Page 1 sur 9 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 257

Discussion: [Salle] La prison

  1. #1
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682




    La prison de Luménis est l’un des plus anciens bâtiments de la cité, datant de bien avant sa renaissance, à l’époque où la ville portait un autre nom et n’avait jamais entendu parler de Lathandre.

    C’est une construction basse, en pierre sombre, située sur la plaque rocheuse qui encerclait initialement la côte vers le Nord. Si elle ne dispose que de deux étages au-dessus du niveau du sol, elle s’étend également sur plusieurs niveaux dans la roche. Certains prétendent que les oubliettes descendent jusqu’au centre de Toril, et même qu’un passage vers Ombreterre s’y trouve, derrière une porte de chêne enchanté. Personne n’a jamais été vérifier.

    La façade est sinistre, lisse, mais percée de larges fenêtres grillagées, pour y laisser entrer les rayons du soleil. De même, le toit est crénelé d’ouvertures rondes (également barrées). On enferme les personnes condamnées pour des crimes légers, dont on espère la repentance, en haut. On les pense aidées par la lumière de Lathandre, la promesse d’une seconde chance, d’où cet accès au ciel. De même, les personnes accusées, dont le procès n’a pas encore eu lieu, sont hébergées au rez-de-chaussée, dans des cellules relativement confortables, et des jeux de miroir permettent à la lumière de se glisser partout.
    Les personnes accusées de crimes plus graves sont reléguées dans le sous-sol, mais sont rapprochées du ciel deux mois avant leur libération, à nouveau dans un souci thérapeutique. Les cellules souterraines sont cependant vétustes et sinistres, de petite taille, et ne contiennent que le strict nécessaire pour survivre. Il existait également quatre grandes cellules communes, creusées à même la roche, quatre étages sous le sol. Utilisées pour parquer les prisonniers durant la dictature morféenne, transformées en mouroirs, elles ont été condamnées depuis.

    Un clerc lathandrite et deux ilmates se relaient auprès des prisonniers. Autrefois, des prêtres de Tyr étaient associés à cette tâche mais leur attitude rigide, culpabilisante et inhumaine a mené à leur révocation définitive (une décision inscrite dans la loi luménienne).

    La raison pour laquelle le pénitencier luménien a été érigé sur les quais, loin du fort et du Palais de Justice demeure un mystère, qui fait grincer bien des dents dans les milieux de la justice. Des rumeurs font état de corruption au moment de l’attribution du chantier, des décennies plus tôt. Une autre explication serait que l’ancienne Luménis servit un temps de port esclavagiste et la prison aurait dès lors été un entrepôt de « marchandise pensante ». Il ne reste cependant aucun document de cette époque permettant de l’attester. Le coût d’une nouvelle construction, plus proche des lieux où s’exerce la loi luménienne, étant prohibitif, des chariots prisons transportant les accusés et les condamnés continueront sans nul doute à arpenter les rues de la ville pendant bien longtemps.
    Dernière modification par Galathée ; 07/08/2008 à 08h19.
    New Barbie Order - CEO

  2. #2
    Radamentis Invités
    Radamanthys arriva dans la prison accompagné de deux gardes , ils ouvrirent la porte d'un cachot sombre et humide . un peu de paille posé dans un coin devait servire de lit . ils l'attachèrent au murs a l'aide d'une chaine qu'il fermèrent sur sa cheville et sortirent la laissant là avec les rats au regime de pain sec et d'eau croupie .

  3. #3
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    (Perdigan arriva à la prison de Lumenis, escortée de quatre gardes.

    Lorsqu'ils arrivèrent devant la cellule où Radamentis devait passer le restant de ses jours, la morte-vivante ordonna aux gardes d'ouvrir la porte et de détacher Radamentis. Ceux-ci s'exécutèrent et détachèrent Radamentis. S'adressant aux gardes, la dame vampire leur demanda de la laisser quelques instants seule avec la prisonnière. Obéissants, ils s'éloignèrent, mais gardèrent néanmoins un oeil sur la cellule, au cas ou Radamentis essayerait de s'en prendre à la conseillère.

    Dans la cellule, Perdigan chuchota quelques mots à l'oreille de Radamentis. Le visage de cette dernière exprima soudainement la surprise et elle regarda la conseillère d'un air interrogateur. Mais elle n'eu pas le temps de poser la moindre question à celle-ci car déjà, Perdigan tournait les talons, sortant de la cellule et ordonnant aux gardes de verrouiller celle-ci.

