Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 95

Discussion: [Quête] Les funérailles de Taliesin

  1. #31
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Le capitaine Altar et ses hommes appliquèrent la stratégie élaborée par Kasumi, et ils purent ainsi annihiler deux autres petits groupes de soldats. Mais leur équipée s’arrêta au croisement suivant : il y avait là une imposante troupe de gardes, affectés à la surveillance d’une large avenue. Ils avaient d’ailleurs érigé une barricade de fortune pour en bloquer complètement l’accès. Des monceaux de cadavres s’entassaient au-delà, signe que les hommes stationnés ici avaient appliqué leurs consignes à la lettre.
    <o></o>
    Altar et l’ambassadeur échangèrent quelques mots à voix basse : tenter l’assaut ici serait trop périlleux, d’autant qu’un soldat avait pu leur échapper, lors de la dernière escarmouche, il avait sans doute donné l’alerte.
    <o></o>
    Les Manostiens se replièrent donc à bonne distance, et ils envoyèrent un messager informer Kasumi de la situation. Celui-ci n’avait vu venir nul renfort : soit le garde parti les chercher s’était perdu en route, soit l’officier qu’il avait contacté, effrayé par la présence d’un fort contingent ennemi – manostien de surcroît – avait préféré en référer à de plus hautes autorités avant d’agir.
    <o></o>
    Le messager fit un bref résumé de la situation au rôdeur. Pour l’instant, ils avaient libéré l’accès à trois rueles, ce qui constituerait une porte de sortie inespérée pour les survivants qui viendraient à passer par là. Mais combien de temps resterait-elle ouverte ? L’état-major luménien apprendrait bientôt que ses arrières étaient attaqués..

    -------------

    .
    Au cœur du quartier martyr, Galathe et ses compagnons progressaient lentement derrière leurs guides à plumes. Si lentement que ceux-ci devaient fréquemment revenir en arrière pour ne pas distancer les survivants. Mais comment avancer rapidement au milieu de multiples incendies, et alors que de terribles nausées vous ébranlaient la carcasse ?
    <o></o>
    Galathée avait remarque les grimaces des jeunes gens mais n’y fit vraiment attention que lorsque un adolescent se plia brutalement en deux, pris de spasmes impressionnants. La jeune femme lui jeta alors un regard inquiet, bientôt suivi d’autres coups d’œil aux divers membres du groupe qui paraissaient tout aussi malades.
    <o></o>
    -Mais que leur arrive-t-il ? murmura-t-elle plus pour elle-même qu’autre chose.
    <o></o>
    Ce fut un Victor aux traits révulsés qui lui répondit. Son odorat avait démissionné a force d’être soumis aux âcres parfums de fumés et de massacre... Mais le fumet venant de la mer était si atroce qu’il était impossible de l’ignorer. Pire, il semblait raviver toutes les odeurs auxquelles on s'était enfin habitués...
    <o></o>
    -Vous sentez pas ? hoqueta-t-il, les yeux embués de larmes. On dirait... ça sent pire que le charnier...

    HRP : c'est fait !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  2. #32
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le rôdeur avait patienté près de dix minutes dans la ruelle. Personne n’était venu jusqu’à ce que ses sens en alerte repèrent l’approche d’un soldat dans son dos. Les nerfs à fleur de peau, il aurait pu l’abattre sans sommation s’il n’avait immédiatement reconnu l’uniforme de la garde d’honneur de l’ambassade qu’il portait. Kasumi accepta de le suivre sans plus un regard aux victimes. Il serait bientôt temps de punir les auteurs de cette ignominie mais, pour le moment, personne ne pouvait plus rien pour eux. En chemin, le messager avisa le stratège improvisé de l’évolution de la situation. Les deux hommes rejoignirent la position retranchée de la petite troupe. Il se dirigea immédiatement vers le capitaine Altar qui se tenait toujours près de l’ambassadeur. Aucune perte n’était apparemment à déplorer parmi le contingent.

    - Capitaine, nous devons passer à la seconde phase du plan. Notre ennemi enserre ce quartier de postes fixes mais les troupes au-delà sont très certainement mobiles et moins organisées. Nous pourrions facilement démanteler la plupart des petits barrages sans rencontrer trop de résistance mais cela ne servirait qu’un seul de nos trois objectifs à savoir diminuer les forces de notre ennemi. Il nous faut aller au secours des survivants encore piégés et rallier les quais. Tous ne pourront trouver la sortie par eux-mêmes. Nous allons revenir à la seconde ruelle que vous avez dégagée : elle est au centre de la brèche que nous avons ménagé en vue d’un repli éventuel.

    La petite troupe se remit donc en route vers la ruelle que seuls quelques cadavres de gardes Luméniens obstruaient. Arrivés sur place, Kasumi redéploya les hommes sous la direction du Capitaine Altar. Le groupe adopta une formation en « V » Les hommes aux avant postes progressaient contre les murs bordant la rue. Chaque homme d’arme était ensuite décalé vers l’intérieur de la rue. Les archers étaient positionnés à intervalles réguliers derrière la barrière mobile. En cas de grabuge, ils pourraient abattre les inopportuns à l’abri de la barrière d’acier. Le capitaine et l’ambassadeur faisaient le lien entre les deux groupes à l’arrière tandis que Kasumi chevauchait en avant. Il avait enveloppé les sabots de sa monture de tissus destinés à étouffer le bruit qu’elle n’aurait pas manqué de produire au contact de la rue pavée. Il avait « emprunté » un arc court à l’un des défenseurs du dernier barrage. Cela lui permettrait de tirer tout en chevauchant. Avant chaque croisement, le rôdeur s’avançait pour vérifier qu'on ne les attendait pas. Ils franchirent ainsi deux embranchements en progressant vers le cœur du quartier d’habitations. Les rues étaient de plus en plus jonchées de cadavres à mesure de leur progression prudente. Kasumi ordonna une nouvelle halte et le silence complet d’un mouvement du bras ; il venait d’entendre un bruit suspect.
    Dernière modification par Kasumi ; 22/10/2007 à 21h22.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  3. #33
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    HRP: je m'excuse d'avance, mais aux grands maux... les grands remèdes...

    Interloquée, Galathée jeta un regard circulaire à son équipage et constata qu’effectivement, tous les jeunes gens étaient incommodés à des degrés divers par cette odeur fantôme, qu’elle ne pouvait que deviner. C’était bien la première fois que son absence d’odorat lui apparaissait comme une bénédiction. Elle s’immobilisa et balaya la rue du regard. A une cinquantaine de mètres, la devanture éventrée d’un marchand de légumes révélait un carnage coloré de tubercules, racines et autres fanes écrasées, dont certains avaient roulé sur la chaussée. La rôdeuse se douta que la vue de tant de victuailles n’arrangerait en rien l’état piteux de ses compagnons, mais elle courut jusqu’à l’échoppe, enjamba le corps exsangue de son propriétaire qui gisait face dans les courges et pénétra dans la pénombre de son arrière-boutique. Elle trouva rapidement ce qu’elle était venue chercher et rejoignit les Luméniens. Deux d’entre eux, appuyés à la façade d’une taverne close, vidaient leurs boyaux. Victor était blanc comme un linge. Un autre avait pressé les deux mains sur son visage.
    Galathée leur révéla le fruit de son marché : du thym frais à profusion, quelques vilaines gousses d’ail, de la menthe fraîche, un peu de basilic.

    « Prenez une bande d’étoffe pour vous protéger le nez, et tâchez d’y fourrer quelque chose qui sent fort... Je pense que l’ail sera le plus efficace... » fit-elle.
    La grimace éloquente qui apparut sur les traits de plus d’un survivant la fit sourire. Elle fut surprise d’en être encore capable, mais ne se formalisa pas outre mesure, et les laissa se prémunir contre les effluves débilitantes en scrutant les environs. Les corbeaux volaient en cercles concentriques autour d’eux, sentinelles irréprochables, apparemment peu incommodés par les senteurs portées par le vent.
    Victor fut le premier à la rejoindre, attifé comme un hors la loi d’opérette.

    « Ça va mieux ? »
    « Mmoui » grommela-t-il, à moitié bâillonné par son mouchoir.
    « Qu’est-ce que tu as choisi ? »
    « Mmail. »
    « Bon choix ? »
    « Ssapue. »
    Elle opina du chef, et haussa les épaules.
    « Au moins, c’est efficace. »
    Derrière eux, les autres avaient repris leur position. Elle devina à leur mine que la technique n’était pas complètement au point, mais ils semblaient déjà plus stoïques. Ils reprirent leur marche vers une hypothétique porte de sortie.
    Dernière modification par Galathée ; 22/10/2007 à 22h00.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  4. #34
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Kasumi, malgré son ouïe entraînée, mit un certain temps avant d’identifier le bruit. Il y avait des chocs sourds, répétés, comme si des coups innombrables étaient donnés contre une porte par des poings rageurs. S’y mêlait une clameur étouffée, des appels quasi hystériques...
    <o></o>
    Le cœur serré par une pénible intuition, Kasumi descendit de sa monture et se glissa, tel une ombre, le long de la ruelle. Bientôt il vit s’ouvrir devant lui une petite place. Une bonne vingtaine de Gardes Rouges s’y activait, entassant du mobilier et des débris divers sur le parvis d’un modeste temple.
    <o></o>
    C’était de l’intérieur de celle-ci que provenaient les cris et les coups...
    <o></o>
    -Activez-vous un peu, les gars ! lança un officier d’un ton goguenard. Vous voyez bien qu’ils s’impatientent, là-dedans !



