Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Discussion: L'enfant prodige

  1. #1
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    [b]Intro :</span>

    Il y à quelques années, avant que cette histoire commence, sept sages avaient le pouvoir de voyager à travers plusieurs plans. Ces sages représentaient tous un élément, Lunetir le sage de la lumière, Noctar le sage de la nuit, Firte le sage du feu, Aqua le sage de l’eau, Twinste le sage du vent, Tère le sage de la terre, Vanguar le sage du savoir qui était le plus respecté de tous. Un de ces plans était beaucoup plus petit que les autres et surtout in habitait, les sept sages décidèrent de créer une forteresse dans ce lieu mystique. Les sages ce réunissaient régulièrement pour évaluaient l’avenir de l’humanité qui pour eux semblaient très bien aller. Les sages gardaient tous un plans et évaluaient l’avenir de ces habitants. Ils connaissaient sept plans et pour eux ils les connaissaient tous mais qui auraient pu imaginer que les sept personnes dont le savoir étaient illimitées pouvaient se tromper. Le jour d’une de leurs nombreuses réunions Vanguar eu une vision. Il vu un paysage qu’il ne connaissait pas se qui pour lui était impossible car il était le mage du savoir ce qui signifiait qu’il connaissait tout.
    Dans cette vision il vu une forêt dont les arbres paressaient vivant, tout ce qu’il vu dégagé une magie puissante, terrifiante mais en même temps apaisante. Dans cette forée il y avait des animaux dont il ne connaissait pas qui eux aussi étaient imprégnés de magie. Dans ce décor féerique se trouvait un homme ailé, il portait une armure et une arme blanche et dans ses bras un bébé. Le bébé semblait être très précieux pour l’homme ailé puis d’un seul coup plus rien le noir total et quelques second après il revu la même image mais tout était différent. L’air, les arbres, les animaux semblaient être devenus des monstres sanguinaires et l’homme ailé se battait contre un homme en armure noir dont il ne pu apercevoir le visage. L’homme ailé fut blessé pendant le combat mais il réussi à s’échapper avec le bébé dans ses bras et la s’arrêta la vision du sage mais avant ça fin il entendu le guerrier de l’ombre dire ceci :

    « -Je retrouverai l’élu des neuf plans et il m’ouvrira la porte du dixième plan et je te tuerais archange de malheur ! »

    Le sage expliqua sur le champ à ses compagnons qu’il eu une vision et il s’empressa de leur détailler se qu’il avait vu. Les sages surpris ne crurent en aucun cas Vanguar, pour eux ils étaient inconcevables que trois autres plans puissent exister sans qu’ils ne le sachent. Seul les sages Lunetir, Aqua et Tère crurent le sage Vanguar, ils passèrent une grande partie de leurs temps à chercher des preuves de l’existence de ces trois plans. Il trouvèrent certains écris qui mentionné l’existence d’autre sphère mais il ne purent trouver la relation entre ces sphère et les plans qu’il ne connaissaient pas. Jusqu’au jour ou Vanguar, qui cherchait des réponses sur une ancienne prophétie du plan de la neutralité ou se trouvait la forteresse du conseil des sages, trouva une réponse aux plans qu’il ne connaissait pas. L’écrit mentionnait l’existence d’un royaume ou règne la magie, un autre ou règne le mal en personne, et enfin un autre que seul l’enfant prodige pourrait ouvrir les portes, d’après les écris ce plans serait celui de la source de tous si la première personne qui entrerait dans le plan serait démoniaque tous les plans se verraient gouvernés par le mal réincarné, si cette personne et bien veillant tous les plans seraient gouvernés par le bien être et la béatitude, et enfin si c’est l’enfant prodige qui y entrerait la prophétie serait alors accomplit le mal et le bien resteraient mais en parfaite égalité, l’enfant aura donc le droit de donner des dons à certaines personnes pour respecter l’équilibres des forces. Le sage ne pu continuer sa lecture car la langue changea le reste du livre était dans une langue oubliait de tous. Le sage passa son temps à traduire le reste du livre jusqu’à ce qu’il tombe sur un passage qui le troubla il n’arrivait à trouver la langue dans la quelle ce passage avait été écrit, il passa sa main sur les lettres de cette phrase et une lueur apparut.
    Une voix se fit entendre dans l’aire :

    «- Le moment est venu l’enfant prodige va arriver, la prophétie va se réaliser, un homme l’accompagnera écoutez bien se qu’il va vous dire cela est très important. L’enfant doit être protégé il dois rassemblé les morceau. Un morceau par plans soit dix morceaux, l’enfant à déjà un morceau. Protégez le, aidez le à trouver les morceaux, accompagner le et sauvé l’humanité. »

    La voix s’arrêta comme elle avait commencé. Le sage fut très intrigué par cette nouvelle et il n’avait plus qu’une seule chose à faire attendre la venue de l’enfant et de l’homme qui l’accompagnerait.




