Affichage des résultats du sondage: Etes-vous pour le travail dominical ?

Votants
32. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui, tout à fait

    2 6,25%
  • Oui, mais avec des garanties

    8 25,00%
  • Non

    19 59,38%
  • Autre

    3 9,38%
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Discussion: [Débat] Le travail le dimanche

  1. #1
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    4 821

    Paladin [Débat] Le travail le dimanche

    Tant vanté par nos élites du moment, que pensez-vous *vous* du travail le dimanche, et autres jours fériés ?

    Travailler plus pour gagner plus ? Oui du moment qu'on a le choix de le faire ou pas ? Pas d'accord ? Pour quelles raisons ?




    De mon point de vue, je trouve que c'est une dérive assez dangereuse. Même si les projets dans les bacs sont officiellement "sous réserve de volontariat" des salariés, "payés 50% de plus", je suis plutôt contre. Pour plusieurs raisons.

    La première, c'est que le dimanche tel qu'il est actuellement est le seul jour que la majorité des français partagent en jour de repos. Cela fait partie d'une certaine "cohésion", qui même si elle ne parait pas indispensable quand on vit seul (ou qu'on a pas d'amis !) prend une tout autre dimension lorsque ce n'est plus le cas.

    Mais, c'est basé sur le volontariat, me direz-vous. Effectivement, mais je ne crois nullement en une quelconque égalité entre un salarié et son patron. Si celui ci décide de le faire travailler le dimanche, qu'il le veuille ou pas, ses moyens de pression sont largement supérieur à celui de l'employé, et surtout avec la conjoncture actuelle, a de grandes chances d'obtenir tout ce qu'il souhaite.

    "Certains ont besoin d'argent, et pourquoi les priverait-on d'en gagner plus si ils le veulent ?". Pour plein de raisons de mon point de vue. Ceci est une vision du problème "à l'envers". On rogne sur les salaires autant que possible, et on contraint de manière déguisée les employés à accepter n'importe quel compromis en les appâtant avec une prime. Mais, la plupart avouent que s'ils étaient payés correctement, ils n'accepteraient jamais de travailler un dimanche ou un jour férié.

    Et il existe à mon gout encore des tonnes d'arguments contre : n'est ici qu'un coup d'essai avant de généraliser (et de laisser le libre choix au patrons) ce travail dominical ? N'est ce encore qu'un biais pour pousser à plus de consommation ? (et d'ailleurs, qui ira faire ses courses le dimanche, si tout le monde travaille ?) Sans parler que tout le monde peut trouver du temps pour aller faire ses achats à d'autres moment de la semaine...

    Bref, vous l'aurez compris, moi c'est "non" D'ailleurs, je boycotte systématiquement tout magasin ouvert le dimanche et jours fériés autre que de la restauration : grande distribution, électroménager, ameublement, prêt à porter...


    Le débat est ouvert ! A vos plumes ! (réponses argumentés, bien sûr )
    Important : ne visitez surtout JAMAIS cette section .
    Ne cliquez pas non plus ici .
    Et enfin, si vous ne voulez pas d'histoire mystérieuse et inquiétante... ça ne sert à rien de cliquer là dessus .

  2. #2
    Date d'inscription
    June 2009
    Localisation
    Paris
    Messages
    179

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    "Certains ont besoin d'argent, et pourquoi les priverait-on d'en gagner plus si ils le veulent ?". Pour plein de raisons de mon point de vue. Ceci est une vision du problème "à l'envers". On rogne sur les salaires autant que possible, et on contraint de manière déguisée les employés à accepter n'importe quel compromis en les appâtant avec une prime. Mais, la plupart avouent que s'ils étaient payés correctement, ils n'accepteraient jamais de travailler un dimanche ou un jour férié.
    C'est exactement ça, le travail dominical apparaît comme un "cadeau", pratiquement, des patrons à leurs salariés qui veulent (en réalité qui ont besoin) joindre les deux bouts. Sauf que si d'une main ils "offrent", il faut quand même admettre que ce sont eux qui reprennent en masse de l'autre main, souvent en profitant du prétexte "crise du moment", bien pratique mine de rien...

