Page 3 sur 70 PremièrePremière 123451353 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 2085

Discussion: [Commerce] La Taverne de la Bienveillance

  1. #61
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    400
    Dunhallym retint un cri de surprise en reconnaissant l'elfe.

    Par Mystra, je le connais ! C'est Corwin, l'ancien directeur du théâtre de Lumenis. Il a participé à l'enquête sur le meurtre de Maikagondiel. Il a tenté d'agresser le tavernier, dis-tu ? J'avoue que j'ai peine à y croire. Je ne sais pas si ma magie peut y faire grand chose. Les éléments sont ma spécialité et je crois qu'un prêtre nous serait plus utile. Je vais quand même voir ce que je peux faire.

    La semi-drow s'agenouilla à côté de Corwin. L'elfe avait l'air plus calme, du moins extérieurement mais les sens de Dunhallym lui hurlaient que quelque chose n'allait pas...
    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  2. #62
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925
    Deux formes penchées vers lui... troubles... éthérées... dont la voix semblait venir de très loin... dont la langue lui était inconnue... et lui, sur une matière dure, allongé... et calme... si calme.
    A moins que tout ceci ne fût qu'une pure illusion. Qu'importe ! Il lui semblait considérer la scène avec un détachement le plus total. Qui il était, il en avait cure... ce qui s'était passé, cela l'indifférait.
    Mais, au fond de lui quelque chose lui restait. Il était Corwin le rôdeur. La tête ne le faisait plus souffrir, comme si quelque chose s'était retiré de lui.
    Et qu'"il" l'avait abandonnée. Mais qui était-elle ? Si seulement il pouvait s'en rappeler !

    Tout ce qu'il voulait, c'est dormir à présent. Si seulement on pouvait le laisser seul...
    En direction des deux ombres il murmura:


    - Je suis Corwin le rôdeur, je suis Corwin le rôdeur, je suis...

    Il ne s'arrêtait plus, chuchotant sans cesse, encore et encore ces mots, comme s'il s'attachait à en faire perdre leur sens. Avant qu'une profonde torpeur ne le saissise, le faisant arrêter net son délire.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  3. #63
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Worms, Allemagne
    Messages
    349
    Daneghar observa le rôdeur d'un oeil inquiet. Etait-ce vraiment Corwin, l'elfe fier avec qui il avait récemment démantelé le réseau de contrebande et d'esclavagisme ? Rien à présent ne rapprochaient l'habile guerrier à l'être à présent étendu sur le sol, tentant désespéremment de s'agriper à son identité. Maintenant profondement assoupi, Corwin s'était calmé, du moins physiquement. Son visage était trempé de sueur. Le demi-orque demanda un linge humide au tavernier, regardant encore la scène d'un air ébêté, qui s'empressa de satisfair la demande du lieutenant. Ce dernier commença alors à épancher le front de l'elfe. Le linge était bien vite trempé lui aussi.

    "J'ai peine à croire que c'est bien lui. A part les oreilles pointues... Quoique maintenant qu'on me dit que c'est lui on peu le deviner... On peut pas le laisser ici dans cet état. Je propose qu'on le transporte en vitese voir quelqu'un qui saura s'occuper de lui. Qu'en pense-tu, Dunhallym ? La boutique de magie, un temple, l'Université de Magie ? Tu connais un peu mieux ce domaine que moi ."

    Daneghar essora le linge tant qu'il put avant de le réapliquer sur le front de Corwin encore plongé dans son sommeil profond.

  4. #64
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    Balrog était tranquillement en train de boire sa bière quand il vit du coin de l'oeil une petite dispute dégénérer. Il se dit que, d'après la masse de muscle assise sur l'agitateur, il n'aurait pas besoin d'intervenir. Puis, regardant avec plus d'attention, il se rendit compte qu'il connaissait la "masse de muscle" en question, et que la personne qu'il avait précedemment maitrisé avait sas doute un problème. Lorsqu'il s'approcha, il entendit "Crowin". Fouillant dans sa mémoire, il se souvint que c'était une des personnes qui avaient participés au démantèlement du réseau d'esclavagisme. Il s'adressa à Daneghar et à Dunhallym :

    - Attendez un peu. Je vais essayer quelque chose.

    Puis il se mit à incanter un sort de soin relativement puissant. Voyant que ça n'avais pas l'air de donner grand chose, il incanta un sort de ralentissement du poison.
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  5. #65
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185
    :eye: Le petit garçon arriva en courant à la Taverne la lettre à la main, il se dirigea vers le comptoir et donna l'enveloppe au tenancier de l'établissement:

    "- :fleur: B'jour m'sieur ! On m'a donné cet mot pour un certain Kerdän, il nous a dit qu'on pouvait le contacter ici...
    - Bonjour petit, ne t'en fais pas, je lui remettrai le message lorsqu'il rentrera... Allez file ! " Le tavernier mit la lettre sous son comptoir en attendant que Kerdän revienne à l'auberge, le mot écrit par Eomer disait qu'il serait à son magasin tout l'après midi et qu'il pouvait ainsi l'y retrouver dés qu'il le pourrait, le rôdeur lui demandait aussi de l'excuser de son absence de ce matin car il était débordé...
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  6. #66
    Roborune Invités
    Roborune pouusa la porte de la taverne trempée de la tête aux pieds. Son entrée suscita un instant d'étonnement, mais devant son air peu amène, chacun s'absorba de nouveau dans son occupation, la consommation plus ou moins immodérée d'alcool pour la plupart. Elle remarqua à peine le groupe amassé autour d'un homme étendu à terre, deavant lequel elle passa en trombe sans leur jeter un regard.
    Ploc ploc ploc.
    Elle était furieuse de s'être fait attaquer, plus furieuse encore d'apparaître en si piteux état, avec ce stupide bruit de gouttes qui accompagnait chacun de ses pas. Elle se retourna d'un bloc, l'air furibard, en entendant quelqu'un pouffer de rire. Mais il s'agissait juste d'une fille qui se faisait conter fleurette sans lui accorder aucune attention. Se sentant vaguement ridicule, elle alla au comptoir et passa brièvement sa commande:


    _ Montez-moi de quoi manger dans ma chambre; du pain, du fromage, et de la viande froide, s'il vous plaît. Et que ce soit consistant! Avec un pot de thé brûlant. Ah, et avant, faites-moi monter de quoi me laver.