    <span style=\'color:gray\'>J’espère que vous aimerez. J’attends vos remarques avec impatience. Je tiens juste à préciser que ceci et mon premier écrit.

    BONNE LECTURE !!!
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  2. #2
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    Ce début d'histoire est prometteur, très intéressant. Il faudrait seulement un peu plus présenté ces fameux "plans" et ce qu'il s'y passe à l'intérieur de chacun.
    Ensuite, ton style fait trop penser à un conte pour enfants. Il y a aussi beaucoup de répétitions ("sages", surtout... Pense à "érudits", "divinités" etc...).
    Bref, développer, approfondir, éviter le style conte de fée et les répétitions.
    Courage, tout cela peut devenir quelque chose de très bien !

    PS : Ne t'inquiètes pas si tu reçois plus de critiques "négatifs", c'est un premier chapitre, et comme tu le dis toi-même, un premier récit, il est normal que l'on trouve plus de choses à corriger que d'autres...
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  3. #3
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Merci pour les infos. J’éviterais les répétitions pour les autres chapitres, pour le détail c’est prévu mais je ne vais pas vous raconter tous. Pour le style désolé j’essaierais de le changer au chapitre un.
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  4. #4
    Boddah Invités
    bon je commence par les petites fautes d'ortographe... :happy:

    Il y à quelques
    pas d'accent, c'est le verbe...
    Les sages ce réunissaient
    se...
    pour évaluaient l’avenir
    évaluer...
    Les sages ce réunissaient régulièrement pour évaluaient l’avenir de l’humanité qui pour eux semblaient très bien aller. Les sages gardaient tous un plans et évaluaient l’avenir de ces habitants.
    en faite tu devrais reprendre ce passage, c'est vraiment confus, évaluer l'humanité et évaluer les habitants c'est un peu pareil...
    Ils connaissaient sept plans et pour eux ils les connaissaient
    répétition...
    Il vu un paysage qu’il ne connaissait pas se qui pour lui était impossible car il était le mage du savoir ce qui signifiait qu’il connaissait tout.
    ce... et fais gaffe aux répétitions, tu utilises trop le verbe connaitre. Il ya pas que ce verbe!!
    tout ce qu’il vu dégagé une magie puissante
    dégager...
    quelques second après il revu la même image
    secondes...
    et ça peut paraitre bizarre mais c'est "revit"
    il ne pu apercevoir
    put...surtout que la phrase d'après tu le mets le "t"...
    mais il réussi
    réussit...
    avant ça fin
    sa...
    il entendu

    entendit...
    qu’il eu
    eut...
    se qu’il avait vu.
    ce...
    Il trouvèrent certains écris qui mentionné

    écrits...
    mentionnaient...
    ainsi de suite...tu devrais passer ton texte sous-word pour corriger les fautes qui alourdissent ton texte!!

    bon, tu fais enormement de répétitions,"morceau", sage", "connaitre"...ect essaye de varier ton vocabulaire, ton texte s'en retrouvera enrichit!!
    ensuite, pense à la ponctuation, c'est fou, il ya pratiquement pas de virgules ou de points virgules et tes points sont trois lignes en dessous. On fait pas de l'apnée...

    bon allez, j'arrête les points négatifs, car il n'ya pas que cela!!
    L'idée est vraiment bonne, il faut juste que tu fasses attention, et puis comme tu as dit c'est ton premier recit. C'est jamais facile au début et il faut arriver à encaisser les critiques car elles te font vraiment progresser, il ya du potentiel alors lâche pas le morceau...lol
    allez bonne chance!!

  5. #5
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Je tape déjà avec word et c’est ça le problème car souvent vu qu’il ne souligne pas les fautes de grammaire c’est plutôt chiant mais si je ne m’en sers pas ça serais pire. (pense même pas à ce que ça donnerait)
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  6. #6
    Boddah Invités
    hmm...c'est vrai qu'un correcteur imformatique ne vaut pas celui d'un cerveau humain, il faut que tu sois logique en faite...la langue francaise est certes compliquée mais elle est logique!!
    je t'aurais bien proposé de corriger tes textes mais je pars bientôt en vacances donc ça ne sert à rien...
    Sinon, sérieusement te décourages pas, tu vas vite progresser, si tu continues tes efforts. Il ya quelques mois de cela, je faisais énormement de fautes, tu n'as qu'à aller jeter un oeil sur mon récit que j'ai entamé et qui stagne depuis longtemps... mais depuis je me suis amélioré en francais(enfin je trouve)!!

