Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 95

Discussion: [Quête] Les funérailles de Taliesin

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650

    Skull [Quête] Les funérailles de Taliesin

    [RP : L'invasion des ombres]

    Après avoir traversé le quartier nord du palais impérial, le garde qui avait reçu l'ordre de se débarasser du corps de Taliesin, arrivait à proximité du port, où les premiers charniers avaient vu le jour. Le seigneur Noir de Luménis avait bien donné l'ordre de les limiter pour des raisons sanitaires évidentes, mais un peu désorganisée, et assez peu disciplinée, l'armée n'avait brûlé que ceux des quartiers nord et sud de la cité, les deux quartiers les plus cossus, où les autorités vivaient.

    Du reste, la présence de ce charnier semblait arranger le soldat. Etait-ce la flemme d'aller porter le corps jusqu'à la fosse commune du cimetière, ou la proximité de certaines tavernes par lesquelles il pourrait s'arrêter ? Ce soldat bifurqua afin d'éviter les docks surchargés d'autres gardes pas toujours sobres le soir, et se dirigea finalement vers la partie la plus commerçante du quartier. De ce secteur ce dégageait sans doute la plus putride des odeurs. En effet, les commerçants ayant assez mal accueilli le règne du nouveau maître de Luménis, leur prise de partie affichée pour l'ancien gouvernement leur coûta un très lourd tribu humain, et ici, ce furent les habitants qui furent chargé de nettoyer les centaines de corps que les expéditions punitives des milices de Morfea laissaient derrière eux. Peut être était-ce entre autre pour cette raison que le jeune soldat semblait rester sur ses gardes, jetant un oeil derrière lui afin de s'assurer qu'on ne lui tendrait pas de guet-appens comme cela commençait à se faire, le garde déposa enfin le corps dont il dégagea le visage, pour verser dessus quelques gouttes d'une fiole qu'il venait de sortir de sa besace. Se faisant, il se releva enfin, et après avoir effectué ce curieux rituel, se racla la gorge, jeta une dernière fois un regard derrière lui, puis s'enfonça dans la pénombre pour disparaître ... l'heure de retourner au service du Seigneur Luménien devait avoir sonné.

    Mais alors qu'il avait à peine disparu, le soldat laissait dans son sillage une ombre frêle qui s'approchait du corps du barde. Haut comme trois pommes, le jeune garçon ne semblait nullement s'effrayer par la présence de tant de cadavres... sans doute l'habitude de cotoyer la mort, voir de les fouiller pour trouver de quoi aider sa famille. Raison qui expliquerait alors aisément pourquoi le jeune garçon commença à passer sa petite main tremblante dans l'une des poches du barde...
    Dernière modification par Folken ; 31/08/2007 à 13h43.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  2. #2
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Skull Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    La poche était vide, en dehors d’un trou béant dans l’étoffe usée jusqu’à la corde. L’enfant n’en fut pas surpris outre mesure : les gardes ne se privaient pas de dépouiller les corps avant de les jeter au charnier. Mais il leur arrivait de temps en temps d’oublier une ou deux piécettes. Une fois, il avait même découvert une broche dans les replis crasseux d’une cape. Ce n’était rien qu’une babiole, mais il était parvenu à la faire suffisamment briller pour que le marchand de l’allée du Lierre veuille bien lui la racheter.<o></o>
    Le garçon poursuivit donc ses recherches, mais sans résultat. Se redressant, il jeta un long regard au cadavre. Jusqu’ici, il s’était contenté de fouiller la partie gauche de ses vêtements, et pour cause : toute la moitié droite était imbibée de sang. Au niveau du flanc, une large déchirure s’ouvrait dans le tissu poisseux. L’enfant ne put contenir en frisson en imaginant à la plaie béante qui se dissimulait en dessous.
    <o></o>
    L’idée de toucher ce sang encore humide le révulsait. Mais pouvait-il se permettre de faire des manières ? D’autres viendraient après lui, c’était certain. Et eux n’auraient pas d’états d’âme. Il avait eu la chance d’arriver avant tout le monde : il fallait en profiter. Et puis, sa famille avait vraiment besoin d’argent. Oh bien sûr, ses parents lui auraient passé un sacré savon s’ils avaient su qu’il pillait les cadavres. Mais il leur faisait croire qu’il rendait de menus services aux commerçants du quartier – ce qu’il faisait régulièrement, d’ailleurs – et ils acceptaient bien volontiers ce qu’il pouvait leur rapporter.
    <o></o>
    Ce fut cette dernière pensée qui le décida : en ces temps difficiles, il pouvait être utile aux siens. Il n’y avait donc pas à tergiverser, et tant pis pour le sang.
    <o></o>
    Il avança lentement la main et, avec un frisson de dégoût, la glissa dans une nouvelle poche. Vide. Ce n’était vraiment pas son jour de chance.
    <o></o>
    Des doigts glacés se refermèrent sur son poignet, arrachant à l’enfant un cri de surprise. Par réflexe, il tenta de se libérer, mais sans succès : les doigts resserrèrent au contraire leur emprise. Levant les yeux, il sentit son sang se figer dans ses veines lorsqu’il croisa le regard vitreux du cadavre. Celui-ci venait d’entrouvrir les paupières et un râle profond, horrible, montait à présent de sa gorge.
    <o></o>
    Le garçon poussa un nouveau hurlement, mais de pure terreur celui-ci. Des histoires qu’il avait entendues sans trop y croire se bousculaient sous son crâne : elles parlaient toutes de morts se relevant pour dévorer les vivants. Leur cerveau, surtout.

    Sous l’effet de la panique, il se mit à se débattre en tous sens, fit tomber avec sa main libre et ses pieds une pluie de coups sur le cadavre, à tel point que celui-ci finit par le lâcher.

    L'enfant rampa alors sur quelques mètres, se remit péniblement debout et partit ventre à terre, criant à qui voulait l’entendre :


    -Un zombi ! Au secours ! Il y a un zombi !
    <o></o>
    Derrière lui, le corps exhala un nouveau râle. Avec des gestes lents et mal assurés, il tenta de se redresser.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Il ne fallut pas plus de 10 minutes au jeune garçon pour revenir sur les lieux de cette scène étrange à laquelle il venait d'assister. Dix minutes qui comprenaient le trajet aller-retour, plus le temps nécessaire à convaincre son père et son frère de la véracité de son histoire, et suivent le garnement dans les rues, évitant de croiser une patrouille éméchée.

    - C'était là p'pa !


    - Dans ce charnier ?

    - Oui ...

    - Hé bien, qu'attends-tu pour me montrer ce corps ?


    Le jeune garçon s'avança alors, les genoux tremblants, accrochant son père par la veste, prenant bien garde de ne pas marcher n'importe où, comme s'il craignait de se faire haper par une main sortie soudainement du sol. Et après un long instant à tourner sans trouver, le garçon conclut :


    - Il est plus pa' ! j'te jure pourtant ! je l'ai vu de mes yeux vus ! Le garde l'a jeté... il était mort !!! Et quand j'me suis approché, il a voulu me tuer, en faisant des bruits bizarres..et il était tout vert

    - Et peux-tu me dire ce que tu faisais à traîner autour des cadavres, garnement ? tu n'étais pas sensé aider monsieur cheveuxdargent à faire son inventaire ?

    - Heu... sisi, je m'y rendai justement, quand j'ai vu ce garde tout seul et...

    C'est alors que le pèresouffla en hochant la tête.

    - Tu auras vu un cadavre dont les muscles ou les nerfs se détendaient...ça arrive quand la mort est récente.

    - Pa', c'est pas des histoires ! Crois-moi. Si je le retrouve pas, c'est qu'il a pu se relever...et tu aurais vu son regard, et ses cris qu'il poussait !


    Se remémorant la scène, le jeune garçon ne put réprimer un frisson, continuant à chercher partout autour de lui, de peur de ne découvrir le zombie l'observant dans un coin. De son côté, constatant surtout qu'il n'y avait rien à constater, le père haussa les épaules et batit le rappel.

    - Mouais, à mon avis ton imagination te joue des tours.

    En bon père qu'il était, le marchand ne pouvait en vouloir à son fils, témoin de tant d'horreurs depuis l'arrivée de Morfea, et qui malgré tout, faisait face pour les affronter plus comme un homme que comme un enfant. Et alors que les trois luméniens tournaient les talons, un rale lointain, semblable à celui qui avait tant terroriser le jeune garçon persa alors le ourd silence ambiant, faisant s'arrêter malgré lui le père.

    - C'était quoi ça pa' ?


    - Encore un innocent torturé par des soldats

    - NON !!! C'est LUI ! IL REVIENT !!!

    - Ouais...en tous cas, ne trainons pas là... mais ... ca ...C'est les soldats, gamin.

