Page 3 sur 16 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 474

Discussion: [Lieu] Les habitations du Quartier Ouest

  1. #61
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : L’invasion des ombres].

    <o></o>Dedalus vérifia le positionnement des soldats qui l’accompagnaient. Le groupe principal était divisé en deux unités, chacune des unités progressait le long des maisons de la rue, à couvert. Seuls les hommes aux avant et aux arrières gardes étaient plus exposés.
    <o></o>
    Au signal ordonnant l’arrêt de la colonne, le demi-elfe se rapprocha furtivement de la tête. Les éclaireurs signalaient des civils et un danger en approche. L’ex Haut-Conseiller passa la consigne de couvrir les habitants et de se tenir prêt au combat, arme de jet et arme de mêlée prêtent.
    <o></o>
    Les hommes de l’avant-garde essayaient de rassurer les pauvres gens qu’ils ne leurs voulaient aucun mal mais ses derniers étaient terrifiés. le demi-elfe sachant que cette perte de temps pouvait être fatale aux deux groupes, se rendit auprès des éclaireurs pour essayer d’apaiser et de protéger les citoyens.
    <o></o>
    Avant de prendre la parole, Dedalus rengaina son épée au fourreau et sortit de son sac à dos la bannière de Lumenis :
    <o></o>
    « Je ne viens pas pour vous torturer ou vous tuer. Les hommes qui m’accompagnent et moi-même sommes ici pour vous aider à quitter se quartier. Nous ne sommes pas de sanguinaires fous qui pillons, violons et tuons par simple plaisir. Non, nous sommes pour vous aider et vous protéger.
    <o></o>
    Je sais que la garde rouge de Morféa détruit tout sur son passage. Je vous conjure de venir vous mettre à couvert près de nous. Nous ferons face à vos poursuivants et nous vous défendrons. »
    <o></o>
    L’ex Haut-Conseiller attendait une réaction positive des rescapés mais les hommes près de lui scrutaient attentivement la rue, appréhendant l'arrivée des poursuivants des fuyards.
    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  2. #62
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Le discours d’Iluvatar fit forte impression, et pas seulement sur les prisonniers. Il avait parlé avec aplomb et détermination ; de plus, l’aura qui émanait de tout paladin était renforcée par le fait que plus personne n’avait osé espérer en croiser un bien vivant en ces heures sombres. Et pourtant il se tenait là, armé de pied en cap, insufflant un peu de courage dans les cœurs défaillants.
    <o></o>
    Les gardes échangèrent des regards hésitants, devisèrent un insant à voix basse, puis l’un d’entre eux se leva et s’inclina. S’ils s’étaient engagés, ce n’était pas par conviction, mais parce qu’il fallait bien survivre. Et ils avaient vu trop d’horreurs ce jour-là pour continuer à servir le Seigneur Noir. Ils comptaient bien se racheter du mieux qu’ils le pourraient.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Nous nous joindrons à vous, messire paladin. Nous pension que Morféa Nwal changerait son attitude sitôt son pouvoir assuré, mais il n’en a rien été. Nous nous sommes fourvoyés en le servant, et nous escomptons pouvoir laver notre honneur en combattant à vos côtés.
    <o></o>
    Le flot des survivants s’écoulait lentement à côté du champ de bataille, de nombreuses personnes s’arrêtant pour observer la scène. Finalement, une dizaine de jeunes gens s’approchèrent.
    <o></o>
    -
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->Messire, fit une jeune femme d'une vingtaine d'années. Nous avons vu nos familles périr sous nos yeux, aujourd’hui, et nous espérons avoir l’occasion de les venger… Accepteriez-vous de nous l’offrir ? Nous ne sommes pas de grands combattants, mais avec les armes des trépassés, sans doute pourrions-nous vous être d’une quelconque utilité…
    <o></o>
    --------------

    Dans les profondeurs du quartier ouest, les survivants observèrent Dedalus, les yeux écarquillés. Se pouvait-il que la chance leur sourit enfin ? Ils avaient vu tant d’atrocités qu’ils avaient du mal à y croire… Pourtant, à quel espoir se raccrocher s’ils laissaient passer celui-là ? Ils s’inclinèrent donc et allèrent se ranger entre les soldats.
    <o></o>
    Il était temps. Dans la rue résonnaient à présent le bruit de bottes marchant au pas. Un éclaireur revint en courant informer Dedalus qu’une quinzaine de Gardes Rouges s’approchaient.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]-->
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #63
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Dedalus sourit aux survivants mais aux bruits des poursuivants, le demi-elfe sut que le plus difficile arrivait. L’ex Haut-Conseiller réfléchit, essayant de se rappeler d’un endroit où ils pourraient combattre plus à leur aise.
    <o></o>
    Dedalus ordonna à l’une des deux unités de se replier avec les réfugiés vers une hôtellerie vu précédemment. Cette dernière comprenait une cour, un petit jardin et deux bâtiments. En installant les citoyens dans le plus solide, ainsi que le plus gros du groupe et le reste des soldats dans l’autre bâtisse, le demi-elfe voulait forcer leur adversaire à diviser leur troupe. De plus, avec un peu de chance, les résistants pourraient se protéger partiellement alors que les Gardes Rouges seraient à découvert.
    <o></o>
    L’ex Haut-Conseiller, assister de la deuxième unité allait retarder les hommes de Morféa, ceci afin que la première unité puisse battre en retraite. Dedalus disposa sa petite troupe de façon à pouvoir reculer tout en tirant sur leurs adversaires. Le soldat qui tirait venait se mettre à la fin de la file et se préparait à tirer. Le soldat suivant se retrouvait en tête, tirait et allait à son tour se mettre derrière ses compagnons. Le groupe allait pouvoir se replier tout en maintenant un feu nourrit sur leur ennemi qui ne manquerait pas de les ralentir.
    <o></o>
    La douzaine de résistant se tenaient prêt, arc en main. Se fût une pluie de flèche qui s’abattit sur les Gardes Rouges lorsqu’ils furent visibles à l’autre bout de la rue, les forçant à se mettre à couvert.
    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  4. #64
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    A l’abri dans une rue transversale, les Gardes Rouges reprirent leur souffle. Ils ne s’étaient pas attendus à faire une telle rencontre ; l'un des leurs y avait d'ailleurs laissé sa peau ! Oh, bien sûr, certains des habitants du quartier avaient tenté de résister ; mais ils étaient terrorisés, inexpérimentés, armés de bric et de broc… Ils s’étaient fait écraser sans quasiment de pertes pour les soldats d’élite. Mais là, c’était une toute autre histoire. Le petit groupe qui leur faisait face semblait extrêmement bien organisé…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    L’un des hommes risqua un regard au coin de la rue et se retira en quatrième vitesse pour éviter la pluie de flèche qui se déchaîna aussitôt.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Que font-ils ? demanda l’officier commandant l’escouade.
    -Ils se replient, capitaine.
    -Les couards… Nous allons les pousser jusque dans leurs retranchements ! Suivez- moi !
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Et les Rouges s’engagèrent à la suite des résistants. Le bouclier levé pour se protéger de leurs traits, longeant les murs, se rencognant dans les porches, ils progressaient lentement mais sûrement. Regagner du terrain sur leurs adversaires importaient peu ; seul comptait pour l’instant le fait de ne pas les perdre de vue.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Ce petit jeu se prolongea durant plusieurs minutes ; finalement, les résistants rejoignirent leurs compagnons à l’hostellerie et se positionnèrent en attendant l’arrivée des soldats. Ceux-ci restèrent à bonne distance, observant leurs positions.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Ça sent le traquenard…
    -Ouais. Mais on va pas avoir peur de cette bande de péquenots, tout de même ?
    -Qu’est-ce qu’on fait, on fonce dans le tas ?
    -Non. On va les obliger à sortir !
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    L’officier lança des ordres, et certains des gardes allumèrent des torches. Ils s’en servirent pour enflammer des flèches qu’il tirèrent ensuite sur le toit des bâtiments de l’hostellerie. Ceux-ci, bien entretenus, mirent du temps à s’embraser. Mais bientôt, de pettts incendies s’allumèrent.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    -Ça va mettre du temps à cramer, cap'taine.
    -Bah, on est pas pressés...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #65
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Nantes
    Messages
    330