  7. #7
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Merci beaucoup pour vos indications.

    J’ai finis le chapitre 1 mais je préfère modifier l’intro et vous montrer la version rectifiée. Je pense la mettre très bientôt.
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  8. #8
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Intro :</span> V2

    Il y a quelques années, avant que cette histoire commence, sept sages avaient le pouvoir de voyager à travers plusieurs plans. Ces sages représentaient tous un élément, Lunetir le sage de la lumière, Noctar le sage de la nuit, Firte le sage du feu, Aqua le sage de l’eau, Twinste le sage du vent, Tère le sage de la terre, Vanguar le sage du savoir qui était le plus respecté de tous. Un de ces plans était beaucoup plus petit que les autres et surtout in habitait, les sept sages décidèrent de créer une forteresse dans ce lieu mystique. Les sages se réunissaient régulièrement pour évaluer l’avenir de l’humanité, qui pour eux semblait très bien aller. Les sages gardaient tous un plans et évaluaient l’évolution de ces habitants aussi bien culturellement que techniquement. Ils avaient découverts sept plans et ils étaient certain de les avoir tous répertoriés et visités, mais qui auraient pu imaginer que les sept personnes dont le savoir étaient illimitées pouvaient se tromper. Le jour d’une de leurs nombreuses réunions Vanguar eut une vision. Il vu un paysage dont il ignorait l’existence, ce qui pour lui était impossible car il était le mage du savoir ce qui signifiait qu’il connaissait tout.
    Dans cette vision il vu une forêt dont les arbres paressaient vivant, tout ce qu’il vu dégagé une magie puissante, terrifiante mais en même temps apaisante. Dans cette forée il y avait des animaux dont il ne connaissait pas la nature, qui eux aussi étaient imprégnés de magie. Dans ce décor féerique se trouvait un homme ailé, il portait une armure et une arme blanche et dans ses bras un bébé. Le bébé semblait être très précieux pour l’homme ailé, puis d’un seul coup plus rien le noir total, quelques secondes après il revit la même image mais tout était différent. L’air, les arbres, les animaux paraissaient être devenus des monstres sanguinaires, et l’homme ailé se battait contre un homme en armure noir dont il ne put apercevoir le visage. L’homme ailé fut blessé pendant le combat mais il réussit à s’échapper avec le bébé dans ses bras et la s’arrêta la vision du sage, mais avant sa fin il entendit le guerrier de l’ombre dire ceci :

    « Je retrouverai l’élu des neuf plans et il m’ouvrira la porte du dixième plan et je te tuerais archange de malheur ! »

    Le sage expliqua sur le champ à ses compagnons qu’il eut une vision et il s’empressa de leur réciter en détail ce qu’il avait vu. Les sages surpris ne crurent en aucun cas Vanguar, pour eux ils étaient inconcevables que trois autres plans puissent exister sans qu’ils ne le sachent. Seul les sages Lunetir, Aqua et Tère eurent foi en Vanguar, ils passèrent une grande partie de leurs temps à chercher des preuves de l’existence de ces trois plans. Ils trouvèrent certains écrits qui mentionnaient l’existence d’autre sphère mais ils ne purent trouver la relation entre ces sphères et les plans qu’ils ne connaissaient pas. Jusqu’au jour ou Vanguar, qui cherchait des réponses sur une ancienne prophétie du plan de la neutralité, où se trouvait la forteresse du conseil des sages, trouva une réponse aux plans, qu’il nomma plan de l’illusion. L’écrit mentionnait l’existence d’un royaume où règne la magie, un autre, où règne le mal en personne, et enfin un que seul l’enfant prodige pourrait ouvrir les portes. D’après les écrits ce plan serait celui de la source de tous. Si la première personne qui entrerait dans le plan serait démoniaque tous les plans se verraient gouvernés par le mal réincarné, si cette personne et bienveillante tous les plans seraient gouvernés par le bien être et la béatitude, et enfin si c’est l’enfant prodige qui y entrerait, la prophétie serait alors accomplit le mal et le bien resteraient, mais en parfaite égalité. L’enfant aura donc le droit de donner des dons à certaines personnes pour respecter l’équilibre des forces. Le sage ne pu continuer sa lecture car la langue changea le reste du livre était dans une langue oubliait de tous. Le sage passa son temps à traduire le reste du livre jusqu’à ce qu’il tombe sur un passage qui le troubla il n’arrivait à trouver la langue dans la quelle ce passage avait été écrit, il passa sa main sur les lettres de cette phrase et une lueur apparut.
    Une voix se fit entendre dans l’aire :

