Page 3 sur 8 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 222

Discussion: [Lieu] La place du temple

  1. #61
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 398
    Quête: Vol de la relique

    Galathée se pencha en avant, toucha ses orteils, se redressa en s’étirant et bâilla aux corneilles. Elle était éreintée. Sur la place, les notables de la cité devisaient, autour de Shinook d’abord, de Saïko ensuite, de Masha’a enfin. La jeune rôdeuse se sentit bénie d’avoir finalement traversé tout ce tumulte plus ou moins indemne. Elle nota qu’Althéa avait pris la tangente, ce qui l’inquiéta quelque peu, mais elle se sentait elle-même trop lasse pour lui faire face à cet instant. Elles se retrouveraient. Elle croisa le regard recru de Taliesin, ils échangèrent un sourire, puis de proche en proche, elle arriva jusqu’au Conseiller à la Justice, le paladin Hugues de Breizh, qui remontait en selle. Le voyant s’éloigner, elle songea qu’il était sans doute la personne la plus à même de la renseigner sur le sort qui attendait leurs prisonniers, et notamment ce jeune prêtre qu’elle avait amené à se rendre. Même si elle redoutait la réponse qu’il aurait à lui faire, elle avait besoin de savoir si elle l’avait arraché à ce combat sanglant pour le précipiter dans un gouffre pire encore. Galathée hésita à saluer tous ses compagnons, mais ils semblaient tous occupés et ils se retrouveraient sans nul doute au Loyal tôt ou tard. Sans un mot, elle quitta donc la place vers le Palais de Justice, suivant le cheval caparaçonné qui marchait déjà loin devant elle. Elle se sentait profondément intimidée à l’idée de la conversation à venir, mais en même temps, elle ne voulait pas se voiler la face.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  2. #62
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 926
    Quête : vol d’une relique

    Taliesin avait observé les divers évènements dans un état second. La fatigue menaçait de le terrasser à chaque instant ; les sortilèges qu’il venait de lancer avaient épuisé ses dernières réserves. Voyant le conseiller Hugues de Breizh quitter la place, suivi à quelque distance par Galathée, il décida de se retirer à son tour. Il était intrigué par l’histoire de Masha’a mais dans son état il avait le plus grand mal à rester concentré sur une conversation qui avait tendance à devenir pour lui un bourdonnement sourd…

    Adressant un vague signe de la main à ses compagnons, il se détourna et prit tant bien que mal la direction du
    Loyal Paladin. Avec un peu de chance, il y parviendrait avant de sombrer dans la transe réparatrice des elfes. Avec un peu de chance…
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #63
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Vol d'une relique

    Bien qu'à nouveau sur pied, Shinook ressentait un peu de fatigue, et avec toutes ces aventures, il l'avait sans doute mériter. Saluant le Grand Emissaire en s'inclinant respectueusement, et ses compagnons d'un sourire amical et sincère, il leur tourna le dos pour se diriger vers le Fort de la Garde, pour prendre congès et se reposer un moment...

    Sur le chemin, Shinook était submergé par tous les sentiments forts qu'il venait de ressentir ces dernières heures, aussi bien dans les combats que dans son combat contre la mort, durant son inconscience. Il se sentait plus fort moralement, plus sûr de lui, et sa soif de justice lui redonnait espoir quant à son avenir et celui de Manost...


  4. #64
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête Vol de relique

    La situation était devenue inextricable. Masha'a était acculée et les dieux savaient combien elle avait redouté ce moment. En même temps, elle s'y était enferrée elle-même. Pourquoi diable avait-elle parlé du sort de quête à ses collègues ? Elle avait deux Conseillers en face d'elle qui exigeaient des explications tandis que tous ceux qui auraient pu tempérer la conversation se retiraient à petit pas. Les deux gobelins et le chat s'étaient rapprochés d'elle, visiblement inquiets. Masha'a avait entendu Lothringen et son attaque avait été directe. Elle déglutit mais sentit une colère froide monter en elle. Après tout ce qu'elle avait fait, elle jugeait les récréminations trop injustes. Plus elle y pensait, plus elle sentait la révolte grandir en elle. Ce fut donc les poings serrés et un énorme pli au front qu'elle s'adressa aux deux notables de la Cité, le menton levé dans une attitude de défi.
    - Les membres du groupe ont-ils relevé, Conseiller, que c'est moi qui ai chaque fois trouvé la piste à suivre ? Ont-ils relevé que j'ai chaque fois trouvé les indices manquant, que si, pour des raisons qui n'appartiennent qu'à moi, je m'opposais à ce qu'on massacre purement et simplement des gobelins ou autres créatures n'ayant rien à voir avec notre enquête, j'ai également sauvé la vie de certains d'entre eux ? Que malgré leur suspicion voire les insultes, je me suis toujours montrée loyale et fidèle à la mission qui nous était confiée ? Ont-ils relevé tout cela, Conseiller ? Visiblement, ni Ravestha, ni Lothringen ne s'attendaient à cette réponse. La jeune femme était métamorphosée, passant d'une silhouette faible, tremblante et soumise, à une posture empreinte de fierté et de force. Elle ne laissa d'ailleurs aucune occasion de répondre, trop occupée à vider son sac !
    - Oui ! On m'a lancé un sort de quête. Mais celui-ci a juste eu pour objet de lier mon destin à ces deux gobelins ici-présents. Oui, j'ai eu aussi des visions, alors que je ne suis qu'une simple ensorceleuse débutante. Et ces visions m'ont révélé que vous aviez déjà la relique, alors que nous avions toutes les peines du monde à atteindre la Chaloupe échouée. Elles m'ont dit que les habitants des villes risquaient les pires troubles, plongés dans les pillages, les massacres et la guerre si nous n'intervenions pas. Je sais que cette affaire a été manipulée de bout en bout par un homme qui nous mène en bateau. Grâce à mes visions ! Et je tiens à vous avertir, alors que vous annoncez déjà fêtes et réjouissances, que cette affaire n'est pas terminée. Je crois que Manost est toujours en danger, tant que vous n'aurez pas mis la main sur la tête pensante de ce complot !
    Ravestha avait blêmi. Et Masha'a se rendit compte qu'elle en avait trop dit ! Elle allait être soumise à un nouveau feu de questions. Elle devait s'y opposer. Immédiatement.
    - Et non, je ne dirai pas qui m'a lancée de tels sorts, car en vérité, je n'en sais rien moi-même. L'homme ou l'être qui en est l'auteur s'est toujours bien gardé de révéler sa véritable nature ou identité. Je peux juste affirmer qu'il sert les intérêts de Manost tout autant que je l'ai fait, ayant sauvé vos vies, Conseillers, et ceux de plusieurs personnes, que ce soit pendant l'enquête ou aujourd'hui, sur cette même place ! Cela devrait suffire comme garantie !
    Elle se croisa les bras, le regard toujours brillant quoiqu'affaibli. Elle était fatiguée et sa tirade avait épuisé ses dernières réserves. Elle devait juste tenir jusqu'à pouvoir se libérer. Intérieurement, elle sourit de ses propos. Ils avaient visé aussi le Chat. Certes, elle le défendait, mais elle lui faisait comprendre qu'elle n'allait plus se laisser faire comme par le passé.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  5. #65
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Vol d'une relique

