeuvre.

    Alors, c'est vrai, cela n'a pas été le cas *que* sur la grippe A. Sur tous les sujets qui peuvent détourner l'attention, on accentue jusqu'à l'overdose. Et pendant ce temps, on démonte les services publics, on taxe les malades chez le médecin, et maintenant à l'hopital, on licencie à tour de bras sur le dos de la "crise", et nous fait gober un traité de constitution européen auquel on a dit non il n'y a pas si longtemps que ça.

    Mais il faut croire que le travail de sape intellectuelle fonctionne plutôt bien.
    Tiens, demain, je vais m'acheter un masque, on sait jamais, au cas où je me fasse contaminer par TF1.
    Ah, on me dit dans l'oreillette que le J-P-Pernaud-13h est contre-indiqué avec l'esprit critique...

    A défaut d'attraper la grippe A, on peut toujours céder un peu de temps de cerveau pour coca cola...

    Et quand à prendre les politiques, les chefs d'entreprises, les banquiers, et autres consorts pour les juifs de l'avant guerre.... Je ne sais même pas quoi répondre à ça tellement c'est grotesque.

    Je me fiche pas mal de leur statuts. Ces personnes ont le pouvoir, et s'en servent à des fins personnelles, parfois malhonnêtes, et en total contraire avec des principes humains (et en particulier avec les miens)

    Virer des employés pour délocaliser en chine pour faire bosser des ouvriers pour une misère, ou faire passer des lois sécuritaires et/ou répressives à outrance, je ne me sens aucune retenue pour critiquer. Des boucs émissaires ? Non, du tout. Des manipulateurs qui profitent de leur position pour endoctriner la population ? Tout à fait.
    Dernière modification par Smidge ; 08/09/2009 à 21h26.

  14. #14
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 874

    Lecture Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Hum... Alors comme ça la théorie du complot ça vous fait marrer ?
    Ah ben oui, ça y a de quoi rire !
    On nous parle tous les jours de la grippe A, et pas pour de la vulgarisation scientifique, c'est super mal expliqué (essayez de comprendre ce que raconte les journalistes de TF1, moi qui suis pourtant assez réceptive à ce genre de trucs, je n'y pige que dalle), et pourquoi on nous en parle ???
    Pour nous faire peur !!!!
    Et sachez que j'ai vu de mes propres yeux des gens flipper à mort devant leur télé presque à dire "on va tous mourir" et les mêmes se sont précipités le lendemain pour acheter masques et homéopathie contre la grippe A.
    Nan mais me dites pas qu'il n'y a pas manipulation là ???!!
    Me dites pas que la télé et à fortiori le journal d'information ne pousse pas à la consommation là ???? !!!!

    Nan mais, je vois pas le mal partout, mais quand don voit l'étendue des "amis" de notre omniprésident on peut s'attendre à tout...
    Comment j'exagère ??? Rappelez vous ce qui s'est produit quand la police a été incapable d'empêcher des indépendantistes corses d'envahir la maison d'un certain Christian Clavier... et que le préfet de Corse lui-même a été viré... ET c'est une anecdote parmi tant d'autres !!! Smisge en a déjà donné un certain paquet.

    Alors non, pas de théorie du complot, juste des profiteurs qui ont le bras long. Et en profite.

    Je ne saurais trop vous rappeler les guerres qui ont lieux pour des raisons mystérieuses (guerre en Irak ??? ) et qui font de nombreuses victimes... Après non, il faut pas voir la manipulation, non...

    Et dire que je croyais que c'était moi qui vivait au pays des bisounours...

    Je ne nie pas les risques de cette épidémie. Bien sûr qu'il y en a. Mais il y en a toujours. Par exemple, dans l'agglo lyonnaise, y a le couloir de la pétrochimie : si ça pète, on crèvera tous pour des raisons diverses et variées (gaz, incendies, etc...) ou alors on aura de belles séquelles à montrer à nos enfants (regarde, y a un trou dans la gorge de mamie...) mais bon, on nous parle pas de ça tous les jours à toutes les heures, à toutes les sauces... pour masquer tout ce qui se passe.

    Parce qu'il s'en passe des choses. Et laissez moi vous dire que la seule chose que retiennent les gens, c'est la grippe A. Mais les choses se passent et nos services publics disparaissent. La grippe A est devenue David Copperfield. Merci la Grippe A.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  15. #15
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages
    2 183

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Citation Envoyé par YAD Voir le message
    Pour ma part, je trouve ça plus logique d'entendre parler de la grippe pendant deux mois, plutôt que deux mois sur la mort de michael jackson, la coupe du monde de foot, la dernière saison de loft-story ....
    Vu le sensationnalisme des médias, je préfèrerais autant qu'ils ne parlent pas de la grippe... ca ne fait qu'effrayer les gens.
    Quand à l'importance relative des choses, tu t'aventures en terrain glissant. Tu n'as visiblement pas idée des sommes COLOSSALES que le foot génère au niveau mondial... Il est probable qu'à un niveau global, une coupe du monde de football est plus importante qu'une épidémie de grippe. Ca ne plaira pas aux gens qui n'aiment pas le foot, mais c'est comme ça.