    « Le moment est venu l’enfant prodige va arriver, la prophétie va se réaliser, un homme l’accompagnera écoutez bien se qu’il va vous dire cela est très important. L’enfant doit être protégé il dois rassemblé les morceau. Un morceau par plans soit dix morceaux, l’enfant à déjà un morceau. Protégez le, aidez le à trouver les morceaux, accompagner le et sauvé l’humanité. »

    La voix s’arrêta comme elle avait commencé. Le sage fut très intrigué par cette nouvelle et il n’avait plus qu’une seule chose à faire attendre la venue de l’enfant et de l’homme qui l’accompagnerait.


    <span style=\'color:gray\'>Voila j'ai modifié les fautes, la ponctuation, certaines phrases et des répétitions.
    Je tiens à connaitre vos remarques.
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  9. #9
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    Seule les fautes de grammaire et d'orthographe ont été corrigées, et il en reste :

    Lunetir le sage de la lumière, Noctar le sage de la nuit, Firte le sage du feu, Aqua le sage de l’eau, Twinste le sage du vent, Tère le sage de la terre, Vanguar le sage du savoir qui était le plus respecté de tous
    Répétition de "sage", tu peux aussi dire "Lunetir le sage de la lumière, Noctar le gardien de la nuit, Firte gouvernant le feu, Aqua régnant sur l'eau, Twinste ayant le vent, Tère contrôlant la terre, et enfin Vanguar, le sage du savoir, le plus respecté d'entre eux."
    Vanguar a l'adjectif "sage" car il rappelle que ces sept personnages sont des sages, et permet "le plus respecté d'entre eux"


    in habitait
    inhabité

    un plans
    sans "s"

    ils étaient certain
    certains

    Il vu un paysage dont il ignorait l’existence, ce qui pour lui était impossible car il était le mage du savoir ce qui signifiait qu’il connaissait tout.
    Si c'est impossible, alors pourquoi est-ce le cas ?
    "Il vit un paysage dont il ignorait l'existence. Impensable ! Le mage du savoir se doit de tout connaître ! Et pourtant... Pourtant, il ne reconnaissait pas ces arbres..."

    et dans ses bras un bébé. Le bébé semblait être très précieux
    Remplace le deuxième "bébé" par un synonyme. "Enfant" ira bien.

    « Je retrouverai l’élu des neuf plans et il m’ouvrira la porte du dixième plan et je te tuerais archange de malheur ! »
    Répétition de "et"

    Le sage expliqua sur le champ à ses compagnons qu’il eut une vision et il s’empressa de leur réciter en détail ce qu’il avait vu.
    Réciter ? Ce n'est pas un texte appris.
    "Le sage expliqua sur le champ à ses homologues sa vision, décrivant tout ce dont il se rappelait."

    d’autre sphère mais ils ne purent trouver la relation entre ces sphères
    Répétition de "sphère"

    D’après les écrits ce plan serait celui de la source de tous
    C'est gauche.
    "D'après ces écrits, ce plan serait la source de tout"

    personne et bienveillante
    "est"

    Le sage ne pu continuer sa lecture car la langue changea le reste du livre était dans une langue oubliait de tous.
    N'est-il pas censé tout savoir ?

    « Le moment est venu l’enfant prodige va arriver, la prophétie va se réaliser, un homme l’accompagnera écoutez bien se qu’il va vous dire cela est très important. L’enfant doit être protégé il dois rassemblé les morceau. Un morceau par plans soit dix morceaux, l’enfant à déjà un morceau. Protégez le, aidez le à trouver les morceaux, accompagner le et sauvé l’humanité. »
    Ponctuation et quelque peu gauche.
    "Le moment est venu ; l'enfant prodige va arriver et la prophétie va se réaliser. Un homme l'accompagnera, écoutez attentivement ce qu'il va vous dire, c'est important. L'enfant doit être protégé, il doit rassembler les morceaux. Un par plan, soit dix en tout. Accompagnez-le, et sauvez l'humanité."
    Ce n'est pas parfait, mais la compréhension est meilleure.


