Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Discussion: Le Seigneur des Anneaux

  1. #1
    Unnamed Unknown Invités
    Ce sujet part d'un Off Topic qui était partie dans le sujet " SDA, vos passages préférés ".

    Moi, autant j'ai adoré les livres, j'ai vraiment pas accroché aux livres :

    Rythme lent, très lent... généalogies abyssales... molesse, molesse, quand tu nous tiens.

    J'en ai parlé autour de moi, et on m'a dit... ç'est mieux après... ça s'arrange dès la Moria... mon cul !

    Bon, je me suis consolé en essayant les Contes Perdus... et c'est encore pire !

    Donc, j'aimerais récolter vos avis... nuancés si possibles ( pas de SDA... c'est de la balle ou SDA ça pue ! )

    Je ne demande qu'à être convaincue...

  2. #2
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 393
    Bon, moi je m'étais déjà exprimée dans le topic du dessus, mais j'y reviens...

    Donc, les premières fois que j'ai tenté le coup, je n'ai vraiment pas accroché au premier tome. C'était très lent, très descriptif, il ne se passait pas grand chose, et honnêtement, les personnages me semblaient un peu... Fades.

    Je les ai repris quand j'avais... 24 ans (ce qui ne veut rien dire, bien sûr), en pleine période d'examens à l'université, et là, c'était l'horreur, je ne savais plus décrocher. Bien sûr, le premier tome est resté le premier tome, assez lent, mais les suivants! Le siège de Minas Tirith dans le tome 3 est tout bonnement incroyable, haletant, épique! Je pensais que je savais ce que voulait dire "épique", mais je l'ai découvert à ce moment-là.

    Je pense qu'il faut les lire au bon moment, et qu'il y en a pour tous les goûts. On n'est pas obligé de devenir un historien des Terres du Milieu et d'accrocher aux mille et une aventures des généalogies hyper complexes de telle race ou tel roi, ou je ne sais quoi. J'ai adoré le Seigneur des Anneaux, en définitive, mais je n'ai jamais eu envie de lire le Silmarillon (je parie que je me suis plantée dans l'orthographe). Et je suis d'accord que ça a plein de défauts, notamment celui d'être assez désengagé des personnages, pour ne pas dire peu psychologico-sentimental...

    En fait, c'est un livre qui m'a fait exactement le même effet que Bilbo le Hobbit (que je conseille à tous ceux qui pensent vouloir entamer le Seigneur des Anneaux, c'est une excellente préparation...) (que j'avais lu dix ans plus tôt): l'histoire commence mollasse, on s'ennuie, puis ça démarre, et finalement, quand on tourne la dernière page, on a cet immense sentiment de creux. On voudrait n'être jamais arrivé au bout, mais c'est trop tard...

    Fin du plaidoyer!
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  3. #3
    Date d'inscription
    August 2004
    Messages
    1 013
    Mouais, de toute façon je préfère Conan le Barbare en roman : c'est primitif, c'est violent, c'est bourrin, c'est beau !!
    LA SAGESSE DES HOMMES EST FOLIE AUX YEUX DES DIEUX
    LA SAGESSE DES DIEUX EST FOLIE AUX YEUX DES HOMMES


    Président du Fan Club d'Aerie

  4. #4
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    446
    Comme vient de le dire de façon détournée Bardamu, le Seigneur des Anneaux, tout comme les autres ouvrages de JRR Tolkien, n'est pas une lecture recommandée à ceux qui privilégient l'action pure et dure.

    Rythme lent, très lent... généalogies abyssales... molesse, molesse, quand tu nous tiens.
    C'est justement ce qui donne toute sa personnalité au livre, Tolkien ne fait pas que narrer une histoire, il décrit un pan de l'Histoire de tout un univers.

