Page 1 sur 15 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 447

Discussion: [Bâtiment] La taverne de la Taie Dorée

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348

    [Bâtiment] La taverne de la Taie Dorée

    Taverne de la Taie Dorée

    Cette taverne mal fréquentée bénéficie de sa position privilégiée au pied même des remparts de Manost: c'est la première auberge que le voyageur fourbu pourra trouver sur son chemin, après avoir passé les portes.

    Elle est d'apparence assez cossue : ouverte sur l'extérieur au rez-de-chaussée, elle bénéficie d'une bonne dizaine de tables en terrasses, d'un bar bien fourni et de chambres agréables. Pour un léger supplément, il doit même être possible de faire monter la serveuse...

    Ici, l'expérience l'a prouvée, pourvu qu'on paie, nul ne pose de questions : un druide noir peut y rencontrer un membre des Phalanges pourpres pour une transaction frauduleuse sans être inquiété, de petits sachets de poudre blanche passeront de main en main sans troubler quiconque, et l'arrière-salle pourra être louée par une secte démente, si elle y met le prix. Il est déjà arrivé aussi que l'on tente d'assassiner à l'étage ou qu'un cadavre dégoutte de sang devant la porte sans que personne ne s'en soucie.

    Vous l'aurez compris, la Taie Dorée n'est pas un endroit sûr, mais c'est une auberge toute indiquée pour les individus ne souhaitant guère claironner leur présence en ville.

    Sa tenancière est une virago désagréable qu'il vaut mieux ne pas avoir pour ennemie. Cela étant, sa cuisine est tout à fait acceptable, et pour un prix raisonnable, on vous servira ici comme ailleurs, des plats de viande ou de légumes, des soupes et toutes sortes d'alcool plus ou moins forts.




    Quête : Abandon...


    En provenance de la prison de Manost.

    La courte incarcération de Saiko et de Calawen s'était révélée plus utile que génante, en fin de compte, puisqu'ils y avaient appris le passage de Elza, la jeune femme qu'il recherchaient.

    Celle-ci avait été libéré, de force soi dit en passant, sous caution, caution payée par un étrange personnage portant une robe de mage. D'après le garde, il y avait des chances que ce personnage réside dans une des tavernes de la ville. Or de tavernes, Manost n'en comptait que deux : la Taie Dorée ainsi que le Loyal Paladin. Ils avaient choisi d'aller enquêter à la première, non pas qu'ils aient de raison particulière, mais le rôdeur était curieux de connaître cet établissement qu'il ne connaissait pas.

    La Taie Dorée. Le nom était éloquent, et le rôdeur s'était imaginé une taverne pleine de velours, de tentures, de lustres et de fauteuils confortables. Au lieu de cela, l'air à l'intérieur était devenu opaque et toxique d'une horrible odeur et fumée de pipe, sans compter les relents et le gras des cuisines. Dans la salle commune régnaient les voix fortes et rauques. L'endroit était sale, répugnant et apparemment rempli des individus les moins fréquentables de la ville.

    L'homme panthère s'approcha du comptoir, et avant même poser sa question, fit sonner trois pièces d'or sur le bois de chêne usé par les couteaux. Le tavernier se pencha sur le comptoir et approcha son oreille cireuse pour offrir une intimité limitée au rôdeur.


    - Tavernier... Dis moi tout ce que tu sais sur un homme portant une robe de mage, accompagné d'une jeune femme récalcitrante, et ces trois pièces seront bientôt accompagnées de leurs soeurs jumelles.
    Dernière modification par Lothringen ; 26/08/2008 à 14h56. Motif: nécessité d'introduire la description de la taverne
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  2. #2
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    "Et d'abord, c'est pas tavernier mais tavernière. Et si tu veux mon avis, tu veux un renseignement, il va falloir allonger la monnaie mon coco"

    La voix venait de derrière le comptoir. On lui parlait sur un ton peu engageant. Une femme sans âge se trouvait derrière le comptoir. A coté d'elle, deux grands hommes regardaient l'ensorceleuse et le rôdeur d'un oeil mauvais.


    "Tu sais, la grande Catherina a de la mémoire. Elle voit passer beaucoup de monde. Mais donne lui quelques piécettes et la mémoire devrait lui revenir. Petit à petit ..."

    Elle tendit la main.