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Iluvatar adressa alors un sourire chaleureux à ceux qui venaient de le rejoindre comme pour les convaincre qu'ils faisaient le bon choix.

    Il s'adressa aux citoyens courageux qui décidaient de le suivre en tant que combattants :


    Votre première tâche sera d'assister et d'aider à l'évacuation des survivants. Ensuite trouvez vous des armes et des protections et laisser les corps des officiers sur les pavés, je pense que les soldats que nous avons abattu n'étaient pas mauvais dans le fond et ils méritent un enterrement digne de combattants.

    Sans attendre de réponse, il se tourna vers les jeunes soldats qui s'étaientrendus et ralliés à lui :

    Quant à vous, vous allez transportez les trois soldats que vous et vos compagnons avez abattu lors du combat et vous allez les enterrer de la façon la plus respectueuse qui soit. Une fois ceci fait, vous reviendrez ici et je vous donnerai mes ordres.

    Iluvatar parla enfin à ses hommes qui avaient fièrement combattu :

    Je vous félicite pour cet assaut si bien mené, vous avez effectué à merveille ce que j'attendais de vous. Nous devons malheureusement déploré trois pertes, mais ils se sont battus pour la juste cause et leurs faits et gestes ne seront oubliés. Nous nous sommes aujourd'hui battu et nous continuerons à nous battre pour voir la vraie Luménis renaître et nous chasserons Morfea!

    Tous ses hommes hurlèrent de joie, heureusement pour eux que les autres hommes qui encerclaient le quartier ouest étaient bien trop occupés à repousser des citoyens plutôt que d'entendre des cris de victoire.

    Le paladin se rapprocha de ses deux officiers :

    Belial et Magariz, je veux que l'un de vous s'occupe d'assister les survivants à sortir de ce quartier pendant que l'autre gardera sous surveillance les jeunes hommes qui viennent de nous rejoindre.

    Il leur expliqua les tâches qu'il avait assigné à un peu tout le monde. Les officiers acquiéscèrent.

    Une fois toutes les tâches effectués, point de rassemblement ici pour vous tous, ne m'attendez pas, et partez en direction des entrepôts sur les quais pour vous y rassembler, et attendez mon retour en gardant à l'oeil toutes les nouvelles recrues.

    Iluvatar planifia bien les opérations, attendant que tous soient bien en place et en vérifiant que personne n'arrivait, puis il partit en direction du belvédère du parc ([Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant), espérant arriver au bon moment pour la réunion de la résistance qui devait avoir lieu...
    Dernière modification par Iluvatar ; 28/10/2007 à 19h15.
    Rejoignez la merveilleuse cité de Luménis, ville de savoir et d'honneur.
    Couleur RP :DarkSeaGreen3 : #9BCD9B
    Paladin au service du culte Lathandrien de Luménis

    Biographie

  6. #66
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quêtes : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Lorsque les hommes d’Iluvatar, leurs tâches terminées, se rassemblèrent pour regagner les entrepôts, le flot de réfugiés passant par la brèche qu’ils avaient ouverte s’était tari depuis déjà un bon moment. Quelques dizaines de personnes tout au plus avaient émergé de la rue, hagards, pour se disperser vers le sud. Ils n’avaient sans doute aucune idée de l’endroit où aller, mais une seule chose comptait : s’éloigner le plus possible du théâtre du massacre...
    <o></o>
    Quelques dizaines. Seulement. Sur les centaines de personnes, les milliers peut-être, qui habitaient le quartier martyr... Les résistants hochèrent sinistrement la tête, prenant conscience du drame sans nom qui s’était abattu sur leur cité. Et qui continuait à la ravager : les fumées d’incendies, plus nombreuses que jamais, formaient un nuage nébuleux au-dessus de leurs têtes. Et parfois la brise portait jusqu’à eux des hurlements qui suffisaient à leur retourner les sangs.
    <o></o>
    La colère au cœur, espérant que leur capitaine reviendrait bientôt pour les mener au combat, le groupe retourna à sa base.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #67
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
    <o></o> Dedalus regarda le feu prendre lentement, sur son visage, une moue dubitative se dessinait. Le demi-elfe aurait pu donner l’ordre de contre-attaquer mais des gens étaient sous sa protection.
    <o></o>
    Les hommes cachés dans le deuxième bâtiment attendaient un signe de sa part. Les réfugiés avaient peur et allaient paniquer à plus ou moins long terme. L’ex haut-Conseiller ordonna à ses troupes de maintenir la position, l’ennemi semblait vouloir les attendre et ne pas passer rapidement à l’attaque.
    <o></o>
    Toutefois, le demi-elfe ordonna à six de ses compagnons d’aller chercher des futs dans l’auberge, ainsi que de la nourriture et de l’eau. Puis Dedalus, regroupa les citoyens apeurés à l’arrière des écuries, passant entre les hommes et les femmes, les rassurants, prodiguant soins et distribuant nourriture. Les futs furent disposés le long du jardin.
    <o></o>
    L’étable était pleine de foin et de fourrage, une flèche enflammée dedans et le bâtiment s’embrasera quasi-instantanément. Les résistants le savaient et bien qu’ils fussent à couvert, ils se préparaient à se replier rapidement.
    <o></o>
    La petite troupe attendait le retour des éclaireurs, Dedalus leurs ayant demandé de trouver un passage vers la rue parallèle à celle de l’hostellerie. Ses derniers devaient enjamber les murs, se faufiler dans les jardins et les cours intérieures, cherchant celle qui les mèneraient le plus loin de leurs poursuivants.
    <o></o>
    Les hommes d’arme restés près de Dedalus faisaient le maximum pour retarder l’inévitable, tirant sur le moindre soldat qui s’approchait, entretenant l’illusion d’une sortie imminente. Un Garde Rouge envoyé en éclaireur, échappa de justesse à un trait meurtrier, la flèche lui passant devant le visage. Quelque temps plus tard, son compère eut moins de chance, le projectile fini sa course dans sa cuisse.
    <o>
    </o>
    Dernière modification par Dedalus ; 01/11/2007 à 21h15.
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  8. #68
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o>
    Les éclaireurs envoyés en reconnaissance par Dedalus revinrent bientôt,passablement essoufflés.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    -Ça va pas être simple, cha l’un d’eux. Faudra escalader deus murs. Y a bien des portails, mais ils sont fermées à clefs et on s’en verra pour les défoncer. Mais si on passe ces obstacles, on débouche dans une petite allée qui donne tout droit sur l’autre rue.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    A l’extérieur, les Gardes Rouges commençaient à se lasser de jouer au chat et à la souris. S’ils se montraient, on leur tirait dessus, et même si l’on pouvait penser que les résistants lanceraient bientôt un assaut, rien ne permettait de savoir quand ils se décideraient enfin. Les hommes commençaient à râler et tentaient de convaincre leur officier de passer à l’attaque. Celui-ci, échaudé par l’opposition à laquelle ils devaient faire face et par la perte de deux de ses soldats, campait sur ses positions et préférait toujours attendre que les autres montrent le bout de son nez. Mais peut-être se laisserait-il fléchir sous peu…