    C'était avec une pointe d'envie que Lothringen avait observé du coin de l'oeil les départs en désordre d'Hugues de Breizh et de ses anciens compagnons. Il était épuisé et régler cette affaire, reposant sur des faits qui avaient eu lieu en son absence, était pour lui une corvée dont il se serait volontiers dispensé s'il n'avait eu à tenir compte des plaintes des compagnons de route de Masha'a.

    La réaction de cette dernière l'avait beaucoup moins surpris que son petit air d'autosatisfaction ne semblait l'annoncer. Il n'en était pas à sa première crise de nerfs féminine, et il avait pu remarquer que c'était toujours la même chose: on s'empressait de le camper dans le rôle du méchant soupçonneux, toute occupée qu'on était à se complaire dans celui de la pauvre victime... et à tirer la couverture à soi, car il avait beaucoup de peine à se souvenir du moment où Masha'a - ou quiconque, d'ailleurs - avait sauvé sa vie dans les derniers jours.


    Lothringen, donc, ce soir-là, n'était pas d'humeur.


    - Personne ne vous a demandé de garanties, ni de preuves, ni même ne vous accuse. Vous avez risqué votre vie ici comme les autres et si je vous demande des explications c'est parce que ceux qui se sont sentis mis en danger de mort par votre comportement ont peut-être eux aussi droit à des explications. Vous choisissez la voie de la suspicion alors qu'il aurait été assez simple de comprendre que nous ne sommes pas ici pour jouer les croquemitaines... mais vous faites bien comme vous voulez, et je n'insisterai pas.

    Quant à vos visions... j'espère sincèrement qu'elles se trompent. Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas que vous avez été recrutée pour retrouver une relique, qu'elle s'est retrouvée, et que cette affaire est donc finie pour autant qu'elle vous concerne. Merci pour votre aide, et bonne journée à vous.


    Lothringen adressa un dernier salut à Ravestha, qu'il laissait donc seul avec la jeune femme. Peut-être serait-elle moins sur la défensive avec un seul interlocuteur, mais il en doutait.

    - Avec votre permission, Emissaire, je me retire à mon tour; je vous rencontrerai demain.

    Le semi-drow monta sur le gris et alla chercher les chevaux d'Althea et Galathée, qui erraient sur la place, à l'abandon. Il fallait pourtant bien que quelqu'un les ramène aux écuries de la garde, et c'est ce qu'il fit.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #66
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une Relique

    Les choses s'étaient excitées d'un coup d'un seul. Une Masha'a embrasée par les propos de Lothringen faisait à présent preuve d'une fougue qu'on ne lui connaissait pas. Etait-ce la fatigue qui l'avait animée de la sorte ? En tout cas les choses avaient été dites sur un ton qui n'avait plus que moyennement aux conseillers. La réaction de Lothringen en avait été la preuve. Ravestha fit un signe de tête au semi drow qui s'éloignait à cheval avant de tourner son regard vers la jeune fille qui se tenait devant lui, qui n'avait plus rien avoir avec celle qui s'était agenouillée fébrilement un peu plus tôt devant lui.

    - Bien, je crois que Lothringen a clairement exprimé notre point de vue. Nous ne demandions que des explications, nous n'avons à aucun moment remis en cause votre loyauté ni vos motivations. Vous avez réagi en accusé et puisque vous avez fait le choix d'employer un ton ferme, j'en ferai de même.

    Le sourire s'était effacé depuis longtemps du visage de Ravestha déjà. Depuis la mention des visions en fait. Il fronçait les sourcils, visiblement contrarié et soucieux. Un sort de quête, des visions soit-disant prémonitoires : soit la femme qui se tenait devant lui souffrait de folles hallucinations, soit quelqu'un de très puissant jouait les invités surprises. Toujours est-il qu'elle avait réussi à accroître les troubles qui tourmentaient le Grand Emissaire et ce n'était vraiment pas pour lui plaire, lui qui aspirait à un peu de quiétude après les événements passés. Ravestha se concentra fortement et incanta.

    Ravestha ---> Don des Langues ---> Ravestha

    Masha'a eut un mouvement de recul mais le sort s'acheva sans aucun effet apparent. A la surprise du petit groupe, c'est dans le langage rugueux des gobelins que Ravestha s'adressa avec une prononciation parfaite au shamane, visiblement troublé par la situation, :

    - Pourquoi suis-tu cette femme ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  7. #67
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [Quête : Vol d'une relique]

    Saiko s'apprêtait à abandonner la place pour se rendre au temple quand il vit que Masha'a devenait le centre de la discussion. Il resta sur place, toujours invisible, et écouta les explications que Masha'a allait fournir. Saiko parlait aussi le gobelin, ce qui allait l'aider à comprendre la conversation.

    Il allait enfin obtenir des informations cruciales peut-être, sans que personne ne le remarque, tapi dans l'ombre.


    (hrp = il faut continuer à titrer les posts ? )
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  8. #68
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête : vol d'une relique

    Le shamane sursauta. D'une part, il ne s'attendait pas à ce qu'on s'adresse à lui, d'autre part, pas dans sa langue ! Il considéra d'un oeil beaucoup plus respectueux cet homme qu'il avait sauvé et de qui émanait une aura qui semblait presqu'aussi forte que le Messager.

