Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Discussion: Synopsys de l'histoire (SPOILER !)

  1. #1
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Bon, j'avais écrit cette histoire sans aucun scenario en tête, simplement au fil de la plume. Au fur et à mesure, j'ai commencé à entrevoir un canevas, mais qui n'a jamais été très clair. Par conséquent, l'histoire était pleine d'incohérences, d'incompréhensions, de pistes non exploitées et de complots qui tournaient en rond.

    Voici donc pour la première fois le synopsys de l'histoire telle que j'ai l'intention de la revamper. Normalement, tout est fluide et cohérent.

    J'attends vos commentaires, c'est TRES important, puisque je vous livre un peu les fondations du livre, là. Si jamais vous voyez des problèmes, n'hésitez pas à les faire remarquer, car sinon ils seront dans la version finale.

    Merci beaucoup à Sahmaz pour le travail de commentaire exhaustif qu'il/elle a fait, merci à Calaquendi pour ses observations, et merci à tous les autres lecteurs pour leurs remarques au fil du texte

    PS: si vous n'avez pas lu l'histoire, ne lisez pas le synopsys, ça vous gâcherait tout le plaisir....


    --------------------------------------------------------------

    Rekk, comme de nombreux esclaves et prisonniers de guerre, a commencé à se battre dans l'arène à 14 ans. Après cinq années passées dans l'arène, il est devenu un héros pour la foule. Le roi lui donne un grade dans l'armée, où il réalise des exploits, mais se fait connaître pour sa brutalité et sa cruauté. Il écrase impitoyablement les koushites et rase leurs villages, puis brise deux armées rebelles lors de la guerre civile. Parallèlement, Rekk tombe amoureux, de manière aussi exclusive que tout ce qu'il fait, d'une courtisane du palais. Personne ne sait si elle partageait ses sentiments, ou si on lui a demandé de feindre l'amour pour bénéficier d'un levier sur Rekk, mais toujours est-il qu'ils se marient. Rekk n'a que 22 ans.

    En récompense de ses bons et loyaux services, il est nommé Capitaine de la Garde de Musheim, chargé de rétablir l'ordre. Brutalement efficace, il ramène le calme, mais au prix de tueries et de massacres sans précédents. Musheim est saignée à blanc. Sous la pression populaire, le roi décide de leur donner un nouveau héros: Gundron, vaillant et beau seigneur, défie Rekk en duel et gagne – non sans perdre un oeil. Evidemment, le combat a été arrangé à l'avance par une pression "discrète" sur sa femme. Le roi, qui répugne à se débarasser d'un outil aussi efficace, envoie Rekk, que tout le monde croit mort, en exil dans le nord pour essayer de ramener le calme et diminuer les invasions barbares.

    Le roi garde la femme de Rekk sous surveillance à Musheim comme garantie de sa bonne conduite, mais lui permet de la voir quand il veut. Pour éviter à sa femme une vie de fugitif, Rekk s'y résigne. Un mois par an, il partage son existence. Treize ans se passent ainsi, jusqu'à ce que sa femme tombe enceinte et accouche d'une petite fille, Deria. Quelques années plus tard, la courtisane tombe malade et meurt, ne laissant à Rekk que son enfant. C'est désormais elle que le roi tiendra à l'œil pour assurer l'obéissance du guerrier. En contrepartie, il lui permet de s'élever socialement, de ne jamais manquer de rien, et d'avoir les meilleurs professeurs. Lorsqu'elle a seize ans, elle est inscrite à la prestigieuse académie de Musheim.

    Deria se lie d'amitié avec deux autres jeunes gens à l'Académie: Malek et Shareen. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que plusieurs personnes connaissent le secret de sa naissance, et souhaitent en tirer parti. En particulier, Gundron.

