Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 114

Discussion: [CFA] Harry Potter

  1. #1
    Unnamed Unknown Invités

    [CFA] Harry Potter

    On avait notre sujet sur les films... voilà celui pour les livres ( autrement plus intéressants, tout de même ! )...

    Si vous voulez un bout de discussion, allez sur le fil dédié au fil, il ya déjà un bon début de discussion, j'ai vraiment la flemme de me répéter ( je ne me répéte jamais moi monsieur ! ) !

    Allez, j'attend vos avis, vos commentaire, vos news sur le petit sorcier version papier...

  2. #2
    Cristal Invités
    j'ai beaucoup aimé les livres (comme plusieurs dizaines de millions de gens sur notre tite planète) je ne saurais pas trop expliquer pourquoi... si je sais : JK Rowling doit vraiment être une sorcière pour qu'il y ait autant de magie dans ses livres, et pour ensorceler autant de gens avec ses romans ! (euh bon je me suis un peu lâchée là :blush: ... désolée :rigoler: )

  3. #3
    Nienna Invités
    Entièrement d'accord, ces bouquins ont un "truc"...Mais quelle ERREUR tout le battage médiatique autour de ça... :snif:
    Si tu dis en public que tu aimes Harry Potter on te prend pour un attardé, ça revient à peu prés à dire qu'à 17 ans tu rates pas un épisode de Pokemon...
    Déçue déçue déçue, que je suis....Ca m'a presque dégoutée du bouquin (enfin pas tout à fait quand même, je serai pas la dernière à me ruer à la fnac quand le cinquième sortira en anglais... )

  4. #4
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    Les bouquins sont tout de même autrement mieux en VO, on y trouve une pléthore de jeux de mots intraduisibles en fraçais (et aussi, astuce, un jeu que j'adore, trouver tous les personnages dont le nom et le prénom ont la même initiale. Prenez les quatre fondateurs, ça marche en anglais, pas en français. De même pour Severus Snape, transformé en "Rogue", qui passe moins bien...)

    A noter que le 7 aura 1200 pages, après un rapide calcul (non, je n'ai pas vraiment calculé, mais ça peut se faire... pourquoi pas ?)
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  5. #5
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401
    Moi j'ai un super Harry Potter grandeur nature en carton dans mon salon, et je suis pas du tout gênée... En plus, en période de sortie du bouquin, c'est super gai de voir les gens qui le lisent dans le bus, le tram, le métro, on se sent un peu comme une grande communauté de lecteurs sur la même longueur d'onde, et parfois les gens se parlent, ce qui n'arrive pas très souvent quand on lit d'autres choses...

    Sinon, je préfère la VF moi... J'y suis habituée depuis le début, et les "changements" du retour à l'original ne me plaisent que moyennement... Et si Jean-François Ménard (le traducteur) était en fait un meilleur écrivain que JK...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  6. #6
    Zaknafein Invités
    :hop:


    Alors qui a lu le sixième tome? (moi par exemple)

    Et si oui, qu'en avez-vous pensé ( :!!!: sans spoilers)

  7. #7
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401
    J'ai lu et je suis tellement déçue qu'il n'y a même pas moyen de l'exprimer! Comme je n'ai pas droit aux spoilers, je n'en dirai pas grand chose, mais donc...

    Je trouve que ça devient prévisible et cliché, noir et blanc, le bien le mal, les gentils les méchants. J'avais espéré un peu plus de subtilité dans la caractérisation, et voilà, je suis déçue.

    Mais bon, ça reste Harry Potter, ça se dévore du début à la fin en un rien de temps. Le tome 7 approche, on le sent dans l'action, mais je ne m'attends pas à être surprise ou enchantée par la fin. Il y aura des retournements de situation et des larmes, mais in fine, ce sera attendu, et je le crains, un rien banal.

    Je vais de nouveau me faire lapider par les fans, mais je suis habituée .

    Et j'attends évidemment avec impatience la sortie de la version française (samedi prochain) pour pouvoir me délecter de l'inventivité de mon traducteur favori, même s'il ne pourra pas sauver l'intrigue générale.

    Mais bon, comme je le dis toujours, ce n'est qu'un avis...
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  8. #8
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif:

    Je comprends ce que tu dis Galathée, mais je ne partage pas du tout cette vision désabusée. Je trouve au contraire qu'au niveau de l'intrigue c'est un chef-d'oeuvre.

    J'ai lu un grand nombre de fois tous les volumes jusqu'au cinq, et je suis un admirateur de la construction de la trame de la série. La technique de récit de Rowling est fantastique. Certes, je trouve que le sommet de la série était le Cinquième volume (l'Ordre du Phenix), mais ce sixième est magistral en ce sens que tout est merveilleusement imbriqué, tout devient presque naturel (et ça ne veux pas dire caricaturé ou manichéen... dur de pas spoiler :happy: ).

    Pour moi cette série reste avant tout un fabuleux roman initiatique sur le passage de l'enfance à l'âge adulte, avec un renvoi parfait de la forme au fond à chaque différent volume.