  16. #16
    Smidge Invités

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Bon, le sujet étant sensible, et suite à une demande particulière, on ferme au moins pour le moment avant que ça ne dégénère plus loin.

  17. #17
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 874

    Nain Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Bien après réflexion de la part des l'équipe de modération, nous avons décidé de rouvrir le sujet (d'autant que nous avons remarqué que plusieurs d'entre vous le consultent beaucoup, même verrouillé )

    D'abord, je tiens à m'excuser auprès de tous ceux qui ont été gêné pour mon post à tendance agressive. Pour ma défense, je vais simplement vous dire que j'ai été choquée par certains propos auxquels je vais tâcher de répondre maintenant avec toute la rigueur qu'une modératrice se doit d'avoir.
    Je vous remercie et vous souhaite une agréable lecture et de nous suivre à nouveau dans les débats du Comptoir.

    Je rappelle au passage que le Comptoir est un lieu de débat convivial où chacun a la liberté d'exposer son avis et auquel d'autres sont susceptibles de répondre. Il y a beaucoup d'avis divergents et parfois d'opposition, mais vous êtes tout à fait libres de répondre si vous en avez envie, les gens qui passent par ici sont généralement très sympathiques et même si les discussions sont parfois hautes en couleur, chacun est libre de s'exprimer et de penser ce qu'il veut. Même si on est nombreux pour le contredire.

    Pour répondre (plus posément) aux différents posts précédents, je dois dire que je ne suis absolument pas d'accord : on ne peut pas dire que l'information ne soit pas filtrée, et cela sur TF1 comme ailleurs. Le message est mal perçu par les gens qui flippent et certains ne savent même pas pourquoi. Certaines informations sur la grippe A en pousse certains à la consommation et tous ces éléments me font dire que ce battage médiatique mal foutu autour du virus provoque justement plus une psychose collective qu'autre chose.

    Parce qu'au lieu de se focaliser sur ce qui est important (comme les mesures prophylaxies) je vois des gens autour de moi qui meurent de trouille. Je pense que ce n'est pas vraiment la peine d'installer ce genre de malaise, ça n'apporte rien aux gens, et bizarrement ça les fait acheté des trucs inutiles et parfois à la limite de l'attrape nigaud (il faut vraiment que vous voyez ce fameux comprimé d'homéopathie, c'est proprement effarant).

    J'ajouterai à l'instar du Marquis que les sommes brassées par les industries pharmaceutiques sont colossales et bien que la grippe ne soit pas forcément inoffensive, je trouve cela un peu trop PRATIQUE pour faire voir et oublier des choses importantes comme la réforme de la Sécu prévue pour bientôt.



    Enfin, pour répondre à Isaya :
    Doit-on aujourd'hui se comporter vis à vis des politiques, des chefs d'entreprise, des banquiers, comme on le fit jadis des juifs ou de n'importe quel bouc-émissaire, en lui rejetant la responsabilité de tout ce qui ne va pas ?
    Je ne suis pas sûre que cette allusion soit très pertinente. Il n'y a ici aucune comparaison à faire avec le nazisme ou quoi que ce soit. Comme je le ferai pour mes posts incendiaires, je te prie d'éviter ce genre de comparaison qui me paraissent inutiles.




    Et bien maintenant, à vos plumes ! et que la Force soit avec vous !
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  18. #18
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 888

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Pour ma part, je dissocierais quand même l'épidémie de grippe de toute théorie de manipulation des gens...

    Il semble clair que ce virus de grippe sera très contagieux et fera pas mal de victimes, et même si la maladie n'est pas plus grave en fait que les autres grippes on y sera plus sensibles - en espérant bien sûr qu'elle se combine pas avec un autre virus où là, ce serait plus mauvais, plus dangereux, mais on n'y est pas (encore?).

    Il est donc légitime qu'on nous informe des précautions à prendre, qu'on en fasse un peu trop, ne serait-ce que parce que le gouvernement ne veux pas être accusé de n'avoir rien fait, si ça dégénère. Ils ont déjà vécu ça, ils veulent montrer que cette fois ils agissent, et bien sûr ils le montrent trop mais ce n'est pas nouveau, tout repose sur la comm' de nos jours.

    Mais... Il est aussi vrai que nos médias, dès qu'elles ont un sujet à sensation, ne parlent que de ça et oublient tout le reste : la crise, le chômage, les licenciements, les 11000 ou 13000 profs en moins (je sais même plus), surtout faut pas en parler, en plus ça risquerait de baisser le moral des gens (donc d'aggraver la crise).
    J'ai personnellement du mal à faire la part entre une oblitération volontaire de cette partie de l'info, pour des raisons de pression politique ou parce qu'ils ont peur de se faire virer, ou un "oubli" simplement dû au fait qu'on ne cherche que des infos à sensation, parce qu'elles apportent de l'audimat (en gros : les médias mettent le paquet sur un sujet, créant ainsi l'intérêt du public, et c'est l'engrenage : puisque le public est intéressé on en fait encore plus, etc...).
    Je pense que les deux tendance existent, à des degrés plus ou moins variés selon les médias, et en tout cas l'affet est le même : une overdose d'info... qui peut provoquer soit une psychose, soit un désintérêt selon les personnes.

