Page 3 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 95

Discussion: [Quête] Les funérailles de Taliesin

  1. #61
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête : l'invasion des poules géantes

    Le choix des armes. Déjà, la harpe pouvait aider à l'effet de surprise. Mais ensuite ... Elles n'étaient pas là pour anéantir Taliesin mais le neutraliser quelques temps. Et après ... En attendant, elles avançaient à tâtons comme au dessus du vide et elles savaient que chaque faux pas pouvait leur être fatal.

    "Peut être pourrais tu fixer l'extrémité du filet à une de tes flèches. Il tomberait plus facilement. Et pour le faire tenir tranquille, pourquoi pas l'assommer. S'il est possible de l'assommer bien sûr, et si tu veux bien ..."

    Althéa eut une grimace inquiète en direction de la rôdeuse.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  2. #62
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Thémis observa les ruines qui se dressaient comme des ombres mouvantes dans la brume, vision fantomatique et effrayante. Son étreinte se resserra sur la garde de son épée.
    Sa tête bourdonnante, elle écouta Althéa et Galathée exposé leur plan. Quand celle-ci lui demanda si elle avait l’âme d’une musicienne, elle resta pétrifiée. Elle n’avait jamais touché de sa vie une harpe, en revanche elle gardait le souvenir d’une lente et lancinante mélodie que jouait Aedith, avant... Mais peut-être que le monstre s’enfuirait de peur, horrifié de la musique qui se dégagerait de sa harpe. Un semblant de sourire se dessina sur son visage mais il disparut aussitôt qu’une autre pensée lui vint : ce Taliesin allait plutôt punir celle qui avait osé toucher son instrument...
    Elle grimaça et chercha un endroit propice ou s’installer mais ne s’éloigna pas de ses coéquipières, leur présence la rassurait : elle se sentait en sécurité à leurs côtés.
    Enfin elle repéra un renfoncement dans un mur, en dessous d’une fenêtre, de sorte qu’elle était partiellement cachée au regard mais qu’en revanche elle pouvait observer tout à loisir les environs. Sur le coté, le mur s’évasait ce qui lui permettrait si le monstre venait à se jeter sur elle, d’avoir une chance de reculer et d’avoir une meilleur liberté de mouvement.
    Elle se concentra, attendant la suite des évènements, ne sachant que faire.
    Tout ce qu’elle espérait, c’était qu’elle ne serait pas inutile, qu’elle ne ferait pas tout rater et que personne ne perde la vie par sa faute.
    Dernière modification par Thémis ; 26/12/2007 à 13h15.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  3. #63
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Avant que Thémis ne soit en position, Galathée se glissa à ses côtés.
    « Défendez-vous au besoin... De toutes vos forces. Mais si vous y parvenez... Essayez d’épargner la harpe. » murmura la rôdeuse, consciente du caractère étrange de cette requête.
    Puis elle gagna le centre de la ruelle et jeta un oeil à la fenêtre qu’avait repérée Althéa, tout en rejoignant la bretteuse.

    « Althéa. L’assommer est sans doute le mieux de ce qui pourrait se produire. Mais nos vies passent avant la sienne. Je te fais confiance pour choisir ta voie... » dit-elle, avant de lui adresser un petit signe d’encouragement et de se diriger vers la bâtisse.
    L’intérieur était plongé dans les ténèbres, mais la rôdeuse laissa à ses yeux quelques minutes pour s’accoutumer. Elle gravit les escaliers, gagna la pièce qui donnait sur la rue, une chambre qui avait été ravagée par un ouragan sans doute humain, et se posta à la fenêtre. Elle examina un instant le filet, à la lueur de la lune. C’était une enchevêtrement grossier de cordes usées, mais il avait l’avantage d’être lesté à ses extrémités, sans doute pour coincer les poissons contre le sable, dans la pêche en eaux peu profondes. Taliesin était un gros poisson. Mais il ne s’attendrait sans doute pas non plus à être attaqué par le ciel.
    Du bout du pied, elle toucha alors quelque chose et se pencha pour le ramasser. C’était un fruit, une pomme, et une seconde, elle eut une idée. Saugrenue sans doute, mais une idée tout de même. Elle se pencha et en trouva cinq. Elle les empila sur le rebord de la fenêtre. Tout était bon à prendre.
    Au sol, Althéa avait allumé deux torches, histoire d’éclairer le théâtre potentiel de leur affrontement. Il voyait dans le noir, elles étaient désavantagées. Autant réduire les écarts. Ensuite, la bretteuse s’esquiva dans le renfoncement d’une façade et il ne resta que le silence de la nuit, le crépitement des torches qui tremblaient dans la brise nocturne, et les ombres, tant d’ombres... Galathée prit une profonde inspiration, chercha le vide dans son esprit et s’y installa. Puis elle fit un signe à Thémis, qui y répondit, des mètres plus bas, en pinçant une corde de la harpe. Le son mélodieux, se répercuta, fantomatique, sur les façades immobiles. Une seconde note succéda à la première, puis une troisième. Chacune emplissait l’obscurité de sa résonance, et Galathée sentit les poils de ses bras se hérisser.
    Faites qu’il vienne, songea-t-elle. Faites qu’il ne vienne pas.
    L’étrange mélodie, improvisée, sans réelle structure, s’égrenait peu à peu, inquiétante, et la rôdeuse trembla de tout son corps. Puis elle se replia dans l’attente, tous les sens tendus vers les ténèbres et ce qu’elles cachaient.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  4. #64
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Une supplique. Un cri. Un râle.
    Le silence. Complet, définitif. Sans appel.
    Le Monstre se redressa en sursaut, l’esprit encore empli des bribes de son rêve.
    Un instant pris de panique dans l’obscurité totale, il tendit la main et, quand ses doigts rencontrèrent la grossière paroi de pierre, il se crut à nouveau prisonnier dans les geôles de Nwalk, impuissant, à la merci du tyran...
    Mais la mémoire lui revint, et il sourit dans le noir, sourit de sa peur passagère, de ce cauchemar qui l’avait éveillé. Oh non, il n’était plus captif. Ni du tyran, ni de ce qu’il avait été, avant. Et il n’était pas davantage impuissant : chaque jour le rapprochait de son but. Bientôt, il serait à même d’accomplir sa vengeance. Nwalk, retranché dans son palais, devait commencer à éprouver les affres de la terreur. Bientôt, très bientôt, ils s retrouveraient. Et alors...

    Des bruits de pas le tirèrent de ses réjouissantes anticipations .Tendant l’oreille, il sut immédiatement qui était le visiteur, et s’étonna de le voir encore en ces lieux. Le matin même, il avait donné congé à tous ses hommes. Il les avait senti près de flancher, chez les Kanter ; ne pouvant courir le risque de les voir craquer lors d’une prochaine opération, il avait préféré leur réaffirmer qu’ils étaient libres de partir. Jusqu’ici, il croyait que tous l’avaient fait.
    -Entre, Lars ! fit-il alors que l’autre venait tout juste de s’immobiliser devant la porte.
    Un flot de lumière envahit la pièce comme le battant pivotait, révélant l’homme, sa chandelle à la main.

    -Et bien, Lars, reprit le monstre. Tu n’es point parti comme les autres ?
    -Non, maître. Il fallait bien que quelqu’un demeurât avec vous pour vous transmettre les nouvelles...

