Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 678
Affichage des résultats 211 à 222 sur 222

Discussion: [Lieu] La place du temple

  1. #211
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123

    RP : aux quatre vents

    Il savait, bien entendu, mais Mornagest s'aperçut qu'il avait gardé le souffle coupé alors que Lothringen énonçait la vérité, et une boule lui traversa l'estomac. L'émotion était palpable au sein de la foule qui l'entourait, et les commentaires allèrent bon train, la question la plus fréquente étant : "Qu'allons-nous devenir ?".

    Contre toute attente, cependant, les manostiens conservèrent leur calme. Ils étaient sans doute trop avides d'en savoir davantage pour l'instant que pour penser à s'inquiéter, et encore moins céder à la panique. Le semi-drow disposait d'encore un peu de temps avant que les choses ne dégénèrent, si cela arrivait. Il se tenait droit comme un I, attendant patiemment que la foule reportât entièrement son attention vers lui. Les nouvelles n'étaient pas bonnes, il ne voudrait certainement pas les répéter à l'envi.

    Autour de Mornagest, les murmures finirent par cesser complètement, et la population était suspendue aux lèvres du conseiller. Le guerrier regardait dans la direction de Lothringen, même s'il n'en voyait qu'une partie, étant masqué par beaucoup d'autres personnes devant lui. Qu'importait, en ce moment, après tout. D'aussi loin, il ne pouvait voir que ses mouvements les plus flagrants.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  2. #212
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Rp: Aux quatre vents

    Lothringen, tendu, avait observé la foule durant tout cet intermède. Les manostiens étaient agités, mais finalement, la peur provisoirement cédait devant le besoin d'en savoir le maximum avant de peser les conséquences. C'était sa chance.

    « Comme rien ne permet de prévoir un éventuel retour de Helm au Panthéon, il va falloir considérer cette situation, si désagréable soit-elle, pour définitive. Et en affronter les conséquences. La pénurie de soins est la plus visible pour l'instant, mais les prêtres d'autres obédiences affluent déjà en ville et seront sans doute assez nombreux d'ici deux ou trois jours.

    En revanche, le destin a voulu que cet événement nous frappe au pire moment, alors que la guerre est déclarée et que le clergé est désorganisé faute d'un grand-prêtre. En de telles circonstances, Melandis voudra profiter de l'avantage et toute négociation est impossible : nous n'éviterons pas cette guerre. Nous allons devoir nous préparer avec les moyens dont nous disposons. Rappelez-vous que les helmites ont juré de protéger et de servir, et que leur devoir ne s'interrompt pas avec la mort de leur dieu, même s'ils se trouvent diminués par la perte des pouvoirs divins. Les prêtres et paladins helmites restent de bons combattants.

    Nous avons néanmoins besoin d'aide et c'est pourquoi la ville va s'ouvrir, non seulement au clergé de la Triade, mais à toute divinité de bonne volonté ennemie de Cyric. Il y a une exception toutefois : le clergé de Tyr a été expulsé de la cité, pour son propre bien. Car la rumeur commence à se répandre que Tyr ne serait pas étranger à la mort de Helm. Ce n'est pour l'instant qu'une rumeur et j'ose espérer qu'aucun d'entre vous ne cherchera un bouc-émissaire dans le clergé de Tyr, dont le comportement a toujours été irréprochable en ces murs.

    Aucune armée n'a encore quitté l'enceinte de Melandis et nous avons au moins une dizaine de jours devant nous. Pour l'heure, la panique est encore notre pire ennemie. Même si notre armée est affaiblie, vous n'êtes nulle part plus en sécurité que derrière ces remparts. Nous comprenons que la légitimité de la théocratie vous semble désormais discutable. Mais nous avons plus important que cela à affronter pour l'instant ; nous avons une guerre à nos portes. Divisons-nous, et c'est l'ennemi qui en profitera… Alors, admettez que pour l’heure, peu importe de savoir quel est le dieu vers lequel certains d’entre vous choisiront de se tourner, peu importe de savoir quel est celui qui ravira le plus vite des miettes de pouvoir : nous avons une cité à défendre, et une guerre des cultes ne ferait que précipiter notre ruine à tous. Une révolution laïque aurait le même résultat, du reste. »


    Il reprit son souffle. Il distinguait à peine les réactions de son auditoire, à cette distance. Il sentit que l'on commençait à murmurer. Il était temps d'en finir.