    Voilà, j'espère avoir quand même convaincu certains de lire ce sixième volume, ou même de découvrir la série si ce n'est pas déjà fait.

    EDIT : comment fais-tu Galathée pour le lire dans deux langues différentes? Je l'ai lu en Anglais, mais j'ai à chaque fois refermé immédiatement les versions françaises que j'ai ouvertes... Je ne sais pas, pour moi, le roman est associé à une langue, je ne peux pas en changer.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  9. #9
    Zaknafein Invités
    J'avoue que je trouve le jugement de Galathée un peu surprenant!

    Il y a quand un gros coup de théâtre à la fin!

    le bouquin colle parfaitement à la trame de la série après si tu trouve que l'histoire du 6ème tome un peu faible, je pense que c'est exagéré. En fait il n'y a pas d'intrigue mais une chronique de l'adolescence et d'un monde de moins en moins enchantée et de plus en dur et gris.

    Je pense que je vais lever l'interdiction de spoiler, le premier octobre à 9 heures.

  10. #10
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401
    Bon, j'ai juste donné mon avis, hein... :snif:

    Je ne trouve pas qu'il s'agisse d'un coup de théâtre, personnellement. Même pas du tout. C'est justement ce "coup de théâtre" qui m'a le plus déçue, et qui me fait trouver le tout relativement manichéen. J'espère que le dernier tome va relativiser un peu les choses, on ne sait jamais.

    Quant à la chronique de l'adolescence, je suis sceptique. Je trouve que notamment les relations sentimentales sont peu subtilement gérées (notamment la manière dont Cho est traitée, c'est du n'importe quoi). Mais bon, voilà, chacun ses goûts.

    Mais à part ça, j'aime bien, c'est pas ça, je les lis avec grand plaisir, je vais les chercher le jour de la sortie et je me les enfile en deux jours ! Simplement, pour moi, les meilleurs tomes sont derrière (le 3 et le 4), et voilà... c'est de la déception à la mesure de l'attente.

    (je savais que j'allais me faire lapider... )
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  11. #11
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Je suis tout à fait d'accord avec Galathée. Envoyez moi aussi les pierres. J'attends avec impatience "le prince de sang mellé" mais j'ai été pas mal déçue par le dernier tome. Par Harry surtout. Je l'ais trouvé purement et simplement exaspérant. En plus, l'auteur s'est séparée d'un personnage assez important. Et rien ne nous dit qu'elle ne va pas faire de même par la suite. Sinon, pour les tomes d'avant le trois et le quatre, je trouve qu'ils servent de support de rôdage. Mais ce n'est qu'un avis.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #12
    Seina Invités
    Damned !! Je savais que j'aurai pas du lire ce topic.... Sans spoiler vous avez spoilé :..: ... On sait désormais qu'il y a un coup de théatre à la fin et qu'un personnage important va disparaitre... zut de zut de zut . Bon ben je vais pas pouvoir dormir jusqu'à la sortie VF, passant mes nuits à essayer de savoir qui va disparaitre et pourquoi :snif: :snif: Adieu sommeil !!!!


    Sans avoir lu le dernier tome, je voudrais tout de même donner mon avis sur la série. Le monde est innovant mais les rebondissements sont tout de même assez classiques je trouve... Donc pour moi, le grand plaisir des Harry Potter, c'est le fait de voir des enfants maniant la magie pour sauver le "Monde". On y retrouve une Magie bonne enfant ou presque, dans le sens où l'on sors du cadre "Donjonien" peuplé d'Artefacts et de sorts destructeurs. On revient à une magie originale et immaginative. Pourquoi la Magie ne devrait-elle servir qu'à partir à l'Aventure ? Vive les objets magiques inutiles mais hilarants ! A bas la téléportation et retour en force du balai Magique !


    Harry Potter a le mérite d'innover en retournant dans les âges passés vis à vis de la manière de traiter de la magie. On retrouve avec plaisir et nostalgie le monde féérique comme on se l'imaginait enfant ( sauf pour les tarés qui comme moi ont commencé le JdR en primaire ).


    Je concluerai que, de plus en plus, dans le monde de la HF les intrigues perdent de leur originalité et que, à force d'enchaîner les tomes ont fini par comprendre les mécanismes de l'auteur... Mais lit-on Harry Potter pour son intrigue faramineuse ? personnelement, si je veux de l'intrigue et des rebondissement, je lis " le Cycle d'Ambre".. Harry Potter est pour moi un moyen de m'évader dans un monde "enfantin" mais pas "niais"... Alors vivement le tome 6 en VF et le tome 7 en VO !

  13. #13
    Zaknafein Invités
    Originally posted by Althéa@mardi 27 septembre 2005 à 12:26
    Je suis tout à fait d'accord avec Galathée. Envoyez moi aussi les pierres. J'attends avec impatience "le prince de sang mellé" mais j'ai été pas mal déçue par le dernier tome. Par Harry surtout. Je l'ais trouvé purement et simplement exaspérant. En plus, l'auteur s'est séparée d'un personnage assez important. Et rien ne nous dit qu'elle ne va pas faire de même par la suite. Sinon, pour les tomes d'avant le trois et le quatre, je trouve qu'ils servent de support de rôdage. Mais ce n'est qu'un avis.
    [snapback]231590[/snapback]

    Pour harry, on appelle cela l'adolescence, on devient chiant, imprévésible et un peu maso.