    Sur quoi elle monta dans sa chambre afin de recouvrer figure humaine.

  7. #67
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    400
    [Quête] Living in the past</span>

    Visiblement, les sorts de Balrog n'avaient aucun effet sur le malheureux Corwin qui ne parvenait pas à reprendre ses esprits. Peut-être s'agissait-il d'une malédiction ou d'un sort plus puissant. Dunhallym n'était pas très versée dans ce genre de magie. Mais il y avait un endroit où on pourrait peut-être les aider.


    Je pense qu'on devrait essayer de l'amener au temple de Mystra. Les prêtres sont versés dans tous les arts magiques et peut-être pourront-ils comprendre de quoi il souffre. Pour ma part, je n'y connais pas grand chose en malédictions, si c'en est une. Qu'en pensez-vous ? Je crois que vous serez assez forts pour le transporter, s'il reste calme. Et m'est avis que le patron de l'auberge ne nous verrait pas partir d'un mauvais oeil
    ajouta la semi-drow en voyant l'aubergiste visiblement mal à l'aise.

    Soudain, l'elfe fit entendre une voix rauque... Chez moi... dit-il... Visiblement il préférait qu'on l'emmène chez lui, ce que firent les aventuriers.

    <span style=\'color:gray\'>HRP : suite chez Corwin
    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  8. #68
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    -Et qu'on ose dire que les elfes sont malpropres, à présent, avec une telle douche !
    Cette voix railleuse fit sursauter Roborune, qui venait à peine de se mettre dans la tête qu'elle pourrait peut-être franchir l'espace entre la porte de la taverne et sa chambre sans éveiller aucune raillerie ou autre blague de mauvais goût de la part des piliers de bars.

    Malheureusement pour le blagueur, elle était de mauvaise humeur, après avoir frôlé les lames, risqué la noyade et traversé la moitié de la ville à pied, ce n'était pas le moment de l'ennuyer.
    Non, pas le moment.

    -Quelle chance ! Encore un saoulard ou orque soi-disant bienvaillant ! Mais que dis-je ; ce sont des pléonasmes !
    -Continuez à vous énerver, vous ferez évaporer l'eau ! Continua la voix en riant.
    C'en était trop, la masse qui venait de parler était assise au comptoir, sans jamais lui avoir adressée un regard. Elle se dirigea vers elle, la saisit par l'épaule, la retourna et lui envoya une gifle avant de proclamer.
    -Et pour votre gouverne, sachez différencier un elfe d'un demi-elfe !
    La main allait entamer son retour qui devait passer sur la joue du destinataire, mais elle fut stoper par le bras de ce dernier.

    C'est ainsi qu'elle put enfin voir son interlocuteur, un homme d'un trentaine d'années, de longs cheveux bruns, un visage affichant plus l'amusement que le plaisir d'énerver.
    -Pas un orque, surement un pochtron habitué, je me trompe ?
    -Pochtron, tout dépend du point de vue, habitué, oui, peut-être.
    Il soupira, tout sourire.
    -Je ne chercherai pas à m'excuser, car je sais combien cela est futile. Prenez un siège et causons, voulez-vous ?

    A contre-coeur et par curiosité, elle acquiesa, se plaçant à la gauche de l'homme.
    -Vous ne vous êtes pas faite ça toute seule, je suppose ? Dit-il en désignant le sang présent sur le col de la demi-elfe.
    -Je peux savoir qui vous êtes ?
    -Oh pardon, j'en oublie les bonnes manières...
    -Au point où vous en êtes, j'ai pu le voir...
    -Filamp, mercenaire sans contrat, ravi de vous rencontrer !
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  9. #69
    Roborune Invités
    La conversation prenait un tour relativement détendu tout compte fait, et elle avait un peu de tension à évacuer... ce qui lui avait déjà été permis par les raileries de Filamp.
    _ Bien, Roborune, barde, et journaliste à ses heures perdues. Fraîchement arrivée à Luménis, mais j'ai déjà trouvé le moyen de m'attirer quelques sympathies, comme vous l'avez remarqué, dit-elle en désignant son col. Et pour ce qui est du plaisir que j'ai à vous rencontrer, je vous accorde la grâce de réserver encore un peu mon jugement, dit-elle avec une sourire ironique. Bon, puisque vous semblez tenir à ce que je dégouline de vase sur vous, est-ce que vous me permettez au moins de manger un morceau pendant notre discussion?
    _ Bien sûr, faites, dit-il l'air dégagé.
    Roborune fit signe à l'aubergiste, puis se retourna vers Filamp

    _ Et dois-je déduire de votre galante interpellation que vous voyez en moi un employeur potentiel? Ou est-ce seulement la bière qui vous entraîne à ces excès de courtoisie? dans un cas comme dans l'autre, j'ai peur de vous décevoir. On voit assez devant mon piètre accoutrement que je ne dois pas être la personne qui amènera gloire et richesse, dit-elle en s'essorant vaguement les cheveux, tout en cherchant vainement dans quelle position ses vêtements trempés lui seraient le moins désagréable.