    Et il existe à mon gout encore des tonnes d'arguments contre : n'est-ce ici qu'un coup d'essai avant de généraliser (et de laisser le libre choix au patrons) ce travail dominical ?
    À mon avis c'est même plus que ça. Je trouve qu'il y a un phénomène assez écœurant à l'oeuvre depuis quelques temps, à savoir que d'une part il y a de moins en moins de travail disponible, et de l'autre, on cherche à faire de ceux qui ont un boulot des êtres "travailleurs", qui n'auraient que cette fonction dans la vie. Que ce soit les heures supplémentaires dont la réglementation est assouplie aux petits besoins des employeurs, ou encore, donc, le travail dominical. Sans parler de la mesure annoncée et défendue sans bronchement par notre chez ministre du travail, à savoir mettre en place un travail à domicile lors des congés de grossesse !
    Si vraiment ces mesures étaient essentielles pour la bonne marche de notre économie, pourquoi y'aurait-il tant de chômeurs ?

    Il me semble que plus qu'une histoire de rendement, d'économie sur les charges sociales, c'est bien un désir de transformer la société, de la remodeler dans un esprit où ceux qui n'ont pas de travail restent à l'écart et ceux qui en ont un ont intérêt à se démener pour le garder, à tout prix. À mon avis, on aura là une masse de citoyens plutôt aisément manipulables.
    "Evey night and every morn some to misery are born.
    Every morn and every night, some are born to sweet delight.
    Some are born to sweet delight, some are born to endless night.
    "
    William Blake, Auguries of innocence.

  3. #3
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    3 658

    Lecture Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Je suis d'accord avec mes deux prédécesseurs, le travail dominical est une fausse bonne idée pour obliger les gens à travailler le dimanche, et le mieux du mieux, c'est qu'on leur fait croire que c'est la seule solution et que c'est ce qu'il y a de mieux... Non mais vraiment, on croit rêver là !

    J'aime bien de le dimanche, c'est le jour où vous pouvez faire tout ce que vous voulez, sans trop de contrainte de temps ! Dormir (après une semaine chargée) et même aller prendre soin de nos petits vieux (parents, grand-parents, famille...) parce que le reste de la semaine, quand on bosse, on a pas franchement le temps !!!

    Et puis après le travail domincal, ce sera quoi sérieux ? Le travail de nuit ? Le travail obligatoire en phase terminal de cancer ???
    Oui, je sais, j'abuse, mais je ne supporte pas qu'on essaie de nous prendre pour des pigeons en nous faisant croire que ce genre de trucs seraient une bonne chose...

    Après évidemment, y a aussi tout ceux qui travaillent déjà le dimanche en temps normal : pharmacien de garde, infirmières, aides-soignantes... Je félicite ces personnes là, et leur tire mon chapeau ! Et je trouve d'ailleurs que cette nouvelle voie vers le travail dominical ne serait qu'une dévalorisation de tous les efforts de ces gens là !
    Plutôt que de parler de faire bosser tout le monde pour augmenter encore et toujours la consommation, je pense qu'on devrait revaloriser le travail de ces personnes qui sont au boulots même le dimanche.

    Bref, tout ça pour dire, que pour moi, c'est non, non et renon, marre qu'on nous fasse croire qu'on nous fait des fleurs alors qu'on nous ignore !!!

    Sérieusement, le gouvernement croit vraiment que ce genre de réforme est la réponse à donner à toutes les personnes qui descendent dans la rue ?
    Moi, j'ai franchement l'impression qu'ils se fourvoient...
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête en cours : Guerre des plaines brûlantes
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  4. #4
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    12 156
    Un peu hors-sujet, vu le remarquable taux de participation en France aux élections européennes, les gens ne semblent pas se rendre compte que leurs soucis sont issus, ou peuvent être réglés par la politique...

    Les propositions de lois de ce type sont pourtant ce qui gère, à terme, leur quotidien. Travailler le dimanche demande une énorme adaptation au niveau social et familial, mais visiblement, peu de gens s'en aperçoivent, et semblent penser que c'est une "évolution" "normale" (je mets les deux mots séparément entre guillemets car chacun des deux est mal usité ici).

    Mais au fond, que veulent les gens ? L'argent, vraiment ? Est-ce là leur seul but dans la vie ? Ou n'est-ce pas uniquement ce qu'on s'acharne à leur faire accroire, à coups de campagnes politiques, publicitaires et autres mensonges (ça fait un peu redondant ) ?

    À moins évidemment que les gens aient totalement perdu leur sens des priorités et qu'ils délaissent les activités dominicales en famille (balade, jeux de société, visite en famille, etc), et dans ce cas, on ne peut plus faire grand-chose pour eux, sinon attendre patiemment qu'ils se rendent compte qu'ils ont fait une erreur. Erreur, parce que je refuse de croire que ce sont des priorités naturelles.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  5. #5
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    22 729

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    A l'instar de mes prédécesseurs, je suis totalement, complètement et définitivement contre le travail le dimanche.

