Après une rapide recherche sur le forum, il apparaît qu'il n'y a que deux ou trois références à cet immense auteur de science fiction français qu'est Pierre Bordage.

En fait, le plus grand auteur de science-fiction/anticipation que notre pays ait connu depuis Jules Verne, et dans une moindre mesure, Barjavel. J'ai lu quelques livres de Barjavel, il y a le côté baba cool complètement allumé qui me dérange un peu, qui rend pas mal de ses scénarios très difficile à concevoir, on sent bien que c'est un parti pris, mais, ça n'aide pas à rentrer dans l'histoire, il faut bien l'avouer. Sinon, je pense plein de bonnes choses de lui.


Mais Pierre Bordage, Pierre Bordage quoi. Son cycle le plus connu s'appelle "Les guerriers du silence", 3 tomes. C'est un peu un croisement entre Dune et Star Wars, et Dragon Ball pour le côté généalogique. Mais dire ça... ne vous dira rien, il faut le lire. Je me souviens plus trop du synopsis, aussi. C'est l'histoire d'un guerrier super balèze qui déserte, emportant avec lui un secret concernant sa voix capable d'anéantir des mondes. Un peu comme si au lieu de s'embêter à construire l'Etoile de la Mort, l'empereur Palpatine avait appris à chanter. Le guerrier en question doit survivre et empêcher que son secret ne tombe entre de mauvaises mains.

Comme dans les autres Bordage, on y retrouve les mêmes thèmes : la haine viscérale du dogmatisme religieux, la recherche d'un certain type de spiritualité, le combat contre tout ce qui oppresse l'individu, nation ou organisme, l'obsession de la transmission. La place de la femme est assez étrange. Elle occupe presque en permanence les pensées du héros, c'est souvent le plus grand moteur du récit, mais on la voit peu, ou pas du tout. Un peu comme la princesse Leïa dans Star Wars, un nouvel espoir.

Dans le même genre il y a aussi Rohel que j'ai lu il y a un bout de temps (pas une histoire d'invasion d'extraterrestres ?), un roman-fleuve de jeunesse très original, 3 tomes aussi je pense, mais des gros. Ca m'a un peu fait penser à Stargate, le héros se retrouve dans un monde différent à chaque chapitre avec une mission à accomplir pour arriver sur la bonne planète.


Il a aussi écrit d'autres romans qui ne sont pas des space opera : Wang, une saga en deux tomes qui extrapole la Terre au XXIIIème siècle, c'est sur le nationalisme, les conflits nord-sud, les divertissements grand public, la philosophie des nouvelles technologies de l'information, et le Tao de la Survie. Très drôle, ça.
C'est peut-être un de ses meilleurs livres, je dis aussi peut-être ça parce que c'est celui-là que je viens de finir en dernier.

Mais je peux pas dire que c'est son meilleur livre, sans parler de sa trilogie uchronique, Ceux qui sauront, Ceux qui rêvent, et Ceux qui osent. Mais là j'aurais du mal à en parler à cause de la longueur de ce post.

Ouais, il faudrait commencer par le commencement. Connaissez-vous Pierre Bordage ? Avez-vous lu des livres de lui ?