    (HRP: mais enchantée "pour de vrai", Filamp)

  10. #70
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    -Un employeur ? Oui, pourquoi pas... Je m'ennuie ferme et j'aurais besoin d'exercice, mais cela dépendra de ce que vous me direz... Par contre, je n'ai encore jamais fait d'excès de bière, pas dans les normes socialement correctes, en tout cas. Non, je suis simplement curieux... J'ai longtemps "vécu" à Lumenis, et je vous avoue que voir entrer une elfe tr...
    -Demi-elfe.
    -Ou oreilles pointues, tout diffère, vos savez ? Bref, vous voir vous diriger d'un pas nonchalant dans l'auberge, trempée jusqu'aux os, et pas que d'eau, cela m'intrigue...
    -Mercenaire et enquêteur ?
    -Mercenaire et opportuniste, diront certains...
    -Que vous dire ? "Je me suis coupée en me rasant" est réservé à votre gent, alors je ne puis que vous mentir ou tout avouer.
    -Un barde excelle dans les deux domaines.
    -Un barde n'a pas à faire une pareille entrée, doit-on dire, aussi sournois et avide de la piècette soit-il. Je me suis faite agressée, Lumenis n'est pas une ville totalement sûre...
    -Surtout avec notre glorieux gouvernement, ironisa-t-il.
    -Vous connaissez le Président ?
    -On s'est rencontré deux ou trois fois, siffla-t-il en avalant sa chope.
    -Vous mentez mal.
    -Vous aussi... Je peux être franc avec vous ? Avez-vous besoin d'assistance ? Dit-il en reposant son alcool pour désigner son fourreau.

    (C'est partagé (ah, mais quel est le modéro assez négligeant pour ne pas avoir mis un smiley en pleine révérence !?))
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  11. #71
    Roborune Invités
    _ Bon... la curiosité est un vialin défaut, selon certains, mais je crois que ça a encore été la motivation la plus constante de ma vie, dit-elle, parfaitement détendue. Elle frissonna, maintenant qu'elle était au repos, ses vêtements humides lui donnaient froid. Hum... si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je vais aller me changer dans ma chambre. Elle marqua un temps d'arrêt, puis haussa les épaules et enchaîna: Rejoignez-moi là-haut dans dix minutes, nous seronsplus tranquilles pour parler. je me méfie un peu des ivrognes. Naturellement, ajouta-telle avec un sourire enjoué, n'y voyez aucune invitation indécente.
    _ Bien, je vous rejoins, le temps de finir ma choppe.
    _ Faites monter un pichet, si vous voulez, ajouta-t-elle, puis elle s'éclipsa.

    Filamp la rejoignit peu après. Elle avait à peu près recouvré figure (mi-)humaine, et se snetait à peu près fraîche; une toilette rapide avait à peu près évacué l'odeur de vase. Ils s'installèrent et elle semit donc à lui raconter ces récentes aventures:
    _ Bien. Mes aventures ne sont pas très palpitantes, juste sordides. je viens du Téthyr, que j'ai quitté après y avoir pas mal vagabondé pour venir m'installer ici. J'ai décidé de tirer parti de mes compétences de barde et je me suis présentée à l'amphithéâtre, où j'ai été embauché sans problèmes par le sous-directeur enthousiasmé et un peu séduit, je crois. Bref. Je me suis heurtée à l'hostilité et au mépris de Sorig, qui a dû se sentir menacé ou dieu sait quoi, et qui a fait mine de me prendre pour une traînée, dit-elle en rougissant de pudeur et de rage à la fois. Je ne me suis pas laissé faire, ce qui m'a valu sa haine farouche. Perdita, une cantatrice qui m'aproposé son assistance pour notre travail, m'a mise en garde contre lui. jepense qu'il n'est pas étranger à l'embuscade dans laquelle je suistombée ce soitr. Six brutes me sont tombées dessus. j'en ai mis trois hors de combat, mais il en restait encore autant. J'ai pris la fuite. Heureusement que ce n'était que des brutes épaisses sans ruse ni agilité. Je ne sais pas trop où je serais en cette minute autrement. Voilà toute l'histoire. Ah si, Perdita m'a dit que Sorig trempait apparemment dans quelques abjectes hisotires de viol, mais qu'il bénéficie d'un soutien assez haut placé dans la ville pour n'avoir rien à craindre. Pour le moment en tout cas...

    Une lueur véritablement menaçante passa dans son regard. Filamp en fut un peu surpris. Visiblement, le tempérament bien trempé (héhé) qui lui avait valu une gifle n'était pas simplement dû à l'impulsivité de la jeunesse. Plus ambigu qu'il n'y paraissait au premier abord, peut-être. Mais Roborune reprit:

    _ Vous aussi, vous avez éveillé ma curiosité. Qu'y a-t-il donc de si intriguant à mon entrée dans l'auberge? J'étais trempée, je venais visiblement de subir une bagarre. Lumenis est-elle si paisible quecela soit extraordinaire? Et pourquoi le fait que je sois une demi-elfe semble-t-il ajouter àvotre surprise? Il m'a semblé que cette cité était assez ouverte pour ce genre de choses (plus que le Téthyr, en tout cas, je puis vous le garantir). Et puis.... vos allusions surlePrésident sont pour le moins vagues. J'ai été franche avec vous. Vous voudrez bien me répondre?