    "Alors, tu me demandais si je n'avais pas vu un homme. Il y en a beaucoup tu sais ..."
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Abandon

    (HRP = j'ai édité car Arkseth m'a informé qu'Elza était rousse)

    Le rôdeur s'était trompé de personne apparemment. Peu importait, puisque la bonne se trouvait juste derrière et s'était manifestée d'elle même. Apparemment, elle était bien accompagnée, ce qui signifiait qu'elle était probablement habituée aux rixes dans cette taverne.

    C'était facile, Catherina voulait de l'argent, Saiko n'en voulait pas. Seulement il n'en avait pas beaucoup.

    La personne que Saiko avait pris pour le tavernier s'écarta pour les laisser discuter tranquillement.


    - Voici les jumelles dont j'avais parlé.

    A l'acte, il joignit trois nouvelles pièces. Il creusa sa mémoire pour se rappeler les traits de la jeune femme.

    - L'homme que je cherche porte une robe de mage, et est accompagnée d'une jeune femme nommée Elza qui ne devrait pas à priori être heureuse d'être avec lui. Elle est rousse, à les yeux verts aussi, plutot jolie... Quand à l'homme je ne sais rien de lui à part ce que je vous ai dit. C'est là que vous intervenez, normalement.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  4. #4
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    "Une rousse, mais il y en a beaucoup mon petit. Quant aux mages, y en a autant que des roux. Je te parie qu'il y a aussi des mages roux autant que des roux mages. Hé mais rigole, c'est de l'humour. Non, ce que je veux te dire par là, c'est ce que je me demande ce que tu lui voudrais à ton bonhomme. Je ne veux pas de règlements de compte ici. Pas dans ma taverne. Ici, on est propre sur soi et on n'embête personne. C'est pas comme au Loyal Paladin vois tu ? Alors, si tu veux aller le voir, il va falloir me trouver le bon argument. Si ça se trouve, il m'a payé aussi pour être au calme …"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    Plus de doute maintenant sur la présence ou non du mage, puisque c'est comme ça qu'il le désignerait, dans la taverne de la Taie Dorée. La tavernière avait tout juste divulgué l'information comme quoi elle savait où il se trouvait, mais sans rien de plus. Voulait-elle plus d'argent ? Le rôdeur ne le pensa pas. A son avis la taverniere ne voulait rien d'autre que des garanties de calme et de tranquillité pour sa taverne.

    Le rôdeur opta pour la coopération. Il se trouvait dans sa taverne, il devrait se plier à ses règles.


    - Madame, je suis Saiko, rôdeur et tenancier de la forge de Manost. Voici Calawen, ensorceleuse de profession et gérante de la constellation des arcanes. Elle et moi sommes mandatés par le clergé de Helm pour retrouver cette femme rousse dont je vous ai parlé. Nous ne désirons manifester aucune hostilité ni ne désirons aucun problème dans votre établissement.

    Ca, c'était le chapitre pour la réassurer.

    - Cette femme à un petit frère, qui dépérit depuis qu'il se trouve éloignée d'elle. Aidez nous à la libérer de cet homme qui la retient prisonnière, c'est pour la bonne cause. Aidez-nous, et tout se passera sans aucun accroc. Le clergé saura vous en être reconnaissant.

    Ca, c'était le chapitre pour la convaincre. Il espera que ce piteux argumentaire ferait appel tout de même à son côté maternel, à son côté bon. Si cela ne marchait pas alors peut-être il tenterait de la soudoyer encore.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    La femme eût un éclat de rire.

    "Mais tu me prends pour qui mon minou ? Pour une prêtresse chaste et pure aimant aider autrui ? Mais ouvre un peu les yeux. Tu vois où tu es ? A la Taie Dorée. Tu comprends ce que ça veut dire ? J'ai tout ce qu'il me faut ici. Mes hommes, mes clients, mes filles, mon lotus noir, mon alcool quotidien. Et tu crois toi, que tu vas arriver à me faire craquer avec ta petite morale à trois sous ? Des gamins qui dépérissent où qu'on abandonne, il y en a plein les rues. Même, il n'y a que ça. J'ai grandi dans la rue figure toi. Ton petit gars se débrouillera bien tout seul. Si ça ne te va pas, tu n'as qu'à aller voir les prêtres. Ils l'adopteront. Il grandira tant bien que mal ton petit gars. Et même, pourquoi tu ne l'adopterais pas ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quete : Abandon

    (HRP = Lol, j'adore tous les surnoms qu'on me donne. "Mon minou". Pas mal pas mal )

    Le rôdeur sentit la colère gonfler en lui. Il la retint du mieux qu'il put. En face de lui se trouvait le genre de personne que Saïko allait peu à peu apprendre à mépriser. Une femme n'agissant que pour son propre interêt.