    -Oh, charmante attention... Et de quelles nouvelles est-tu donc porteur, Lars ?
    -Et bien... Quelqu’un joue de la harpe, messire. Non loin d’ici. Du moins, essaie d’en jouer. J’ai pensé... Je me suis dit que vous voudriez peut-être entendre par vous-même, que vous sauriez de quoi il retourne.
    De la harpe ? Une idée folle traversa la tête de l’ancien barde.
    -Tu as bien fait. Allons donc écouter ce musicien insomniaque...

    Une minute plus tard, tous deux se tenaient sur le seuil de la maison abandonnée. A la première note, les muscles du Monstre se crispèrent et, avant que ne retentisse la deuxième, il savait. Il ne put retenir un sifflement de colère entre ses dents serrées, comme l’identité probable des profanateurs s’imposait à lui.
    -J’aurais dû les tuer. Toutes les deux... cracha-t-il.
    -De qui parlez-vous, maître ?
    -Des femmes qui sont venues à moi, sur l’esplanade... La leçon ne leur a pas suffit... Elles tentent de m’attirer.
    -Vous êtes sûr, maître ?

    -Oh oui ! Je ne sais comment elles l’ont retrouvé, mais c’est de mon ancien instrument qu’elles jouent.... Crois-m’en, Lars : elles vont s’en repentir.
    -Maître... elles ne semblaient pas vous vouloir de mal...
    Le Monstre jeta sur son acolyte un regard flamboyant qui le fit reculer.
    -Peut-être pas... Mais qu’importe ce qu’elles veulent ! Elles sont un danger pour moi... Volontairement ou non, elles tentent de m’affaiblir... Je ne peux tolérer cela. Comprends-tu ? Seule compte la mission. Tout ce qui est susceptible de m’entraver doit disparaître...
    -Mais c’est un piège qu’elles vous tendent là ! Elles espèrent justement que vous viendrez. Elles veulent vous attirer en terrain favorable... N’y allez pas !
    Le monstre posa une main amicale sur son épaule.
    -Lars, mon bon Lars. Tu as été le plus loyal de mes serviteurs. Je n’ai jamais eu qu’à me louer de toi... Ta sollicitude me touche, mais... Ne commence pas à me dire ce que je dois ou ne dois pas faire, veux-tu ? Personne n’a le droit de me le dire, pas même toi...
    L’homme se recroquevilla, et le Monstre, tout en retirant sa main, le gratifia d’un sourire.
    -Allons, n’aie crainte. J’avais justement besoin d’un peu d’exercice... Et puis, ne serait-il pas discourtois de faire attendre ces damoiselles ?

    Il progressait à présent, seul, dans les ruelles obscures. Il avait ordonné à Lars de demeurer en arrière : cette affaire, il voulait la régler personnellement, sans aide, sans intermédiaire... Les garces lui avaient porté un coup sournois, très sournois, et elles en répondraient bientôt. Oh, certes, entendre le son de la harpe de Hafgan n’avait pas été sans le toucher, sans réveiller quelques antiques souvenirs... Mais c’est surtout la haine qu’avait réveillé l’instrument. Une haine sauvage, bouillonnante, qui ne demandait qu’à s’exprimer.
    Elle allait sous peu en avoir l’occasion. Devant lui, pâle et dansante dans la brume épaisse, se distinguait le halo de torches. C’était de là que montait la mélodie étatique, hasardeuse. A pas de loup, il s’approcha le plus possible. Oui, celle qui jouait de la harpe était dissimulée dans un renfoncement. Il ne pouvait la voir, mais il n’y avait aucun doute à ce sujet. L’autre... L’autre devait être embusquée quelque part, aux aguets. Et bien, qu’elle guette donc ! De l’expédition de la veille, il lui restait un sortilège qu’il n’avait pas eu besoin d’utiliser. Il conviendrait parfaitement à la situation !
    Sans attendre, dans un murmure presque inaudible, il incanta.


    Taliesin --> Noir --> ruelle

    Thémis, Althéa et Galathée sursautèrent lorsque, tout à coup, les torches s’éteignirent, plongeant les alentours immédiats dans l’obscurité. La Lune montante nimbait la brume de reflets argentés, tout autour. Mais pas dans la ruelle. A l’endroit où se tenait Thémis, ce n’étaient que ténèbres.
    Un son monta alors, étrange, et il fallut au jeunes femmes quelques secondes pour l’identifier. Quelqu’un applaudissait. Un grand rire se fit bientôt entendre, et ce quelqu’un parla, d’un ton doucereux, onctueux, affable... Mais, sous l’onctuosité, sous l’affabilité débordante, se cachait autre chose. Quelque chose de glaçant.

    -Bravo, bravo, jeune damoiselle ! Quelle aubade ! Peu traditionnelle, il est vrai, mais au combien charmante. Vous auriez pu faire une excellente musicienne, à n’en pas douter. Dommage que vous dussiez mourir si vite...
    La voix se déplaça dans l’obscurité. Thémis entendit des bruits de pas feutrés se rapprocher d’elle.

    -Toutefois, avant que de vous trancher la gorge, j’aimerai savoir pour quelle raison c’est vous qui jouez, alors que Galathée et Althéa se terrent ? Nous ne nous sommes jamais rencontrés, que je sache ! Vous n’êtes donc pas à même de vouloir ressusciter un mort... Non, décidément, je ne comprends pas pourquoi Diables vous avez décidé de vous sacrifier...
    Les pas étaient tout proches, à présent.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #65
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Thémis crut que le temps s’était arrêté, son cœur semblait battre au ralenti et des frissons parcouraient son corps paralysé par la terreur. Ses doigts frôlaient encore les cordes lisses de la harpe, mais dans une danse silencieuse et muette. Ses yeux fixaient droit devant elle, l’obscurité qui venait de s’installer comme un voile sombre, absorbant les bruits environnants... Les frêles lumières des torches s’étaient volatilisées, emportant avec elles le peu d’espoir qu’il lui restait. Comme une vision d’horreur, elle imagina la chose approcher doucement telle un serpent glissant sur le sol, se rapprochant de sa victime.
    Soudain sa voix déchira le silence, glacée, irréelle... Elle resta immobile, semblable à une statue de cire. Puis doucement elle se redressa. Elle savait que Taliesin l’observait, s’amusant de sa terreur mais peut-être est-ce cela qu’il la décida. Elle sentait poindre une colère sourde, accumulée pendant plusieurs années, sous forme de souffrance et qui menaçait de s’exprimer avec violence, qu’elle ne se connaissait pas et qui l’effrayait.
    Elle aurait préféré que le Monstre la tue tout de suite mais il voulait jouer avec sa proie, la pousser à bout. Pensait-il qu’elle allait s’enfuir comme une lâche, en lui hurlant de l’épargner ? Sa fureur augmenta. Un sourire se dessina sur ses lèvres, légèrement bizarre mais empreint d’une tristesse sourde. Elle voulait prendre son épée mais cela signifierait que le combat était engagé. Or il était perdu d’avance vu les conditions actuelles. Il fallait qu’elle gagne du temps, la seule solution était de lui parler, sans trop le provoquer et peut-être qu’Althéa et Galathée pourrait la repérer dans cette nuit et essayer d’agir...