    Bon, je me suis consolé en essayant les Contes Perdus... et c'est encore pire !
    C'est vrai que pour les comprendre, mieux vaut avoir déjà lu le Seigneur des Anneaux

    Le Silmarillion, c'est définitivement un de mes livres de chevet :love:
    -No. No! NO! Stop it! Stop it, please! I beg you! This is sin! This is sin! This is sin! It's a sin, it's a sin, it's a sin!
    -Sin? What's all this about sin?
    -That! Using Ludwig Van like that! He did no harm to anyone. Beethoven just wrote music!

  5. #5
    Ilahym Invités
    C'est vrai que le Seigneur des Anneaux est un livre disons très sur estimé littérairement par l'univers qu'il a façonné et l'ensemble de son apport au monde de l'héroic fantasy (paternité plus au moins officielle de nombre d'univers rôlistes, création d'une mouvance des mondes médiévaux-fantastiques ...). Bref, la cohérence du monde mis en place par le SDA est très profonde mais d'un strict point de vue stylistique (tout en restant bien sûr respectueuse de l'oeuvre car soyons honnètes, je ne vaux pas tripette à côté alors c'est plus un avis personnel), ça reste lent et parfois ça manque de souffle épique là où il devrait y en avoir plus sans compter les oublis concernant certains personages et la mysoginie globale de l'oeuvre qui aurait pu rendre encore plus grandiose les caractères féminins.

    Bref, il faut aimer prendre son temps pour le lire et pour baigner dans le texte, c'est le genre de livre où le plaisir n'est pas immédiat . Ceci dit je reste fan. Le Silmarillon reste à cet égard plus nerveux également.

  6. #6
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Bon, alors soyons clairs : les Contes perdus, ce sont les premières versions des Contes et légendes inachevés. Autant dire que c’est lire du brouillon de brouillon… Moi ça m’a passionnée, mais c’est parce que je suis tolkienophile et connais sur le bout des doigts les différentes versions de chacun des contes (que l’on retrouve souvent en version courte dans le Silmarillion). Puis, je suis littéraire, alors la génétique textuelle …
    Mais ce n’est certainement pas ce que j’aurais recommandé à un débutant.

    Le Silmarillion c’est la Bible version Terre du Milieu. C’est intéressant, mais c’est vrai que ça demande un gros effort : ça donne les tenants et aboutissants de l’aventure racontée dans le SDA , et ainsi accorde de la profondeur à la narration. Mais ce n’est pas pour néophyte non plus.

    Bilbo le hobbit ? Arf, c’est un conte pour enfants plus qu’autre chose…

    Bref, c’est bien par le SDA qu’il faut commencer à mon sens.

    Je ne me souviens pas de généalogies renversantes dans le SDA – à moins que tu n’aies jamais dépassé le chapitre sur l’anniversaire de Bilbon…
    Mais il est indéniable que Tolkien prend son temps pour mettre en place son histoire.

    Disons pour faire chorus qu’effectivement le SDA ne privilégie pas l’action pure… Le but était davantage de recréer un univers à part entière, avec ses races, son histoire, sa géographie, ses langues, ses mythes… Une cohérence, une profondeur à couper le souffle ! Et une ambiance, aussi… je ne sauterais pas les descriptions pour tout l’or du monde.
    Et je ne laisserai personne dire que le style est mauvais !
    Certes, certains personnages n’ont pas de carrure épique, tandis que d’autres en ont une indéniablement. Tout au long du livre cohabitent ces deux types de personnages (Pippin et Aragorn, pour être schématique). Et parfois, les rôles s’inversent.
    C’est un choix de l’auteur, et qui me semble tout à fait justifié. Il voulait dégonfler la baudruche, rendre le récit plus vivant. Les Contes et le Silmarillion font un choix différent. Les perfides remarqueront qu’ils ont aussi moins de lecteurs.