    Je suis également d'accord avec tous les arguments développés jusqu'ici. Un point, cependant, n'a pas encore été abordé. Le matraquage, la propagande individualiste et consumériste a fait son œuvre. Les gens ne veulent pas travailler le dimanche... mais veulent pouvoir aller faire leurs courses ce jour là ! En se fichant bien que ça puisse obliger les autres à aller au boulot pour les servir. Et cela touche même des gens qui prétendent avoir une sensibilité de gauche. Combien de personnes se posent réellement la question, se penchent sur les conséquences de leurs actes avant d'aller dans un magasin un dimanche, un jour férié ? Pas beaucoup. Ce sont-là des jours de détente, alors, ils se détendent comme on leur a appris à le faire : en consommant. Ils ne songent pas même qu'en agissant ainsi, ils se lient les mains. Prépare le fait que bientôt, eux aussi, ils devront travailler à ces moments-là. Pour satisfaire le client roi. C'est un cercle vicieux, et on se garde bien de le mettre en avant. On parle d'ouvrir les magasins le dimanche pour que les gens puissent acheter, aider le pays en consommant. Mais un magasin ouvert se doit d'être approvisionné, donc, les fournisseurs, les livreurs devront bosser. Et qui gardera leurs mômes ? Aucun problème : ouvrons les crèches le dimanche. Ça a déjà été proposé. Et ainsi, de fil en aiguille... Tout le monde sera contraint de travailler.

    Le néo-libéralisme qui est devenu la pensée dominante dans nos sociétés repose sur deux composantes majeures : le libéralisme économique et le conservatisme social. Plus de régulations en matière de travail : chacun doit être libre de bosser autant qu'il le veut. Les patrons doivent pouvoir embaucher et virer comme ils le désirent. Le salaire minimum, les droits syndicaux ne sont que des entraves qui empêchent le bon fonctionnement de la sacrosainte loi du marché. Supprimons-les ! Le marché fonctionnera au mieux, tout le monde sera heureux. En travaillant. Tout le temps. Et en achetant pendant les rares moments libres qu'il restera encore. Oh, ça, on arrivera toujours à les ménager. Un minimum...
    En parallèle, on stigmatise les jeunes, délinquants par excellence. Les parents démissionnaires qui ne les éduquent plus. On prône les valeurs de la famille. Mais, que signifie encore le mot famille dans une société où les parents sont obligés de travailler tout le temps ? Où ils partent tôt le matin, rentrent tard le soir, voient à peine leurs enfants ? Les voient surtout le week-end. Ne les verront bientôt plus le week-end, puisqu'ils devront travailler. Bah, qu'importe : les mesures répressives seront là pour recadrer les choses...

    Travailler plus pour gagner plus, dit notre président. Je ne suis pas loin d'avancer : travailler plus pour penser moins. Quelqu'un qui s'épuise au boulot n'a pas envie de réfléchir à la société, à la politique, quand il rentre chez lui. Il a envie de s'écrouler dans son fauteuil, devant la télé. De se distraire. Ou alors d'aller acheter le tout dernier écran plat, histoire de faire quelque chose de l'argent péniblement gagné. Mais surtout pas de penser, de réfléchir, de remettre en cause le système qu'on lui impose. Tout au plus s'énervera-t-il contre ceux qui ont d'injustifiés privilèges, qui ont plus de vacances, plus de congés, des horaires oins lourds que lui. Et il votera pour ceux qui proposent de supprimer ces privilèges. Tout le monde dans le même bain, il n'y a pas de raison. Revendiquer les mêmes droit ? Ça ne traverserait l'esprit de personne. Mieux vaut niveler par le bas... Et pour gérer les éventuels récalcitrants... La peur du chômage. Taisez-vous, obéissez, acceptez tout ce qu'on vous propose. Où on fermera. A moins qu'on ne délocalise...

    Bref. Je n'irai JAMAIS dans un magasin le dimanche. Et je ne travaillerai JAMAIS le dimanche. Quoi qu'il m'en coûte. Vient un moment où il faut cesser de courber l'échine et dire non. Même si on est seul ou presque à le faire. Et je continuerai à tancer ceux qui vont consommer les dimanches, les jours fériés. A tenter de les faire s'interroger sur cette société qui leur prend tant de temps, qui les contraint à rogner sur leurs moments de libre, de plus en plus... Mais c'est là un bien cruel discours : TF1 prend moins la tête.