    Après un dernier regard compatissant vers Radamentis, Perdigan s'éloigna et quitta la prison).
    New Barbie Order - CEO

  4. #4
    Radamentis Invités
    Radamanthys tres etonée voulu demander des explications a Perdigan mais ne voulant pas reveler les quelques mots secrets et ne pas eveiller des soupsons garda le silence et alla s'assoir sur la paille humide . elle reflechi pendant un bon momment mais ne savais trop que pensser . l'ennui commencait a se faire sentir elle s'longea donc pour dormir et passer le temps .

  5. #5
    Radamentis Invités
    soudain Radamanthys eu une idée , elle se leva alla a la porte pour voir si les gardes étaient a proximité puis retourna dans un coin sombre de la petite piece , elle avais decidé de s'echapper et elle ne mis pas longtemps a le faire :

    Radamanthys < porte dimentionelle < Radamanthys

    lors ce que le joillier vin apporter son repas a Radamanthys là piece était vide . il alla alors prevenir les gardes et Perdigan .

  6. #6
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    (Avertie pas les gardes, la morte-vivante se rendit à la prison.

    Elle constata que Radamentis avait disparue, mystèrieusement envolée. La morte-vivante ordonna aux gardes de rechercher Radamentis partout dans la ville, tout en sachant qu'ils ne la retrouverait pas. Elle savait qu'elle avait fait appel à ses pouvoirs pour se téléporter hors de la prison et elle devait être loin à l'heure actuelle.

    La dame vampire était satisfaite, elle avait eu des scrupules a condamner Radamentis à la prison à vie pour des crimes dont elle n'était pas vraiment responsable. Peu importe ce qu'il adviendrait de Radamentis à présent, soit elle lutterait contre sa nature mauvaise, soit elle y succomberait, mais c'était son combat.

    Pleine de doutes, mais néanmoins satisfaite de l'épilogue de cette affaire, Perdigan quitta la prison)
    New Barbie Order - CEO

  7. #7
    Alcior Invités
    *Le jeune garçon visita les lieux en souriant et en froncant les sourcils.Puis,il s'approcha de Perdigan*
    -Et bien?On dirait que votre systéme de gardes n'est pas encore au point.Peut-étre faudrait-il des enchantements pour que la magie n'opére plus en ces murs.

  8. #8
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    (La morte-vivante afficha un demi-sourire devant la remarque d'Alcior. "Si il savait" pensait-elle)

    Ce qui est fait est fait et il est trop tard pour revenir en arrière. La prochaine fois, il faudra simplement penser a enchaîner les magiciens, quels qu'ils soient.
    New Barbie Order - CEO

  9. #9
    Thafir Invités
    Thafir s'était aventuré dans ja capitainerie pour oublier sa mélancolie et aussi un peu le visage de l'Elfe du dernier contrat. Troublant, sa mémoire ne lui faisait jamais défaut mais c'était la première fois que son coeur se mettait de la partie.

    "J'ai besoin de distractions, je vois que ça."

    Avisant le prison il décida d'aller y faire un bref passage.

    "Je me demande s'ils ont des moyens de torture, ce n'est pas la cour de Mandlorr mais ils ne sont pas civilisés au point de ne pas torturer tout de même."

    Ravi de la décoration il ne vit rien de ce qu'il cherchait et parti déçu vers la sortie.
    D'humeur changeante il décid& d'aller quand même en parler dans le bureau du capitaine, quitte à mourir autant le faire en s'amusant.

  10. #10
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Un groupe de garde fit irruption dans la prison, traînant derrière eux plusieurs hommes visiblement pris de boisson. Boris le saoulard en faisait partie. Au cours d'une beuverie à la taverne de la Bienveillance, Boris avait provoqué bien involontairement une rixe dans la taverne. Comme d'habitude, il avait trop bu, mais cette fois, son estomac n'avait pas très bien supporté le mélange des boissons. Un peu barbouillé, il avait titubé dans toute la taverne avant de s'effondrer sur un groupe de clients et de vomir sur la cape de l'un d'eux. La réaction ne se fit pas attendre et l'homme à la cape souillée expédia un méchant coup de poing à Boris.

    Boris fut projeté sur un matelot baraqué qui prit très mal le cadeau que venait de lui faire l'homme à la cape. Se débarrassant de Boris, il s'approcha de l'homme et le frappa. A partir de là, une violente bagarre se déclancha, bagarre qui ne s'arrêta qu'avec l'intervention de la garde. Boris et quelques autres furent arrêtés tandis que les autres clients évacuèrent les lieux.