    Peut-être apprécieras-tu ce livre davantage quand il répondra à « une sollicitation intérieure ».
    Pour ce qui me concerne, il m’a marquée à vie.
    J’avais 12 ans…
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #7
    Ilahym Invités
    Il est clair qu'il faut le lire parce que ça nous "parle". Se mettre à bouquiner le SDA parce que c'est tendance ou parce qu'on s'oblige à vouloir comparer avec le film (en faisant donc le chemin inverse: visionnage puis lecture) n'est pas la bonne solution.

    Il faut prendre son temps et être prêt à se plonger dans l'univers sans arrière-pensée.

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages
    348
    Bilbo le hobbit ? Arf, c’est un conte pour enfants plus qu’autre chose…
    Je ne suis pas, mais vraiment pas d'accord avec cette remarque ! Bilbo le hobbit est certes, plus dans l'esprit du conte avec la quête d'un trésor fabuleux mais absolument pas " un conte pour enfants plus qu’autre chose". Il est la base du SDA. Sans lui, aucune profondeur dans l'histoire des terres du milieu. Il pose les bases d'un monde merveilleux et fantastique, qui vous emporte dans une histoire passionnante qui n'a pas de portée enfantine ! Entre Aventure et Combat avec des Trolls, Worgs, Gobelins, Dragon ou l'apparition de Gollum, d'Elfes des bois, des nains guerriers, d'ours géants et autres araignées géantes, tu ne peux qualifier cette œuvre que de : MAGISTRALE !
    Si tu ne peux te résoudre à lire SDA, je te recommande très vivement de lire ce livre que j'ai relu, il y a 2 mois avec la même passion que la 1ere fois. (j'ai 24 ans ! ) Si tu aime le JDR, ce livre en comporte TOUS les ingrédients.

    "Bilbo le hobbit, est un grand classique de la littérature fantastique moderne !"
    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

  9. #9
    Date d'inscription
    August 2004
    Messages
    1 013
    Originally posted by Ilahym@lundi 27 septembre 2004, 16h11
    la mysoginie globale de l'oeuvre qui aurait pu rendre encore plus grandiose les caractères féminins.

    C'est vrai que ça manque de femmes !! Tu me diras, Tolkien c'était un Anglais, alors les Anglais (surtout ceux du début XXème siècle) et les femmes...

    Autre chose : j'avais vu dans une émission, que Tolkien voulait créer une mythologie pour l'Angleterre, car il trouvait qu'il y en avait très peu. Et le roi Arthur et ses Chevaliers de la Table Ronde ?! Ca compte pour du beurre !?

    Au moins dans la saga arthurienne, les femmes sont plus présentes (Morgane, la dame du Lac, Guenièvre...).
    LA SAGESSE DES HOMMES EST FOLIE AUX YEUX DES DIEUX
    LA SAGESSE DES DIEUX EST FOLIE AUX YEUX DES HOMMES


    Président du Fan Club d'Aerie

  10. #10
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Originally posted by wotan@lundi 27 septembre 2004, 23h37
    Bilbo le hobbit ? Arf, c’est un conte pour enfants plus qu’autre chose…
    Je ne suis pas, mais vraiment pas d'accord avec cette remarque ! Bilbo le hobbit est certes, plus dans l'esprit du conte avec la quête d'un trésor fabuleux mais absolument pas " un conte pour enfants plus qu’autre chose". Il est la base du SDA. Sans lui, aucune profondeur dans l'histoire des terres du milieu. Il pose les bases d'un monde merveilleux et fantastique, qui vous emporte dans une histoire passionnante qui n'a pas de portée enfantine ! Entre Aventure et Combat avec des Trolls, Worgs, Gobelins, Dragon ou l'apparition de Gollum, d'Elfes des bois, des nains guerriers, d'ours géants et autres araignées géantes, tu ne peux qualifier cette œuvre que de : MAGISTRALE !
    Si tu ne peux te résoudre à lire SDA, je te recommande très vivement de lire ce livre que j'ai relu, il y a 2 mois avec la même passion que la 1ere fois. (j'ai 24 ans ! ) Si tu aime le JDR, ce livre en comporte TOUS les ingrédients.