    Oh, il faudrait encore parler de l'intelligence d'une telle mesure alors que la seule solution viable, à long, moyen ou même court terme, c'est la décroissance. Et pas l'accroissement sans fin de la consommation, la satisfaction de tous ces petits besoins inutiles qu'on nous crée sans cesse. Mais c'est une autre histoire... Quoi que tout est lié, au fond.

    EDIT : Fossy, tu m'as grillé ! Vilain !
    Dernière modification par Taliesin ; 08/06/2009 à 11h39.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    En RP : Taliesin. Sa biographie.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #6
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    10 966

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Je vois que mes prédécesseurs ont déjà tout dit... et je partage leurs opinions, cela va de soi. Donc je vais devoir faire court pour ne pas répéter.

    Je connais pas mal de monde qui travaille le dimanche, dans les milieux médicaux et para-médicaux notamment, bien sûr y'a aussi tout ce qui est gendarmerie... Bref, des services publics (qui ose dire des privilégiés, là ?). Je sais que ça en arrange certains, parce que c'est mieux rémunéré, que ça donne droit à pas mal de congés de récupération, et parce qu'ils n'ont guère de raison de souhaiter être en congé le dimanche, n'ayant pas de famille.
    Mais pour beaucoup d'autres, c'est une corvée, bien évidemment. Surtout quand on a une famille, des enfant qu'on ne peut pas faire garder, et surtout qu'on veut profiter un peu des rares moments où toute la famille est traditionnellement réunie : le week-end.

    Alors... généraliser cela à d'autres métiers, en commençant pas la distribution pour élargir aux fournisseurs puis aux autres, c'est une dérive inquiétante pour le fonctionnement de la société. Cela va encore affaiblir la notion de "famille". Le conjoint n'aura pas forcément ses congé en même temps, et quand verront-ils leurs enfants ? Déjà qu'on les voit de moins en moins....
    Ah, au passage, il y a bien longtemps que la généralisation a commencé, avec tout ce qui est "service après vente" et autres.... Vous pouvez passer commande dans pas mal d'enseignes de vente par correspondance tous les jours... Et votre FAI est disponible aussi.
    Bref, ça a déjà beaucoup dérivé, et il est grand temps d'arrêter. D'autant plus que petit à petit, travailler le dimanche, si ça devient "normal", sera moins avantageux pour ceux qui ont choisi de le faire, y'aura plus de congé de récupération notamment.
    Je ne sais pas où en sont les sondages au niveau national à ce sujet, je suis sûre qu'il y a plein d'individus que ça ne dérange pas de travailler ce jour-là, n'ayant pas de famille par ex... Mais ils ne se rendent pas compte qu'ils finiront par obliger aussi les autres à en faire autant, en laissant cette porte ouverte.

    Et comme le dit Smidge, c'est pas souvent le salarié qui choisit... S'il manque de volontaire, le patron en désignera, et qui osera dire non, au risque de faire partie de la prochaine fournée de licenciement économique ? Pire, qui, lors d'un entretien d'embauche, oserait dire non ?

    'fin bref : NON.
    On a tant bataillé, par le passé, pour avoir un jour de repos habdomadaire, et il est tellement important qu'il reste le même pour tous...
    Et comme Taliesin, je refuse de faire mes courses le dimanche ! (j'avoue avoir une fois appelé mon FAI, par contre ) Comme si on avait pas assez le temps en-dehors !
    en RP : Astrée, rôdeuse, en route vers le druidisme (quête Équité)
    MJ de Chercheurs de sens et Racines
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    Si l'aventure du RP vous tente : débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  7. #7
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    915

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Mode pas sérieux du tout : Vivement qu'on fasse bosser toutes ces fainéants qui trainent le dimanche devant la télé (et sur la première chaine en plus !).

    Mode un peu plus sérieux : Le dimanche, ça fait déjà longtemps que ce n'est plus le jour de repos pour un certains nombres de personnes. Le service publique bien sûr, mais aussi tout ce qui concerne le tourisme (hôtellerie, restauration) et plus récemment les magasins d'ameublement... Manque plus que tous les commerces soient ouverts et le reste des entreprises suivront. Mais que l'on soit salarié ou client (ou les deux), il faut voir l'intérêt réel d'ouvrir le dimanche. A part ceux qui n'ont pas de famille, travailler un dimanche est plutôt une corvée qui nuit à nos activités personnelles. Chez les employeurs, ça ne semble pas forcément non plus être une bonne affaire pour tous. Il faudra ouvrir un jour de plus sachant toutes les charges que cela va couter sans forcément engendrer plus de bénéfices. Une grande surface qui ouvre le dimanche ne va pas forcer les gens à dépenser plus, c'est plus certainement le samedi qui perdrait une partie des clients au profit du dimanche.