    Bref... la grippe A, vaut mieux s'en protéger parce que ça va être une grosse épidémie, mais si les médias pouvaient parler aussi d'autres choses, peut-être que j'arrêterais de les boycotter...
    Et pour info, dans mon collège, on a beau tous être persuadés que cette grippe tombe à pic pour occuper les gens à autre chose que parler de la crise, qu'ils en font sans doute un peu trop... on a quand même fait les choses sérieusement concernant les mesures à prendre pour nos élèves (même si c'est un peu de la poudre aux yeux pour les parents, au moins on ne nous accusera pas d'avoir rien fait... un peu comme les politiques en fait ).
    Dernière modification par Voyageuse ; 09/09/2009 à 15h40.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  19. #19
    Date d'inscription
    November 2006
    Localisation
    37
    Messages
    32

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Elanor : En fait je suis vétérinaire, je me suis spécialisé sur tout ce qui touche les épidémies (dont la grippe porcine, aviaire ...) et la medecine des populations (surtout élevages bovins / ovins / porcins / aviaires).
    Donc c'est un domaine que j'apprécie particulièrement, qui n'est pas forcement facile à appréhender, et qui est donc souvent assez mal compris par le grand public.

    Je te rejoins sur le fait qu'il ne faut pas s'alarmer pour la grippe, et que les médias ne font pas forcement correctement leur boulot en ce qui concerne la vulgarisation de l'épidémie. Mais ça reste assez constant lorsque les médias s'emparent de sujets médicaux, dans le cadre général, et à quelques rares émissions près. Le problème, c'est qu'on entend très peu de spécialistes clairs et affirmatifs dans leur propos. Parce qu'on parle là d'une maladie bien connue, même si cette souche est nouvelle. Et à peu de choses près, on peut prévoir ce que ça va donner, donc informer les gens correctement. Mais il faut reprendre les bases (qu'est ce qu'un virus, qu'est ce que celui de la grippe a de particulier, qu'est ce qu'une épidémie ....), alors qu'à la place on entretient la confusion (grippe porcine, grippe mexicaine, grippe A ...), on balance des sérotypes sans expliquer aux gens à quoi sa correspond (H1N1, qui sont les deux antigènes à la surface du virus responsables de la maladie), on explique maladroitement les mesures préventives (la moitié des personne n'a pas du comprendre que le masque protecteur ne doit être porté que par le malade) ....


    Je comprends que les gens soient dubitatifs lorsqu'on leur parle de la grippe à venir, mais ça m'attriste un peu. Disons que j'ai un peu peur de l'effet boomerang, c'est à dire un "on s'en tape" général. Et comme tu l'as dit, il y'a quand même un certain nombre de mesures sanitaires évidentes, mais qu'il est nécessaire de rappeler régulièrement. Que ce soit pour la grippe ou pour la gastro donc.

    D'autant que ça ne m'avait pas éfleuré plus que ça jusqu'à il y'a deux-trois jours. Mais depuis, je vois apparaitre un certain nombre de documents un peu la manière du pdf d'Isaya, qui associent la manipulation sur la grippe A, l'homme qui n'a pas marché sur la lune, les deux tours américaines qui ne seraient qu'un montage .. Bref ça vire dans un beau n'importe quoi par moment. Après si les remarques consistent juste à dire que les médias font globalement mal leur boulot en général, là je suis assez d'accord. D'ailleurs le net est également loin d'être le meilleur exemple en matière de fiabilité.
    Mais je pense que pour bien dédramatiser cette grippe, il est nécessaire de connaitre un minimum le sujet. Et en s'enfermant dans la négation systématique, on risque surtout de se couper d'un certain nombre d'infos qui peuvent se réveler utiles, malgré tout. Finalement on se retrouve un peu dans la situation dénoncée : les gens tombent dans une paranoïa totale parce qu'aucune info ne se recoupe, et personne n'est capable de faire un bilan sérieux et posé de la situation, indépendamment de l'agitation politique et médiatique.


    Sinon je ne fais pas d'angelisme en ce qui concerne les labos pharmaceutiques, loin de là. Je confirme à 100 % les petits cadeaux que font les labos pharmaceutiques (également aux vétos donc), et leur "nouveaux" médicaments ou seul l'adjuvant change d'un (petit) poil. Ca fait un moment que l'industrie pharmaceutique ne crée plus grand chose, et se contente d'embelir ce qu'elle fait déjà. Bon, l'industrie pharmaceutique ne se résumé pas à ça heureusement, mais c'est quand même une de ses mauvaises facettes.