    Mais pour l'heure, il comptait encore sur l'incendie qui, sur le toit de l'hostellerie, avait fini de tergiverser et crépitait désormais joysueement. Il avait atteint les poutres inférieures et ne tarderait pas à gagner les combles.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #69
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Le demi-elfe hocha de la tête alors que les éclaireurs faisaient leur rapport. L’ex Haut-Conseiller pensa furtivement que l’horizon se dégageait enfin et que dame chance leur souriait.
    <o></o>
    Dedalus fît un rapide briefing, expliquant la marche à suivre et comment allait se dérouler la prochaine manœuvre :
    <o></o>
    « Une fois de plus, nous allons scinder notre groupe, les mêmes que la fois dernière, lors de notre replis vers l’hostellerie. L’avant-garde guide le groupe principal, comprenant les civils, et les conduisent vers le passage le plus aisé. »
    <o></o>
    Le demi-elfe sortit une corde de son sac et la tendit au chef d’escouade de l’arrière garde :
    <o></o>
    « L’arrière garde va prendre cette corde et les futs précédemment mis de coté. Votre tache est de facilité la traversée des obstacles. Je compte sur votre sagacité pour monter rapidement une ou deux armatures de fortune. De plus, si vous trouvez des échelles, tables, tonneaux ou tous autres objets vous étant nécessaire, prenez-les. »
    <o></o>
    Puis se montrant de la main le groupe d’archer et de défenseur :
    <o></o>
    « La mission de la dernière escouade est simple, retarder l’adversaire et lui faire croire le plus longtemps possible que nous allons tenter une sortie. Nos adversaires ne doivent pas se rendre compte qu’une partie du groupe est manquante.
    <o></o>
    Au dernier moment, nous passerons les murs à la suite des autres résistants et de nos protégés. Il ne faudra pas oublier de détruire ou d’embraser les rampes, nos ennemis portent des armures lourdes, ils auront plus de mal que nous à passer par-dessus les murs, encore plus si rien ne leur facilité le passage. »
    <o></o>
    Dedalus regarda les hommes devant lui, du regard et d’un signe de la main, le demi-elfe demanda si l’un ou l’autre avait une question. Personne ne se manifesta, l’ex Haut-Conseiller donna l’ordre de départ. Chacun partit vers son groupe et commença à exécuter les ordres en assaillant de faire le moins de bruit passible.
    <o></o>

    <o></o>
    Le seul groupe qui faisant du bruit était celui qui devais retarder <st1>la Garde-Rouge. Le</st1> bruit n’était pas très fort mais néanmoins suffisant pour attirer l’attention de leurs adversaires et faire porter la pression sur ses derniers.

    <o></o>Dedalus et deux guerriers s’afféraient autour d’une charrette à bras plus ou moins solide. L’idée du demi-elfe était de la remplir de paille et de produits gras, de l’enflammer et de la pousser dans la rue. Outre, l’effet de surprise, l’ex Haut-Conseiller misait sur les fumées pour camoufler ses hommes. Les résistants pourraient donner l’illusion d’un début de contre-attaque, tirer quelques flèches et faire croire à l’ennemi qu’ils avaient repoussé leur tentative.
    <o></o>
    Avant d’exécuter son plan, Dedalus se préparait à incanter un "Mur de vent". Les résistants et lui-même n’étaient pas à l’abri d’une volée de flèche, mieux valait prévenir que guérir.


    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  10. #70
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Allez, chef, on va pas attendre des plombes… -Ouais, il a raison, chef. Allons les dénicher dans leur trou à rats…
    <o></o>
    L’officier se mordit les lèvres, indécis. Il était sur le point d’ordonner l’assaut lorsque le guetteur posté à quelque distance de là s’exclama :
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Ils nous balancent un chariot enflammé !
    <o></o>
    Tous purent bientôt entendre le bruit des roues sur les pavées.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Préparez-vous, les gars ! brailla l’officier. Vont sûrement nous attaquer !
    <o></o>
    Pour corroborer ses propos, une pluie de flèches accompagna l’avancée du chariot. Les Gardes Rouges qui avaient leur arc à la main décochèrent des traits en direction de l’hostellerie, un peu au hasard à cause de l’épaisse fumée qui se dégageait de la charrette et de l’incendie sur les toits. Les autres levèrent leur bouclier et, l’épée levée, attendirent le déferlement des résistants.
    <o></o>
    Lequel ne vint jamais.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Mais qu’est-ce qu’ils fabriquent, bon sang ? -Z’ont p’t’être eu peur au dernier moment… -Ouais, mais là, ça commence à bien faire ! On charge, les gars ! Sus à l’ennemi !
    <o></o>
    Les soldats s’élancèrent au pas de course. Ils débouchèrent dans la cour de l’hostellerie, s’attendant à être assaillis de toutes parts, mais encore une fois, leur attente fut déçue. Ils foncèrent à l’intérieur des bâtiments, ne trouvèrent que du vide, et ressortirent dans la cour.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> -Ça devait être une diversion ! -Ouais, ils ont dû en profiter pour se tirer. -Ils n’iront pas loin ! Suivez-moi !
    <o></o>
    Contournant les bâtiments, les soldats atteignirent l'enceinte clôturant le terrain occupé par l’auberge. Le long du mur, un échafaudage de fortune était en train de se consummer.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> -Les saligauds ! Allez me défoncer cette porte, et plus vite que ça !
    <o></o>
    Des coups violents retentirent, et le petit portail de bois ne tarda pas à se fendre, puis a éclater, projetant des esquilles et des planches dans toutes les directions. Derrière s’étendaient un petit jardin potager. Les gardes le traversèrent, piétinant les rangs de légumes soigneusement entretenus, et ne tardèrent pas à atteindre un nouveau mur. Là, un spectacle identique au précédent les attendait : des fûts entassés en manière d’escalier flambaient…
    <o></o>
    Le second portail, renforcé de barres de fer, fut plus long à détruire, et quand les Gardes Rouges le franchirent enfin, ce fut pour arriver dans une allée déserte. Ils la remontèrent en courant, pour déboucher dans une rue tout aussi vide d’occupants.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Bons Dieux ! Par où ils sont allés ? aboya l’officier, furieux à l’idée que leur proie ait pu leur échapper. Cherchez-les ! Et plus vite que ça !

    Les soldats se divisèrent en deux groupes qui s'empressèrent de longer la rue dans les deux sens, guettant le moindre signe des résistants en fuite.