    "Bilbo le hobbit, est un grand classique de la littérature fantastique moderne !"
    Ah, je ne fais que donner mon avis.

    Il n'est pas nécessaire à mon sens d'avoir lu Bilbo le hobbit pour comprendre le SDA: il suffit de savoir que Bilbon a pris l'anneau à Gollum lors d'une expédition où il accompagnait Gandalf et un groupe de nains. Point barre, le reste est une autre histoire.
    Pour ce qui est d'être la base de l'édifice, c'ets un titre que je réserve au Silmarillion, désolée.

    Pourquoi je compare ce livre à un conte? D'abord, parce que Tolkien a ouvertement écrit des contes pour enfants, je ne fais là aucun lèse-majesté.

    Ensuite pour des raisons de style: Bilbo le hobbit est plus accessible, et à un plus jeune âge.
    C'est le métier qui parle.

    Et enfin parce que la véritable nature de l'anneau y est complètement occultée ou presque, et que le roman ne nous raconte en apparence qu'une anecdote dans le destin des mondes...

    Encore une fois, ça n'empêche pas de passer un bon moment en compagnie de ce bouquin.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  11. #11
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages
    348
    Ah, je ne fais que donner mon avis
    Moi aussi...
    Il n'est pas nécessaire à mon sens d'avoir lu Bilbo le hobbit pour comprendre le SDA: il suffit de savoir que Bilbon a pris l'anneau à Gollum lors d'une expédition où il accompagnait Gandalf et un groupe de nains
    Et il faut aussi savoir que le moyen de détruire l'anneau était aussi d'utiliser le souffle d'un dragon... le dernier dragon vivant des terres du milieu est mort dans l'aventure de bilbo... bref, pas d'aventure avec bilbo, pas l'aventure du SDA comme on la connaît... non ?
    Pour ce qui est d'être la base de l'édifice, c'ets un titre que je réserve au Silmarillion, désolée
    Silmarillion qui est lu APRES le SDA. Il régit effectivement le monde du SDA, mais n'est lu que par des personnes voulant en connaître plus sur le Monde du SDA...C'est en ce sens que je trouve Bilbo le hobbit, être la base des terres du milieu...
    Encore une fois, ça n'empêche pas de passer un bon moment en compagnie de ce bouquin
    Idem :rigoler:
    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

  12. #12
    Ilahym Invités
    Pour le fait que Tolkien voulait doter l'Angleterre d'une mythologie propre, en fait il s'agit d'une mythologie des saxons. La saga arthurienne, les druides etc... est plus considérée, de l'oeil britannique, comme correspondant à l'univers celtique donc Ecosse, Cornouailles, Galles, Irlande, Bretagne, et Galicie.

    Ceci dit dit , Tolkien s'inspire beaucoup de toutes les mythologies scandinaves, celtiques etc. Mais sa réussite est indéniable dans la création d'une "mythologie" moderne.

  13. #13
    Unnamed Unknown Invités
    Lothringen :

    Je suis désolé... c'est affreusement mal écrit. On ne compte pas les phrases qui commencent et qui ne finnissent pas sur le même thème, les dialogues creux, les personnages qui le sont tout autant...

    Je suis bien d'accord, le travail de Tolkien est énorme, précis etc. mais la mise en forme est vraiment pas terrible, je trouve.

    Pour ce qui est des femmes, l'univers ce base sur des légendes celtiques, scandinaves et pas mal aussi sur l'époque médiévale... et tout ça, pour la mise en valeur des femmes, c'est pas terrible ( déjà, Eowyn qui tue le Roi-Sorcier d'Angmar à elle toute seule - quasiment - je trouve ça un peu incohérent )

  14. #14
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages
    446
    Pour ce qui est des ambitions de Tolkien sur la mythologie anglaise, relire l'introduction de son fils au livre des Contes Perdus