    C'est ainsi que Boris et les autres piliers de taverne se retrouvèrent dans la prison de la forteresse du port. Les soldats les jetèrent dans des cellules et les laissèrent là pour cuver. Le lendemain, Boris et les autres furent libérés, non sans avoir du s'acquitter d'une amende pour avoir troubler l'ordre public. Boris quitta la prison délesté de 50 pièces d'or et affligé d'un violent mal de tête qui lui vrillait les tympans.
    New Barbie Order - CEO

  11. #11
    Raven Al'Qazimir Invités
    Maruk avait couru en petites foulées jusqu'aux bâtiments de la prison Luménienne où il demanda le droit de visiter les prisonnier "pour leur faire l'aumône de quelque nourriture", et il accetua ses mots en montrant au geolier une besace où s'entassaient pains blancs, outres de mauvaise bière et pommes fraiches.
    L'homme l'introduisit auprès des malheureux et Maruk s'évertua à donner à chacun au moins un élément de chaque, et bien qu'au bout du second le garde demanda à fouiller l'un des pains "des fois qu'une clé ou une lime s'y cacherait", la fouille fut infructueuse et la distribution reprit.


    Bien merci à vous l'ami, tenez, je vous offre un sac de belles pommes vertes pour vous et votre famille si vous avez la chance d'en avoir une contrairement à moi. Prenez soin de vous!

    Le nain sortit de la prison la besace vide, puis se dirigea vers la salle des doléances

  12. #12
    Raven Al'Qazimir Invités
    Les deux compères avaient gagné la prison dans la nuit noire et n'avaient pas pressé le pas en arrivant. Ils se regardèrent d'un air entendu et se dirigèrent au nez et à la barbe des gardiens vers le bâtiment ...

  13. #13
    Raven Al'Qazimir Invités
    Le gardien sursauta sur sa chaise quand il entendit les bruits de bris de verre dans les cellules et l'épaisse fumée qui commençait à envahir la zone ...
    Un rire hystérique éclata alors il vit un nain roux suivit d'un homme de grande taille les cheveux fous portant un kimono de soie blanche... avant de sentir son visage s'engluer alors qu'un liquide sucré lui coulait dans la bouche .... tarte aux myrtilles ...
    Il entendit encore plusieurs bris de verre et les cris des prisonniers avant de retrouver une vision consciente, mais c'était trop tard, il commençait à ressentir les effets d'une sorte de crise irrépressible de fou-rire ...
    Les prisonniers eux se tordaient de rire dans tous les sens et avaient quitter leurs cellules, dansant la valse deux par deux ou sautant à pied joint comme des kangouroux.
    Les gardes assignés à la surveillance de Maruk et son compère les virent sortir de la prison au milieu d'un nuage de fumée jaune, entendant tout à coup les rires hystériques des personnes dans la prison.
    Les deux hommes leurs firent coucou de la main et lancèrent des ampoules de verre à mi-chemin entre eux deux avant de disparaître dans la fumée ...
    Les gardes commencèrent à comprendre vaguement de quoi il s'agissait: ces deux imbéciles étaient en train de répandre des ampoules de gaz hilarant dans le coin de la prison ... et ça sentait la préméditation puisque tous les prisonniers en avaient été dotés, dans les outres...
    Les éclats de rire commencèrent à attirer du monde et les quelque personnes qui se risquèrent dans le brouillard furent prises de crises de fou rire incontrôlables. Les gardes espérèrent que le vent ne se lèverait pas ... si le nuage atteignait la ville ça risquait d'incommoder pas mal de monde.
    Une voix forte et grave s'éleva dans le brouillard


    Jago>(Incantation rapide)Marche sur les eaux>Maruk
    Jago>(Contingence)Hâte


    Niel viek mama dwal bes'kelphren! (trad: Allez mon nain on prend la fille de l'eau!)

    C'est alors sous les yeux ébahis des sentinelles du port que Maruk, portant Jago assis sur ses épaules comme sur un poney courut comme un dératé à la surface de l'eau en direction de l'Obéron qui avait passé le phare avant de monter à bord. Luménis en avait fini avec le brick d'Oswaldo mais on n'avait pas fini de rire dans la ville, le gaz ayant une durée d'effet d'une bonne heure ... heureusement la nuit était peu venteuse sur les terres, contrairement à la mer