    Gundron est devenu capitaine de la garde après avoir "vaincu" Rekk dans le duel arrangé, mais reste quelqu'un de très amer en raison de la perte de son œil qui l'a défiguré. Il n'a pas évolué depuis, restant capitaine de la garde, et ça le frustre énormément. Il est plein de haine envers de nombreuses personnes:
     Rekk, qui est la cause de sa blessure.
     Semos, le maître de l'Académie, qui est tout ce qu'il était autrefois, et qui lui a volé sa gloire dans le fameux duel truqué.
     L'Empereur, qui a protégé Rekk malgré la colère de Gundron à la perte de son œil
     Mandonius, qui est devenu Gouverneur à sa place

    En manipulant le prince Theorocle pour que celui-ci tue Deria, il s'assure que Rekk reviendra pour se venger de Semos (qui n'a pas su la protéger) et du prince (qui a commis l'acte). Il sait que le roi couvrira son fils, et donc que Rekk finira par se trouver en opposition totale avec le souverain. De plus, en tuant la fille de Rekk, il se venge de manière odieuse de son ancien ennemi.

    Le plan se passe donc comme prévu, et Deria est assassinée. Furieux d'avoir perdu son moyen de pression sur Rekk, le roi cherche à étouffer l'affaire. Semos ne demande que ça, paniqué par les récits de Gundron sur la cruauté de Rekk. Il envoie des assassins dans le nord pour tuer Rekk avant que celui-ci n'apprenne la mort de sa fille, et tout aurait bien pu se passer…

    … si Malek et Shareen n'avaient pas décidé de prendre les choses en main en se rendant eux-mêmes dans le nord pour voir le père de Deria (qui vient de déjouer la tentative d'assassinat). Ils le mettent au courant, celui-ci est furieux et part vers Musheim, accompagné des deux jeunes gens.

    Paniqué par l'échec de sa tentative, Semos fait diffuser des avis de recherche avec le portrait de Malek et Shareen, et des brigands les attaquent sur le trajet du retour. Rekk s'en débarasse sans peine. Parallèlement, deux chasseurs plus dangereux, Eleon et Comeral, se lancent sur leurs traces.

    Arrivés à Musheim, Rekk décide de passer incognito pour un moment. Ils louent une chambre dans une auberge, puis il décide d'aller voir ses anciens contacts (dont Dani) pour commencer son enquête. Gundron, grâce à sa position de capitaine de la garde, découvre rapidement qu'il est en ville, et entreprend de trouver sa trace.

    Chez Dani, Eleon et Comeral tombent sur Rekk. Comeral le défie en duel alors qu'Eleon doit se débrouiller contre les deux jeunes gens + Dani. Finalement, Comeral meurt et Eleon fuit. Mais l'échauffourée a fait du bruit, et la garde arrive. Rekk prononce le nom de Mandonius, et se fait finalement amener devant le gouverneur.

    L'accueil est chaleureux, et Mandonius se montre compatissant. Normal: Mandonius a mené son enquête et sait que c'est le prince qui a tué la fille de Rekk. Il compte distiller petit à petit ses indices pour que Rekk finisse par tuer le Prince ou au moins essayer, ce qui permettrait à Mandonius de renforcer son pouvoir.

    Rekk est libéré et va voir le roi. Lui aussi, ne sachant pas qui a fait le coup, se montre compréhensif. Il a été lui-même en proie à de nombreux assassins et troubles ces derniers temps. Il demande à Rekk de se servir de son ancien réseau pour essayer de comprendre quels sont les opposants et régler ce genre de troubles… dans le sang si nécessaire. En échange, il offre à Rekk un sauf-conduit.

    Gundron explique au prince la situation, et parvient à le convaincre, en lui montrant le sauf-conduit, que le roi serait prêt à sacrifier son propre fils pour pouvoir garder l'appui de Rekk. Pour pouvoir survivre, le prince commence à réfléchir à un moyen de se débarasser de son père.

    Rekk mène son enquête et découvre des témoins troublants (menés par Mandonius) qui pointent vers le prince. Un peu plus tard, il décide de rendre une visite à Semos, qui se termine par le fameux duel et donc dans le sang. Rekk est emprisonné. Eleon fait une deuxième tentative sur sa vie, qui aurait pu réussir si Mandonius ne l'avait pas sorti de là.

    Le roi part à la chasse et se fait empoisonner par son fils. On découvre aussi l'ambassadeur koushite, G'Kaa, qui aura une grande importance dans la suite de l'histoire. Suite à cet empoisonnement, le roi dépérit et ses jours sont comptés.