    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  11. #71
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    866

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : L’invasion des ombres].
    <o></o>
    Le groupe de résistants et de réfugiés arrivaient dans la rue. Dedalus savait que la petite troupe ne pourrait pas se déplacer furtivement et rapidement en même temps. Une fois de plus, la ruse allait être le meilleur allié pour échapper à <st1><st1>la Garde</st1> Rouge.</st1>

    Tout en se déplaçant et rapidement, Dedalus récapitula se qu’il allait être fait : La consigne principale était de mettre le plus de distance entre les insurgés et leurs poursuivants. Les soldats de l’avant-garde et de l’arrière garde avaient en plus la consigne de le faire sans bruit.
    <o></o>
    Pour se qui était des rôles de chacun, l’avant-garde cherchait le meilleur chemin. L’arrière-garde allait vérifier que l’ennemi ne revenait pas sur la petite troupe et ne prendrait pas les résistants à révère. La tache la plus dure attendait le groupe principal, les soldats allaient devoir aider les citoyens à se déplacer le plus rapidement possible.
    <o></o>
    Dedalus s’arrêta, sortit une bille de fronde et incanta :
    <o></o>
    Dedalus --> Silence --> Bille de fronde.
    <o></o>
    Puis le demi-elfe rattrapa les rebelles et les citoyens et tendit la bille à l’un des soldat du groupe principal. L’ex Haut-Conseiller savait qu'ainsi les résistants et les réfugiés pourraient donner le meilleur d’eux même, sans craindre de faire de bruit. Les éclaireurs et les hommes accompagnant Dedalus à l’arrière entendront pour eux et leurs feront signe en cas d’imprévus.
    <o>
    </o>
    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

  12. #72
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Les hommes de l’avant-garde progressaient dans les rues du quartier ouest, en direction de sa frontière est. Ils entendaient parfois au loin des appels, des cris, la rumeur d’un affrontement ; mais, jusqu’alors, la voie qu’ils empruntaient s’était révélée dégagée.
    <o></o>
    A l’arrière, Dedalus et ses compagnons tendaient l’oreille, guettant le moindre signe de leurs poursuivants. Les appels que ceux-ci se lançaient s’étaient progressivement éloignés pour se faire à nouveau plus proches depuis quelques minutes. Peut-être les Gardes Rouges avaient-ils trouvé une trace de leur passage, ou déduit que les rebelles tenteraient de fuir le quartier avec leurs protégés. Toujours est-il qu’ils se faisaient à chaque instant pus menaçants.
    <o></o>
    Tout à coup, l’un des résistants envoyés en éclaireur vint trouver Dedalus.
    <o></o>
    -Messire, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que nous avons atteint les limites du quartier d’habitation. La mauvaise, c’est que celles-ci sont gardées : toutes les rues devant nous sont barrées par des soldats de l’armée régulière. Que devons-nous faire ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  13. #73
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : L’invasion des ombres]

    Au sud-est du quartier sinistré se tenait un cordon de gardes épargnés jusque là par les combats qui avaient touché leurs camarades. Certes au début, ils avaient du repousser brutalement certains habitants mais ceux-ci avient fini par fuir vers l'intérieur devant les menaces et l'incendie qui progressait.

    Mais le destin leur avait réservé d'autres épreuves, d'un autre genre, incarnées par une petite silhouette fugitive qui progressait silencieusement une quinzaine de mètres en arrière du barrage. Cette ombre était celle de l'alchimiste Dubnium, caché depuis plusieurs heures aux alentours en quête d'un tour à jouer aux gardes et curieux de comprendre ce qui se passait dans le quartier. Il n'avait pas été témoin des actes barbares des Rouges, ni des supplications des Lumeniens tentant de sauver leurs vies en fuyant ces lieux maudits.

    Il observa quelques temps le groupe de gardes. Ceux-ci étaient une dizaine, bien isolés de leurs camarades et accompagnés d'un officier. Tous paraissaient plutôt jeunes et pour certains, nerveux. Le gnome eut un sourire encore plus large que d'habitude en sortant de son sac une fiole rouge parfaitement ronde. Il la soupesa quelques instants, pris un peu de recul et la lança en direction des soldats.

    Elle éclata au sol en plein milieu du groupe dans un grand sifflement en dégageant une épaisse fumée rougeâtre qui enveloppa les hommes. Aussitôt, leurs yeux se mirent à pleurer tandis que leurs gorges s'asséchaient et que leur respiration devenait pénible. Mais ce n'était pas tout... tout à coup l'un d'entre eux s'exclama :


    " - He ! Aaaaah ! Ca gratte ! "

  14. #74
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 611

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    Quête : l'invasion des ombres

    Elle avait débouché au grand air, dans une rue parallèle à celle où sévissait Dublium. Elle n'avait entendu que des cris étouffés sans vraiment voir ce qui se passait. Elle avait suivi le flot des civils, courant à perdre haleine pour fuir le danger. Juste s'approcher afin de se repérer pour savoir où porter son aide. Son attention fut attirée par un vieillard fuyant ventre à terre, l'air visiblement terrifié, hurlant à perdre haleine.

    "Par pitié, aidez moi. Il est horrible"

    Elle s'immobilisa, l'épée au clair, attendant ce qui avait pu provoquer une terreur pareille. Elle ne vit venir qu'un garçonnet. Rien d'effrayant à première vue. C'est quand il approcha qu'elle se rendit compte que quelque chose clochait. L'oeil torve, le cheveu hirsute, la bave aux lèvres ... Il s'approcha d'elle et lui lança un regard lubrique.


    "Bonjour je m'appelle Jérémie Marchandson, lui lança-t-il, est ce que tu ..."

    La suite lui fit dresser les cheveux sur la tête. Comment ça ? Un garçon de son age ? Bai ... Non, elle avait mal compris. C'est quand il avança les mains en direction de sa poitrine qu'elle se rendit compte que ses oreilles ne la trahissaient pas. Alors, prenant ses jambes à son cou, elle s'en alla sans demander son reste. Pendant ce temps, le garçonnet se mit à poursuivre un cheval.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  15. #75
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Sous les yeux d’un Dubnium ravi – et ceux, étonnés, d’une silhouette rencognée sous un porche voisin – les gardes luméniens se mirent à se contorsionner pour gratter vigoureusement les différentes parties de leur anatomie irritées par le produit. Mais ils n’avaient pas assez de doigts pour soulager leurs démangeaisons… Si certains en vinrent même à se rouler sur le sol, même ceux qui demeuraient péniblement debout étaient trop occupés pour songer ne serait-ce qu’un instant à celui qui venait de leur jouer ce mauvais tour