    En fait, il était complètement destabilisé. Devait-il dire la vérité à cet homme qui semblait puissant et que le Messager respectait ? D'autant plus que ce dernier ne réagissait pas, semblant donner ainsi un accord implicite à tout ce que le shamane pourrait dire ? En même temps, il avait suivi, avec difficultés, le dialogue entre les humains et le discours de la jeune rousse mais il avait bien compris qu'elle taisait la vérité. Ce devait être là affaires d'humains et l'ensorceleuse ne lui semblait pas très maligne, mais n'empêche ! Si le Messager avait lié leurs existences, c'est qu'il devait avoir de bonnes raisons. Pourquoi n'avait-il pas choisi plutôt quelqu'un comme le Dignitaire qui lui parlait maintenant ? Le shamane soupira. Il releva la tête et répondit, dans sa langue :
    Je suis lié à elle par un enchantement. Seul le... "mage" qui l'a jeté peut le dénouer. Mais je ne sais pas vous dire qui. Ma vie est liée à elle et j'agis comme elle me le demande ou comme cela me semble juste pour préserver nos vies.
    Bien que le vocabulaire gobelin ne soit pas très étendu, le shamane avait néanmoins choisi un mot ambigu pour le "sais". Il ne voulait pas trahir la jeune femme mais il ne voulait pas non plus mentir à son interlocteur. Restait à voir si la subtilité allait passer ou pas.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  9. #69
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une Relique

    Les gobelins n'étant majoritairement pas des créatures très futées, Ravestha comptait sur une franchise un peu naïve de son interlocuteur. Il prenait donc le risque de prendre pour vrai ce que venait de lui dire le shaman, en misant aussi sur le fait que ce dernier n’avait sans doute pas souhaité ce lien. Cela signifiait alors qu’effectivement un puissant mage venait de s’immiscer dans les affaires de Manost. Mais pourquoi lier la vie de Masha’a à un shaman gobelin ? La réponse attendrait. Il s’adressa de nouveau à Masha’a, revenant au langage commun.

    - Soit, vous avez été victime d’un sort de quête. Le Shaman conforte vos dires. Pourtant j’ai le sentiment que vous dissimulez quelque chose. Je doute que ce sort vous soit tombé dessus sans que vous n’ayez rien remarqué. Vous avez parlé de la véritable nature du lanceur du sort tout à l’heure : est-ce parce que vous l’avez déjà vu ? L’avez-vous rencontré ? Que savez-vous de lui ? A-t-il laissé des indices ? C’est autant de questions que je ne devrais pas avoir à vous poser, vous savez. Il est temps de jouer la transparence, car vos affirmations - vraies ou fausses, nous jugerons en temps utile - sont graves et je n’ai pas l’intention de multiplier les questions pour obtenir des bribes de réponses à chaque fois. Donc que pouvez-vous me dire de la personne responsable de votre sort ?

    La crise de Masha'a l'avait obligé à durcir le ton. Peut être au moins ainsi le ton ferme du dirigeant de Manost permettrait de vaincre l'attitude défensive qu'elle avait adoptée... ou au contraire risquait de l'y conforter. Qu'importe, il y avait trop en jeu pour que Ravestha ne se permette de se laisser attendrir et de rentrer dans le petit jeu de Masha'a.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  10. #70
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [Quête : Vol d'une relique]

    "Ce gobelin se fiche de Ravestha, tout autant que le fait Masha'a. Il est évident que ces deux là en savent plus sur ce lien qui les unit."

    Dues à de la paranoïa ou à de la perspicacité, telles furent les paroles qui traversèrent l'esprit de Saiko.

    "Cette sorcière sait s'y prendre pour éviter les questions embarassantes..."
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  11. #71
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête Vol d'une relique

    Gasp ! La situation avait drôlement empiré. Masha'a s'était embourbée jusqu'au cou. Emportée par sa colère, elle avait refusé de considérer un instant la situation dans son ensemble. Mais le sang-froid revenait et avec lui un peu de lucidité. Pourquoi donc avait-elle refusé de parler jusqu'ici ? Elle craignait d'être désignée comme objet de paria, comme un danger à éliminer. En même temps, comme elle l'avait dit elle-même, sa loyauté avait été clairement établie. Mais elle avait vécu trop de trahisons, trop de revirements. Même celui qui l'avait aimée n'avait pas hésité à vouloir l'éliminer. L'avait-il jamais aimée d'ailleurs ? Du sexe ! Il n'avait sans doute cherché que cela. Masha'a sentit de l'amertume dans sa bouche. Elle refusait de faire confiance aux puissants car ils avaient la fâcheuse manie de se laisser mener uniquement par leur soif inextinguible de pouvoir.

    Mais cet homme, là, devant elle ? Etait-il comme les autres ? "Ils sont tous pareils !" pensa-t-elle. Une pensée la traversa, qu'elle avait déjà eue : le chat aussi était un puissant, un être doué de grande magie qui avait réussi à la manipuler jusqu'ici. Certes, il lui avait sauvé la vie mais n'était-ce pas pour des objectifs encore obscurs qui ne profiteraient qu'à lui seul ? Pourquoi s'était-il attaché à elle, mystère ! Pourquoi ces gobelins, mystère ! En même temps, pouvait-elle, maintenant que sa vie était sur le fil, livrer la seule clé de sortie qui lui restait ?

    Curieusement, le Chat n'avait pas bougé. Il se contentait de regarder paresseusement autour de lui. Lorsque Ravestha termina son interrogatoire, Masha'a eut un coup d'oeil appuyé vers le félin. Un coup d'oeil rempli de reproches. Le Conseiller perçut ce regard et se tourna vers l'animal, circonspect. Il y avait quelque chose qui le chiffonnait dans cet animal. Des détails le turlupinaient, sur lesquels il n'arrivait pas à revenir. Il fouilla sa mémoire, repassant le combat devant ses yeux. Il eut soudain un éclair de compréhension : l'oiseau ! Le chat et l'oiseau. Se pouvait-il que... ?