    Il avait envie de dire :


    - Ecoute moi bien la vieille. Peu importe le pourquoi et le comment, je veux retrouver cette femme le plus rapidement possible, compris ? Alors, ou tu m'annonces directement la somme d'argent qui te fera remuer la langue, et elle aura interêt à pas être conséquente si tu veux rester en bonne santé, ou alors je casse tout. Et tu feras bien de garder tes deux molosses bien sages, ou tu devras bientôt chercher de nouveaux employés.

    Mais vous l'aurez compris, il ne le dit pas. Il se trouvait dans un micro royaume, et la reine de ce micro-royaume n'était pas du genre bienfaitrice. Il lui faudrait se prouver d'un interêt minimal pour obtenir ce qu'il recherchait. Il ne roulait pas sur l'or, il lui faudrait donc trouver autre chose.

    - Puisque votre fibre solidaire est partie en congé, il y a peut-être un service que nous pouvons vous rendre. Un service prêté contre un rendu, ça vous interesse ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    "Hum .. C'est si gentiment proposé que je ne peux qu'accepter ... Hé bien, vois tu ... J'ai comme qui dirait quelques soucis avec le guet à Manost. Ils commencent à se douter que je trimballe du Lotus Noir. Ils ont dans l'idée de me coincer quand j'irai rendre visite à mes fournisseurs. Alors tu vois, ce que j'aimerais, c'est que toi et ta copine, vous alliez au marché ce soir et que ce soit toi qui fasses le voyage d'ici à la bas pour me rapporter ma marchandise. Si j'ai mes doses, je parlerai. Sinon, hé bien, tu pourras lui dire adieu à ta belle rousse, c'est moi qui te le dis"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    Le rôdeur se retourna pour s'adresser à voix basse à Calawen. Il avait personnellement déjà accepté la proposition de la tavernière, mais restait à convaincre Calawen qu'il s'agissait de la meilleure chose à faire.

    - Qu'en penses-tu ? Le Guet de Manost ne nous connait pas, nous serons hors de soupçons.

    En attendant qu'elle réponde, il commença déjà à réfléchir à stratagèmes et combines pour satisfaire la demande de la tenancière.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  10. #10
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Abandon...

    Calawen qui avait écouté la conversation sans mot dire, fut bien aise de pouvoir enfin ouvrir la bouche.

    - Je sais qu'ils ne nous connaissent pas, mais c'est tout de même une affaire risquée ! Fricoter avec ces gens qui trimballe du Lotus Noir... Beurk.

    Elle réprima un frisson de dégoût puis continua son discours.

    - Néanmoins nous avons toujours l'option d'aller à l'autre taverne, si cela ne nous apporte rien. Allons-y donc, et nous verrons bien à quoi cela nous mène.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  11. #11
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    "Bon alors, mes cocos. L'heure tourne et je n'ai pas tout mon temps. Alors, soit vous me dites oui et je vous donne l'endroit du rendez vous. Soit vous me dites non et vous pouvez aller voir ailleurs si j'y suis. Mais en tout cas, ne restez pas plantés à jacasser dans votre coin. Vous gênez mes clients ..."

    La tenancière de la Taie Dorée était on ne peut moins aimable ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #12
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon

    Le rôdeur avait eu envie de dire : * tu vas la fermer ta grande bouche, qu'on puisse discuter tranquillement ?*, mais on l'aura compris, il lui fallait faire preuve de diplomatie. Il lui faudrait aussi également convaincre Calawen. Il se tourna d'abord vers la tenancière.

    - Laissez moi au moins le temps d'en parler à mon associée, si ça ne vous dérange pas...

    Il se tourna ensuite vers Calawen, et la pris à part pour une conversation discrète

    - Je ne crois pas le mage qui ait enlevé Elza l'aurait ramené au Loyal, pour la simple et bonne raison que Titoeil la connait et tout simplement parceque le Loyal Paladin n'est pas un endroit pour ce genre de choses.