    Je préfère encore largement passer mon dimanche dans un parc de loisirs plutôt que de parcourir les rayons du supermarché du coin. Cela en quoi je vote NON. Je rajoute aussi, comme nos membres qui sont enseignants, les étudiants n'ont pas envie de venir bosser le dimanche (déjà qu'il faut y aller le reste de la semaine ).
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  8. #8
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    4 821

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Une petite actu sur le sujet qui en dit long sur ce qui nous attend...

    Et il paraît que c'est sur la base du volontariat...
    Important : ne visitez surtout JAMAIS cette section .
    Ne cliquez pas non plus ici .
    Et enfin, si vous ne voulez pas d'histoire mystérieuse et inquiétante... ça ne sert à rien de cliquer là dessus .

  9. #9
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 113

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    J'ai mis autre. Car tout dépend du métier a vrai dire. Car en tant qu'étudiant infirmier, j'ai déjà des stages les dimanches, et je sais que le jour ou je serais diplômé je travaillerais les dimanches (les malades n'arrêtent pas d'être malade le dimanche), idem pour les médecins, pompiers, policiers etc. Y'a aussi la restauration, ils travaillent les dimanches car c'est les jours ou les gens sont au repos et vont donc consommer... Par contre les magasins soient ouvert le dimanche, bah franchement j'en vois pas l'interet...
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  10. #10
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 229
    En ce qui me concerne, je bosse déjà le dimanche. Pour préparer mes cours du lundi et du mardi.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  11. #11
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 162

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Ceux qui sont des fervents défenseurs de la laïcité devraient trouver le repos dominical comme inadmissible non ?
    De mon côté, même en étant fier de mes racines chrétiennes, je suis souple et je vois pas pouquoi on serait contre le travail le dimanche. "Récupérer" un autre jour ça peut être bien plus satisfaisant.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  12. #12
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 113

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Ceux qui sont des fervents défenseurs de la laïcité devraient trouver le repos dominical comme inadmissible non ?
    De mon côté, même en étant fier de mes racines chrétiennes, je suis souple et je vois pas pouquoi on serait contre le travail le dimanche. "Récupérer" un autre jour ça peut être bien plus satisfaisant.
    Et bien perso je travail le dimanche donc... Mais pour moi le plus important est d'avoir un jour par semaine vraiment tranquille (pas de travaux bruyants chez soi comme passer la tondeuse, pas de travaille payé pour la majorité etc), en France c'est le dimanche du fait de racine chrétienne, mais ce serai le lundi ou le mercredi etc que ce serai la même à mes yeux. Mais pour ceux qui ont des enfants, une vie de famille etc, que les jours de repos soient les mêmes que ceux des écoles est importants.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  13. #13
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    4 821

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Citation Envoyé par Eomer Voir le message
    Ceux qui sont des fervents défenseurs de la laïcité devraient trouver le repos dominical comme inadmissible non ?
    De mon côté, même en étant fier de mes racines chrétiennes, je suis souple et je vois pas pouquoi on serait contre le travail le dimanche. "Récupérer" un autre jour ça peut être bien plus satisfaisant.
    En fait, il s'agit effectivement simplement d'une journée de repos qui puisse être garantie comme étant commune à toute la famille. Dimanche, ou pas. En l'occurrence, il s'agit du dimanche.

    Alors, bien sûr, certains secteurs d'activités sont d'office exempts de la question, comme la santé, en particulier, ou encore la restauration.
    Pour tout le reste, même présenté sous couvert de "libre choix", il s'agit rarement d'un "libre choix". Les salaires sont baissés de telle manière à ce que le travail le dimanche ne soit plus un choix, mais une nécessité pour obtenir un salaire suffisant pour vivre. Et on ne peut parler de choix que lorsqu'on traite d'égal à égal. Or, un patron n'est pas l'égal de son salarié. Et s'il lui "propose" le travail du dimanche, il pourra mettre toute la pression nécessaire pour faire craquer cet employé de manière à ce qu'il s'y plie, ou qu'il démissionne. Quand ce n'est pas directement par un licenciement... (voir l'article plus haut).