    « Je vous parle au nom du gouvernement helmite : la doctrine de Helm a toujours exigé de ses fidèles qu’ils assurent la protection des populations. Aujourd’hui, les helmites ne peuvent plus accomplir leur mission comme ils le souhaiteraient – nous ne nous accrocherons pas à un pouvoir que nous ne pouvons plus assumer au mieux. Que ceux qui voudront prendre la relève commencent par nous prouver à tous qu’ils ont à cœur de défendre notre patrie, ou ils n'auront plus qu'à se disputer les cendres... »

    Peut-être excédait-il ses prérogatives en osant parler ainsi en lieu et place des autorités helmites, mais il aurait été stupide de croire que l'on pourrait continuer à maintenir un pouvoir théocratique exclusif au profit d'un dieu mort... Les helmites allaient devoir l'accepter.

    Le conseiller s'était tu, et les commentaires commençaient à fuser un peu partout - questions subsidiaires, défis, insultes quelquefois. Ce n'était pas le gros de la foule qui réagissait ainsi, mais quelques agitateurs suffisaient parfois à créer un redoutable effet d'entraînement... Un projectile atteignit l'image du conseiller sur les marches et la dissipa aussitôt, révélant ainsi à tous qu'ils avaient écouté une illusion et que le semi-drow était hors de portée. La foule discutait, s'agitait ; certains cherchaient déjà à quitter la place quand d'autres voulaient profiter du rassemblement pour se faire entendre...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  3. #213
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123

    RP : aux quatre vents

    Les gens autour de Mornagest n'avaient pu qu'entendre à peine ce que disait le conseiller, et leur réaction était inversement proportionnelle à la distance qui les séparaient de Lothringen. Ils murmuraient entre eux, les visages inquiets, voire paniqués, mais fort heureusement, nul mouvement de foule ne s'amorça réellement. Cependant, les termes de "guerre" et de "catastrophe" revenaient souvent aux oreilles du guerrier. Comment pouvaient-ils réagir autrement ? Une double mauvaise nouvelle de la sorte pouvait anéantir la plus fervente des fois, à moins qu'elle ne confinât à l'aveuglement. Mais les manostiens devaient avoir foi, sans quoi leur cité était perdue. Un exode ne résoudrait rien, pas plus qu'une guerre civile. La raison était toutefois difficile à concevoir dans des moments pareils...

    La foule commençait à se disperser par endroits, à se rassembler à d'autres, quelques personnes prenant la parole à voix haute afin de faire entendre leurs protestations face à la situation. Qu'ils grognent... cela leur permettrait d'évacuer leur peur, tandis qu'ils se rendraient rapidement compte qu'ils ne pouvaient que supporter les événements produits.

    Pendant tout ce temps, le petit groupe de tormites était resté parfaitement immobile, observant sans cesse les réactions. Finalement, Mornagest regarda en direction de Zeddon Khar, afin de savoir s'il désirait encore rester un moment sur cette place, ou s'en retourner au temple. Ils en avaient appris bien assez...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #214
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Rp: Aux quatre vents

    Zeddon Khar avait écouté attentivement le discours du conseiller, tout en pestant à chaque fois qu'il en manquait une bribe à cause de ses voisins. La fin de l'allocution, qui évoquait à mots à peine couverts les ambitions de son culte, lui avait fortement déplu. De même que cette ouverture à toutes sorts de cultes nouveaux extérieurs à la Triade qui, lui semblait-il, n'allaient que contribuer à la confusion générale en cherchant à tirer leur propre épingle du jeu, à l'instar de ce que faisait déjà les Tymorans.

    Le reflux de l'assistance transformant l'endroit où ils se tenaient en point de passage obligé, les gardes du corps eurent toute peine à empêcher le prêtre de se retrouver comprimé par le mouvement de foule. Sans même demander l'autorisation de son maître, Rod décida d'un retrait immédiat vers des rues plus calmes. Et pour une fois, le prêtre tormite ne protesta pas.

    Ils gardèrent tous les dents serrées tant qu'ils ne furent pas sortis de cette tourmente. La foule était si nombreuse, la colère de certains contre les prêtres, si forte, que cela pouvait déraper à tout moment... Ils n'étaient pas trop de trois pour dissimuler le vieillard et le protéger des bousculades.