    Et sur ces mots, la petite famille s'en retourna raconter à leurs voisins de quels évènements étranges ils avaient été les témoins.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  4. #4
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Skull Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Jared Topper et Herbert Lamaille titubaient tans bien que mal en direction de leur casernement. Les deux gardes avaient passé leur journée de repos à écumer les troquets du quartier ouest ; mais il se faisait tard, et il était plus que temps pour eux de rentrer s’ils voulaient dormir un peu avant de prendre leur service tôt le lendemain matin. Enfin, un peu plus tard dans la matinée, pour être exact : minuit avait sonné depuis un bon moment

    Ils étaient parvenus aux abords du charnier. L’odeur des corps en décomposition les frappa de plein fouet. Jared fut pris d’un violent haut-le-cœur et courut s’appuyer contre le mur d’une maison.

    <o></o> -Ben mon gars, qu’est-ce qui t’arrive ? s’exclama Herbert.
    -J’crois que la dernière pinte était d’trop… hoqueta Jared.
    <!--[endif]--><o></o>
    L’autre éclata de rire et s’éloigna de quelques pas.

    -Hey, m’laisse pas tout seul ! croassa Jared.
    -T’inquiètes pas, j’vais juste dans la ruelle, là. Tu veux quand même pas que je te pisse dessus ?
    <o></o>
    Jared ne répondit pas : un nouveau spasme le secoua et il s’affaissa encore un peu plus contre le mur.
    <o></o>
    Il avait régurgité son dîner, son déjeuner et en faisait de même avec son petit déjeuner lorsqu’un cri rompit le silence de la nuit.

    -Herby ? lança-t-il faiblement.
    <!--[endif]--><o></o>
    Pas de réponse. Jared se redressa, dut se retenir au mur pour ne pas s’effondrer, puis, son vertige passé, s’avança en direction de la ruelle où son compagnon était parti se soulager. En tournant le coin, il découvrit Herbert étalé de tout son long sur les pavés inégaux. Cette vision le fit partir d’un grand rire tonitruant.
    <o></o>
    -A mon avis, c’était les deux dernières pintes qu’étaient d’trop ! Allez, Herby, c’est pas un endroit pour roupiller. T’as ton lit qui t’attend à la caserne. Ça s’rait pas mieux quand même ?
    <!--[endif]--><o></o>
    Comme son ami ne semblait pas en état de lui répondre, Jared s’agenuilla et se mit à le secouer. C’est seulement à ce moment-là qu’il remarqua le sang qui coulait abondamment du crâne de Herbert. Du sang, et autre chose, apparemment. Il était de notoriété publique dans la garde que Herby n’avait rien dans la tête. Et bien, la notoriété publique s’était bien trompée…

    -Bordel, Herb, tu m’entends ? Tu t’es salement amoché !

    <!--[endif]-->Jared se mit à secouer son comparse avec plus de force et sentit la panique le gagner lentement. Herbert ne semblait pas vouloir se réveiller…<o></o>
    <!--[endif]-->
    Un bruit léger le fit sursauter. Il se releva d’un bond et jeta des regards affolés autour de lui. Là ! Il aurait juré que quelque chose avait bougé dans l’obscurité.

    -Qui vive ? hurla-t-il. Attention, je vous préviens, je suis armé !
    <o></o>
    Il referma ses doigts tremblants sur la garde de son épée et dut s’y reprendre à deux fois pour la tirer du foureau. Dans les ténèbres de la ruelle, il entendait nettement une respiration. Elle paraissait toute proche.

    Jared recula d’un pas, son épée maladroitement tendue devant lui
    .
    Dernière modification par Taliesin ; 10/10/2007 à 03h21.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #5
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Skull Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> HRP : cette scène se situe le jour même de l’attaque prévue par les résistants
    <o></o>
    En cette fin de matinée, il régnait sur les quartiers ouest une étrange atmosphère. Elle était diffuse, discrète : au premier regard, tout semblait normal. Les rues étaient animées et bruyantes, des charrettes pleines de marchandises quittaient ou rejoignaient les docks, des badauds s’affairaient… Oui, tout semblait normal. Et pourtant, quelque chose n’allait pas. Cela tenait peut-être de l’absence totale de gardes dans le secteur : à en croire la rumeur, ils étaient rassemblés sur l’esplanade, près de la Capitainerie du Port. Pour une revue, selon la majorité des avis. D’accord, c’était la cause la plus probable. Mais… L’atmosphère était lourde d’une certaine tension. Comme si une sourde menace planait sur le quartier tout entier.
    <o></o>
    Les abords du charnier, pour leur part, étaient déserts, comme à l’accoutumée. Il n’y eut donc personne, en dehors peut-être d’un corbeau perché sur un pan de mur à demi écroulé, pour remarquer la silhouette qui traversa à pas rapides une ruelle crasseuse et disparut sous le porche d’une maison à l’abandon.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Tu rentres bien tôt… chuchota une voix dans l’ombre du vestibule. Des ennuis ?
    -Ça se pourrait. Le Maître est-il là ?
    -Oui. En bas.

    -J’y vais tout de suite, alors.

    <o></o>
    L’individu quitta le hall par une porte latérale. Au bout d’un couloir, un escalier s’enfonçait dans les ténèbres. Il le descendit à pas prudents – les degrés, raides et usés, étaient propices aux chutes – puis déboucha dans une cave où régnait une obscurité absolue. A tâtons, il trouva une bougie et un briquet à amadou, posés dans une niche du mur gauche Il s'en empara..
    <o></o>
    L’obscurité reflua comme la mèche de la chandelle s’embrasait. L’homme jeta un bref regard sur la pièce : elle était vide, en dehors de quelques paillasses alignées le long des parois de pierre. Pour quiconque ne faisait pas partie de leur groupe, l’endroit serait passé pour un abri fréquenté de temps à autres par des miséreux à la recherche d’un toit pour la nuit. Rien n’indiquait qu’il s’agissait d’un repaire d’esclaves en fuite. Et de leur Maître.
    <o></o>
    Le Maître… Ce n’était pas lui qui avait exigé qu’on l’appelle ainsi. Il n’avait d’ailleurs rien exigé du tout, se contentant de proposer. Toutefois, aucun de ceux qu’il avait libérés n’aurait même simplement envisagé de se défiler. Peut-être par volonté de payer leur dette, ou bien par envie de se venger de ceux qui les avaient asservis. Mais par peur, surtout.
    <o></o>
    Nul ne savait exactement ce qu’était la créature surgie du néant pour les arracher à leurs geôliers. Spectre ? Revenant ? Pire encore ? Bien malin qui aurait pu le dire… Si on l’en croyait – et nul n’aurait osé remettre sa parole en doute – elle était revenue d’entre les morts pour punir l’homme qui l’avait fait passer de vie à trépas. Lui et tous ceux qui le soutenaient. L’un des anciens esclaves lui avait un jour demandé quel était son nom : elle avait réfléchit longtemps puis avait répondu, un sourire affreux étirant ses lèvres crevassées°:
    « Le Prophète Gris… Oui… On m’a appelé ainsi autrefois, et c’est ainsi qu’on m’appellera désormais. Puisse ce nom hanter les cauchemars du tyran… »
    <o></o>
    Il y avait une porte au bois à demi pourri, au fond de la cave. L’homme s'en approcha et toqua timidement au battant.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Entre, Sven, fit une voix trainante.
    <o></o>
    L’homme frissonna (comment avait-il pu savoir que c’était lui ?) et ouvrit la porte. Elle donnait sur une petite pièce, une ancienne réserve, probablement. Une table branlante et une chaise bancale en constituaient tout le mobilier. Le Maître y était assis, penché sur des rouleaux de parchemins. Sven se demanda une fois encore comment il pouvait lire dans le noir total, mais c’était le genre de questions qu’il valait mieux éviter de se poser si on voulait encore dormir la nuit.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Quelles sont les nouvelles ? demanda la créature sans se retourner.
    <o></o>
    Sven se racla la gorge et fit son rapport concernant le rassemblement des troupes à la Capitainerie. Le Maître l’écouta sans broncher.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Merci… dit-t-il finalement. Est-ce tout ?
    -Non. Je suis passé voir Atia en rentrant : elle a vu deux personnes dans le chantier naval, à l'aube. Un gnome et une jeune humaine. Elle pense qu’ils ont saboté les réserves de bois, mais elle n’a pas pu suffisamment s’approcher pour vérifier.
    -Bien… Ils commencent enfin à agir… Cela nous aidera. Va rassembler les hommes : il faut nous tenir prêts.
    -Oui, Maître.
    <o></o>
    Sven s’inclina et quitta la pièce avec soulagement.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
    Dernière modification par Dedalus ; 10/10/2007 à 13h15.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #6
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête : L'invasion des ombres.