    Ensuite, la tavernière l'a dit, le mage l'a payé pour qu'elle se taise, ce qui prouve qu'il se trouve ici et pas ailleurs. A nous d'offrir plus pour rompre le serment précédent. Dis toi que cette cargaison de Lotus arrivera de toutes façons, si pour une fois la transaction peut permettre de réunir une famille, plutôt que de financers de vils soudards, l'occasion est trop belle...
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  13. #13
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Abandon...

    Après quelques instants de réfléxion, Calawen annonça la couleur.

    - Alors nous allons dire oui à sa proposition. Dis lui que nous acceptons. Je n'ai pas envie de dépenser un sou pour cette mijaurée, même si une somme conséquente pouvait lui délier la langue.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  14. #14
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    (HRP = On accepte, même si on sait qu'on va se faire fouiller puisque notre MJ est ce qu'elle est (non j'ai pas dit sadique :rigoler: ))

    Le rôdeur se retourna donc vers la tavernière, qui avait de toutes façons compris qu'elle s'était trouvée deux nouveaux complices.

    - Ca se trouve où du Lotus Noir ? Donne nous l'argent et on s'occupe de ta basse besogne.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  15. #15
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    "Hé bien mon petit chat, on voit bien que vous ne connaissez pas les dessous de Manost. Tout le monde ou presque sait qu'on en vend sur le marché quand tous les autres ont leurs portes et leurs fenêtres bien fermées. A minuit si tu préfères. Le jour, c'est un vendeur de sucreries. La nuit, il propose bien d'autres plaisirs ... Alors, ça roule ?"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  16. #16
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    Dans le crâne du rôdeur se mélangeaient déjà les ingrédients du plat froid que lui servirait le rôdeur. Il avait conscience qu'il était hors de question d'essayer de la lui faire à l'envers avant qu'il n'ait obtenu au moins un minimum de renseignements.

    - Bien, vous serez livrée à domicile.

    La tavernière claqua des doigts et l'un des deux gorille glissa sa main à l'intérieur de sa tunique. Il en ressortit une petite bourse et la tendit au rodeur qui l'ouvrit pour en observer le contenu. Alors qu'il s'était attendu à quelques pièces d'or, c'étaient de véritables pierres précieuses qui s'entrechoquaient de le petit sac. Une vraie fortune. La tavernière le mit en garde.

    - Je peux te le dire puisque tu es mon nouvel associé... Cette taverne est un endroit réputé pour de nombreuses choses que l'on trouve difficilement ailleurs. Le Lotus Noir en fait partie, la demande est forte puisque cela fait plusieurs jours que je cherche un nouvel intermédiaire. Il te faudra au moins ça pour payer le vendeur.

    Le rodeur hocha la tête, ne sachant exactement à combien estimer le trésor qu'il tenait dans ses mains. En plus du poids réel s'ajoutait le poids symbolique de la richesse et du danger que ceci représentait pour lui, de la proie qu'il était soudainement devenu.

    - Ecoutez-moi bien tous les deux : si jamais vous tentez quoi que ce soit, comme par exemple au hasard, vous échapper avec l'argent. Ne vous faites pas d'illusions. On vous observera à tout instant. On ne peux pas m'échapper.

    Les deux compagnons frissonèrent, malgré le fait qu'ils n'avaient aucune intention de se faire la malle avec le butin. Le rodeur parcequ'il n'aurait pas su quoi en faire, et Calawen parcequ'elle était bien trop honnete pour se transformer en receleuse.

    Ils hocherent la tete d'un air entendu, et ils quittèrent la taverne et prenant la direction du
    marché
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  17. #17
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    En revenant de chez le marionettiste

    Saïko et Calawen rentrèrent ensembles dans la taverne de la taie dorée, d'un air nerveux et pressé. Ils accoururent au comptoir de la taverne où la tavernière affichait déjà un maigre sourire de satisfaction.

    Le rodeur s'effondra avec sa besace sur le comptoir. Ce n'étaient que de petits sachets ridicules mais le poids de la culpabilité alourdissait beaucoup plus le sac. Il s'appreta à en déverser le contenu sur le bar quand l'un des deux sbires le retint par l'épaule.


    "- Ca va pas non ? Pas ici. Suivez nous."

    Tout le petit monde se déplaça dans une antichambre dont l'entrée était dissimulée par une tenture. Sur une sobre table se trouvait une sobre balance. La tavernière intima au rodeur de s'executer.