  14. #14
    Date d'inscription
    January 2004
    Messages
    119
    Se bouchant le nez pour éviter d'être incommodés par le gaz hilarant, les soldats chargés de surveiller Maruk et Jargo entrèrent dans la prison. Tout le monde était occupé à s'esclaffer bruyamment. Les soldats ouvrirent les quelques fenêtres du bâtiment pour faciliter l'évacuation du gaz. Lorsque la plus grosse partie du gaz fut dissipée, les soldats, aidés des gardes de la prison, bottèrent le train des quelques pochards qui se trouvaient là hors de la prison. Il était inutile de les garder plus longtemps. Les ivrognes quittèrent prestement le district pour certainement retourner se s'enivrer à la taverne de la Bienveillance. Les gardes quant à eux remirent un peu d'ordre dans la prison. Les soldats de la capitainerie quittèrent la prison pour faire leur rapport à leur supérieur. A leur sortie, le gaz hilarant était pratiquement entièrement dispersé.
    Pour l'honneur et la gloire !
    Pour faire parler Kali dans le RP : #00CED1

  15. #15
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Les gardes chargés d'incarcérer Nicholas D. Wolfwood arrivèrent à la prison après avoir traversée toute la ville. Le mercenaire était toujours inconscient et il ne s'était même par réveillé pendant le trajet. Les gardes donnèrent aux gardiens de la prison les consignes de la Présidente et prirent le relais. Les gardes retournèrent au château de la Présidente.

    Deux gardiens emmenèrent le mercenaire dans un cachot et l'enchaînèrent au mur, comme ils en avaient reçu l'ordre. Ils sortirent ensuite et verrouillèrent la porte. Dans sa cellule, le mercenaire commençait lentement à recouvrer ses esprits ...


    Trois heures après l'arrivée du mercenaire, Perdigan arriva à son tour à la prison. Elle ordonna aux gardiens de la conduire au cachot où se trouvait enfermé le mercenaire. Les gardiens s'exécutèrent et lui ouvrirent la porte. Perdigan entra et fixa le mercenaire droit dans les yeux, celui-ci s'étant complètement réveillé maintenant.

    - Alors, Wolfwood ... Vous voyez où vous ont conduits vos sempiternelles impertinences ? Croyez-vous vraiment que j'allais supporter cela éternellement ? Vous êtes vraiment stupide si c'était le cas ... Vous avez joué avec votre chance une fois de trop ...

    Perdigan souriait toujours en regardant le mercenaire attaché au mur. La situation était plaisante, mais elle n'était pas venue uniquement pour cela ...

    - Ceci étant, j'ai une proposition à vous faire ... Une proposition ... que vous auriez tort de refuser, car elle nous permettra à vous comme à moi d'en tirer avantage ... Etes-vous prêt à m'écouter ... ? :eye:
    New Barbie Order - CEO

  16. #16
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    La Présidente parut satisfaite.

    - Bien, brave petit.

    L'ensorceleuse mit quelques claques sur la joue du mercenaire avant de commencer son explication.

    - C'est drôle, on dirait que votre voix est un peu plus aigue que d'habitude :notme2: :notme:

    Mais revenons en à ma proposition. Notre armée est pleine de ressources et elle attire régulièrement de nouveaux candidats au recrutement. Malheureusement, tous ces volontaires ne sont pas toujours aptes à entrer dans l'armée, soit parce qu'ils échouent aux tests de recrutement, soit parce qu'ils avouent eux-mêmes avoir des problèmes avec l'autorité. Cependant, ils sont prêts à se battrent et pourraient être utiles au gouvernement lumenien.

    L'officier chargé du recrutement m'a soumis un plan qui me semble intéressant, créer une guilde de mercenaires qui pourraient servir à effectuer certaines missions non officielles pour Lumenis. Ces hommes et ces femmes seront indépendants de l'armée et ne toucheront pas de salaire de l'Etat, en revanche, ils seront rétribués pour chaque mission qu'ils effectueront. Ils pourront également servir des indépendants. A leur tête, un capitaine qui lui sera directement placé sous mes ordres, et j'insiste sur sous, et qui recevra le salaire mensuel d'un capitaine de l'armée régulière. Ce capitaine sera chargé de l'entraînement des recrues et pourra même discuter les prix proposés pour les services des mercenaires dont il aura la charge. Il pourra également être amené à effectuer des missions particulières sur mon ordre. Ces missions ne seront pas rétribuées compte tenu que ce capitaine sera rétribué par l'Etat lumenien.

    Perdigan fit une pause, laissant le temps au mercenaire d'enregistrer les données qu'elle venait de lui dicter.

    - Vous vous demandez sans doute où je veux en venir ... C'est très simple, il me faut quelqu'un d'assez compétent à la tête de ces hommes et il me semble que vous feriez l'affaire étant donné votre passé de mercenaire et de prêtre de Tempus. De plus, vous êtes un rustre, un bourrin, un grossier personnage sans éducation, un être sans scrupule qui ne jure que par l'or, un malotru, un faquin et vous avez l'intelligence d'un légume, vous serez donc parfait pour cette tâche ...

    La Présidente fit une nouvelle pause avant de reprendre.