    - Pas question ! Vous pas toucher N'kataga ! Tuez Grka d'abord !
    - Et m... !
    Masha'a n'avait pas terminé sa phrase. Grka, lui, s'était placé entre le félin et le Manostien, dans une posture à la fois protectrice et de défi. Barrière ô combien fragile et désespérée !


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  12. #72
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [Quête : Vol d'une relique]

    De là où il se trouvait, il était impossible pour le rôdeur de percevoir les nuances faciales de Ravestha et Masha'a. Aussi fut-il surpris de voir Grka, si c'était son nom, se placer brutalement entre Masha'a et Ravestha, voulant protéger ainsi la rôdeuse d'une attaque qui n'avait raison d'avoir lieu. Pour une fois, Saiko et Masha'a s'accordaient, sans le savoir, pour penser que le Gobelin formait un bien piètre bouclier hum... gobelinoïde.

    L'homme-panthère décrocha sa fronde et chargea une bille, au cas où.


    (HRP = Quel est l'état de la place du temple ? quelle heure est-il a Manost ? Y'a-t-il foule ou bien la place est vide ?)
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  13. #73
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une relique

    HRP : Oui on titre encore Saiko
    De nouveaux gardes sont en train d'embarquer les corps, et bloquent encore l'accès à la place, presque vide donc. Au passage, Grka se met ente le chat et moi, pas entre Masha'a et moi


    Un sourire se dessina sur le visage du Grand Emissaire. Le chat : la voilà, la clé du mystère... Ravestha ne s'était pas trompé : on lui taisait certains éléments. La réaction de l'autre gobelin en était la preuve. Ce dernier avait d'ailleurs mentionné quelque chose...
    N'Kataga... ce nom ne disait absolument rien au Grand Emissaire. Mais c'était déjà une piste...
    La réaction de Grka, qui semblait avoir contrarié Masha'a était doublement stupide : d'abord parce que bien sûr, Ravestha n'avait aucune mauvaise intention, il ne cherchait qu'à comprendre, d'autre part parce que dans le cas d'un affrontement, le gobelin n'avait pas la moindre chance de survivre. Elle servit cependant les intérêts de Ravestha, au grand dam de Masha'a, en confirmant ses soupçons.
    Maintenant, ses interlocuteurs ne pourraient plus se contenter de tourner autours du pot. Ravestha, souriant à demi, écarta les bras pour signifier auprès de la petite créature qu'il ne représentait aucun danger. Avant de parler au gobelin, qui semblait en savoir beaucoup lui aussi, il adressa un regard rapide à Masha'a, chargé de sens, explicitant clairement qu'une intervention de sa part pendant l'échange serait plutôt mal avisée.


    - Et pourquoi Grka veut-il à tout prix défendre N'Kataga, un simple petit chat ?

    Semblant moins maline que le shaman, Ravestha s'attendait à ce que la créature impulsive et naïve à qui il s'adressait tombe tout droit dans le panneau.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  14. #74
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [Quête : Vol d'une Relique]

    (HRP= oui effectivement, Grka ne se met pas entre Masha'a et Ravestha, pire que ça, je croyais que N'Kataga était le Shamane.)

    Le chat ??

    Que venait faire ce simple chat dans cette histoire ? Et qu'est-ce que c'était que ce nom ? Saiko avait cru que Masha'a avait trouvé le chat au camp gobelin, comment pouvait-il être aussi important aux yeux de Grka ?

    Il était encore loin de faire le même lien que Ravestha entre tous ces animaux qui aparaissaient de nulle part et disparaissaient... comme par magie.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  15. #75
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête Vol d'une relique

    Masha'a ferma les yeux. Comme si cela allait arrêter les choses, stopper le temps, lui permettre de se réveiller dans un autre lieu, loin, très loin de cette foutue place, de ce foutu conseiller, de ces foutus gobelins !

    Grka, lui, était tombé dans le panneau, et d'une manière magistrale. Il en rajouta même une couche. Le shamane l'aurait arrêté, mais un regard de l'animal le dissuada de bouger.


    N'Kataga ami de Grka ! N'Kataga a sauvé Grka ! a sauvé aussi maîtresse. A sauvé vous ! Pas comme chat ! Comme oiseau ! N'Kataga pas simple chat ! N'Kataga est... N'Kataga !


    Masha'a gardait la tête penchée vers le bas, les paupières closes, les sourcils froncés. Voilà, se dit-elle. Les dés sont jetés.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  16. #76
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une relique

    Il était donc clair que ce chat et l'oiseau était une unique et même créature. Sans parler que N'Kataga devait être un nom assez évocateur pour les gobelins, mais il ne disait rien du tout à Ravestha. Il se tourna vers Masha'a, bien décidé à avoir les dernières réponses.

    - Bien, nous avons assez tourné autours du pot maintenant. Maintenant trop de choses ont été dites pour que vous puissiez continuer ce jeu du silence. Je vous le demande donc une fois pour toutes : Qui est ce chat, N'Kataga, ou que signifie ce nom ? Et y a-t-il un lien avec vos... visions ?

    La petite grimace du Grand Emissaire lorsqu'il prononça le dernier mot montrait bien qu'il était peu enclin à donner de la crédibilité à ce genre de choses.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  17. #77
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête Vol d'une relique

    Coincée ! Complètement coincée ! La situation était devenue étouffante, comme si une liane s'était amusée à s'enrouler autour d'elle puis à serrer doucement, broyant lentement sa chair, coupant son souffle jusqu'à ce que, dans un dernier hoquètement, mort s'ensuive.

    Devant elle, un Ravestha furieux, conscient d'être dupé et visiblement peu enclin à la laisser se murer davantage dans son silence. A sa gauche, un shamane gobelin contrarié, mais visiblement calme, adressant des regards lourds vers elle et vers Grka. A sa droite, un autre gobelin complètement paniqué, lui jetant des coups d'oeil suppliants, les bras étendus pour faire barrière et protéger un chat continuant à se lécher négligemment les pattes. Derrière elle, le mur.