    - Pourquoi me sacrifier ? Peut-être parce que je veux aider des amis, des gens qui comptent pour moi... Je me suis engagée, de mon propre gré, dans une folle entreprise, qui consiste à essayer de vous sauver. Mais en vous voyant je crois qu’il n’y a plus grand-chose en vous de bon. Ou, si il y a encore un semblant de raison, vous le cachez bien. Vous ne semblez vivre que pour la vengeance...

    Elle fut surprise de son audace mais elle s’en fichait. Sa main tira doucement son épée. En sortant du fourreau, la lame produisit un petit bruit métallique qui se répercuta dans les ténèbres... Elle poussa doucement la harpe sur le côté, se souvenant de la requête de Galathée, espérant qu’elle ne subirait pas trop de dégâts.
    Et, comme pour son combat final, elle se dressa de toute sa hauteur, son épée tendue devant elle, prête à frapper.
    Même si le sort du combat était déjà décidé d’avance, elle ne fuirait jamais, et ne laisserait pas à son adversaire la joie de la voire le supplier.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  6. #66
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l'invasion des hombres et des sombréros]

    Il s'avançait, drapé dans son sort de ténèbres. Sous peu, il allait fondre sur Themis comme un prédateur sur sa proie. Aucun moyen de le repérer. Au moins que ...

    "Est ce bien Taliesin, notre ami que nous avons retrouvé à Manost ? Je le reconnais à peine. Jamais il n'aurait agi ainsi, ni même proféré de si horribles paroles"


    Elle avait parlé sans quitter l'endroit où elle était caché. Essayer de le faire parler pour qu'il se découvre. Et détourner si possible son attention de Thémis. Son cœur battait à tout rompre. Elle avait tout fait pour que sa voix soit neutre mais elle tremblait de peur. L'être des ténèbres était là, tout près. Et il venait les chercher pour les entrainer avec lui dans sa sombre nuit.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #67
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des vilains, quoi.

    Lorsque la lumière se résorba, les abandonnant dans les ténèbres, Galathée sut qu’il était venu au rendez-vous. Un sentiment de panique s’immisça en elle, mêlé à un indicible soulagement. Il les avait privées d’emblée de leurs yeux, alors qu’il y voyait probablement aussi clair qu’en plein jour. Les choses étaient déjà mal embarquées. Mais la rôdeuse avait appris à décrypter le monde avec ses oreilles, et elle se concentra sur le moindre bruissement, le moindre souffle, qui pourrait la renseigner sur la proximité de leur adversaire. Combien de temps pouvait durer ce satané sort ? Un instant, une heure, une nuit ? Il fallait compter sans.
    Courageusement, Thémis continuait de jouer.

    Puis il se manifesta. Galathée se sentit glacée d’entendre cette voix, ce ton, et bientôt, elle réalisa que ce qui l’avait envahie était une haine dangereuse, qu’elle avait peine à maîtriser. Pas une haine dirigée contre Taliesin, mais plutôt contre cette chose qui prétendait se servir de lui pour accomplir ses desseins.

    Mais elle avait vu juste : le Monstre était intrigué par la présence de Thémis, et son arrogance exsudait dans chaque mot qu’il prononçait. Il se croyait intouchable, invulnérable, et elles n’étaient dignes que de son mépris, de vagues commentaires acerbes avant la mise à mort.
    C’est ce qu’on va voir, songea-t-elle.
    Galathée ne pouvait rien viser des hauteurs, mais il serait facilement repérable depuis le sol. Thémis se mit soudain à parler en retour, provocante, et Althéa ajouta quelque chose, d’un ton désolé, depuis sa cachette. Le son d’une lame glissant hors du fourreau siffla alors, et la rôdeuse cessa de tergiverser.

    Elle enjamba le rebord de la fenêtre, saisit ses pommes, et un instant, se remémora la disposition des éléments dans la ruelle. Un empilement de tonneaux contre le mur de droite, un auvent pentu juste en face, et deux fenêtres au-dessus, une charrette sans roues non loin de Thémis, une pile d’immondices quelque part plus bas. Elle prit une profonde inspiration, et lança ses projectiles au petit bonheur la chance, espérant causer un maximum de raffut. Une vitre vola en éclat, un tonneau chut avec fracas, et profitant de cette légère diversion, elle sauta dans la rue, emportant son arc et le filet dans sa chute. Elle se réceptionna sur la pierre, plus bas qu’elle ne l’avait estimé, et sentit un élancement dans sa cheville droite, mais cela ne l’empêcha pas de se ruer droit sur l’endroit où elle estimait que le barde devait se trouver. Si elle avait entendu juste, il était déjà presque sur Thémis.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  8. #68
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    La tirade de Thémis arracha au Monstre une grimace haineuse, et il s’apprêtait à la tancer d’une riposte cinglante lorsqu’une voix se fit entendre, derrière lui. Bien, il savait à présent où se tenait Althéa... Il s’occuperait d’elle le moment venu mais rien ne l’empêchait de récompenser sa si charmante intervention. Il s’exclama donc, tout en tirant son épée, ainsi que le faisait Thémis, devant lui :


    -Tu n’as pas idée de qui je suis à présent, si tu crois que semblables mots peuvent m’atteindre. Oh, oui, tu aurais peut-être fait naître du remord chez celui que tu connaissais, faible et pitoyable créature qu’il était ! Mais moi, je me gausse... Ne t’attriste point trop, cependant. Tu aimais les histoires, petite, n’est-ce pas ? Et bien, si tu me laisse une minute, j’en sais une que tu devrais apprécier.... Oui, je te la conterai tandis que je t’ouvrirai et te viderai comme un poisson...

    Il s’esclaffa et, l’épée brandie, s’apprêtait à fondre sut Thémis lorsque des bruits retentirent tout autour de lui. Tournant la tête, il vit fuser en tous sens de petits projectiles ronds. L’un d’entre eux passa à sa portée et, par réflexe, il s’en saisit. Une pomme ? En étaient-elles réduites à lui jeter des pommes ?

    A cet instant, une silhouette jaillit d’une fenêtre, au premier étage d’une maison contiguë. Retombant souplement sur le sol, elle fondit sur lui sans la moindre hésitation. Maudite rôdeuse ! songea-t-il. elle a plus d’oreille que ses compagnes... Lorsqu’elle fut sur le point de le rejoindre, il fit un pas de côté, presque nonchalant. Mais Galathée dut l’entendre car elle modifia sa trajectoire et il lui fallut bondir vivement pour ne pas être percuté de plein fouet. S’il parvint finalement à l’éviter, il ne put empêcher la jeune femme de le frôler.


    -Oh, quel empressement ! gloussa-t-il en reculant prestement. Que me vaut, Galathée, que tu veuilles à tout prix m’étreindre ? Est-ce pour me remercier d’avoir interrompu tes ébats avec les Rouges, avant-hier ? Si j’avais su que tu manquais à tel point d’affection, je les aurais laissé terminer...