    Quand à la disparition du personnage important, JK Rowlings l'a pratiquement avoué depuis déjà longtemps.

  14. #14
    bardolan13 Invités
    Personnellement je viens de commencer à lire le tome 6 et je n'ai pas jusque à présent réellement accroché, l'histoire me semble déjà vue et j'ai l'impression que le personnage qui va mourir à la fin( d'ailleurs Seina ce n'est pas une révélation qu' a faite Althéa l'auteur l'avait annoncé elle même).Donc voilà j'ai un peu peur d etre déçu.... :snif:

  15. #15
    Seina Invités
    C'est bien pour celà que je lis jamais aucun article sur les séries de livres que je lis

  16. #16
    bardolan13 Invités
    Je te comprends

  17. #17
    Zaknafein Invités
    Bon, la version française est disponible depuis ce matin, alors allez-y spoiler!

  18. #18
    Erszebeth Invités
    je ne trouve pas qu'il s'agisse d'un coup de théâtre, personnellement. Même pas du tout. C'est justement ce "coup de théâtre" qui m'a le plus déçue, et qui me fait trouver le tout relativement manichéen. J'espère que le dernier tome va relativiser un peu les choses, on ne sait jamais.

    Quant à la chronique de l'adolescence, je suis sceptique. Je trouve que notamment les relations sentimentales sont peu subtilement gérées (notamment la manière dont Cho est traitée, c'est du n'importe quoi). Mais bon, voilà, chacun ses goûts.
    Il y a beaucoup de choses intéressantes de ce 6e tome de Harry Potter, même si je me doutais déjà de pas mal de choses. En effet, le "coup de théatre" n'en est pour moi absolument pas un, vu que JK le spoile toute seule chapitre deux, ce qui me fait du coup douter du "manichéisme" qu'on pourrait en effet ressentir si on prend les choses comme elles viennent. Quel besoin d'avertir le lecteur à l'avance si tout est vraiment ce qu'il semble être ? Dans ce tome, JK se donne beaucoup, mais alors *vraiment* beaucoup de mal pour mener le lecteur par le bout du nez, à son habitude. Il ne faut pas oublier une chose : tout est vu au travers de Harry et donc notre perspective est biaisée. Je ne dévoilerai pas là (ou du moins pas tout de suite ) ma théorie sur ce vrai-faux coup de théâtre, mais considérez ceci (Attention spoiler):

    D'abord, durant tout ce tome, Dumbledore révèle à Harry tout ce dont il aura besoin pour la suite. Ce n'est pas un hasard. Sa main est flétrie, il est passé très près de la mort à cause d'un sort qui aurait dû lui être mortel... Mais qui nous dit que ce n'est pas en fait un mort en sursis ? J'ai franchement l'impression qu'il fait son testament. Albus SAIT qu'il va mourir.

    Deuxièmement, pourquoi avoir nommé Snape, pardon, Rogue, au poste de professeur de protection contre la magie noire s'il sait que ce poste à été maudit par Voldemort et que personne ne peut le garder plus d'une année ? La réponse est simple : Il sait que quoi qu'il en soit, Rogue sera parti à la fin de l'année. Je vous laisse faire l'addition tous seuls comme des grands. Albus Dumbledore tire sa révérence, fait son plus grand sacrifice et réalise sans doute aussi sa plus belle machination. Il y a trop de choses non dites, comme ce regard entre legimellens en haut de la tour, comme les réactions étranges de Severus et tout cela me met la puce à l'oreille...

    Quand au manichéïsme... Sans le savoir, Harry défend son pire ennemi durant les trois quarts du livre. Je crois qu'il est en train en fait d'apprendre le monde n'est ni blanc ni noir, mais fait de teintes de gris.
    Par contre, je suis très d'accord avec Galathée au sujet de la relation entre les personnages. Tout est très mal géré et certaines sortent de nulle part, plus pour satisfaire les fans qu'autre chose, des fans qui d'ailleurs n'apprécient pas du tout qu'on leur coule leurs personnages préférés. Hermione est massacrée, par exemple.(j'ai lu hp 6 en anglais le jour de sa sortie et j'ai passé mon temps à discuter avec les américaines et les anglaises sur le net . Jk s'est faite des ennemis.)