    Mais pourquoi ne s'enfuit-il pas ? se demanda Masha'a. Pourquoi donc continue-t-il son petit manège comme si de rien n'était ? Pense-t-il qu'il ne risque rien ? Ou... ou que c'était inévitable ? Oui, cela devait être ainsi. Masha'a était arrivée à un noeud incontournable, qu'il lui fallait surmonter rapidement. Une lueur d'espoir apparut. Si Ravestha était puissant, on le disait bon. En témoignait sa sollicitude envers les deux créatures pourtant exécrée par les neuf dixièmes de l'humanité. Elle n'avait de toute façon aucune issue de secours. Restait à faire le grand plongeon. Maudissant les dieux de leur nouvel accès de cruauté à son égard, Masha'a ouvrit la vanne à un nouveau flot de paroles, beaucoup moins véhément que le premier :


    - Puisqu'il en est ainsi. Les choses sont assez simples : lorsque je suis arrivée sur Dorrandin, je suis tombée sur un simple chat en mal de compagnie. Il a disparu un temps et j'ai croisé la route de Saiko. Je l'ai délivré d'un camp de gobelins dont il ne reste qu'un survivant, le petit Grka que vous voyez ici.
    Pendant qu'elle parlait, le gobelin en question roulait des yeux effarés. Masha'a lui prit une main.
    C'est bon, Grka. Aie confiance. Comme vous pouvez le voir, Messire, ce jeune gobelin est impétueux, mais il n'est d'aucun danger. Enfin, sauf aux ennemis de la Cité...
    Grka s'est attachée à moi alors que je faisais route vers le sud. Cela n'a pas été facile mais j'ai bénéficié de l'aide de ce chat qui a révélé un don étrange en métamorphose. En outre, et j'y ai longuement réfléchi avant d'en acquérir la certitude, la présence de cet animal génère en moi à certains moments imprévisibles des visions qui, jusqu'ici se sont avérées exactes. Elles ne sont pas précises ou totalement réalistes mais évoquent des personnes et des événements que je finis toujours par vivre ou croiser. Elles peuvent également être des avertissements contre des dangers. Lorsque je vous dis que la quête ici n'est pas terminée, ce n'est pas de gaieté de coeur, croyez-le. mais j'y reviendrai.
    Je me suis donc retrouvée avec un gobelin orphelin par ma faute et un chat capable de se transformer. J'ai fait route vers le sud et lors d'une baignade sur la plage, j'ai failli me noyer. Sans ce chat qui s'était transformé en oiseau, je ne serais plus ici. Je lui dois donc la vie.
    Si j'ai pu entrer en ville, c'est aussi grâce à lui. Pardonnez mon audace mais j'ai trompé un garde en cachant Grka et le chat dans un sac et en réussissant grâce à ce dernier, à convaincre un garde que j'amenais des poules. Un piètre larcin pour répondre à une nécessité de survie. J'ai trouvé refuge en ville, et aussi un emploi pour manger et donner un sens à mes actes.
    Le chat a également provoqué un petit événement au Loyal Paladin en se transformant en panthère. Il s'opposait alors à Saiko. Je ne sais trop pourquoi. Je pense qu'il voulait protéger Grka. Le rôdeur est en effet peu amène avec les gobelins. Comment aurait-il réagi s'il en découvrait un en plein coeur de Manost ?
    Au cours de notre mission, le chat veillait sur Grka et mes compagnons nous suivaient discrètement. Ils sont intervenus contre le Marinyande pour nous aider, Sire de la Canne et moi. C'est le chat qui a averti l'aubergiste de la Chaloupe Echouée lorsqu'un piège a failli nous envoyer de l'autre côté.
    Enfin, au Puits du Pal, le chat s'est manifesté sous forme de panthère pour protéger le shamane ici présent. Il m'a fait comprendre que nous ne devions pas décimer les gobelins. D'une part ils détenaient une information pour le bien de notre mission, et d'autre part, que gagnions-nous à massacrer ces êtres et à nous comporter en sauvages ? Jamais le chat n'a blessé Saiko. C'est par contre moi qui ai provoqué des dégâts en immobilisant Shinook et en le soumettant, malgré moi, aux tirs adverses. Croyez bien que j'en suis encore profondément désolée...
    En tous les cas, c'est grâce aux gobelins que nous avons retrouvé la piste des faux prêtres. Le chat avait raison.
    Je crois qu'il me reste deux détails encore à éclaircir. Le 1er : oui c'est bien le chat qui m'a envoyé un sort de quête. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je ne sais même pas ce qu'il est réellement ni quelles sont ses véritables intentions. Mais me voilà liée à ces deux gobelins. Enfin, le second point concerne les visions dont je vous ai parlée. J'ai vu un homme qui se réjouissait de la réussite de son plan, déclarant que les villes avaient été bernées. J'ai vu ensuite ces mêmes villes brûlées et dévastées. Aujourd'hui, je me rends compte que nous ne sommes passés pas loin d'un massacre et qu'il y a en effet eu tentative de berner les responsables de la cité. Mais le chef s'est échappé et je crains que tout cela ne soit pas encore terminé... Mais je dis ça, je dis rien. Libre à vous d'interpréter cela à votre guise !


    Sa tirade était terminée. Masha'a recroisa les bras et attendit, veillant à ce que Grka reste calme. Elle espérait que l'apaisement dont elle faisait montre serait contagieuse au Grand Conseiller...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  18. #78
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    [Quête : Vol d'une relique]

    !! Inutile de décrire l'état d'effarement qui gagnait Saiko au fur et à mesure que Masha'a avouait tous ses secrets.

    Ainsi c'est ce simple chat qui s'était battu avec lui sous forme de panthère, et qui d'ailleurs semblait pouvoir en adopter autant qu'il était possible d'en imaginer.

    Depuis le début Masha'a trompait la vigilance de ses compagnons en maintenant une relation avec un gobelin rescapé de l'ancien campement maintenant dévasté.

    La rancoeur et la méfiance que Saiko éprouvait pour Masha'a se transforma en pitié. La pauvre femme se faisait visiblement mener de tout en bout par le chat, qui était très probablement un mage puissant, plutôt qu'un simple animal.

    Malgré sa suspicion habituelle, il avait tout de suite cru aux visions de Masha'a, tout en gardant quelque part dans le coin la possibilité que Masha'a tente de tromper encore tout le monde, ce qui était peu probable, puisqu'elle était maintenant surveillée par Ravestha lui-même.

    Il comprit donc que les trois cités d'Helonna et Dorrandin étaient menacés par un immense danger. Le rôdeur prit peur, et un instant vacilla sous l'impression que tous les murs de pierres qui l'entouraîent n'était que de frêles tas de paille.