  12. #72
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    Thétyr... Amphithéâtre... Sorig...
    Le premier était loin, le deuxième inconnu, le troisième amusant. Ce qui l'était moins, c'était qu'il allait devoir répondre aux questions de Roborune...
    -La ville n'est pas exempte de coupe-jarrets et autres, que Kossuth nous en garde, ou je ne gagnerais plus ma vie ! Non, ma curiosité portait principalement sur le fait que, comme je vous l'ai dit, je suis ici depuis longtemps, et votre visage ne m'était pas familier, à cela s'ajoute votre mésaventure dans l'eau et le sang sur le col.
    -Lumenis n'est pas si ouverte qu'il n'y parait, alors, vu votre réaction... ?
    -Ce que j'ai pu dire ou faire était personnel, non officiel, disons que... je n'ai pas toujours été humain, et auparavant, tout ce qui s'apparentait aux elfes ne me laissait pas indifférent...
    -Et le Président ?
    Il ricana doucement, tandis que l'elfe rangeait quelques affaires. Finalement, cette pièce ressemblait à son appartement, chaque chambre était taillée dans le même style...
    -Pour Link...
    -Link ? Connaissance jusqu'à son prénom ?
    -Je pourrais même vous donner le nom de ses lames, si ça vous interesse... Bref, nous nous sommes connu il y a longtemps, en un temps où il n'était pas Président, et où je n'étais pas mercenaire...
    -Ni humain ? Et qu'étiez-vous ?
    -Et ce Sorig, vous a-t-il fait des menaces ?
    -En dehors de ses sarcasmes lors de ma représentation et de six hommes armés venu m'agresser, pas de signe d'animosité...
    -Un ami, en somme ?
    -Vous avez compris...
    -Bien... A combien devrais-je estimer ma récompense pour votre protection jusqu'à la fin de cette "menace" ?
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  13. #73
    Roborune Invités
    Roborune partit d'un joyeux éclat de rire.
    _Que je suis bête!! Dire que j'avais cru comprendre que votre goût de l'aventure et votre.. galanterie, ajouta-telle avec un léger reniflement, me vaudrait la primeur de service grâcieusement offerts, sans rémunération. Elle redevint plus sérieuse. Soit, dites-moi plutôt pour combien vous acceptez d'assurer ma protection, je verrais bien si j'ai assez ou pas. Et n'espérez pas m'embobiner, si sympathique puissiez-vous être. Je sais bien que j'ai répondu à vos questions alors que vous n'avez fait qu'esquiver les miennes. Vous me direz que c'est normal, si vous devez me protéger. Seulment je ne croirai pas être protégé à moins d'être sûre de pouvoir accorder ma confiance. Parlez plus clairement,ou plutôt, si les sentiments que vous pouvez avoir vis-à-vis de ma race sont hostiles, prenez congé, je ne vous ai rien demandé.

    Elle avait prononcé le mot "race" avec une certaine violence contenue. Mais Filamp ne vit pas pour autant son visage bouger d'un cil, elle était impassible, à peu près à mille lieues de la familiarité qu'elle avait montré jusqu'alors. Le mercenaire ne devina pas qu'elle craignait de devoir regretter de lui avoir parlé.

  14. #74
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    -Nous entrons dans la phase des gesticulations... Pourquoi doit-on toujours en venir là ? Demanda-t-il avec sincèrité.
    -Exiger de l'argent pour sauver la vie d'une personne n'est pas forcément bien vu...
    -En quoi est-ce différent d'exiger de l'argent pour distraire une foule ?
    Le silence s'installa, et les gestes se firent lents, chacun fixant son interlocuteur.
    -Pourquoi ne pas le faire par pur bonté d'âme ? Regardez-moi, je ne suis qu'une demi-elfe ménestrel venant de s'installer, croyez-vous que je mérite d'être persécutée pour avoir répondu trop sèchement à un de mes "collègues" ?
    -Cinq cent pièces d'or.
    Nouveau silence, mais là, aucun mouvement ne fut fait, le mercenaire fixait la rue, par la fenêtre, observé par Roborune qui tenait sans doute sa vie entre ses mains.
    -Qui me dit que vous partirez pas avec l'argent ensuite, ou que vous ne me jouerez pas de sales tours en cas d'attaque ?
    -Parce que je demande la récompense après le travail, et que je n'ai jamais trahi un de mes employeurs.
    -Et l'un d'eux était apparenté aux elfes ?
    -Que les choses soient claires, dit-il sèchement en se rapprochant, je ne suis là ni pour supplier, ni pour me faire prier, j'ai besoin d'argent et vous avez besoin de protection, nous avons ce dont l'autre manque. Et je ne tiens pas à entendre dans la taverne demain qu'une jeune barde a été assassinée pour n'importe quelle raison, qu'elle soit humaine, tieffeline, démone ou encore elfe ! Je n'ai jamais rien fait gratuitement, et ne me dites pas que ce n'est pas votre cas ! Laissons de coté nos animosités "raciales" et faisons quelque chose ensemble, ne serait-ce que pour débarasser la ville d'une ordure comme ce prétendu barde !
    Il tira son épée à lame blanche et la présenta à la demi-elfe.
    -Cinq cent pièces d'or, vous vivez et vous me donnez bonne conscience...
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  15. #75
    Roborune Invités
    _ Cinq cents pièces d'or? Parfait. Je ne savais pas que la bonne conscience se monneyait, mais cela vouus regarde. Mais vous m'avez mal comprise. Cela ne me choque pas, que vous vous fassiez payer. En revanche, je tiens très véritablement à en savoir un peu plus long sur vous.

    Roborune se tut. Visiblement, il n'était pas disposé à parler plus ce soir... i plus tard peut-être.
    Elle soupira:


    _ Ecoutez... D'abord, si vous avez besoin d'argent maintenant, je suis prête à vous avancer la moitié de la somme. Et puis si nous arrivons jusqu'aux appuis de Sorig (et s'ils existent vraiment), vous pourrez peut-être récolter plus, comme prix de notre silence.
    Pour le reste...Le rapport "employeur-employé" ne me satisfait nullement. Je ne vous demande d'établir entre nous un rapport d'amitié, ce serait absurde. Mais si vous ne voyez en moi qu'une occasion de vous prouver quelque chose, quoi que ce soit, à vous-même... j'ai peur que nous ne nous entendions pas. J'ai besoin de secours, je ne le nie pas. Mais il n'est pas dans mon caractère de regarder passivement les autres agir. Ce que je vous demande n'est pas exactement une protection, mais de l'aide, une association momentanée, pour ainsi dire. Vous connaissez bien Lumenis, visiblement, et j'ai besoin d'un bras armé en plus du mien. Le fait que vous soyez un homme arrange pas mal les choses, aussi. Bref, cela implique un minimum de franchise réciproque, et de sympathie l'un envers l'autre. La mienne vous êtes acquise si vous y mettez du vôtre, comme je crois que vous êtes prêt à le faire. Les choses sont-elles claires, et pouvons-nous fonctionner sur cet accord?