  19. #19
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    :!!!: SPOILER (voilà, ça ne sert à rien mais c'est dit :happy: )

    des ennemis :snif: .... n'exagérons rien

    comme si on pouvait être en colère contre l'auteur d'une oeuvre littéraire... soit on l'aime et on le lit, soit on ne l'aime pas et on referme le bouquin, mais on ne reproche pas à l'écrivain de ne pas avoir écrit ce qu'il a écrit parce qu'on voulait un autre développement à l'histoire :happy: :happy: :happy:

    Permettez-moi de jouer le rôle du défenseur du tome 6 (toujours eu l'esprit de contradiction, moi . J'aime encore plus le bouquin dpuis que je lis vos critiques :hein: )

    @Althéa : je trouve que le fait qu'un personnage soit insupportable n'est pas un facteur de jugement sur la pertinence de l'histoire... Julien Sorel dans le Rouge et le Noir est le personnage le plus insupportable qui soit, mais le roman est quand même un grand livre. non? :eye:

    @Galathée : la romance avec Cho n'avait rien de caricaturale. L'adolescence EST caricaturale. Si tu trouves l'attitude de Harry ridicule dans sa naïveté vis-à-vis de filles, eh bien dis toi que tous les garçons (même ceux qui te diront le contraire, si, si :rigoler: ) ont été comme ça un jour ou l'autre. Et si tu trouves Cho caricaturée.... et bien peut-être que tu ne te souviens plus du jour où tu as été comme ça :happy:

    @Erszebeth : je ne vois pas en quoi les relations sortent "de nulle part"... puisque justement tu dis qu'elle sont là pour satisfaire les fans. Faut savoir, là :rigoler: Sois elle te surprennent et alors je ne vois pas en quoi les fans pouvaient être satisfaits de trouver quelque chose d'anticipable, soit elles ne te surprennent pas et les fans sont contents d'avoir trouvé ce qu'ils voulaient...

    Personne ne sera surpris que Ginny et Harry sortent ensemble, et pourtant quel plaisir j'ai eu en le lisant!

    Pour ce qui est de la fin, je trouve ton explication passionnante, et je t'avouerai n'avoir pas poussé aussi loin cette idée; mais peut-être est-elle la bonne. Toutefois, il faut avouer que tout ce qui "annonce" la mort de :nuke: n'est pas forcément voulu; je veux dire que cela aurait été vrai à n'importe quel moment.

    (je ne m'étends pas pour ne pas donner le nom, parce que sinon...)
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  20. #20
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 401
    Je craignais d'entrer dans ce débat, et le voilà qui est arrivé!
    Bon, je voulais quand même juste réfuter une petite chose...

    @Aggripa: Non, je n'ai jamais été une adolescente dont le petit ami se faisait massacrer par un génie du mal, je ne peux donc absolument pas me représenter la manière dont Cho est sensée y réagir. Je pense simplement qu'elle est sacrifiée alors qu'elle avait un bon ressort dramatique, et le droit d'être imbuvable. On ne le lui a pas laissé.

    @Erszebeth: On verra, on verra... Je suis un peu d'accord, et en même temps sceptique. Le tome 7 nous le dira
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  21. #21
    Zaknafein Invités
    Ah ça commence à chauffer on dirait, bieeennn trèèèès bieeeeennnn!!!!

    *rire maniaque*

    Bon sérieusement Galathée, je ne vois en quoi Cho est maltraitée dans le 6, elle est tout simplement absente.

    En plus je t'invite à relire le 5: après que Harry et Cho se soient disputé à propos de Marietta, il est clair que c'est fini entre eux!

    Je m'en veux terriblement d'avoir dit "coup de théâtre", le littéraire que je suis aurait du se rappeler que cette expression implique l'artifice, la ficelle un peu grosse et ça t'a donné du grain à moudre.

    Code:
    Ce que je voulais dire c'est que que le signe qu'Harry entre définitivement dans l'enfer des adultes c'est qu'il découvre que son protecteur, sa référence, s'est lourdement trompé alors que que personne ne l'imaginait, alors que l'auteur multiplie les avertissements mais depuis le temps, le lecteur se dit: boh c'est normal puisque c'est une taupe! bah oui...

  22. #22
    Erszebeth Invités
    Attention... Concernant la mort de Dumbledore :
    Il était facile de savoir qu'il allait mourir dans ce tome... Il avait poussé son chant du cygne dans le tome 5 et pour la fin, il faut que le héros se débrouille sans appui émotionnel si on suit la théorie du roman d'aventure classique... Donc Sirius et Albus, tchao... Et je pense également que Albus savait qu'il allait mourir, tout simplement parce qu'il était en train de mourir. Que nous dit-il sur l'accident qui lui à couté sa main ? Que sans Severus il n'y aurait pas survécu. Severus à réussi à arrêter la malédiction, mais pas à guérir Albus...

    Et que fait-il, tout au long du tome ? Son testament à Harry, en lui donnant toutes les informations nécessaires. Il va même jusqu'à boire un liquide non-identifié sur lequel il se permet bien des spéculations... Nulle doute, Albus est mort, mais je suis sûre qu'on le reverra dans le tome 7. Un portrait dans le bureau de la directrice, des souvenirs visibles dans une pensine...

    Ensuite, concernant le deuxième chapitre... Je ne peux m'empêcher de me dire que JK l'a mis là pour semer le doute. Si Sev est réellement un traitre, quel besoin de nous le faire savoir à l'avance, au deuxième chapitre ??? N'oublions pas que JK adore mener le lecteur par le bout du nez. Les faux indices abondent dans ce 6e tome et le point de vue de Harry ne reflète pas toujours la vérité

    Théorie concernant la "traîtrise" de Snape :
    Tout au long de ce tome, Albus et Severus sèment le doute. Albus à manifestement confiance en Severus, et pourtant, il lui donne la position de professeur de DADA (defence against the dark arts) alors qu'il sait pertinemment que Voldemort à maudit ce poste depuis qu'il n'a pu l'avoir. Dans ce cas, pourquoi le donner à Severus qui est un professeur depuis longtemps, à moins qu'il sache que Severus disparaîtra à la fin de l'année ?