    Puis il se tut et, le plus silencieusement possible, se mit à contourner Galathée, afin de la mettre entre lui et Thémis. Si la bretteuse, animée par la fougue de la jeunesse, venait à le charger lors de sa prochaine tirade, c'est la rôdeuse qu'elle embrocherait. Aussi peu probable soient les chances que la chose se réalise, l'idée ne l'en réjouissait pas moins au plus haut point.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #69
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée jura à voix basse. Il y voyait, et clair. Mais curieusement, son ton railleur et ses insinuations la laissèrent de marbre: elle était tout entière à l'urgence de la situation. Et il était à nouveau en mouvement, même s’il faisait attention de ne point faire de bruit. Mais les guenilles dont il était vêtu n’étaient pas à proprement parler adaptées à la furtivité. Elle regretta de ne plus avoir d’odorat. Vu son état, elle l’aurait repéré à l’odeur.
    Pourtant, il n’attaquait pas, sans doute toujours trop sûr de lui, se délectant de l’ascendant qu’il avait sur elles, privées de clarté.
    Elle entendit quelque chose venir droit sur elle et comprit que Thémis était elle aussi en train de se déplacer.
    Et puisqu’il la voyait de toute façon...

    « Je ne me souviens pas de t’avoir vu, dans cette ruelle. S’il y avait quelqu’un, ce n’était certainement pas toi. » cha-t-elle alors, permettant à ses deux comparses de la localiser à leur tour.
    Paradoxalement, parler était sans doute devenu leur seul moyen de se signaler clairement les unes aux autres. Peut-être n’était-ce que chose normale lorsqu’on avait à maîtriser un barde.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  10. #70
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l'invasion des ombres]

    Thémis s’apprêtait à fondre sur le Monstre, avec l’énergie de la colère qui l’animait en cet instant, d’une redoutable violence. Mais, au même moment, des bruits se firent entendre de toutes parts, elle sut que Galathée était passé à l’action. Des trois c’était elle qui était la plus apte à ce déplacer dans la nuit complète. Elle l’entendit courir droit sur Taliesin, qui se trouvait à quelques mètres d’elle. Celui-ci riposta et lança à son adresse une nouvelle réplique tintée de son habituelle ironie cinglante.
    Le silence retomba, lourd, inquiétant. Thémis se déplaça légèrement, pour avoir une meilleure liberté de mouvement mais elle ne pouvait rien tenter car elle risquerait de blesser une de ses compagnes.
    Galathée rompit le silence et Thémis sursauta, elle n’avait pas imaginé que la rôdeuse se trouverait si près d’elle. Un gloussement de Taliesin la fit le localisé et soudain elle comprit son plan, pensait-il vraiment qu’elle allait se jeter sur lui, avec une telle obscurité ? La pensait-il aussi imprudente ?
    Thémis s’avança de quelques pas de sorte qu’elle se plaçât à coté de Galathée.
    De nouveau elle parla :
    -Puis-je vous pauser une autre question ? Encore désolée de vous importuner mais la nuit s’annonce longue alors autant s’occuper... Elle marqua une légère pause, cherchant les mots les plus justes. Que ferez-vous quand vous aurez assouvi votre vengeance, quand Nwalk sera mort, et avec lui tout ses serviteurs ? Continuerez vous à mener une vie de débauche et de misère ?
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  11. #71
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête : l'invasion des vilains pas beaux

    Althéa avait entendu bouger dans la ruelle. Outre la voix de Taliesin dont les paroles lui avaient glacé le sang, elle avait perçu des bruits de pas qui n'étaient pas les siens. Un pas feutré, souple et agile, celui de Galathée sans aucun doute. A ce que disait le barde, elle s'était jetée sur lui. Elle espéra qu’il ne l’avait pas blessée. Elle avait reconnu le déplacement agile de Thémis. Elles étaient toutes les deux face au monstre. Que pouvait elle donc faire ? Aller rejoindre la rôdeuse ou la bretteuse ou chercher un autre plan ? Dans tous les cas, continuer de le faire parler comme le faisaient les deux autres, se repérer à sa voix. Puis si possible le contourner et le prendre à revers. Mais pour l’instant, c’était lui qui avait l’avantage du terrain. Si seulement elles avaient eu un parchemin de dissipation de la magie avec elles ! Qu’allaient elles pouvoir faire. Elle se sentait incapable de réfléchir à toute vitesse.

    Elle avait entendu une masse choir dans la ruelle. Un craquement de bois. Un tonneau. Il y avait des tonneaux dans la ruelle. Peut être pourraient ils les aider ? S’il y avait la possibilité de les faire rouler sur Taliesin quand il s’approcherait … Cela le déséquilibrerait peut être. Mais elle risquait en même temps de faire tomber ses alliées. Non, c’était un plan idiot.

    Mais il lui fallait bouger pour le prendre par surprise. Se rapprocher ensuite. Elle profita que Thémis parlait au barde pour bouger rapidement sur le coté le plus discrètement possible. Puis attendre qu’il se découvre. Et foncer …
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #72
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le Montre prit soin de se mettre à bonne distance des deux jeunes femmes – et d’Althéa qui, enfin s’était décidée à sortir, comme un coup d’œil dans sa direction le lui avait appris – avant de répondre à l’impudente harpiste. Il voyait bien qu’elles essayaient de le faire parler, de gagner du temps, mais quand bien même : elles ne représentaient pas un réel danger, s’il prenait ses précautions. Et puis, c’était si tentant de jouer avec leurs nerfs en pelote...

    -Ce que je ferai ? Prendre le frais dans ma tombe, me reposer un peu, sans doute. J’en aurais besoin. Cela fatigue, d’étriper, savez vous ? Mais enfin, il faut bien que quelqu’un fasse le travail ! Je me suis toujours dévoué... Encore une chose qui n’a pas changé !

    Il étouffa un éclat de rire dément, se déplaça à nouveau et reprit, dans un sofufle.

    -Mais trêve de plaisanterie. Votre compagnie m’agrée fort, mais nous n’avons pas toute la nuit, non. J’ai des choses autrement plus importantes à faire que de réduire au silence les impertinentes... Alors, par laquelle d’entre vous vais-je commencer ?

    Et, sans attendre, il bondit en avant, l’épée tendue, en direction de Galathée. Tant que les ténèbres régneraient, ce serait elle, la plus dangereuse. Autant commencer, dès lors, à l’affaiblir.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  13. #73
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Il y eut un brusque bruit de cavalcade, et Galathée réalisa que Taliesin venait droit sur elles, ayant mis un terme provisoire à ses bavardages.
    « Ecartez-vous ! » s’exclama-t-elle en donnant une légère bourrade à Thémis.
    Mais c’était après elle qu’il en avait, elle s’en rendit compte lorsque le bruit de ses pas s’interrompit alors qu’il prenait son appui, et que sa lame siffla dans l’air.
    Bon sang, je ne vois rien, songea-t-elle.
    Le son lui permit cependant d’anticiper la direction du coup, sa hauteur approximative, et elle pivota sur elle-même, s’esquivant comme il frappait, tout en interposant son arc entre la lame et son corps. Cependant, elle bougea un peu trop tard, la violence du choc projeta le bois de l’arc contre son épaule et elle sentit avec acuité le tranchant de l’épée lui mordre brièvement la peau avant de glisser, et le souffle du déplacement d’air quand le barde la frôla. Elle essaya de le bousculer, dans un geste réflexe, mais il anticipa le mouvement, le vit, simplement, et elle ne brassa que de l’air. Elle l’entendit faire quelques pas, s’immobiliser, tandis qu’elle portait la paume de la main à sa blessure. Le sang coulait, mais elle contrôla rapidement la motricité de son bras. Ce n’était qu’une estafilade. Taliesin était à quelques mètres, elle entendait sa respiration tranquille tandis qu’il faisait volte face et préparait un nouvel assaut. Pas le moment de perdre sa concentration. En même temps, c’était mieux qu’il vienne sur elle en priorité. Bien que peu férue de combat, elle était la plus à même d’anticiper ses coups et d’y survivre tant qu'elles n'y verraient goutte. Cela permettrait peut-être aux deux autres de préparer une riposte, ou de se positionner en attendant... une hypothétique lumière.