    Je suis désolé... c'est affreusement mal écrit. On ne compte pas les phrases qui commencent et qui ne finnissent pas sur le même thème, les dialogues creux, les personnages qui le sont tout autant...

    htrhrtjhfjghfhjh! uidshvusbv! gersg! gzgg! :8: :fouet:
    on doit pas parler du même livre, où alors on ne recherche pas la même chose... :fouet:
    -No. No! NO! Stop it! Stop it, please! I beg you! This is sin! This is sin! This is sin! It's a sin, it's a sin, it's a sin!
    -Sin? What's all this about sin?
    -That! Using Ludwig Van like that! He did no harm to anyone. Beethoven just wrote music!

  15. #15
    Unnamed Unknown Invités
    Si, si ! On parle bien du même livre...

    De toute façon, personne n'est là pour convaincre qui que ce soit... la lecture d'un livre est quelque chose d'extrémement subjectif, et le plaisir qu'il nous procure dépend énormément du contexte, de l'état d'esprit etc.

    Au delà du jugement ( peut être un peu dure ) que je porte sur le style de Tolkien ( ... j'ai entendu parler d'une traduction assez laborieuse... ), si celà ce trouve, en recommençant SDA dans une semaine, je vais l'aimer au point de ne plus pouvoir en décrocher ( c'est tout ce que je demande ) !

  16. #16
    Heretik Invités
    Originally posted by Unnamed Unknown@mardi 28 septembre 2004 à 17:00
    Lothringen :

    Je suis désolé... c'est affreusement mal écrit. On ne compte pas les phrases qui commencent et qui ne finnissent pas sur le même thème, les dialogues creux, les personnages qui le sont tout autant...

    Hum... Un conseil, change de traducteur. Il m'est arrivé de tomber sur deux traducteurs différent pour les bouquins de Tolkien, et je peux dire qu'un aurait du en pendre un des deux. :_: Avec l'autre traductions, tout s'arrange, c'est beau, suffisament rapide pour pas s'endormir dessus et surtout fini les répétitions. ( Parait que l'oeuvre en anglais est sublime, moi je sais pas.. )

    Concernant la mysoginie ( ortho? ) du bouquin ? WTF ?
    Non franchement même en cherchant bien et en grattant fort je trouve rien. Galadriel surêment un des personnages les plus puissant et influent de son Age ? Arwen l'étoile du soir ? euh euh attend je cherche encore... Luthien qui est décrite dans le silmarion comme une beauté époustouflante et extrèmement courageuse ( Me semble qu'elle va jusqu'au porte de la forteresse de Morgoth.. )

    Alors explique toi un peu, parce qu'à mon sens à moins de faire dans le féminisme primaire je vois pas en quoi la femme est sous-évalué dans le bouquin et j'irai même plus loin, il me semble que Tolkien, qui du reste aimait profondément sa femme, avait plutôt un regard négatif sur l'homme ( Grima ? Sarumane ? je ne cite que les plus évident ). Donc soit ce que tu avance tu le prouve, soit ca reste encore une " théorie " douteuse sur l'oeuvre de Tolkien ( et dieu sait qu'il y en as pleins ! )

    ( ceci étant dit sans méchanceté aucune envers l'auteur de ces lignes, je ne fais qu'exposer ce qui pour moi est une évidence. )

    .....


    J'avais douze ans quand j'ai attaqué le SDA, juste aprés avoir lu Bilbo ( Qui au passage et n'en déplaise à d'autre est une merveilleuse introduction à la trilogie ) et là la claque :

    Le SDA est par beaucoup de coté trés Manichéene ( ortho? ), le mal est pur et absolue ( Sauron ) et le bien et l'amour/amitié des valeurs qui sauveront le monde ( Frodon/sam etc ). Mais là où Tolkien s'y prend tellement bien que s'en devient jouissif, les autres auteurs de Fantasy se plante abominablement ( Feist et Krondor, qui en est un exemple flagrant. Alors attention, j'adore ses Chroniques, mais vive les stéréotypes de la fantasy, ses bouquins en ont ras la gueule ! ). le SDA c'est la magie à l'état pur, l'emerveillement, le conte finalement puisque malgrés toute les embûches de Sauron, on sait pertinemment que Frodon arrivera à la fin de sa quête et délivrera le moooooooooonde.