    ----------


    A quelque distance de là, les compagnons de Galathé avaient pu reprendre une allure plus vive, délivrés qu’ils étaient, au moins en partie, de la puanteur infecte qui planait sur tout le quartier.
    <o></o>
    Les corbeaux les menaient toujours vers le sud-est. Les sons du massacre étaient toujours aussi proches, mais ils se concentraient à présent sur leur gauche et derrière eux. La sinistre vague des Gardes Rouges continuait de déferler sur les habitations, mais le petit groupe de survivants paraissait s’être pour l’heure écarté de son chemin.
    <o></o>
    Les Luméniens et leur guide commençaient donc à reprendre espoir lorsque les corbeaux, partis reconnaître les environs, revinrent en croassant. Ils décrivirent des cercles nerveux en direction de l’ouest, sans cesser de faire entendre leur cri lugubre. Tant d'agitation ne pouvait signifier qu’une chose : il y avait du danger tout proche.
    <o></o>
    Et de fait, Galathée perçut des cris, et tout à coup une voix rauque lança un ordre. La rôdeuse ne put saisir les mots qu’elle prononça. Mais le ton moqueur qu’elle avait employé ne laissait rien présager de bon. Tous les autres le comprirent aussi, et ils resserrerènt instinctivement les rangs.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #35
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le rôdeur prit sur lui pour faire refluer le dégoût que lui évoquaient ces humains qui se livraient à ce que même un animal fou et affamé serait incapable d’imaginer en termes de cruauté. Il se concentra sur la disposition des gardes. Ceux-ci formaient un regroupement autour du Temple. Affairés par leur sinistre besogne et imbus d’eux-mêmes, les imbéciles n’avaient pas pris la peine de placer des guetteurs. Kasumi retourna vers son groupe et donna des ordres silencieux.

    La petite place était accessible par trois petites rues reliées entre elles par des venelles. Les hommes d’arme se divisèrent en trois groupes à peu près égaux. Le Capitaine Altar prit la tête du premier et l’ambassadeur en mena un second. Le dernier groupe resta dans la ruelle par laquelle Kasumi avait observé la scène. Elle avait pour avantage de descendre en pente relativement raide vers la place. L’ensemble des archers prirent position derrière ce dernier groupe. Ils auraient un angle de tir bien dégagé.

    Quelques minutes plus tard, le piège se referma. Les Gardes rouges affairés virent débouler sur la place deux contingents en armes qui chargèrent furieusement alors que des flèches arrivaient d’un troisième côté. Les archers avaient pour ordre de viser en priorité la tête, le cou et les cuisses des officiers. Kasumi se précipita sur la place avec son cheval et fonça au cœur du regroupement principal, épée au poing.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  6. #36
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Les Rouges étaient faits d’un tout autre bois que le reste de la soldatesque luménienne, et les Manostiens ne tardèrent pas à s’en rendre compte. Sitôt passées la prime surprise – et les deux premières pertes dans leurs rangs – des ordres furent lancés, et les gardes d’élite abandonnèrent leur sinistre tâche, non sans avoir laissé tomber une torche dans l’entassement de bois qui commença aussitôt à s’embraser.

    Kasumi avait pu, par sa charge, renverser deux soldats adverses ; mais la discipline des Rouges était-elle qu’il ne parvint pas à empêcher leur regroupement. Il fut donc contraint de s’écarter au plus vite.
    <o></o>
    Leurs boucliers levés pour se protéger des flèches, les Luméniens formèrent un carré, puis s’avancèrent au pas de course vers l’intervalle entre les deux groupes de Manostiens qui les chargeaient. Ainsi positionnés, ils les empêchaient de se rejoindre, tout en compliquant la tâche des archers ennemis dont l’angle de tir était désormais quelque peu perturbé par la présence de leurs compatriotes autour du contingent luménien.
    <o></o>
    Pour ne pas arranger les choses, des bruits de verre brisé se firent entendre, et des Gardes Rouges – une dizaine, peut-être - apparurent aux fenêtres de certains des bâtiments qui jouxtaient la place. Sans doute y étaient-ils entrés afin de récupérer du combustible pour l’incendie en préparation. Quoi qu’il en soit, ils disposaient d’une position de tir idéale, et ils commencèrent aussitôt à harceler de traits leurs assaillants. En particulier leurs confrères archers.
    ..
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #37
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Les choses se gâtaient sérieusement. Kasumi ne s’était pas attendu à une telle concentration de gardes rouges dans un secteur peu stratégique. Les archers aux fenêtres étaient un réel problème, le feu gagnant un peu plus en vigueur à chaque seconde aussi, sans parler de la formation de rouges maintenant opérationnels. Le rôdeur admira la discipline des deux camps. Aucun des soldats, même parmi les plus jeunes recrues, ne paniquait et tous s’efforçaient d’accomplir au mieux les ordres qui leur étaient donnés.

    Il fallait prendre un problème à la fois et même si tous devaient mourir sur cette place ici et maintenant, il était hors de question d’abandonner des civils à leur prison de flammes. Ils mourraient peut être, mais ils ne partiraient pas seuls. Une sombre détermination se lut sur certains visages. Kasumi en appela à leur courage :

    - Altar, reculez avec vos hommes jusqu’à ce bâtiment. En formation tortue ! Nous revenons !

    Le premier groupe recula précipitamment derrière un mur de boucliers pour se placer devant la porte d’un bâtiment comptant des archers. Kasumi ordonna aux assaillants qui étaient restés dans la troisième rue de battre en retraite pour échapper au feu nourri depuis les fenêtres et renforcer la nouvelle position du capitaine. Ceux-ci empruntèrent la venelle latérale pour réapparaître moins d’une minute plus tard. Ils s’efforcèrent de rejoindre la formation défensive. Trois hommes pénétrèrent alors dans le bâtiment avec pour consigne d'éliminer les archers à l’intérieur. Désormais ce groupe ne pourrait plus reculer et combattrait à un pour deux si tous les fantassins se topurnaient vers lui mais il était moins exposé aux tirs adverses.

    Kasumi tira une nouvelle flèche en direction d’un officier avant d’interpeller le second groupe :

    - Tous avec moi !

    L’ambassadeur et ses hommes rejoignirent Kasumi en longeant les murs. Ils se dirigèrent vers le côté et l’arrière du Temple afin de trouver une porte latérale plus facile à forcer en espérant que le reste de l’armée de Luménis ne les y attendrait pas.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  8. #38
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Les cris fusaient, non loin, et le fracas d’un combat, encore étouffé, retentissait sur les façades encore intactes de certaines bâtisses. Des gens étaient en danger quelque part, mais Galathée se sentait d’humeur peu héroïque, et elle ne donnait pas cher de son équipage improvisé. S’ils se ruaient au devant d’un groupe entraîné de Gardes Rouges, ils seraient certainement massacrés. Non, mieux valait huit jeunes gens vivants que huit cadavres supplémentaires, même si cela n’avait rien d’honorable.
    Mais c’était sans compter les Luméniens. Leur leader s’arrêta, les sens en alerte.

    « Ça vient du temple. » dit-il, à son voisin.
    « Oui... Nous devons... »
    Il se tourna vers une jeune fille, qui acquiesça.
    « Nous ne pouvons pas filer sans rien faire. »
    « Vous n’êtes pas des guerriers, ce sont des tueurs. » dit la rôdeuse.
    « C’est une question de... une question... nous sommes Luméniens ! » s’insurgea un des adolescents.
    « Nous ne pouvons pas abandonner nos voisins sans rien faire ! » renchérit un autre.
    Autant pour moi, songea Galathée.

    « Vous êtes conscients du danger, n’est-ce pas ? » fit-elle.
    Ils acquiescèrent comme un seul homme.
    « Mais nous avons la justice avec nous ! » s’exclama rageusement un garçon même pas adulte, en brandissant son marteau, un simple outil de charpentier, peu indiqué pour se battre.
    « Ce n’est pas ça qui va nous donner l’avantage. » cha Galathée, peu diplomate. "Nous avons toutes les chances de nous faire massacrer."
    « Nous allons prier Lathandre. » intervint une jeune fille toute menue, les yeux brillants.
    Les autres sautèrent sur sa suggestion, et une seconde plus tard, ils étaient tous en train de murmurer des paroles inaudibles, unis dans une étrange communion. Galathée voulut échanger un regard incrédule avec Victor, mais elle le trouva dans le même état. Respectueusement, elle s’écarta pour les laisser prier, continuant à garder un oeil vigilant sur les alentours. Son corbeau, qu’elle avait décidé de nommer Anthracite, vint alors se poser sur son épaule, et lui évoqua en images désordonnées, un homme accompagné d’une hermine, monté sur un cheval, dirigeant un assaut contre des Rouges tandis qu’un temple brûlait.
    Ainsi, Kasumi était à proximité. La nouvelle de la présence d’alliés au sein même du quartier était inespérée, même si leur situation semblait épineuse, et Galathée n’était pas certaine que l’arrivée subite de son contingent d’amateurs soit à même de faciliter la tâche des Manostiens. La ferveur dans leurs yeux, lorsqu’ils rompirent leur cercle, ne fit rien pour la rassurer. Mais quelque part, ils étaient effectivement Luméniens, et c’était avant tout leur combat, elle ne pouvait que leur reconnaître le droit de s’y livrer.
    Cependant, elle arrêta Victor d’un geste ferme.

    « Toi, tu restes ici. » dit-elle, sans la moindre trace d’aménité sur le visage.
    « Je veux aller me b... » commença-t-il.
    « Tu ne veux rien. Je vais laisser une douzaine de corbeaux avec toi. Si tu bouges, si quelqu’un vient, ils me préviendront. Je veux que tu ailles te cacher dans ces ruines, là. Je viendrai te chercher. »
    « Tu ne peux rien me dire ! » grommela-t-il avec virulence.
    « C’est vrai. Alors fais-le pour ton père qui espère avoir encore un fils, ce soir. » répondit-elle du tac au tac.
    Victor la fixa longuement, silencieux, comme s’il pesait le pour et le contre, comme s’il cherchait quelque chose à rétorquer.

    « D’accord. » murmura-t-il finalement. « Mais si t’es pas là vite, je pars ! »
    Galathée lui sourit, et passa une main affectueuse dans ses cheveux, qu’il repoussa d’un air renfrogné.
    « Je reviens vite. » dit-elle.
    Puis, rejoignant les huit illuminés sur le point de partir en croisade, elle songea qu’elle risquait surtout de ne pas revenir du tout. Curieusement, la perspective ne lui causa pas la moindre émotion. Elle s’en voulait juste d’avoir plus que probablement menti à un enfant.
    Dernière modification par Galathée ; 24/10/2007 à 09h45.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  9. #39
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Personne n’attendait Kasumi et ses compagnons dans la petite allée longeant le temple. Les Gardes Rouges, dont même les plus sanguinaires commençaient à se lasser de leur besogne, s’étaient visiblement rassemblés pour la terminer le plus rapidement possible, et les environs étaient déserts.
    <o></o>
    Les Manostiens y découvrirent cependant ce qu’ils étaient venus chercher : une petite porte latérale sise sous un porche profond. Personne n’avait pris la peine de la barricader, et pour cause : il s’agissait d’un épais panneau de chêne massif, doté d’une solide serrure. A l’intérieur, des coups désespérés la frappaient sans l’ébranler le moins du monde. Tandis que le rôdeur l’observait, un mince filet de fumée s'échappa par l'étroit interstice sous le battant...