    " Raté." fit-elle, espérant que cela suffirait à lui garantir la seconde salve.
    Il n'y avait plus vraiment matière à jouer les bravaches.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  14. #74
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    -Ton sang dément tes paroles, douce amie ! répartit le monstre, hilare. Et encore n’etait-ce là qu’un petit aperçu. Un hors-d’œuvre, dirais-je. Voyons si tu esquiveras aussi mal le plat suivant...

    Il repartit en avant, l’épée tendue, tout en fouillant de sa main libre l’intérieur de son manteau en loques. La rôdeuse parvint sans mal à éviter son assaut grossier ; mais au moment où il la dépassait, l’elfe brandit une dague et tenta de lui en lacérer la cuisse. Le mouvement de la rôdeuse l’éloigna trop de lui pour que le coup porte à point, mais il parvint néanmoins à lui causer une estafilade, longue mais peu profonde, qui se mit à saigner abondamment.

    -Oh oui, aussi mal esquivé ! soupira-t-il, une fois hors de portée. C’est trop facile, décidément. J’espère que tes amies sont moins empotées que toi, sinon, je perds vraiment mon temps... Hum, laquelle vais-je tester, à présent ? Notre moussaillon amateur d’histoires ou notre harpiste suicidaire ?

    Il hésita une seconde puis fondit sur Althéa. Elle se trouvait éloignée de Galathée et cette dernière ne pourrait donc pas tenter de l’intercepter pendant sa charge...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  15. #75
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête : l'invasion des chaussettes

    Althéa avait frémi des pieds à la tête en entendant les dernières paroles de Taliesin. Sur qui allait il fondre à présent ? Aucun indice ne lui permettait de voir sur qui il allait s'abattre. Ne disposant pas de l'oreille acérée de Galathée, elle ne réalisa que Taliesin était sur elle que lorsque l'épée du barde fut au dessus d'elle. Elle ne l'évita que par réflexe, se penchant en désordre pour éviter le fer. Puis elle recula, parant tant bien que mal avec son épée, face à un adversaire qu'elle ne voyait pas, réprimant avec peine des sanglots de frayeur.

    Son repli avait bientôt était stoppé par un objet. Elle sentit une surface de bois. Les tonneaux dont les plus gros étaient couchés et retenus ensemble par un lien solide. Ils pouvaient lui garantir un repli ou précipiter sa chute si elle s'y prenait mal. D'un bond, elle sauta sur le premier puis sur le second. Le tas bougea un peu en émettant un grincement de mauvaise augure mais ne bougea pas. Restait à savoir si le barde allait prendre le risque de la rejoindre.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  16. #76
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le Monstre siffla entre ses dents.


    -Tu te crois sur ton bateau à crapahuter comme ça, hein ? Et bien, je vais t’aider à te sentir chez toi !

    Il bondit en avant et, d’un coup précis de sa lame, trancha la corde reliant les tonneaux. Puis il leur décocha un virulent coup de pied et se recula en s’esclaffant, tandis que le tas instable s’effondrait dans un vacarme assourdissant, entraînant Althéa dans sa chute.


    -Alors, ça ressemble au roulis, non ? Il ne manque plus que le cris des mouettes... Mais on peut arranger cela en faisant couiner tes amies...

    Il se tut et reporta son attention sur Galathée et Thémis. Il se déplaça de manière a se trouver juste en face de cette dernière et, accessoirement, à avoir Galathée sur sa gauche. Brusquement, il bondit, bien décidé à estourbir la bretteuse. Quant à la rôdeuse, si elle s’avisait de tenter quelque chose, la dague serrée dans sa main gauche serait là pour l’accueillir.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  17. #77
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l'invasion des ombres]

    Thémis fut écartée par Galathée alors que le Monstre se dirigeait à toute allure dans leur direction. Elle devina que Taliesin avait choisi de s’attaquer d’abord à la rôdeuse comprenant que, dans cette nuit, c’était elle la plus dangereuse.
    Elle recula, indécise, sachant pertinemment qu’elle ne pouvait lui venir en aide, sous peine de la gêner ou même de la blesser. Les bruits de lutte se faisaient plus intenses et il recommença à parler, sarcastique. Mais après la dernière parole, elle retint son souffle, c’était Althéa qu’il allait charger maintenant.
    Et elle, elle restait là comme une simple spectatrice, ne pouvant intervenir. Un craquement sinistre retentit, comme si un tas d’objets lourds – des tonneaux ? – s’effondrait. Si la bretteuse avait essayé de s’y réfugier, elle espéra qu’elle n’aurait pas de dommages.
    Le silence retomba mais des bruits de pas se rapprochaient à une allure folle, le temps qu’elle réalise ce qui se passait le Monstre était déjà sur elle. Thémis essaya d’esquiver par la droite mais il était déjà trop tard. Un sifflement retentit, et la lame lui mordit la peau, s’enfonçant profondément dans la chair de son épaule.
    Sous le choc elle ne put retenir un cri de douleur, qui se répercuta en écho dans la ruelle.
    Mais dans un réflexe de défense, elle pivota et fendit l’air de son épée, espèrent qu’elle se ficherait dans une partie vitale de son adversaire. Sa prière ne fut pas exaucée, sa lame rencontra un élément solide, et elle luta quelque seconde avec l’épée de Taliesin. Un crissement de métal effroyable retendit. Elle redoubla d’effort, un genou désormais à terre, à deux mains, elle tenait tête au Monstre. Celui-ci intensifia son effort. D’un coup elle recula violemment en arrière, ignorant le liquide chaud qui lui coulait le long de son bras, tous ses sens en alerte pour tenter de parer le nouvel assaut qui ne tarderait guère...
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  18. #78
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée entendit Althéa chuter, mais il lui était impossible de la retrouver sans risquer de heurter quelque chose à son tour. De plus, Taliesin était à nouveau en mouvement, cette fois, sans doute, vers Thémis.
    Il joue avec nous, songea-t-elle avec colère.
    De dépit, elle ferma les yeux et concentra tout son esprit dans les formes de vie des alentours, scrutant chaque recoin de la ruelle, à la recherche d’un rat, d’un chat, de n’importe quelle créature susceptible de leur venir en aide.
    L’élu fut un rongeur de bonne taille, queue pelée et poils hirsutes, qui fourrageait parmi les immondices sans se soucier du combat. Subjugué en une seconde par la rage et le désespoir qui émanaient de la rôdeuse, il s’immobilisa, leva la tête, et ses petits yeux perçants vrillèrent l’obscurité pour découvrir ce tableau étrange, trois jeunes femmes, un Monstre fou, et l’une d’entre elles tendue dans sa direction à lui, rat insignifiant, sale et misérable, le fixant et fixant le monde par ses yeux à lui. Taliesin était debout, hilare, Thémis à genoux, et Galathée banda son arc. Trop à gauche, songea le rat. Trop bas, songea la rôdeuse. Pivote, tend, ne tremble pas, grignote, pas le choix, plus maintenant, c’est lui ou nous, oh une pomme, lâche cette corde, bon sang...
    Elle quitta le rat, sentit la vibration de la flèche qui part, retrouva les ténèbres, et se félicita de ne point y voir lorsque le son mat du trait qui touche sa cible retentit, étouffé, droit devant elle. Elle avait visé l’épaule droite. Plus ou moins. La jambe aurait été une autre option, ou bien le coeur, la gorge, le front. Elle savait qu’il était protégé, mais la flèche avait été tirée presque à bout portant.
    Il va nous étriper, songea-t-elle, comme un cri de haine pure retentissait, sonore, dans la ruelle meurtrie.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  19. #79
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Il y eut un tintement métallique lorsque, le bras engourdi par des vagues successives de douleur, le Monstre lâcha son épée. Tout amusement, toute envie de jouer avec ses proies avait disparu de son esprit. A se voir trop avantagé, il en avait oublié qu’elles pouvaient mordre. On ne l’y reprendrait pas. Finit de rire : il allait les tuer. Salement, cruellement, mais les tuer tout de même. Et vite.
    Il passa sa dague à la ceinture, empoigna l’empennage de la flèche fichée dans son épaule droite et le brisa. Puis, les dents serrées, il fouilla la plaie de ses doigts, saisit la pointe de fer et la retira d’un coup sec.
    La douleur irradia tout son corps, et il ne put retenir un grognement animal. Mais il ne chancela pas. Ne faiblit pas. La douleur vint nourrir sa haine, l’exalter telle le soufflet d’une forge exalte la flamme du brasier. Et il chargea.
    Galathée l’entendit venir : il ne faisait aucun effort pour se dissimuler. Elle s’apprêtait à bondir lestement pour l’éviter lorsque, tout à coup, la lumière revint. Prise au dépourvu, elle hésita une seconde. Cela suffit à l’ancien barde pour la percuter de plein fouet et l’envoyer au sol.
    Il l’accompagna dans sa chute, se cramponna à elle lors du choc pour ne pas rouler de côté. Sans attendre, niant le feu qui lui rongeait l’épaule, il posa sa main droite sur la gorge de la jeune femme et lui releva le menton. De l’autre, il tira sa dague et la brandit.