    Alors qu'il versait toutes ses herbes en vrac sur la table. Il réfléchit au fait qu'il n'avait pensé à aucune garantie. Il aurait pu garder une partie des sachets à l'extérieur, au cas où la tavernière décide de ne pas délier sa langue.


    - Voilà, dix sachets. On les a eu de chez le marionettiste. A mon avis le confiseur n'est pas près de détruire les dents des enfants du quartier avant un bon petit moment : vous aviez raison à propos des hommes du guet, ils nous sont tombés dessus au moment ou le confiseur allait nous servir. Heureusement on a un peu joué la comédie et ils nous ont laissé filer.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  18. #18
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    La tenancière de la taverne empoigna les sachets d'une main avide avant de les ranger quelque part sous son comptoir.

    "Hé bien mon petit tigre, on dirait bien que tu as accompli ta mission. Maintenant, je vais te dire ce que tu recherches. Ton mage et la jeune fille sont au deuxième étage, à la chambre 16. A mon avis, ils doivent être fort bien occupés ..."

    Et elle eût un petit sourire qui en disait long ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #19
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    Elle eut un sourire qui en disait long, et qu'ils ne devaient pas l'être à la réaction. Le rôdeur partit d'un air précipité, le rire narquois de Catherina disparaissant un peu plus à chaque nouveau couloir. Il arriva à la porte n°16 du deuxième étage, et s'apprete à donner un grand coup d'épaule. Au lieu de ça, il jugea au dernier moment qu'il serait peut-être plus judicieux de faire marcher la ruse.

    - Calawen, essaie de te faire passer pour la femme de chambre. Dès qu'il ouvre la porte. On fonce à l'intérieur.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  20. #20
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Abandon...

    C'était une ruse ingénieuse. Calawen commençait à apprécier la compagnie du rôdeur, car il avait toujours de bonnes idées et était capable de les sortir des situations désagréables sans trop de dégâts.

    - Bien, comme tu voudras.

    Elle leva le bras et toqua contre la porte.

    - C'est la femme de chambre. Avez-vous besoin de quelque chose ? Vos draps ont-ils besoin d'être changés ?

    Il y eu du bruit derrière la porte; l'ensorceleuse se tourna vers Saïko, pas très rassurée au sujet de ce qui pourrait se passer ensuite.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  21. #21
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    La porte s'ouvrit. A l'intérieur de la pièce, une jeune femme rousse était étendue sur un lit, attachée, un baîllon sur la bouche. A première vue, elle était mal en point. La pièce était remplie d'énergie magique. Visiblement, un mage assez puissant avait fait quelque usage de ses sorts.

    Par contre, nulle trace de l'homme dans la pièce. La voie était donc libre ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  22. #22
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    Le danger à nouveau, omniprésent. La voie paraissait peut-être libre, mais les souvenirs horribles de la descente dans les caves du Loyal avaient appris à Saïko une bonne leçon, qu'ils ne fallait pas se fier aux apparences.

    Il pensa un instant à réutiliser le même stratagème que lors de cette descente, et commença à fouiller sa besace à la recherche de billes qu'il pourrait jeter dans la chambre. Puis il se ravisa, conscient du fait que cela pourrait achever définitivement Elza, qui les regardait d'un air calme mais implorant.


    - Calawen, à toi de jouer, tu t'y connais beaucoup mieux que moi en magie. Connais-tu un moyen de désactiver les éventuels pièges magiques qui enveloppent cette pièce ?

    Il se retourna pour surveiller leurs arrières. Peut-être la mage était à l'extérieur, prêt à leur bondir dessus s'ils étaient trop concentrés sur l'intérieur. Peut-être que cette pièce était un piège à souris géant.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  23. #23
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Abandon...

    Calawen ne parla pas et se contenta de jeter un sort. Il fallait d'abord déterminer si la chambre était piégée avant de désactiver un éventuel piège.

    Calawen -> Détection de la magie -> La chambre.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  24. #24
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    Au moment où elle était en train d'incanter, Calawen entendit Elza essayer de crier à travers son baillon. Quelques secondes plus tard, elle comprit pourquoi. Deux projectiles magiques l'atteignirent à l'épaule.