    Enfin ils se trouvèrent à plusieurs rues de la place du temple, et commencèrent à respirer de nouveau. Hugues remarqua soudain qu'il était en nage.

    « Nous n'allons pas rentrer au temple », annonça Zeddon en lorgnant le soleil. «Il est temps de se rendre à mon rendez-vous. »

    Ils se remirent en marche en silence. Mornagest se rendit compte qu'il reconnaissait les rues empruntées : il était déjà passé par là... mais quand ?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  5. #215
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 123

    RP : aux quatre vents

    Il se revoyait, marchant dans ces mêmes allées, dans une autre vie, dans un autre corps... cette petite fontaine lui évoquait quelque souvenir, et ce portique de maison, si particulier avec le bois très clair qui contrastait avec la pierre volcanique presque noire qui l'entourait... un coup d'œil, dans le passé, qui lui était resté en mémoire, apparemment, et qui ressurgissait maintenant. Avec qui était-il ? Il supposait plus qu'il ne savait, qu'il se trouvait avec Lothringen. Que se disaient-ils ?

    Malheureusement, il n'eut guère l'occasion de rester un instant à contempler ces fragments de souvenirs en face de lui. Le groupe continuait de marcher, il devait les suivre afin d'éviter de s'attirer des ennuis.

    Pourrait-il un jour se sortir de ce cauchemar ? Le cœur lourd, il poursuivit la marche.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #216
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Rp: Aux quatre vents

    Les souvenirs s'entremêlaient sans laisser à Mornagest d'autre loisir que d'effleurer les réminiscences avant de les voir lui échapper à nouveau. Oui, il avait déjà arpenté ces rues, peut-être dans une vie antérieure, mais peut-être aussi dans les jours précédents... A chaque fois qu'il croyait attraper une bribe de son passé, elle se dérobait, redevenait confuse et aussitôt inexploitable.

    Mais, comme ils continuaient d'escorter le Tormite, Mornagest comprit à quel point il avait fait fausse route : c'était la veille, tout simplement, qu'il avait effectué ce trajet – sa peine à reconnaître l'itinéraire ne venait que du fait qu'ils l'avaient effectué de nuit. Et, s'il ne se trompait pas, là, en tournant à droite, ils allaient découvrir... la
    Forteresse de l'Ordre du Cœur Radieux.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #217
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête : Le Poing Levé

    Brus, arrivant du marché.

    Poursuivant sa promenade, le jeune homme prit une rue montante pour gagner la place du Temple. Il avait gardé le souvenir d'une place immense, grouillante de vie, de pèlerins, et de patrouilles de paladins lustrés. L'heure vespérale y était peut-être pour quelque chose, mais il la trouva, ce soir-là, particulièrement déserte. Enfin, non, pas déserte ; les promeneurs, les pigeons et les patrouilles étaient toujours là, et il y avait une certaine animation sur le pourtour de la place ; mais au cœur de celle-ci, on pouvait dénombrer les pavés.

    Qu'étaient devenus les groupes de pèlerins ; où étaient les prêtres arrogants qui régulaient leurs flux ?... Il remarqua que les grandes portes du temple - de magnifiques panneaux de bois à caissons de cuivre ouvragé - demeuraient hermétiquement closes. Les prêtres n'utilisaient plus pour leurs allées et venues que les portes latérales du temple, et ils avaient tendance à s'encapuchonner, comme s'ils craignaient qu'on ne les remarque.

    Brus reporta son attention sur le pourtour de la place, et notamment sur ces endroits où la vie semblait s'être réfugiée. Il y avait du monde devant le temple d'Ilmater. A cette heure-ci, plus personne n'avait de soins à offrir, mais on prenait encore les noms pour donner la priorité, le lendemain, à ceux qui avaient déjà passé la journée attendre. Il y avait un prêcheur qui enseignait aux curieux les principaux préceptes d'Ilmater, et un attroupement sage s'était formé autour de lui. Des allées et venues étaient aussi notables du côté du temple de Torm, ainsi qu'autour du Coeur Radieux. Les patrouilles semblaient sur le qui-vive, guettant le moindre dérapage, mais se faisaient discrètes. La vie continuait en sourdine, tandis que la grand place s'assoupissait dans le silence de son dieu mort...