    - Qu'en pensez-vous, Wolfwood ? Ma proposition vous permettrait de profitez d'un salaire régulier et de diriger une vraie guilde de mercenaire en ayant nul autre supérieur ... que moi-même ... De plus, je pourrais également oublier cette ridicule tentative d'intrusion chez moi ainsi que vos stupides petites accusations contre moi.

    La morte-vivante croisa les bras en attendant la réponse du castra ... du mercenaire :notme:
    New Barbie Order - CEO

  17. #17
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    La morte-vivante partit d'un rire cristallin avant de reprendre son sérieux.

    - En effet, je peux facilement prouver certains faits mais ce serait de fait plus difficile pour d'autre, cela dépendrait en fait du juge si vous deviez vous retrouver devant le tribunal, mais, quelle heureuse coïncidence, il se trouve que la Présidente de la Cour Suprême de Justice, ... c'est moi :notme: ... Je suis donc persuadée que ma parole aurait bien plus de poids que la vôtre, d'autant que les faits ne jouent pas en votre faveur :eye: ...

    Ceci étant, et pour répondre à votre question, j'ai besoin de quelqu'un qui ait une certaine expérience en terme de mercenariat. Je pourrais bien sur demander à n'importe lequel de mes officiers, mais il devrait s'adapter aux circonstances et délaisser ses fonctions au sein de l'armée régulière. Et puis, autant que les mercenaires aient à leur tête quelqu'un qui leur ressemble ... De plus, certaines missions non officielles requérant l'utilisation d'un mercenaire expérimenté pourraient s'avérer fort dangereuses, et je m'en voudrais de devoir risquer la vie d'un officier de qualité, alors que la vôtre ...

    La dame vampire ne prit pas la peine de terminer sa phrase, le mercenaire devait avoir parfaitement compris ...

    - Soyez donc pleinement rassuré, je ne me suis pas prise d'une soudaine affection pour vous, je souhaite vous engager uniquement parce que vous pouvez me servir, tout comme vous allez accepter uniquement dans votre propre intérêt, comme d'habitude ... :eye:

    En ce qui conçerne vos conditions, certains des bijoux qui ont été dérobés à votre villa pourraient bien être retrouvés car difficiles à écouler, du fait de leur caractère unique. Les voleurs s'en débarrasseront très certainement ... Pour le reste des objets, ce sera plus difficile, mais vous pouvez toujours espérer ... Pour l'or en revanche, inutile de vous faire des illusions, il est fort peu probable que la moindre pièce soit retrouvée ... :notme: :eye:

    Pour le prêtre, pas de problème majeur, je peux en quérir un très rapidement et il pourra vous soigner et éviter que Mireanna soit à l'avenir obligée d'avoir recourt à des amants ou à des ... accessoires ... pour compenser votre perte de virilité ... :notme:

    En ce qui conçerne le léchage de bottes, je ne m'y attend pas, mais n'oubliez pas un détail, ne vous avisez pas de me pousser à bout, où il se pourrait que vous puissiez abandonner le mercenariat ... pour aller travailler à l'amphithéâtre ... comme chanteur à la voix de fausset ...

    La Présidente serra le poing et le plaça à hauteur du bas-ventre du mercenaire pour bien lui faire comprendre à quoi elle faisait allusion ...

    - Et puis, avec cette méthode, vous finiriez par me lécher les bottes ... au sens propre du terme ... :notme:

    Bien, que décidez-vous ... ? Si vous acceptez, vous serez libéré et vous pourrez officiellement vous présenter à la salle des naturalisations pour accéder à la citoyenneté lumenienne et prendre vos fonctions ..., après qu'un prêtre vous ai rendu visite et que vous ayez eu l'occasion de changer de vêtements, bien sur ... Si vous refusez, vous serez également libéré mais ... plus tard ... :notme:

    Perdigan croisa les bras en regardant fixement le mercenaire, attendant sa réponse.
    New Barbie Order - CEO

  18. #18
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Le visage de la morte-vivante se figea et elle fixait maintenant le mercenaire d'un regard froid.

    - Je vois que vous ne comprenez pas vite, Wolfwood, laissez-moi donc vous rappeler ce que je vous ai dit, j'ai horreur d'être provoquée ...

    D'un geste brusque, la dame vampire envoya un nouveau coup de poing dans les parties sensibles du mercenaire qui eu exactement la même réaction que la première fois, vomissures, yeux exorbités, etc ...

