Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: [DOC] Le cauchemar de Darwin

  1. #1
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    5 029

    [DOC] Le cauchemar de Darwin

    Je suis étonné de n'avoir trouvé aucun sujet sur ce film (ou alors j'ai mal cherché).
    Voici une petite présentation pour celles et ceux qui ne connaissent pas (doit pas y en avoir beaucoup) :




    Date de sortie: mars 2005
    Réalisateur: Hubert Sauper
    Autrichien, belge, français
    Genre : documentaire
    Durée: 1h47

    Synopsis
    Les rives du plus grand lac tropical du monde, considéré comme le berceau de l'humanité, sont aujourd'hui le théâtre du pire cauchemar de la mondialisation.
    En Tanzanie, dans les années 60, la Perche du Nil, un prédateur vorace, fut introduite dans le lac Victoria à titre d'expérience scientifique. Depuis, pratiquement toutes les populations de poissons indigènes ont été décimées. De cette catastrophe écologique est née une industrie fructueuse, puisque la chair blanche de l'énorme poisson est exportée avec succès dans tout l'hémisphère nord.
    Pêcheurs, politiciens, pilotes russes, industriels et commissaires européens y sont les acteurs d'un drame qui dépasse les frontières du pays africain. Dans le ciel, en effet, d'immenses avions-cargos de l'ex-URSS forment un ballet incessant au-dessus du lac, ouvrant ainsi la porte à un tout autre commerce vers le sud : celui des armes.

    -----

    Je crois que la pire scène du film est le moment où l'un des responsables européens indique lors d'une réunion que tout va bien, tout est propre, l'infrastructure pour récolter le poisson autour du lac correspond aux normes européennes... l'image suivante montre des enfants tanzaniens, fils de pêcheurs, se battant pour une poignée de riz qu'ils s'arrachent comme des charognards d'une unique marmite.

    A voir absolument si vous ne connaissez pas.
    "Gnorish vor kladden imtach, haddick vor lotten, an zamock vor nuamsch !"

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages
    2 059
    Ce film est un des meilleurs documentaires qui n'ait jamais été fait. Il résume la mondialisation et la destruction des espèces pour des profits financiers immédiats de manière spectaculaire.
    J'ai souvent l'image des enfants autour du lac Victoria qui se tuent à petits feux en sniffant de... j'allais dire de la colle, mais ç'en est même pas, et la prostituée qui chante l'hymne de la Tanzanie sur les genoux du gros aviateur européen, et qui, quand on l'interroge à part, dit qu'elle aurait bien aimé faire des études d'anglais. Un film tragique mais réaliste sur l'impasse où fonce notre modèle de développement. Comme disait le réalisateur, j'ai fait ce film sur les rives du lac Victoria, mais j'aurais pu le faire à peu près n'importe où.
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232