    Je pense avoir fait le tour, j'ai surement fait des erreurs, mal compris des passages et cette liste n'est pas exhaustive.
    Surtout, ne prend pas mal ce que j'ai dis, tout cela est assez direct, mais je ne cherche ni à te blesser, ni à te décourager, au contraire. (Si ça peut te motiver, ton introduction est plus longue que mes 3 premiers chapitres... :eye: )
    Courage, on attend le premier chapitre !
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  10. #10
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Merci beaucoup !! :hein:

    Je vais donc modifier tous ça et vous le reproposé. Sinon le chapitre 1 sera pour la fin de cette semaine, si tous ce passe bien car je vais bien me relire pour éviter toutes répétitions fautes et améliorer mon langage (Si c’est possible :blush: ).


    Si ça peut te motiver, ton introduction est plus longue que mes 3 premiers chapitres...* :eye:
    C'est pas beau de mentir. Je suis en train de te lire et ton chap 1 et déja plus grand que mon Intro. Mais bon ça parté d'un bon sentiment. :happy:
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  11. #11
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    L’ENFANT PRODIGE.

    Intro :

    Il y a quelques années, avant que cette histoire commence, sept sages avaient le pouvoir de voyager à travers plusieurs plans. Ces sages représentaient tous un élément, Lunetir le sage de la lumière, Noctar le maître de la nuit, Firte gouverneur du feu, Aqua régnant sur l’eau, Twinste écoutant le vent, Tère l’esprit de la terre, Vanguar le sage du savoir, le plus respecté d’entre eux. Un de ces plans était beaucoup plus petit que les autres et surtout inhabité, les sept sages décidèrent de créer une forteresse dans ce lieu mystique. Les sept se réunissaient régulièrement pour évaluer l’avenir de l’humanité, qui pour eux semblait très bien aller. Ils gardaient tous un plan, et évaluaient l’évolution de ces habitants aussi bien culturellement que techniquement. Ils avaient découverts sept territoires et ils étaient certains de les avoir tous répertoriés et visités, mais qui auraient pu imaginer que les sept personnes dont le savoir étaient illimitées pouvaient se tromper. Le jour d’une de leurs nombreuses réunions Vanguar eut une vision. Il vu un paysage dont il ignorait l’existence. Impensable ! Le mage du savoir se doit de tout connaître ! Et pourtant... Pourtant, il ne reconnaissait pas ce lieu aussi étrange que féerique.
    Dans cette vision il vu une forêt dont les arbres paressaient vivant, tout ce qu’il vu dégagé une magie puissante, terrifiante mais en même temps apaisante. Dans cette forée il y avait des animaux dont il ne connaissait pas la nature, qui eux aussi étaient imprégnés de magie. Dans ce décor féerique se trouvait un homme ailé, il portait une armure et une arme blanche et dans ses bras un bébé. Le nourrisson semblait être très précieux pour l’homme ailé. Puis ! D’un seul coup… plus rien, le noir total. Quelques secondes après il revit la même image mais tout était différent. L’air, les arbres, les animaux paraissaient être devenus des monstres sanguinaires, et l’homme tout de blanc vêtu, se battait contre un homme en armure noir dont il ne put apercevoir le visage. L’homme dont l’armure blanche scintillait de mille feu, fut blessé pendant le combat mais il réussit à s’échapper avec l’enfant dans ses bras et la s’arrêta la vision du sage, mais avant sa fin il entendit le guerrier de l’ombre dire ceci :

    « Je retrouverai l’élu des neuf plans, il m’ouvrira la porte du dixième plan et je te tuerais archange de malheur ! »

    Le sage expliqua sur le champ à ses confrères qu’il eut une vision et il s’empressa de leur faire partager en détail ce qu’il avait retenu. Les sages surpris ne crurent en aucun cas Vanguar, pour eux ils étaient inconcevables que trois autres plans puissent exister sans qu’ils ne le sachent. Seul Lunetir, Aqua et Tère eurent foi en Vanguar, ils passèrent une grande partie de leurs temps à chercher des preuves de l’existence de ces trois plans. Ils trouvèrent certains écrits qui mentionnaient l’existence d’autre sphère mais ils ne purent trouver la relation entre celles-ci et les plans qu’ils ne connaissaient pas. Jusqu’au jour ou Vanguar, qui cherchait des réponses sur une ancienne prophétie du plan de la neutralité, où se trouvait la forteresse du conseil, trouva une réponse aux terres qu’il nomma plan de l’illusion. L’écrit mentionnait l’existence d’un royaume où règne la magie, un autre, où règne le mal en personne, et enfin un que seul l’enfant prodige pourrait ouvrir les portes. D’après ces écrits, ce plan serait celui de la source de tout. Si la première personne qui y entrerait serait démoniaque tous les plans se verraient gouvernés par le mal réincarné, si cette personne est bienveillante, ils seraient tous gouvernés par le bien être et la béatitude, et enfin si c’est l’enfant prodige qui y entrerait, la prophétie serait alors accomplit le mal et le bien resteraient, mais en parfaite égalité. L’enfant aura donc le droit de donner des dons à certaines personnes pour respecter l’équilibre des forces. Vanguar ne pu continuer sa lecture car il avait peur qu’une personne malveillante prit connaissance de cette histoire et il préféra continuer sa lecture en lieu sur. Le sage, une fois en lieux sur, passa son temps à traduire le reste du livre jusqu’à ce qu’il tombe sur un passage qui le troubla il n’arrivait à trouver la langue dans la quelle ce passage avait été écrit, il passa sa main sur les lettres de cette phrase et une lueur apparut.
    Une voix se fit entendre dans l’aire :