    - Si vous pensiez vous adresser à une femme qui n'ose pas répliquer, vous avez fait une lourde erreur. Peut-être que je devrais dès maintenant vous signer une lettre d'introduction pour une place de chanteur à l'amphithéâtre ... Restez donc un mercenaire indépendant, car en fin de compte, je doute que je puisse jamais vous faire confiance, pas plus que vous envers moi. Oubliez donc cette proposition et restons-en là.

    Je vais ordonner votre libération. Quant à votre recours aux voies officielles, et bien, faites donc, mais si vous m'accusez, il faudra assumer les conséquences de vos actes ! Je n'hésiterai pas alors à vous réexpédier au cachot pour violation de propriété privée, coups et blessures et ... diffamation. De quoi vous garantir l'hospitalité de la prison pour un bon bout de temps.

    Plantant là le mercenaire, la Présidente quitta le cachot. Elle ordonna aux gardes de libérer le mercenaire tout en se dirigeant vers la sortie.

    - Libérez-le, qu'il aille grecs ...

    Sur ces dernières paroles inintelligibles, la Présidente quitta la prison et rentra chez elle.
    New Barbie Order - CEO

  19. #19
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    La Présidente écarta Mireanna de son chemin et lui répondit tout en reprenant sa route.

    - J'ai ordonné qu'il soit libéré, mais s'il persiste dans ses stupides accusations contre moi, je le fais arrêter à nouveau pour violation de propriété privée, coups et blessures et diffamation. Fais-le lui bien comprendre si tu veux éviter de venir ici tous les jours pendant de nombreuses années.

    L'ensorceleuse n'attendit pas la réponse de la femme du mercenaire et quitta la prison.
    New Barbie Order - CEO

  20. #20
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    [Quête: un pirate en fuite]

    Cela allait bientôt faire cinq ans… Cinq ans dans cette geôle humide. Cinq ans de prières à la Reine Garce, cinq ans de sacrifices de rats pour qu’Umberlee entende ses prières. Et il le savait, aujourd’hui, c’était le jour. Il avait vu une tempête se lever sur la mère depuis les barreaux qui ornaient la meurtrière de cette cellule. C’était un signe de la Reine Garce.
    Il se souvint : il était dans la marine lathandrienne il y avait une dizaine d’année. Mais après trois ans de bons et loyaux services, il s’aperçut que la piraterie qu’il combattait s’avérait bien plus lucrative que sa propre activité. Il avait donc déserté et écumer les mers environnantes d’Elhonna. Mais au bout de deux ans, ils l’avaient retrouvé. La marine a envoyé son bateau par le fond, et coffré lui et son équipage. Nombreux sont ses marins qui ont témoigné contre lui pour être blanchis. Les autres sont morts dans les geôles, ces geôles dont il sortirait aujourd’hui même.


    « Hé, gardien ! Viens voir ! Le type de la cellule d’à côté à l’air d’avoir fait un genre de malaise. »

    Le gardien passa devant la cellule de l’homme. Ce dernier sortit ses bras osseux le plus loin qu’il pouvait au travers de barreaux et serra ses doigts autour de la nuque du gardien. Celui-ci suffoqua lentement, mais sûrement… L’homme, qui se faisait surnommer Torve-flamme, n’avait plus qu’à récupérer les clefs sur le cadavre du gardien et les introduire dans la serrure.
    Une fois libre, on entendit les cris des autres prisonniers. Torve-flamme s’arma du cimeterre du garde. Il dut en effet affronter les deux autres gardes qui rappliquaient, ameutés par les cris des captifs. La prison n’avait en rien émoussé ses réflexes de corsaire, et il eut tôt fait d’achever les deux gardes un peu empâtés par des années de service fixe. Il n’avait plus qu’à sortir et se fondre dans la ville avant que la relève de garde du matin ne s’aperçoive de son évasion.
    Priorité : trouver un bateau et un équipage…


    Originally posted by Torve Flamme
    Humain,Neutre mauvais,guerrier/roublard
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  21. #21
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    [Quête: un pirate en fuite]

    Le haut conseiller arriva sur les lieux de la tuerie. Trois corps gisaient par terre. Un d'entre eux n'avait apparement aucune blessure, mais le cou du malheureux garde était rouge. Deux autres corps gisaient sur le sol, entaillés de nombreuses blessures.
    La relève était là, l'air grave devant cette scène. L'un d'entre eux pris la parole:


    "Nous vous avons fait quérir le plus vite possible. Nous nous sommes dit qu'il vallait mieux ne pas avertir d'autre personne. L'evadé est un dénommé Torve Flamme, un pirate, officier rénégat de la marine Lathandrienne"

    "Vous avez bien fait, personne ne doit être au courant. Dites a la famille des morts qu'ils ont été réquisitionnés pour une opération en mer, on leur dira qu'ils sont mort au large..."