    de retour dans une semaine
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #218
    Date d'inscription
    February 2009
    Messages
    571

    Quête : Le Poing Levé

    Le soleil rasant du soir nappait les restes d'activités de la place, quelques attroupements, des heaumes et des hallebardes, et les toits immuables des temples. Brus plissait les yeux en regardant autour de lui. Il arrivait sans doute un peu tard dans la journée pour récolter des renseignements. Tandis qu'il essayait avec un ongle de retirer un morceau fibreux de pêche coincé entre ses dents il fit le tour de la place pour marcher en direction du temple de Torm, d'ordinaire calme et relativement silencieux à une heure pareille. Après s'être trouvé un coin relativement discret à l'ombre d'un auvent, Brus s'intéressa aux allées et venues, tout en continuant à se curer les dents.

    Suite

    Dernière modification par Lothringen ; 14/04/2011 à 21h11.
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  9. #219
    Date d'inscription
    April 2011
    Localisation
    plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
    Messages
    272

    Elf Quète

    La ruelle dans laquelle Théolen progressait était sombre et froide, tout comme les bâtiments en pierre qui l’entouraient. Le roublard était arrivé du côté des bâtiments religieux, sans doute la partie du quartier la plus sinistres et la plus froide, des bâtiments, tous en pierre, émanait une aura de puissance et de distance effrayante, surtout la nuit.

    Le roublard ne connaissait pas bien ce quartier mais en y étant aller une ou deux fois pour y voler un peu il savait à peu près où se trouvaient les habitations. Il cherchait maintenant la fameuse place du temple, bordée de maisons riches et nobles dont la beauté témoignait de la richesse et de la puissance de la cité.

    Théolen ne tarda pas à la trouver, la plupart des grandes rues y menaient. Maintenant, il devait fouiller les rues adjacentes, afin de dénicher la fameuse maison à pignon, le type encapuchonné avait dit qu'elle était de couleur ocre...Théolen s'engagea dans la première rue qu'il aperçut, deux heures sonnaient, il lui restait une heure pour trouver la maison et y déposer le paquet...

    Le roublard se jeta soudain derrière une caisse, des bruits de voix et des pas se faisaient entendre, deux ou trois hommes, dont une femme parlaient vivement. Malgré son acuité, Théolen n'entendait pas ce qu'ils disaient, ils parlaient bien trop bas...
    Dernière modification par Elarion ; 16/05/2011 à 17h32.
    Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
    Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacou...-new-post.html

  10. #220
    Date d'inscription
    April 2011
    Localisation
    plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
    Messages
    272

    Elf

    Enfin les voix s'éloignèrent, pendant un bon quart d'heure, le roublard était accroupi derrière la caisse et il commençait à avoir des fournis dans les jambes. Oh il savait rester immobile longtemps, mais il était positionné une jambe en appui sur l'autre, à demi couché par terre, les mains crispées sur ses dagues...autant dire que ce n'est pas la position rêvée pour rester des heures sans bouger ! Théolen fit craquer ses articulations en s'étirant, et se remit à la recherche de la maison ocre...Les rues se succédaient, à n'en plus finir, il y avait des ruelles, croisées, reliées les unes aux autres, un vrai labyrinthe la nuit, sans lumières. ( et oui, les lampadaires n'éclairent que la place et les rues principales... )

    Théolen continua ses recherches un quart d'heure sans trouver quand il se retrouva de nouveau sur la place. Il décida d'emprunter une rue qu'il ne se souvenait pas avoir visité. Les maison à pignon se succédaient encore, droites et fières, comme les rues précédentes...Le roublard commençait à en avoir marre, bientôt trois heures, il fallait impérativement retrouver cette maison ! Il aurait du se renseigner avant au lieu de rester chez lui à attendre comme un poireau dans un champ ! Mais inutile de se morfondre sur le passé cela ne modifiait pas le présent !