    ---------------------


    Sur la place, le combat faisait rage. Les Gardes Rouges avaient connu un instant d’hésitation lorsque les Manostiens avaient changé leurs plans, et les fantassins du groupe anciennement positionné dans la troisième rue en avaient profité pour rejoindre la troupe du Capitaine Altar. Mais ils avaient subi quelques pertes à cause des archers adverses, et malgré leur renfort, les Rouges demeuraient en supériorité numérique. D’autant qu’ils concentraient à présent toutes leurs forces contre les Manostiens adossés à la façade du bâtiment. Qu’importait que le cavalier et quelques-uns des siens aient filé vers le temple, sans doute pour tenter d’en libérer les prisonniers ! Ils les auraient plus tard...

    Altar et ses hommes faisaient donc face à la meute déchaînée des soldats d’élite de Morféa. Les Manostiens se démenaient comme de beaux diables, rendant coup pour coup à leurs adversaires ; ils en avaient même envoyé plusieurs au tapis. Mais les pertes s'accumulaient aussi de leur côté, et il suffirait d’un instant de flottement pour que ces fanatiques prennent l’ascendant de façon définitive.


    -----------------


    A l’intérieur du bâtiment, les trois gardes progressaient le plus silencieusement possible, tentant d’ignorer les quelques cadavres qui jonchaient le sol – probablement les habitants qui avaient refusé de se laisser conduire dans le temple. Au premier étage, ils surprirent un Garde Rouge occupé à viser de son mieux dans la cohue... Celui-ci n’eut pas le temps de se retourner que les Manostiens lui passaient une épée au travers du corps.

    Si les soldats de l’ambassade avaient bien vu, il devait rester deux tireurs ennemis au second. Ils s’engagèrent donc dans l’escalier, mais durent rapidement battre en retraite : les Luméniens, visiblement plus observateurs que leur défunt collègue, les attendaient sur le pallier du dessus.



    -----------------


    Dans l’une des rues adjacentes, Galathée avait bien du mal à empêcher ses jeunes compagnons de foncer tête baissée vers la bataille. Arrivée en vue de la place, elle avait cependant réussi à leur faire accepter le principe d’une reconnaissance, effectuée par ses sons, afin de jauger la situation et d’agir le plus intelligemment possible.
    <o></o>
    La rôdeuse s’apprêtait à s’avancer en catimini, redoutant à moitié que les autres, rompant leur accord, s’engage à sa suite, lorsqu’un bruit de cavalcade l’arrêta net. Quatre Gardes Rouges émergèrent en courant de bâtisses voisines. Sans doute avaient ils décidé de se joindre à la mêlée, celle-ci étant désormais trop confuse pour qu’ils puissent encore être d’une quelconque utilité avec leurs arcs.
    <o></o>
    Ils s’immobilisèrent cependant à la vue du petit groupe, et Galathée vit l’indécision sur leurs visages. Elle devina qu’ils se demandaient s’il valait mieux exterminer tout de suite ces imbéciles armés de bric et de broc, ou les garder pour le dessert, une fois les Manostiens sur la place auraient été exterminés.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  10. #40
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée profita de cette seconde d’indécision pour décocher sa première flèche. Elle le fit sans hésitation, sans arrière-pensée, sans même une once de nervosité. Elle choisit un homme au hasard, ne vit ni son visage, ni son expression, visa droit dans ce petit creux à la base de la gorge, cette zone de peau fragile et douce qui recouvre la trachée et lâcha son trait. La pointe de fer s’enfonça avec une facilité déconcertante dans le corps de l’ennemi, lequel tomba à la renverse dans un cri étouffé. Les Luméniens rugirent alors et s’élancèrent sur les trois hommes restant, avec une énergie teintée de folie. L’incrédulité se peignit sur le visage des Gardes Rouges, qui n’avaient manifestement pas escompté qu’un tireur adroit se cache dans les rangs disparates des citadins et qui s’interrogeaient à présent sur la qualité des autres combattants, peut-être des guerriers d’élite déguisés sous leurs frusques anonymes. Un des gardes rompit d’ailleurs les rangs, détalant comme un lièvre vers la place du Temple, tandis que les deux autres accueillaient épée au clair les Luméniens déchaînés. Seule Galathée resta en arrière, contemplant avec un léger désarroi la mêlée dans laquelle elle ne pouvait plus tirer sans risques.
    L’échauffourée fut de courte durée.
    Un premier groupe de Luméniens s’écarta finalement, abandonnant le corps désarticulé de leur victime. L’un d’entre eux récupéra l’épée du Garde, dont la lame luisait de sang, et Galathée se porta au secours de l’apprenti charpentier, qui contemplait avec perplexité la rivière écarlate qui s’échappait de son flanc. Déchirant un morceau de l’uniforme du garde, la rôdeuse lui fit un bandage serré, comprimant l’hémorragie, mais la blessure était mauvaise, et lorsqu’il lui annonça d’une voix défiante qu’il continuerait à se battre, elle ne parlementa pas. Il n’en avait de toute façon plus pour très longtemps.
    Le second groupe avait eu plus de chance, ou plus d’adresse, et aucun d’entre eux n’avait été gravement blessé. Cependant, un des garçons continuait à s’acharner sur le cadavre du Garde Rouge avec une frénésie effrayante, le lardant de coups en hurlant des propos confus, le réduisant peu à peu en charpie. Devant la mine interdite de ses compagnons, la rôdeuse intervint finalement, épaulée par leur meneur, et ils obligèrent le forcené à reculer, l’arrachant peu à peu à sa rage, à sa terreur, à son désespoir. Il s’accroupit contre un mur, le visage et les mains maculés de sang, en larmes, et plusieurs de ses compagnons vinrent lui parler, à voix basse, jusqu’à ce qu’il se redresse, une expression hantée sur les traits.
    Le fracas sur la place avait dissimulé leur arrivée, mais les véritables choses sérieuses s’y déroulaient, et Galathée était de plus en plus convaincue qu’aucun d’entre eux ne s’en tirerait. Elle espérait à demi que ce premier sang modérerait le groupe, qu’ils prendraient conscience de leur vulnérabilité, mais il n’en fut rien. Leur fébrilité reprit le dessus, protection suicidaire contre la réalité, et dans le même élan, ils repartirent en file désordonnée vers la place.
    Ainsi soit-il, songea Galathée, dépassée par leur fureur, avant de leur emboîter le pas.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  11. #41
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Dans le bâtiment, les trois gardes stoppèrent leur progression. Les deux archers s’étaient retranchés en haut des escaliers et tiraient des flèches pour dissuader toute tentative des Manostiens de les atteindre. L’un des trois gardes fonça aux cuisines, désossa une chaise qu’il enflamma au fourneau. Il arracha ensuite les rideaux et les apporta au pied des escaliers menant au second étage. Là, sous le couvert des boucliers de ses coéquipiers, il entreprit d’enflammer la rampe de l’escalier et les draps qu’il disposa en bas des premières marches pour enfumer leurs ennemis voire utiliser les flammes contre eux.

    Kasumi entendit l’échauffourée qui se disputait plus loin. Il se précipita dans cette direction, laissant les gardes s’acharner sur la porte. Ils n’avaient pas les bons outils pour agir rapidement aussi, le temps jouait contre les éventuels survivants.

    Le rôdeur reconnut un visage familier dans le petit groupe hétéroclite d’insurgés. Il avisa d’un regard la tenue de sa compagne d’aventures et ses belssures visibles. Tout cela, et plus encore son regard, en disaient long sur ce qui pouvait lui être arrivé au cours des deux dernières heures. Kasumi prit sur lui pour ne pas évoquer ce sujet quand il l’approcha. Il lui sourit puis tourna son regard vers les jeunes gens qui avaient suspendu leur mouvement vers la place à l’approche du nouveau soldat. Il désigna un des garçons les mieux bâtis. Ce dernier portait un lourd marteau de forgeron probablement. Le ton qu’employa le rôdeur était suffisamment ferme pour ne souffrir aucune discussion :

    - Vite à la porte de derrière ! Elle est verrouillée. Il faut sauver les prisonniers dans le Temple. Il n’y a pas de temps à perdre. Frappez de façon oblique sur la serrure et dans les coins. Des soldats vous aideront, ce sont des amis. Les autres, tâchez de trouver une hache ou un levier.

    Kasumi espérait ainsi détournait de la place ces « troupes » qu’il devinait inexpérimentées au possible même si du sang tachait déjà leurs armes. Ils seraient beaucoup plus utiles à aider les prisonnier et un marteau employé avec discernement viendrait peut être à bout du panneau de bois. Suite à l’afflux de renforts, l’ambassadeur ne manquerait pas de renvoyer au combat les soldats qu’il pouvait distraire de leur tâche de serrurerie.

    Le demi-elfe se tourna enfin vers Galathée et la regarda dans les yeux un bref instant avant de détourner la tête :

    - Si vous me pardonnez le manque de discernement qui vous a conduit ici, il y a des archers à distraire aux fenêtres de cette maudite place. Je dois remettre à plus tard mes excuses.