    Puis le conseiller leur demanda de bruler les corps le plus discrètement possible. Il fallait retrouver ce pirate le plus vite possible.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  22. #22
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]

    Astaldo avait ses entrées dans la prison de Luménis même, mais également dans les dépendances de l'énorme bâtiment. Il savait que la prison serait le dernier endroit où les forces loyales à garfield viendraient le chercher. Aussi c'est avec une tranquilité absolue qu'il fit sa toilette pour se débarasser des traces de la boucherie à la maison close, puis alla se coucher pour profiter d'un sommeil réparateur.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  23. #23
    Astaldo tarkil Invités
    [Quête : le Châtiment de l'Aube]

    A son réveil il entreprit de changer de tête, se promener comme ile le faisait autrefois serait dangereux, et il avait encore deux informateurs à traiter.
    Son uniforme était tâché de sang, il se dévêtti et entreprit de le frotter contre le sol pour le couvrir de poussière. L'effet produit fut plus que satisfaisant et pour peaufiner son oeuvre il massacra allègrément sa pèlerine en l'entaillant avec un mauvais couteau puis agrandissant à la main les lambeaux créés. Un parfait clochard errant comme tant d'autres un peu partout là où la milice était un peu trop laxiste.

    Flanquant un bon coup de pied dans une barrique qui ne lui avait pourtant rien fait, ce qui eut pour effet de réveiller brutalement son ancienne blessure à la cheville. C'était horriblement douloureux, mais nécessaire pour boîter mieux qu'un boiteux. Sur ce, il repartit en quête de victimes.

  24. #24
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Forden ourvit la grille et poussa Lernus dans la cellule sans ménagement.

    Essaies donc de la crocheter celle là! Bon,on ramènera quelqu'un pour étudier ton cas dans peu de temps. En attendant fais connaissance avec ta voisine de cellule...

    A côté de Lernus se trouvait une jeune femme, rousse, les vêments maculés de sang séché.

    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  25. #25
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    129
    Lernus épousseta rapidement ses vetements, pour faire partir des traces des mains du garde, qui n'en avait pas laissé. Il remonta son grand col doré sur ses joues avec un air dédaigneur, puis rajusta sa cape sur son épaule. La gardes lui avaient confisqués ses épées, et il se sentait parfaitement nu sans elles. Il avait surtout peur pour "Rose des Sables" et "Rose des Vents", si ces idiots osaient les toucher, les voler, ou pire se battaient avec, Lernus les tueraient dans les pires soufrances possibles. Se ne sont pas des armes, mais des instruments d'art d'une finesse rare. Il prit son élan et donna un violent coup de pied dans la porte de la cellule, qui bien entendu ne broncha pas. Bottes de cuir contre fer, le combat était perdu d'avance. Prenant son souffle, il hurla du mieux qu'il put, ce qui fut étrange avec sa douce voie.

    "BANDE DE GOBELINS CRASSEUX ET PUANTS!


    Il se retourna et alla se poser contre le mur dans le font de la cellule. La forte humidité qui s'en écoula le fit sursauter et il s'en écarta pour ne pas salir ses vétements et ses cheveux. Il se souvint alors que le garde lui avait parlé d'une compagne. Et il se retourna vers la jeune femme rousse qui était assise de l'autre coté de la piece. Il nota intérieurement que à le sang sur ses vetements pouvait montrer un danger potenciel pour lui, donc il devait rester sur ses gardes avec elle. Pensant qu'être debout au milieux de la cellule était ce qui était encore le moins salisant pour ses vétements, il se mit là-bas et fit un geste de la maisn en direction de la jeune femme.

    "Salut à vous mademoiselle. Moi c'est Lernus. Que vous vaut cette charlante visite en ces lieux?"

    L'humour et l'ironie étaient peu être pas la prmière chose qui viendrait à l'esprit d'un prisonier, mais Lernus trouva que c'était d'un gout superbe.

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    La jeune femme leva les yeux, une expression de pure haine imprimé sur son visage. Elle gratifia Lernus d'un sourire carnassier, les dents pleines de sang.
    Elle se mit a parler, ou plutôt a grogner:


    Grrrrrfff! Les idiots! Nihihihahaha!! Il ne l'ont pas trouvé,non, je legarde, secret, secret, mais j'ai faim! Il ne regardent pas, hihaha, je vais me régalr, oui, miam, régaler.