    Il jugea qu'il en savait suffisemment sur Masha'a, et trop sur le destin trop imposant de Manost qui se dessinait. Il n'attendit pas la réponse de Ravestha, qui serait surement une invitation à continuer cette conversation dans un lieu plus discret, et se faufila à travers les ombres en direction du temple.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  19. #79
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une Relique

    HRP : Désolé pour le retard.

    Eh bien, il voulait tout savoir et il avait été servi. N'osant interrompre Masha'a durant sa tirade, Ravestha avait écouté attentivement la jeune fille, son regard alternant entre elle et le chat qui le fixait d'un air absent. Dès que Masha'a eut terminé de parler, Ravestha tâcha d'aller à son tour à l'essentiel. Avec un ton plus tranquille et un visage plus amical. Après tout, il n'avait demandé que des explications, et il les avait eues.

    - Bien, merci de cet exposé complet des choses. Concernant vos visions, il n'y a pour l'instant rien que nous puissions faire de plus. J'en tiendrai compte et je prends ça pour une mise en garde, mais magie ou pas, je n'agirai pas en conséquences de visions obscures et incertaines. Quand au chat...

    Le Grand Emissaire tourna un regard intrigué vers lui.

    - Je ne connais personne à Manost qui ne soit en mesure de percer son secret. Eloern aurait pu peut être, mais il est absent depuis un certain temps déjà. Tant que ce chat ne l'aura pas décidé, je suppose qu'il ne dévoilera rien de sa véritable nature ou de ses intentions.

    Ce qui rassurait le Grand Emissaire, c'était que visiblement la créature, quelle qu'elle soit, n'avait jamais agi contre Manost. Elle semblait même bonne de nature ce qui le tranquillisait un peu. Mais ce que Ravestha ne parvenait pas à comprendre, c'était pourquoi elle faisait tant de mystères. Mais les réponses viendraient forcément en leur temps, inutile de s'ajouter des soucis quand il n'y a pas lieu de s'en faire.

    - Bien, je suis satisfait de voir que vous avez pu vous montrer raisonnable finalement. Vous voyez, je ne mords pas : craignez-vous donc tant de faire un peu confiance pour qu'à la première question vous vous sentez agressée ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  20. #80
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête Vol d'une relique

    Le ton de Ravestha avait été étonnemment doux. Presque affectueux. Masha'a était destabilisée. Quoi ? C'était tout ? Il n'y avait nulle préoccupation, nulle colère, nulle critique ? Nulle aide non plus ? La jeune femme avait seulement un nom : Eloern. Mais le nom d'un absent. Ravestha se disait impuissant et elle se retrouvait à la case départ. Et cela réveilla sa rancoeur :
    Si je suis aussi réticente, c'est qu'il y a des raisons ! Nombreux sont ceux qui n'hésitent pas à planter un couteau dans le dos de ceux-là qui osent se révéler. Et me voilà de nouveau seule face à mon problème. N'y a-t-il vraiment personne qui puisse enfin m'aider ? Sa dernière phrase avait été prononcée sous forme d'une imprécation rageuse. Elle avait passé son temps à aider autrui, à sauver ses compagnons et elle se retrouvait seule désormais. Les autres s'étaient retirés un à un. N'ayant nulle part où aller (elle n'osait retourner dans la maison de Gibelda avec sa ménagerie), ni personne sur qui s'appuyer, Masha'a sentait le désespoir la gagner. Etait-elle condamnée à une nouvelle vie d'errance ? Elle baissa la tête et exhala un profond soupir de lassitude et d'abattement...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  21. #81
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une relique

    C'est une Masha'a rageuse et désespérée qui lui répondit. Et s'il ne s'attendait pas à ce qu'elle parle aussi vivement, il ne pouvait que comprendre sa réaction. Le sentiment terrible d'impuissance, sembler ne plus avoir son destin en main mais être le pion d'un autre... Ravestha, s'il gardait en général une attitude impassible et sévère en public, n'en restait pas quelqu'un de sensible et il avait de la compassion pour cette jeune femme qui était venue aider Manost sans que personne ne lui demande rien, et qu'on laissait à présent isolée avec ses démons. Il tourna vers Masha’a un regard où l’on pouvait lire le regret.

    - M’auriez-vous jugé dans cette catégorie ? Me pensez-vous donc capable de tenir le poignard qui s’abattrait dans votre dos ?

    A son tour, Ravestha soupira, compréhensif mais déçu.

    - Il y a bien celle que l'on appelle l'oracle, au bosquet des pierres, mais il n'est pas dit qu'elle vous aidera. J'ai bien peur que vous ne la trouviez que si elle souhaite cette rencontre. Je suis sincèrement désolé de ne pouvoir faire plus pour vous. A défaut de vous apporter des solutions, nous vous apporterons notre soutien. N'y a-t-il pas de compagnons qui pourraient vous aider ?

    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  22. #82
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Quête : vol d'une relique

    Masha'a regarda autour d'elle. Poussant un soupir, elle recentra son attention sur Ravestha. L'homme se voulait amical, soutenant. Il donnait des pistes mais gardait une forme de condescendance qui l'irritait. Elle était fatiguée et il lui semblait que ce jour était mal choisi pour résoudre son problème. Qui plus est, elle constatait que sa solitude n'en était que renforcée, ses anciens compagnons ayant jugé plus opportuns de l'abandonner à ses déboires.
    Une traîtresse, une faux-jeton et une dingue ! Voilà ce qu'ils doivent tous penser de moi. Et le regard compatissant de l'Emissaire constituait davantage un poids supplémentaire l'attirant dans les profondeurs qu'une bouée pouvant la guider vers la surface.