    Sans lui laisser le temps de répondre, le rôdeur contourna le Temple, se plaqua sous un porche moins exposé aux tirs et entreprit de viser dans le dos des Luméniens s’acharnant contre la formation d’Altar et de ses hommes de l’autre côté de la place.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  12. #42
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    A l’intérieur du bâtiment, les trois manostiens entendirent un bruit de course, puis le claquement d’une porte : les deux Gardes Rouges n’avaient visiblement pas l’intention de se laisser enfumer sans réagir. Les Dieux seuls savaient ce qu’ils comptaient faire…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o>
    ---------------------
    </o>
    <!--[endif]-->
    Aiguillonnés par le ton impérieux de Kasumi, les jeunes luméniens s’éloignèrent dans la ruelle sans vraiment comprendre ce qu’ils faisaient. Puis ils s’arrêtèrent et s’entreregardèrent, mi étonnés, mi indignés : qui était ce bonhomme qui prétendait leur donner des ordres, à eux qui avaient déjà estourbi plusieurs gardes d’élite ?
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Galathée remarqua leur indécision, et lorsqu’ils jetèrent un coup d’œil dans sa direction, elle leur adressa un signe de tête encourageant. Avec un soupir, les jeunes gens reprirent leur chemin et ne tardèrent pas à arriver à proximité de la porte latérale du temple.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Les Manostiens s’étaient acharnés dessus avec vigueur, mais ils n’avaient guère réussi qu’à entailler le bois épais. Lorsque survinrent les étranges renforts, ils leur jetèrent un regard méfiant, mais quand le chef du petit groupe leur expliqua la raison de leur présence, ils se détendirent et s’écartèrent pour laisser la place à l’apprenti forgeron. Celui-ci brandit son marteau et, ahanant furieusement, l’abattit à plusieurs reprises sur le lourd battant. Lequel gémit, trembla… mais tint bon. Quelques fissures apparurent cependant au fur et à mesure ; des éclats de bois voletaient en tous sens. Bientôt, un craquement sinistre se fit entendre, et une fumée noire s’échappa par la large crevasse qui venait d’apparaître. Le forgeron, encouragé, redoubla d’efforts… Mais ses forces déclinaient rapidement. Et à l’intérieur, les cris de terreur se transformaient en hurlements de douleur : l’incendie avait gagné le temple... et ses occupants.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    -Donnez-moi ça ! s’exclama l’Ambassadeur.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Et, arrachant le marteau des mains de l’adolescent, il en frappa violemment la serrure à demie détachée.
    <!--[if !supportEmptyParas]-->
    ----------

    Sur la place, le combat se poursuivait. Le Capitaine Altar, la pommette droite profondément entaillée, hurlait des encouragements à ceux de ses hommes qui étaient encore debouts. Sept ou huit, pas plus. Les Gardes Rouges, une douzaine encore, les pressaient de tous côtés. Il ne faudrait plus beaucoup de temps pour que le petit contingent manostien ne soit réduit à néant.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    L’initiative de Kasumi lui apporta cependant un léger répit. La flèche du rôdeur avait frappé l’officier visé entre les homoplates… mais avait malheureusement rebondi sur son épaisse cuirasse. L’homme se retourna brutalement, repéra son agresseur et fit signe à l’un de ses subordonnés de l’accompagner. Tous deux se dirigèrent vers l’archer, brandissant leurs boucliers devant eux. L’officier était grand, souple et élancé ; le soldat, au contraire, était une brute musculeuse… Ils étaient tous deux animés d’une même sombre détermination qui n’augurait rien de bon pour le rôdeur.

    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o>------------

    De son côté, Galathée s’était approchée de la place et n’avait pas tardé à repérer les archers embusqués à leur fenêtre. Ils étaient trois et observaient la bataille avec attention, guettant la moindre opportunité de placer une flèche meurtrière. Pour l’heure, ils n’avaient prêté aucune attention à la jeune femme.
    Dernière modification par Taliesin ; 24/10/2007 à 16h42.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  13. #43
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Dans la maison, les trois gardes se regardèrent, indécis sur la conduite à tenir. Par sécurité, ils se reculèrent dans le couloir pour se rapprocher de l’escalier menant au rez de chausée. Ils restaient ainsi en embuscade au cas où les deux archers choisissaient de descendre par l’escalier.

    Du côté du Temple, l’ambassadeur abattit une nouvelle fois son marteau sur la serrure moribonde avec un cri de rage. Celle-ci se détacha du reste de la porte qui gémit sur ses gonds. Deux gardes se précipitèrent et tirèrent sur la porte qui coinça un peu mais céda finalement. L’Ambassadeur fut le premier à entrer dans l’espace sombre. Il hurla à ses hommes :

    - Tous avec moi, protégez-vous le visage pour ne pas suffoquer ! Il faut sortir de là ceux qui ne le peuvent pas.

    Du côté de la place, les choses se compliquaient pour le rôdeur. Deux hommes avaient fini par se détacher de la mêlée pour lui régler son compte. A la façon de se mouvoir de ses assaillants, il chercha à obtenir des informations sur leur style de combat. Le bouclier du garde le plus imposant était un peu trop relevé… Kasumi siffla puis tira instinctivement vers la botte en cuir du spadassin. Il abandonna ensuite son arc pour s’échapper sur la droite. Sa monture se précipitait à sa rencontre. Il sauta lestement sur l'encolure de celle-ci et donna un grand coup de botte de bas en haut dans le premier bouclier qui se présenta avec tout l’élan de la charge du cheval. Le bouclier se releva brusquement vers le cou et la gorge du soldat rouge alors que Kasumi basculait sur le dos de l'animal, le pied endolori. Une fois stabilisé, il tira son épée. La charge l'avait déporté par rapport à ses adversaires.
    Dernière modification par Kasumi ; 24/10/2007 à 18h20.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  14. #44
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Dans le bâtiment, les flammes couraient joyeusement le long de la rampe ; elles avaient également atteint les marches qui commençaient à se tordre et à se craqueler sous leurs baisers brûlants. L’escalier serait bientôt impraticable. Les Gardes Rouges n’avaient cependant pas escompté l’emprunter : fouillant le deuxième étage, ils étaient tombés sur une échelle menant dans un petit appentis, sous les toits. Ouvrant l’étroite lucarne qui l’éclairait, l’un des soldats se pencha à l’extérieur.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -C’est bon, on va pouvoir sortir par là ! lança-t-il en se retournant vers son collègue. C’est en pente, mais on devrait pas avoir trop de mal a gagner un autre bâtiment…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Et, sans attendre, il se glissa par l’ouverture.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o>
    ----------

    </o> On n’apercevait pas grand chose à l’intérieur du temple. En temps normal, les vitraux ne dispensaient déjà guère de lumière ; mais avec l’épaisse fumée qui avait envahi les lieux, il y régnait désormais une profonde pénombre. L’Ambassadeur et les hommes qui l’avaient suivi voyaient néanmoins assez pour se rendre compte de se qui s’y passait.
    <o></o>
    C’était la cohue. Les abords de la porte principale étaient en flammes. Les luméniens enfermés dans la nef, totalement paniqués, plus qu’à demi asphyxiés, se pressaient le plus loin possible de l’incendie, piétinant dans leur affolement ceux qui avaient eu le malheur de tomber. Les chanceux qui s’étaient trouvés près de la porte latérale se bousculaient pour sortir. Mais la majorité ne s’étaient rendu compte de rien…
    <o>
    ---------

    </o> Sur la place, le garde attaqué par Kasumi titubait en arrière, sonné. Le bouclier l’avait frappé sous le menton, juste au dessus de la pomme d’Adam. Du sang coulait à flots de la profonde entaille qu’il avait provoquée. C’était sans doute trop peu pour terrasser un tel colosse, mais cela suffisait pour l’instant à le tenir à l'écart...
    <o></o>
    L’officier, lui, observait le moindre des faits et gestes du rôdeur. L’épée tendue, les bras légèrement écartés, bien planté sur ses jambes légèrement fléchies, il se tenait prêt à esquiver sa charge, ou à frapper dès qu’il se découvrirait…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  15. #45
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Galathée regarda partir Kasumi sans tenter de le retenir. Elle ne voyait pas en quoi il lui devait des excuses : elle seule avait pris la décision d’aller à la recherche de la famille du sergent, et elle ne se sentait pas responsable de ce qui lui était arrivé. Pas encore. Mais elle appréciait qu’il n’ait pas posé de questions.
    Se glissant sur la place, elle tenta d’appréhender rapidement la situation, les différents groupes en présence, le rapport des forces. Une flèche fusa alors depuis une fenêtre et Galathée repéra trois Rouges, arc au poing, tirant les Manostiens sans rien risquer.
    Elle sortit trois flèches de son carquois, en planta deux dans le bois d’un chambranle qui se trouvait à côté d’elle, et encocha la troisième.
    Tension, relâchement.
    C’est finalement si simple, songea Galathée en regardant l’homme dégringoler sur la rue, une flèche en travers de la gorge.
    Il s’écrasa sur les pavés avec un son mat, tandis qu’elle regagnait le couvert de sa cachette et saisissait une seconde flèche. Les deux hommes restant avaient disparu à l’intérieur, mais elle se doutait que l’un d’entre eux ne tarderait pas à repointer le bout de son nez, ne fût-ce que pour repérer sa position. Il fallait anticiper l’endroit exact où il sortirait. Elle hésita. Essaya d’imaginer comment elle réagirait dans sa situation, en se penchant, en restant droite, et combien de temps elle attendrait avant d’oser se montrer. Pas évident.
    Elle tendit sa corde, les yeux rétrécis, hésita encore. Puis elle remarqua une ombre sur le mur opposé, dans le cadre de la fenêtre, la vit bouger, et lâcha sa flèche. Le garde fut happé en plein visage, alors qu’il avançait tout juste dans la lumière, et disparut, tombant vers l’intérieur du bâtiment.
    Galathée reprit sa troisième flèche : le dernier archer ne prendrait certainement pas le risque d'utiliser la même fenêtre.
    Par contre, elle pouvait mitrailler les Rouges rassemblés autour des Manostiens de l'arrière. Pas très honorable, sans doute, mais c'était son dernier souci.
    Dernière modification par Galathée ; 24/10/2007 à 21h33.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  16. #46
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Les groupe principal des Gardes Rouges, encore composé de neuf membres, étaient sur le point de triompher des derniers Manostiens acculés contre la façade du bâtiment. Autour du capitaine Altar ne demeuraient plus que trois hommes valides qui ferraillaient avec l’énergie du désespoir.
    <o></o>
    La flèche de Galathée atteignit l’un des Luméniens a l’épaule et resta fichée dans sa cotte de mailles. L’homme poussa un cri et fit volte-face, repérant la rôdeuse,
    <o></o>
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> -Bordel, mais il en surgit de partout ! rugit-il.
    -Va lui faire sa fête ! s’exclama l’un de ses camarades. On est assez nombreux ici pour finir le travail. -Ouais…
    <o></o>
    Arrachant la flèche d’un geste rageur, l’homme avança d’un pas décidé vers la rôdeuse. Grand, large d’épaules, couvert de sang de la tête aux pieds, son visage couturé de cicatrices lui servait de carte de visite : à n’en pas douter, l’homme avait dû combattre sur nombre de champs de bataille avant de rejoindre les rangs des sbires de Morféa... Ce quie vinrent confirmer ses propos.