    « Le moment est venu ; L’enfant prodige va arriver et la prophétie va se réaliser. Un homme l’accompagnera soyez très attentif à se qu’il va vous dira c’est très important. L’enfant doit être protégé il dois rassemblé les morceau. Un par plans soit dix morceaux, l’enfant en à déjà un. Protégez le, aidez le et accompagnez le pour sauver l’humanité. »

    La voix s’arrêta comme elle avait commencé. Le sage fut très intrigué par cette nouvelle et il n’avait plus qu’une seule chose à faire attendre la venue de l’enfant et de l’homme qui l’accompagnerait.



    Après demain je vous mettrez le chap 1
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  12. #12
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 185
    J'aime bien ton histoire mais il reste encore pas mal de fautes que je vais essayer de t'énumérer :lunette: :
    Dans cette vision il vu une forêt dont les arbres paressaient vivant...
    Dans cette vision, il avait vu une forêt dont les arbres paraissaient vivants...
    tout ce qu’il vu dégagé une magie puissante, terrifiante mais en même temps apaisante...
    Tout ce qu'il avait vu dégageait une magie puissante, terrifiante mais paradoxalement apaisante...
    Dans cette forée
    Dans cette forêt
    il portait une armure et une arme blanche et dans ses bras un bébé
    C'est un goût personnel mais je mettrais plutôt: " il était revêtu d'une armure, possédait à son côté une arme et portait précautionneusement dans ses bras un nouveau né. "
    un homme en armure noir
    C'est l'armure qui est noire ou l'homme ? Je pense que tu pensais à l'armure donc "noire"...
    l’armure blanche scintillait de mille feu
    Mille feux
    avec l’enfant dans ses bras et la s’arrêta la vision du sage
    Et s'arrêta la vision du sage
    Le sage expliqua sur le champ à ses confrères qu’il eut une vision
    Qu'il avait eu une vision...
    Le sage, une fois en lieux sûr,
    la langue dans la quelle
    la langue dans laquelle
    Une voix se fit entendre dans l’aire
    Dans "l'air" non ?
    L’enfant doit être protégé il dois rassemblé les morceau.
    L'enfant doit être protégé car il doit rassembler les morceaux

    Voilà, je crois que c'est tout... :lunette:
    Enfin, bon courage pour la suite...
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  13. #13
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    I] L’arrivé.</span>

    Quelque temps après la révélation de l’arriver de l’enfant prodige une guerre éclata entre le plan de la lumière et le plan de la nuit. Vanguar avait supplié Lunetir et Noctar d’intervenir pour arrêter cette folie car Vanguar savait que cette guerre allait engendrer de nombreuses difficultés pour l’enfant. Mais les deux sages refusèrent car il leurs étaient interdis d’intervenir dans des problèmes de ce genres. Vanguar attendit une réunion du conseil des sages pour faire changer cette loi mais le conseil refusa car une grande majorité refusait de croire en cette histoire de prophétie. Se jour, Vanguar perdit une partie du respect qu’il avait gagné pendant toutes ses années au sein du conseil.
    Mais le jour qu’il avait tant attendu arriva. Un étrange bruit se fit entendre dehors puis une lumière aveuglante apparut, cette lumière regorgeait de magie et de bienveillance. La lumière ce dissipa et ils purent apercevoir un vortex dans lequel sortit un homme d’une beauté sans commun, c’était l’archange de la vision de Vanguar, et derrière lui suivait un garçon d’environ quinze ans. Vanguar était sur que c’était l’enfant prodige qui arrivait du plan de la magie. L’archange s’avança vers les sages et il leurs dit :

    « Voici venu les moment ou l’enfant prodige doit accomplir sa quête. Et vous le savez, l’un d’entre vous l’a vu, il a vu le jour et j’ai sauvé l’enfant, le jour ou le mal a perdu. Nous sommes venu ici demander votre aide pour nous aider à récupérer les neuf morceaux de l’amulette. J’espère que vous comprenez l’importance de cette quête et que vous nous aiderez à l’accomplir. »