    HRP: Désolée, j'entortille un peu, là. Je ne te fais pas beaucoup parler pour pas être à côté de la plaque, mais dis-moi si ça va pas.

  16. #76
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 138
    Un bruit de sabots monta de la rue pavée qui s'étendait devant l'auberge:clop clop clop!C'était SabotsLégers la jument du forgeron de Luménis qui approchait.Son maitre tira sur les renes et mit pied à terre. Sa silhouette se découpait de plus en plus nettement au fur et à mesure que le vampire s'approchait de la porte.Dorian entra dans la taverne sans bruit comme à son habitude.Depuis quelques temps des bruits couraient à Luménis, sur une grande agitation,et l'on disait à la forge,que les aventuriers déterminés,et en quete de gloire,auraient plus de besogne qu'ils ne pourraient en accomplir....Aussi poussé par la curiosité le bon vampire était il allé aux nouvelles ,à l'endroit ou les nouvelles circulent le plus après la grand-place:la Taverne !


    Dorian s'assit face au comptoir et avisa une des serveuses qu'il connaissat:

    "Une choppe de champomy Dame,pour un pauvre non-mort laborieux :rigoler: " dit il avec un sourire.La serveuse ne resta pas insensible au charme de Dorian,cette attirance terrible que dégagent bons ou mauvais tous les buveurs de sang.....

    Dorian saisit la choppe et glissa une pièce d'or dans la main de la jeune personne qui venait de le servir et se laissa aller, en fermant les yeux,et en savourant sa boisson,attendant du nouveau....
    :happy: !
    Bat la chauve-souris de Gotham !
    Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forums Elindore http://foxglove.tonsite.biz/elindore/ sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et ma bio JdR http://www.baldursgateworld.fr/lacou...4-com-bat.html

  17. #77
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    Aucun marchandage ? Pas de réticences ? Cette elfe, ou demi-elfe, qu'importait, n'était pas normale... Enfin, qu'y a-t-il de normal dans leur tête ?
    -Connaître ma vie ne vous servirait en rien, mais si nous devons en passer par là...
    -Comprenez, cela ne peut qu'instaurer de la confiance entre nous...
    -Ou du dégoût...
    -Vos actes passés ou votre mentalité n'ont pas à être jugés ici.
    -Ce n'est pas mes actes, mais bien mon passé. J'ai été demi-orque, originaire de Chateau-Zenthil.
    Une flopée de sentiments envahit la demi-elfe, tout d'abord un mélange de crainte et de répugnance, la note "orque" sonnait mal avec ses ascendants, si refoulés soit-ils, elfes. Puis de la curiosité ; quelle interessante outre pleine d'histoires qui n'attend qu'à être percer !
    -C'est par l'illusion que vous... ?
    -Non, par une autre forme de magie, je suppose... Répondit-il en découvrant de sa main son anneau accroché à son index.
    -Puis-je ?
    -Si vous parvenez à l'enlever, car pour l'instant, je n'ai pas réussi...
    Visiblement quelque peu déçu, Roborune invita le mercenaire à poursuivre.
    -Après quelques années de service chez les Zenths, je m'embarque pour cette île, promesse d'un destin nouveau. Ce fut le cas, car je pus gravir les échelons du gouvernement jusqu'à devenir le dirigeant de la ville.
    -Et c'est ici que le Maréchal entre en scène ?
    -En effet, mais surement pas dans le sens où vous l'entendez. Aucun coup d'Etat, pas de révolte, non... Une guerre, simplement.
    -Mélandis ?
    -Non, ce fut sur l'île, une levée de démons ou autres, je ne me rappelle plus exactement, ce qui a entraîné mon décès par assassinat.
    -Demi-orque mort, puis humain en vie, vous m'impressionnez, vous avez un remède miracle ?
    -Contre la mort, à part ma lame, non... Quoiqu'il en soit, pour je ne sais quel raison, je suis sorti de terre, et j'ai arraché cet anneau à un squelette, ce qui m'a valu cette transformation. La suite est claire...
    -Je comprend mieux, en effet.
    -Après ce petit interlude, pouvons-nous conclure ?
    -Certainement. Reprit-elle en s'avançant et en s'arrêtant devant la garde de la lame proposée. Pour cinq cent pièces d'or, et jusqu'à la fin de la menace qui pèse sur moi, je vous engage.
    Elle prit la lame bien trop barbare pour une personne comme elle, la retourna et la plaça dans le fourreau du mercenaire.
    -Bien, par où commencez-vous ?
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  18. #78
    Roborune Invités
    Roborune était un peu décontenacée qu'il lui eût finalement répondu. Drôle de soirée, à tous égards, vraiment.
    _ Par où commencer? Hum, bonne question. Je pensais retourner sur les lirux de mon agression pour voir si je n'y trouvais pas quelque indice. .. Je crois bien avoir laissé l'un de mes attaquants mort, en particulier, peut-être que nous toruverions sur son cadavre quelque chose d'inéterssant, et je ne pense pas que ces brutes aient songé à effacer toutes traces...
    _ Sans doute, mais vous êtes très optimiste si vous pensez que leur commanditaire leur a laissé de quoi remonter à lui
    _ Oui, bien sûr. Mais peut-être que si nous savions où il les a recrutés...

    Ils se turent un moment, puis le visage de Roborune s'illumina:

    _ J'ai une idée!! Quelle est votre réputation, dans le coin?
    _ A votre avis? Moinson en sait sur moi, mieux je me porte
    _ Hum... un mercenaire qui ne se mêle pas de ce qui ne le regarde pas, mais qui loue ses services et ses talents. Quelqu'un de sûr, j'espère.... Bien. Personne, je suppose, ne connaît vos souhaits de "rédemption", si je peux dire? Personne ne sait que vous avez besoin de sauver la veuve et l'orphelin, elfes de préférence, demi-elfes sinon, pourpouvoir vous pardonner je ne sais quel crime sanglant?