    - Vous trois, suivez-moi ! fit-elle en s'adressant à ses compagnons de route. Le chat trotta vers elle, suivi des deux gobelins. Grka ne put s'empêcher d'envoyer un regard courroucé à l'humain qui les contemplait d'un air désolé. Masha'a lança une dernière salve : Je vous remercie de votre attention, Messire. Je crois qu'en regardant autour de vous, vous aurez la réponse à votre question. Je vais me reposer, réclamer mon dû pour services rendus à la grandeur de Manost et rejoindre ensuite les lieux que je n'aurais jamais dû quitter : l'autre côté des murailles ! Bonjour Messire !
    Et Masha'a tourna le dos à un Ravestha médusé, se dirigeant d'un pas faussement alerte vers la maison de la vieille veuve.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  23. #83
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une Relique

    Ravestha regarda Masha'a quitter la place accompagnée de ses trois compagnons. Le Grand Emissaire se détourna, il ne pouvait pas faire plus pour la jeune femme. Les visions de Masha'a et le mystère entourant le chat le travaillait encore, mais il les chassa rapidement, ne pouvant pas se permettre de perdre du temps avec des questions sans réponses. D'autres pensées se bousculaient de façon chaotique dans son esprit et Ravestha décida de commencer par aller prendre un peu de repos. Ensuite il réunirait le conseil car tout était allé très vite et ils avaient beaucoup de choses à échanger.
    Les derniers corps sur la place avait été déplacés dans leur totalité et quelques passants osaient à présent s'aventurer sur la place, jetant des regards curieux dans la direction des pavés rougis par le sang et les quelques objets encore restant sur la place, derniers témoignages des combats qui avaient eu lieu.
    Ravestha se dirigea vers ses appartements pour se reposer. Les derniers jours avaient été éprouvant et les événements du jour avaient achevé de l'épuiser.


    ------------------------

    L'assassin s'était bien gardé de se montrer. Nul besoin de voir pour entendre une conversation, et l'homme des phalanges pourpres perché sur son toit avait reconnu la voix du Grand Emissaire. Allongé sur la hauteur du bâtiment, rien ne lui avait échappé du dialogue entre Ravestha et Masha'a. L'histoire du chat avait piqué au vif son intérêt. Les propos de la femme n'étaient pas tombés dans l'oreille d'un sourd et 'il' serait sans doute très intéressé par ce que l'assassin venait d'entendre.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  24. #84
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 120
    [Quête : rapport diplomatique]

    Le duo arrivait tout droit du Palais des Murmures. L'endroit semblait animé. Rien de comparable avec la place des temples à Melandis, qui était souvent remplie, mais plus calme. Ici, les gens parlaient assez fort, et aucun ordre ne semblait règner. Etonnant, dans une ville comme Manost.

    Mornagest avait une démarche assez rapide, du haut de ses grandes jambes, et il devait souvent ralentir le rythme pour permettre à Lothringen de le suivre. Il fallait dire qu'il mesurait environ une tête en moins que lui.

    L'ambassadeur croisa, à plusieurs reprises, des patrouilles composées d'au minimum trois gardes à l'air blasé. Visiblement, le rapport qu'il avait reçu se confirmaient ici : la ville venait d'être ébranlée par un évènement important. Si cela se révélait bien être un attentat contre le Grand Emissaire...

    Les yeux de Mornagest exploraient l'ensemble de la place, qui possédait des dimensions assez impressionantes : environ cent cinquante mètres sur son plus grand côté, tout cela pour un seul temple... A la gloire d'Helm, qui plus était.

    Mornagest était impressionné. Il n'aurait pas pensé qu'une ville soi-disant démocratique, offre une pareille disparité sur l'espace mis à la dispositions des lieux de cultes.

    Il se tourna vers Lothringen :


    "Je présume que vous ne comptez pas nous faire converser dans un lieu si bruyant et à la portée de n'importe quel espion..."

    Il embrassa la place du regard, puis poursuivit :

    "Vous ne manquez pas d'espace pour les fidèles de Helm. Je gage que vous disposez néanmoins de lieux de cultes pour les autres divinités.. La vôtre, notamment..."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  25. #85
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    Il sourit à la dernière remarque du guerrier. Il n'était visiblement pas le seul à avoir pris quelques renseignements. Bien.

    Les bras croisés, le semi-drow avait observé avec attention la réaction de Mornagest à sa découverte de cette place, la plus grande de Manost et aussi la plus animée en raison du perpétuel défilé des pèlerins. La présence renforcée des patrouilles de paladins, de gardes et de miliciens se faisait ces derniers temps particulièrement insistante, comme si l'on avait voulu conjurer le sort par ces mesures un peu tardives, ou plutôt, apaiser les esprits échauffés par des démonstrations de force ostentatoires.

    Ce n'était un endroit où il faisait bon discuter, certes, mais c'était une étape utile à toute présentation de la ville. Et, à entendre le mélandien, ce n'était pas tout à fait superflu...


    - Je me doutais que vous me feriez une réflexion de ce genre,
    répondit calmement Lothringen. Pour vous répondre en bref, Manost n'a qu'un temple, Manost n'a qu'un dieu: c'est une théocratie. On y trouve en revanche une quantité de chapelles helmites, ainsi que quelques lieux de culte mineurs consacrée à Ilmater, à Tyr ou à Torm, alliés divins de Helm.

    Les fidèles de tous les autres cultes ne pouvaient donc vénérer leurs dieux qu'en privé, même si leur présence ne posait depuis longtemps plus problème.

    Quant à sa propre déesse, Tymora, divinité du chaos et du risque, elle n'avait évidemment pas sa place dans la cité du Vigilant. Il fallait bien l'accepter, ou partir...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #86
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 120
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Mornagest écoutait avec attention. Il se confessait intérieurement : il connaissait très mal Manost. C'était sa première visite en ville, et jusqu'à présent, les rapports entre Melandis et Manost étaient tendus de tous côtés.

    Peut-être parviendraient-ils, à eux deux, à faire changer cette situation somme toute déplorable : ils n'avaient rien à gagner à se cloîtrer les uns chez les autres, tant sur le plan politique qu'économique, voire culturel...

    Mais, les a priori avaient la vie longue. L'ambassadeur venait d'en faire les frais, et il se promit de ne plus juger de rien avant d'être certain de maîtriser les données qui lui étaient présentées.


    "Une théocratie. Même Melandis ne peut se targuer d'être aussi despotique sur le plan religieux. Certes, Talos domine, mais les autres divinités sont là. Même ses ennemis, telle Umberlie."