    Le roi meurt, en présence de Rekk et du prince. Aussitôt, le prince bondit sur l'occasion et ordonne qu'on saisisse Rekk. La scène se transforme en carnage, et Rekk finit par se sacrifier pour permettre à Shareen et Malek de fuir. Il est emmené au donjon.

    Avec l'aide de Dani, les deux jeunes gens décident d'essayer de sauver Rekk, malgré la stupidité manifeste de la manœuvre. Ils passent à l'action, et se rendent aux geôles où ils trouvent l'ambassadeur Koushite, que le prince, fortement raciste, a jeté là. G'kaa choisit de les aider à trouver Rekk.

    Ils montent jusqu'au donjon, libèrent Rekk puis parviennent à s'enfuir. Rekk est désormais furieux. Il sait que le prince est désormais gardé en permanence, et sa vengeance contre le prince + Gundron l'obsède. Grâce à ses premières recherches sur les problèmes à Musheim, il connaît les conspirateurs et leur propose de les aider à renverser la dynastie. Traqués par Gundron, ceux-ci acceptent.

    Rekk revient à son château pour récupérer son armée de brigands et de pillards. En chemin, Eleon tente une dernière fois de le tuer, et finit par abattre Malek avant de mourir. Shareen, jusque là si sage, pète les plombs et devient aussi vengeresse que Rekk. Ils retournent à Bertholdton, et ramènentn l'armée à Musheim. Avec l'aide des conjurés et de Dani, les guerriers pénètrent dans le palais. Bataille épique. Gundron et le prince fuient, se font rattraper par Rekk et Shareen, duel homérique.

    La victoire ne faisait aucun doute, mais Shareen et Rekk se regardent, les yeux voilés. Le palais est pris d'assaut, les gens se déchirent dans les rues. La dynastie est tombée, et les différents seigneurs rassemblent leurs armées pour monter sur le trône. Les barbares du nord, qui ne rencontrent plus de résistance, se répandent dans le royaume. Les koushites, furieux de la mort de leur ambassadeur, brisent la paix et attaquent le sud. L'Empire est en train de s'effondrer.

    A cause d'un seul homme.
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  2. #2
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    67
    Tu l'as dit toi même au début de ton post : tout est fluide et cohérent. De très bonnes fondations
    Juste une petite remarque : à la fin de ton écrit tu nous dit que G'kaa est mort, mais il n'est pas précisé ni quand et comment au cours du synopsis (la dernière phrase le concernant étant :
    G'kaa choisit de les aider à trouver Rekk.
    Sinon, c'est du très bon, le synopsis est accrocheur et cohérent. Bonne continuation

  3. #3
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Je suis content de pouvoir lire ce synopsis (merci du cadeau) car il permet de mieux comprendre certaines choses.
    Je ferai 2 remarques : :notme2:
    - à côté du synopsis action, pourquoi ne ferais-tu pas un synopsis psychologie et relations entre les personnages ? Cela te permettrait de réfléchir à l'évolution de chacun, d'estimer et d'affiner la réaction et l'adaptation de chacun aux événements. Par exemple, si Shareen pète les plombs avec la mort de malek, c'est qu'elle a été mise sous pression de plus en plus grande. Elle assiste à de plus en plus de morts, et pourquoi pas, remise en question par les justifications de Rekk. Tu pourrais introduire un mouvement de balancier: Shareen dégoutée puis fascinée avant d'être ramenée à la raison par Malek et leur amour naissant avant de replonger et d'atteindre le fond de sa violence après la mort du jeune homme.
    Idem pour Malek, Laath, Dani, et... Rekk. C'est super d'avoir précisé son background. Mais ici, il faut affiner sa psychologie qui détermine celle de ses compagnons.
    Les 2 synopsis en parallèle te faciliteraient grandement la vie et te permettraient de mettre au point un récit riche, travaillé et cohérent. Car la cohérence ne dépend pas que du bon déroulement des actions, mais (tu as compris, c'est devenu un leitmotiv) dans la façon dont les personnages réagissent. Le lecteur doit pouvoir sentir, deviner, comprendre même intuitivement l'évolution des acteurs. Ce qui ne signifie pas que tu doives tout expliciter. Cela donnerait alors un récit plat et infantilisant pour le lecteur. Autant tu joues avec lui au niveau de l'intrigue, autant tu peux aussi jouer avec lui au niveau de l'évolution intérieure des acteurs. Voilà pour la 1ère remarque.
    - la 2e se joue en terme d'intrigue. Tout d'abord, pourquoi Rekk, à la mort de son épouse, a-t-il accepté de ne pas réagir à la mainmise du roi sur sa fille. Qu'est-ce qui a convaincu cet homme têtu qui poursuit sa vision des choses à se laisser ainsi faire ? Ce peut être un événement qui a remis ses conceptions en question. Le duel perdu contre Gundron suffirait-il à le briser ?