    Galathée étouffa un cri d’horreur, et par réflexe, mit une main protectrice devant les yeux de Victor. Pourtant... C’était exactement la cachette idéale. Mais le gosse s’en sortirait-il intact ? Il y avait peu de chances... Il devait y avoir un autre échappatoire. Galathée leva les yeux vers les toits. Toujours aucune trace des corbeaux. Elle n’avait pas une idée très claire de ce qu’elle pourrait leur demander mais...
    Une clameur retentit et un groupe de citadins effrayés déboulèrent dans la rue, manquant les renverser sur leur passage. Elle croisa le regard d’un jeune homme terrifié, d’une femme en larmes, d’un adolescent ahuri, mais resta immobile, comme balayée par un grand vent impossible à arrêter.
    C’est finalement l’enfant qui tira sur sa manche, et la dévisagea avec angoisse. Elle reprit ses esprits et s’agenouilla pour lui parler.

    « On va monter sur les toits... Tu vas grimper sur mon dos. » souffla-t-elle en se retournant pour lui faciliter la tâche, les yeux balayant déjà les façades à la recherche d'une bonne prise.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  7. #7
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Victor observa Galathée un instant puis, avec une réticence manifeste, s’arrima sur son dos. Il en voulait toujours à la rôdeuse de lui avoir forcé la main et il n’avait aucune envie de lui faciliter la tâche. En d’autres circonstances, il aurait peut-être répliqué qu’il pouvait monter tout seul. Mais la présence du charnier le rendait nerveux. Non pas tant à cause des corps – de loin, il ne pouvait pas voir grand chose – qu’à cause de ce qu’on lui avait raconté sur l’endroit
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -D’après Tobias, c’est là qu’est apparu le monstre… murmura-t-il tandis que Galathée se relevait. Il a voulu attraper un enfant. Pis après il a tué des gardes… Tobias dit qu'il leur a bouff... mangé la cervelle.
    <o></o>
    C’était les premiers mots qu’il lui adressait depuis qu’ils avaient quitté sa maison. La jeune femme ne savait pas de quoi il voulait parler, mais le ton qu’il avait employé – et surtout le fait qu’il lui parle à nouveau – lui en dirent assez sur la terreur qu’inspirait ce prétendu monstre.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  8. #8
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Elle saisit cependant cette opportunité de renouer avec lui.

    « Et bien, à moins qu’il ait des ailes, il ne nous attrapera pas cette fois... »
    Elle s’assura une première prise dans l’embrasure d’une fenêtre, saisit une corniche qui lui resta dans la main, opta pour un porche branlant et quitta le sol. L’ascension promettait d’être difficile : les maisons étaient de tels taudis que leurs façades tombaient en ruine, s’effritant sous les doigts de la rôdeuse. Galathée n’osait imaginer l’état des toits. Le poids de Victor n’arrangeait rien, pas plus que la fatigue et la nervosité.
    Elle évita la chute de justesse lorsqu’une poutre d’apparence solide céda sous sa poigne, révélant un intérieur crénelé de vers. Heureusement, elle avait un bon appui sous les jambes et parvint à rétablir son équilibre en plongeant la main dans une fenêtre dont le carreau était brisé. La morsure du verre sur son poignet la fit grimacer mais elle se stabilisa, serra les dents et reprit son escalade, refusant de penser à la douleur lancinante dans ses épaules, au fracas en contrebas, au danger d’être surpris, toute entière focalisée sur son objectif, mètre après mètre.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  9. #9
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Galathée parvint enfin à basculer sur les toîts. Elle demeura allongée un moment, le souffle court, les muscles endoloris, avant de se redresser et de jeter un coup d’œil autour d’elle.
    <o></o>
    Sous ses yeux s’étendait un océan de matériaux divers – bardeaux, tuiles, ardoises, et même chaume, dans le cas des taudis restaurés à la hâte – dont les changements de niveau pouvaient donner l’illusion de vagues figées. Crevasses sombres, le réseau des ruelles zigzaguait de tout côtés, sans qu’il fut toujours possible, d’où était la rôdeuse, de déterminer lesquels de ces obstacles étaient franchissables où non.
    <o></o>
    Victor était assis à côté d'elle, les yeux rivés sur les incendies qui grondaient non loin de là. Certains lançaient déjà leurs flammes rougeoyantes à l’assaut su ciel, projetant de tout côtés des myriades d’étincelles qui propageaient le désastre. Mais les pires, s’étaient les cris : de peur, de colère, d’agonie… Ils montaient vers eux telles des bouffées d’angoisse qui les prenaient à la gorge.
    <o></o>
    Victor se détourna et jeta à Galathée un regard à peine moins noir que les précédents. Ses yeux s’agrandirent cependant quand il vit le poignet ensanglanté de la rôdeuse.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o> -Tenez, dit-il en sortant de sa poche un mouchoir. Pour votre bras. Il est propre, s'empressa-t-il d'ajouter.
    Dernière modification par Taliesin ; 07/03/2008 à 23h32.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  10. #10
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Le rôdeuse prit le mouchoir des mains de l’enfant et lui sourit chaleureusement.
    « Merci. » fit-elle simplement, touchée par ce geste spontané.
    Elle noua le tissu autour de sa main, serrant de son mieux pour juguler l’hémorragie. Ce n’était pas une blessure bien grave, mais elle la lançait, et il faudrait penser à la nettoyer dès que possible. S’ils survivaient, bien sûr.
    Galathée se redressa et contempla les alentours avec une grimace. Il y avait deux bonnes nouvelles: la première était que les feux étaient encore assez éloignés. La seconde qu'aucun soldat équipé ne pourrait les suivre sur des hauteurs aussi incertaines.

    « Nous allons progresser l’un derrière l’autre. Suis moi à quelques mètres, pour que j’aie le temps de reconnaître le terrain. Ces toits m’ont l’air complètement pourris. »
    Elle tâta la toiture devant elle du bout du pied, s’y enfonça dangereusement, la sonda petit à petit jusqu’à trouver une poutre porteuse qui semblait capable de supporter son poids. Le risque était grand que quelque chose cède, tôt ou tard, et les envoie valdinguer trois étages plus bas. Mais la rôdeuse ne voulait pas y songer. Les cris les environnaient à présent de toute part, et elle ne savait que trop bien ce que cela signifiait : les soldats luméniens massacraient leurs frères, sur l’ordre d’un tyran dément.
    Elle vit sur le visage de Victor qu’il avait aussi pris conscience de ce qui se déroulait au sol.

    « Il faut y aller... » murmura-t-elle, avant de s’engager, précautionneusement, sur les ardoises fragiles du premier toit.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  11. #11
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    -
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->J’espère que m’man est pas en bas… murmura le gamin avant d’emboîter le pas à la rôdeuse.
    <o></o>
    Ils progressèrent ainsi un moment à la surface instable des toits. Leur état lamentable les obligea à bifurquer plus d’une fois, mais ils réussirent finalement a atteindre l’extrémité du pâté de maisons. Devant eux s’ouvrait une rue trop large pour être franchie d’un bond.
    <o></o>
    Galathée baissa les yeux et, instinctivement, poussa Victor en arrière. Il y avait des soldats juste en dessous d’eux. Leur uniforme était différent de ceux des hommes patrouillant ordinairement sur le port : ils portaient des armures rutilantes et de longues capes écarlates. Galathée n’avait encore croisé aucun de ces hommes.
    <o></o>
    Mais un regard lui suffit pour comprendre qu’ils étaient de la pire engeance. Ils avaient tiré les habitants hors de leurs demeures et les égorgeaient tels des bêtes sur le pas de leur porte. Ils agissaient sans cris, sans menaces, avec un détachement quasi mécanique qui horrifia la jeune femme.
    <o></o>
    Lorsqu’ils eurent terminé leur sinistre besogne, les gardes passèrent dans la ruelle suivante tandis que deux de leurs collègues armés de torches demeuraient en arrière pour incendier les bâtisses croulantes.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
    Dernière modification par Taliesin ; 18/10/2007 à 22h06.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  12. #12
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée resta en arrière, blême, contemplant les flammes qui commençaient à lécher la façade de la maison sur laquelle ils se tenaient.
    Nous allons brûler vifs, songea-t-elle, désorientée.

    « Mets quelque chose sur ta bouche et ton nez... » murmura-t-elle au petit garçon, relevant un pan de sa veste pour se protéger.
    Il n’y avait pas mille possibilités. Il fallait descendre avant que tout le bloc ne s’embrase. Mais par où ? Et comment ne pas se faire repérer ? La scène qu’elle avait surprise une seconde plus tôt dans la ruelle lui retournait l’estomac.