    Le Marquis : Oui, lorsque je compare au foot, c'est surtout parce que je considère d'emblée qu'une information concernant la santé publique est plus importante qu'une information concernant le sport. Ne serait-ce que pour des raisons historiques, et parce qu'on a vraiment une campagne informative dans un cas et juste un loisir dans l'autre. C'est évident que financièrement parlant, il y'a de la concurence. Surtout que je suis assez fan du foot et du sport en général, donc je pèse mes mots lorsque je fais ces comparaisons. Mais dans un cas l'information me semble d'intéret public (donc devant être connue de tous), alors que dans l'autre cas ce n'est pas le cas (et les personnes intéressées savent où elles peuvent se procurer les infos). Ceci-dit, ça reste très subjectif.


    De toute façon il faut se dire qu'on n'en parlera plus d'ici la fin de l'année, une fois que ça sera passé. D'ailleurs on a déjà franchi le seuil épidémique selon le réseau sentinelles. 52300 consultations pour syndrome grippal (contre 6 800 l'an dernier à la même période), c'est à dire 83 pour 100 000 habitants la semaine dernière. La seuil est fixé à 80 pour 100 000, pour information. Donc à confirmer dans les semaines à venir, surtout lorsque le climat va s'humidifier (et augmente les capacités de propagation aerienne du virus).

  20. #20
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Au niveau de la grippe A :

    On sait que c'est une grippe un peu plus méchante et qui se développe un peu plus rapidement que notre bonne vieille grippe saisonnière. Que l'on fasse de la campagne d'information pour sensibiliser les populations C'est bien. Apprendre qu'il faut se laver les mains, utiliser des mouchoirs, mettre un masque, avoir une solution hydroalcoolique... c'est utile et le mieux est de le généraliser, parce qu'il y d'autres maladie comme la grippe saisonnière et la gastro entre autre.
    J'ai un minimum de bagage scientifique avec mes études actuelles pour savoir qu'il n'y a pas à paniquer du virus H1N1, le mieux c'est même de l'expliquer à son entourage parce que les médias aiment bien le sensationnel et ça effraie beaucoup.
    Perso, ça fait bien longtemps que j'ai une bonne hygiène des mains (surtout quand on est porteurs de lentilles de contact), et j'ai même mon petit flacon pour le cas où j'aurais besoin de me désinfecter si y a pas un bout de savon à l'horizon. Ca ne m'empêche pas de me chopper des rhumes (même cet été), je suis jeune et bien portant, mon système immunitaire va bien.

    La grippe chez les médias :

    Je vais pas rentrer dans la polémique du complot pour oublier tout le reste dont la crise. Je l'ai remarqué de moi-même depuis les attentats du 11 septembre, les médias nous gaverons toujours comme des oies du dernier événement majeur qui s'est produit. Avant la grippe, on a eu Michael, avant un crash d'avion, avant la crise, etc. D'ailleurs on parle toujours de la crise, du chomâge, de la pauvreté, c'est juste minimisé et sans réel contenu intéressant.

    C'est un peu ça le problème des médias, on nous tient au courant de ce qui se passe, mais on apprend pas grand chose, c'est lisse, sans profondeur... surtout ça ne reste que des journalistes, et ils ne prennent plus vraiment la peine de bien s'informer, surtout sur un sujet aussi scientifique qu'une épidémie de grippe. Alors on dit des conneries, on fait peur...
    Je me doute que ça arrange le gouvernement de se faire oublier, mais à la prochaine grosse connerie ou autre événement, la grippe va bizarrement prendre beaucoup moins d'ampleur. En tout cas ça restera plus qu'un souvenir au printemps prochain (si on est pas tous mort avant cette effroyable catastrophe ).

    Bref, sachons nous prémunir de cette grippe aveec une bonne hygiène et laissons l'hiver s'écouler.
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  21. #21
    Date d'inscription
    March 2006
    Localisation
    dans les limbes...
    Messages
    1 007

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Dissocier l'épidémie de grippe d'une éventuelle conspiration est une chose.
    Maintenant, ce qui me paraît le plus "rigolo" dans cette histoire, ce sont les faits un peu curieux: débourser une somme conséquente d'argent pour quelque chose qui ne sortira pas forcément en temps utile et dont l'efficacité restera à prouver(un vaccin à réaliser, sortir et tester mais pourtant acheté en grande quantité par les autorités). Combien de personnes achètent en grande quantité un produit sans connaître vraiment ce qu'elles achètent?
    Quelles sont les raisons plausibles qui peuvent mener à ce genre de comportement?(ce serait pour parer préventivement à la deuxième vague éventuelle(hiver 2010)?)
    Dernière modification par loqueteux ; 09/09/2009 à 20h04.
    "l'étranger:je ne porte pas de masque" "Camilla: (terrifiée, à Cassilda)Pas de masque?Pas de masque!"
    "Mon nom est Légion, car nous sommes plusieurs..."
    Poids liche...
    La voix de Lester s'entend en #C39C39

  22. #22
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Je voudrais juste préciser une chose: quand j'ai dit que la théorie du complot me faisait rire, je parlais des choses dans le style pdf d'Isaya racontant n'importe quoi.
    Que le gouvernement veuille faire oublier certaines choses, d'accord, mais bon, y'a des limites quand même (non ?)...