    Quant à Severus, il fait une promesse qu'il aurait facilement pu éviter de faire (comme le dit Bellatrix) et s'engage à la vie à la mort. Je vous le demande, est-ce que ça ressemble à un Serpentard de signer un chèque en blanc ? Non.

    Ensuite, cette mystérieuse dispute du chapitre 19, rapportée par Hagrid. De quoi les deux hommes parlaient-ils ? Dumbledore avait-il demandé à Severus de le tuer ?

    Car reprenons la scène où Severus tue Dumbledore : Severus apparait en haut de la tour et avant même qu'il n'ait regardé Albus, que dit Dumbledore :
    "Severus, please"

    Non, Albus Dumbledore ne supplie pas qu'on lui laisse la vie. Pas quelqu'un qui a dit au cours des tomes précédents que la mort est une grande aventure. Alors quoi ? Les deux hommes se regardent alors (et je vous prie de noter que Severus et Dumbledore sont des legilimens, ne me dites pas que ce regard est anodin) et alors du dégout et de la haine apparaissent sur le visage de Rogue. De Rogue, pas d'Albus !

    Si Severus avait trahi, ne serait-ce pas Dumbledore qui devrait avoir ces
    émotions sur son visage ?
    Non, pour moi Severus n'est pas le traitre que tout le monde pense. Si c'était le cas, pourquoi donner une nouvelle leçon à Harry lorsqu'il fuit :
    "Blocked again, and again, and again until you learn to keep your mouth shut and your mind closed, Potter !"
    ça n'est pas l'action d'un ennemi, c'est l'action d'un professeur. Et lorsque Harry traite alors Severus de lâche... Ah, quelle réaction. Severus réagit là comme un homme qui a eu à faire l'une des choses les plus difficiles de sa vie et qui en souffre. Non, je m'y tiens, Rogue n'est pas coupable.
    Par contre, ses chances de survie dans le dernier bouquin sont très minces. Et si malgré tout il est un traître, alors je dois dire que je serais assez déçue par JK. ça fait longtemps qu'on a plus vie un vrai bon espion avec une telle épaisseur. Faire de Rogue "the evil" me semble être la solution de facilité. Ma solution de prédilection serait de le faire garder toute son ambiguité.
    Car dans les Harry Potter, nous avons trois personnages qui ont eu le même type d'enfance : Malheureuse, des magiciens chez des moldus : Voldemort, Rogue et Harry. Dans la chambre des secrets, qui résonne énormément dans ce sixième livre et ou JK Rowling compare Harry et Voldemort, Albus dit que ce sont les choix qui déterminent ce que nous sommes. Voldemort est le mal à l'état pur, Harry le héros de la lumière... Dans HPB, là c'est Rogue qui est comparé à Harry, et curieusement à l'aide du même médium que dans la chambre des secrets, un livre. Dans la chambre des secrets, le calepin de Voldemort était un piège, dans HPB, le livre des potions est une aide pour Harry. Grâce à ce livre, Harry devient un champion en potions et sauve la vie de Ron, mais il apprends également un sort dangereux... Bref, là où Voldemort est noir, Rogue est plus nuancé.
    Il est le mal-aimé, l'enfant ingrat contre lequel les quatre maraudeurs se sont ligués, un être vindicatif qui n'oublie jamais ce qu'on lui à fait, un mangemort réformé, un professeur intransigeant, vachard... Mais qui est toujours là quand on a besoin de lui et qui fait toujours ce qui doit être fait. C'est aussi un génie, maître des potions (capable de sauver la vie de Dumbledore, mise en péril par un sort mortel) et créateur de nouveaux sorts à l'âge de seize ans. Bref, comme je le disais dans un post précédent, Severus est... Gris. Et j'espère qu'il le restera.
    Conclusion, Rogue est et reste mon perso préféré.
    Concernant le mystérieux R.A.B :
    Vous avez peut-être fait le rapprochement, il est assez simple à faire : Regulus Alphard Black. C'est mon avis. En plus, sur le message, il appelle Voldemort "The Dark Lord" et seuls les mangemorts appellent Voldemort ainsi.
    D'ailleurs, dans l'Ordre du Phoenix, alors que Sirius et les enfants rangent le 12, Grimmaud Place, ils tombent sur un médaillon que personne ne peut ouvrir. C'est épisodique, mais c'est cité... Et dans le tome 6, sur qui Harry tombe t'il ? Mundungus Fletcher, une valise pleine de trucs qu'il a piqué au 12, Grimmauld Place. Un bol de cacaouètes que le médaillon de Serpentard, l'un des Horcrux, était là dedans.
    Concernant la relation Severus/Lily
    A chaque fois que Harry réussit une potion grâce au livre du HBP, Slughorn crie qu'il a la main de sa mère pour les potions. Ce fameux livre, nous savons qu'il est à Severus, mais si c'était le résultat des études de Lily et de Sev ? Ce qui expliquerait les regrets de Sev concernant la mort des Potters... Il ne regrettait pas la mort de James, mais celle de Lily... ça fait longtemps que je me doute qu'il y a quelque chose entre Severus et Lily, mais malheureusement, l'auteur pour l'instant ne donne que peu d'indices dans ce sens... Même si elle a dit dans une interview que le fait que Harry ait les yeux verts se révèlerai très important, raaaaah.