    « Demi-tour ! » s’exclama-t-elle en faisant volte-face.
    Deux toits plus tôt, ils avaient failli passer à travers des planches vermoulues. C’était le moment de les faire craquer et de profiter d’un grenier pour regagner la rue par l’intérieur.
    Le gamin obtempéra, l’air complètement perdu, et Galathée entrevit pour la première fois la triste vérité : elle l’avait fait espérer une porte de sortie, et il était de plus en plus clair qu’elle était en train de se refermer sur eux avec un grincement sinistre.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  13. #13
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Galathée s’immobilisa à côté de l’endroit qui avait bien failli s’effondrer sous son poids, quelques instants plus tôt. A coups de talon, elle n’eut aucun mal à briser les planches pourries. Sans doute avait-elle touché particulièrement juste, car un pan entier du toit s’effondra bientôt, soulevant un nuage de poussière qui alla se mêler aux volutes âcres provoquées par les incendies.
    <o></o>
    La rôdeuse se pencha avec précaution au dessus du trou béant : deux mètres plus bas, disparaissant sous les débris, elle découvrit le plancher noirâtre d’un grenier. Un peu plus loin sur sa droite, à peine visible dans la pénombre, elle repéra une trappe. Sans doute menait-elle aux niveaux inférieurs de la bâtisse.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
    Dernière modification par Taliesin ; 18/10/2007 à 22h38.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  14. #14
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    S’arrimant au rebord, Galathée se laissa glisser dans la pénombre du grenier et atterrit sur les planches. Celles-ci ployèrent mais ne se rompirent pas. Elle soupira. Le silence et les ténèbres du réduit la rassérénèrent quelque peu, même si ce n’était qu’une illusion furtive. Son regard chercha et trouva celui de Victor et elle tendit les bras pour l’inviter à sauter.
    Elle ouvrit ensuite la trappe, descendit les marches de l’escalier qui menaient au premier, et découvrit avec horreur un corps ensanglanté en travers d’un lit, le visage enfoui dans l’oreiller et les fesses nues exhibées, obscènes, sous une chemise de nuit relevée. Se détournant vivement, la rôdeuse eut un haut le coeur et rendit le peu qu’elle avait mangé ces dernières heures contre le mur. L’odeur âcre de la fumée montait par la cage d’escaliers, en volutes de plus en plus épaisses, et le parquet émit un craquement inquiétant.
    Cette baraque brûle, réalisa Galathée.
    Elle fit volte-face et trouva Victor, paralysé sur les dernières marches, les yeux rivés au cadavre étalé sur le lit, deux grandes auréoles écarlates encore luisantes dans le dos.

    « Qu’est-ce qu’ils lui ont fait, à la grand-mère... » fit -il, la voix étrangement cassée.
    Puis il fut pris d’un tremblement convulsif et ses genoux se dérobèrent sous lui.
    Galathée eut tout juste le temps de le rattraper avant qu’il ne dégringole des escaliers. Elle le souleva à bras le corps, le serra tout contre elle, comme l’enfant qu’il était, et croisa son regard embué. Elle réalisa alors qu’il était beaucoup plus fatigué qu’elle ne l’avait cru. Ses paupières papillonnaient.

    « Ma maman, elle est... » murmura-t-il.
    « Nous allons la chercher. Nous allons la trouver. » répondit Galathée.
    « Oui. Nous allons faire ça. »
    Et dans un soupir, il ferma les yeux. La rôdeuse eut une seconde de panique, puis réalisa qu’il s’était simplement évanoui. Sa respiration était saccadée, son coeur battait un peu trop rapidement, mais il était vivant. Et elle aussi. Un nouveau craquement fit trembler les fondations de la maison et un pan de plancher s’écroula brusquement dans la fournaise du rez-de-chaussée. Galathée prit une profonde inspiration, la dernière d’un air plus ou moins acceptable, avant la plongée dans l’enfer. Pour autant qu’il y ait une issue.
    L’enfant serré tout contre sa poitrine, elle descendit les premières marches de l’escalier, avisa la façade qui se consumait, percée de mille et une ouvertures cerclées de flammes.
    Droit devant, songea Galathée.
    Elle remonta vers la chambre, poussa le cadavre en bas de son lit sans lui jeter un regard, attrapa le drap tâché et s’en entoura tant bien que mal, sans lâcher le petit corps endormi contre son sein.
    Maintenant.
    Elle dévala les marches en courant et fonça sans ralentir, ignorant les tisons autour d’elle, l’explosion des poutres soumises à des chaleurs intenses, les pluies de gravats et l’insoutenable morsure du feu. Sans savoir aussi ce qui l’attendait dans la rue.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  15. #15
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Galathée émergea de l’incendie par ce qui était encore quelques minutes plus tôt le mur d’une salle à manger. En atterrissant sur les pavés déchaussés de la ruelle, situés près d’un pied plus bas, elle manqua perdre l’équilibre. Après quelques tangages incertains, elle parvint finalement à demeurer debout. Sitôt rétablie, la rôdeuse se débarrassa du drap embrasée qui la recouvrait, et elle prit une profonde inspiration. Elle s’en était sortie.
    <o></o>
    C’est alors qu‘éclata un gloussement réjoui.

    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]--> -Je t’avais bien dit, Bertram, qu’il fallait rester un peu après avoir foutu l’feu. Au bout d’un moment, y a toujours des rats qui quittent le navire…
    <o></o>
    Galathée pivota sur sa gauche. A seulement quelques pas, deux soldats lui faisaient face. Le plus grand lui adressa un sourire obscène.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Et qui voilà donc ? Une mignonne et son poupon ? C’est-y pas mignon ! s’exclama-t-il...
    -Ouais, c’est émouvant, renchérit son comparse. Z’étiez planqués au grenier pendant qu’on f’sait la fête en bas ?
    -Trop timides pour nous rejoindre, j’parie ! fit le premier en s’avançant. Bah, vous inquiétez pas, aujourd’hui, il y en aura pour tout l’monde…
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> Et il fit mine d’arracher Victor aux bras de la rôdeuse.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #16
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée recula brusquement, évitant tout juste les mains avides du soldat. Puis elle détala sans demander son reste, au hasard le plus total. Mais la rue était devenue un véritable champ de bataille, les maisons avaient vomi leurs entrailles sur les pavés, briques, planches calcinées, corps aussi, à peine reconnaissables, noircis par les flammes, autant d’obstacles qui ralentissaient sa fuite, piégeant son parcours, et elle comprit qu'elle ne pourrait jamais leur échapper de la sorte. Si seulement elle pouvait atteindre une rue transversale, une trouée, n’importe quoi. Elle entendit alors un petit sifflement derrière elle, et quelque chose la frôla de près, s'abimant avec un claquement métallique sur le sol, à quelques mètres.
    Bon sang, ils me tirent dessus, réalisa-t-elle, les poumons en feu.


    HRP: attention, Talie, c'est dans le post prochain que Galathée se révèle être l'avatar sur Féérune de Malar, et qu'elle se transforme en Muloup Majeur de niveau 75.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  17. #17
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Fais gaffe à pas trop l’abîmer ! entendit-elle crier dans son dos. C’est moins drôle si elle est pas vivante…
    -
    J’sais bien ! Mais elle court drôlement vite, la bougresse… Faut pas la laisser filer, tout d’même !
    <o></o>
    La rôdeuse tenta de presser l’allure. Elle bondit lestement par dessus un pan de mur effondré, zigzagua entre des débris divers et s’engouffra dans le premier passage qui s’ouvrit sur sa droite.
    <o></o>
    C’était une ruelle étroite, sombre, mais pour l’heure épargnée par l’incendie. Elle put prendre un peu de vitesse, malgré la fatigue qui menaçait de la terrasser, et elle commençait à croire qu’elle pourrait distancer ses poursuivants lorsqu’un détour d’un virage, elle se retrouva nez-à nez avec un haut mur de pierres. C’était une impasse.
    <o></o>
    Les pas des soldats se rapprochèrent. Galathée jeta un regard éperdu autour d’elle, : il y avait bien des portes mais elles paraissaient désespérément closes. La jeune femme tenta cependant d’ouvrir l’une d’elles, par acquis de conscience… Sans succès, évidemment.
    <o></o>
    Un instant plus tard, les Gardes Rouges débouchèrent au coin. Un grand sourire s’épanouit sur leurs visages ruisselants de sueur lorsqu’ils découvrirent que leur victime était piégée.