  23. #23
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Plaisir
    Messages
    6 247

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Mon dernier paragraphe, bien séparé du reste de mon intervention. n'était effectivement pas trop à sa place dans le débat. Et manifestement il n'a pas été compris.

    Je faisais référence au fait que les juifs, de l'inquisition espagnole et italienne jusqu'aux nazis (mais c'est aussi vrai de bien d'autres époques et pays), ont été désignés comme responsables de bien des maux auprès de la population.
    De nos jours, il me semble bien commode de taper à tout va sur le gouvernement, les dirigeants d'entreprise, etc, et de leur attribuer toutes sortes d'arrières pensées. Dans les années 70 et 80, en Europe (mais aussi en France) des groupes extrêmistes se sont attaqués à des dirigeants d'entreprise et à des politiques. Je n'apprécie pas de retrouver en partie un discours "haineux" dans des déclarations publiques de nos jours, quand bien même des gens sont sur le point de perdre leur travail ou se trouvent dans une situation difficile.
    Les politiques, en premier lieu le président, ont bien leur part de responsabilité dans l'escalade verbale. Mais puisqu'on le lui reproche à juste titre, il vaudrait mieux ne pas pour se permettre de faire pareil.

    La référence à cette théorie d'assassinat de masse était un clin d'oeil extrême à la théorie du complot. Je n'ai pas impliqué que je soupçonnais quiconque d'y souscrire.

    Je clos ma parenthèse sur ce hors-sujet et je reviens à la grippe A, au risque de répéter ce que j'ai déjà écrit.

    J'estime que les pouvoirs publics ont fait ce qu'on pouvait attendre en terme d'organisation :
    - définir les règles de conduite pour les écoles et autres lieux publics en cas de soupçon de début d'épidémie, et les faire connaître
    - commander par avance des lots de vaccins, même si on peut se poser des questions sur les quantités. Après tout, on commande tous les ans des vaccins contre la grippe saisonnière, dans les mêmes conditions : on ignore s'il sera efficace puisqu'il est basé sur le virus qui a sévi dans l'autre hémisphère et d'ailleurs parfois il ne l'est pas
    - diffuser des spots d'information sur la conduite à tenir, malheureusement noyés par les pseudo-informations

    La réaction de l'état est encore marqué par la crise de la canicule ou d'autres catastrophes sanitaires passées. De même que pour la grippe aviaire, on ouvre très tôt le parachute de façon à ne pas pouvoir être accusé de n'avoir rien fait. Ce n'est certainement pas l'idéal. Mais si les gens pouvaient conserver les habitudes d'hygiène pour les autres épidémies, ce serait toujours ça de pris.

    Comme l'a écrit Rodriguez Alcanzar, les médias nous ont déjà largement démontré depuis bien longtemps qu'ils n'avaient besoin de personne pour leur dire d'occuper l'antenne avec des sujets qu'ils estiment porteurs.
    Si l'équipe de France de football perd ce soir, j'ai le sentiment que la grippe sera bien moins présente dans les médias dans les jours qui viennent...

  24. #24
    Date d'inscription
    March 2006
    Localisation
    dans les limbes...
    Messages
    1 007

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Citation Envoyé par Isaya Voir le message
    - commander par avance des lots de vaccins, même si on peut se poser des questions sur les quantités. Après tout, on commande tous les ans des vaccins contre la grippe saisonnière, dans les mêmes conditions : on ignore s'il sera efficace puisqu'il est basé sur le virus qui a sévi dans l'autre hémisphère et d'ailleurs parfois il ne l'est pas
    On peut seulement se poser des questions sur les quantités? Si le vaccin intervient après l'épidémie, les questions sur les quantités permettront d'améliorer son intérêt?
    Pour la grippe saisonnière, tous les ans les mêmes conditions de commande, les vaccins entrent en action après que les gens l'aient attrapé?
    Dernière modification par loqueteux ; 09/09/2009 à 21h55.
    "l'étranger:je ne porte pas de masque" "Camilla: (terrifiée, à Cassilda)Pas de masque?Pas de masque!"
    "Mon nom est Légion, car nous sommes plusieurs..."
    Poids liche...
    La voix de Lester s'entend en #C39C39

  25. #25
    Date d'inscription
    August 2009
    Localisation
    Lyon
    Messages
    69

    Très content Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    eh bien eh bien. J'en ai de l'adrénaline plein les artères !