    Concernant Harry = Horcrux
    C'est toujours l'une de mes théories, que Harry ou plutôt sa cicatrice est le Horcrux de Voldemort. Indices, dans la chambre des secrets :
    Dumbledore : - A moins que je ne me trompe, il t'a transmis certains de ses pouvoirs le soir où il t'a fait cette cicatrice. Bien sûr, ce n'était pas du tout son intention...
    Harry : - Voldemort m'a transmis un peu de lui même ? dit Harry, attéré.
    Dumbledore : - C'est bien ce qu'il me semble.
    Troublant, n'est-ce pas ? Et dans l'Ordre du Phoenix, Harry rentre en connexion avec Nagini que Dumbledore soupçonne aussi d'être un Horcrux... ça explique aussi le lien qui existe entre Voldie et Harry et le fait que la cicatrice rentre en résonnance avec l'humeur de Voldemort.
    Mais si Harry est un Horcrux, survivra t'il ?
    Je pense personnellement que oui. Après tout nous sommes dans un livre pour enfants, Harry est le héros, il ne peut donc pas mourir. L'anneau pour lequel Dumbledore a laissé sa main n'a pas été détruit, juste cassé... Donc si la cicatrice de Harry est le Horcrux, la cicatrice disparaîtra... Et je verrais bien JK Rowling lui faire payer un autre prix, comme priver Harry de sa magie.
    Dernière modification par EricDesMontagnes ; 08/08/2007 à 06h41.

  23. #23
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    SPOILERS (bon cette fois-ci tant pis pour ceux qui n'ont pas lu, je balance)


    passionnant en vérité, et ça me rassure que tu réussisses à sauver Snape car c'est pour moi un de mes persos préférés qui ont la plus grande épaisseur romanesque. En commençant à lire, j'étais persuadé que Snape ne pouvait être un traître (depuis le début :hein: ) mais la fin me parassait tellement dure à reconstruire, je suis heureux que tu le fasses pour moi

    d'ailleurs, tout ça m'a remis en mémoire une phrase de Albus à Snape à la fin du tome 4 (citation approximative, j'en ai peur): "Severus, you know what I must ask you to do.... if you are ready". Dumbeldore passe son temps à demander à Snape ce que personne ne pourrait faire; il lui a probablement demandé cette fois-ci la chose la plus difficile qu'il ait eu à faire.

    Snape est le réaliste absolu, le cynique qui sacrifie tout (y compris lui-même s'il n'y a pas d'autres solutions) à l'efficacité... un double de Harry qui a choisi son camp (je veux dire sa méthode) pour lutter contre Voldemort. Je ne serais pas surpris qu'on apprenne enfin dans le dernier tome la raison qui a poussé snape à quitter les Death eater, et que cette raison soit une métaphore de la manière dont Snape lutte contre eux. Peut-être même cette raison pourrait-elle être liée à harry.


    @Galathée :
    Non, je n'ai jamais été une adolescente dont le petit ami se faisait massacrer par un génie du mal, je ne peux donc absolument pas me représenter la manière dont Cho est sensée y réagir. Je pense simplement qu'elle est sacrifiée alors qu'elle avait un bon ressort dramatique, et le droit d'être imbuvable. On ne le lui a pas laissé.
    Vrai :happy: à un tout petit détail prêt : si on devait tous avoir vécu une chose pour s'imaginer ce que ça fait de la vivre, alors on n'aurait pas ce qui fait l'être humain, c'est-à-dire l'imagination, ou l'empathie (prend le mot que tu veux)... Donc je ne vois pas ce que tu veux dire avec
    je ne peux donc absolument pas me représenter la manière dont Cho est sensée y réagir
    Moi, je peux très bien ressentir ce que ressentais Cho... et encore une fois elle n'est pas caricaturale, elle a "eu sa chance". Comme harry. Et la description du premier amour vu du côté de Harry est excellente de mon point de vue (certes, je ne suis pas une fille donc tu me diras que je ne peux pas imaginer ce que ça fait d'être une fille :happy: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler: :rigoler:

    quoique, j'ai toujours rêvé d'être une fille... peut-être que c'est pour ça que j'arrive à comprendre ce que Hermione et Cho disent. Faut que je relise Platon et cette histoire des vies antérieures de l'âme *cherche un vieux bouquin au milieu des harry potter*)
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  24. #24
    Erszebeth Invités
    BON, SPOILERS

    (J'en ai marre d'utiliser les quotes, c'est illisible à la fin. Vous pourriez pas faire une balise spoilers comme à Elindore ? Elle est super.)