    -----------
    <o></o><!--[endif]-->
    A quelque distance de là, Althéa déboucha à l’extrémité d’une ruelle étroite. A une quinzaine de mètres, un barrage composé d’une demi-douzaine d’hommes bloquait le passage. La jeune femme se mit prestement hors de vue et tendit l’oreille. Les Luméniens semblaient en effet plongés dans une discussion animée.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Sergent Desmoulins ! Encore un mot, et je demande à mes hommes de vous réduire définitivement au silence !
    -Vous n’en ferez rien et eux non plus ! Vous me connaissez, tudieu ! J’ai toujours servi loyalement nos dirigeants. Ne dites pas le contraire, vous avez vous même combattu à mes côtés, Kaspar ! Mais vient un moment où on ne peut plus se voler la face et obéir aux ordres ! Vous savez comme moi ce qui se passe dans ce quartier : vous avez dû repousser des malheureux tentant d’échapper au massacre, mais au moins ne les avez-vous pas abattus, contrairement à d’autres...
    -Peut-être. Mais nous n’avons pas trahi ! Contrairement à vous qui avez déserté ! Je ne pouvais le croire jusqu’ici. Toutefois, votre attitude et vos paroles m’ont enlevé mes derniers doutes !
    -Trahi ? Avez-vous parlé avec les survivants de l’embuscade, ou vous en tenez-vous aux racontars ? Mon meilleur ami, le caporal Brasc, a perdu la vie pendant l'affrontement ! Moi-même, j’ai été capturé, et j’aurais préféré mourir plutôt que de révéler quoi que ce soit à mes geôliers ! Mais ceux-ci m’ont traité avec humanité, et l’une d’entre elle est même allée sauver mon fils. Sans elle, il serait mort à l’heure actuelle, comme ma femme ! Je reviens de chez moi, j’ai vu son corps au milieu des décombres. Pouvez-vous continuer à servir des hommes qui assassinent impunément des innocents, y compris les familles de leurs serviteurs ? Moi, je ne le peux pas, et si vous êtes de vrais Luméniens, vous retournerez vos armes contre le tyran !
    -Taisez-vous ! Soldats, abattez moi ce scélérat !
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    S’ensuivit un profond silence. Puis l’officier reprit.

    -Vous refusez d’obéir ? Lâches ! Je vais vous montrer comment doit se comporter un soldat digne de ce nom !
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Jetant un coup d’œil hors de sa cachette, Althéa pu voir l’officier tirer son épée et marcher sur le Luménien qui avait osé prêcher la révolte. Lequel brandit sa propre arme pour parer le premier coup. Les autres soldats, abasourdis, déconcertés, observaient la scène, les bras ballants.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #76
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 611

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    Quête : l'invasion des ombres


    Elle s'était approchée le plus discrètement possible, se glissant dans l'ombre d'une arcade. De son coté, Jérémie Merchandson se mit à poursuivre un tonneau, ce qui provoqua un joyeux vacarme et masqua le bruit de ses pas. Elle pouvait faire peser la balance du coté de l'insurgé. Peut être que ses collègues suivraient le mouvement. Mais peut être s'uniraient ils de nouveau en voyant approcher un ennemi commun. Elle resta donc dans l'ombre et dégaina sa dague.

    Depuis la mort de Thom, elle s'était entraînée sans relâche. Une façon pour elle de se souvenir de son père, de s'en montrer digne. Toujours se cachant, elle peaufina sa visée. Elle n'était qu'à quelques mètres du groupe. Si les choses tournaient mal, elle devrait battre en retraite. Son arme blanche fendit l'air et alla toucher le garde entre le pouce et l'index de la main qui tenait l'épée.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  17. #77
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l'invasion des ombres]

    La première phase du plan de Dubnium avait parfaitement réussi et il était pleinement satisfait de son mélange de gaz lacrymogène et de concentré irritant. Les soldats avaient abandonné toute vigilance pour soulager les terribles démangeaisons qu'il avait provoqué mais chaque frottement, chaque coup d'ongle amplifiait la douleur ressentie et le besoin de se gratter.

    Il allait maintenant entrer dans la seconde phase. Tout en restant à prudente distance des terribles vapeurs rouges de son invention, il s'avança vers les soldats et se cacha derrière un tonneau. Puis il lança au groupe :


    " Vous êtes faits comme un fromage mélandien !
    (les artisans fromages mélandiens étant en général la couverture d'un assassin quelconque, leurs fromages ne sont pas très réputés à travers Dorrandin...) Rendez vous et nous ferons cesser votre calvaire ! "

    Puis il attendit la réponse de l'officier.

  18. #78
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o>
    Les soldats victimes du gaz irritant roulèrent des yeux affolés en direction de la voix. Pour la plupart jeunes et expérimentés, ils n’avaient jamais imaginé, en s’engageant dans l’armée, devoir affronter de si étranges situations. Leur officier, un vieux spadassin habitué aux champs de bataille, ne valait guère mieux qu'eux : il avait déjà vu des sorciers à l’œuvre, mais d’ordinaire, un ne survivait pas assez longtemps à leurs sortilèges… Ils avaient pour l'instant eu de la chance, mais combien de temps cela durerait-il ?

    -Heu… croassa-t-il en tentant de se contrôler sans grand succès, on est obligés de déposer les armes et de lever le drapeau blanc, on bien ça marche si on dit juste qu’on se rend ? J’voudrais pas être discourtois, m’enfin, heu… j’crois pas que mes gars soient en état de faire quoi que ce soit…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Il étouffa un gémissement et s’affala, les yeux emplis de larmes, ses doigts lancés dans une furieuse sarabande pour tenter de calmer une terrible démangeaison à l’épaule.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o>
    -----------

    </o> Le sergent poussa un cri de douleur lorsque la dague vint se planter dans la chair tendre entre ses doigts, et son épée tomba en tintant sur les pavés. Eberlué, il pivota vers l’endroit d’où provenait le projectile. Ses hommes l’imitèrent et tous contemplèrent la jeune femme qui se tenait dans la ruelle, prête à se replier en cas de danger.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><o></o><!--[endif]-->
    Un seul Luménien ne prit pas le temps de jeter un regard à Althéa. Profitant de la déconcentration provisoire de son adversaire, le sergent Desmoulins le frappa à la tempe avec la garde de son arme. L’autre grogna et s’effondra dans un cliquetis de mailles.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    A ce bruit, certains soldats se retournèrent, et portèrent la main à leurs épées. Desmoulins leva une main apaisante.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Du calme, les gars. Je l’ai juste assommé. Au moins, maintenant, on pourra discuter tranquillement, non ? Bon, et si on laissait approcher la damoiselle ? Elle n’a pas voulu non plus faire de mal au sergent Kaspar, vous avez bien vu. Mais elle l’aurait pu sans mal, si j’en juge par la sûreté de son coup !
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    Les gardes se détendirent légèrement. La situation les dépassait quelque peu, pour ne pas dire complètement, mais ils étaient cinq, et les autres deux seulement. En cas de grabuge, ils se disaient qu’ils n’auraient pas de mal à les maîtriser. Du moins, ils l'espéraient.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  19. #79
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Dubnium réfléchit quelques instants au meilleur moyen de mettre ces gardes hors d'état de nuire. Il pourrait bien sûr crier "Je vous envoie l'un de mes hommes !" et aller seul les attacher à l'aide de leurs ceintures ou ceinturons. Cependant, l'opération lui semblait difficile du fait des mouvements incontrôlés des soldats luttant contre les démangeaisons.

    Une autre idée lui vint quand il aperçut un peu plus loin la solide porte en chêne ouverte d'une maison dont les habitants avaient fui. Les quelques outils qu'il transportait toujours avec lui suffiraient sans doute à en reverrouiller la serrure ou du moins il l'espérait même si la notion d'espoir chez quelqu'un d'aussi optimiste que l'alchimiste n'a pas tellement de sens...