    Bon je commencerais par dire qu'aucun message ne peut mettre tout le monde d'accord. Je préciserai aussi que la théorie du complot n'est pas nouvelle et qu'elle a aussi concerné un autre virus pandémique (marrant hein) qui se trouve être celui du SIDA. En effet on avait accusé les soviets de l'avoir crée pendant la guerre froide si je me rappelle bien. Je n'ai pas l'impression d'avoir vu quiconque parler de la théorie du complot, ici, à part ceux qui en ont accusé d'autre d'en avoir parlé (j'espère que vous me suivez).
    Au passage, je trouve génial de voir autant de personne compétente en biologie ! Surtout sur un sujet comme celui là.
    Il n'est pas nouveau d'observer des manœuvres (comme Philippe !) de grande ampleur manipulée par les grandes marques et les politiques. N'y voyez aucune affirmation mais je ne contredit pas ces théorie : Non, et la raison est simple ; parce que la danette à la madeleine me reste sur le bide quand je regarde le journal de TF1 (oui je suis aussi bloqué sur cette chaine chez moi contre mon gré). Franchement vous croyez que la grippe A est plus flippante que le faite que la mortalité infantile en Afrique bat haut la main la maladie la plus meutrière du monde. Vous croyez que c'est les une personne sur 10000 qui effraie l'état ? Non effectivement les congées sont plus flippante. Le moteur du débarquement en Normandie c'est Coca-Cola.

    Le virus de la grippe A crée ? J'en doute fortement, ou sinon ceux qui l'ont crée n'ont pas trouvé le bon filon de recherche parce que la solution à l'obésité grandissante serait beaucoup plus lucratif.

    Bon, je plaide coupable : J'ai tellement l'ordre, l'obligation, la recommendation de ne pas m'exprimer comme je le voudrait tout les jours, que j'en profite sur la couronne. Sans parler de clash ou d'insulte à qui que ce soit (TOUT LE MONDE DONNE SON AVIS) je ne me prive pas d'exprimer, simplement, le fait que j'ai un avis divergent.

    Par contre pour ceux qui ne le savent pas, les hottes qui possède des filtres qui arrêtent les bactéries ne peuvent pas arrêter les virus, alors pensez bien que les masques... Dans le doute portez-en !

    En tout cas : lavez vous les mains, portez un masque, sortez couverts, mangez 5 fruits et légumes par jour, pas fumer, Mangez mais pas trop, roulez mais pas trop vite, buvez mais par trop, faites du sport mais quand même pas trop, amusez vous mais pas trop, vivez ! ... Mais pas trop.
    Je préfère partir plutôt que d'entendre ça plutôt que d'être sourd.

  26. #26
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 874

    Assassin Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Même si le port du masque est remis en question, je pense qu'il est quand même plus sûr d'en porter un, ça pourra peut être permettre d'éviter quelques boulettes...

    Puisqu'on parle de l'utilité relative de porter un masque, je me m'interroge maintenant sur l'utilité de la vaccination ?

    Puisque le virus pourrait éventuellement avoir muté, serait-ce une bonne solution ? Et le vaccin a-t-il été testé suffisamment pour qu'on en connaisse les effets ?
    Dans le doute, vaut-il mieux être vacciné ?

    J'avoue avoir beaucoup de mal à me positionner sur la question, d'ailleurs le problème reste entier et joue un rôle non négligeable dans la communication qui nous est faite à propos du virus.

    Finalement, je note quand même ici la difficulté à adopter une position nette et précise sur la grippe A.
    Pour ma part, je ne pense pas que ce soit un danger qui menace plus que jamais des vies. En tous cas pas en France. Dans le reste du monde malheureusement, je ne suis pas sûre que ce soit le cas...
    En revanche, un ralentissement de l'économie me paraît inévitable si la maladie venait à se propager.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  27. #27
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    D'après ce que j'ai entendu, vaccination ciblée sur les personnes fragiles (personnes présentant des problèmes de santé récurrents, femmes enceintes, enfants et adolescents fragiles...).
    Avantage ou inconvénient ?
    En tout cas, cela reste toujours sur la base du volontariat.

  28. #28
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    637

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    On nous parle tous les jours de la grippe A, et pas pour de la vulgarisation scientifique, c'est super mal expliqué (essayez de comprendre ce que raconte les journalistes de TF1, moi qui suis pourtant assez réceptive à ce genre de trucs, je n'y pige que dalle), et pourquoi on nous en parle ???
    Pour nous faire peur !!!!
    Et sachez que j'ai vu de mes propres yeux des gens flipper à mort devant leur télé presque à dire "on va tous mourir" et les mêmes se sont précipités le lendemain pour acheter masques et homéopathie contre la grippe A.
    Nan mais me dites pas qu'il n'y a pas manipulation là ???!!
    Me dites pas que la télé et à fortiori le journal d'information ne pousse pas à la consommation là ???? !!!!
    Je vais te parler de deux autres psychoses que j'ai vu moi aussi de mes yeux vus.