    Encore un fan de l'overgrown bat, je vois. Nombre sont ceux qui pensent que Snape a l'épaisseur d'un anti-héros byronien, il est vrai. Et c'est vrai que ce fameux "if you are ready" de Dumbledore a fait couler beaucoup d'encre. Si mes souvenirs sont bons, il y a même un fic portant ce titre, mais je digresse. Personnellement, à la fin du tome 4, je me demandais comment JK allait jouer le coup car Snape se retrouvait là agent double. Comment pourrait-il regagner la confiance de Voldemort ? Elle a biaisé et n'a pas répondu à cette question durant le tome 5, mais et si cette "traîtrise" était la solution ? Ce qui est vraiment intéressant, c'est ce qui se passe "behind the scenes" et qu'on entrevoit au chapitre 2. J'adore ce chapitre d'ailleurs, qui nous montre l'attitude de Snape face aux autre deatheathers.

  25. #25
    Zaknafein Invités
    :!!!: spoilers :!!!:


    @ Erzebeth: chapeau pour ta théorie, c'est brillant et très séduisant surtout en ce qui concerne Harry et Horcrux, cela expliquerait la formulation un peu étrange de la prophétie et pourquoi Voldemort ne veut pas que les Mangemorts assassinent Harry (il aurait compris après avoir possédé Harry à la fin du 5).

    En revanche je suis plus sceptique concernant Rogue, je pense que c'est un peu trop tordu mais je suis disposé à prendre le pari.

    Je te suis sur le cas de Régulus parce que cela invaliderait le jugement de Sirius sur son pauvre frère. En effet, Sirius n'a pas un très bon jugement et ce serait logique qu'il soit une fois de plus dans l'erreur.

    Du coup, cela quatre ou trois horcrux à détruire?

    Tout le monde est d'accord pour dire qu'Harry ne terrassera pas Voldemort dans le 7 le combattant de façon conventionnel, je crois qu'il devra d'une certaine manière refuser le combat comme de nombreux héros face à leur Némésis.

    Severus est différent des autres mangemorts dont le profil est du type: Sang-pur ultra-conservateurs un peu fin-de-race, lui il ressemble à Voldemort et c'est pas bon.

  26. #26
    Zéphirah Invités
    Petits spoilers

    J’ai pris plaisir à lire vos analyses, surtout celles d’Erzebeth et Agrippa, car je partage un peu les idées.

    Mais je me range surtout de l’avis d’Agrippa, qui sait comment sauver l’auteur ! XD
    Il y’a des choses qui m’énervent aussi dans ce livre, mais je n’en veux pas tant à l’auteur
    Enfin si, pour Sirius par exemple... Mais là encore je ne vais pas faire passer ma tristesse abusive avant le reste.
    En plus, le tel engouement que provoque le livre, par exemple le fait de participer à ce topic prouve qu’il intéresse, plaît, donne envie d’en parler. C’est le but d’un bon livre, de distraire. Si on n’aime pas, on ne lit pas, et on en parle plus. Donc j’ai un peu de mal à comprendre ceux (rares, heureusement) qui disent ne pas aimer les livre après les avoir tous lu et écris dessus un bon nombre de fois.

    Je trouve que JK a l’art de faire aller les lecteurs là ou elle veut, elle serait une très bonne romancières de policiers Et heureusement qu’elle n’écris pas là-dedans car je déteste ça... : p

    En plus, elle a l’expérience des 5 autres livres, donc ce qu’elle fait dans le 6 n’est pas le fruit d’un hasard ou d’une faute d’inattention.

    Par contre, j’avoue avoir été soufflée par Snape, comme beaucoup de lecteurs avec qui j’en ai parlé. Je le voyais tout à fait comme le type de personnage ambiguë qui cherche sa rédemption, mais au fond bon et loyale. Après tout, JK a fait un juste retournement de ce qui s’était passé dans le tome 1. On ne pouvait pas avoir de soupçons sur lui deux fois de suite.
    Et elle a su en tirer avantage...
    Ses livres, elle ne les pond pas comme ça. Elle travail dessus longuement. Et à moins qu’on ai exploré toutes les possibilités, prévu la mort de chacun des personnage de toutes les différentes façons possibles, on arrivera jamais à savoir ce qu’elle a derrière la tête
    Par contre, ça sert à quoi de dire je m’en doutais pour tout (Arrrg, ça on le voit partout, même les fans de la série Stargate Atlantis le sortent tout le temps… ça saoule à la fin XD). Evidement, quand on est fan on cogite longuement dessus, et on s’imagine tous les scénario possibles, jusqu’aux plus improbables, alors forcement à la fin on tombe sur de ceux qui sont dans le livre.

    Ensuite, Cho est une gamine que je n’aime pas, mais elle avait sa place, comme tous les personnage énervants et c*ns insupportables de ce bouquin. Heureusement, sinon bonjour la diversité...

