Bonjour à tous !

Voilà, maintenant que je sais jouer plus ou moins au jeux adaptés de AD&D édtion 2,5 (m'abusé-je ??) - il était temps après 5-6 ans à jouer à BG1 et 2 - je me remets à Icewind Dale 1, déçue du 2 (argh !! je pige rien à D&D3) avec une équipe optimisée grâce à mon expérience de BG.
Bon, pour mon archer, facile d'attribuer les points de compétences (avec 20 en dext' et 18/.. en force plus les trois étoiles, dès le niveau trois, ça fait du bien) mais tout se complique dès qu'on parle des épées.

Car - horreur ! - cela doit être dû à l'installation de HoW, les noms des compétences martiales en épées ne sont pas les mêmes dans les caractéristiques du personnages et dans la description des armes magiques du forgeron de Kuldahar...

Encore, s'il y avait une correspondance, mais même pas. Par exemple :
- un cimeterre normal est considéré comme relevant de la compétence "Grande épée".
- le cimeterre porte-bonheur est indiqué, lui, comme relevant de la compétence "Epée large".

On pourrait donc se dire que Grande épée = Epée large. MAIS ! (car il y a un mais) la compétence martiale Epée de grande taille, différente de Grande épée, concerne si mes souvenirs sont bons les épées à deux mains.
Or, Mort aux Piquiers qui d'après son dé et la notice est une épée à deux mains (1D10+3) se manie grâce à la compétence... Grande épée !
Et d'un autre côté, deux lames à scores de 2D4 (épées bâtardes donc ?), Lame de Bael et Tueuse de Trolls, relèvent l'une de l'Epée large, l'autre de Grande épée, mais grande épée... à une main, alors que Mort aux piquiers se manie à deux mains...

En résumé, j'ai le sentiment vague qu'il existe un b..... innommable dans les descriptifs des armes, avec d'un côté les compétences martiales "classiques" à la BG1/2 et d'un autre de nouvelles dénominations ressemblant fort à celles de IWD2 (damn !)

Quelqu'un pourrait-il donc faire le jour sur cet imbroglio et m'indiquer les correspondances entre les dénominations des compétences (si correspondances il y a...) ?? :fleur:

Merci d'avance (et excusez cette formulation quelque peu... hasardeuse et les fautes de frappes qui l'accompagnent, l'heure n'est hélas plus trop aux coups de dés)