    Théolen s'engagea dans une autre ruelle, proche de la précédente...Toujours des maisons à pignon, ah, une échoppe, là, mais ce n'était pas ce qu'il cherchait...Cependant, il aperçu bientôt une maison à pignon...couleur ocre ! Enfin la maison qu'il cherchait !
    Dernière modification par Elarion ; 16/05/2011 à 17h32.
    Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
    Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacou...-new-post.html

  11. #221
    Date d'inscription
    April 2011
    Localisation
    plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
    Messages
    272

    Elf

    Seulement voilà, il n'était pas seul, trois hommes attendaient apparemment quelqu'un, juste devant une statue, encastrée dans le mur, la statue représentait Helm...Le roublard décida de se montrer, le paquet était soigneusement rangé dans sa sacoche et ses dagues étaient prêtes à l'emploi. lorsque Théolen arriva face aux trois hommes, l'un d'eux, un grand type encapuchonné qui tenait un katana dans sa main droite s'approcha et parla :

    - Remet nous le colis, vite et sans discuter ou le sang ton cadavre risque de colorer cette maison avec un peu plus de...couleurs !
    - Un colis ? je ne fais que passer bandit, j'habite dans la rue d'à côté, je n'ai rien à voir avec vos sales affaires.
    - Tu sais, c'est pas bien de mentir, tu correspond parfaitement à la description qu'on m'a faite de ma prochaine victime, tu ne fera donc qu...

    L'homme venait de s’effondrer, l'acier d'une dague ensanglantée luisait d'un éclat sinistre en travers de sa gorge. Ses compagnons réagirent rapidement, l'un se jeta sur le roublard, ses deux lames courtes fendant l'air, le second avait dégainé une épée longue et se tenait prêt derrière son camarade.

    Les deux lames du brigand rencontrèrent l'épée de Théolen dans un fracas assourdissant de métal s'entrechoquant ! Un combat ardu s’ensuivit, le roublard restait sur la défensive pour endormir son adversaire et observer ses techniques de combat. IL remarqua rapidement le poison enduit sur les lames et redoubla de prudence dans ses parades...L'homme en face de lui se battait comme un assassin et Théolen senti bientôt un rage sourde, rage du passé, remonter en lui comme un geyser remonte à la surface en bouillonnant.

    Et en un moulinet suivi d'une série de coups de taille brefs ce fut l'assaillant qui se mit sur la défensive, parant les coups furieux et rapides de Théolen. Mais il tenait bon, ses lames, rapides paraient avec fluidité et clarté, et deux fois l'assassin se permis une percée, et chaque fois le roublard avait du esquiver le coup mortel. C'en était trop, il fallait en finir, trois heures allaient sonner, Théolen sorti une dague qu'il enfonça prestement sous les côtes de l'assassin avant de tourner rapidement la lame dans la plaie, comme à son habitude. Dans son râle agonisant, l'assassin jeta un ultime regard surpris au roublard avant de s’effondrer comme une masse.

    Le dernier assassin fonça sur Théolen, mais attaquait avec l’énergie du désespoir, la mort de ses compagnons l'avait démoralisé et le roublard le désarma d'un coup puissant vers le bas puis décapita l'assassin d'un coup net, sans remord.
    Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
    Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacou...-new-post.html

  12. #222
    Date d'inscription
    April 2011
    Localisation
    plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
    Messages
    272

    Elf

    Le sang avait envahi la rue , les trois assassin gisaient dans une grande mare de sang, espérons que le contact passe rapidement...Théolen déposa le paquet derrière la statue de Helm comme on le lui avait indiqué. Trois heures sonnaient maintenant, il lui fallait repartir, et rapidement, il avait accompli sa part du travail, le reste était au mains du gars censé récupérer le colis...Le roublard parti donc en trottinant d'abord, puis arrivé à la place, il se mit à marcher. A la lumière des lampadaires, il remarqua que sa veste était tachée de sang, il devrai redoubler de prudence.

    Théolen décida de passer par les toits. Il défit sa corde et la lança. Le grappin se ficha dans la Chaume et s’accrocha aux poutres de bois. Le roublard grimpa et continua sa route, sur les toits du quartier du temple...
    Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
    Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacou...-new-post.html

Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 678

Discussions similaires

  1. [Lieu] La place des marchands
    Par Mornagest dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 165
    Dernier message: 03/09/2016, 14h46
  2. [Lieu-dit] La place de l’exécution des peines
    Par Walar dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/03/2013, 15h35
  3. [Lieu] Une petite place discrète
    Par Ravestha dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 112
    Dernier message: 01/03/2009, 16h37
  4. [Lieu] Près de la place des temples
    Par Mornagest dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/04/2007, 19h33
  5. [Lieu-dit] La Grand'Place de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 50
    Dernier message: 08/05/2006, 12h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237