    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->-Oh, ben tu vois, Bertram, fallait pas s’inquiéter ! s’exclama le plus grand. Si elle nous a fait courir, c’était juste pour nous amener dans un p’tit coin tranquille ou personne viendrait nous déranger
    -Charmante attention, mad’moiselle… Pour sûr, on vous en est reconnaissants…
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> Les deux hommes s’avancèret

    HRP : tu peux essayer. Cela ne te sauvera pas. Les gardes sont prêts à tout ppour avoir ce qu'ils veulent.....
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  18. #18
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée fit volte-face pour affronter les deux agresseurs. Chargée du corps endormi de Victor, elle n’avait aucune chance de les repousser, et elle déposa donc l’enfant au sol, lui subtilisant au passage sa dague. Les Gardes Rouges avançaient d’un air nonchalant, certains de leur avantage.
    Comment les choses ont-elles pu aussi mal tourner, songea-t-elle en surveillant leur progression.
    Ils étaient vêtus de mailles sous leur uniforme, la dague ne les égratignerait même pas. De même, à quoi bon crier quand toute une cité crie... La fatigue rendait toute esquive impossible, elle avait la main gauche complètement engourdie, les épaules presque bloquées, et des papillons dansaient devant ses yeux, vestiges de la fumée qu’elle avait inhalée en s’échappant de la maison en flammes. Elle jeta un coup d’oeil à son arme ridicule, lorgnant sa pointe émoussée, et imagina s’en servir pour tirer sa révérence avant que les choses ne dérapent. Mais les choses avaient déjà dérapé.
    Ils s’immobilisèrent côte à côte, leur coupant toute possibilité d’évasion, la mine goguenarde, et le premier se frotta les mains d’anticipation. Galathée leva les yeux vers le ciel brouillé de fumée, adressa une prière silencieuse au ciel, puis pointa sa dague dans leur direction. Le plus grand se mit à rire.

    « Bon, on tire à pile ou face, ou quoi ? » fit-il en donnant un coup de coude à son voisin.
    « J’pense qu’il y a de quoi nous satisfaire tous les deux. » répondit le second.
    « Mais c’est pas la même chose... Y’en a un qui peut... comment dire... explorer la terre encore vierge... »
    « T’arrête d’être lyrique, oui ? On dirait un putain d’bouquin. »
    « C’est l’odeur de l’amour ! »
    Ils rirent, puis le premier cracha par terre. Il bougea ensuite très vite, sans prévenir, tandis que son compagnon restait en retrait, impassible. Galathée eut à peine le temps de reculer qu’il la percutait de plein fouet, la calant contre le mur, emprisonnant sa gorge d’une main, et son poignet de l’autre. Elle essaya de lui agripper l’épaule de son bras libre, mais la blessure qu’elle s’était faite plus tôt était vive et le garde beaucoup plus fort qu’elle. Il l’écrasa de son poids et les papillons se firent plus nombreux devant les yeux de la rôdeuse.
    « Bon, tu la lances cette pièce, ou merde ? »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  19. #19
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Le deuxième garde tira une pièce d’argent de sa poche.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Pile ou face ? demanda-t-il.
    -Face, bien sûr. M’a toujours réussi.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Le garde jeta la pièce en l’air, la rattrapa adroitement et la contempla un instant sans rien dire.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Alors ? fit son collègue en resserrant sa prise sur Galathée.
    -Face.
    -Tu vois, j’t’avais dit que ça m’réussissait !
    -Ouais, c’est bon… grommela l’autre. Et j’fais quoi, en attendant ?
    -Bah, t’connaissant, j’suis sûr que tu trouveras à t’occuper.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Puis le garde se désintéressa de son compagnon malchanceux pour se tourner vers sa victime. Un sourire effroyable toujours aux lèvres, il lui tordit le poignet jusqu’à ce qu'elle lâche la dague. Le son qu’elle produisit en tombant sur le sol résonna comme un glas aux oreilles de la jeune femme.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Toux doux, beauté ! J’suis sûr que si tu y mets du tien, ça va t’plaire… J’suis même sûr que t’en redemanderas…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Galathée tenta de lui résister, mais sa fatigue était trop grande, et le garde trop décidé. De sa main libre, il fit glisser de ses épaules son manteau crasseux et à demi brûlé par le brasier qu’elle avait traversé. Puis il tira sa propre dague et se mit en devoir de découper la tunique de cuir de la rôdeuse. Celle-ci luttait toujours, mais elle sentait ses forces décliner, et les mouvements qu’elle faisait pour repousser l’homme devenaient de moins en moins eficaces.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    A quelques pas de là, le dénommé Bertram s’efforçait d’ignorer la scène. Non pas qu’elle le gêne – il en avait vu d’autres ! – mais il avait du mal à digérer son manque de chance. Quelle idée aussi avait eu son ami de vouloir tirer à pile ou face ! Ils auraient pu s’amuser tous les deux…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Il en était là de ses réflexions lorsqu’il y eut un mouvement furtif à la limite de son champ de vision Bertram se tourna et, d’un geste vif, attrapa Victor à l’instant même où l’enfant s’élançait dans la ruelle.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Alors, mon gars, on faisait semblant de dormir ? On voulait aller chercher du s’cours? gloussa-t-il en soulevant le gamin et en le plaquant contre le mur. Au bout de son bras, Victor se débattait en tous sens, sans autre effet que d’accroître l’amusement du soldat.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Lâchez-moi ! fit-il en désespoir de cause. Mon papa est dans la garde ! C’est le sergent Desmoulins ! Alors laissez-nous tranquilles !

    Le sourire du soldat céda la place à une grimace.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Dis, Erk, l’sergent Desmoulins, c’est pas çui qu’a fait croire que c’était des nôtres qu’avaient attaqué sa patrouille ? Pis qui s’est comme qui dirait évanoui dans la nature ?
    -Si, répondit l’intéressé en détournant un instant les yeux de la tunique qu’il avait achevé de découper. Pourquoi ?
    -L’moufflet y dit que c’est son paternel.
    -Oh ? Bon, ben j’crois que t’as d’quoi t’occuper. Tu vois que t’en as aussi d’là chance ! On pourra peut-être jamais remettre la main sur ce salaud, mais t’as l’occasion de venger not’
    honneur !
    -Ouais.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Bertram reposa les yeux sur sa victime. Le visage de l’enfant était livide.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Je vais t’montrer c’qu’on fait aux fouteurs de merde… fit le soldat d’une ton doucereux.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Puis, d’un geste, il lui arracha sa chemise. Victor poussa un cri de terreur qui vrilla les tympans de Galathée.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Tu vois, lui murmura Erk à l’oreille. On vous avait bien dit qu’il y en aurait pour tout l’monde…

    Et il tenta de l'embrasser.
    Dernière modification par Taliesin ; 19/10/2007 à 17h46.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  20. #20
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    HRP: Allons-y gaiement !

    Le cri de Victor ramena Galathée à l’instant présent, alors qu’elle était sur le point de laisser vagabonder son esprit le plus loin possible de cette ruelle sordide. Les images bucoliques de son petit village natal se dissipèrent dans la plainte de l’enfant, comme une déchirure dans une toile estivale, et elle se souvint alors qu’elle n’était pas seule, qu’elle avait stupidement entraîné un innocent dans sa chute, alors qu’elle aurait pu le laisser chez lui, qu’il aurait peut-être pu trouver refuge dans le puits, ou dans une cachette connue de lui seul, comme en ont tous les mômes. Elle aurait voulu plaider pour l’enfant, mais l’air lui manquait, et elle sentait que rien ne détournerait les gardes de leurs intentions morbides. Elle n’avait de toute façon rien à leur offrir qu’ils ne puissent prendre de force.

    Le garde la tenait toujours à la gorge, d’une poigne lourde qui la faisait suffoquer. Elle avait agrippé son bras de sa main valide et ses doigts s’enfonçaient convulsivement dans la toile de son uniforme, sans prise, sans effet. Son autre main, désormais complètement engourdie, reposait sur son épaule, inutile. Elle sentait la chaleur immonde de son corps contre sa peau nue, son haleine chargée, et lorsque sa main s’attarda sans douceur sur sa poitrine avant de plonger vers son entrejambe, elle eut un spasme de révulsion qui ébranla toute sa carcasse.

    Il fit alors mine de l’embrasser, lui maintenant le menton entre deux doigts, et elle crispa tout son visage, serrant les lèvres de toutes ses forces, puis, dans un ultime sursaut, elle le mordit au hasard. Autant accélérer les choses.

    L’homme poussa un cri de colère, jura, mais loin de la lâcher, il la frappa violemment au ventre et Galathée vit brusquement tout en noir. Sur sa langue, le goût salé du sang la fit tousser, sans qu’elle sache si c’était le sien ou celui du garde.