    Il lança alors aux gardes :


    " - Jetez vos armes ! Et avancez vers la grande maison peinte en rose. J'ai laissé l'antidote dans la salle du fond au rez-de-chaussée. "

  20. #80
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 611

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    Quête : l'invasion des ombres

    Pendant que le gnome désarmait les gardes et que Jérémie Marchandson s'attaquait à un innocent trou de serrure, Althéa s'approcha doucement.

    "Joli coup ..., souffla-t-elle à l'adresse de Desmoulins, je crois qu'il ne sera pas très content quand il se réveillera. Peut être pourriez vous l'emmener dormir un peu à l'écart ... "

    Elle jeta un coup d'œil aux hommes. Ils étaient calmes, du moins pour le moment. Elle jeta un coup d'oeil à sa dague. Elle la récupérerait plus tard. Pour le moment, l'avoir en main pourrait être pris comme une agression.

    "Si j'ai bien compris, vous n'êtes pas vraiment favorables à l'idée de raser le quartier non ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  21. #81
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Les gardes, à demi fous, incapables de réfléchir, étaient prêts à tout pourvu que leur supplice s’arrête. Se redressant péniblement, ils tirèrent avec des gestes maladroits leurs épées du fourreau et les laissèrent tomber sur le sol. Puis ils titubèrent en direction de la maison que leur avait indiquée la voix. Lorsque le dernier eut disparu par la porte, quelqu'un cria depuis l’intérieur :
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Bon, et il est où, cet antidote, à la fin ?
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o>
    ---------------

    A deux rues de là, Desmoulins acquiesça. Se penchant, il saisit le sergent inconscient sous les aisselles et le traîna en direction d’une bâtisse voisine. Pendant ce temps, les soldats dévisageaient Althéa sans répondre à sa question. L’un d’entre eux finit cependant par marmonner :
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o>
    -On nous a jamais demandé de raser le quartier. Juste de…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    A cet instant, un cavalier apparut au petit trot. La bretteuse n’eut pas le temps de se mettre à couvert qu’il était sur eux. L’homme, revêtu d’un uniforme de l’armée, embrassa la scène du regard.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    -Où est votre officier, soldats ? Et qui est cette femme ?
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Les hommes contemplèrent le bout de leurs bottes, ne sachant que dire. Le sergent Desmouls les tira de l’embarras en émergeant fort à propos de la maison où il avait laissé Kaspar.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Je suis là ! Quant à cette dame, elle est des nôtres, ne vous inquiétez pas. On l’avait envoyée habillée en civile dans le quartier pour voir ce que faisaient les habitants.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o>
    Le cavalier haussa les épaules : pour lui, cette explication en valait une autre.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Le capitaine Ethelkin demande à tout le monde de regagner l’esplanade. Vous devez couper par le quartier d’habitation et abattre tous ceux que vous croiserez sur votre route. N’ayez aucune pitié : ces gens sont des traîtres gagnés aux idées séditieuses de ces prétendus résistants. Si certains vous échappent, ne vous embêtez pas à les poursuivre : ils raconteront aux autres la manière dont le seigneur Nwalk punit les félons. Gageons qu’à l’avenir, ils se tiendront tranquilles.
    -Très bien. Nous nous mettons en route immédiatement.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Le soldat salua, éperonna sa monture et s’éloigna en direction de l’est pour prévenir les autres barrages. Lorsqu’il fut hors de portée de voix, Desmoulins se tourna vers les autres.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    -Alors, messieurs ? Vous sentez-vous prêts à massacrer hommes, femmes et enfants comme on vous le demande ?
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Les soldats baissèrent à nouveau les yeux.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Nous n’avons pas encore eu l’opportunité d’être présentés, reprit l’officier à l’attention d’Althéa. Je suis le sergent Desmoulins : j’ai été capturé par des résistants lors d’une embuscade, hier au soir. Lorsque Nwalk a lancé sa sinistre opération, une femme s’est portée volontaire pour aller sauver ma famille. Elle n’a pu ramener que mon fils, mais elle m’a libéré pour me permettre de rechercher ma femme…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Il s’interrompit et se mordit les lèvres. Ses traits étaient crispés.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o>
    -Les Gardes Rouges l’ont tuée. Comme ils ont tué tant d’autres gens aujourd’hui, sans discernement, sans aucune pitié… J’ai servi le seigneur Nwalk avec loyauté jusqu’ici, pensant qu’il cesserait ses exactions une fois le calme revenu. Il n’en est rien : cet homme est un fou. J’essaie donc de racheter mes fautes en convaincant les soldats de désobéir… Je crois que beaucoup ont été trompés, comme je l’ai été…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Il jeta un regard en coin au petit groupe de gardes.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    -Après ce qu’ils ont vu aujourd'hui, beaucoup nous rejoindront… Du moins je l’espère. Et vous, madame, que venez vous faire dans cette histoire ? A la manière dont vous maniez la dague, j’ai du mal à croire que vous ne soyez rien d'autre qu’une simple citoyenne fuyant le carnage.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  22. #82
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]

    A peine le dernier homme était-il entré dans le bâtiment que Dubnium se précipitait sur la porte et la fermait doucement mais sûrement. Il eut juste le temps d'entendre la question de l'officier et entrepris immédiatement de verrouiller la serrure. Pour cela, il introduisit un tournevis à l'intérieur et chercha à entraîner le crochet qui commandait le pêne.

    Après deux essais infructueux, il entendit enfin le "clic" libérateur qui annonçait la fermeture définitive de la lourde porte : visiblement, le système de sécurité de cette belle demeure était plutôt conçu pour empêcher d'ouvrir la serrure que de la fermer ! Il rangea rapidement ses outils dans son sac et se dirigea vers l'intérieur du quartier. Juste avant de disparaître dans le dédale de rues, il lança :


    " - Heu... Je crois qu'il n'existe pas d'antidote en réalité... Mais n'ayez crainte : l'effet n'est que temporaire ! "

  23. #83
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 611

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    Quête : l'invasion des ombres

    Elle s'était crue sur le point d'être arrêtée quand le cavalier avait surgi hors de la nuit, vers l'aventure au galop. Heureusement pour elle, le sergent Desmoulins l'avait tirée de l'embarras fort à propos. Elle l'avait dévisagé quelques minutes cet homme aveuglé par son devoir qui avait finalement rejoint le bon coté. Elle remercia intérieurement la personne qui lui avait ouvert les yeux. Une résistante sûrement. Peut être Galathée …

    Qu'allait il devenir de lui et de ces hommes ? Viendrait bientôt le temps des comptes … Les opprimés allaient réclamer vengeance. Il lui faudrait peut être fuir. Même s'il avait résisté à l'appel du pouvoir, du meurtre et du carnage. Et elle, qu'aurait elle fait à sa place ? Aurait elle osé se rebeller devant des ordres absurdes ? Elle espéra que oui. Mais on n'en était pas à l'heure introspective.