    -C’est fini pour toi... croassa-t-il en abattant la lame.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  20. #80
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Si Galathée avait espéré le retour de la lumière, elle n’avait pas anticipé l’émotion qui la saisit en découvrant, à nouveau, le visage de l’ennemi. Contempler, même une seconde, même dans la frénésie de l’affrontement, ce qui avait été un ami, et dont il ne restait que la forme pervertie, bouffée par une fureur démente, la paralysa. Taliesin la renversa donc aisément, la percutant de plein fouet, et ils chutèrent ensemble sur le sol de la ruelle. La force du Monstre semblait décuplée par sa haine, mais Galathée rayonnait d’une rage froide qui, si elle était sans commune mesure avec ce qui animait son adversaire, affinait néanmoins ses réflexes de survie. Elle saisit vivement la main qui tenait la dague, l’arrêtant tout juste à temps et enfonça ses ongles dans les articulations du poignet du barde, espérant qu’il lâcherait son arme. Elle sentit néanmoins la pointe de la lame lui frôler la joue, remonter vers son oeil, avant de stabiliser quelque part au-dessus d’elle. De l’autre main, elle agrippa l’épaule blessée et sans hésitation, y plongea les doigts, cherchant à provoquer un maximum de souffrance, n’importe quoi pour libérer sa gorge déjà meurtrie. Elle songea une seconde à lui flanquer un coup de genou dans le bassin, mais ses guenilles, si elles ne favorisaient pas ses mouvements, freinaient aussi ce genre de velléités. Si seulement elle pouvait inverser la position... Mais il pesait de tout son poids sur elle, avec notamment un genou sur sa cuisse meurtrie, et elle ne parvenait pas à trouver un appui suffisant sur le sol pour le renverser.
    Il ne lui restait plus qu’à espérer qu’Althéa ou Thémis trouverait suffisamment de force pour se relever et venir flanquer un bon coup sur le crâne de l’importun. Jusque là, elle devait juste le tenir en respect.
    Elle libéra ses doigts de la plaie et cogna deux fois du poing sur son épaule.
    Puis, sans fléchir, elle tenta de retrouver le rat.
    Dernière modification par Galathée ; 31/12/2007 à 15h52.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  21. #81
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l'invasion des ombres]

    Elle entendit quelque chose fendre l’air à une vitesse inquiétante, et se planter près d’elle.
    Thémis comprit avec une pointe de joie que Galathée avait réussi, dans ces ténèbres, à tirer une flèche et que, part bonheur, elle avait atteint sa cible. Mais soudain, elle réalisa, avec horreur, l’état de colère dans lequel le Monstre allait être.
    Sa pensée se confirma en entendant son cri haineux s’élever dans la nuit, semblable à celui d’une bête devenue littéralement folle.
    Ses yeux s’agrandirent d’effroi, elle serra tellement fort son arme que ses phalanges en devinrent blanches.
    Elle entendit un bruit de métal, un grognement de douleur...
    Puis plusieurs choses se produisirent resque simultanément. Taliesin se précipita dans la direction de Galathée, la haine et la douleur semblait lui avoir décuplé ses forces. Puis les torches réapparurent, éclairant de leur faible clarté le triste tableau que présentait la ruelle.
    Elle chercha des yeux Althéa et elle distingua sa silhouetter, inerte sur le sol, au milieu des tonneaux dispersés ici et la. Elle resta quelques secondes clouée sur place à l’observer, mais un bruit la ramena à la réalité. Se retournant, elle aperçut la rôdeuse et le barde qui luttaient avec acharnement. Celui-ci avait l’avantage et tenait de sa main valide un poignard qui scintillait d’un éclat inquiétant et qui s’approchait dangereusement de son cou.
    Si personne ne faisait rien, Galathée allait mourir...
    D’un seul coup elle s’élança sur le Monstre, ignorant l’élancement à son épaule. Taliesin était si absorbé par sa tâche qu’il ne la remarqua pas ; Elle brandit son épée et du plat de sa lame l’abattit sur son crâne.
    Dernière modification par Thémis ; 31/12/2007 à 16h51.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  22. #82
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    La lame frappa sa cible avec violence, envoyant la tête du Monstre percuter de plein fouet le visage de la rôdeuse, en dessous de lui. A demi sonné, sa chevelure poisseuse ruisselant de sang frais, il glissa, roula de côté sur les pavés de la ruelle, la main gauche désespérément crispée sur la lame de sa dague.

    Voant qu’elle avait échoué à l’assommer, Thémis leva une nouvelle fois son arme. Mais l’ancien barde roula de nouveau, évitant de justesse le coup. D’un bon souple – quoi que chancelant – il se redressa, recula de plusieurs pas et récupéra son épée abandonnée au sol.