    Juste à coté d'elle, un homme vêtu d'une robe rouge venait de se matérialiser. De toute évidence, ils étaient attendus ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  25. #25
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    De la magie... Le rôdeur faisait face à une force totalement inconnue. En temps normaux, tout être vivant fuirait face à l'inconnu, c'était le principe de l'instinct de survie naturel. Mais là, le mage ne les laisserait pas filer comme ça, et leur objectif était justement de l'envoyer dans l'autre monde pour récupérer Elza. La réponse la plus appropriée était alors l'attaque. Le rôdeur donnerait tout ce qu'il avait.

    Saïko Grâce Féline Saïko

    Il se jeta sur le mage, lacérant l'air dans un large mouvement latéral de ses griffes.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    Le mage avait profité du laps de temps qu'avait mis Saiko pour se jeter une grâce féline pour faire apparaître des images miroir autour de lui. Il évita donc sans mal l'assaut de l'homme panthère auquel il envoya un bon coup de bâton qui le projeta à l'autre bout de la pièce.

    Il se remit ensuite à incanter.


    mage ==> projectiles magiques ==> Saiko
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  27. #27
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Quête : Abandon...

    Alors comme ça le mage voulait jouer à cache-cache ? Et bien soit, Calawen jouerait à son petit jeu.

    Calawen -> Projectiles magiques -> Images miroir

    Elle envoya trois projectiles magiques qui frappèrent chacun une image. Voilà un jeu amusant.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  28. #28
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon...

    Le rôdeur en bondissant avait réalisé qu'il n'y avait plus qu'un seul mage rouge, mais plusieurs. L'élan qu'il avait pris ne lui permettait pas de modifier sa trajectoire. Il fonça devant l'une des images, et celle-ci n'eut aucune consistance matérielle lors du supposé contact. Déséquilibré, il n'eut que le temps de voir apparaître un baton le frapper violemment au torse. Assez violent pour envoyer valser le rodeur à l'autre bout de la pièce.

    Alors qu'il se retourna lourdement sur le sol, il vit plusieurs lumières rouges foncer sur lui. Il savait qu'il ne pourrait rien faire pour les éviter, et puisque il y avait plusieurs mages, autant ne pas s'user les bras sur des fantômes, mais imiter Calawen, qui usait maintenant de la magie, pour attaquer à distance.

    Le rôdeur dégaina sa fronde +1, appelée Marblow, et porta son autre main qui saisirent plusieurs billes (+1 aussi ).


    Fronde : marblow
    Dégats : 1d4+1d4 perforants +1
    Billes : +1
    Dextérité : 16
    Dons : Tir Rapide et Feu Nourri


    Il essaya de toucher la cible la plus près du lit d'Elza, pensant que c'était probablement l'original de cette mascarade.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  29. #29
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 606
    Quête : abandon

    Les billes de Saiko et les projectiles de Calawen étaient venus à bout des images miroirs du mage. Celui-ci, n'ayant plus le temps d'incanter à nouveau se saisit de son bâton qu'il brandit d'une main ferme. Et, même s'il était mage, il semblait avoir une bonne constitution physique et maîtriser les arts martiaux.

    Saiko et Calawen n'avaient qu'à bien se tenir ...
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  30. #30
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quête : Abandon

    Aah, bien ! Le mage en avait fini avec ses tours de passe-passe. Il était temps de faire place au combat de mélée pur et dur. Le rôdeur était toujours sous le coup de grâce féline (bonus de +4 à la dextérité), ce qui rendait ses mouvement plus grâcieux, plus agile, et ce qui lui permettrait peut-être de mieux esquiver les coups de bâton de son adversaire.

    Celui-ci se trouvait toujours à petite distance, et le rôdeur choisit de l'attaquer encore de sa fronde, le lardant de billes, pour ensuite bondir au contact et se servir de ses griffes.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

Page 1 sur 15 12311 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La Taverne de la Gorgée d'Orge
    Par Beorn Devir dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 535
    Dernier message: 06/08/2014, 11h27
  2. [Bâtiment] Taverne du chat-pitre
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 29
    Dernier message: 02/12/2008, 11h29
  3. [Commerce] A la Fibule Dorée
    Par Jan Foudreroche dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 58
    Dernier message: 31/05/2007, 22h10
  4. [Commerce] La Taverne de la taie dorée
    Par Sire de la Canne dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 128
    Dernier message: 16/11/2006, 23h36
  5. [Bâtiment] La Taverne des Bas-Quartiers
    Par Walar dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 153
    Dernier message: 30/01/2005, 00h18

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231