    - La première guerre du golfe. en 90/91 dans la superette du quartier une dame qui dévalise le rayon bougie conversation:
    epicier: oula madame, mais qu'est ce que vous allez faire avec ces 12.000 tonnes de bougie?
    la dame la cinquantaine: Et ben vous regardez pas la télé? ca va être la guerre.
    l'épicier: mais madame, nos centrales sont nucléaires, osef de l'approvisionnement en pétrole pour l'électicité.
    la dame :Mais qu'est ce que vous croyez? nos centrales c'est la première chose qu'ils vont bombarder.

    Je te passe les supermarchés vidés, les réserves de sucre, de farine....

    - la seconde, le bug de l'an 2000. le Y2K comme on disait alors. Ca devait être l'apocalypse plus rien ne devait marcher, les machines dans les hopitaux, les téléphones les ordinateurs, les avions... J'avais le père d'une copine à la fac qui était cibiste amateur. Et ben lui et tous ses potes s'étaient collés d'astreinte le soir du réveillon parceque figure toi que dans les CB du style radio londre, y a pas la moindre parcelle d'électronique et qu'ils étaient tous prets avec des accu à rétablir un réseau de communication d'urgence.

    J'ai passé le réveillon au Japon des gens me disaient: mais tous les avions vont rester cloués au sol, tu vas jamais pouvoir rentrer ...

    Donc oui la télé cherche à nous faire peur c'est pas nouveau La france à peur

    Personnellement, la théorie du complot politico médiatique je n'y crois pas.

    Edit: je ne crois pas non plus à l'assassinat de Coluche, lady di, Claude François.
    Je crois que le King est mort.
    Par contre je crois au complot contre JFK et éventuellement contre Marylin.

    Edit 2: je vous ai collé Roger gicquel mais le site de l'ina c'est trop de la bombe:
    http://www.ina.fr/pub/culture-et-loi...titans.fr.html

    http://www.ina.fr/pub/alimentation-b...menthe.fr.html
    Dernière modification par gogorafido ; 10/09/2009 à 19h20.

  29. #29
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Bonjour,

    J'ajoute mon grain de sable contradictoire à cette histoire

    Je ne crois pas à la théorie du complot. Oui je crois à la "France a peur", mais je crois surtout que la France aime avoir peur, soit dit en passant...enfin bon c'est pas le propos.

    Ne pas oublier : Les media (tiens, je viens de voir que media c'est considéré comme une faute...) sont des entreprises. Le premier media (et le principal), c'est l'agence de presse, et les journaux.
    Le but d'une télévision n'est pas d'informer, ou de désinformer d'ailleurs. Le but d'une télévision est de faire de l'audience pour gagner de l'argent et faire tourner l'entreprise. En tout premier lieu. Les considérations politiques sont importantes bien sûr, mais ça dépend des périodes.

    Donc, pourquoi parler de la grippe ? Parce que les gens veulent en entendre parler.
    Parce que, réfléchissez un instant.
    Si les télés parlent de la grippe, et une télé n'en parle pas. Les gens, est ce que la junte birmane, le coup d'état du honduras, ça les intéresse ? Bien sûr que non ! Ils vont regarder CE QUI RISQUENT DE LES AFFECTER.
    Ou, plutôt, les gens que ça intéresse lisent les journaux spécialisés dans ce domaine.
    Pourquoi croyez vous que TF1 fait 30% d'audience? C'est parce qu'ils vendent le produit que les gens veulent. Ils font la télévision que les gens veulent. Regardez le JT D'Arte, ils parlent pas de la grippe, (ou alors 6 mois après dans une soirée théma de 3 heures et qui diront l'ensemble des arguments scientifiques que j'ai lu plus haut, les considérations économiques, et tout le reste). Hé oui, mais ils font 2% d'audience, parce que ça intéresse personne.
    Les gens ils aiment ce qui risquent de les impliquer, et la PROXIMITE !
    Une fois compris ça, le reste est logique.

    Ah oui, et aussi la télé a toujours tendance a "exagérer", parce que l'information tourne en boucle, et les media se citent les uns les autres. Regardez comment une sortie de ségolène royal associée à un sondage Ifop bien combiné a retourné la taxe carbone d'un impôt écologique qui allait révolutionner et faire de la France un pays écologique en un gouvernement de droite impopulaire qui augmente les impôts ?
    Ou la couverture de la crise ? enfin bref, la "pessimistique" est quand même une tradition bien Française....allez lire les journaux étrangers la couverture est bien moins névrosée

  30. #30
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Plaisir
    Messages
    6 247

    Re : La grippe H1N1: sensibilisation des consciences ou psychose collective ?

    Puisque j'ai mis la pagaille en évoquant bien mal à propos cette théorie stupide de complot sur la création du virus ou du génocide par vaccination, il ne me reste plus qu'à essayer de faire oublier ces bêtises et à essayer de ramener le débat à la question initialement posée et d'en parler de façon plus sereine. Allez, Isaya, rame, tu l'as bien mérité...

    Puisque personne ici ne semble s'intéresser à ce complot hypothétique, je veux croire que ce ne sera pas trop difficile de passer à autre chose.