    Oui je sais, ca peut paraitre un peu naif lu comme ça, mais le pire c'est qu'avec Tolkien, ca marche ! On se prend au jeu, on dévore les pages et s'imaginent en compagnie de la communauté, sentir l'odeur de la pipe à Gandalf et les raclements de la pierre à aiguiser sur l'épée d'Aragorn. C'est beau, épique comme beaucoup l'on déjà dit, une véritable saga ( et Tolkien a réussi son paris, selon moi, de creer une véritable mythologie, ses bouquins regorgent tellement de détails que le silmarion a failli me tuer. ).

    Lequel d'entre nous n'a pas revé à la lecture de passage comme l'assaut du Gouffre d'helm ou la charge des rohirrims devant Minas Tirith d'être à cheval, pique à la main, et de foncer en hurlant sur les hordes d'orcs ? hein ?

    Bah moi j'en ai révé. Pleins, souvent, et vous savez quoi ? c'est surement un des plus beau cadeau que Tolkien est pu me faire, au-delà de son oeuvre, me faire apprendre l'amour de l'évasion par la lecture, de l'imagination et de la fantasy dans ce qu'elle devrait être : un rêve.

    Chapeau l'artiste.

  17. #17
    Sleilo Invités
    Moi même je suis une grande fan du Seigneur des Anneaux je l'ai lu à 12 ans et même si j'ai trouvé le premier tome un peu lent j'ai littéralement dévorée les deux autres.
    Je peux même dire que c'est ce livre qui m'a fait aimer la fantasy

    Concernant la mysoginie ( ortho? ) du bouquin ? WTF ?
    Non franchement même en cherchant bien et en grattant fort je trouve rien. Galadriel surêment un des personnages les plus puissant et influent de son Age ? Arwen l'étoile du soir ? euh euh attend je cherche encore... Luthien qui est décrite dans le silmarion comme une beauté époustouflante et extrèmement courageuse ( Me semble qu'elle va jusqu'au porte de la forteresse de Morgoth.. )

    Je ne suis pas tout à fais d'accord avec ce point de vue il vrai que Tolkien donne une place assez importante aux femmes et je suis tout à fait d'accord pour dire qu'il aimait beucoup sa femme.
    Mais il faut tout de même bien reconnaitre que les femmes restent au deuxième plan certes elles font quelques apparitions fulgurantes (cô Eowin ou Arwen), mais y a-t-il une seule femme dans la communauté de l'anneau? Non bien sur les hommes vont sauver le monde et les femmes restent gentillement à la maison.
    Heureusement pour nous certaines refusent de rester en arrière et ajoutent une de féminité à une histoire qui reste une histoire d'homme

    P.S Ce n'est que mon humble point de vue sur la question

  18. #18
    Avatar de Eleglin
    Eleglin est déconnecté Samouraï immortel
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    In Arcadia
    Messages
    979
    @heretik :
    Dans Tolkien, Trente après, Christian Bourgois explique que les textes de Tolkien étant relativement difficile à traduire, il était difficile de trouver des traducteurs suffisamment hardis pour faire la "TOTALE", d'où les différences de nomenclatures d'un roman Vf à l'autre. (Bilbo Baggins -> Bilbon Sacquet en est un exemple)
    Toutefois, depuis ledébut des années 2000, le petit groupe dirigé par Vincent Ferré a traduit plusieurs oeuvres et corrigé Faërie; une constance qui promet.
    Pour avoir les VO, je confirme : c'est sublime. Mais je ne maitrise pas encore tout à fait l'anglais ;-)