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  4. #4
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Oups! J'ai poussé sur Enter trop vite. Je continue point de vue intrigue. L'autre élément qui me chiffonne, c'est que dans cette version du synopsis, tu dualises un peu beaucoup les choses: Gundron devient le méchant à abattre qui est la cause de tout, et qui utilise le prince, être abject et faible (ce qui accroit son côté abject) pour parvenir à ses fins. De plus, cette intrigue trop claire risque de ne pas surprendre le lecteur.
    Par contre, l'idée selon laquelle Mandonius s'est laissé grisé par le pouvoir et, convaincu par les autres maisons complices, a fini par commettre l'irréparable en livrant Deria au prince est excellente ! Je peux comprendre que tu aies voulu simplifier les choses mais tu perds alors en audace.
    Que Mandonius utilise Rekk pour liquider le prince, que Gundron tente d'empêcher cela pour permettre au prince d'accéder au pouvoir avant de jeter les bases qui lui permettraient de monter ensuite en pouvoir et d'évacuer le jeune empereur, voilà une intrigue intéressante! C'était celle que tu avais imaginée au départ et ce serait vraiment vraiment dommage de l'abandonner. D'autant plus qu'elle permet de jeter un oeil critique sur la violence qui se déchaîne à la fin : Rekk tuant Gundron et Shareen l'empereur, en les accusant de tous les maux, alors qu'ils se gourent et qu'un des instigateurs est misérablement enchainé dans une des geoles du palais tandis que les autres fourbissent leurs armes pour conquérir le pouvoir, quelle belle ironie ! Et cette ironie te permet, d'une part de démontrer l'absurdité de la violence car comme l'amour elle rend aveugle, et d'autre part de trancher avec un scénario de type trop américain (les méchants se faisant ratiboiser à la fin selon une logique de justice individuelle). Dans le synopsis actuel (1°) tu finis par donner raison à Rekk alors que les personnages de Malek ou Shareen ont tout fait pour éviter de lui ressembler. Dans la version que je te propose (2°), tu pourrais tirer ton épingle du jeu et transcander ton roman par une réflexion sous-jacente que tu n'as pas besoin d'expliciter: le lecteur peut faire son opinion. Dans la version originale du roman, tu as hésité et tu as fait le choix 2° avant tout en gardant pourtant quelques éléments du choix 1°. Il va falloir choisir... A toi de voir, c'est ton oeuvre, elle t'appartient.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  5. #5
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    MMh. Les deux possibilités sont intéressantes. Le fait est que Mandonius a déjà sa conspiration en place, puisque c'est lui qui fomente en sous-main les troubles populaires. Que ce soit lui ou Gundron, au final, cela revient plus ou moins au même.

    Mais c'est vrai que Mandonius est beaucoup plus proche du pouvoir que Gundron. En ce sens, Mandonius peut espérer pouvoir accéder au trône par lui-même (une fois le roi et son fils tués), alors que Gundron a besoin d'un fantoche (le prince).