    En bref, le "choix" du travail le dimanche est en règle générale un faux choix (et, en plus d'être une menace pour le droit du travail en général, est plus que douteux en terme d'efficacité économique).

    Si la possibilité de "récupérer" un autre jour était effectivement réelle, et au choix de l'employé, je dirais éventuellement "pourquoi pas", mais dans les faits, il ne s'agit simplement que d'une manœuvre pour cisailler encore un peu plus le droit social. Et au final, créer un fossé supplémentaire entre ceux qui auront "les moyens de se payer le dimanche", et ceux qui seront contraints de bosser 7 jours sur 7 à vendre du darty ou du ikéa pour payer leur loyer...

    Mon choix est vite fait.
    Important : ne visitez surtout JAMAIS cette section .
    Ne cliquez pas non plus ici .
    Et enfin, si vous ne voulez pas d'histoire mystérieuse et inquiétante... ça ne sert à rien de cliquer là dessus .

  14. #14
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    1 278

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    @Smidge

    Et encore, si ce que tu disais était vrai....
    Parce que si on travaille 7 jours sur 7, même si on est payé au SMIC ça fait beaucoup d'heures supplémentaires, donc au final un salaire à mon avis assez correct (enfin tout est relatif)
    Le vrai problème de la précarité - et ce notamment chez les femmes - c'est les temps partiels subis.
    Donc, le vrai problème ça n'est pas de travailler 7 jours sur 7 chez Ikéa ou chez Darty.
    Mais plutôt de faire 2,5 jours chez Darty, et 2,5 jours chez Ikéa
    Comme la plupart de ces magasins embauchent pour les heures où le monde va, du coup tu travailles quand les gens ne travaillent pas (après 18h, et le week end). Du coup tu peines à faire ne serait-ce que 35h (ben oui 18h-20h + samedi-dimanche), et en plus tu as des horaires qui te cassent toute vie sociale !
    Dernière modification par Inarius ; 28/01/2010 à 23h53.
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  15. #15
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    3 658

    Magicien Re : [Débat] Le travail le dimanche

    D'autant que comme le disait Umbre, qu'on soit républicain ou pas, le dimanche est un jour sans école, donc si tu veux profiter de tes enfants... C'est quand même mieux d'avoir un jour de congé en même temps qu'eux.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête en cours : Guerre des plaines brûlantes
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  16. #16
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    1 278

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Le mieux restant de ne pas en faire
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  17. #17
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    915

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    La vie quotidienne vient de me prouver les bienfaits du travail dominicale. Faisons travailler les services publics !
    Notre beau monde a inventé des armes terribles que sont les administrations, celles qui vous demandent divers renseignements en tout genre. Mais comme le monde est bien fait, ces braves gens (nommé fonctionnaires) ont les mêmes horaires que n'importe quel autre salarié, pis encore, ils finissent même plus tôt. Mais alors, brave salarié, comment faire pour pénétrer l'un de ses sanctuaires quand les portes sont fermées. Faire travailler tous nos amis fonctionnaires quand on a besoin d'eux : samedis, dimanches et jours fériés ! Bien sur nous pouvons leur laisser les jours de la semaine, nous n'avons point besoin.

    Le travail dominicale, quelle bonne idée quand on l'applique aux bonnes personnes !

    Bon dimanche à tous

    (Ce "pamphlet" ne reflète pas totalement mon avis sur ce sujet, mais parfois certaines administrations ouvertes le week end seraient bien plus pratique )
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  18. #18
    Avatar de Eleglin
    Eleglin est déconnecté Samouraï immortel
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    In Arcadia
    Messages
    958

    Re : [Débat] Le travail le dimanche

    Avec plus de deux millions de chomeurs, il y a probablement moyen d'augmenter le nombre de personnes actives en semaine, sans avoir à augmenter la semaine de travail.

    Quant à l'ouverture des magasins le dimanche, je trouve que cela ne répond qu'aux désirs d'un certain nombre de gens qui ne sont pas forcément surbookés en semaine. Bref, cela satisfera surtout le bobo qui veut faire son shopping pendant la sainte journée à Paris...
    Bref, une mesure de droite, pouru un électorat de droite, au détriment des gens qui bossent.

  19. #19
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    4 821
    Et on repart à la menace de licenciement en réponse à la fermeture le dimanche...

    De nombreuses enseignes parisiennes (ici, Bricorama) ouvrent le dimanche malgré l'absence d'autorisation préfectorale. Certaines vont même jusqu'à payer des astreintes pour continuer à rester hors-la-loi...