    Et le texte n'est absolument pas manichéen. Sauron n'était pas maléfique au commencement, pas plus que Melkor et les Elfes eux-mêmes, si nobles et si beaux ont commis des choses sans nom (massacres fratricides).
    La Chute du bien vers le mal est un thème récurrent dans toute l'Histoire de la TDM.
    d'ailleurs les sages Gandalf et Galadriel n'ont-ils pas peur de porter l'Anneau ? Ont-ils peur de l'Anneau ou de ce qu'ils pourraient devenir sous son charme catalyseur ?
    Car l'Anneau est plus un catalyseur qu'un corrupteur. Les âmes généreuses et humbles sont moins touchés que les Puissants (Frodo et Sam résistent assez bien à l'influence de l'Annneau... En tout cas plus que l'individu Lambda... L'Anneau est sans influence sur Tom Bombadil, mais là le problème est plus complexe... )

    L'émerveillement que tu évoques par la destruction de l'Anneau est l'Eucatastrophe, lorsqu'une situation apparemment perdue subit un miraculeux et inespéré retournement et qu'on ressent une grande joie devant ce miracle.
    Toutefois ce n'est pas vraiment Frodo qui sauve le monde, vu qu'il n'arrive pas à se débarrasser de l'Anneau et qu'il a fallu Gollum et un petit coup de pouce du hasard pour faire tomber l'Anneau dans les flammes de la Montagne du Destin.

    Non, décidément Tolkien n'est pas un auteur de livres de fantasy simplistes.
    Que ce soit au niveau de l'univers créé, de l'histoire, des personnages, de multiples niveaux de lecture existent avec plus ou moins de profondeur et le roman est assez intemportel pour lui offrir une bonne place dans les Classiques (quand dans 50 ans, on commencera à considérer les oeuvres des années 50 comme des classiques ) et je doute qu'Eragon ou Harry Potter soutiennent la comparaison dans plusieurs décennies.

  19. #19
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 884
    Je n'ajoute pas grand-chose à ce sujet, vu que je ne suis pas une spécialiste de Tolkien.
    Je peux juste témoigner que le Seigneur de Anneaux est le livre qui m'a la plus marqué de tous ceux que j'ai lus. J'ai pourtant attendu longtemps pour le lire : manque de temps, il n'était pas à la bibliothèque et j'hésitais à l'acheter, je ne connaissais rien à la Fantasy... Quand le film est sorti, je me suis décidé à regarder le premier pour voir si j'avais envie de me plonger dans ce monde-là. J'ai été convaincue, et sans hésiter, j'ai foncé acheter le livre! En regrettant d'avoir autant hésité.