    Il fixa un paladin, non loin d'eux, qui le regardait avec curiosité. Comme si sa nationalité transpirait à travers les pores de sa peau, ou qu'il venait de hurler qu'il était contre Helm. Ce qui, du reste, était vrai. Mais il se serait bien gardé d'oser prononcer de telles paroles, même "seul à seul" avec Lothringen.

    Brusquement, le paladin se déplaça et sembla alors n'avoir jamais vu Mornagest. Il partit en direction de la foule, sans doute pour surveiller les éventuels voleurs à la tire.


    "Cette agitation n'est pas coutumière, d'après ce que j'ai pu comprendre..."

    Il n'essaya pas de paraître détaché. Au contraire, il voulait avoir une réponse certaine de la part du conseiller, quant aux raisons de cette garde démultipliée.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  27. #87
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    Le semi-drow se rembrunit. l'affaire de la relique laisserait à Manost une empreinte bien plus durable que ce que Mornagest pouvait en voir à travers le va-et-vient des gardes. Des récents événements, qu'avait-il pu filtrer au juste? Et si seulement ils avaient su eux-mêmes exactement ce qu'il s'était passé... Mais malgré toutes les enquêtes, les interrogatoires, les poursuites, le véritable responsable des troubles divers qui avaient bien failli renverser le régime demeurait hors d'atteinte. Il soupira.

    - Il y a quelques semaines de cela, une frange fanatique du clergé helmite s'en est prise ouvertement au Conseil, en haranguant la foule sur cette même place où nous sommes à présent. Alors que le Grand Emissaire était manifestement sur le point de les confondre, il a été la cible d'un attentat qui n'a échoué que de très peu... La foule s'est aussitôt dispersée en désordre - mais un instant elle l'a cru mort, et elle n'a pas oublié. Il fallait donc avant tout rétablir l'ordre et rassurer la population, et c'est la raison de cette atmosphère de veillée d'armes.


    Lothringen n'approuvait pas forcément ce déploiement un rien tardif de force armée. Ce n'était pas avec des gardes que l'on empêcherait des assassins fanatiques de se glisser jusqu'aux puissants... ni surtout n'empêcherait les idées intégristes de faire leur chemin dans les franges les plus radicales du clergé. Le problème était plus profond...
    Mais les peuples aiment qu'on leur parle, et à ce titre Lothringen admettait que certains "signes" puissent avoir aussi leur importance.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  28. #88
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 120
    [Quête : rapports diplomatiques]

    L'ambassadeur buvait les paroles de Lothringen. Même s'il savait tout cela, la confirmation était importante. Cela lui évitait de plus de devoir perdre son temps à récupérer des fragments de récit aux quatre coins de la ville.

    En revanche, il ne comprenait pas pourquoi cette agitation perdurait si longtemps après cette tentative de coup d'état. A moins que le Conseil Manostien ait du mal à contenir les révolutionnaires, ce qui ne semblait pas être le cas...

    Mornagest se perdait en conjectures. Il ne voulait cependant pas paraître trop insistant auprès de son interlocuteur. Il se risqua à poser une dernière question.


    "Pensez-vous vraiment que d'autres révolutionnaires oseraient risquer une tentative aussi futile, en ce moment ?"

    Tous ces gardes semblaient rassurer la masse de pélerins, mais Mornagest savait par expérience qu'une bonne prise en main de la populace était plus efficace. Peut-être leur manquait-il un dirigeant charismatique, un meneur... Une faille à explorer ?

    Cependant, la rigueur d'une théocratie contredisait cet état de fait. Drôle de paradoxe. Que manquait-il alors ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #89
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Rapports diplomatiques

    Le semi-drow haussa les épaules. Le calme était revenu, progressivement, mais, après le retour de la relique, le temple demeurait de tout Manost l'endroit le plus surveillé, ce qui était bien compréhensible. La relique... Sans doute était-ce l'élément qui manquait à Mornagest pour bien comprendre les raisons de cette surveillance accrue.


    - Sincèrement, je ne pense pas qu'une seconde attaque de même type puisse être mené à présent. La garde a été renforcée, le clergé vient d'être purgé de la base au sommet, et les réseaux des diverses loges ont été systématiquement démantelés.

    Néanmoins, le complot dépassait probablement la seule sphère du clergé et toutes les complicités n'ont pas encore été percées à jour. On ne voudrait pas que la relique du temple disparaisse à nouveau...


    Il eut un regard de travers. L'ambassadeur se montrait un peu plus curieux que nécessaire.


    - Vous comprendrez que je ne puisse vous en dire davantage.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  30. #90
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 120
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Mornagest avait eu vent de l'affaire de la relique, mais n'avait pas eu l'occasion de prendre connaissance en détails des évènements. Il semblait que cela n'était pas complètement terminé, par ailleurs ; il pourrait en apprendre mieux par lui-même.

    "Je comprends tout à fait. Voyons, nous ne sommes pas là pour parler de vos problèmes. Je pense qu'ils vous causent assez de tracas comme cela. Peut-être devrions-nous aller dans un endroit plus calme ?"

    Le brouhaha de la foule le gênait assez, et un espion ou un assassin était facile à dissimuler dans une masse pareille. Non qu'il craignait réellement pour sa vie, mais autant se montrer prudent tout le temps, afin de ne pas se relâcher. La discipline...

    Il contempla à nouveau la place, de plus en plus remplie par la foule sans cesse croissante. Que pouvaient trouver ici ces pélerins ? Comment se recueillir dans un tel vacarme ?

    Mornagest n'était pas le plus fervent adorateur des dieux, mais il exigeait le silence lorsqu'il se rendait au temple. A Melandis, aucun trouble n'était autorisé dans le quartier.

    Tant de contrastes... intéressants. Son séjour allait lui apporter beaucoup plus qu'un simple accord commercial.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 3 sur 8 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] La place des marchands
    Par Mornagest dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 165
    Dernier message: 03/09/2016, 14h46
  2. [Lieu-dit] La place de l’exécution des peines
    Par Walar dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/03/2013, 15h35
  3. [Lieu] Une petite place discrète
    Par Ravestha dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 112
    Dernier message: 01/03/2009, 16h37
  4. [Lieu] Près de la place des temples
    Par Mornagest dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/04/2007, 19h33
  5. [Lieu-dit] La Grand'Place de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 50
    Dernier message: 08/05/2006, 12h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231