    Et ce sont les syndicats d'employés qui portent ces affaires en justice...
    Important : ne visitez surtout JAMAIS cette section .
    Ne cliquez pas non plus ici .
    Et enfin, si vous ne voulez pas d'histoire mystérieuse et inquiétante... ça ne sert à rien de cliquer là dessus .

  20. #20
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 132
    Intéressant ce débat, je n'y ai jamais participé pourtant. Je vais donc y apporter ma contribution.
    Au risque de me faire taper dessus, je vais vais émettre un avis différent de ceux prononcés ci-dessus. Personnellement le travail dominical existe (les hôpitaux, la police,...), il ne faut pas croire que ce sont toutes des personnes aliénés qui subissent des pressions et des mauvaises conditions de travail. Moi personnellement je ne suis pas contre. Étant élève infirmier, j'ai déjà travaillé le dimanche et je n'en suis pas mort. Et je pense que ça pourrait être une bonne chose pour ceux qui souhaitent gagner un peu plus que leur paie. Cela dit, si je suis pour cette pratique, il faut aussi des conditions.

    1) Cela doit se faire sur la base du volontariat: Cela implique que la personne annonce à son employeur quelques jours auparavant son intention de travailler le dimanche. Elle doit choisir de travailler ou pas. Et tout cela doit se faire sans pression ni menace. Le problème est que dans la plupart des cas, les salariés subissent des pressions. Ça m'étonnerait que les caissières des supermarchés aient vraiment choisi de travailler ce jour là. Dans ces cas là, je ne marche pas. D'ailleurs jamais je n'irai dans un centre commercial ce jour là. Seuls quelques commerces de quartier qui le souhaitent doivent être ouverts. Les courses, il y a d'autres jours pour les faire (moi le mardi soir, je croise peu de monde au caisses et je suis tranquille pour la semaine).

    2) Les deux jours de repos hebdomadaires consécutifs.

    3)Le salarié ne peut pas excéder un certain nombre de dimanche de travail annuels.

    4)La prime accordée pour un travail le dimanche doit être élevée de 100 euros. (Quand je travaillais réellement, elle était de 42,90 euros)
    Dernière modification par Streen ; 08/01/2012 à 15h11.
    Ma bio rp est ici

  21. #21
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    4 821
    Ton avis n'est pas si différent que ça de ce qui a été exprimé avant en fait.

    Le soucis principal réside dans le fait qu'on se base "naïvement" sur une situation d'égalité et de "libre choix". Qui n'est que factice. Il ne *peut* pas y avoir d'égalité entre un patron et son employé, même avec toutes les lois du monde. Un salarié qui tient tête à son employeur (que ce soit en refusant de travailler un dimanche, ou n'importe quoi d'autre) s'expose à des "représailles" plus ou moins latentes, dans la veine d'un harcèlement moral, ce qui est la plupart du temps parfaitement improuvable (quand ce n'est pas plus simplement le renouvellement d'un CDD qui est en jeu). Il y aura donc toujours des pressions, plus ou moins implicites, mais qui seront bien là. Dans ce cas, on ne peut pas parler de réelle liberté de choisir.

    De plus, à propos de la prime salariale que cela représenterait, c'est à mon avis un faux problème (ou plutôt une fausse solution). Avec des salaires un peu plus décents, qui accepterait d'aller travailler le dimanche ? Sans doute certains bien sûr, mais je doute qu'il y ait foule. Une très grande partie des "travailleurs du dimanche" touche le SMIC, et je ne pense pas que ce soit le simple fait du hasard.

    Maintenant, je ne dis pas non plus que c'est un calvaire de travailler le dimanche et qu'on n'y survit qu'une fois sur deux... Comme tu le dis, certaines professions (dont la tienne) sont régulièrement d'astreinte le dimanche. Mais ça me semble quand même relever d'un autre niveau. Aller faire un tour à bricomarché le dimanche... ça n'a rien d'existentiel. Et vendre de la colle à bois ce jour-là n'est pas non plus un service qu'on rend à la nation...

    Bref, au final, je suis d'accord avec toi : quand le salarié ne subira aucune pression pour travailler le dimanche, ça m'ira à moi aussi. Je sais pas moi, quand nous vivrons dans un système communiste par exemple (sortez vos enfants, j'ai une petite faim )
    Dernière modification par Smidge ; 08/01/2012 à 14h37.
    Important : ne visitez surtout JAMAIS cette section .
    Ne cliquez pas non plus ici .
    Et enfin, si vous ne voulez pas d'histoire mystérieuse et inquiétante... ça ne sert à rien de cliquer là dessus .