    -J’ai pas survécu aux geôles mélandiennes pour me faire buter par une fillette ! lança-t-il d’un air mauvais en brandissant son épée.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]-->
    Dernière modification par Dedalus ; 25/10/2007 à 14h01.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  17. #47
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    Tu vas voir ce qu’elle te réserve, la fillette, songea la rôdeuse.
    Elle recula d’un pas, et décocha une seconde flèche à bout portant, laquelle se planta dans le torse du garde sans le faire ralentir le moins du monde. Il arracha d’ailleurs le trait, le jeta rageusement sur le sol et la dévisagea Galathée avec un rictus mauvais, n’augurant rien de très positif.

    « Toi, ma poulette, je vais te faire ta fête... » grommela-t-il.
    Son ton, son expression, ses gestes, toute son attitude ramenèrent brusquement Galathée quelques heures plus tôt, dans la ruelle, et elle sentit avec acuité les mains de son agresseur se poser sur son corps. La bile lui monta aux lèvres, le sang aux joues, et sa brusque panique se sublima en une fureur aveugle.
    Elle ne fit pas un mouvement.
    Une nuée de corbeaux tomba du ciel, comme un voile noir, encerclant le garde de leurs plumes obscures. Une plainte aigue s’échappa du tourbillon ailé, une seconde, une deuxième, puis s’éteignit. Les oiseaux reprirent leur envol, abandonnant une masse sanguinolente sur le sol. Galathée les regarda s’élever et disparaître au dessus des toits, à nouveau vide de toute émotion.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  18. #48
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    L’un des gardes rouges se retourna pour assister, subjugué, à l’étrange ballet quasi surnaturel des corbeaux dépeçant leur victime à vif. Kasumi profita de cette soudaine diversion pour talonner sa monture et, passant en trombe, décapita le spectateur d’un ample geste du bras. Maîtrisant l’élan de son cheval, il lui fit décrire une volte puis chercha du regard l’officier Luménien. Ses pupilles dorées brûlant d’un feu homicide, le rôdeur précipita sa monture droit sur son ennemi. Ce dernier esquiva lestement la première charge, se permettant même le luxe de verser le premier sang d’un revers de sa lame sur le mollet exposé du cavalier. Celui-ci serra les dents alors qu’il reprenait un peu de distance. L’officier renvoya un regard mauvais à son assaillant : le duel était lancé. Au second passage, effectué selon un angle oblique, Kasumi fit pivoter sa monture au dernier instant : il avait anticipé juste à temps un coup latéral visant à couper les membres de son cheval. Cet homme était assurément doué. Il venait d’esquiver deux charges d’un homme monté et ressortait victorieux des deux assauts. Mais un seul résultat comptait vraiment dans la tête des duellistes : celui qui resterait debout à la fin de ce combat. Le rôdeur se pencha sur l’encolure de son animal pour le flatter. L’officier choisit cette fois-ci d’attaquer en même temps que le rôdeur. Les deux opposants se rapprochèrent l’un de l’autre à une vitesse ahurissante, l’épée haute. Le Luménien dirigea une attaque haute vers l’estomac du cavalier mais celui-ci glissa de sa monture juste avant l’impact. La lame fendit le vide à quelques pouces au dessus du dos de l’animal.

    L’incompréhension saisit le piéton pendant une fraction de seconde ; une hésitation que son adversaire mit à profit pour réapparaître à ses côtés. L’officier tenta de détourner la course de sa lame pour viser la nouvelle position de son adversaire mais le demi-elfe fut le premier à retrouver suffisamment d'équilibre pour enfoncer son épée dans la jointure située sous le bras gauche de sa cuirasse. La lame pénétra les mailles et la chair avec une lenteur morbide alors que la sinistre danse prenait fin, l’acier se mêlant au cœur noir.

    Guidant les premiers rescapés vers la sortie, l’ambassadeur et ses hommes se déployèrent entre les travées de la nef à la recherche de survivants gisant au sol. Avisant d’autres civils en état de sortir par leurs propres moyens, l’ambassadeur les interpella, avalant de la fumée par la même occasion :

    - Vite, par ici. Par la porte de derrière !

    Délaissant les cadavres dont étaient jonché le sol, les hommes s’affairèrent à ramasser les gens qu’ils pouvaient pour les porter vers la sortie. Les volontaires Luméniens les aidaient à évacuer les personnes inconscientes en formant la chaîne pour les guider hors du temple. Des flammes léchaient maintenant les poutres du toit sur toute leur longueur. L’ambassadeur portait une jeune fille vers la sortie quand un sinistre craquement se fit entendre en provenance de l’une des plus grosses poutres derrière lui.

    - Sortez tous de là ! Tout va s'effondrer !

    Dans le bâtiment obstrué par la garde Manostienne, les trois gardes abandonnèrent les deux archers à leur sort, quel qu’il fut. Ils rejoignirent les derniers survivants entourant leur capitaine. L’escalier menant au second étage venait de s’effondrer.
    Dernière modification par Kasumi ; 25/10/2007 à 00h53.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  19. #49
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    L’attaque des corbeaux avait été rapide, brutale, définitive. L’un des témoins de la scène fut le dernier survivant du trio d’archers décimé par la rôdeuse, qui s’était finalement risqué à jeter un regard par l’embrasure de la fenêtre à laquelle il était embusqué. Et c’en fut trop pour lui. C’était un soldat : il avait effectué maintes campagnes, toutes émaillées de leur lot d’atrocités. Ce n’était pas un tendre, loin s’en fallait : mais ce qu’il avait dû perpétrer aujourd'hui ne lui avait pas plu. Ce n’était pas du travail pour un guerrier. Cela n’avait rien d’honorable.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Et voilà que venaient se mêler aux réjouissances des gamins armés d’outils, des Manostiens et une femme qui savait commander aux nuées de corbeaux. Les Manostiens, ce n’était pas pour lui déplaire : enfin des adversaires qui savaient se défendre ! Mais la femme… L’homme songea qu’en ordonnant ce massacre odieux, Morféa Nwalk avait peut-être déchaîné la colère du dieu protecteur de Luménis… et qu’on voyait peut-être les premières manifestations de sa colère.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Doucement, non sans remords, il quitta son poste et se dirigea vers le rez-de-chaussée du bâtiment. Il avait tué son content de civils ; il avait même accroché deux Manostiens à son tableau de chasse. Il avait donc accompli le travail pour lequel il était payé. Ses collègues se débrouilleraient très bien sans lui : ils étaient encore nombreux, ils avaient le contrôle de la situation… Tout irait bien ! Et puis, il fallait tout de même que quelqu’un aille prévenir le commandement de ce qui se passait. Tout serait sans doute terminé quand il ferait son rapport à un officier. Mais on ne pourrait rien lui reprocher !
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Il émergea dans une des venelles menant à la place. Sans un regard en arrière, il se dirigea dans la direction opposée, et disparut dans le dédale
    du quartier ouest.

    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o>
    -----------
    </o>
    <!--[endif]-->
    Les trois Manostiens émergèrent du bâtiment au moment même ou s’écroulaient les derniers compagnons d’Altar. Le capitaine, qui se vidait de son sang par une multitude de blessures, avait à peine la force de lever son épée pour parer les coups que lui portaient ses adversaires. Les trois soldats se positionnèrent aussitôt autour de lui, faisant un barrage de leur corps pour le protéger. Altar s’affaissa doucement contre le mur.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Tenez bon… murmura-t-il. Les autres ne vont pas tarder à revenir du temple…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Puis il s’effondra.

    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o>-----------
    </o>
    <!--[endif]-->
    A quelques mètres de là, Kasumi retirait son épée du corps de l’officier luménien lorsqu’un violent coup de bouclier l’envoya au sol. La brute qu’il avait à moitié assommée quelques minutes plus tôt se tenait déjà au dessus de lui, l’arme brandie. Le sang coulait à flots de sa blessure au cou, couvrant son plastron d’une couche visqueuse dont les teintes étaient en parfait accord avec l’écarlate de son uniforme.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Tu vas crever, chien de rebelle ! croassa-t-il, avant d’abattre sa lame.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Le rôdeur roula de côté et parvint de justesse à éviter le coup mortel. L’épée lui entailla cependant l’avant bras gauche, et il dut se mordre les lèvres pour ne pas crier.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o>
    ----------
    </o>
    <!--[endif]-->
    A trois pieds au dessus de la mêlée, les deux archers rouges avaient enfin trouvé une position confortable sur les toits. Bandant leurs arcs, ils observèrent le champ de bataille. Ils ne pouvaient viser aucun ennemi sans risque de blesser l’un des leurs. Ne restait donc qu’une cible… Bah, c’était mieux que rien, en attendant !
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    La monture de Kasumi poussa un hennissement strident lorsque le premier trait l’atteignait au flanc ; un instant plus tard, un autre s’enfonçait profondément dans son encolure. L’animal hennit à nouveau, fit volte face et tenta de partir au galop. Mais une troisième flèche se ficha dans son jarret. Il avança encore de quelques pas, puis s’effondra. Il demeura là, étendu sur les pavés, les jambes agitées de soubresauts, le corps parcouru de frissons, tandis que ses bourreaux partaient d’un grand rire amusé.