    Quelque part dans le noir, Victor hurlait comme un dément, et elle souhaita de toutes ses forces que tout s’arrête, vite, pour lui, pour elle, par n’importe quel moyen.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  21. #21
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Galathée fut allongeait sur le sol sans ménagements, et elle entendit des bruis de tissu, comme si l’homme se mettait à l’aise pour mieux perpétrer son forfait. Elle sentit bientôt le poids de son corps sur le sien…
    <o></o>
    C’est alors que l’autre garde poussa un cri étranglé ; on n'entendait plus Victor.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Tu peux pas faire un peu moins d’bruit, Bertram ? marmonna Erk, juste au dessus d’elle. On s’entend plus besogner, ici !
    <o></o>
    Une plainte sourde lui répondit, et Erk, visiblement hors de lui, se releva.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> -Qu’est-ce que tu… Bons dieux !
    <o></o>
    S’ensuivit un bruit de lutte, qui sembla se prolonger indéfiniment. Puis il y eut un cri, un choc…et une voix profonde, traînante, monta alors dans la ruelle. Même dans son état, Galathée fut prise d’un frisson en l’entendant.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Alors, soldat ? Quel effet cela fait-il d’être à son tour la proie ?
    <o></o>
    La jeune femme se redressa et ouvrit les yeux : les ténèbres se dissipèrent lentement, et elle put distinguer une silhouette penchée sur un corps en uniforme… Peut-être celui de son agresseur. La silhouette – elle était revêtue de haillons qu’on aurait dit recouverts de sang séché et de crasse
    tenait une lame appuyée sur la gorge du soldat terrassé.

    Au léger bruit que fit Galathée en se redressant, la silhouette releva la tête. La rôdeuse entrevit alors un visage qui la fit se plaquer instinctivement contre le mur. Le plus affreux n’était pas la saleté où le sang coagulé qui le maculaient, mais l’expression de haine absolue qui en tordait les traits, la folie meurtrière qui faisait flamboyer ses yeux gris…
    <o></o>
    Leur regards se croisèrent, et l’expression de la créature changea du tout au tout. La flamme démente disparut de ses yeux ; ses traits crispés s’affaissèrent. Un mélange de tristesse, d’incrédulité et de peur se peignit sur la figure qui, tout à coup, parut étrangement familière à Galathée, sans qu’elle puisse, sur l’instant, dire pourquoi.
    <o></o>
    -Vous ici ? murmura la créature. C’est impossible !
    <o></o>
    Le garde à terre voulut profiter de l’instant d’inattention de son adversaire pour le renverser. Mais celui-ci parvint de justesse à maintenir sa prise ; il se stabilisa puis, d’un ample mouvement du poignet, trancha la gorge du Garde Rouge. Le sang jaillit en gros bouillons de la blessure et s'étala sur son buste.
    <o></o>
    La créature se releva et jeta un nouveau regard sur Galathée. Cette fois-ci, sa réaction fut manifeste : quelque chose l’effrayait, ou du moins la perturbait grandement. Elle recula de trois pas.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Allez vers l’est, croassa-t-elle. Des gens s’organisent là-bas. Ils ont quelques armes. Peut-être parviendrez-vous à forcer les barages.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> Puis elle se détourna.
    Dernière modification par Taliesin ; 20/10/2007 à 01h53.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  22. #22
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    A cet instant, Victor fusa de derrière la créature et vint se réfugier dans les bras de Galathée, qui tremblante, s’agenouilla pour le serrer contre elle. Mais elle ne parvenait pas à détacher les yeux de leur étrange sauveur, qui réveillait quelque chose d’indéfinissable dans ses tripes. Ce n’était pas du dégoût, ni de la peur... Ce n’était pas de la reconnaissance, bien qu’elle en ressente également. Ce n’était pas du soulagement, pas de la surprise non plus.
    Qu’était-ce ?
    Qui es-tu ?, songea-t-elle, mais elle avait la bouche en sang, la gorge en feu, l’esprit en larmes, et elle se contenta de le regarder encore, tentant de deviner à quoi il pouvait bien ressembler sous sa couche de mort. Elle voyait toujours flou, mais peu à peu le monde se stabilisait autour d’elle. Victor sanglotait contre sa poitrine, et sa chaleur, sa vie toute simple, le battement désordonné de son coeur, la remplissait doucement d’une énergie nouvelle, fragile, mais vivace.
    La créature se tourna à nouveau, comme hésitante, les dévisagea de ses tristes yeux gris, et la rôdeuse se sentie envahie d’un brutal élan de compassion.
    Il a besoin d’aide, réalisa-t-elle, alors que ses traits se précisaient.
    Quelque chose se trouvait là, juste à la surface de sa conscience, mais elle ne parvenait pas à la saisir.
    Ils s’observèrent encore, et elle eut l’impression que l’être cherchait quelque chose, lui aussi, en elle.

    « Merci » articula-t-elle simplement, mais aucun son ne sortit.
    Il inclina la tête, lentement, le regard perdu, et avec une rapidité surprenante, s’esquiva. L’endroit où il s’était tenu une seconde plus tôt resta vide, et elle eut la sensation que l’air enfumé rechignait à reprendre sa place, comme si son empreinte était trop forte pour être effacée. Un peu mécaniquement, sans quitter cet espace des yeux, Galathée se redressa, tenant toujours Victor contre elle, et marcha jusqu’au premier des soldats égorgés. Sans un regard pour son visage révulsé, elle le dépouilla de son justaucorps sanguinolent et le revêtit, humide sur sa peau nue.

    « C’était le monstre... » murmura alors Victor.
    Elle baissa les yeux sur lui, lui sourit doucement.
    « Tout ira bien à présent. » fit-elle d’une voix rauque.
    Il hocha la tête, les lèvres serrées, et un grand tremblement ébranla tout son corps. Elle lui pressa l’épaule et l’accompagna à l’endroit où gisaient ses vêtements, qu’il remit en silence, toujours frissonnant.
    Galathée ne savait pas ce que le garde lui avait fait, n’osait pas le lui demander, de peur que cela ne brise l’équilibre miraculeux qui s’était rétabli depuis leur sauvetage. Elle savait que leur survie était précaire, qu’ils s’étaient tous les deux fissurés au plus profond d’eux-mêmes, mais s’ils allaient de l’avant, ils pourraient peut-être ne s’écrouler qu’ailleurs, dans une relative sécurité.
    Pour ce que ça veut dire, songea-t-elle amèrement, saisie d’un grand froid, et elle regarda vers la rue, brusquement inquiète.
    Tandis que Victor terminait de se rhabiller, elle retourna vers les cadavres et prit une épée maculée qu’elle fit miroiter un instant dans la lumière du soleil. Elle repensa à son arrivée à Luménis, à sa joie à l’idée de découvrir enfin cette cité dont on vantait la beauté et les valeurs partout sur Hélonna, à sa déconvenue en apprenant ce qui s’y était produit, à sa détermination lorsqu’elle avait découvert ce qu’il était advenu de...

    « Oh Ao soit... » cha-t-elle, posant une main tremblante sur sa bouche.
    Elle courut jusqu’à l’extrémité de la ruelle, regarda dans l’artère principale, mais elle était déserte, à l’exception d’un chien errant qui reniflait les corps abandonnés. Les larmes lui montèrent aux yeux, le sang lui battit aux tempes, et elle perdit son visage au creux de ses mains.
    Autour d’elle, le fracas et les cris s’atténuèrent, elle se réfugia tout au fond d’elle-même, dans un endroit sombre et accueillant, retrouva le monstre, l'étreignit, le maudit, lui promit de le retrouver où qu'il soit.