    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  6. #6
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Oui pour le fait que Gundron a besoin de son fantôche alors que Mandonius espère monter lui-même sur le trône.
    Non sur le fait qu'il n'ya pas de différence entre Gundron et Mando dans le rôle de l'homme que Laath a vu. L'enjeu se situe dans l'image générale que tu donneras à ton récit en choisissant le grand méchant.
    Soit tu optes pour Gundron et tu obtiens un méchant très méchant qui manipule tout du début à la fin et dont la toute puissance justifie que Rekk emploie en finale les grands moyens (dont le sacrifice de toute la population de la capitale et des régions avoisinantes livrée au chaos et à la souffrance) pour en venir à bout. Et ton message rejoindra celui des films habituels du ciné américain.
    Soit tu optes pour Mando et tu obtiens un caractère plus nuancé où un ancien ami, dévoué à la cause de l'empire, s'est peu à peu aveuglé et a cru servir l'empire en livrant une jeune fille innocente à un prince peu malin afin de faire éliminer ce dernier par Rekk, son ancien ami. En ce sens, Mando illustre la corruption des âmes (il bafoue tous ses principes pour une illusion susurrée par son égoïsme (Mando sur le trône est plus positif pour l'empire que le prince sur le trône)) et une autre forme d'utilisation froide de la violence. Sa déchéance à la fin n'ôte rien à son crime mais tout cela paraît plus humain. En outre, Gundron n'est pas diminué par ce choix: il reste un être fourbe qui manipule Semos pour se venger, manipule le prince contre son père et s'installe comme éminence grise froide et calculatrice. Et la confrontation des 2 est assez chouette : il n'y a pas 1 grand méchant. Il y a DES êtres humains avilis qui se battent pour le pouvoir et leur lutte fait fi de toute vie humaine. Et cela permet enfin d'introduire la confusion de Rekk en fin de roman : Rekk, convaincu que seule la vengeance est la réponse juste au crime dont il souffre, convaincu que la violence peut toujours servir sa cause, Rekk s'emporte et se trompe. Sa violence l'aveugle et il ne voit pas que Gundron n'est pas l'homme qui a jeté deria dans la mort. Et cela est une fin dramatique très porteuse.

    En somme, quand tu as fait ta 1ère version, il te manquait un synopsis pour assurer un max de cohérence et de justesse de ton. Ne refais pas ton roman de A à Z, garde les bonnes idées et corrige certains passages, complète certaines lacunes. Cela me semble un travail suffisant qui donnera en finale un roman proche de tes premières intuitions (les meilleures) et travaillé en même temps.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  7. #7
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    N'oublions pas non plus que, dans cette version, Laath est purement et simplement supprimé.

    J'ai beau réfléchir, tourner et retourner le personnage dans tous les sens, mais je n'arrive pas à lui donner une véritable consistance, ni un véritable rôle dans l'histoire. La preuve, c'est la manière brutale dont je l'ai fait disparaître, une fois que je n'avais plus besoin de lui.