    Bien sûr, c'est le thème éternel et immortel de la lutte du Bien contre le Mal ; bien sûr, Tolkien mets du temps à mettre en place ses personnages, tout est peaufiné dans les moindres détails, et au début faut un peu de persévérance pour s'y plonger. Mais une fois dedans... j'ai passé 4 jours non-stop dessus, si je me souviens bien, et vers le milieu du troisième tome j'ai soudain réalisé que j'approchais de la fin, que j'allais quitter ce monde envoûtant !... Et j'ai tenté de ralentir le rythme pour mieux déguster la fin (très rare pour moi, j'ai tendance à dévorer très vite jusqu'au bout).
    Je l'ai relu plus tard, comme échappatoire à une dépression (tout comme le jeu BG2, découvert à la même période) : rien de tel que se plonger dans un univers aussi complexe pour s'évader.
    Bref, c'est de loin mon livre préféré, c'est grâce à lui que j'ai découvert et aimé la Fantasy, mais j'ai jamais osé lire Bilbo le Hobbit ou le Silmarilion de peur qu'ils soient moins bien et me gâchent le plaisir de plonger dans ce monde. Faut avouer à ma décharge que j'ai plus trop le temps de lire, boulot oblige, et je n'ose plus rouvrir le SDA de peur de redevenir accro...
    Bref, c'est un livre exceptionnel (à déguster quand on a le temps...)
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  20. #20
    Date d'inscription
    October 2006
    Messages
    191
    pour moi ce fut une claque sans précédente. le premier livre qui m'a laisser ce sentiment de creux irrécupérable a la fin de la dernière page, quand vous vous retrouvez avec juste les cartes dessiné par l'auteur dont vous connaissez la plupart des lieux grace au livre. aucun autre livre ne m'a fait cet effet là.
    pourtant j'en ai enfilé des livre poche de fantasy. moorcock, howard, norman... ma bibliothèque est pleine des avantures de conan, elric, tarl kabot, korum, cormak mac arth, awkmoon, kull et même cohen le barbarz, le rabin des ages hyperboréen (mais c'est un autre genre :rigoler: ) aucun ne m'a fait cette effet là. pire même, aprés le SDA ils semblaient tous creux, comme des jeux d'acteurs devant un décore de carton pate. Imryre, la cité qui rève, croule sous les superlatif mais ne sera jammais aussi époustouflante, profonde, vivante que minas thiris. l'aquilonie est une carte de battaille a exagone, avec des pion pour les villes, face a la conté. le fourmilement d'informations et de descriptions du SDA, même peut digeste au début, donne corps de façon totale aux terres du milieu au file du roman. si le premier est lent c'est pour pouvoir donner des références dans les deux suivant et mener le lecteur sur des terrains connu ou ne subsite que l'histoire en elle même.

    la place des femmes n'est pas en avant ? c'est un peut vrai. mais elles détiennent toutes une des clés de la trame. arwen est la guide d'aragorn, galadriel la sagesse qui fait faire a la communauté le seule et le pire des choix qui lui reste encore, éowine est l'espoire et la détermination qui surgie quand tout est perdu, quand les héros ne sont plus là pour veiller sur le destin du monde. c'est brai que comparé aux légendes arthiriennes médiévales, elle sont en retrais. mais n'oublions pas que Chrétien de troie et Geofroy de monmouth (les croniqueurs de la chanson de geste) les ont écrits sur commande pour des femmes. dans la légende galoise primitive, on ne sait même pas d'où vien Gwenwifar (guenièvre).

    quand au manichéïsme, il est certe trés présent mais j'y vois plus une lutte du bien et du mal au niveau des personnages. les goblin étaient des nains et les orcs des elfs avant d'écouter la mal parler en eux. la vrai force de l'anneau est de laisser sortir cette part obscure chez ceux qui le portent ou l'approchent. certains y résitent, comme sam ou bilbo, d'autres y succombe comme boromir au passage de landuin. la vrai dualité de l'histoire est celle de la part obscure chez chacun des personnages, le combat entre l'appelle de la puissance et le renoncement et l'altruisme.

    je n'ai rien lu d'aussi imprégnant depuis ce livre.

    je fais des fautes, je suis distrait et dislexique. je me soigne mais soyez indulgent. et me tapez pas.

    http://strip-jdr.over-blog.com/

  21. #21
    Date d'inscription
    November 2005
    Messages
    46
    cohen le barbarz, le rabin des ages hyperboréen
    C'est quois ca ???

Discussions similaires

  1. [THEMA] Le Seigneur des Anneaux : Film ou Livre?
    Par Schédir dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 217
    Dernier message: 25/05/2008, 19h31
  2. [DD3] Le seigneur des anneaux
    Par Agifem dans le forum L'antre du rôliste
    Réponses: 10
    Dernier message: 17/12/2007, 20h27
  3. [FAN] Le Seigneur des Anneaux
    Par Valomir dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 43
    Dernier message: 12/08/2007, 17h50
  4. JRTM / Le Seigneur des Anneaux
    Par Shinook dans le forum L'antre du rôliste
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/01/2006, 21h39
  5. Adaptations vidéoludiques du Seigneur des Anneaux
    Par Oblivion dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 33
    Dernier message: 17/05/2005, 21h18

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236