    La jeune femme sorti que quelque chose de son corset, quelque chose de sanglant d'informe qu'elle porta à sa bouche. Cachant sa tête dans ses genoux,n et commença a manger l'étrange chose qu'elle tenait au bout de ses bras, levant parfois la tête pour observer Lernus, qui voyait alors labouche de la demoiselle barbouillée de sang... Puis elle replongeait la tête sur son ouvrage et provoquiaent d'ignobles bruits de succion.

    Ffrrtt! Miam, régaler! Zut, bientot plus! Devoir sortir,oui sortir, manger, affamée! Hihaha...

    Son menton ruissellait de sang, qui coulait sur sa poitrine et etait absorbé par ses vêtements. Que faisait une telle créature a Lumenis?
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  27. #27
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    129
    "Là, j'ai vraiment un problème!"se dit Lernus en voyant la femme dévorer l'étrange morceau de chaine qu'il soupsonnait fortement d'être humain. Avec horreur il fit un pas en arrière, metre un peu de distance entre cette chose et lui. Il se demandait ce que faisiat ctte créature ici, ce qu'elle était, mais surtout comment les gardes pouvaient être assés stupides pour le metre avec un telle monstruosité. Le fait qu'il n'avait pas ses armes l'inquiétait encore plus, il n'avait donc pour se défendre en cas de problèmes que ses poings pas vraiment musclés et une magie qu'il métrisait que partiellement. Il espérait juste que le morceau de viande calerait assé la créature, jusqu'à ce que l'on vienne le chercher. Il connaissait les prison et savait qu'aucun garde ne viendrait si il voulait crier et il ne ferait que attirer l'attention de la chose.
    Il alla donc se mettre de l'autre coté de la cellule, s'assis dos contre le mur, sans plus aucune pensé pour sa garde robe et bien décidé à ne pas fermer l'oeuil tant qu'il serait avec la nécrophage.

  28. #28
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Pas avoir peur, pas appétissant. Non,bonne chaire, bonne chaire seulement. Bonne chaire rendre immortel. Vivre toujours, comme vieille Bertha. Bertha très vieille, plus vieille que tu ne peux l'imaginer... Bertha très puissante aussi...

    La folie de la femme effrayait Lernus, d'autant plus que celle si s'était approchée de lui tout en lui parlant, et l'avait attrappé par le col. Elle prit la tête de l'homme ses mains et lui dit:

    Bertha part maintenant, mais Bertha gentille.Pour lavie éternelle, il faut adorer le Seigneur, oui, le Saigneur... Si tu veux la vie éternelle, cimetière, oui, cimetière...

    Bertha--&#62; Téléportation--&#62; Bertha


    La folle anthropophage s'était enfuie... Son message était étrange, presque une invitation. Lecimetière de Luménis devait sans doute receler bien des secrets peu avouables. A Lernus de décider s'il notifiaitcela aux gardes ou non.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  29. #29
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    129
    Tremblant, Lernus se releva et regarda avec etonement l'endroit où se tenait, il y a encore quelques minutes, la nécrophage. Soudain, il venait de réaliser à quoi il avait eu affaire, un vampire. Durant ses voyages il avait souvent entendu parler de ses créatures maléfiques, buveuses de sang, immortelles et surtout doté d'un fort potentiel magique. C'était la seul explication à la téléportation qu'il venait de voir, bien que la manière dont cette créature c'est retrouvé là était un mystère.
    L'invitation était trop tentente, il devait se rendre au cimetierre de la ville. Cette nuit même!
    Il se releva, épousseta encore une fois ses vetements et se mit aux barreaux de sa cellule et cria de toutes ses forces.


    "Eh, bande de bouffon! Vous êtes au courant que votre prisonière vient de se faire la valise?

  30. #30
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Les gardes furent rameuté par les beuglements du barde qu'ilvenaient de jetter en prison.

    Bon sang! L'infanticide s'est échappée! Toi, fais pas le malin, t'es le seul à avoir pu l'aider, alors parle avant qu'on ai besoin de t'y aider...

    Deux autres gardes arrivèrent derrière Forden, faisant déja craquer leur doigts. Lumenis était une ville moralement exigeante pour les soldats, alors quand ils se retrouvaient assignés a la prison, là où personne ne faisait attention à eux, ils aimaient se "détendre" un peu...
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

Page 1 sur 9 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Prison de Manost
    Par Gothmog dans le forum La Citadelle de la Lame d'Argent
    Réponses: 374
    Dernier message: Hier, 09h38
  2. [SERIE] Prison break
    Par Elgaern dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 47
    Dernier message: 07/08/2007, 21h00
  3. [Bâtiment] La Prison de Melandis
    Par Duo dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/07/2007, 22h38
  4. [Salle] La salle des doléances
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 21
    Dernier message: 01/07/2004, 12h41

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233