    Ensuite qu’Harry soit exaspérant ça je comprend, mais ou est le problème ? Ce n’en est pas un, le personnage peut être bête et méchant ou bon et chiant à en mourir on s’en moque, ce qu’il faut c’est que le livre ne soit pas ennuyeux. Sinon personne le lirait... d’ailleurs Harry Potter est certainement un des livres les moins ennuyeux qui soit

  27. #27
    Zaknafein Invités
    Originally posted by Zéphirah@dimanche 02 octobre 2005 à 21:19
    Ensuite qu’Harry soit exaspérant ça je comprend, mais ou est le problème ? Ce n’en est pas un, le personnage peut être bête et méchant ou bon et chiant à en mourir on s’en moque, ce qu’il faut c’est que le livre ne soit pas ennuyeux. Sinon personne le lirait... d’ailleurs Harry Potter est certainement un des livres les moins ennuyeux qui soit
    [snapback]231956[/snapback]

    C'est assez normal qu'il soit exaspérant, c'est un adolescent!

    Non vous imaginez un Harry sans faille? Une sorte de Tintin qui comprend tout mieux que tout le monde et qui réagit exactement comme il faut à chaque fois qu'il rencontre une difficulté? Quelle horreur! Un héros faillible c'est justement ce qu'il faut pour que le livre ne soit pas ennuyeux.

    Un mot sur Slughorn, il représente le serpentard moyen, un sorcier brillant mais vaniteux avec des préjugés, aimable mais intéressé, respectueux des lois mais sans être fiable à 100%. cela rééquilibre les choses car sinon on aurait l'impression que Serpentard est une fabrique de tueurs en série. Vous remarquerez que les autres développent aussi des défauts: l'orgueil chez Gryffondor, le conformisme chez Serdaigle, la mesquinerie chez Pouffsouffle.

  28. #28
    Erszebeth Invités
    En vérité, ce qui me gonfle grave chez les griffondors, c'est qu'ils croient toujours avoir raison et qu'ils ne se salissent jamais les mains comme un certain serpentard que je ne nommerai pas...

  29. #29
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    SPOILER ! SPOILER ! SPOILER !</span>


    Je viens de terminer ce fameux tome 6.
    Très brièvement:
    <span style=\'color:black\'>- j'avoue que Dumbledore sentait le roussi ( :rigoler: ) depuis le début. A un moment, je me suis dit : non, ça sent trop. JKR va nous renverser cela et c'est Rogue qui va y passer. Mais non ! Elle y va à fond. D'où un dernier chapitre assez larmoyant mais avec des moments forts (Harry et le ministre entre autres).
    - je rejoins à fond la théorie d'Erzebeth : je suis intimement convaincu que Severus Rogue (je n'utilise que la VF) va avoir fort à faire pour ouvrir les yeux de Harry. Je crois même qu'il est condamné et que cela sera le prix à payer pour ouvrir définitivement les yeux à Harry. D'où cette idée intéressante que le manichéisme est lié au regard du héros, alors que le monde, lui (et les exemples fourmillent dans le roman), est sans cesse teinté de gris (même Malefoy n'y échappe pas).
    - je suis moins catégorique pour la théorie de Harry = Horcrux. Je n'y avais pas pensé mais on verra.
    - les relations : j'avoue être parfois un peu affligé. Je trouve que Ron est parfois trop caricatural et sa dispute avec Hermione, dispute censée révéler un amour, est un peu trop grosse. C'est curieux que ce point soit si grossier alors que tout une série d'autres caractères et sentiments sont si bien rendus. Il y a un côté plus pathos dans ce tome et cela s'avère parfois lassant. A moins que là aussi l'auteur veuille se jouer de nous, mais même dans cette hypothèse, cela demande davantage de subtilité. Mais bon, un auteur peut fléchir (et à mes yeux, le tome le plus réussi tant sur l'intrigue que sur les relations reste le 4. La tension y est remarquablement orchestrée. De loin mon préféré.) et nous attendons plus que le tome 7. D'ici 2 ou 3 ans ?


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  30. #30
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    :!!!: SPOILERS :!!!:



    pareil que toi sahmaz pour ce qui est de la théorie du horcrux, qui me parait un peu difficile, puisqu'elle impliquerait que voldemort l'aurait prévu en attaquant harry bébé... mais bon pourquoi pas, j'ai avalé des trucs plus difficiles à croire que ça (quand on aime un livre, on ne compte pas!).

    Mais personnellement mes billes étaient sur Snape (Rogue pardon) concernant celui qui allait mourir. d'ailleurs cela m'aurait causé énormément de tristesse.

    Pour ce qui est des persos et de leurs relations, il est difficile de maintenir le même niveau d'exigence au long des 7 volumes... c'est vrai que le Ron du volume 6 est probablement le moins réussi du lot. :snif:

    Mais il pâtit énormément du rôle de harry qui écrase beaucoup plus les autres personnages dans ce volume (normal, la fin se rapproche, JKR se concentre sur son personnage de tragédie).
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [RFA] Harry Potter & The Deathly Hallows
    Par Duo dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/11/2007, 21h28
  2. [FAN] Harry Potter
    Par Rincevent dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 66
    Dernier message: 31/12/2005, 01h08

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231