    Mais je vois ce que tu veux dire avec Mandonius. Je pense que ce sera la solution retenue. Même si ça n'empêchera pas Gundron de tenir la dragée haute.
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  8. #8
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Supprimer Laath ? C'est costaud ! C'est vrai que cette partie du background est assez... floue. On découvre tout à coup que Deria avait un amant, et un jeune assez étrange, audacieux mais peu confiant en lui-même, évitant les ennuis sauf ce qui est de courir sur les toits, un peu androgyne de surcroît. Je trouvais qu'il y avait malgré tout, dans ce descriptif, un début d'idée qui puisse expliquer l'attachement de Deria pour ce garçon. Elle aime en Malek son sens de l'honneur et l'ironie autocritique qu'il manie, elle aime en Laath ce côté :"plein de qualités qui dorment" et l'absence de tout côté macho de Laath.
    Laath survient brutalement. Il révèle très vite qu'il est le témoin recherché. Tu pourrais l'introduire autrement: l'inconnu qui croise Deria sait que celle-ci n'était pas seule. Il tente de tuer Laath à plusieurs reprises par des hommes de main et Laath trouve refuge chez Dani. De là, il se retrouve devant Malek et Shareen. La jalousie de Malek à son égard te permet de développer le côté plus sombre de Malek et de ne pas te limiter au portrait du jeune héros plein d'honneur qui périt malheureusement et qu'on pleurera toujours. La jalousie donne plus de consistance à Malek et, une fois guéri de cette jalousie, alors il pourra se tourner vers Shareen.
    En outre, Laath est, avec Dani, l'âme de Musheim. Il s'opposera à Rekk quand celui-ci pètera les plombs.
    Voici ce que je te propose:
    Le plus dur avec Laath, c'est qu'il ne doit pas voir Mando sinon on découvre un peu vite l'identité de l'auteur. Pourquoi ne pas le faire fuir ? Voyant Rekk, il prend peur devant la violence de celui-ci. (A toi d'imaginer pourquoi Rekk et Laath vont se confronter. Rekk pourrait être surpris par Laath comme choix de petit ami pour Deria (un peu trop facile...), il pourrait secouer Laath comme un cocotier, tuer quelqu'un froidement devant lui, que sais-je...). La fuite de Laath doit être explicable. Et s'intégrer correctement tant sur le plan de l'intrigue que de la psycho des persos.
    Ensuite, Malek et Shareen retrouvent Laath pour sauver Rekk. Comment le retrouvent-ils ? Il y a là peut-être quelque chose à développer.
    Enfin, Laath suit le groupe selon une motivation claire qu'il exprime ou non. Avant de se retourner contre Rekk quand celui-ci se frottera à Dani. Et là, soit Rekk le tue et Shareen pique une crise, soit Laath s'échappe et réapparaît dans le palais pour contrer Rekk, permettant à Shareen d'ouvrir les yeux ou de faire le choix de suivre la voie de Rekk jusqu'au bout. Mmh Je ne suis pas encore convaincu. Ces propositions risquent de faire tomber le récit dans le mélo. Il faut encore creuser.
    En fait, qui sait que Rekk se goure à la fin ? Mando et Laath. Tu liquides Laath, Mando seul peut révéler la vérité, se trahir ou se taire. Si Mando se tait, le lecteur, lui, sait la vérité...
    Si Laath vit, il peut révéler la vérité quand le mal est fait. Cela risque de faire un peu morale. Tu peux aussi différer la mort de Laath : celui-ci périt sous les coups des barbares ou autres dans le chaos qui frappe l'empire (et là, se pose la question de la suite du récit : 2 romans ou 1 seul épais de 50% en plus ?). Ironie : Rekk aide Mando à s'en sortir tandis que Laath a disparu ou est mort sous l'éoée de Rekk. Très bon ça, l'ironie...
    Mais je crois qu'une piste pour développer l'âme de Laath, c'est de le faire à l'image de Musheim : plein de potentiel et poltron, capable du mal (le vol) comme du bien (l'amour), pauvre contre riches, mais pacifique voire courageux.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  9. #9
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Le principal problème, c'est la phrase que tu donnes toi même: selon une motivation claire qu'il exprime ou non. Je n'arrive pas à trouver une motivation à Laath. Ou en tout cas, pas une motivation vengeresse. Laath n'est absolument pas quelqu'un d'agressif ou de haineux. Par réflexe, il devrait donc disparaître au plus vite de la vie de Rekk. Je ne vois absolument pas ce qui pourrait le pousser à braver les gardes du palais pour aller récupérer Rekk la première fois, et encore moins ce qui le fera aller à Bertholdton par la suite.
    Oui, Laath était quelqu'un que j'aimais beaucoup, qui avait un potentiel narratif intéressant, mais finalement, sa présence n'apporte rien à l'histoire. La preuve, alors que tu es habituellement très précis sur tes commentaires, tu laisses beaucoup en blanc en parlant de lui ( Il faut encore creuser ou Il y a là peut-être quelque chose à développer ou encore La fuite de Laath doit être explicable).
    Dans l'histoire que j'avais faite, Laath n'est finalement qu'une échelle portative, qui permet aux jeunes gens de franchir des murs insurmontables. C'est peu, pour une narration intéressante.
    Par contre, cette histoire de jalousie de Malek est intéressante. Il faudra que je creuse ça.
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  10. #10
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    469
    Tu oublies un autre élément narratif lié à Laath : il fait revivre Deria et lève le voile sur ses secrets inconnus de Malek et Shareen. Il maintient le souvenir de la jeune fille vivant. Ce qui eut entretenir l'idée de vengeance chez les uns et les autres... Il permet d'introduire un élément extérieur au trio de base afin de personnifier le quidam qui serait spectateur.
    Laath pourrait choisir de suivre le trio parce que sa tête est également mise à prix. Il fuirait plutôt que vouloir se venger. Mais c'est alors son retour qui serait problématique. Ou alors, Laath se cache en ville, chez Dani, après avoir libéré Rekk. Et on le retrouve dans la confrontation finale quand Rekk déboule chez Dani. Je crois que Laath a du potentiel, comme tu dis, mais il demande qu'on se creuse un peu la tête pour lui. Le brave petit...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  11. #11
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Originally posted by sahmaz@jeudi 15 janvier 2004, 17h28
    Tu oublies un autre élément narratif lié à Laath : il fait revivre Deria et lève le voile sur ses secrets inconnus de Malek et Shareen. Il maintient le souvenir de la jeune fille vivant. Ce qui eut entretenir l'idée de vengeance chez les uns et les autres... Il permet d'introduire un élément extérieur au trio de base afin de personnifier le quidam qui serait spectateur.
    Laath pourrait choisir de suivre le trio parce que sa tête est également mise à prix. Il fuirait plutôt que vouloir se venger. Mais c'est alors son retour qui serait problématique. Ou alors, Laath se cache en ville, chez Dani, après avoir libéré Rekk. Et on le retrouve dans la confrontation finale quand Rekk déboule chez Dani. Je crois que Laath a du potentiel, comme tu dis, mais il demande qu'on se creuse un peu la tête pour lui. Le brave petit...
    Je ne suis pas contre le fait de garder Laath, mais beaucoup de points méritent d'être éclaircis, dans ce cas.