    "Hé bien, je me nomme Althéa de Lochnohan. Disons pour le moment que je suis venue vous prêter main forte pour contrer le sieur Nwalk"

    Pour le moment, elle n'en dirait pas plus. C'était trop dangereux.
    Dernière modification par Althéa ; 10/11/2007 à 19h34.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  24. #84
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Dubnium s’était suffisamment éloigné de la demeure pour ne plus entendre les cris de colère et de désespoir poussés par les soldats emprisonnés, lorsqu’une voix retentit dans la ruelle.
    <o></o>
    -Joli coup, messire. Efficace et économique en vies humaines, de surcroît. C’est assez original, par les temps qui courent.
    <o></o>
    Le ton était courtois, presque amical, mais quelque chose dans le timbre mettait mal à l’aise. Dubnium se retourna, sa curiosité piquée, et vit une silhouette émerger des profondeurs d’un porche. L’individu se déplaçait avec une souplesse qui détonnait étrangement avec son apparence : revêtu de haillons maculés de sang plus ou moins frais, ses cheveux longs et sales tombant en mèches folles sur ses épaules, il avait un visage pâle et maigre, ou luisaient des yeux profondément enfoncés dans leurs orbites. Dubnium n’aurait pu déterminer la nature exacte du nouveau venu ; mais il se fit la réflexion qu’il ne détonnait aucunement au milieu du carnage.
    <o></o>
    Parvenu à quelques pas de lui, l’individu s’immobilisa et reprit, de la même voix bienveillante.
    <o></o>
    -Si je ne m’abuse, vous êtes également l’auteur des feux d’artifice qui ont illuminé le ciel du port, ce matin... Et de l’apparition de ce magnifique bosquet, en plein milieu du chantier naval... A n’en pas douter, vous avez à votre actif les actes de résistance les plus originaux qu’on ait vu jusqu’ici...

    Il sourit au gnome puis reprit.
    <o></o>
    -C’est un honneur pour moi de croiser votre route, messire ! Est-il indiscret de vous demander votre nom ?
    <o>

    -------------


    </o> A quelque distance de là, le sergent Desmoulins hocha la tête d’un air entendu.
    <o></o>
    -Et bien, madame, votre aide est la bienvenue ! Nous n’aurons jamais de bras en trop pour jeter à bas de son trône le Seigneur Noir !
    <o></o>
    Il se tourna vers les gardes.
    <o></o>
    -Et vous, messieurs ? Que décidez-vous ? Exécuterez-vous les ordres, rentrerez-vous à la maison ou bien nous accompagnerez-vous au combat ? Cette dernière option est sans doute la plus dangereuse... quoi que la plus propre à racheter nos fautes. Sans compter que nous aurons à coup sûr l’occasion de trucider du Garde Rouge.
    <o></o>
    Les soldats s’entreregardèrent, une lueur nouvelle dans les yeux.
    <o></o>
    -J’peux pas les saquer, ces types...
    -Ouais. Et j’peux plus saquer Nwalk non plus. C'est quoi l'prochain truc qu'il va ordonner ? Raser toute la ville ? J’me suis pas engagé pour tuer des civils, moi, bon sang !
    <o></o>
    Desmoulins leur adressa un clin d’œil.
    <o></o>
    -Et j’ai l’impression que c'est le moment ou jamais d'agir. Les résistants de tous bords entrent en scène. Nous arriverons peut-être à faire pencher la balance dans la bonne direction, si nous agissons bien.
    <o></o>
    Les soldats opinèrent du chef.
    <o></o>
    -Ouais, on est avec vous, dit finalement l’un d’eux. Mais qu’est-ce qu’on fait, maintenant ?
    <o></o>
    Desmoulins fit face à Althéa.
    <o></o>
    -Une idée, madame ? J’escomptais tenter de rallier d’autres membres de la garde, mais peut-être avez-vous une autre idée ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  25. #85
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]

    HRP : Dubnium n'a été témoin d'aucun massacre jusqu'à présent

    L'alchimiste parut plus amusé que surpris par l'apparition de cet être dont il n'avait pu identifier la nature mais dont l'aspect aurait été qualifié d'inquiétant par tout autre que lui. Il ne sembla pas même prendre peur quand la créature s'adressa à lui et l'idée ne lui vint pas un seul instant qu'elle pourrait lui vouloir du mal : pourquoi donc irait-il craindre quelqu'un d'aussi visiblement amical ?

    Cependant, sa curiosité fut piquée et son étonnement redoubla quand son interlocuteur évoqua ses deux faits d'armes de la matinée. Qui ou quoi qu'il soit, il était diablement bien observateur... ou diablement bien informé ! C'est donc avec un intérêt certain qu'il répondit à la question posée :


    " - Tout l'honneur est pour moi Monsieur, si du moins vous pensez qu'une telle appellation vous convient. Je me nomme Dubnium Nikelkadmium, gnome alchimiste et ingénieur pour vous servir. Me permettrez-vous d'ailleurs de vous retourner la question ? "
    Dernière modification par QDI ; 26/06/2010 à 16h53.

  26. #86
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 611

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    Quête : l'invasion des ombres

    Elle avait regardé avec un sourire les gardes se rallier à eux les uns après les autres. Chacun oubliait son uniforme pour revenir l'être humain qu'il avait toujours été. Mais que pouvaient ils faire maintenant que la décision était prise. Quel conseil donner ? Elle n'était pas stratège mais elle voulait aider.

    "Hé bien ... Peut être devriez vous dissimuler vos uniformes pour quelque temps. Cela éviterait quelques incidents. En même temps, ils pourraient être un sauf conduit. Pour ce qui concerne la garde, je crois que de nombreux vous suivront."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  27. #87
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 142

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]


    Dorian pointa les oreilles pour entendre les bruits éventuels de leurs poursuivants ou des gardes rouges postés en faction aux limites du quartier . En même temps il regarda devant lui afin de distinguer les gardes de Morféa qui les attendaient ses compagnons et lui de pied ferme . Le vampire sharessien s'approcha de Dédalus:

    " Dites moi messire ,voulez vous que j'utilise mes moyens de détection naturels olfactifs visuels,auditifs et autres ,hors-normes dans un but précis ?"
    Bat la chauve-souris de Gotham !
    Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forums Elindore http://foxglove.tonsite.biz/elindore/ sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et ma bio JdR http://www.baldursgateworld.fr/lacou...4-com-bat.html

  28. #88
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    HRP : la zone où se trouve Dubnium présente certains stigmates du désastre, notamment des maisons incendiées et quelques cadavres calcinés...
    <o></o>
    A la question de Dubnium, l’expression du visage de la créature s’altéra légèrement : au sourire amical vint se mêler un soupçon d’indécision, comme si elle hésitait sur la réponse à donner.
    <o></o>
    -Et bien... Pour Morféa Nwalk, je suis le Prophète Gris. Ou du moins ce qu'il en reste. Mais les gens du cru préfèrent de loin me nommer le Monstre. Moins prestigieux, sans doute, mais autrement plus explicite ! Cependant, j’ai l’impression qu’aucune de ces deux dénominations ne s’insérerait facilement dans une discussion à bâtons rompus. Alors, sans doute sera-t-il plus simple que vous m’appeliez... Taliesin.
    <o></o>
    Il y avait eu une hésitation flagrante dans sa voix, comme si prononcer ce dernier mot lui avait été difficile.
    <o></o>
    -Quant à ma profession, reprit la créature, je crains ne pouvoir la définir aussi précisément que vous... Disons que je fais tout mon possible pour peupler de cauchemars les nuits du Seigneur Noir et de ses sbires. En cela, nos activités récentes ne sont pas tellement éloignées, maître Dubnium : nos actes frappent l’imagination, même si, je l’avoue, les miens sont plus... macabres. Néanmoins, cette proximité m’a fait réfléchir, et j’ai eu une idée qui constitue en fait l’objet de ma... visite.
    <o></o>
    Il se rapprocha du gnome, et, toujours souriant, plongea son regard brûlant dans le sien.
    <o></o>
    -Que diriez vous d’une petite collaboration ? Avec ma modeste notoriété et vos talents spectaculaires, nous pourrions concocter certaines mises en scènes propres à marquer les esprits...
    <o>
    -------------