    Roborune s'arrêta et regarda un isnatnt Filamp, qui lui renvoya un regard froid, sans émotion. Elle n'arrivait décidément pas à faire coller l'homme qu'elle avait en face d'elle avec l'image du demi-orque qu'il avit été.... qu'il était toujours, peut-être, au fond de lui? Elle n'éprouvait pas la méfiance qu'elle aurait dû ressentir, et cela l'ennuyait un peu. Mais elle poursuivit.

    _ Est-ce que vous auriez quelque chose contre le fait de mener un double-jeu? Allez voir Sorig, dites que vous êtes à la recherche d'un engagement, et que vous m'avez vu être attaquée. Raillez-le un peu sur l'incapacité de ses sbires, puis soutirez lui des inforamtions... en demandant par exemple si vous pouvez être sûr que cela ne vous attirera pas d'ennuis par la suite. Ce sera peut-être le moyen de savoir qui leprotège, lui. L'idéal serait... je ne sais pas trop. Il faudrait néanmoins éviter qu'il vous engage. Elle se tut un instant: Je vous remercie de m'avoir parlé franchement malgré vos réticences. Ca m'évite de fuir en courant en me disant subitement que vous êtes déjà en train de mener double-jeu, mais pour le compte de Sorig, dit-elle avec une lueur malicieuse dans le regard.

  19. #79
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    -Ca me va, le plus difficile sera de lui tirer les vers du nez avec habilité...
    -Je vous fait confiance la dessus.
    -Ce qui m'ennuie, c'est de vous laisser seule le temps que j'aille voir Sorig...
    -Vous avez une meilleure idée ?
    -Avez-vous un endroit où je puisse vous retrouver et vous serez en sécurité ?
    -Eh bien... le journal ?
    -Parfait, je vous y accompagne !
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  20. #80
    Date d'inscription
    October 2004
    Messages
    94
    Quête: la lutte pour le trône du soleil, Partie 1

    Thom en entrant jeta un regard circulaire. La taverne était effectivement de bonne tenue, et il avait pu voir Guimar s’engouffrer avec volupté dans le foin abondant de l’écurie. Maintenant, c’était leur tour.
    S’installant à une table, il commanda un repas pour quinze, ce qui eut l’effet de manquer donner une crise cardiaque au propriétaire. Puis, une chope à la main (n’oublions pas qu’il arrivait de Manost), il fit un rapide tour d’horizon. Les clients étaient nombreux en ce début de soirée. Il y avait notamment un vampire qui semblait dresser l’oreille en quête de nouvelles. Thom se sentit vieillir d’un coup. Jamais on n’aurait de son temps accepté un vampire dans la ville de Lathandre, ennemi notoire de tous les morts-vivants. Les temps changent, les préjugés s’estompent… Tant mieux ?


    En regardant le président qui était assis en face de lui, Thom eut une hallucination étrange : il crut voir un instant un petit être à peau bleue et à capuchon blanc qui trépignait en demandant « et si on faisait une petite fête ? »
    - Euh… la petite fête, après le repas si vous voulez bien… oui, après, je veux bien mettre un peu d’ambiance dans cet endroit désespérément calme…
    - Pardon ? Le président le fixait avec des yeux exorbités.
    Le barde cligna des yeux avec inquiétude. Il était vraiment temps de déjeuner.
    Thom Merillym, barde en retraite et propriétaire officieux du Loyal Paladin.

    Code couleur:#EE6A50 et Biographie RP

  21. #81
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 138
    Dorian remarqua l'arrivée de Thom qui semblait venir de loin. Avec son pouvoir psionique d'empathie,Dorian ressentait une partie des émotions qui assaillaient cet homme:inquiétude,anxiété profonde,interrogations multiples et désir violent de trouver de l'aide.Peut etre était ce là, l'appel à une aventure que lui Dorian recherchait tant.

    Le vampire saute lestement de sa chaise et s'approcha de Thom sa choppe à la main:

    "Salut à vous étranger.Permettez moi de me présenter:je suis Dorian Cheveux-De-Jais,forgeron et bon vampire :happy: !Je vis à Luménis depuis quelques mois et je commence à connaitre cette belle cité.Vous en revenche me semblez assez troublé:auriez vous besoin d'aide par hasard?Au fait si vous cherchez une consommation locale de choix,je vous conseille un mélange d'eau fraiche et de gingembre.Le gout est très particulier mais ç'est très rafraichissant "!


    Ayant fini son discours,Dorian attendit la réponse de son interlocuteur.
    Bat la chauve-souris de Gotham !
    Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forums Elindore http://foxglove.tonsite.biz/elindore/ sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et ma bio JdR http://www.baldursgateworld.fr/lacou...4-com-bat.html

  22. #82
    Date d'inscription
    October 2004
    Messages
    94
    Thom réfléchissaitt intensément. La bière, pour autant qu’il savait, se composait essentiellement à partir d’orge et de houblon, et il ne connaissait pas de meilleure boisson dans tout Toril.

    - Eau fraîche et gingembre ? Vous êtes sûr ?… hem, mais pour revenir à votre question, j’ai besoin de toute l’aide que l’on peut m’apporter, et si vous êtes amateur de danger et d’actions vertueuses, j’ai effectivement tout ce qu’il vous faut – je vous suggère de vous joindre à l’assistance, plus on est de fous moins on a de chances d’y rester, comme on dit.

    Il continua de vider sa bière avec un plaisir évident.

    - Au fait, je suis enchanté de faire votre connaissance, Dorian. Thom Mérillym, c’est mon nom.

    Il ajouta après quelques temps, tout en esquissant un sourire vaguement amusé :

    - Eau fraîche et gingembre, hein ? On aura tout vu !
    Thom Merillym, barde en retraite et propriétaire officieux du Loyal Paladin.