    ------------
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Le toit du temple s’effondra quelques secondes seulement après que les derniers gardes manostiens l’eurent évacué. Toussant, crachant, ils s’avancèrent dans la ruelle, jetant un regard hagard autour d’eux. Des dizaines de survivants s’y entassaient, certains assis, d’autres étendus de tout leur long. Ils avaient pu en sauver beaucoup… Mais beaucoup étaient morts à l’intérieur de leur prison incandescente, brûlés par l’incendie, étouffés par les fumées ou piétinés par leurs concitoyens terrifiés.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    L’ambassadeur, les mains sur les genoux, tentait de reprendre son souffle. Ses hommes n’étaient pas dans un meilleur état que lui : les émanations du brasier et le sauvetage des civils les avaient épuisés. Ils ne vaudraient pas grand chose au combat. Et pourtant, il fallait déjà songer à repartir à l’assaut contre ces maudits Gardes Rouges…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Que Helm les foudroie, eux et leur chef ! souffla l’Ambassadeur avant d’être secoué par une violente quinte de toux.

    ---------------

    De sa position en retrait, Galathée avait pu observer les derniers événements de la bataille .La mort de l’officier terrassé par Kasumi, l’agonie du cheval, l’effondrement d’une partie du temple... Elle réfléchissait à la meilleure manière de porter assistance aux Manostiens lorsque Suie vint tourner au dessus de sa tête en poussant des croassements frénétiques. La rôdeuse lui offrit bras, et il vint s’y poser. Sans qu’elle eut besoin de tendre son esprit vers lui, il lui transmit des images, des sons… Victor, accroupi dans sa cachette, la mine renfrognée et inquiète. La rue, déserte, en dehors des sentinelles emplumées qui veillaient au grain. Puis un craqueent sourd, un cri aigu…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    La rôdeuse ne chercha pas à en savoir plus. Elle se détourna et s’élança dans la ruelle, les entrailles nouées par une terrible angoisse. Une minute plus tard, elle déboucha à l’endroit où le gamin devait l'attendre. Aucun ennemi n’était en vue… C’était déjà ça. Mais les corbeaux tournaient en cercle au-dessus des vestiges de la maison où elle avait envoyé l’enfant se cacher. Elle se précipita. Au-delà du mur branlant, là ou aurait dû se trouver l’enfant, il n’y avait qu’un grand trou béant au contour de planches déchiquetées.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Victor !
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Sa voix lui parvint depuis les profondeurs du trou. Elle était faible, hésitante, entrecoupée de sanglots à demi retenus.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -J’ai fait ce que tu m’as dit… Je me suis caché dans les ruines… J’ai attendu… Et puis… ça s’est écroulé
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  20. #50
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.


    Galathée s’approcha précautionneusement des bords du trou. L’enfant parlait, c’était bon signe, mais le trémolo dans sa voix indiquait qu’il n’était pas seulement choqué.
    C’est de ma faute, songea Galathée avec colère.
    Comment avait-elle pu l'envoyer là sans reconnaître le terrain auparavant !!?

    « Je vais te sortir de là. » fit-elle, avisant les alentours.
    S’il était tombé dans une cave, la trappe y menant devait se trouver quelque part à proximité. Descendre par le même trou était risqué.

    « Victor, est-ce que tu as mal quelque part ? » ajouta-t-elle finalement. « Est-ce que tu saignes ? »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  21. #51
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Derrière le Temple, l’ambassadeur en appela à la dernière once de courage de ses hommes. Depuis leur enfance, ces hommes étaient éduqués dans le culte de la justice et de l’honneur. Tout ce qu’ils avaient vu durant cette dernière heure faisait remonter la rage en eux. Comment pouvait-on brûler des innocents et torturer puis rentrer chez soi comme si de rien n’était ? La seule chose dont ils étaient certains, c’est qu’il fallait abattre ces monstres tant qu’ils le pouvaient. Ils reprirent donc leurs armes et leurs boucliers et se précipitèrent vers la place.

    Admirant leur panache, les jeunes gens qui s’étaient joint à Galathée les suivirent avec la hâte d’en découdre et de faire payer chèrement les massacres qu’ils avaient subis. Un bon nombre de survivants du Temple leur emboita le pas, saisissant tout ce qui leur passait sous la main, de simples morceaux de bois pour certains.

    Kasumi était à demi sonné et en très mauvaise posture. Il devait lutter pour ne pas périr dans le combat l’opposant au colosse. Celui-ci jubila lorsque, d’un coup de pied ajusté, il envoya l’épée du rôdeur hors de portée. Il abattit de nouveau sa lame avec force mais pas avec assez de précision pour toucher son adversaire qui roula une nouvelle fois.

    - Tu vas crever danseuse ! J’vais t’arracher ta sale tête d’elfe.

    D’un formidable coup de pied au côté, il fit rouler le rôdeur sur plusieurs pieds. Désormais dans l’impossibilité de parer les coups, celui-ci vit s’approcher le garde dans son dos. Délaissant son épée règlementaire, la brute venait de se saisir d’une hache de guerre impressionnante. Il s’apprêtait à l’abattre lorsque les cinq gardes de l’ambassadeur débouchèrent sur la place avec un grand nombre de Luméniens poussant des cris de colère. Bien décidé à achever sa victime, il ramassa son arme en arrière avant de l'abattre mais celle-ci s’immobilisa au-dessus de sa tête. Le rôdeur, dans son dernier sursaut de lucidité, venait de dégainer l’épée courte qu’il dissimulait dans son dos et, tendant le bras, l’avait enfoncée dans la seule partie vulnérable à sa portée. Incrédule, le colosse poussa un cri strident alors que seule la poignée de l’arme dépassait encore de son entre-jambe. La dernière sensation qui parvint à Kasumi avant de perdre connaissance fut le bruit métallique de la hache tombant sur les pavés.

    Pendant ce temps, les six Manostiens fondirent à la rescousse des tous derniers survivants. Plusieurs civils se saisirent des armes tombées au sol avant de se joindre à la curée. Certains, plus habiles, se saisirent d’arcs et entreprirent de mitrailler les toits avec peu de talent mais beaucoup de volonté.

    HRP : Kasumi a son quota : un décapité, un officier et un châtré. Il peut dormir un peu maintenant.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  22. #52
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Galathée s’avança à pas prudents sur le plancher qui émit des gémissements de protestation. Elle repéra bientôt une trappe, dans le coin de la pièce, et s’en approcha en essayant de se faire la plus légère possible.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -La question, c’est où est-ce que j’ai pas mal… répondit Victor. Heu… et oui, je crois que je saigne, mais je… je préfère pas regarder…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Il termina sa phrase dans un murmure, comme s’il était sur le point de s’évanouir. La jeune femme ouvrit la trappe et descendit les degrés raides d’une échelle branlante. Elle se retrouva dans une cave, ou plutôt une réserve : le long des murs s’alignaient divers fûts et ballots de tailles variables.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Victor se trouvait à quelques pas d’elle, allongé sur le dos au milieu d’un tas de décombres. Lorsqu’il l’entendit approcher, il tourna la tête dans sa direction et tenta de lui adresser un pâle sourire qui ne tarda guère à se transformer en grimace de douleur.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Ne bouge pas… murmura la rôdeuse en se penchant sur lui.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    La figure de l’enfant était d’une pâleur mortelle sous la couche de crasse et de suie qui la maculait. Elle ne s’attarda cependant pas à le dévisager : son regard fut attiré par l’angle bizarre que formait sa jambe droite. Il était évocateur quant aux dégâts provoqués par la chute… Et le sang poisseux qui imbibait le pantalon en loques du gamin n’était qu’une simple confirmation.

    ------------

    Sur la place, les Gardes Rouges comprirent que la situation était bien mal engagée. Ils n’étaient plus que six, sans compter les deux archers sur les toits. Face à la foule qui les chargeait, ils ne feraient pas long feu, même si elle était majoritairement constituée de simples citoyens, en dehors d'une poignée de soldats manostiens épuisés.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Reformant un carré, ils se replièrent en bon ordre vers la plus proche des ruelles ; mais les Luméniens et leurs alliés ne semblaient pas le moins du monde décidés à les laisser filer. Ils furent bientôt acculés contre une nouvelle façade et durent se rendre à l’évidence : pour eux, c’était fini.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    -Faisons honneur au Seigneur Noir ! brailla un sous-officier en brandissant son épée.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    Ses compagnons lui répondirent par des cris où se mêlaient folie et détermination. Commença alors un combat qui se prolongea de longues minutes ; les Rouges comptaient emporter un maximum d’assaillants avec eux dans la tombe, et ils y parvinrent. Lorsque le dernier s’effondra, le crâne enfoncé par un coup de marteau, un monceau de corps se dressait tout autour de leur dernière position. Des citoyens, surtout. Mais aussi deux manostiens de plus.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Sur les toits, les archers s’étaient depuis longtemps carapatés : harcelés par les traits des survivants du temple, ils avaient néanmoins tiré jusqu’à la dernière flèche de leur carquois avant de filer vers des cieux plus cléments…
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <o></o><!--[endif]-->
    Quand tout fut terminé, les survivants se massèrent au centre de la place, tandis que l’ambassadeur et deux de ses hommes s’approchaient du corps inerte de Kasumi.
    <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--><o></o>
    -Il est vivant, lança le diplomate en se redressant.

    Puis il jeta un regard autour de lui : il ne restait plus que six ou sept soldats de l’ambassade, et tous étaient en piteux état.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Je crois qu’il va falloir nous replier. Et conduire ces gens en lieu sûr.
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    C’est cet instant que choisit le rôdeur pour revenir à lui.
    Dernière modification par Taliesin ; 25/10/2007 à 14h39.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  23. #53
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Des ordres furent donnés pour que tous les survivants se rassemblent sur la petite place devant le temple. Une rapide prière à Lathandre fut adressée en l’honneur des victimes malgré les objections insistantes d’une partie du contingent Manostien. Il n’était pas temps de pleurer les morts mais plutôt de sauver les vivants. Kasumi se redressa avec peine et l’aide d’un citoyen qui lui adressa un sourire mi reconnaissant, mi inquiet. Il restait quelques draps dans les maisons entourant la place et ils furent employés à faire des garrots sur les blessures les plus saillantes mais, fort heureusement, la majorité des civils ne souffraient pas de coupures. Ils pourraient donc marcher et aider ceux qui ne le pouvaient pas. Le rôdeur faisait d’ailleurs presque partie de cette catégorie. Entre le coup de pied qu’il avait asséné au bouclier du colosse, les multiples blessures qui entaillaient ses jambes et ses mollets et tout le sang qu’il avait perdu ces dernières vingt quatre heures, c’était un miracle qu’il tienne encore debout. La blessure qu’il avait reçue à l’avant bras gauche l’empêchait de resserrer sa main. Plus question pour lui d’utiliser un arc avant d’avoir reçu des soins. Les rescapés comportaient un ou deux clercs qui eurent tôt fait d’épuiser leurs modestes sorts sur les blessés les plus graves.
    Revenant à la réalité du combat, Kasumi jeta un regard inquiet sur le groupe de survivants. Il cherchait désespérément un visage qui ne s’y trouvait pas. Pourtant, elle ne semblait pas figurer au nombre des corps allongés ici et là. Il n’osa pas envisager cette éventualité mais c’est le cœur lourd qu’il posa la question qui lui brûlait les lèvres :

    - Où se trouve Dame Galathée ?

