Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: [CFA] Laurell K. Hamilton

  1. #1
    Exquise Marquise Invités

    [CFA] Laurell K. Hamilton

    Laurell K. Hamilton est l'auteur de la fameuse série des aventures d'Anita Blake, la réanimatrice chasseuse de vampires (Plaisirs coupables, Le Cadavre rieur, Le Cirque des damnés et Lunatic café).
    Elle s'attaque avec cette nouvelle série, à un autre genre : la fantasy.
    Elle nous livre une série contant les aventures de Meredith Nic Essus, mi-elfe, mi-humaine, et détective privé d'une agence spécialisée dans les affaires surnaturelles. Mais derrière ce titre, se cache en fait un livre à tendance érotique où l'héroïne est plus que sensuelle.

    Tome 1 : Le Baiser Des Ombres


    Merry Gentry est détective privée à Los Angeles. Une détective un peu particulière. L'agence qui l'emploie est spécialisée dans les dossiers étranges, elle a pour slogan "à affaires surnaturelles, solutions magiques". Merry est aussi la princesse elfe disparue trois ans plus tôt que recherchent encore tous les paparazzi de la planète. Elle ne veut surtout pas qu'on la retrouve, car si elle retombait aux mains de sa tante, la Reine de l'air et des ténèbres, sa punition serait longue et horrible. Tout va pourtant bien pour elle : réussite professionnelle, vie discrète, amant sans une goutte de sang humain... mais l'enquête qui se présente sent mauvais. Un membre de la cour procure à des humains un produit magique interdit capable de déchaîner une folie sexuelle. Des femmes meurent de tortures et d'extase. Même si à la cour des fées, le sexe et la douleur vont de pair, les accords passés avec les humains et la Reine n'autorisent pas ce genre de contacts entre les simples mortels et les êtres doués de pouvoirs magiques. Plongée au cœur même de l'enquête, Merry est désormais l'objet d'une traque impitoyable. Quelqu'un veut sa mort et ses pouvoirs surnaturels ne suffiront pas à la protéger...

    Tome 2 : La Caresse De L'Aube


    Qui a libéré les Affamés, ces dieux décharnés qui ne sont pas assez bons pour le ciel et pas assez mauvais pour l'Enfer, qui ne peuvent ni vivre ni mourir et restent coincés entre les deux ? Qui leur livre destroupeaux d'humains pour qu'ils sucent leur âme ? Et qui est vraiment cette reine de Hollywood, dont la longévité étonne, sinon une déesse évadée de son paradis, pour vivre une vie de mortelle pleine depaillettes et d'amour ? Mais le temps file et les corps exsangues aux lèvres bleuies s'entassent. Et dans un Los Angeles où les paparazzi sont avides des moindres indiscrétions sur la Cour de l'Air et des Ténèbres, la Princesse Merry doit tout mener de front : avoir un enfant grâce à l'un de ses beaux gardes du corps pour devenir Reine de la Cour Unseelie ; déjouer les complots du fils de la Reine actuelle et de ses sbires magiques ; maîtriser ses pouvoirs enfin révélés, et surtout découvrir son nouvel ennemi, car sa propre vie est en danger.

    Moi qui apprécie énormément l'erotisme d'Anne Rice, je retrouve ici un auteur qui le manie à merveille et le lie avec élégance à la fantasy.
    Donc si vous êtes adeptes du genre et que l'erotisme ne vous déplaît pas, foncez !

  2. #2
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    637

    Une nouvelle fois merci pour la fiche de lecture :fleur: .

    Je les ai commandés à la FNAC du coin à la place du royaume de Tobin.

    Une fois que je les aurai lus, si je ne perds pas ce sujet de vue, j'éditerai mon post pour faire part de mes impressions.

  3. #3
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    637
    L'avantage des dimanche pluvieux c'est que ca laisse du temps pour lire.

    Les 5/600 pages du livre en un jour et demi... c'est que dans l'ensemble ça m'a bien plus.

    Je rejoins assez le post d'exquise marquise, je vais donc éviter de la paraphraser.

    Au rayon critique toutefois, j'ai trouvé que ca manquait parfois un peu de ryhtme dans l'action 5/600 pages qui doivent couvrir 48 heures... fatalement il ya parfois des ralentissements.

    Je suis pas trop non plus dans le délire "je bois ton sang je mange ta chair" (l'héroine doit bien perdre 10 litres du précieux liquide rouge) et j'ai trouvé qu'à la longue ca faisait un peu beaucoup (y a notamment un passage de léchage de blessures assez écoeurant). Du coup je ne peux pas le conseiller aux plus jeunes (en plus c'est meme pas excitant, ne le prenez pas pour vivre vos premiers émois).

    c'était la chronique litteraire du jour.

  4. #4
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    637
    J'ai lu le n02 aussi il y a déja quelque temps.

    J'ai pas l'impression que le sujet fascine les foules mais en y étant...

    Le 2 a à peu près les mêmes qualités (nombreuses) et défauts (rares) que le 1er.

    A la limite je dirais qu'il est légèrement meilleur (plus de ryhtme) mais en même temps on a moins l'effet de nouveauté qui joue beaucoup dans le 1er.

    Un très bon livre donc, dommage simplement que l'aspect pollar ne soit pas plus développé. Comme dans le 1er il y a un crime particulièrement original mais l'enquête est bouclée en 25 pages tout au plus.

    Sinon, je sais, j'aurais pu éditer pitié pas le :fouet: je ne suis pas la princesse Meredith :notme2:

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231