    Code couleur:#EE6A50 et Biographie RP

  23. #83
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 138
    Dorian comprit que Thom ignorait certaines subtilités des boissons luméniennes :happy: !Il décida de l'éclairer sur ce point:
    "Vous semblez étonné par l'évocation de l'eau fraiche au gingembre.Il s'agit d'une boisson non-alcoolisée typiquement luménienne.Il s'agit d'un mélange d'eau puisée à minuit et de poudre de gingembre mélangée à de la glace.Cette boisson provoque une agréable sensation de fraicheur plusieurs heures après consommation.Mais outre la sensation de fraicheur,l'eau fraiche au ginfembre,échauffe l'esprit de celui ou celle qui la boit.

    Le buveur est saisit d'un étonnant besoin de bruler son énergie dans le combat,...ou dans l'amour.On dit que tous les amants et tous les guerriers luméniens s'abreuvent d'eau au gingembre avant de partir à la bataille :rigoler: ..."

    Thom semblait quelque peu étonné des moeurs luménienes.Heureusement encore qu'il ne connaissait pas trop intimement Perdigan l'ex noble dictatrice :rigoler: ....

    Dorian saisit une choppe d'eau au gingembre posée sur le comptoir et la tendit à Thom:


    "Goutez donc" !
    Bat la chauve-souris de Gotham !
    Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forums Elindore http://foxglove.tonsite.biz/elindore/ sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et ma bio JdR http://www.baldursgateworld.fr/lacou...4-com-bat.html

  24. #84
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages
    3 960
    Elza, toujours silencieuse, s'attaqua à la nouriture inconnue qu'on lui proposait, sans méfiance. Elle était affamée, et elle pouvait ressentir l'aura de bonté qui émanait de presque tous les individus présents. Elle ne risquait rien, du moins dans l'immédiat. En mettant de côté un peu de nourriture pour son petit frère quand il se réveillerait, elle adressa des pensées reconnaissantes à sa déesse, pour l'avoir mené jusqu'ici. Elle sentait que c'était peut-être la fin de son long voyage. Souriante, elle regarda en direction du châton, qui mordillait un objet trouvé à terre en ronronnant.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : …promenons-nous dans les bois, pendant que les trolls y sont… (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  25. #85
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages
    1 298
    Après les déclarations abracadabrantesques de Bat , l'état lumenien risquait la crise diplomatique . Pour éviter un tel désastre , Link se devait d'agir , pour le bien de l'humanité :notme2:
    - Hum , erh bonsoir Bat , comment vous allez ? Il fait beau n'est ce pas ?
    - Tiens donc vous vous connaissez ? demanda Thom perplexe
    - Euh , ben c'est à dire que oui , nous avons déja guerroyé ensembles .
    - Votre ami , m'expliquait un rîte bien étrange à Lumenis , des guerriers s'abreuvant d'eau au gingembre , je n'ait pas tout saisi , mais en tant que président de cette ville vous devez être au courant des dernières informations continua le barde , ironique .
    - C'est ... possible , mes compatriotes ont toujours eu un talent immense pour créer et inover en matières de boissons . N'avez vous jamais entendu cette légende du jeune homme se nourrissant de lait de chèvre ? Et bien je crois que le dîner sera bientôt prêt , nous devrions nous hâter de passer à table :eye:
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  26. #86
    Date d'inscription
    October 2004
    Messages
    94
    Tout en écoutant les paroles à peine rassurantes du président, Thom renifla le verre avec quelque inquiétude. Si le breuvage en question avait réellement toutes les vertus tonifiantes, euphorisantes, voire aphrodisiaques que lui prêtait le vampire, il préférait n’y risquer les lèvres qu’après avoir pris le maximum de précautions.
    Ayant humé le mélange une bonne minute, il prit le verre et alla le présenter au barman :


    - Vous pourriez le faire chambrer ?

    Il capta un regard un peu outré de Dorian :

    - C’est que je ne voudrais pas qu’il y reste quelque germe, voyez…

    Comprenant à demi-mot ce que souhaitait l'étranger, l'aubergiste lui chauffa sa boisson, de sorte que Thom put boire pour finir une excellente tisane lumenienne qui le réconcilia avec les coutumes locales.

    Et le repas suivit son cours.
    Thom Merillym, barde en retraite et propriétaire officieux du Loyal Paladin.

    Code couleur:#EE6A50 et Biographie RP

  27. #87
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185
    Il était une heure du matin quand Eomer et Vilnor pénètrèrent dans l'auberge, ils balayèrent la salle d'un regard et ne voyant personne de leur connaissance ils s'approchèrent du propriétaire de la Taverne et lui dirent:

    "- Bonsoir, nous recherchons Link Hasriel, il doit être ici avec d'autres personnes...
    - Bonsoir messieurs ! Désolé, je ne peux pas vous laisser les voir, ils m'ont demandé de les déranger en aucun cas, ils sont dans le salon...
    - C'est très important, nous devons absolument les rencontrer, nous avons d'importantes révélations à leur faire... De plus nous sommes des amis de Link Hasriel... :fleur:
    - il est vrai que je vous ai déjà vu ensemble une ou deux fois, je veux bien vous mener à eux, suivez moi... :eye: "

    Eomer et Vilnor suivirent le tavernier qui les mena au fond de l'auberge, il ouvrit une porte et leur fit signe d'entrer... Des voix s'élevaient de cette pièce...
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  28. #88
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages
    3 138
    Le vampire comprit au regard de Thom,qu'il avait troublé son interlocuteur avec son "exposé" sur les boissons en vogue,à Luménis.Visiblement Thom ne désirait pas découvrir plus avant les vertues de l'eau fraiche au gingembre...Dorian décida donc de changer de sujet pendant que l'aubergiste chambrait la boisson offerte par Dorian à Thom.Finalement ce dernier but une eau au gingembre plus que réchauffée :happy: !

    L'aubergiste rapporta l'eau chambrait à point ainsi que les autres plats: du boeuf grillé,du porc saignant,de la laitue ....