    </o> Le sergent Desmoulins se frotta le menton.
    <o></o>
    -Hum... C’est vrai que si nous tombons sur des résistants, nous risquons d’être massacrés, vu notre accoutrement. D’un autre côté, si nous l’abandonnons, ce seront les soldats qui nous tomberont dessus en nous voyant. Peut-être pouvons nous rester en uniforme le temps de recruter d’autres partisans, puis les abandonner ensuite... A moins, bien sûr, que nous ne trouvions un signe de reconnaissance nous différenciant suffisamment des fidèles de Nwalk.
    <o></o>
    Il soupira et se tourna une dernière fois vers les gardes.
    <o></o>
    -Bon et bien, mettons nous en marche. Si nous suivons le messager, nous pourrons peut-être intercepter quelques groupes avant qu’ils ne remontent vers le nord. J’espère que les ordres transmis les auront autant refroidi qu’ils l’ont fait pour vous...
    <o></o>
    --------------

    Plus loin à l’intérieur du quartier d’habitation, Dorian avait à peine fini sa phrase qu’un appel retentit. Il parut aux résistants désagréablement proche : leurs poursuivants gagnaient du terrain. Même s’ils étaient encore distants d’une centaine de mètres – ou du double, mais il était difficile de se faire une idée exacte dans ce dédale tortueux il fallait agir vite... Sous peine de devoir combattre.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #89
    Date d'inscription
    June 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    433

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]

    HRP : il n'a pas encore réalisé...

    Un grand sourire avait pris naissance sur le visage de Dubnium au fur et à mesure qu'il écoutait la proposition de cet étrange Prophète Gris qui était d'ailleurs plutôt blême et rouge pour le moment.

    " - Ce serait avec plaisir Messire Taliesin. Tout ceux qui combattent Morféa Nwalk sont mes amis et mon aide vous est donc acquise. Si je comprends bien ce que vous dites, vous souhaitez paraître encore plus monstrueux que vous ne l'êtes actuellement afin je suppose de faire accroire aux gens, et au tyran en premier lieu, qu'un puissant opposant, terrifiant et insaisisable, se rit de son pouvoir. "

    Son interlocuteur hocha la tête et Dubnium se tut quelques instants, réfléchissant aux effets spectaculaires qu'il pourrait créer.

    " - C'est une idée tout ce qu'il y a de plus amusante : nous pourrions vous grimer, rendre votre peau verte, vous faire apparaître dans des panaches de fumées... Ce ne sont pas les tours qui manquent ! Cependant, il faut que je vous fasse part de ma situation. Je suis déjà affilié à un groupe de résistants qui se cachent dans les égoûts de la ville et mon laboratoire se trouve donc sur place. Accepteriez-vous que je vous y emmène ? Je vous présenterai les chefs du réseau et nous pourrions convenir tous ensemble d'une action commune. "

    Le gnome attendit la réponse de Taliesin qui ne pouvait qu'être positive pour lui : il était tellement logique de coordonner ses actions lors d'un travail à plusieurs !

  30. #90
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 936

    Re : Les habitations du Quartier Ouest

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Les traits de la créature se crispèrent et, lorsqu’elle parla, sa voix avait perdu une partie de sa bonhomme.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> -Je suis au regret de devoir décliner votre proposition, maître Dubnium. Mes objectifs sont différent de ceux de la résistance, même s’ils se rapprochent en certains points. Je ne tiens pas à devoir me plier aux décisions de vos chefs, ni à m’associer à eux de manière officielle. Je suis devenu quelque chose de peu recommandable. Et de dangereux, aussi. J’ai commis des actes que les vôtres pourraient ne pas apprécier, et je serai probablement amené à en perpétrer d’autres de même nature avant la fin de ce conflit. Je ne supporterais pas...une lueur sauvage s'alluma dans son regard, et la créature serra les poings. Je ne supporterasi pasque l’on m’interdise d’agir, sous le prétexte de certaines valeurs morales dont se taguent vos amis. Non, il vaut mieux, pour elle comme pour moi, que la résistance fasse ce qu’elle à a faire sans être liée à moi d’une quelconque manière. Ainsi, son image sera préservée, et je serai libre d'officier à ma guise...
    <o></o>
    A cet instant, un homme vêtu de haillons déboucha dans la rue et interpella la créature.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><o></o><!--[endif]--> -Maître ! J’ai des nouvelles importantes… -Veuillez m’excuser un instant, dit Taliesin a Dubnium avant de s’éloigner vers le nouveau venu. S’ensuivit un bref conciliabule, puis le messager s’inclina avant de détaler.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> -Les choses se précisent… fit la créature en se rapprochant. Vos amis se sont emparés des quais militaires, et Nwalk rassemble ses troupes pour aller les attaquer. La bataille sera rude… et décisive. Le vainqueur pourrait bien l’emporter définitivement. C’est donc là que nous devrons intervenir… si bien sûr vous acceptez toujours de coopérer avec moi. La rumeur dit que je suis revenu d’entre les morts ; c’est vrai. Je dispose de certains pouvoirs propres à impressionner nos adversaires, mais, avec votre concours, je pense que nous serions à même de les terrifier. En grimant certains de mes hommes, en les revêtant de l’armure des défunts, nous pourrions faire croire que les morts de Luménis se relèvent sous mon commandement pour prendre part au combat… Voilà donc ce que je vous propose, maître Dubnium : retournez au plus vite à votre laboratoire, prenez tout ce dont vous aurez besoin pour déguiser mes gens en cadavres animés et produire des effets… terrifiants. Je me lancerai dans la mêlée au moment opportun : je crois que notre intervention pourrait apporter quelque répit à vos amis… Ensuite, vous pourrez vaquer à vos occupations sans plus jamais avoir affaire à moi. Vous m’aurez aidé à accomplir une action en rien contraire à la morale, et vous ne serez en aucune manière responsable de ce que je pourrais faire dans les jours suivants. Personne ne saura que nous nous sommes entendus. Et personne ne saura que je ne suis pas ce que je prétendrai être au cours de l’affrontement. Ce marché vous convient-il, maître Dubnium ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

Page 3 sur 16 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu-dit] Le quartier populeux et les quais
    Par Walar dans le forum Le port de Melandis
    Réponses: 316
    Dernier message: 20/11/2016, 14h56
  2. [Bâtiment] Les casernes du Quartier Sud
    Par Taliesin dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/01/2008, 23h40
  3. IRL de l'Ouest
    Par Duo dans le forum IRL : Le Rendez-Vous des Couronniens
    Réponses: 38
    Dernier message: 29/03/2005, 20h44
  4. IRL de l'Ouest
    Par Eldion dans le forum IRL : Le Rendez-Vous des Couronniens
    Réponses: 146
    Dernier message: 27/02/2005, 19h50
  5. [Explication] Les habitations de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Résidences luméniennes
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/11/2003, 22h54

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231