    Ainsi, fera-t-il partie de l'équipe de rescousse de Rekk ou non ? Si c'est oui, il faut qu'il ait une motivation - or je vois difficilement ce qui pourrait le pousser à aller aider au péril de sa vie quelqu'un qu'il a entrevu deux fois. Il versera probablement une larme, mais rien de plus.

    Alors, quoi ?
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

  12. #12
    Helnea Invités
    J'hesitais à lire le synopsis mais j'ai pas pu resister ...

    Concernant Laath j'ai une idée qui m'est passée par la tête, à prendre comme elle est, je la note telle quelle pour pas l'avoir oubliée demain.

    Laath est le fils de Dani, Dani est morte. C'est donc sur lui que tombe Rekk lorsqu'il tente de reprendre contact avec elle. Le hasard fait qu'il a connu Deria, par les moyens que l'on apprend dans la premier version de l'histoire (cambriolage etc).

    Il peut ainsi temoigner sur Deria et servir d'informateur a Rekk. Ca ferait une sorte de mix entre Dani et Laath en fait. Il aurait cet aspect de symbole du peuple, representatif de la ville. melanger les deux persos lui donnerait plus de corps.

    Cela permet de renforcer son caractere, car Dani en a, et pour ses activités (contrebande/cambriolage) il en faut.

  13. #13
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    723
    Whoops, en fait, j'aurais dû remettre le synopsis à jour

    Laath est bien dedans (tu le verras d'ailleurs rapidement dans un chapitre retouché), et je sais exactement ce qu'il va faire dans cette histoire.

    Ca va c*ier
    MOD KIM TERMINE
    - Des centaines de dialogues et d'interactions
    - De nombreuses quêtes
    - De nouveaux objets magiques
    - Une véritable romance

    Roman d'Heroic Fantasy en feuilleton (un chapitre par jour)
    Intro 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

Discussions similaires

  1. Histoire Romantique
    Par Seina dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 38
    Dernier message: 01/11/2004, 23h02
  2. histoire de dragons
    Par Bouliiar dans le forum Idées
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/08/2004, 17h11
  3. [BG1] Le plus gros coup de l'histoire
    Par The Green Rabbit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 12
    Dernier message: 01/03/2004, 00h33
  4. Description de l'histoire
    Par Grenouillebleue dans le forum Briseur d'Empires
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/02/2004, 20h21
  5. L'histoire d'un mélandien
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/09/2003, 22h32

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231