    La plupart des soldats et civils ne comprirent pas sa question mais il se trouva une jeune fille dans le groupe qui était venue prêter main forte pour lui répondre :

    - Vous voulez certainement parler de la Dame aux corbeaux. Pardonnez-nous, c’est comme ça que nous la surnommons !

    Le demi-elfe se contenta de hocher la tête, l’estomac noué.

    - Je l’ai vue quitter précipitamment la place en direction de là où nous sommes venus. Nous y avons laissé un autre survivant, un enfant. Peut être est-elle retournée auprès de lui ? Ce n’est pas très loin, je peux vous y conduire.

    Le rôdeur sourit à la jeune femme courageuse. Plus d’un se serait contenté de chercher la protection toute relative du groupe alors que des gardes sanguinaires et prêts à tout rôdaient peut être dans les ruelles avoisinantes. Deux jeunes gens s’approchèrent de la jeune femme et lui signifièrent qu’elle n’irait nulle part sans eux.

    Kasumi s’approcha de l’ambassadeur :

    - Toutes mes condoléances pour ceux de vos hommes qui ne reverront plus Manost. Il serait trop dangereux de rester ici ou de chercher à forcer un nouveau barrage. Votre meilleure chance est de rallier le passage que nous avons dégagé en arrivant. Peut être les barrages n’ont-ils pas été reformés dans ce secteur mais je ne peux rien vous promettre. Progressez avec la plus grande prudence et essayez d’atteindre le Parc. Je tenterai de vous y rejoindre mais ne nous attendez pas avant d'avoir mis ces gens à l’abri.

    Sortant la chevalière du conseiller de sa poche, il la remit au diplomate.

    - Dites à Messire Ravestha que Kasumi vous a transmis ceci !

    Il ajouta finalement, avec un sourire :

    - Mais il se peut que je la récupère avant que vous ne vous croisiez.

    Alors que le groupe faisait marche arrière à la recherche d’une trouée, Kasumi suivit les trois Luméniens en claudiquant un peu vers l’endroit où ils avaient laissé Victor.
    Dernière modification par Kasumi ; 25/10/2007 à 15h24.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  24. #54
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des ombres.

    D’un geste précis, Galathée déchira la jambe du pantalon, révélant la fracture à l’air libre. Un os rompu pointait à travers de la peau blême et le sang dégoûtait, sombre, trempant la toile. L’enfant tournait de l’oeil. Même si la perte de connaissance était un risque potentiel, la rôdeuse ne voyait pas comment réduire la fracture sans la provoquer de toute façon. Attendre était la pire des options. Elle posa donc les deux mains sur la jambe exsangue du petit garçon, fixa la plaie avec conviction et sans tergiverser, déplaça les os brisés. Victor poussa un petit cri, un seul, et s’évanouit. Galathée resta immobile, frissonna de tout son corps, puis prit le pouls de l’enfant. Rapide. Trop rapide. Il avait perdu beaucoup de sang, était épuisé, tant physiquement que moralement. Se replier dans les limbes du sommeil était ce qui pouvait lui arriver de mieux, mais il fallait le mettre en sûreté au plus vite.
    Si son père me passe une épée au travers du corps, il aura bien raison, songea Galathée tout en plaçant une attelle de fortune autour de la jambe cassée, qu’elle banda ensuite avec un morceau de sa tunique rouge. Elle palpa ensuite le reste de son corps, pour s'assurer qu'il n'avait pas d'autres fractures, et notamment dans la région du dos. Heureusement, un sac de laine brute semblait avoir amorti en partie sa chute.
    Ensuite, elle le souleva doucement et remonta à la surface. Une seconde, elle songea à la bataille qui se livrait peut-être encore sur la place du temple, à ceux qui y risquaient leur vie... Mais elle avait pris un engagement et... Repoussant ces pensées, elle partit droit vers le Parc. Les quelques corbeaux qui étaient restés en arrière les accompagnèrent, la guidant vers une ruelle qui avait été dégagée par la force, en attestaient les corps des gardes luméniens renversés par leurs adversaires, et ils franchirent le barrage sans encombres. La rôdeuse se coula ensuite dans l’ombre des ruelles, évitant les artères les plus fréquentées, jusqu’aux abords du Parc Verdoyant.
    Dernière modification par Galathée ; 25/10/2007 à 16h17.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  25. #55
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <o></o>
    Tandis que l’Ambassadeur et les derniers représentants de sa garde conduisaient les survivants en direction du Parc – en espérant que les barrages éliminés plus tôt n’aient pas encore été remplacés – Kasumi et ses guides gagnèrent l’endroit où Galathée s’était rendue une vingtaine de minutes plus tôt.
    <o></o>
    Ils ne trouvèrent de prime abord nulle trace de la rôdeuse ou de son petit protégé. Pas plus d’ailleurs que du passage récent d’éventuels Garde Rouges. C’était plutôt une bonne nouvelle, Kasumi redoutant malgré lui de tomber sur une nouvelle scène de massacre. Mais il avait pu constater par lui même que la jeune femme n’était pas dénuée de ressources, loin s'en fallait. Il pouvait donc espérer que l’événement qui l’avait attiré loin du champ de bataille, quelle qu’en soit la nature, ait eu un dénouement plutôt heureux…
    <o></o>
    Restait à savoir ce qu’ils allaient faire à présent. Kasumi était dans un triste état ; ses compagnons étaient un peu plus en forme, mais ils seraient balayés comme fétus de paille au cas où une patrouille viendrait à passer... Mais le rôdeur, n'entendant nul bruit aux environs, d
    emanda à la la jeune luménienne qui l’accompagnait de lui montrer la cachette que Galathée avait assignée à Victor.

    EDIT : j'ai un peu modifié mon post pour qu'il n'y ait pas de problèmes d'enchaînement. <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--><!--[endif]-->
    Dernière modification par Taliesin ; 25/10/2007 à 17h49.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  26. #56
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669
    [Quête : l’invasion des ombres]

    La meneuse Lathandrienne mena Kasumi jusqu’à la maison où Galathée avait dissimulé Victor un peu plus tôt. Il n’y avait personne autour, aussi le rôdeur pénétra avec prudence dans le bâtiment. Le plancher était sur le point de s’effondrer. D’ailleurs un trou béant se dessinait dans un coin. Regardant en bas, la vision elfique du rôdeur ne détecta personne. Se fiant aux traces dans la poussière du rez-de chaussée, il en conclut qu'une personne de la corpulanece de Galathée était venue là et en était partie plus lourde. Il suivit la piste jusque dans la rue où les pavés lui compliquèrent grandement la tâche. Au bout d’un petit moment, les pas qu'il suivait se perdaient dans la multitude d'empreintes des dernières heures. Qu’importe, il venait de rejoindre le groupe de l’ambassadeur et la petite colonne de réfugiés qui se dirigeait vers l’est du quartier et la sortie potentielle.

    Il récupéra la chevalière du Conseiller et marcha aux côté de l’ambassadeur qui semblait maintenant bien las. Tout le monde était aux aguets et s’efforçait de progresser dans le plus grand silence vers le Parc de Luménis.

    HRP : oups ! grillé.
    Dernière modification par Kasumi ; 25/10/2007 à 20h18.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  27. #57
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Gaeïa
    Messages
    120

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le génocide entamé par les troupes du Seigneur Nwalk se perpétrait rue par rue, maison par maison, et petit à petit, le silence gagnait sur les cris en même temps que les gardes sortaient des maisons, les lames rougies par le sang,

    Du côté nord du quartier, une petite place de pierres grises où trônait une fontaine que les habitants avaient réussi à maintenir en état de marche servait de point de rassemblement à l'une des meutes chargées de faire le ménage : celle que Morfea lui même commandait en personne.

    Assis sur le rebord de la fontaine, certains soldats profitaient de la présence du point d'eau pour effacer les traces de sang sur leur visage ou leurs lames, quand soudain, la porte de l'une des demeures placées à proximité s'ouvrit en grands fracas.

    - Sauve-toi Maela ! Cours !

    Une jeune femme entrainant deux enfants pas plus hauts que trois pommes à genoux sortit alors en trombes de la maison. Un bruit de lutte violente dans la maison s'en suivit aussitôt. Sortant justement de la maison voisine, Morfea, attrapa aussitôt une arbalète pour mettre en joue la fuyarde et lui planter un carreau entre les omoplates. Comme foudroyée en pleine course, la jeune femme s'écorula soudainement laissant ses deux enfants en pleurs. Le premier tenta d'abord de relever sa mère mais voyant la menace que représentait une troupe de soldat qui s'était élancée à leurs trousses sur l'ordre de leur supérieur, il attrapa la main de sa jeune soeur pour détaler le plus vite possible.


    Plutôt fier de son coup, Morfea esquissa un sourire, mais n'eut pas le temps de savourer son succès qu'un nouveau fracas de verres vint le tirer de ses pensées. Un autre de ses soldats, la gorge tranchée venait de passer par la fenêtre du premier étage cette fois ci., et les cris qui émanaient de la maison laissaient entendre que l'homme allait tenter de s'échapper par les toits. Morfea, resté sur la place en compagnie de deux soldats, leva alors les yeux au ciel pour apercevoir un demi-orc des plus robustes passer effectivement par une large fenêtre donnant sur les toits , un garde sous le bras et détaler.