    Dorian comme boisson se contenta ...d'un lait de chèvre :notme: !

    Pendant le repas,Dorian dévisagea Thom,utilisant ses pouvoirs psioniques de détection de l'aura,et d'empathie pour connaitre un peu mieux son visiteur.Cependant,le vampire respecta l'intimité de Thom en n'utilisant pas son pouvoir psionique de télépathie.


    "Alors citoyen" demanda le bon vampire forgeron "quelle est cette mission que vous nous proposez"?

    Link Hasriel,le rodeur-commandant en chef de l'armée luménienne et président de la république luménienne semblait aussi interessé et aussi désireux d'en apprendre d'avantage que son concitoyen.....
    Bat la chauve-souris de Gotham !
    Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forums Elindore http://foxglove.tonsite.biz/elindore/ sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et ma bio JdR http://www.baldursgateworld.fr/lacou...4-com-bat.html

  29. #89
    Date d'inscription
    October 2004
    Messages
    94
    Quand chacun eut eu le temps d'achever son repas, voire de fumer une pipe, le ménestrel avait ramassé tout son petit monde et invité les luméniens qui l’avaient rejoint, ainsi qu’Elza, à s'installer dans un salon à l'écart.

    Chacun s’affala alors sur un siège avec plus ou moins de grâce, et sur l'invitation de Dorian, l’étranger commençait son histoire.


    - On y arrive, compagnons. Comme je vous l’ai dit, je m’appelle Thom Mérillym. Il est bien fâcheux que ce nom ne vous dise rien, mais dans le temps, j’étais assez brillant…et même assez connu, ici, à Lumenis. Mais passons… Je me suis retiré de la vie publique à la suite d’une fâcheuse affaire, comment dire ? D’une galanterie de rang royal qui a mal tourné… Je suis alors parti faire oublier mon nom et mon chagrin dans les lointaines forêts du Téthyr. C’est à cette époque que j’ai eu le bonheur d’avoir un fils.

    On entendait voler les mouches. Les auditeurs se demandaient avec une angoisse sensible si Thom avait fait tout ce chemin pour leur parler de sa famille.

    - Entendons-nous bien, c’est mon fils adoptif, un enfant abandonné. Les effets que j’ai trouvés auprès du nourrisson m’incitent à penser qu’il est de très haute naissance, mais impossible d’en savoir plus à ce jour. Il s’appelle Martial, Martial Mérillym à défaut d’autre nom. Un bon garçon, et j’en suis fier.

    Thom regarda tour à tour chacun de ses interlocuteurs :

    - Si je vous dis maintenant que je lui ai appris mon art, et que c’est un semi-elfe, je pense que vous commencerez à comprendre où je veux en venir. Nous avons dû quitter le Téthyr précipitamment il y a quelques mois, parce que des assassins étaient à sa poursuite. Je l’ai conduit dans une ville amie – sûre – et je suis venu ici chercher de l’aide… pour apprendre dans chaque cité que je traversais que s’y déroulait le même type de troubles et d’assassinats ciblés contre les elfes bardes. De ce point de vue, Lumenis est loin d’être une exception. Je ne sais pas quelle est la naissance de Martial, mais il est indéniable que quelqu’un de très puissant a appris son existence et, dans son désir ardent de le faire disparaître, ne lésine pas sur les moyens... Mon objectif est donc assez clair : découvrir pour qui travaille tout ce beau monde et remonter jusqu’au commanditaire. S’il faut enfin l’affronter, je n’hésiterai pas une seconde.

    Il reprit après quelques instants :

    - Voilà, vous en savez presque autant que moi à présent. Vous comprendrez que, par prudence, je préfère ne pas dire où se trouva aujourd’hui Martial. Vous savez aussi pourquoi j’ai tant besoin d’aide. Allez-vous me l’accorder ? Avez-vous la moindre idée de la façon dont nous devrions procéder ? La ville ayant beaucoup changé depuis ma dernière visite, je vous écoute.

    c'était à ce moment précis qu'Eomer avait fait irruption dans la salle...
    Thom Merillym, barde en retraite et propriétaire officieux du Loyal Paladin.

    Code couleur:#EE6A50 et Biographie RP

  30. #90
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185
    " Bonsoir ! Messieurs, désolé de vous déranger mais Vilnor et moi avons d'importantes révélations à vous transmettre à propos de ces assassins que l'on voit circuler en ville ces derniers temps... :notme2: Ne vous étonnez pas que je sois au courant de cette affaire, j'ai eu affaire a eux pas plus tard qu'en fin de soirée, ensuite je suis allé voir Vilnor aux portes de la ville et celui ci m'a rapporté certaines de vos paroles lorsque vous y êtes passés et nous avons fait le rapprochement... :lunette: "
    Eomer raconta donc a ses auditeurs attentifs ce qui c'était passé dans sa boutique puis leur raconta ce qu'il avait appris du contact qu'il avaient rencontré, c'est à dire pas grand chose à part que Thom était l'homme dont ils se méfiaient et que ils vaient besoin de fonds pour établir leur guilde dans une autre ville , apparemment Manost...
    Son récit fait, Eomer et Vilnor attendirent les réactions des personnes présentes... :eye:

    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

Page 3 sur 70 PremièrePremière 123451353 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] La Taverne de la taie dorée
    Par Sire de la Canne dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 128
    Dernier message: 16/11/2006, 23h36
  2. [Archive] La Taverne de la Bienveillance
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 413
    Dernier message: 14/05/2004, 22h23
  3. [Commerce] La taverne du croc sanglant
    Par dragum dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 218
    Dernier message: 02/03/2004, 17h56
  4. Discussion à la taverne de la Bienveillance 2
    Par Renaud Maerdrym dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 23
    Dernier message: 27/08/2003, 21h42
  5. Discussion à la taverne de la Bienveillance
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 21
    Dernier message: 26/08/2003, 01h34

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236