    « Faut qu’on y aille. Ça va ? » demanda Victor en tirant sur sa manche.
    Elle baissa les yeux, le dévisagea au travers de ses larmes. Il faisait bonne figure et elle se sentit immensément fière de lui.
    « Oui, ça va. Allons-y, tes parents nous attendent. » fit-elle.
    Et ils partirent vers l'Est.
    Dernière modification par Galathée ; 25/10/2007 à 16h50.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  23. #23
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Galathée et Victor progressèrent prudemment parmi les décombres du quartier ouest. Autour d’eux, ce n’était que mort et désolation : les incendies jetaient leurs feux ronflants à l’assaut du ciel. Les rues étaient jonchées de cadavres suppliciés, leurs yeux grands ouverts encore emprunts de l’horreur qui s’était emparée d’eux alors qu’ils expiraient. Les deux survivants contemplaient sans les voir ces scènes effroyables, trop marqués par ce qui venait de leur arriver pour en prendre la mesure. Mais elles se gravèrent dans leur esprit et reviendraient les hanter dans leurs cauchemars. Elles, et tout le reste…
    <o></o>
    Le cœur du massacre s’était déplacé plus avant dans le quartier, et ils ne tardèrent pas à s’en rapprocher. Les cris des victimes, les suppliques inutiles, les ordres et les rires des bourreaux se répercutaient en lugubres échos sur les façades noircies. A deux reprises, ils durent se dissimuler sous des porches pour éviter des groupes de Gardes Rouges qui convergeaient vers l’est. Ceux-ci discutaient avec animation : il était question d’individus qui, plus loin, donnaient du fil à retordre à leurs collègues. C’était juste ce qu’il fallait pour ranimer la flamme des soldats d’élite qui commençaient à se lasser de leur travail d’abattage à la chaîne.
    <o></o>
    Au détour d’une ruelle, la rôdeuse et son petit protégé tombèrent nez à nez avec un groupe d'une dizaine d'individus qui levèrent leurs armes de fortune sitôt qu’ils les eurent aperçus. C’étaient de très jeunes gens, garçons et filles, pour certains encore adolescents ; derrière eux, Galathée aperçut les dépouilles de trois soldats, ainsi que celles de plusieurs civils. Sans doute étaient-ils tombés en les affrontant…
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Baissez vos armes, lança celui qui devait être le chef du groupe. Ce ne sont pas des Rouges, vous voyez bien..
    -Ah ouais ? La fille a un truc qui ressemble vachement à leur frusques ! répliqua l’une de ses comparses. Ça peut prêter à confusion
    -Tu crois qu’elle se trimbalerait un mioche, si c’était le cas ?

    <o></o>
    Mais, comme s’il n’était pas tout à fait certain de son propre argument, le jeune homme garda son arme tirée en se tournant vers les nouveaux venus.
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Alors, pourquoi vous vous trimballez en uniforme, m’dame ? lança-t-il d’un ton circonspect. Répondez vite, et pas de geste brusque : on est comme qui dirait un peu sur les nerfs.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  24. #24
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Echevelée, le visage maculé de sang et de suie, les joues striées de larmes, Galathée eut un instant de stupeur. Elle devinait l’uniforme déchiré, beaucoup trop grand pour elle, tombant comme un sac de toile de jute sur sa carcasse, la marque bleue des doigts du garde sur sa gorge, sa main gauche bandée qui pulsait douloureusement.
    Quel beau Garde Rouge je dois faire, songea-t-elle, avec une brusque colère.
    Mais elle reconnut ce qui habitait ses interlocuteurs. Leur fatigue, leur angoisse, leur rage. Ils avaient déjà les traits hantés de ceux qui en ont trop vu et ne croient plus vraiment à rien, pour qui la survie est devenue la seule valeur et sa frustration retomba.

    « J’ai mis ce que j’avais sous la main. » répondit-elle simplement, comme si cela avait été une évidence. « Si vous avez autre chose à me proposer, je ne suis pas contre. »
    A cet instant, un corbeau tomba du ciel et se posa sur son épaule, lui arrachant une légère grimace. Il émit un petit croassement, la dévisageant de ses yeux noirs, et elle haussa les sourcils.
    « Pas génial, la cavalerie, sur ce coup-là. » lui dit-elle.
    L’oiseau se contenta de secouer la tête et elle leva les yeux.
    Ils étaient une centaine au moins, chacun gros comme un matou, perchés sur les corniches, silencieux. En d’autres temps, la rôdeuse leur aurait trouvé un air menaçant, rassemblés de la sorte, sombres, le regard tourné vers la ruelle et ses occupants, le bec acéré, vermine des charniers. Le petit groupe de Luméniens échangea d’ailleurs quelques mots à voix basse, tandis que Victor se blottissait derrière elle.
    Galathée, de son côté, se sentit brusquement soutenue par une multitude de petits êtres, et ne put s’empêcher de sourire. Elle aurait voulu les remercier un par un, mais se contenta de caresser son compagnon, passant ses doigts dans ses plumes douces, une seconde.

    « Si vous avez besoin d’un coup de main pour forcer un barrage, nous pouvons peut-être nous entraider ? » ajouta-t-elle finalement, de sa voix toujours altérée.
    Dernière modification par Galathée ; 21/10/2007 à 19h40.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  25. #25
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    La première phrase de Galathée avait fait forte impression sur certains jeunes gens : ils en avaient saisi les sinistres implications, et voir la rôdeuse encore d’attaque après une telle épreuve – à laquelle elle avait fait bien plus que survivre, si l’on en jugeait par l’uniforme ensanglanté – les impressionnait grandement.
    <o></o>
    Mais tout le groupe fut ébranlé par l’arrivée soudaine de la nuée de corbeaux, et par le fait que la jeune femme paraisse les contrôler, au moins par le truchement de l'oiseau sur son épaule... Elle commençait à les effrayer. Mais en ces circonstances, croiser par hasard un tel allié relevait du miracle. C’est pourquoi ils n’hésitèrent pas longtemps.
    <o></o>
    -Oui, je pense que nous pouvons... fit leur "chef". Mais sortir de ce guêpier va pas être facile. Les Rouges sont pas loin... Et les barrages ont tenu bon jusqu’ici. Pas mal de gens ont été obligés de faire demi tour, sinon les gardes les tuaient...
    <o></o>
    Il ne put retenir une grimace, et Galathée comprit qu’il n’en faudrait pas beaucoup pour que sa détermination et celle de ses compagnons s’envole... Ils n’avaient jamais été préparés à affronter de telles horreurs. Mais pouvait-on jamais l’être vraiment ?

    --------------

    Loin de là, en périphérie du quartier d’habitation, un petit groupe de soldats regardait, les yeux écarquillés, un homme à cheval qui venait de leur demander rien moins que de se rendre ou, pire encore, de le rallier. La requête aurait été comique s’il n’y avait eu, à quelque distance derrière lui, un groupe de soldats en uniformes...
    <o></o>
    -Manostien ? s’exclama l’officier responsable du barrage. Bons dieux, mais qu’est-ce qui se passe ici ?
    <o></o>
    Il secoua la tête, comme pour éclaircir ses pensées. Les nouveaux venus n’avaient pas l’air amicaux. Ils étaient plus nombreux... Mais il avait des instructions, et des comparses un peu partout dans les ruelles avoisinantes.
    <o></o>
    -Soldats ! hurla-t-il. En position défensive ! Lerann, filez par derrière deander des renforts Dites-leur qu'on a un GROS souci !!
    <o></o>
    Le soldat désigné détala par la ruelle, tandis que les autres se mettaient en ligne, leurs boucliers levés.
    Dernière modification par Taliesin ; 21/10/2007 à 17h46.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  26. #26
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 680

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Kasumi songea un moment à charger avant d’aviser que le bâtiment formant l’angle de la ruelle n’était pas barricadé et n’avait pas subi l’assaut des flammes. Il était quasiment certain de le découvrir vidé de ses occupants. Alors que l’officier adverse beuglait ses ordres et qu’un garde détalait comme un lapin à la recherche de renfort, le rôdeur se pencha vers le capitaine Altar et lui souffla des instructions. Le cavalier bifurqua à droite, se mit debout sur sa monture et se hissa sur la margelle d’une fenêtre du premier étage de la bâtisse.

    Altar donna ses ordres à la petite troupe :

    - Epéistes, formez le maul par trois !

    Les Manostiens se regroupèrent en un bloc compact avec trois boucliers tenus bien haut devant. Les hommes en deuxième ligne protégeaient les flancs de la première ligne. Les archers se déployèrent pour bénéficier d’un angle d’attaque aussitôt la ligne de défense brisée.

    - Avancez !

    Comme un seul homme, la formation progressa et alla percuter de plein fouet les hommes postés au centre. La deuxième ligne poussa de chaque côté pour couper la ligne de défenseurs en deux groupes désorganisés. Ils firent ensuite jouer leurs épées en adoptant une formation à angle droit.
    Sitôt après la charge, une fenêtre du bâtiment formant le coin se brisa à l’arrière de la petite bataille et des flèches commencèrent à pleuvoir sur les défenseurs depuis les deux côtés.

    Quatre hommes avaient été laissés en réserve devant les quatre archers restants.
    Dernière modification par Kasumi ; 22/10/2007 à 10h25.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  27. #27
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée sentait leur fragilité, mais elle n’avait plus l’énergie de s’en soucier réellement. Malgré l’élan qui l’habitait, elle était à fleur de peau, à deux doigts de la rupture, et instinctivement, elle savait que réfléchir était la dernière chose à faire. Il fallait absolument aller de l’avant, tenter quelque chose, n’importe quoi. Elle comptait donc partir du principe qu’ils suivraient quoi qu’il se passe.
    « Nous allons trouver une solution. » fit-elle.
    Elle jeta un oeil au corbeau. Jusqu’où pouvait-il comprendre ce qu’elle voulait...
    Je cherche un endroit où les hommes rouges bloquent une rue, mais où ils sont peu nombreux... ou ils sont blessés... un endroit où je pourrai passer avec ces jeunes gens, gagner un combat, survivre, lui suggéra-t-elle.
    A nouveau, il inclina sa petite tête noire, et elle eut l’impression qu’il se moquait d’elle. Les corbeaux avaient la réputation les plus intelligents des oiseaux, mais après avoir fréquenté un hibou et connu plus d’un poulet, elle ne pensait pas que cela voulait dire grand chose.
    Un barrage affaibli, en somme, ajouta-t-elle.
    La volatile s’ébroua, plia les pattes et prit son envol en croassant. Aussitôt, l’essaim de charognards l’imita et ils s’égaillèrent au-dessus des toits.
    La rôdeuse baissa les yeux sur le groupe de survivants.