    - Mais.... Mais rattrapez moi ça bande d'ahuris ! Il vous faut quand même pas tout un peloton pour me débarrasser d'un péon non ?

    Voyant l'humeur de leur supérieur se noircir, les deux soldats restant, des gardes rouges, dégainèrent à leur tour une arbalète pour tirer sur le malheureux luménien en fuite. Le premier manqua sa cible, mais pas le soldat qui servait de bouclier au demi-orc, et écoppa d'une giffle de la part du seigneur luménien, et le second, qui avait tiré dans la foulée parvint à toucher son pied gauche , entrainant la chute du malheureux, qui finit sa chute dans une charette placée juste en contrebas.

    Le premier soldat accourut alors s'assurer la mort du gailard et reçut pour toute confirmation un coup de hache qui vint lui fendre le crâne.

    - Les incapables ! enragea Morfea

    Saisissant son katana, le bourreau se dirigea d'un pas décidé vers le demi-orc qui se relevait péniblement. L'arrivée du demi-elfe fulminant le poussa alors à ne pas tenter la fuite, mais l'acte héroïque. Sa hache à la main, il prit même le parti de tenter l'effet de surprise en se jetant sur lui, assénant un coup puissant. Un coup de poker qui ne prit qu'à moitié ; certes déstabilisé, Morfea parvint néanmoins à parer le coup rageur de sa proie avec peine, tant celui-ci était puissant. Luttant férocement, le seigneur luménien sentit alors l'autre main de son adversaire lui saisir les cheveux pour le soulever du sol.

    - Comment oses-tu ! ?

    La hache du demi-orc venait de reculer... pour mieux s'élancer vers le crâne de celui qui à qui il vouait tant de haine mais sa course finit, avec la main qui la tenait : par terre. D'une passe agile, Morfea avait réussi à esquiver l'attaque en tranchant la main de son adversaire à hauteur de poignet.

    - Tu vas me payer ça mon gros !

    La situation s'était inversée. Le demi-orc était étendu par terre, tenant son bras d'où le sang coualit à flot. Mais le seigneur luménien n'eut pas le temps de commencer sa séance de torture qu'un mesager, envoyé par Ethelkin ([Bâtiment] La Capitainerie du Port) l'interrompit.

    - Seigneur Nwalk, Seigneur Nwalk !

    - Que se passe-t-il ? On a retrouvé les mômes ?

    - Les ? ... euh non ... C'est le capitaine Ethelkin qui m'envoie. Les quais sont attaqués par une petite troupe manostienne.

    -Qu'est-ce que vous dites ?

    La nouvelle fit l'effet d'une bombe dans l'esprit de Nwalk. Il pouvait dès lors sentir son sang bouillir dans ses veines. Quels étaient ces outrecuidants qui osaient s'immiscer dans ses affaires ? La guerre, l'ambiance des champs de bataille, les vrais... tout cela revenait à lui. Des sensations confuses lui revenaient alors, petit à petit. Des flashs... Il se sentait bien. S'adressant au messager :

    - Très bien ! Foncez à l'université, que les mages me ramènent mes golems et les envoie sur les quais dans l'heure !

    Tournant son regard en direction du dernier soldat qui lui restait.

    - Regroupe les meutes, qu'ils me rejoignent, et envoie un messager au palais, qu'on rapatrie un peloton supplémentaire sur place, et qu'il se divise de manière à pouvoir sécuriser tous les accès au quartier ! Exécution.

    Alors qu'il se dirigeait vers la capitainerie, Morfea fut alors rejoint par ses soldats qui avaient fini par rattraper les deux enfants en fuite. Profitant de l'occasion, Morfea leur donna leurs nouvelles instructions.

    -Que fait-on des gosses vot' seigneurie ?

    Le bourreau attrapa alors le premier bambin par le coup...qu'il rompit d'un coup sec.

    -Faites pareil avec l'autre, et suivez moi.
    La mort est mon seul guide
    La haine mon essence
    Mais moi, que suis-je ?

  28. #58
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 669

    Re : Les funérailles de Taliesin

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Kasumi avait abandonné l’idée de faire un détour par le parc en quittant la maison du seigneur Artwin. Il craignait qu’un passage dans ce sanctuaire naturel affaiblisse sa résolution et lui fasse perdre un temps précieux. Il avait choisi un itinéraire bien plus sombre pour rejoindre le port. Il retournait sur les lieux de l’effroyable massacre perpétré par Nwalk en personne et de sa sinistre garde rouge.

    La première avenue dans laquelle il s’engagea avait été déblayée. Des cadavres qui jonchaient le pavé deux jours plus tôt, il ne restait que peu de trace. En fait, la pierre avait simplement une teinte un peu plus sombre là où le sang avait eu le temps de sécher. Une pluie salvatrice achèverait d’effacer ce stigmate de du terrible après midi. Il faudrait bien plus de temps pour rendre sa gloire passée à l’architecture tourmentée qui faisait face au demi-elfe. Seules quelques bâtisses se dressaient encore ici et là entre les ruines noircies de leurs voisines. Les façades brisées s’élevaient vers les cieux, des poutres et des éboulis se mêlant dans l’espace que les toits ne protégeaient désormais plus. Certaines constructions s’étaient même effondrées en travers de la chaussée, bloquant quelques rues transversales à celle que suivait le rôdeur. Au bout de dix minutes, le demi-elfe croisa enfin le premier signe de vie, une charrette à bras tirée par deux hommes à la mine sombre. A l’arrière du petit véhicule s’entassaient des corps pourrissants. Les deux hommes lui apprirent que certaines rues avaient été trop encombrées pour atteindre les cadavres et que les mineurs s’affairaient encore pour les rendre accessibles. Au fur et à mesure, les fossoyeurs dégageaient les corps anonymes jusque dans les bâtisses menaçant de s’effondrer. Une mesure pour protéger les vivants autant que les morts. Le massacre avait emporté suffisamment de Luméniens sans laisser en plus un tribut à une épidémie.

    Alors qu’il se dirigeait vers la demeure du sergent, Kasumi croisa d’autres conducteurs occupés à la même tâche. La rue où avait habité la famille Desmoulins était entièrement dégagée, elle aussi. Le demi-elfe interpella un des équipages pour se faire indiquer où les corps étaient acheminés. Il suivit les indications d’un jeune homme et trouva sans peine le lieu qu’il cherchait. Un lourd panache de fumée noire s’élevait dans les cieux depuis une petite place où les corps étaient abandonnés aux flammes. Trois prêtres officiaient pour recommander les âmes de leurs compatriotes à Lathandre, répandant prières et eau bénite avec ferveur et tristesse. La cérémonie était d’une simplicité émouvante qui donnait à la scène un aspect surréaliste. Le rôdeur ne put s’empêcher de constater que les limites du bûcher avaient été bien plus vastes que celui qu’il avait devant les yeux, signe que l’afflux de victimes touchait à sa fin. Selon toute vraisemblance, la mère de Victor avait été du nombre des corps sans vie livrés ici aux caprices du vent. Le rôdeur s’agenouilla pour adresser une prière à Mielikki, songeant au capitaine Altar et à tant d’autres qui l’avaient suivi dans ce quartier pour ne plus en ressortir.

    Sa première tâche achevée, le rôdeur s’éloigna sans plus un regard en arrière, une nouvelle destination en tête.
    Dernière modification par Kasumi ; 11/12/2007 à 14h42.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  29. #59
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 598

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête : l'invasion des pères noël

    Elles étaient arrivées. Taliesin ne se trouvait peut être pas loin. Aucune d'entre elles n'avait parlé mais elles n'avaient pas de mots pour exprimer leur angoisse. Une brume maritime plongeait Luménis dans une brume fantomatique dans laquelle s'agitaient des ombres mouvantes. Au moins, elles seraient dissimulées au yeux de leur adversaire mais leur adversaire le serait tout autant. Prudence.

    Elles étaient restées à l'ombre du premier bâtiment en vue pour plus de sureté. Althéa avait chuchoté, le plus doucement possible :


    "Voila. Avec un peu de chance, nous pourrions l'attirer par ici. Avec la rue ici, on se ménage un espace pour nous enfuir. Peut être y a-t-il un moyen de n'attirer que lui. Peut être avec la harpe. Et s'il vient tout seul, peut être est il possible de lui faire tomber le filet dessus de là haut"


    Et elle montra du doigt la fenêtre au dessus d'elles.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  30. #60
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 397

    Re : Les funérailles de Taliesin

    Quête: L'invasion des dindes fantômes.

    Galathée se sentait vide. Arpenter ces quartiers avait ramené des souvenirs difficiles, et l’image d’un enfant qu’elle avait laissé derrière. La nuit avait donné de nouvelles formes aux ruines, et la lune brillait bravement dans le ciel, se reflétant dans le brouillard. Elle s’immobilisa et scruta les ténèbres. La voix d’Althéa la rappela à la réalité et elle posa la harpe sur le sol.
    « Très bien. Je ne sais pas quelles sont vos impressions... Nous pourrions piéger la zone... Même si nous devrons gérer ce terrain nous ici. Je pense que Thémis pourrait jouer de la harpe, Taliesin sera sans doute pris au dépourvu par un visage étranger et... et avenant, qu’il cherchera peut-être à replacer dans un souvenir, cela pourrait nous donner les quelques secondes nécessaires à une intervention décisive... Et nous devons garder à l’esprit le fait qu’il pourrait se servir de sortilèges. Nous n’aurons pas beaucoup de temps. Si nous nous dissimulons, Althéa et moi-même... l’une au sol, l’autre en hauteur... Je ne sais pas ce qui a ta préférence... Nous devons aussi décider de ce que nous ferons si la personne qui se présente n’est pas Taliesin. Je serais pour laisser filer quiconque ne se montre pas agressif. Si par contre nous avons affaire à des pillards... »
    Elle ferma les yeux, tentant de mettre de l’ordre dans ses idées.
    « Bref. Nous verrons. »
    Elle se tourna vers Althéa, puis Thémis.
    « Althéa, je te laisse le choix des armes. Quant à vous... Vous sentez-vous l’âme d’une musicienne ? »
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [A] Taliesin
    Par Taliesin dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/07/2016, 18h11

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230