  22. #22
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Pied à terre
    Messages
    21
    Travaillez le dimanche ...

    Cela dépend il y à travail et travail

    Comme dit précédemment certaines activités ne s'arrêtent pas le dimanche et la dialyse d'un patient ou la maison en feu n'attendent pas

    Moi qui suis maraîcher par exemple, le travail, il se pointe à moi, je ne décide pas réellement quand je vais aller au champs, ce sont plutôt les plantes qui m'appellent, les artisans et artistes aussi ne se soucis pas du jour ou vas leur tomber leur inspiration

    Quand au salaria... personnellement avant de me retrouvé au potager je suis passé par toutes une série de petit boulot, de Mcdo à caissier en passant sur la ligne de Renault et j'ai vus comment certains êtres humains acceptaient d'être traités pour une misère, là on rejoins l'éthymologie du mot travail pour le coup, moi j'ai préférer partir ....

    Ne nous leurrons pas l’actionnaire est la plaie du salarié et quand l'un empoche des millions l'autre à juste de quoi payé ses traites, déjà qu'on est taxé à 20% sur tout ce qu'on achète, égalité des taxes mais pas égalités des rémunérations et le fossé se creuse...

    Ceux qui veulent pousser les salarié à travailler le dimanches n'ont qu'un objectif en tête, le profit financier.

    Ces super-laïque là ne sont pas athé, Oh non, leur dieu s'appelle argent et ils entendent bien nous convaincre de l'adoré

    Bien sur cela ne reste que mon point de vue

  23. #23
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    10 966
    Et tu as bien raison...

    Travailler le dimanche, ça devrait être réservé à des professions pour lesquelles c'est indispensable (et qui généralement sont indemnisées pour le faire, heureusement). Pour le reste, ça n'a aucune utilité. Les seuls qui en bénéficieraient sont effectivement les actionnaires des grands groupes, et encore : seulement s'ils sont les seuls à travailler le dimanche sur leur secteur, puisque ça leur donne un avantage concurrentiel. Si tout le monde se met à travailler tous les dimanches, cet avantage concurrentiel disparaît totalement, le dimanche devient un jour comme un autre... et tout le monde y perd !
    L'intérêt des grands financiers et actionnaires est que le travail le dimanche se développe de façon modérée, juste assez pour prendre les parts de marché des quelques artisans et commerçants locaux qui traditionnellement sont les seuls à bosser le dimanche et pour qui ça représente le meilleur jour en terme de chiffre de d'affaire -souvent leur seul moyen de survivre face à la concurrence des grands groupes. Mais où est l'intérêt de la société là-dedans ? Ca nuit à la vie de famille (je pense aux enfants de divorcés par ex) voire sociale, ça engendre des pressions donc de la souffrance(le volontariat sera toujours un leurre), et ça ne rapporte rien, sauf à quelques grands actionnaires...
    en RP : Astrée, rôdeuse, en route vers le druidisme (quête Équité)
    MJ de Chercheurs de sens et Racines
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    Si l'aventure du RP vous tente : débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  24. #24
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Bruxelles/Brussel
    Messages
    704
    Je suis peut-être un peu naïf et je ne vois pas forcément toutes les conséquences, mais je vois pas le problème de travailler le dimanche tant qu'on a deux jours par semaine de repos.
    En gros, je suis pour le travail 5 jours semaine, quels que soient ces jours (parce que bon, le dimanche, c'est nul, c'est chiant, et je m'ennuie tout le temps. Si je pouvais aller bosser ce jour-là et profiter d'un autre jour de la semaine à la place, moi je trouverais ça mille fois mieux et ça ne reviendrait qu'à une question d'organisation...)
    Mais là, encore une fois, la base du volontariat utopique, tout ça :/
    « Regarde moi ces émincés d'oignons, je voudrais tous les enfiler sur une corde pour m'en faire une parure ! »

    ಠ_ಠ Créneau-68308-Anarchiviste-Il m'est trop difficile de vivre sereine...

Discussions similaires

  1. [Société] La Loi HADOPI
    Par Smidge dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 100
    Dernier message: 07/01/2012, 14h43
  2. Atelier de travail
    Par Mekren le maudit dans le forum Les neiges des Darkanisses
    Réponses: 273
    Dernier message: 01/04/2007, 11h25
  3. [Archives] Débat
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 56
    Dernier message: 24/10/2003, 23h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204