    Sa prise sur l’arme était malaisée et son bras droit tremblait, tout à la fois engourdi et enflammé par la blessure qui béait à son épaule. Mais son visage, ses yeux surtout, flamboyaient d’un éclat sinistre, mortel. Le Monstre était blessé, mais peut-être cela le rendait-il plus dangereux encore. Il ne pipait mot, campé sur ses appuis, guettant la moindre opportunité de fondre sur ses ennemies, de les réduire en charpie, de s’abreuver de leur sang.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  23. #83
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Le front de Taliesin atteignit Galathée en plein nez et elle poussa un cri de douleur en l’entendant distinctement craquer. Heureusement, à la souffrance succéda la libération, car le barde se dégagea, sans doute pour échapper à l’assaut suivant, et la rôdeuse put prendre une profonde inspiration, sanglante mais salvatrice. Percevant les échos du combat qui se prolongeait, elle se redressa tant bien que mal et récupéra son arc. A quelques mètres, Thémis faisait face au Monstre. Ils avaient l’un et l’autre l’épaule en sang, tenaient leur arme avec détermination et difficulté, mais l’expression de Taliesin en dénotait la dangerosité extrême. De là où elle était Galathée ne pouvait pas voir le visage de la bretteuse, mais elle doutait que la même folie en déborde. Althéa ne se manifestait plus, mais la rôdeuse ne pouvait pas, ne devait pas, s’en soucier pour l’heure.
    Elle appuya une main contre son nez, mais l’hémorragie était légère. Par contre, le simple contact de ses doigts la fit grimacer. Il n'était de toute façon pas l'heure aux considérations esthétiques...
    Elle finit par trouver une flèche encore en état dans son carquois, dont le contenu avait souffert de la chute, et l’encocha dans la corde de son arc. Puis elle avança vers eux, la flèche dirigée vers le sol, avant de la dresser vers le barde. La douleur qui irradiait dans son visage lui donnait la nausée, et des papillons pourpres traversaient son champ de vision, rendant son tir incertain. Elle ne relâcha cependant pas la corde, espérant à moitié qu’il renoncerait, les découvrant tenaces et en légère supériorité numérique.
    L’espoir fait vivre.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  24. #84
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Elle se redressa en ayant raté son second coup et vit le barde ramasser son épée. Elle fut soudain paralysée, car Taliesin était illuminé par un des rares rayons de lune, qui avaient réussi à passer la barrière de brume. Les ténèbres ayant disparu, c’était la première fois qu’elle le voyait aussi nettement, ses yeux fous la fixaient, chaque trait de son visage était tiré par la haine qui l’avait rongé jusqu'à à effacer tout ce qu'il pouvait y avoir d’humain chez lui. Ses vêtements en guenille, tâchés de sang, pendaient misérablement et sa chevelure formait une couronne rougeâtre sur sa tête. Tout ceci formait un étrange tableau, mélangent l’horreur à la haine, un tableau tel que jamais de sa vie, Thémis n'avait contemplé.
    Reprenant ses esprits, elle recula et se prépara au combat. Il fallait qu’elle retienne le monstre le plus longtemps possible, permettant ainsi à Galathée de se remettre.
    Elle s’élança alors vers Taliesin, son épée, tachée de sang, tendue vers lui. Il riposta mais ses réflexes étaient affaiblis. Elle en profita, et fendit l’air mais le rata de peu. Violemment, elle attaqua de nouveau et, prenant le Monstre de vitesse, elle réussi à le toucher. Sa lame s’enfonça dans son avant-bras. D’un coup sec elle arracha son épée de sa chair et ne dissimula pas sa joie. Elle relâcha légèrement sa garde et le barde en profita pour bondir, son épée tendue. Celle-ci vint se planter dans une de ses jambes, s’enfonçons une nouvelle fois très profondément.. Un nouveau cri de douleur lui fut arraché. Elle lâcha son épée et tituba. Elle leva la tête, entrevit le sourire carnassier du Monstre et le reflet de sa lame toute proche...
    Dernière modification par Thémis ; 05/01/2008 à 17h12.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  25. #85
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Il n'y avait plus d’échappatoire.
    Galathée écarta les doigts à regret, laissant fuser sa flèche vers son adversaire, profitant de ce qu’il s’était redressé pour mieux frapper la bretteuse. Aveuglée par la douleur, la rôdeuse n’était pas capable d’ajuster finement son tir, mais elle refusait de viser pour tuer. Il devait encore être possible d’éviter ce qui restait inacceptable, en dépit de tout, du sang et de la souffrance. En même temps, Thémis n’avait pas mérité de mourir et ce qu’il restait de Taliesin ne méritait plus de vivre.
    Elle sentit cependant des larmes lui envahir les yeux, brouillant encore davantage sa vision, comme le trait touchait sa cible, in extremis, repoussant le barde en arrière. Elle passa une main vive en travers de son visage pour affronter les dégâts, chassant l’eau salée et l’hémoglobine. Elle l’avait touché au flanc gauche, juste au-dessus de la hanche, et son regard reflétait une surprise douloureuse qui ne manquerait pas d’alimenter sa fureur. Comme un animal blessé, il ne songerait jamais à fuir ou à capituler, elle en était de plus en plus consciente.
    Elle pouvait profiter de sa stupeur pour tirer encore une fois, rapidement, dans la jambe, le mettre à terre définitivement, mais elle ne se sentait plus capable de lui faire du mal. Elle préféra se porter au secours de Thémis, franchissant rapidement la distance qui les séparait.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  26. #86
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 932

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Il n’était plus que colère, douleur, rage. Il brûlait de fondre sur les deux jeunes femmes, de les frapper sans relâche de sa lame, de les réduire en charpies sanglantes… Déjà, il bandait ses muscles pour bondir, pour charger, mais il se força à ne pas bouger. Elles étaient blessées, certes, mais lui l’était encore plus. Il pourrait peut-être en tuer une ; l’autre, cependant, l’abattrait sans coup férir. Non, il ne devait pas succomber à sa folie meurtrière, mais bien réfléchir…

    Une idée froide, calculatrice se fraya un chemin parmi la haine pure qui bouillonnait dans son esprit, et il s’y raccrocha aussitôt. Il devait jouer sur leurs faiblesses. Après tout, n’étaient-elles pas venues pour le « sauver » ? Galathée aurait pu décocher une nouvelle flèche. L’éliminer pour de bon. Or, elle n’en avait rien fait. Elles avaient essayé de réveiller ce qu’elles croyaient être lui. Avec la harpe, avec leurs mots… Il devait profiter de cette aubaine, leur faire croire qu’il était ébranlé dans son âme et, ainsi, gagner du temps…. Il avait en mémoire un sort qu’il gardait pour les situations telles que celle-ci, un sort propice à faire définitivement pencher la balance en sa faveur. Si seulement il pouvait le lancer…

    Alors, il tomba à genoux, se forçant à arborer une expression de surprise, d’effroi, et croassa d’une voix qu’il tenta de rendre poignante, vibrante d’émotion irrépressible..

    -Que… Qu’ais-je fait ? Par Corellon, qu'ais-je fait ?

    Il laissa choir dague et épée, et un sanglot des plus convaincants monta de sa gorge asséchée.

    -Galathée… hoqueta-t-il. Je… Je ne comprends pas… Je me souviens… Manost… Mais le reste… Oh Dieux, que c'est-il passé ?

    Il baissa son regard sur la flèche émergeant de son flanc, écarquilla les yeux comme s’il venait juste de la remarquer, et y porta une main tremblante.

    -Non… Je ne veux pas mourir comme ça… Pas sans avoir compris… Pas sans avoir parlé…

    D’un geste de sa main libre, il envoya ses armes tinter aux pieds des deux jeunes femmes.