    « Combien êtes-vous ? » commença-t-elle, s’étonnant toujours du timbre de sa voix, étrangement voilé. « Et est-ce que quelqu’un a quelque chose qui ressemble à un arc ? »
    Dernière modification par Galathée ; 22/10/2007 à 08h20.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  28. #28
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 934

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Dans la ruelle, la ligne de défense fit illusion une seconde... puis vola en éclats. Les gardes étaient peu entraînés ; l’odeur qui recouvrait tout le port, le bruit des massacres et l’arrivée soudaine des Manostiens les avaient ébranlés. Ils furent donc balayés comme fétus de pailles : en quelques instants, plusieurs d’entre eux se vidaient de leur sangs sur les pavés, tandis que leurs compagnons ferraillaient désespérément contre les soldats de l’ambassade.
    <o></o>
    L’escarmouche tournerait sans conteste à l’avantage des Manostiens ; mes le garde parti chercher des renforts avait pu s’échapper, et il ne manquerait pas de donner l’alerte aux contingents plus étoffés des rues voisines.
    <o></o>
    <o>-------------</o>
    <o></o>
    Au cœur du carnage, le chef du groupe qu’avait croisé Galathée hocha affirmativement la tête.
    <o></o>
    -Les Rouges qu’on a tués en ont... Mais comme personne d’entre nous sait s’en servir, on y a pas touché.. Et pour vrépondre à otre première question, on est huit. On était onze avant de croiser ces types...
    <o></o>
    Il fit un geste de la main pour désigner les cadavres, un peu plus loin.
    <o></o>
    -Dites, reprit-il. vous pensez vraiment que les corbeaux vont nous montrer la voie ? Avec tous ces corps, vont peut-être préférer ripailler...
    <o></o>
    Ce fut peut-être le cas pour quelques individus ; mais la majorité s’acquittèrent de leur mission. Quelques minutes après s’être envoyés, quelques oiseaux revinrent tournoyer au dessus du petit groupe, puis repartirent en direction du sud est. Ils avaient visiblement trouvé quelque chose. Avec un peu de chance, ce serait une faille dans le blocus.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #29
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 680
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Une étrange odeur prit à la gorge les soldats Manostiens. Certains eurent quelques hauts le cœur mais n’en montrèrent rien dans la rage de la bataille. Celle-ci dura à peine quelques minutes. L’audacieuse tactique avait plaqué les gardes Luméniens contre les murs de la ruelle. Ces derniers, incapables de se défendre efficacement tombèrent les uns après les autres. Depuis sa position de tir idéale, Kasumi n’était pas en reste. Il tira une dernière flèche pour abattre l’officier qui avait décidé du sort funeste de ses hommes. Aucun quartier n’avait été demandé.

    L’odeur se fit brutalement plus vivace au hasard d’un caprice du vent. Le demi-elfe y fut particulièrement sensible et retenu, de justesse, la bile lui remontant dans la gorge. Il prit sur lui et serra les dents. Redescendant dans la rue par le même chemin, il rejoignit les hommes qui nettoyaient leurs armes. Certains avaient la tête entre les genoux. Le rôdeur s’adressa à eux :

    - N’essayez pas de lutter contre cette odeur épouvantable : au bout d’un moment vous ne la sentirez plus. Pensez aux tartes de Dryade, ce n’est pas si terrible que ça !

    Kasumi supposait bien que la serveuse du Loyal Paladin était suffisamment célèbre pour tout Manostien se respectant.

    - Capitaine Altar, d’autres vont venir en force dans un instant. Nous devons rester mobiles. Mais je doute que ces gardes aient constitué le seul verrou mis en place autour de ce quartier. Nous n’irons pas loin sans combattre ici-même. Concilions ces deux objectifs, voulez-vous ? Nous ne leur laisserons pas l’opportunité de se regrouper et de nous tomber dessus en force. Progressez avec vos hommes en longeant la périphérie du quartier ouest par l’extérieur. Procédez à la même tactique sur les deux prochains postes de garde afin de dégager une large porte de sortie pour les rescapés. Je vais tacher d’attirer les petits contingents isolés sur votre position mobile aussi restez aux aguets. Si vous rencontrez une résistance trop supérieure, opérez un repli derrière deux lignes défensives protégeant les archers. N’avancez jamais au-delà du premier carrefour pour le moment, je ne veux pas que vous soyez pris en tenaille sans aucune porte de sortie.

    Le Capitaine ordonna donc à ses hommes de faire marche arrière selon le plan et longea la rue périphérique jusqu’au prochain poste de garde vers le sud, à l’opposé de la direction prise par le fuyard. Kasumi s’avança jusqu’au premier croisement. Des corps ensanglantés gisaient ça et là dans la ruelle. Des civils désarmés dont la plupart n’avaient sans doute pas pu se défendre. Les traits du rôdeur se firent durs alors qu’il encochait une flèche sur son arc, prêt à voir débouler un premier contingent de renforts. Une rue partait sur la gauche et vers le prochain poste de garde qui serait attaqué. Une autre partait sur la droite. C’est celle qu’avait choisie le fuyard. Enfin, une plus large avenue s’ouvrait devant lui vers le cœur du quartier ouest. Nul doute qu’une partie des plus proches gardes avait été dépêchée en urgence vers les lieux de la première attaque. Le rôdeur et sa monture se rapprochèrent du mur, en attente derrière une charette renversée sur le flanc.
    Dernière modification par Kasumi ; 22/10/2007 à 00h39.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  30. #30
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée sentait quelque chose de dangereux monter en elle, sans qu’elle puisse vraiment ni l’identifier, ni s’en inquiéter. Elle détailla les huit jeunes gens qui lui faisaient face. Aucun ne semblait gravement blessé, même si la manière dont ils tenaient leurs armes laissait souvent à désirer.
    « Ne vous en faites pas pour les corbeaux. Ils n’ont pas vraiment faim. Morféa les a engraissés ces dernières semaines... »
    Elle eut un léger sourire.
    « Mais il devrait savoir que les animaux sont généralement ingrats... » ajouta-t-elle.
    Toujours accompagnée de Victor, qui semblait un peu rasséréné de se trouver entouré, elle alla délester un des gardes morts de son arc et de son carquois. Il restait 18 flèches. 18 opportunités. Serrant les dents, la rôdeuse prit l’arc de la main gauche, constata que sa prise était faible. Elle leva les yeux sur le gamin qui l’observait, concentré.

    « Il va falloir qu’on improvise. » lui souffla-t-elle sur le ton de la confidence.
    Sous sa direction, il l’aida à lier l’arme à sa main, de manière à ce qu’il reste en place, même si sa poigne n’avait plus la force de l’y maintenir. Enfin, elle se redressa et s’adressa au petit groupe qui attendait nerveusement.

    « Suivons les corbeaux. Les moins aguerris et les plus fatigués au centre... Toi aussi, Victor. Vous deux, devant. Toi et toi, sur les flancs... Les corbeaux vont nous servir d’éclaireurs, nous ne devrions pas être surpris... »
    Les jeunes gens obéirent à ses ordres, prirent leur position, toujours inquiets, mais volontaires.
    C’est fou ce qu’un peu de sang peut faire, songea-t-elle amèrement. A moins que ce ne soit le prestige de l’uniforme...
    Galathée n’était pas encore certaine que les oiseaux attaqueraient sur son ordre, mais elle les sentait excités et enthousiastes, comme s’ils étaient enchantés de participer au jeu des hommes. Dans le tas, il s’en trouverait certainement pour piquer sur commande. Du moins, elle l’espérait.
    Puis, d’un geste, elle envoya le petit groupe vers le sud-est, s’intercalant entre deux adolescents, une flèche encochée dans sa corde, parfaitement prête à viser pour tuer.


    HRP: pas eu le temps d'intégrer les mauvaises odeurs de QDI... Talie, tu peux t'en charger ? Merci!
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [A] Taliesin
    Par Taliesin dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/07/2016, 18h11

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231