    Vanguar se mit à genoux et il répondit à l’archange :

    « Je donnerai ma vie pour protéger cet enfant et pour l’aidé dans sa quête mais n’attendez pas d’aide des autres sages car nul ne ma crut le jour ou je leurs ai parlé de la prophétie. Certain vous aideront mais pas tous, soyez en sur. Je me prénomme Vanguar je suis le sage du savoir c’est moi qui surveille ceux plan qui est celui de la neutralité. »

    L’archange s’approcha de Vanguar et il l’aida à se relever puis il lui dit :

    « Je suis l’archange Tyrael, j’apprécies fortement votre aide. J’espère que d’autres se joindront à nous. C’est vous Vanguar qui avait découvert la prophétie, je le sais, c’est grâce à moi que vous avait eu cette vision. »

    Les autres mages discutèrent entre eux, puis Lunetir s’avança et dit :

    « Je suis Lunetir, je suis celui qui surveille le plan de la lumière. Je ne peux vous accompagner car une guerre fait rage, toutes fois je peux vous donner l’équipement nécessaire à votre voyage. »

    Puis Aqua prit la parole :

    « Je suis Aqua, je surveille les terres de l’eau. Je ne peux vous accompagner car deux sages ne vous seraient utiles à rien donc je tiens à ce que le meilleur de mes voleurs vous accompagnent. »

    Puis se fut à Tère de prendre la parole :
    « Je suis Tère je m’occupe de la surveillance du plan de la nature. Je vais vous donner mon meilleur archer qui plus est il est aussi un très bon traqueur. »

    Tyrael remercia les trois sages pour leurs présents et il comprit que les autres ne l’aideraient pas. L’enfant avança vers les ceux qui avaient décidé de l’aider et il se mit à leur parler. Sa voix flottait dans les aires elle était magnifique et magique le son de cette voix ne semblait pas réel, on aurait pu croire qu’elle venait de nulle part.

    « Je suis Almèche, celui que vous nommé l’enfant prodige. Je suis venu ici pour assembler les morceaux de l’amulette de Lathandre. Votre aide me sera très précieuse, et je vous en remercie. Je me doutais bien que je ne me ferais pas que des amis mais sachez une chose, rien ne m’arrêtera, j’irais jusqu’au bout pour accomplir ma tache. »

    Vanguar fut très émut du discoure que venait de faire le jeune homme car pour lui il était inconcevable qu’un enfant de cette âge puisse déjà se sacrifier pour une quête dont nul ne connaissait la fin. Pour Vanguar cette volonté et cette force de caractère qu’avait fait preuve Almèche étaient pour lui la preuve de la réussite de cette mission qu’il devait accomplir en compagnie de ses futurs compagnons. Vanguar invita Almèche et Tyrael à entrer dans la forteresse du conseil pour qu’ils puissent raconter en détail leur quête. Tyrael expliqua au conseil qu’il y avait un morceau de l’amulette dans chaque plan et que chaque bout de l’amulette avait un gardien. Tyrael précisa que les gardiens ne donneraient pas les fragments très facilement et que de dures épreuves les attendraient.



    Après quelque instant, les deux hommes qui devaient accompagner Almèche, Tyrael, et Vanguar, arrivèrent et il se présentèrent chacun leur tour :

    « Je me nomme Balto, j’ai été envoyé par le sage Aqua, je suis un voleur ma grande dextérité de demi elfe est à votre service mes seigneurs. Votre quête me semble juste et très dangereuse alors compté sur moi pour mettre ma vie à votre service. Si vous avez besoin de quoi que ce soit dit le moi et je ferais mon possible pour vous satisfaire. »
    « Moi je me nomme Tercé, C’est le sage Tère qui m’envois. J’espère que ma précision d’elfe vous sera utile mon arc est à votre disposition, je suis aussi un très grand traqueur. Je vous suivrai partout où vous irez et cela sans poser de question. »

    Puis Lunetir arriva avec de l’équipement qu’il distribua. Il donna un arc magique elfique, une armure de cuir à l’archer et un carquois remplis de flèche empoisonné. Au voleur il donna une armure courte ainsi qu’une épée courte de détection du mal. A Vanguar il donna des fioles de soins. A Tyrael il donna un bouclier d’une beauté et d’une grandeur incroyable, ce bouclier était en argent, il résistait à toute sorte d’attaque magique. Et enfin il donna à Almèche une cape de protection de mage, pour Lunetir il était impossible que l’enfant prodige se batte d’ailleurs il avait raison.