    Pendant une bonne partie de l'été, je me suis interrogé sur la pertinence pour le gouvernement d'annoncer publiquement d'abord le fait qu'ils réfléchissaient à des mesures puis finalement d'annoncer à tout le monde les règles décidées pour la gestion des établissements publics. Ces mesures sont utiles pour les responsables d'établissement car elles permettent d'assurer une gestion de crise identique partout et leur évitent d'avoir à se poser des questions auxquelles ils ne peuvent pas répondre (tout le monde n'est pas un scientifique du milieu médical). Par contre je me demandais quel était l'intérêt d'annoncer les mesures au grand public, ce qui avait valu des micro-trottoirs où les parents s'inquiétaient d'avoir à garder eux-même leurs enfants en bonne santé lorsque leur classe ou école était fermée. Pour le ministre, l'intérêt était évidemment de montrer qu'il s'occupait du problème et n'était pas aux abonnés absents comme lors de la canicule.
    Après réflexion, je suis arrivé à la conclusion que cette annonce avait également un intérêt pour tout le monde : la règle étant connue, personne ne pourrait être surpris de trouver la classe ou l'école fermée et aurait tout le temps nécessaire pour organiser la garde d'enfant.

    En ce qui concerne la vaccination, les annonces du gouvernement semblaient avoir pour objectif de montrer une nouvelle fois qu'il prenait le problème sérieusement et anticipait en vue du pire cas. Et comme désormais la mode est de balancer les idées en cours de discussion avant d'en avoir pesé le pour et le contre, celle de vacciner tout le monde de façon préventive n'a pas manqué de sortir.
    J'ai le sentiment que cette communication désordonnée, du gouvernement et d'autres organismes, a semé le trouble.
    Les craintes de voir le virus muter et devenir bien plus dangereux sont peut-être fondées. Mais dans ce cas, quelle serait l'utilité d'un vaccin basé sur la version non mutée ?
    Au contraire, si la maladie continue à ressembler à une grippe classique, et qui, si j'en crois l'absence d'informations sur ce point, ne s'est pas montrée plus virulente que la grippe saisonnière dans l'hémisphère sud, la vaccination ne serait utile que pour les personnes pour lesquelles on recommande la vaccination tous les ans. C'est, semble-t-il, ce qui se profile.
    Il faut bien reconnaître qu'on aurait pu éviter de polluer les esprits tant que les gens compétents n'avaient pas pris de décision.

    En ce qui concerne la dangerosité éventuelle du vaccin à venir, j'ai quand même l'impression que certains font beaucoup de bruit en jouant sur la peur des gens. Ce n'est pas la première fois. Mais, hier soir, en voyant la chanteuse Julia Migenes-Johnson sur iTélé commencer son interview (à propos d'un spectacle) par une longue mise en garde contre le manque de test du vaccin à venir, là où la notice de la boite d'antibiotiques qu'elle avait apportée sur le plateau énonçait tout un ensemble de contre-indications et de symptômes de rejet à surveiller (signe de tests poussés), je me suis dit qu'on avait effectivement atteint un stade inquiétant de peur. Et je ne peux m'empêcher de penser aux effets psychologiques de la théorie fumeuse que j'avais pourtant promis de ne plus remettre sur le tapis.

    Jusqu'à présent, je n'ai entendu aucun professionnel de santé émettre de réserves sur ce point. Peut-être n'ont-ils pas le micro des médias ou les pages des journaux. Mais j'aurais tendance à croire que des gens comme le porte-paroles des urgentistes et d'autres scientifiques qui ont fait part de leurs réserves sur d'autres sujets (OGM, notamment) auraient fait part de leurs inquiétudes s'ils en avaient.

    De toute façon, on peut penser que face à une maladie qui jusqu'à présent ne semble pas plus virulente que la grippe saisonnière, la plupart des gens peuvent fort bien se passer de vaccin, comme toutes les autres années.

    En cherchant des informations sur les vaccins, j'ai trouvé ce site. J'ignore s'il est de confiance ou non. Toutefois il apparaît que les virus de grippe saisonnière sont également tous de type H1N1. Cela n'empêche pas le vaccin prévu chaque année sur la base d'hypothèses (ce que le site indique bien) de se montrer toujours efficace. Néanmoins, en médecine comme dans bien d'autres domaines, on évite de réinventer la roue à chaque fois car ça coûte moins cher et c'est moins risqué. Par conséquent, on pourrait penser que les vaccins prévus pour la grippe A ne devraient pas s'avérer complètement différents de ceux proposés chaque année. Ceci ne signifie pas que le vaccin sera sûr. Mais je serais curieux de savoir ce que des gens plus proches du domaine peuvent dire sur ce sujet.
    Dernière modification par Isaya ; 10/09/2009 à 21h38.

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [ACTU] Le referendum suisse sur les minarets
    Par Dreiyan dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 59
    Dernier message: 18/12/2009, 22h52
  2. Réponses: 13
    Dernier message: 23/09/2009, 20h44
  3. Petit jeu d'écriture collective
    Par Galathée dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/10/2007, 10h47

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231