    -Je…Je me rends… Je vous demande pardon… Laissez-moi juste… me soigner… Je ne tiendrai plus longtemps, sinon... Je ne veux pas partir comme ça… Laissez-moi me soigner, je vous en prie... Après, vous ferez de moi ce que vous voudrez. Me tuer, s ‘il le faut… Je crois… Je crois que ce sera mieux ainsi… Mais… Je veux savoir…

    Sa voix s’étrangla, un spasme secoua son corps, et il commença à incanter. Il n’était pas peu fier de sa prestation et, à en juger par les mines de ses adversaires, il les avait sinon convaincues, du moins surprises. Si elles lui laissaient suffisamment de temps pour lancer le sortièlge, alors…

    Alors se dresseraient entre elles et lui un élémentaire de feu. Alors elles seraient perdues.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  27. #87
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête : l'invasion des fours (comprenne qui voudra)

    Un mouton, deux moutons, trois moutons. Ma tête. Le retour à la réalité fut plutôt douloureux. Un univers tangent, multiple et terriblement instable. Et humide ... Humide ? Déjà, un liquide poisseux sur son visage. Du sang ... Elle avait dû se faire mal à la tête. En tombant. En tombant de ... De tonneaux. Elle était peut être au Loyal Paladin et allait sûrement au devant d'une gueule de bois monumentale. Mais elle ne se souvenait pas d'une fête. Non, plutôt d'autre chose de nettement moins agréable. Une fuite dans le noir. Une sensation de roulis, une chute, le noir ...

    Taliesin, l'obscurité, Galathée, Themis, les tonneaux ... Le combat. Elle se releva d'un bond. Un élancement se réveilla dans son épaule gauche. L'espace d'un instant, elle manqua retomber. Mais le barde se trouvait devant elle. Il tournait le dos à ses deux comparses d'arme. Et il avait l'air d'incanter. Un souvenir diffus dans un passé lointain, du temps où le barde comptait parmi ses alliés. Elle l'avait vu préparer un sort de cette sorte. Pas un sort de soin. Non ! La dernière fois, il avait convoqué des monstres ... Vite agir. Mais ne pas le tuer ... Elle avait regardé autour d'elle. Des morceaux de tonneau. Un plus gros que les autres pouvait avoir la taille requise, de quoi l'étourdir ... Vite, plus vite. Allant aussi vite qu'elle le pouvait elle se rua sur Taliesin et le tapa à la tête assez fort pour l'assommer.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  28. #88
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée vit Althéa arriver derrière Taliesin, et réalisa à son expression que le barde n’était certainement pas en train de lancer un sort de soins. La mémoire lui revint et elle le revit effectuer les mêmes gestes, dans un autre contexte, un passé révolu. Elle se porta en avant au moment où la bretteuse lui asséna un coup violent sur la tête. Surpris, le barde s’interrompit avec un hoquet, ses yeux se révulsèrent une seconde, et il versa vers l’avant, menaçant de s’empaler davantage sur la flèche qui lui perçait déjà le corps. Mais la rôdeuse le bouscula in extremis, et il tomba sur le côté, puis sur le dos, où il demeura, inerte.

    Silence. Seules les respirations haletantes des trois jeunes femmes vrillaient la nuit.

    Galathée s’accroupit et se pencha sur le corps de Taliesin, glissant deux doigts contre sa gorge. Elle sentit distinctement le sang battre à sa carotide, régulier en dépit de son inconscience et des blessures qu’il avait subies. Il était vivant. Doublement vivant. Elles l’avaient maîtrisé sans l’abattre, et de surcroît, Taliesin n’avait rien d’un zombie ou d’une créature de l’ombre. Sa poitrine se soulevait doucement, presque invisible, et sa peau avait la chaleur souple de ceux qui jouissent encore de l'existence.
    Elle s’assit lourdement sur le sol de la ruelle, chassa l’eau qui lui embuait le regard, et se tourna vers ses compagnes éprouvées.

    « De la corde, vite. Nous devons l’attacher avant qu’il ne reprenne ses esprits. » fit-elle.
    Les deux bretteuses étaient debout en dépit de l’affrontement. Mais Thémis semblait sérieusement blessée et requérait certainement des soins urgents. Pourtant, il était encore trop tôt pour souffler. Si le barde se relevait, il ne serait certainement pas très bien disposé.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  29. #89
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête: l'invasion des ombres]

    Elle cru un instant que la lame du barde allait s’abattre sur elle, mais le sifflement caractéristique d’une flèche se refit entendre. Celle-ci se planta avec un bruit sinistre dans le flanc du Monstre. Thémis se dégagea de l’étreinte de Taliesin, telle des serres qui la retenais prisonnière et recula précipitamment, ignorant l’élancement de douleur qui lui vrilla la jambe quand elle reprit son équilibre. Du coin de l’œil elle vit Galathée venir vers eux mais elle ne pouvait détacher son regard de l’étrange scène qui se déroulait en face d’elle : Taliesin avait le visage déformé par la douleur et la haine mais quelque chose dans ses yeux lui glaçait le sang. Il tomba à genoux et commença à débiter des bribes de paroles, d’excuses, de regrets et de souvenirs... Elle ne comprenait plus rien : le Monstre assoiffée de sang qu’elle avait connu quelque minutes plus tôt s’était volatilisé et avait laissé la place à une pauvre créature meurtrie qui ne demandais qu’à se soigner... Il c’était retourné et elle ne pouvait plus voir son visage...
    Et puis Althéa arriva par derrière, sa tête ensanglanté et asséna le dernier coup au Monstre. Il s’écroula et le silence retomba. Tout était confus. Thémis entendit de très loin la rôdeuse qui lui parlait... Une corde ? Elle attrapa son sac et fouilla dedans. Elle en extirpa le long rouleau et le tendit à Galathée d’une main tremblante.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  30. #90
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête : l'invasion des ombres

    Althéa s'était saisie de la corde. Vite, attacher le barde pour que le cauchemar cesse. Des larmes de douleur, de colère et d'angoisse roulaient sur ses joues sans qu'elle puisse les retenir. Des noeuds solides qui ne se desserreraient pas quand il bougerait mais au contraire le maintiendraient d'avantage. Des noeuds marins, comme elle avait appris à bord de son bateau. Pas besoin de serrer beaucoup, juste de nouer juste. Elle enserra les pieds du barde en essayant de ne pas le regarder. Les pieds ensuite. Elle agissait comme poussée par une forte, un instinct de survie qui ne lui appartenait pas. C'était comme si elle était sortie de son propre corps et observait la scène. Et au fond d'elle même, une seule question pour la vie fragile qu'elle abritait au fond d'elle. Avait il été préservé ? L'avait elle entraîné dans sa chute ? C'était sa vie à lui qui comptait et non plus la sienne. Elle ne l'avait pas oublié mais c'était cru capable de pouvoir résister, de pouvoir se battre. Rien de tout ce qui était arrivé. Peut être avait elle cru naïvement que le barde, au dernier moment se serait souvenu de leur amitié passée, qu'il revienne à la raison. Au lieu de cela, elles avaient lutté contre un ami qui les avait entraînées aux frontières de l'obscurité vers une mort certaine. Et elles avaient failli l'emmener plus loin encore que la mort.

    Sans se tourner vers Galathée et Thémis, elle s'était assise aux pieds de Taliesin, et elle avait pleuré.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Page 3 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [A] Taliesin
    Par Taliesin dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/07/2016, 18h11

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231