    Le groupe pensait qu’il commencerait par trouver le morceau qui se trouvait sur se plan mais Tyrael du leur expliqua une chose :

    « Se plan et à double côté, il y a celui là avec toutes ses créatures dont la vie et très agréable et de l’autre côté ou la vie n’est qu’enfer. C’est pour cela que c’est le plan de la neutralité car le mal et le bien ce valent, mais ne ce côtoient pas. Mais pour atteindre l’autre coté il faut faire le tour en passant par tout les plans et arrivé au dernier il faut emprunter un portail incorporé dans la roche. »

    Vanguar répondit :

    « Je ne savais même pas qu’un autre coté existait, et moi qui croyais tous savoir, je me trompais. Bon allons donc vers le plan le plus proche. »

    Vanguar fit une incantation et un portail apparut le groupe passa le portail et c’est à partir de ce moment que les choses allaient ce compliquer.


    <span style=\'color:gray\'>Excusez mon absence mais j’étais débordé. Donc voila le chapitre 1, j’attend vos remarque. Je vais me mettre au chapitre 2 que je posterais dès que je l’aurais fini. Je pense à chaque fois reposter les chapitres avec les modifications que vous m’avez proposés puis plus tard, poster dans un nouveau poste la version finale entièrement revue.
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  14. #14
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Je m’excuse pour le flood mais je voulais absolument distinguer cette réponse du chapitre 1.

    Je tiens à remercier :
    Filamp ; Tock ; Eomer.

    @Eomer : Je trouve que « précautionneusement » fait très lourd à lire mais l’idée et bonne et je m’en suis inspirée.

    Je tiens aussi à signalée que grâce à la lecture d’un livre j’ai compris que mon style n’était pas terrible. Je tiens aussi à signaler que le chapitre 1 n’a pas eu de modification de puis cette œuvre qui pour moi fut un déclic. Pour vous montrer un exemple de modification je vais vous mettre une comparaison. Si vous trouvez que ce passage ne va pas faites le moi savoir.

    Version 1 :
    Dans ce décor féerique se trouvait un homme ailé, il portait une armure et une arme blanche et dans ses bras un bébé.

    Nouvelle version :
    Dans ce décor féerique se trouvait un homme ailé dont la présence apaisait tout l’environnement qui l’entourait, il mesurait environ deux mettre, son visage n’était que bonté et amour, il n’avait aucune cicatrice en fait son visage était parfait comme si c’était la beauté même. Sa carrure imposante et surprenante poussait le regard à ce fixer sur lui, si la perfection existait, le nom de cette individu serait son synonyme. Il était revêtu d’une armure et il possédait à ses cotés une épée dont la lame était blanche et illuminante de mille feux et dans ses bras protecteur un bébé dont la description aurait était impossible à faire tellement que le guerrier essayait de le protégeait, Vanguar se demanda de quoi il pouvait avoir peur dans un environnement aussi parfait que celui-ci.

    Comme vous pourrez le constater j’ai ajoutée la description des personnages car j’ai remarqué que les description qui son très importante, était inexistante dans mon histoire.

    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  15. #15
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Encore une fois excusais moi pour le flood.

    Je tiens à signaler que je n’ai pas abandonné mon projet d’écriture tout au contraire. J’espère que cette nouvelle en rassure certain d’entre vous.

    En fait en me relisant j’ai constaté que le style de cette chronique n’était pas présent, on aurait même pus croire qu’elle était sans car assez monotone. De se fait j’ai décidé de remanier absolument tout le texte mais bien sur en gardant l’histoire. Donc je vous demanderez d’être un peux patient avant l’arrivé de la nouvelle version. Je verrais donc pour écrire ma chronique dans un autre sujet pour éviter toutes confusions mais je verrais cela en temps voulu avec un modérateur.

    En espérant que vous serez toujours présent pour me lire.

    Cordialement votre serviteur, Shreck.
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

Discussions similaires

  1. [D&D]Les modifications pour jouer un enfant
    Par Morgul dans le forum L'antre du rôliste
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/12/2005, 18h59
  2. Si vous étiez Enfant d'une Divinité...
    Par Bardamu dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 53
    Dernier message: 29/06/2005, 21h28
  3. L'Enfant-Etoile
    Par Roborune dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/03/2005, 00h08
  4. Les pouvoirs de l'enfant de Bhaal
    Par Selphira dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/07/2004, 19h57
  5. Quête de l'enfant de Lancevent
    Par Tchigi dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/11/2003, 21h37

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230